Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Souvenirs de Grospixeliens
Ce dossier est le récapitulatif d'un concours lancé début 2005 sur le forum de Grospixels. Il s'agissait pour les participants de raconter leur vie de joueurs dans un essai d'environ 4 pages. Cher lecteur, ne manque surtout pas de lire ces textes qui sont tous passionnants, vivants et la plupart du temps plein d'humour.

Les souvenirs de... Niloc-Nomis

GENESE

Ma vie de joueur a commenc dans le dernier tiers des annes 1980, pendant mes vacances scolaires. Jtais petiot lpoque, je suis n en 1981, lpoque o certains jouaient dj des jeux que je qualifierais de prhistoriques aujourdhui, des trucs avec des boutons, qui prenaient beaucoup de place pour pas grand-chose. Dans mon douillet liquide amniotique je me moquais un peu deux, ils sacharnaient sur ces drles de machines qui taient moins perfectionnes que ce que quoi javais droit, dans les sons touffs qui me parvenaient ils disaient que a sappelait une chographie. Ben oui, il faut croire que je suis un enfant des moniteurs, je suis dabord paru sur un cran avant mme dexister en vrai. Mine de rien il y avait une sacre diffrence denvironnement entre ma future enfance et celle rvolue de mes parents.

Bref, un jour je me retrouve dehors sans trop savoir pourquoi, jai froid, je ne pleure pas (ah bon il fallait ?), et mis part celui qui me permet de voir Dorothe je nai plus ce rapport intime avec les crans que pendant ma gestation. Si peut-tre les grands crans, je vais voir Chromosome 3 de Cronenberg au grand Rex quelques semaines (je nai jamais aussi bien dormi), et quelques annes plus tard je pars avant la fin de la Belle et le Clochard en pleurs, terroris. Que ce soit pour les grands ou les petits crans, ce nest que partie remise.

Cest donc les vacances, je dois avoir six ou sept ans. On va chez mes grands parents maternels dans la Drme, un petit village 15 km lest de Montlimar aujourdhui travers par le TGV Mditerrane. Mais bon il est assez loin et il nempche pas dadmirer les splendides falaises du Vercors. Jaime beaucoup les vacances chez mes grand parents, surtout que lors de mon prcdent sjour o jai dcouvert un trsor sous lescalier leur intrt sest vu renouveler de bien belle manire.

Sous lescalier il y a les jouets de mes oncles. Ils ny touchent plus trop, cest normal. Et jy ai dcouvert deux drles de machines. Mon plus jeune oncle les sort et me les montre. Ca se branche sur la tlvision, il faut tourner la molette jusqu ce que limage saffiche, il faut prendre le botier avec un petit bton qui dpasse. Il parat que a fait bouger la forme orange sur la tl qui ressemble un cowboy, et l mon oncle me dit que jai perdu. Perdu quoi ?
Quelques explications plus tard je sais que je suis entrain de jouer au Vidopac qui navait pas t branch depuis au moins cinq ans, que mes oncles avant jouaient un jeu qui sappelait Pong sur la machine l-bas toute noire, oui celle qui sappelle comme la cocotte minute, et enfin que je suis nul car je perds tout le temps.

Voila ma dcouvert du jeu vido, cest trange que mon souvenir soit rest ainsi intact. Il est des vnements qui marquent, et malgr le temps qui passe certains souvenirs marquent un enfant tel point quadulte il sen souvient encore. Je peux dcrire le moment o mon pre saccroupit devant moi dans la cuisine pour me dire quil va aller vivre ailleurs mais que lon se verra trs souvent, javais trois ans et probablement navais rien compris, mais je men souviens trs bien ; je me souviens dun rve qui ne ma jamais quitt, bien quil soit totalement anodin ; je me souviens dun mur peint avec un kangourou dguis en boxeur dans une salle de sport ; des mon enfance je me souvient aussi de mes premires heures de jeu vido. Sur des machines dj hors dge mais je ne le savais pas lpoque. Je remarque nouveau les crans, et dun regard en coin je leur dis quils nont pas intrt me dcevoir car jai bien lintention de me pencher plus avant sur la question.

