Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Atari Jaguar
1994 - 1996
Avec sa technologie 64-bits, cette console aurait du distancer la concurrence. Les raisons d'un échec.
Par Laurent (13 mars 2001)

La Jaguar est une console maudite, le vilain petit canard de la guerre des 32/64 bits. Un chec la hauteur des espoirs que le projet avait suscits. Son histoire marque un virage dans lindustrie des consoles, la fin dune poque et de certaines mthodes commerciales. On peut mme dire quAtari est (semi) mort de navoir pas senti cette volution. Le lancement de cette console, mal prpar, essentiellement bas sur lesbroufe et leffet dannonce plutt que sur le concret, en est la meilleure preuve.

Tout commence en 1989. Des rumeurs prtendent quune console 16/32-bits nomme Panther est ltude chez Atari, sous la direction de Richard Miller, un ancien de Sinclair. Elle doit tre quipe dun processeur Motorola MC68000 cadenc 16 Mhz, que lon trouve dj sur les micros Atari Mega ST (et sur la Sega Megadrive, dans moult bornes d'arcade, les premiers Mac et les premiers Amiga, des frquences diverses), dun co-processeur spcialement dvelopp pour loccasion nomm Panther, ainsi que dun processeur sonore Ensoniq de type Otis, utilisant 32 canaux stro. La Panther est suppose afficher 8192 couleurs simultanment sur une palette de 262144 couleurs, et peut animer 65535 sprites de toutes tailles en mme temps. A lpoque cest sur ses bases que se dfinit la puissance dune console de jeux, la 3d ntant pas encore dactualit. Jeff Minter, lgendaire game designer, se montre trs intress par le projet et annonce quil y participera.

Un prototype de Panther.

A partir de 1991, comme cest parfois le cas durant les prmices de lapparition dune nouvelle console, des rumeurs prtendent quun projet concurrent est galement ltude chez Atari, la Jaguar, suppose donner Atari une longueur davance technologique sur ses concurrents. En ralit, la Jaguar est ne sur les cendres du projet de console Konix Multisystem (voir cet article) : les Anglais Martin Brennan et John Mathieson de la socit Flare Technologies, qui avaient conu cette dernire, ont t contacts pour pauler l'quipe de Richard Miller sur le projet Panther. Convaincus que les jeux 3d allaient rapidement s'imposer ils l'ont persuad, ainsi qu'Atari, de passer architecture 32/64-bits.

En 1993, la nouvelle est officielle : Atari abandonne le projet Panther et se concentre sur la Jaguar. Au mois daot, au CES de Chicago, le flin est dvoil et fait forte impression, au grand dam de Trip Hawkins dont le systme 3DO est, sur le papier, moins allchant. De nombreux dveloppeurs se montrent intresss par cette nouvelle console, et chez Atari on renoue avec loptimisme.

Une fois son hardware finalis, la Jaguar est fabrique en srie chez IBM, qui sest associ pour loccasion Atari moyennant un contrat de 500 millions de $, et soccupe aussi bien de la fabrication des consoles que du packaging et de la distribution. Cest pour le gant amricain la premire tentative dintroduction du march des consoles de jeux via un produit dune autre entreprise. Les units sont produites dans lusine new-yorkaise dIBM, et partir de lt 94 Colorado Springs par la socit Comptronix.

Cybermorph est le premier jeu Jaguar, et celui avec lequel la console tait livre. Comparable Star Fox sur Super NES, il est dvelopp par Attention to Details, qui avait travaill sur le projet de console Konix. Mais c'est probablement, l'origine, un jeu pour le hardware Panther.

La sortie de la Jaguar est annonce pour octobre 93, et les pr-commandes affluent. Toutefois, Atari envisage de ne sortir la console que sur San Francisco et New York, dans un premier temps, avec une fabrication limite 50.000 exemplaires. Durant les mois qui suivent, les commandes savrent si massives quAtari va finalement repousser la sortie dun mois, le temps de fabriquer les stocks ncessaires. Le 15 novembre, la console sort officiellement aux USA, mais, selon certaines rumeurs, seulement 20.000 exemplaires ont t manufacturs et certains acheteurs vont devoir attendre de longs mois leur machine. La Jaguar est vendue 250$, livre avec un joypad et le jeu Cybermorph.

Il est vident quAtari, aprs des annes de vaches maigres ponctues par les checs successifs de la 5200, de la 7800, de lAtari XGES et, dans une moindre mesure, de la Lynx, nest pas prpar faire face une demande massive pour un de ces produits. Les errements qui vont ponctuer la sortie de la Jaguar, aussi bien dans la production du hardware que dans le dveloppements des premiers jeux, vont sceller son destin.

Un coup dil sur les spcifications techniques de la Jaguar rvle que ce nest pas vraiment une 64-bits, contrairement ce que prtendait son constructeur. Elle est base sur 5 processeurs et 3 chips, les deux premiers tant baptiss Tom et Jerry (fabriqus par Toshiba), et le troisime rvlant un classique MC68000 cadenc 13,295 Mhz.
- La partie Tom contient le processeur graphique, lobject processor (qui gre entre autres les sprites), et le blitter (processeur dacclration de laffichage).
- La partie Jerry contient le processeur sonore (son digital qualit CD, nombre de voies quasi-illimit).

