Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Souvenirs de Grospixeliens
Ce dossier est le récapitulatif d'un concours lancé début 2005 sur le forum de Grospixels. Il s'agissait pour les participants de raconter leur vie de joueurs dans un essai d'environ 4 pages. Cher lecteur, ne manque surtout pas de lire ces textes qui sont tous passionnants, vivants et la plupart du temps plein d'humour.

Les souvenirs de... davios

OLD MEMORIES...

LA GENESE.

Retour en arrire de, disons hmm... 21 ans.

Visite chez mon cousin. Son pre montre du bout de lindex au mien quil vient dacheter un ordinateur pour son fils. Intrigu, je mapproche et aperois un petit clavier gris anthracite macul de touches colores fruit dun amour inavouable entre une machine crire et un lecteur de cassettes, le tout pos devant un petit tlviseur de la mme couleur fonce. Un jeu tournait dessus. Enfin, un jeu, cest beaucoup dire mon ge. Un jeu daventure textuel qui se nommait, si ma mmoire ne me joue pas de tour, Sorcerer.
Un truc super nul : Que du texte avec deux images qui se battent en duel. Puis, insertion dune autre cassette. Tt...tiiiiiiiit iiiiiit tit . Vraiment bizarre ce truc. Et voil quapparat un programme plus en accord avec lide que je men faisait (attention hein, javais une norme exprience dans le domaine grce mes Game&Watch et mes dbuts sur bornes arcade Mr Do !, Galaga, Track n Field- ) : Un jeu daction (mais pas trop non plus) avec un uf comme hro. Dizzie. Le nom de cette machine ? Un AMSTRAD CPC464.

Bon, retour la maison et plusieurs semaines et cassages de pieds plus tard, arrive dans le bureau de papa (ben ouais, cest sens tre un micro-ordinateur, pas un jeu lectronique ) dun SCHNEIDER CPC464 qui ne porte pas le mme nom que celui de mon cousin et qui a perdu ses touches de couleurs au passage. Celui-ci est livr avec un pack de softs divers dont certains sont des utilitaires rbarbatifs. Parmi tout a, il y a tout de mme quelques jeux. Un jeu davion de chasse vu de profil qui doit abattre dautres supersoniques venant en face et couler des bateaux qui croisent sous lui. Jen aurai vite fais le tour, ainsi que les autres. Et, las de copier des lignes de Basic pleines de Syntax Error parues dans un journal plutt comique (Hebdogiciel), ce micro restera un peu labandon, sont intrt restant fort limit pour moi.

Puis vint mon entre au collge et l, ce fut la rvlation. Quelques potes de quatrime viennent au cours avec un mag super chouette : TILT. Ils jouent beaucoup sur un autre micro que moi : Le COMMODORE 64. Qu cela ne tienne, japprends surtout que dautres jouent sur CPC et possdent plein de jeux ! Ah ? Mon micro peut afficher a ? Cest sur CPC464 ce jeu ? Cest donc ainsi que ma ludothque sest rapidement enrichie avec des titres comme BARBARIAN, SABOTEUR, BRUCE LEE, RYGAR, GAUNTLET et bien dautres adaptations de bornes darcade. Ce plaisir fut malgr tout frein par la rapide volution de ces jeux de caf que mon brave micro ne pouvait restituer sans perdre de leur superbe (la vache, Outrun sur CPC. Ceux qui y ont jou savent de quoi je parle).

MASTER SYSTEM, MON AMOUR.

Mes yeux scarquillent. Mon cur se met battre plus fort dans ma poitrine. La raison de cet tat fbrile ? Une bote de jeu croise mon regard en passant dun cartable lautre : Space Harrier sur SEGA Master System. Quels graphismes mes amis ! Adieu le mode 2 du CPC ! Fini lattente interminable du chargement du jeu avec son cran titre saffichant ligne par ligne. Cette console se met hanter mes nuits, dautant plus fort que certains de mes camarades en font lacquisition. Je passe le plus clair de mon temps rver de la belle en admirant le poster publicitaire vantant les mrites de la machine, captures dcran lappui. Anecdote comique : Jai achet le stick arcade de la console avant mme davoir la machine. Je la branchais sur mon CPC pour pouvoir jouer avec lui. Jai fini par obtenir un soir de dcembre ma MasterSystem moi. A moi ! Le CPC et son cran affichage vert furent vendus pour la bonne cause : me constituer rapidement une collection de jeux tels que SHINOBI, THUNDER BLADE, POWER STRIKE, OUTRUN, Ys et bien dautres. Cette console aura t le vritable lment dclencheur de ma passion pour les jeux vido et jen remercie encore Sega de mavoir fait vivre une telle exprience ludique. Cette machine sera source de bien de bonheur jusqu sa relve, ...

