Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Souvenirs de Grospixeliens
Ce dossier est le récapitulatif d'un concours lancé début 2005 sur le forum de Grospixels. Il s'agissait pour les participants de raconter leur vie de joueurs dans un essai d'environ 4 pages. Cher lecteur, ne manque surtout pas de lire ces textes qui sont tous passionnants, vivants et la plupart du temps plein d'humour.

Les souvenirs de... Rainmaker

Mes souvenirs de gamers

Cet article va tre pour moi un petit retour aux sources et surtout un norme effort de mmoire, faut dire que ma passion ne date pas dhier. Dailleurs a va tre un peu dlicat de tout raconter en si peu de page, jai connu tellement de jeux et vcu tellement dmotions vido ludiques que a pourrait tenir dans une bible. Mais bon autant se centrer sur lessentiel, les grands moments et les tapes qui ont marques ma vie de joueur. Je ne parlerai pas de PC parce que mme encore aujourdhui je ne considre pas les PCs comment une machine ddie au jeu comme lest une console.

Aussi loin que je me souvienne jai toujours baign plus ou moins dans le milieu. Je ne me rappelle pas trs bien sous quelle forme jai dcouvert les jeux vidos : console Atari chez des copains, les game & watch ou larcade. Mais ce dont je suis sr cest que jtais trs trs jeune (peut tre 4a) et que jai vcu les balbutiements de ce qui sera pour moi plus tard une rvlation

Mes dbuts en arcade

Au dbut les jeux taient plutt basiques mais a ne mempchait pas pour autant de tripper sur des concepts tel que celui de Space Invaders. Je me revois encore en train de jouer avec mes legos simulant une partie. Cest sr que de nos jours les concepts et ralisation de ces jeux feraient mourir de rire nimporte quel djeunes mais bon je pense qu'au-del des graphismes simplets on se faisait toute une histoire autour de ces jeux. On vivait vraiment le jeu. Chaque t, lle de R, ctait avec impatience que jallais la salle de mon camping voir les dernires nouveauts. Jy ai dcouvert la borne table de Pacman , Yie Ar Kung fu, Green Beret, Outrun etc.... On peut mme dire que jai appris conduire grce Outrun. Le prix des parties tait drisoire, 1 2F le crdit ctait vraiment donn. En plus, en ce temps l il suffisait de ramener des bouteilles de verre trouves sur la plage pour empocher les sous de la consigne. On peut dire que les sous de la consigne finanait en grande partie nos loisirs.

Larcade a jou un grand rle dans ma passion pour les jv et je suis assez triste de voir que malheureusement celle ci disparat petit petit. Mis part larcade mes relations avec les jv taient plutt pisodiques. Javais bien quelques g&w, mais bon faut dire qu lpoque ctait pas trs rpandu. Et puis cet ge je jouais encore au lego et playmobile. Dailleurs les parties de g&w tait une bonne occasion pour faire des concours avec mon papa et faire pter les scores a parachutes. Dommage qu part les g&w et quelques puzzle comme Dr Mario, mon papa napprcie pas plus que a les jv

Ma 1ere machine : le CPC 6128

A force de jouer et baver comme un dingue tous les ts devant les derniers jeux, jai commenc me renseigner sur un moyen davoir des jeux la maison. A cette poque, mis part les consoles Atari , Colecovision etc... le seul moyen ctait les ordinateurs. Ma 1ere machine a donc t un CPC en 1986-87. Le CPC tait LA machine en France cette priode. Faut dire quon trouvait des boutiques partout ! . Enfin bon, 4990F avec cran couleur ctait vraiment un gros investissement. Mais je ne le regrette pas, jai pass de merveilleux moment avec mon bon vieux CPC. Et cest avec motions que je me remmore la 1ere fois ou jai entendu une voix digits. Waaa trop fort ! .

Le CPC a donc berc ma jeunesse. Curieux dailleurs que jai autant vnr un ordinateur alors que de nos jours je ne considre plus que le PC est une machine pour jouer (mis part quelques LAN).

Petit petit, le JV a commenc prendre une place toujours plus importante dans mes loisirs. Et alors que certains fantasment en lisant Playboy, moi je rvais en lisant Consoles+.

Et puis un jour, je sais pas pourquoi, ma grand-mre ma mis dans la tte dacheter une console. Pourquoi pas aprs tout, jadore les petits gadgets technologiques, et puis ya cette pub avec les Tortues Ninja qui passent la TV et le jeu lair sympa.
Et voil grce une pub bien aguicheuse, me voici propritaire dune NES (690F). Et je pense sincrement que celle elle qui ma dfinitivement convaincu que le JV cest lavenir.