PRENNISATION

Ce qui devait arriver arriva, nol 90 je reois ma premire console de jeux : la Master System de Sega. Je nai aucun souvenir de ce qui a prcd ce choix. Comment jai connu cette machine ? pourquoi je nai pas voulu de la Nintendo ? Mystre, tout cela sest dfinitivement effac de ma mmoire, je me souviens seulement avoir t lacheter avec ma mre pour pouvoir choisir les jeux. En loccurrence Super Monaco GP, les autres je les ai oublis.

Mon rve enfin ralis jenchane les parties dAlex Kidd in Miracle World, avec le recul je me dis que cest un titre parfait pour dcouvrir les jeux vidos. La seule preuve que je puis apporter est que ces premires parties mont marqu, je me souviens du jeu en lui-mme, de leuphorie quil suscitait en moi, de la musique qui ne ma jamais quitt, et de toute la famille regroupe autour de la tl qui mapplaudissait quand je plongeais dans leau en vitant les oiseaux et en chopant toutes les bourses. Aprs un premier niveau pas trop difficile et trs prometteur : graphisme agrable, musique inoubliable et amusement immdiat, le deuxime niveau achevait de combler le petit enfant que jtais en me plaant sur une moto qui crasait les scorpions et faisait clater les ballons vive allure. Lalchimie oprait, jtais conquis, tout le monde autour de moi aussi, la Sgua tait adopte, au mme titre que les chats et le dcodeur pirate.

La Master System ma ainsi occup jusquau nol 94 ou jaccde enfin la Megadrive de Sega (toujours, passerai lennemi jamais je ne). Entre temps je passai de la joie des dbuts la routine. Parmi les vnements majeurs qui marqurent mes aprs-midi je peux citer larrive de Sonic nol 91, qui mmerveilla au mme titre quAlex Kidd un an plus tt avec les mmes ingrdients mais des doses beaucoup plus importantes. Les graphismes taient encore plus beaux, comme le niveau de la jungle ou le labyrinthe sous marin qui narrtaient de me faire baver de plaisir, la musique tait superbe, surtout celle du deuxime monde que je chantonnais tout le temps, et le personnage avait la classe.

Par la suite des titres comme Donald (Lucky Dime Capper), Batman Returns, Lemmings (mais qui est ce chien dans la vitrine ?) ou Assault City avec le pistolet trop beau qui servait aussi bien tirer sur la tl qu jouer Albator dans la rue mont bien marqu.
A propos de Lucky Dime Capper je voudrais signaler ceux qui ne se rappellent plus comme il est difficile pour un enfant qui ne sait mme pas quune presse spcialise existe (en fait qui sait peine que la presse existe) de faire son choix devant ltalage du marchand dlectro mnager agr Sega (QUE Sega au dbut, ce qui explique peut-tre mon orientation). Javais assez de sous pour un nouveau jeu, jarrive dans le rayon ddi, deux jeux mattirent alors. Astrix ou Donald. Enfer et damnation, comment se sortir de ce dilemme cornlien ??? Mais Sega devait avoir flair les handicaps de sa clientle, et des images du jeu taient imprimes sur le recto de la jaquette. Et l pas trs sr de moi je juge aprs un petit moment de rflexion que Donald semble plus abouti quAstrix. Je sors du magasin avec la peur au ventre, craignant davoir fait le mauvais choix. Heureusement il savre que le jeu est excellent et a trs bien vieilli, grce son animation parfaite et ses graphismes rellement impressionnants pour le support, prs de 15 ans aprs je prends encore du plaisir y jouer. En ce qui concerne Astrix je le dcouvrirai quelques mois plus tard chez un cousin et je suis rassur, le jeu est beaucoup moins beau, mais Astrix, cest quand mme lui qui ma appris lire ! Mais comme sa soupe personnelle est toujours meilleure que celle du voisin, Donald gagne en toute subjectivit.

Fin 91, vacances de la Toussaint, jarrive chez mes grands parents. Mon oncle, qui sest fait dpasser par son neveu avec sa Master System mexhibe firement sa Megadrive toute neuve, importe du Japon me dit-il, car ces modles l vont 20% plus vite. Ah bon. En attendant je dcouvre Mickey Castle of Illusion et Sonic, deux titres quon ne prsente plus mais qui lpoque avaient tendance marquer fortement les esprits de 10 ans qui jouaient sur de vulgaires 8-bits. Dans cette chambre drmoise jai pass parmi les plus beaux moments de ma vie de joueur. Je rajouterai aux deux jeux suscits Greendog, Quakshot (Donald) et surtout Flashback. De vrais dessins anims, un jeu en franais (a ma marqu lpoque), une animation tonnante, une palette de mouvements jamais pratique jusque l et un son cotonneux et trs raliste, tous les ingrdients pour me faire engueuler par ma mre Descends de l haut tout de suite il fait beau !!! Je les attendais les orages pendant cette priode!

