Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Souvenirs de Grospixeliens
Ce dossier est le récapitulatif d'un concours lancé début 2005 sur le forum de Grospixels. Il s'agissait pour les participants de raconter leur vie de joueurs dans un essai d'environ 4 pages. Cher lecteur, ne manque surtout pas de lire ces textes qui sont tous passionnants, vivants et la plupart du temps plein d'humour.

Les souvenirs de... Cerebus

Tutorial /

Ca a commenc par des circuits imprims, lair libre, transistors et un bureau poussireux des cbles semmlaient entre les composants piquets de rsistances. La mmoire, un lecteur de cassettes pices dtaches quune logique incomprhensible reliait entre elles, un cran, un clavier comme un corps. Ce ntait pas un jouet. Ca avait la gravit dappartenir au monde des adultes. Jeu : voitures friction avec S. ; parfois nous avions le droit lordinateur sous la conduite de son pre. Quatre ou cinq ans, lordinateur navait pas encore de nom propre.

Je me souviens dun soir. Peut-tre le jeu tait-il la situation mimer : une sorte de bataille navale ; une chasse au sous-marin : envoyer une mine sur un point de lcran, en esprant quelle toucherait son but. Le sous-marin se dplace, mais nous pouvons sonder les profondeurs pour avoir une ide de lemplacement de notre cible. Nous sommes excits, nous prenons notre tche avec un srieux de contre-torpilleurs, nos torpilles sont nos rires. Scruter les signes rvlant lennemi invisible, regard clotr dans le cadre de lcran, rduction de tous les enjeux. Jouer serr, ou couler. A chaque tour, le prdateur et la proie changent leurs rles. Nous sommes glacs par le bip du sonar, seul effet sonore, une prsence localiser. Entre les tirs, ce temps de latence, moment de suspens, avant le rsultat. Ce temps est-il ddi aux calculs, ou un calcul ?

Le sous marin na pas coul.

Je me souviens aussi que chez mes grands-parents, je dessinais les niveaux dun jeu de plates-formes, peupls de monstres, sur des feuilles quadrilles.

Level 1 /

Jai demand ma mre si je pouvais avoir un AMSTRAD CPC 6128, comme S. Un ordinateur dmod dj ; le vendeur mavait conseill lATARI 520 ST. Mais je voulais jouer ces jeux.

Cest ce moment brutalement que les jouets ont disparu dans des caisses.

Dans ma chambre, avec D., voisin et ami denfance. Fruity Frank ; chaque niveau : accleration, de moins en moins de temps pour planifier les mouvements dans des tableaux de plus en plus encombrs. Collge : nous avons grandis. La question latente finit par tomber au milieu de la bataille: quelle est la fille dont tu es amoureux ? Nous sommes encore ingnus. Pour se donner du courage : celui qui perd le premier avoue. Je gagne. Rvlation : il est amoureux de C. ! Moi aussi ! Coup du sort ! Je lui dis ! Il me dit tout. Cest touchant. Lidal potique des hros de notre enfance :

Starsky et Hutch, Starsky et Hutch
Des nouveaux chevaliers au grand coeur
Mais qui n'ont jamais peur de rien
Quand il y a une fille entre les deux
Ils acceptent les rgles du jeu
Mais rien ne pourra jamais briser
Une telle amiti

Rverie. Excitation de la confidence; la seule partie que jai voulu gagner comme si ma vie en dpendait. Grce une instruction en BASIC, jcris le prnom de C., qui se rpte linfini sur lcran.

* Bonus stage * Casser un joystick Speed King, coup de pied saut dans une rame de mtro, formater une disquette 3 pouces, Amstrad Cent Pour Cent, un baiser cest frais comme un verre de jus dorange, le lance-flammes de Navy Moves et la dcapitation de Barbarian.

Level 2 /

U. fait son entre avec un ATARI 520 ST. On jouait aux simulateurs de vol et Gauntlet. On se moquait aussi de lui parce quil avait une amourette avec la premire de la classe. Je me rappelle avoir pass une aprs-midi de juin en compagnie de D. et de J. les suivre discrtement pendant un de leurs rendez-vous. Lordinateur appartenait au pre, un militaire de carrire. Do les simulateurs de vol. D. a eu une NES. Jalousie : puisque je ntais plus linitiateur je devais condamner. Je le regardais jouer Megaman 2, Duck Hunt, Super Mario Bros et TMHT avec une indiffrence feinte.

Echange dans la cour; grand jeu du troc universel : swap Pannini et insert disquettes. Je me faisais moins arnaquer. Je ntais pas une fille.

* Boss stage * 1942, 3 D Pools, Astro Marine Corps, After The War, LAigle dOr, Arkanod, Bad Dudes Vs Dragon Ninja, Barbarian, Batman, Beach Head, Billy la Banlieue, Bloodwych, Bomb Jack, Boulder Dash, Bubble Bobble, Captain Blood, Cauldron, Great Courts, Chase HQ, , Crazy Cars II, Dan Dare III, Defender Of The Crown, Deflector, Dragon Spirit, Fighter Bomber, Fire and Forget, Forgotten Worlds, Fruity Frank, Electro Freddy, Emilio Buitragueno Football, Exolon, Gauntlet, GhostsnGoblins, GhoulsnGhosts, Golden Axe, Grand Prix 500 cc, Gryzor, Karateka, Ikari Warriors, Les Incorruptibles, Iron Lord, Italy 1990, Hate, Karnov, Kick Off, Killerball, Knight Force, Macadam Bumper, Navy Moves, New Zealand Story, Nord et Sud, Operation Wolf, Pang, Paperboy, P-47 Freedom Fighter, PicknPile, Pipe Mania, Pirates, Prince Of Persia, Prohibition, Rainbow Island, Rambo 3, Rampage, Rastan, Renegade, Rick Dangerous, Robocop, Savage, Skweek, Solomons Key, Sorcery +, Sram, Stunt Car Racer, Targhan, TMHT, Terres et Conqurants, Titan, Total Eclipse, Trailblazer, Turrican, WEC Le Mans