16-BITS SINON RIEN

... La MEGADRIVE. La premire console 16bit au monde. La premire pouvoir assouvir ma soif dadaptations de bornes arcade. Les premires images de SPACE HARRIER II (dcidment, encore lui) dans TILT et les screenshots de SUPER HANGON dans Computer&Video Games achvent de me convaincre : Il me la faut. Premires lectures dun nouveau mag, JOYSTICK, et pub dun magasin dimport parisien, SHOOT AGAIN. La MegaDrive Jap 3999 FF avec un jeu au choix (ce sera Super HangOn). Qu cela ne tienne, je vais me sparer de ma 8bit et de ses cartouches pour me loffrir. Quelques semaines -et encarts de VIRGIN dans la presse ^^- plus tard, la voil enfin la maison et grosse dception : Cest en noir&blanc ! Maudit 60Hz que le tlviseur familial ne peut ni restituer ni me permettre de la brancher par le scart... absent lui aussi. Tant pis, jy jouerai comme a. Pas le choix. De plus, un nouveau micro rallie les joueurs de mon entourage et misole moi et ma 16bit performante mais trop chre et encore fort confidentielle : LAMIGA 500. Il faut dire que voir Shadow of the Beast, a fait un sacr choc. Je passerai donc le mois de juillet suivant travailler pour rassembler suffisamment dargent ncessaire lachat de mon futur Amiga. Le montant ntant pas assez important, je me spara donc de ma MegaDrive auprs du propritaire du magasin qui me vis acheter ma MasterSystem.

Ce micro restera un bon souvenir de part ses jeux danthologie crs par les talentueux programmeurs de chez Psygnosis, LucasArts et CinemaWare. Des jeux de hardcore gamers comme Fire & Brimstone ou encore Turrican resteront longtemps dans ma mmoire ainsi que de nombreux titres simples mais diablement addictifs comme ShufflePuck Caf, Klax et bien dautres dont jai oubli le nom.
Les uvres des demomakers prcdant le chargement de mes jeux... cracks galement ^^. X-Copy fut dailleurs un compagnon de premier ordre tout ce temps *hahemm*. Au fait, tant que jy pense et surtout parce que a va me faire du bien : Le 520ST cest nul, beurk. Un son pourri et seulement 32 couleurs simultanes lcran, lol. Mouhahaha ! Trop drle.

Entre temps, je continue malgr tout traner mes baskets dans mes salles darcade favorites jouer sur CrackDown (surtout la borne de la salle de billard quon squattait tous les midis prs de lcole : Elle freezait aprs plusieurs minutes mais suffisamment longtemps pour quon arrive au dernier level. Msieur, le jeu dconne . Hop ! Rembours tous les coups, trop cool ), Golden Axe et autres grosses licenses SEGA ou CAPCOM. Je lis aussi que Nintendo sort une console 16bits au Japon (la Megadrive arrive peine en europe de faon officielle). Bof, elle a une drle de tte et ce Goemon est un parfait inconnu. Cest donc dans ces salles que je croise pour la premire fois un jeu de baston vachement bien foutu : Street Fighter II. Woua, la claque ! Beau, super jouable (en me rappelant mes sueurs sur son grand frre vouloir sortir des hadoken devant le terrible Balrog), addictif au possible comme tout grand jeu darcade. Jy joue ds que japerois une borne SF2. (le dernier mayant fait pareil effet tait le shoot Raiden de Seibu). Stupeur devant ladaptation de SFII sur... Super Nintendo. Ptain, cest enfin larcade la maison ! Bon, il a bien eu le FM Towns de Fujitsu mais a restera un fantasme de joueur car tel un monstre de puissance est parfaitement inabordable (jai failli faire dans mon slip devant les images dAfter Burner, cest dire). Nintendo... Merde, ce sont ceux qui je nai jamais accord le moindre regard. Oh et puis merde, tant pis, je craque pour une Super Famicom (ou, jai eu une tl SCART depuis ^^) et la cartouche SFII pour la somme faramineuse de 6000 fb (150!) Jy joue tout lt 92 et cest seulement en septembre que je me dcide enfin insrer la cartouche fournie avec la console : Super Mario World. Jai pas dcoll de ce jeu pendant des jours et aprs avoir tout dbloqu, je me suis rendu lvidence que Mario, ben, cest quant mme super chouette . Jai donc dcouvert des jeux comme Super Mario Kart, Axelay, Zelda. Jen profite pour redcouvrir les autres Mario que javais loup sur NES grce Mario All Stars.

32 + 32 = 16 + 16 + 16 + 16 = 64 < 32 MOUAIS...

