Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Tales of Symphonia
Anne : 2003
Systme : GameCube
Dveloppeur : Namco
diteur : Namco
Genre : RPG
[voir dtails]
Par Erhynn Megid (07 janvier 2012)

Raction prvisible la vue du titre et de la jaquette :
Oh non, encore un J-RPG (Japanese Role Playing Game) ! Encore des clichs, des personnages niais et des rpliques nullissimes ! Encore une bestiole dbile kawa qui va ringardiser encore plus le scnario dj cul-cul la praline mort ! Eh bien non !

Enfin si, du moins les premires heures et quand il est plus que temps de dtendre l'atmosphre. Tales of Symphonia a t un vritable bol d'air dans ma vie de joueur et surtout, dans un domaine o les J-RPG taient tout de mme rares sur une console Nintendo, surtout en France. La GameCube n'a pas eu des masses de RPG, en dehors du portage de l'exceptionnel Skies of Arcadia, de Phantasy Star OnlineEpisode I & II et des deux Baten Kaitos. On peut galement citer les deux Royaumes Perdus ainsi que le trs onreux Final Fantasy Crystal Chronicles, o plus on a d'amis riches, plus on rit.

Skies of Arcadia et Baten Kaitos : la GameCube n'a pas eu beaucoup de RPG, mais c'tait des bons !

Petit tour d'horizon de la srie Tales of avant de dmarrer (et n'oubliez pas, si ncessaire, de lire l'article de Tales of Phantasia, rdig par Lyle !).

La Wolf Team. Malgr des dbuts difficiles, elle connatra son heure de gloire, avant de se scinder en deux pour devenir Tales of Studio chez Namco, et tri-Ace chez Enix. (Image : Wikipedia)

Tout commenc par la Wolf Team (dont faisait partie Moto Sakuraba), qui, suite une srie de bides vido-ludiques, souvent attribus la mauvaise rputation de l'diteur Telenet plutt qu'au talent de la Wolf Team qui travaillait pour Telenet Japan. L'quipe se lance en 94 dans un projet d'envergure : Tale Phantasia. Lorsqu'ils entrent en contact avec Namco pour leur soumettre le projet, ce dernier souhaite, entre autre, renommer le jeu en Tales of Phantasia. Ce dtail plutt anodin sera le premier d'une srie de conflits artistiques et cratifs entre Namco et des membres de la Wolf Team, dont une partie finira par partir pendant et aprs le dveloppement de Tales of Phantasia.

L'quipe qui restera du cot de Namco, ce dernier ayant vite ralis leur potentiel et la qualit de Tales of Phantasia, deviendra le Tales of Studio partir de 2003. Les autres ayant quitt la Wolf Team finiront par se pointer chez Enix, et deviendront par la suite tri-Ace, qui ralisera l'anne d'aprs l'impressionnant Star Ocean sur Super Famicom. Les ressemblances entre Tales of Phantasia et Star Ocean sont plus que nombreuses, allant mme jusque dans l'interface et les menus principaux (mme les rglages). Ce sera d'ailleurs toujours le cas dans les deux sries, mme dans la jouabilit pendant les combats. Dtail cocasse, bien qu' l'heure actuelle, il n'existe plus vraiment de dualit entre les deux studios : le musicien Moto Sakuraba travaillera autant pour tri-Ace que Tales of Studios, son travail tant toutefois largement plus apprci chez tri-Ace (et pour cause... il suffit de comparer n'importe quel pisode de Tales of Valkyrie Profile ou Star Ocean: The Second Story pour constater le foss qui spare la qualit de son travail d'un jeu l'autre).

Star Ocean et Tales of Phantasia : il y a comme un air de famille ...

Tout comme son illustre jumeau Star Ocean, Tales of Phantasia exploite des niveaux insouponns la puissance de la Super Nintendo. Dot d'un scnario au dbut trs classique, mme l'poque, le jeu surprend par ses voyages dans le temps et son principal antagoniste, qui, s'il veut tout dtruire dans sa premire existence , dispose en ralit d'un background plus travaill qu'on ne le croit. C'est d'ailleurs une constante dans la srie des Tales of : l'ennemi avec un grand E dispose d'une histoire et d'un pass propre. Malgr tout le mal effectu, on sent qu'il y a une part de douleur et d'humanit dans cette personne, quelque chose qui fait que dans d'autres circonstances, il ou elle n'aurait pas t un adversaire mais peut tre, un ami ou quelqu'un de confiance. Quelqu'un qui a mal tourn et qui aurait tout aussi bien pu tre le hros ou un de ses amis s'il n'avait eu personne pour le soutenir (personnellement, mes antagonistes favoris dans la srie des Tales sont ceux de Symphonia et Eternia).