Si les chips Tom et Jerry sont effectivement des 32/64-bits, le 16-bitsMC68000 fait pour le moins tche en 1994. Mais selon certains sa prsence ne se justifie que par le portage des jeux dvelopps l'origine pour le projet Panther. Les rsolutions vido affichables dpendent du systme vido du tlviseur sur lequel est branch la console (PAL, SECAM ou NTSC), mais peuvent avoisiner les 640x480, en couleurs 24-bits. La RAM est de 2 Mo et la console est quipe dorigine dun port cartouche pour les jeux, bien quun lecteur de CD-ROM soit prvu pour plus tard. Deux contrleurs peuvent tre branchs (1 seul fourni en srie) : il sagit de joypads 3 boutons de tirs, munis dun pav de 12 boutons de fonctions. Quant aux jeux, ils utilisent le support cartouche, ce qui en 1993 n'est pas encore considr comme une erreur stratgique.

Raiden et Dino Dudes.

A sa sortie, la Jaguar ne dispose que de 3 jeux : Cybermorph, Raiden et Humans (ou Dino Dudes). Il sagit en fait de titres Panther qui ont t ports sur Jaguar. Il faudra attendre juin 94 pour voir enfin apparatre un hit potentiel : Tempest 2000, nouvelle version dveloppe par Jeff Minter d'un hit d'Atari sorti en salles darcade en 1981. Mme si ses graphismes d'inspiration rtro ne mettent pas en vidence les capacits de la console, le jeu fait lobjet dexcellentes critiques et redonne de lespoir aux possesseurs de Jaguar, ainsi qu Atari. Dans la foule sortiront Alien vs. Predator, un FPS gnial dont la version Jaguar est considre comme la meilleure, et une bonne conversion de Doom.

Tempest 2000 : mme si c'est un remake, c'est du Jeff Minter pur sucre. La preuve, il a sign "Yak".

Fin 94, Atari signe un contrat avec Sega dans le but de schanger des licences de jeux. Le contrat reprsente une injection de 90 millions de $ dans les caisses dAtari, mais sur le long terme on sait aujourdhui que les profits de lopration nont pas t ceux esprs. En 1995, lextension CD-ROM Jaguar CD sort, aprs une longue attente de la part des fans. En entrant dans lre du CD-ROM, la Jaguar assoit son avance technologique et trouve une seconde jeunesse. Atari passe des contrats de distribution avec de prestigieux revendeurs, comme Toys'R'Us ou Walmart. Nol 95 sannonce bien, dautant quun des jeux les plus vendus du moment, Myst, arrive sur Jaguar.

Une Jaguar quipe du Jaguar CD.

En octobre Sam Tramiel est victime dun infarctus et va se retirer des affaires dAtari jusquen aot 96. Son pre Jack reprend les commandes et se livre son exercice favori : le redressement. Le budget publicitaire est ainsi presque totalement supprim, ainsi quune portion non ngligeable du personnel de l'entreprise. Cest dans ce changement d'orientation quil faut voir lobsolescence de la politique commerciale dAtari. Alors que la Jaguar, machine au potentiel technologique et commercial indniable, mrite que son constructeur rassemble toutes ses forces et joue son va-tout, voil que Tramiel revient aux mthodes des annes 70 qui privilgiaient la prudence et lattentisme... Dcembre 95, alors quun des tout derniers jeux Jaguar, Battlemorph (suite de Cybermorph), vient de sortir, des rumeurs annoncent quAtari est sur le point de faire faillite.

Battle Morph et Alien Vs Predator.

La socit va alors annoncer plusieurs jeux, pour faire taire les racontars. Le 19 avril le jeu Fight for Life, au titre de circonstance, sort. Ce sera le dernier titre produit par Atari pour Jaguar. On pourrait penser que lhistoire de la console va sarrter l, mais en octobre de la mme anne, Telegames annonce quatre nouveaux titres encourags par la demande constate sur Internet. La Jaguar a de nombreux dfenseurs de par le monde qui jugent quelle na pas t soutenue par ses gniteurs comme elle le mritait, et quelle sa place sur le devant de la scne. Ainsi, Worms, Towers 2, Breakout 2000 et Zero 5 vont venir sajouter la courte liste de jeux disponibles, et le dveloppement dun autre titre, Battlesphere, est en cours l'heure o ces lignes sont crites (mars 2001).

Doom et Fight for Life.

En dcembre, on voque la prochaine sortie dIron Soldier 2 et de World Tour Racing, toujours chez Telegames. Towers 2 et Breakout 2000 font hlas lobjet de critiques trs dures dans la presse spcialise.

Iron Soldier 2 et World Tour Racing.

Alors quAtari nest dj plus quune filiale de JTS, la Jaguar semble lui avoir survcu. Sur le net, en mars 97, est fonde lAtari Preservation Society, un groupe de fans dvolu soutenir la mmoire des produits Atari. LAPS reoit un nombre gigantesque de-mails dencouragement qui semble indiquer que l'entreprise jadis fonde par Nolan Bushnell bnficie toujours dune certaine aura.

Jusquen 1998, anne du rachat dAtari par Hasbro interactive, dautres titres vont sortir, en CD comme en cartouche, parmi lesquels Air Cars, Automaniacs, Defcon I ou Gorf Classic, qui vont chaque fois montrer par leurs ventes que mme si le nombre de Jaguars vendues dans le monde plafonne 250.000, ses utilisateurs lui sont fidles et achtent systmatiquement les nouveaux titres qui sortent. Ceci dit, on peut peut-tre attribuer cette fidlit une certaine nostalgie envers Atari.

Air Cars et Gorf Classic.

Aujourdhui, on compte encore de nombreux sites consacrs la Jaguar, et certains fans se sont confectionn des kits de dveloppement, permettant lapparition de nouveaux jeux. Le dbat sur lappartenance ou non de la Jaguar la catgorie des consoles 64-bits fait lobjet de nombreux articles et dbats sur les forums, mme si la comparaison avec une Nintendo 64 fait apparatre un cart en faveur de cette dernire qui rend la question secondaire de toute faon.

Laurent
(13 mars 2001)
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(116 ractions)