Mon entre dans la vie professionnelle rimera malheureusement avec leffondrement de mon temps allou aux jeux vido. Je vends mon Amiga qui prend la poussire dans un meuble depuis fort longtemps et sen suit lachat dune Megadrive PAL suite la sortie europenne de Sonic mais le feu sacr sest mu en flammche vacillante. Japprends que Sony ce lance sur le march des consoles avec une 32bits, que Nintendo annonce sa prochaine machine, la Ultra64 dont deux jeux sont dispos en arcade. Killer Instinct est vraiment bien foutu. Mme ATARI tente son retour avec une certaine Jaguar et la 3DO de Panasonic fini par se casser la figure. Mais ce ne sera quune courte pause, bien heureusement. Car, quelques mois et plusieurs boulots plus tard, un de mes collgues se met me dcrire ses parties endiables sur Toshinden et Tekken avec son pote. Entre temps, lUltra64 sort sous le nom de N64 et Killer Instinct perd des polygones au passage. Commodore ressort son Amiga sous la forme dune console CD, la CD32. Hmm, original :/.

Ca a lair tout de mme bien, cette Playstation. Je laperois en grande surface et je lachte avec un jeu mais quel jeu !: WipeOut. Je me rappelle de ma tte berlue devant la cinmatique dintro, le cerveau baign de sons technodes. Une grande claque dans la tronche et merde quoi, Psygnosis, celui de Beast, Lemmings ou Agony ! Les ptits gars de Core Design qui ont aussi fait pas mal de chouettes jeux sur Amiga (Rick Dangerous, a vous dit quelque chose ?) donnent naissance la voluptueuse Lara Croft. Tomb Raider est un jeu lui aussi formidable. En tout cas, cette machine maura vraiment donn des heures et des heures de plaisirs dans bien des domaines. La redcouverte des RPG (genre que javais laiss tomber depuis Fantasy Stars sur Megadrive) grce au sublime FF VII, le retour en fanfare du survival horror avec Resident Evil et mes premiers pas dans baston 3D grce SoulEdge. Ce nest que lui rendre justice dadmettre que cette formidable machine jouer a domin le march toutes ces annes ( contrario de sa descendance, mais cest une autre histoire).

Merde, il me manque plein de place pour terminer alors, on va laisser tomber les anecdotes et acclrer un peu .

PC, CONSOLES NEXT GEN & HYPE

Rvolution dans le monde PC en 4 caractres : 3DFX (je laisse volontairement la PowerVR de ct). Je mets le doigt dans lengrenage de lacclration graphique qui va me mener dun fantastique Half-Life sous Glide sur Pentium II 350 64Mb, 8Go et Voodoo2 un... HL tout aussi exceptionnel sur P4 3.4 EE @ 3.8Ghz 2Go de ram dual channel, 800Mo de HDD, ATI Radeon X800 XT PE. Diantre, dire que a ne fait qu peine 5 ans entre les deux. Mais si on passe sur tout a, il reste un point majeur aborder sur PC : Lmulation. Cest par lmu SYSTEM16 que je la dcouvre fin 1999. Jouer Outrun avec cette qualit, cest purement incroyable. Aprs quelques recherches, voici que je tombe sur un petit mulateur multi systmes qui en est ses balbutiements: MAME. Sega, fidle son image de pionnier dans la course la puissance, sort la premire console 128bits, la premire Next Gen : La Dreamcast. Entre-temps, le marketing Sony *voix doutre-tombe* tend son ombre sur le monde du jeu vido *fin de la voix doutre-tombe, merci de votre participation* et entame son travail de sape envers la concurrence. Des gens comme vous et moi se tapent dessus pour une machine qui noffre rien sa sortie. Jai passablement le dgot quand je vois ce carnage. En grand rebelle, la Dreamcast, je me loffre, na. Et Sega, bout de souffle, seffondre en me laissant cette superbe console voue ... rien. Suite ces vnements, jai gard longtemps un rle dobservateur sur le monde des consoles de salon, surtout suite lannonce du souhait de Microsoft se lancer dans larne. Ils mauront agrablement tonn les bougres. Nintendo nous gratifie dune chouette machine affuble dune image infantile mais quimporte du moment quon samuse. Voil, jai prsent une XBOX sous mon tlviseur, juste ct de mon GameCube. Lune et lautre saccaparent tour tour mes faveurs sous lil jaloux de mon PC de gros bourgeois. Mais quil se rassure, je fais partie de ceux qui pensent quil faut profiter du meilleur des deux mondes (et puis, il y a MAME qui prend du galon en vieillissant). Mais surtout, ne le rptez pas, ils ne savent pas que je les trompe de temps en temps dans mon lit ou au travail avec une certaine petite portable qui porte un nom ravissant dit haute voix : DS.

Mais au fait, vous ai-je dit que je navais pas de PS2 ?

davios
(27 octobre 2005)