La NES. LA rvlation

Le seul inconvnient de la NES cest que pour y jouer, il faut une TV. Bon a tout le monde en a une, mais justement cest a le problme UNE TV a veut dire que si quelquun la regarde, on peut pas jouer ! Du coup jai continu jouer en parallle avec mon CPC.
Et mme avec le tuner TV mon moniteur Amstrad ne fut pas capable de faire fonctionner ma NES. Jai du attendre que ma grand-mre se dbarrasse de sa vieille TV pour dcouvrir les joies du Harcore Gaming. En plus la NES tait vraiment LA machine du moment, yavais mme des concours nationaux o je me suis pas trop mal class. Cette machine ma fait dcouvrir de vraies merveilles : Megaman 2 qui ma donne le got pour les musiques lectroniques, Shadow Warrior et sa ralisation magnifiques et surtout des CG de dingues etc....

Retour aux sources

Avec lge, je suis rentr au collge, ce qui est normal en mme temps. Jy allais en bus, et au niveau des horaires ctait pas vraiment a : dpart 7h de chez moi, et retour 17 ou 18h. Du coup je me suis retrouv avec plein de temps libre. Alors jai commenc traner en ville. A lpoque (je me rpte on dirait) on pouvait se balader sans crainte et aller dans des endroits qui de nos jours sont plus autoriss ni conseills aux petits jeunes comme les bars, les salles de billards etc.... Jai redcouvert les joies des jeux purement arcade : flipper, billard, baby et les bornes. Et oui avec un dmnagement dans le sud de la France javais plus loccasion daller lle de R. Surtout quentre temps cest devenu une presqule. Enfin bref, me voil (re)plonger dans le milieu de larcade en plein ge dor du cps1. Aaaah les bons vieux beat em all. Des vrais gouffres picette mais tellement dfoulant. Larcade tait tellement rpandue en France quon avait les toutes dernires bornes dans des temps records. Mme dans une rgion aussi sinistre culturellement que Carcassonne.

Et un jour vint la rvlation : Street Fighter 2. Au dbut je trouvais lintrt du jeu limit. Une suite de combat 1 contre 1, et si on perd cest game over direct. Le temps de jeu est donc a priori plus court quun bon vieux beat. Mais un jour je me suis dcider me lancer et jai plus jamais dcroch du jeu. Ce jeu a t une rvlation et aujourdhui encore je lui voue toujours un culte. Larcade ctait le rve de tout gamers : la puissance de nimporte quel PCB enterrait mchamment toutes les consoles sorties. Mais bon, a nous empchait pas de prier pour que tel ou tel hit sorte sur console. Tant pi sil est pas 100% fidle, on sen contentera. On tait pas si exigeant que a, le fun prenait le pas sur la beaut.

Puis vint La gameboy. LE bonheur ltat pur. Plus besoin de TV pour jouer, on peut lemmener partout : dans les toilettes avec Tetris, pour les repas de famille interminables etc.... Je lai achet en 1989-90 (990F) juste avant ma SNIN mais mme avec des graphismes plutt sommaires par rapport une SNIN les jeux taient vraiment de pures merveilles de fun. Encore aujourdhui jai toujours une petite motion quand je rejoue avec. Mme 15ans aprs la magie opre toujours.

La course la puissance ?

La nouvelle gnration de console est annonce et franchement ma NES et ma GB me suffisaient alors pourquoi en changer ? Et puis un jour en allant Jouet Club jai vu une pub (en n&b) pour la SNIN. Et le jeu montr, Mario 4, mavait lair trs prometteur... Du coup jai achet une SNIN. Ca fait la 2e fois quand mme que je me fais alpaguer par une pub J. Et tout comme la NES jai pas regrett cet achat (1490F). Jai mme vers une larme le jour o le portage de SF2 a t annonc sur SNIN. Le jeu tait cher (610F O_O) mais avec quelques conomies et laide de mes parents jai enfin pu toucher mon rve du doigt. A un moment jai mme tent darrter de jouer SF2 en arcade pour faire quelques conomies. Mais jai jamais vraiment russi me passer de cette drogue . Encore aujourdhui je peux pas mempcher de mettre une petite pice dans une borne SF2 ds que jen croise une. Heureusement pour mes finances, a devient rare les bornes SF2.

La SNIN a vraiment t une console hors du commun : une tonne de hits, SF2, CAPCOM au sommet de son art, Zelda, ... et cerise sur le gteau, elle passait sur mon tuner CPC ! Bon ctait en n&b mais a ma pas empch de jouer pour autant.