Jai donc pass de merveilleux moments sur Megadrive, Mais bizarrement la mienne que jai eu sur le tard ne ma pas spcialement marqu. Fin 94 jtais ravi mais rapidement tout ce que je pouvais lire sur lanne 95 mont progressivement fait dtourner le regard. Consoles+ que jai dcouvert en 92 ne parlait que de la Saturn, de la Playstation, des CD-roms... Moi javais une nouvelle fois rat le coche, ma Megadrive ma servi patienter. Je nai jamais trop achet de jeux, je me demande mme si part le jeu fourni avec la console (le Roi Lion) jai une seule fois achet un jeu neuf. Les 16-bits cest chez les autres que jy ai jou, une fois quelles sont arrives chez moi je regardais dj ailleurs.

NOUVELLE GENERATION

Ah les brocantes, comment un rtrogamer ne peut-il pas les voquer ? Comme les autres je pense que je maudis celles dantan et bnis les actuelles, qui me permettent de remettre la main sur mes madeleines et autres rosebud que jai sottement coul dans les premires. Jai sacrifi tout mon attirail Master System pour mme pas un jeu Megadrive, jai sacrifi ma modeste collection Megadrive pour mme pas un jeu Saturn. Oui, jai eu la Saturn, elle ntait mme pas encore mort, en octobre 96. Moi, ici prsent, javais enfin une console dactualit, je ntais plus rtrogamer avant lheure/malgr moi. Joie.

Couleurs ptantes et introduction en images de synthse pour Clockwork Knight 2 achet avec la console. Ce fut un moment tel que je lavais vcu avec Alex Kidd. Mme si ctait moins jouable je crois que lon peut difficilement dcrire la joie et limpression laisses par le premier lancement dun jeu 32-bits sur sa propre tl. Plaisir 100% matrialiste, inutile et gratuit (gratuit qui cote cher). Plaisir coupable mais plaisir immense. Tout prend du relief, tout pte de couleurs, tout chante, tout bouge dans tous les sens. Cest bien sage Clockwork Knight 2, on attend la suite avec impatience... Attente de courte dure et trs fortement rcompense avec Nights. Je le savais!!! Ce jeu est une uvre dart ! Le jeu est un art !!! Cest la dcouverte de lanne, dune passion, dun autre travail bien fait. Sega Rally confirme, les Panzer Dragoon achvent de me convaincre. Je ne reviens pas sur ces titres, tout le monde comprend, et les ressources ne manquent pas, mais il ne faut pas oublier que ces jeux ont marqu durablement ceux qui sy sont adonns une premire fois.

La Saturn ma offert quelque chose de prcieux. Comme un aveugle par accident qui lon rend la vue plusieurs annes plus tard cette machine ma offert un second regard. Ce nest pas forcment li cette console, une calculette maurait peut-tre fait le mme effet il y a 25 ans, mais cest avec elle que jai ouvert les yeux sur les crations originales que sont les jeux vidos. Une cration dunivers nest pas chose aise, et le rendre intressant lest encore moins. Suite cette prise de conscience je me disais que je reverrais bien tous ces jeux auxquels je jouais tout gosse. La sortie de Sonic Jam ma confort dans ce souhait, que les mulateurs me permettront seulement quelques annes plus tard quand jaurai enfin un ordinateur.

Allez, on va arrter l. Juste envie de citer des mots qui mont marqu et que je nai pu citer : Super FX, Sega Virtual Processor, CDI, 3DO, Mega CD, catalogue de jeux sous forme de poster dans les botes Master System que jaffichais dans ma chambre, Super Mario Bros 3, Maniac Mansion sur Nintendo, lAtari ST de Gatan (o es-tu ???), la Game Gear, Solstice.

Niloc-Nomis
(27 octobre 2005)