L'excellent Tales of Phantasia et sa clbre introduction chante, une premire sur Super Famicom.

Tales of Phantasia a ceci de particulier qu'il se droule dans le mme univers que Tales of Symphonia, sorti huit ans plus tard. En effet, Phantasia se droule principalement sur la plante Aslia, tandis que Symphonia lui, voit la qute de Lloyd et Colette se drouler sur la plante Sylvarant, autour de laquelle gravite la lune Tethe'alla. Et un lment lie les deux jeux : la plante Derris Kharlan, une trange plante autrefois resplendissante de mana. Il existe aussi un passage dans Phantasia o les personnages voquent les plantes Sylvarant et Tethe'alla.

Aprs deux pisodes sur PlayStation, savoir Tales of Destiny, suivi de Tales of Eternia (idiotement renomm Tales of Destiny 2 aux US... sauf que Destiny a eu une suite nomme Tales of Destiny 2 au Japon... ah bravo ! noter qu'un remake de Phantasia verra le jour sur PsOne), qui vont faire voluer doucement mais srement le concept et le systme de combat chaque opus, la GameCube voit arriver un Tales of exclusif (du moins jusqu' une rdition amliore sur Ps2 qui ne dpassera jamais le Japon) qui, comble du bonheur, sortira galement en Europe et sera traduit en Franais. Pour la premire fois dans l'histoire de la srie (si l'on se cantonne aux consoles de salon car peu avant, Tales of Phantasia a t ractualis sur GameBoy Advance et galement sorti en Franais).

Tales of Destiny et Tales of Eternia, sur Playstation.

Le jeu se serait d'ailleurs bien vendu chez nous, au point que Tales of Vesperia sur Xbox 360 connatra le mme sort en Europe et confirmera l'apprciation de la srie sur le Vieux Continent. Cependant, l'opus Vesperia sur Xbox 360, malgr ses trs bons chiffres mme au Japon (les Japonais faisaient la queue pour acheter le jeu et la console, cette dernire faisant - et fait toujours actuellement - un bide complet au Japon) va bien dclencher une srie de mcontentement de la part des joueurs envers Namco. Visiblement insatisfait des ventes sur Xbox 360 (ce qu'ils confirmeront officiellement plus tard, utilisant ce prtexte pour justifier la Ps3 comme tant la seule capable de vendre la srie), Namco va porter le jeu sur Ps3, en incluant une vritable TONNE de modifications, d'ajouts, de qutes, de scnarios, de boss... Le jeu a tellement t modifi et amlior que l'on peut rellement considrer la version originale sur Xbox comme une version beta et le produit sur Ps3 comme tant la vritable version finale du jeu. Pas forcment heureux, les joueurs de la console Microsoft ne verront jamais ces normes contenus arriver sur le Xbox Live. D'ailleurs, les Amricains et Europens possesseurs de PlayStation 3 n'en auront pas non plus la couleur, vu que le jeu se cantonnera uniquement au Japon alors que tout le doublage supplmentaire et toutes les traductions refaire... taient termins !

Tales of Vesperia sur Xbox 360.
Vous ne rvez pas : une file d'attente pour acheter une Xbox 360 au Japon. Microsoft en rvait, Namco l'a fait. (Image : Kotaku)

Mais laissons Namco Bandais Japon avec leur mentalit 2.0 et revenons-en l'poque bnie o nous pouvions enfin goutter cette srie dans la langue de Molire. Place Tales of Symphonia, sur GameCube !

Images issues du dessin anim d'introduction.