Level 3 /

386 DX 25 Mhz pour rcompenser le bon lve qui a boss pour remporter la gloire dun concours local de btail dlevage fort en thme. Fin de la pure rverie onaniste devant Joypad, , je consomme dans ma chambre.

Je pouvais tomber plus mal, Wing Commander venait de sortir.

Me voici pilote du futur, les stores baisss ; je suis dcoll de la ralit. En jouant, je vis une exprience. Ca souvre devant moi par la grce expresse du silicone chaud et dun cran de 14 pouces VGA 256 couleurs. Extrieurement, peut-tre que je dpris, taciturne en socit. La ralit nest pas la hauteur de mon hrosme. Je suis lAvatar. Je suis aussi pilote de chasse, de formule 1, empereur, tout ce qui soffre mon regard avide dans le cadre de lcran. Jen profite pour apprendre langlais en me brlant les yeux. La nuit, avant de mendormir, JE trace des projets de jeux vido. La Guilde des Aventureux, aurait t une srie de jeu de rle succs; JE rvasse des scnes galant un dessin anim, JE suis le mconnu prcurseur des Final Fantasy modernes. JE rve aussi des ordinateurs et des processeurs, sombres mtaphores de je ne sais quoi. Jaime perdre mon temps.

La partie farouche de mon caractre se tempre grce aux vrais gens que je rencontre en faisant du jeu de rle.

* Bonus Stage * Raliser un parfait Immelman, config.sys et autoexe.bat, utiliser chien avec tas de papier, 300 km/h dans la ligne droite Indianapolis, un disque dur de 40 Mo et une Soundblaster, la texture des asterodes, je souponne la Fellowship.

Level 4: Warp Zone /

Absent.

Level 5 /

Rsidence universitaire, atrabilaire, vieux PC. Might & Magic IV et V, des aprs-midi accumuler les points dexprience, enferm. Bob Mould reprend encore Armenia, city in the sky... des Who. Je visite toutes sortes de lieux, o inlassablement : mon barbare hache - une large tche de sang pixellise, proportionnelle aux dgts toujours plus considrables que jinflige-, mes sorciers lacrent lcran dattaques lmentales, mes archers mitraillent des flches empoisonnes of power of the terrible doom , je me tlporte, je flagelle tout le bestiaire de ce monde double. Cest une ivresse des chiffres, les pices dor et les points saccumulent, je pille les chaudrons des sorcires, et les huttes des fes noires. Au moins, me voici conqurant. Livresse est un peu abasourdie. Bonne dfense contre ce qui m'entoure, j'ai retrouv mon armure magique.

NHL 97. Je joue seul. Je me suis sans doute trop entran. Quand je peux jouer avec quelquun, ce nest pas quitable. Le jeu est moderne, raliste . Les joueurs ont un visage je joue avec les New York Rangers. Jaime cette ville. Jaime le capitaine des Rangers, Marc Messier, une vieille gloire dj, air de gagnant cocan, les yeux brillants chauve, jaime aussi Brian Leetch le dfenseur dont la grande vitesse est adapte ma tactique, jaime le Sudois dont jai oubli le nom, doublure de mon capitaine (le hockey, sport puisant, se joue en faisant tourner les joueurs), jaime Luc Robitaille, le gant canadien lair idiot. Je joue saisons aprs saisons, jenchane les scores disproportionns, je bats des records. Ma technique est simple et brutale. Je joue le contre. Messier, la limite du hors-jeu, lanc dune passe de Leetch fulgure vers le but. Et puis une feinte. Je lai rpte tant de fois, que jai encore le geste dans la main. Au clavier : clics rapides sur haut pour acclerer, gauche, le gardien plonge, droite, tir, but. La question nest pas de savoir que le jeu est biais. Il faut que je mette des buts. Jai encore le geste dans la main.

Level 6 /

Franchement ce nest plus une vie. Bien, considr ce texte est une allgorie masturbatoire transparente, peut-tre le secret de ce mouvement des mains que les garons se rservent. Alors oui, jai vaincu et jai perdu, je suis mort inombrablement et jai vcu ce que je ne saurais jamais vivre, je me suis libr par la contrainte, en fuyant de prisons, de temples, pour aller dans la fort chercher le pistolet laser denchantement, en rampant ou en ballon, jai vcu un peu partout sous tous les formats. Jai fait 400 fois les 400 coups, la tourne des grands ducs dAlpha du Centaure la Colline du Pril inclus, jai eu des oreilles rouges et pointues, des yeux globuleux parfois, et surtout les pieds palms, je pourrais en tmoigner, jai menti et jai tout avou sous la torture ou par le charme. J'ai saut vol tir roul saisi vu port et tant d'autres actions que j'ai oublies parce que la mmoire est toujours limite. Techniquement en tout cas.

Je suis un enfant gt.

Je vous raconterai a une autre fois.

Cerebus
(27 octobre 2005)