Grandir

La priode SNIN a concid avec ce flau quon appelle la pubert. Fini le temps o on joue au foot jusqu pas dheure, quon glande, fait des conneries avec les potes. Maintenant leurs principales proccupations ctait les mobylettes, les fameuses 103SP avec guidon torsad et pot Ninja, et les filles. Moi javais que mes jambes. Du coup quand ils ont commenc traner dans les autres villages je me suis retrouv tout seul. Cest pas grave, ma SNIN compensera !

La vie continue et j'ai mon tour succomb lappel de la nature. Du coup jai laiss un peu de cot les JV pendant la fin du lyce et mes annes de fac. Nanmoins je jouais loccasion quand javais rien dautre faire. Surtout quand je rentrai le week-end dans mon village dsert.

Comme toutes les bonnes choses ont une fin, jai fini par connatre le moment quon redoute tous tant jeune : le travail. On le redoute mais on lattend aussi avec impatience car qui dit travail dit argent. Le problme cest que le travail rend indpendant et friqu mais que paradoxalement, on a pas beaucoup de temps pour le dpenser.

Toujours est-il quavec mes premiers salaires jai enfin pu raliser un rve de gosse : macheter MA borne. Larcade la maison avec un bon vieux slot Neogeo a le fait quand mme. Mais curieusement au lieu de camper 24h/24 sur ma borne jy joue trs peu.
Dire que je me suis fait c**** moment pour en trouver une par chre et la customiser afin de pouvoir jouer SF2.
Peut tre quun rve doit en rester un et pas se raliser ? Je pense pas. Elle est l prs de moi, et quelque part mme sans y jouer, je repense encore ses jours bnits de ma jeunesse ou je tranais des journes entires dans des salles enfumes au milieu dun brouhaha indescriptible.
Et puis cette borne nest que la 1ere tape ! Un jour jaurai mon flipper Star Wars de Data East, et une borne duo Daytona USA. Mais avant a faudra que je gagne au loto afin dacheter une grande maison pour caser tout a

Finalement je pense avoir eut de la chance de natre cette poque et avoir grandi avec les jv. Mais bon en mme temps des fois jai limpression de passer pour un vieux con, le complexe ctait mieux avant quon appelle a
Nanmoins je pense que quelque part jai pas tort. Bon videmment, les jeux cotaient chers et les magasins de JV taient peu rpandus. Nanmoins en ce temps l un jeu sapprciait sa juste valeur, on le finissait plusieurs fois, en explorant le moindre recoin. Et puis une sortie par mois ctait pas si souvent que a finalement, et au moins a permettait dattendre nol la bave aux lvres

Et vieillir (mal)

Attention je me plains pas que les choses aient chang, de nos jours on peut assouvir sa passion pour le jv sans passer pour un trisomique ou un associal. Le revers de la mdaille cest quon est rentr dans lre du jeu industriel : loffre est devenue norme et malheureusement le meilleur (Zelda OOT) ctoie souvent le trs mauvais.

Cette nouvelle re me fait tout de mme rflchir : on part dans une course au progrs effrn. Fini lartisanat des dbuts o chaque jeu tait bichonn. Maintenant un jeu doit forcment tre en 3D, parler dun thme la mode, tir dune licence ou avoir pour seul argument de vente un moteur graphique monstrueux ! Et le fun dans tout a ? Il ne faudrait pas oublier que dans JV il y a JEU.
De nos jours le JV cest de lindustriel, du commercial comme dirait certains rebelles musicaux. Quand on parle dune machine on parle plus de ses capacits que des jeux qui sortent dessus ! Tout le contraire de ma jeunesse o on choisissait une machine selon ses affinits un peu comme quand on embrasse une religion.

Heureusement pour les gens qui comme moi se lassent de cette bataille du qui aura la plus grosse ? , un nouveau phnomne se dveloppe : le rtrogaming ! Grce aux brocantes et magasins spcialiss, je me rachte une jeunesse, en quelque sorte, en me payant tout plein de vieux jeux que javais rat lpoque.

Concernant mon avenir dans le JV, je pense pas que la passion me quittera un jour, elle sattnuera certainement par manque de temps, mais jespre de tout cur que je partagerais cette passion avec mes gosses. Eux auront la chance de dcouvrir des hits perdus... En plus avec plus de 300 jeux je pense quils auront de quoi soccuper pendant un long moment et moi aussi par la mme occasion quand je serai la retraite.

Rainmaker
(27 octobre 2005)