Le jeu est, comme ses prdcesseurs, un Action-RPG avec des combats en temps rel dans des arnes fermes. Les monstres sont visibles l'cran et la moindre collision avec l'un d'entre eux, entraine le joueur et ses quipiers dans une arne pour combattre. Il est donc tout fait possible d'viter les affrontements et mme, trs vite dans le jeu, de paralyser temporairement les monstres pour gagner du temps. Cependant, RPG oblige, pas de combat : pas d'exprience et donc, pas de gain en puissance. Il est galement possible en plein combat, d'esquiver les magies et autres techniques des ennemis, dans la mesure du possible.

La difficult du jeu n'est pas trop leve, tout dpend du rythme auquel vous avancez et galement du nombre de combats effectus. Ces derniers se droulant relativement vite, ce n'est pas vraiment un problme, sinon que pendant un long moment, vous rpterez encore et toujours les mmes attaques, jusqu' ce que vous en appreniez d'autres et que vous en combiniez certaines, que des comptences d'Exsphres se dbloquent etc. Petit dtail sur la difficult : il existe trois modes de difficult, dont un qui se dbloque une fois le jeu fini : le mode Mania. Dans ce mode, les boss peuvent dclencher des attaques ultimes dvastatrices s'ils passent en mode Adrnaline. Globalement, les ennemis, sans exception voient la totalit de leurs stats multiplies par 2. Autrement dit, vous allez en baver un maximum.

Vous pouvez viter les affrontements mais...
... il vous faudra bien faire le plein d'XP !

Les Exsphres sont de petites gemmes permettant leur porteur de dvoiler tout leur potentiel au combat. Cependant, ces petites merveilles de la magi-technologie disposent d'autres fonctions (hors combat) beaucoup moins plaisantes, surtout quand elles sont serties n'importe comment ou volontairement sur un serti-cl peu adapt ou rudimentaire, mais je vous laisse le soin de le dcouvrir au fil du jeu. Sachez simplement qu'elles ont une importance capitale sur le scnario.

Ralis par Tales of Studio, l'quipe centrale de la srie, Symphonia est considr comme l'un des meilleurs opus sortis ce jour, aux cots de Tales of The Abyss et Vesperia (Graces tant ce jour toujours indisponible hors du Japon). Pourquoi me direz-vous ? premire vue, on dirait plutt un nime jeu o il faut sauver le monde de sales racistes avec un hros un peu bta mais au grand cur et une nunuche pas possible en guise d'amie. Oui mais non.

Le scnario est particulirement travaill et complexe, les adversaires principaux ne sont pas forcment ceux que l'on croit et plusieurs fois dans le jeu, on pense tre arriv au terme de la qute principale... et l'on dcouvre avec stupeur que l'on a t bern de bout en bout et qu'on est encore loin de l'objectif final... qui n'a rien voir avec ce qui tait prvu l'origine. Et on redemande en plus !

Toutefois, avant d'aller plus loin car il y a un sacr paquet de texte (et plein de rptitions de paquet , nombreux , souvent et beaucoup . Ami lecteur, saura-tu les compter ?), il faut bien garder l'esprit que Tales of Symphonia est avant tout un J-RPG avec tout ce que cela implique : entre autres, un jeu avec beaucoup, beaucoup de dialogues. Fort heureusement (ne partez pas maintenant, bande de vilains !), on peut acclrer le dfilement du texte de faon ce qu'il s'affiche par paragraphes entiers. Les dialogues dfilent donc trs vite et, comble du bonheur, un rsum de ce qu'il se passe dans le jeu est disponible tout moment dans le menu de pause du jeu (Option Synopsis ). Toutefois, faites-le si vous devez recharger une partie en cas d'chec face un boss par exemple, ce serait vous priver des dialogues croustillants entre les personnages, dont la majorit est double et d'excellente facture avec les voix Amricaines.

Comme dans tous les J-RPG, a papote beaucoup...

Ce qui me fait rebondir sur un des dfauts du jeu, et autant le faire tout de suite : l'inventaire des dfauts :

- Pour acclrer la sortie du jeu aux tats-Unis, les sayntes, de petites conversations entre les personnages qui se dclenchent selon le contexte (parfois suite une prouesse en combat, un plat cuisin rat qui a des effets nfastes sur celui qui le consomme, un vnement dans le scnario, une qute secondaire, bref, sensible au contexte... ce qui signifie que a agit selon le contexte, comme dirait un pouvantail un cureuil bourr), n'ont pas t doubles du tout. On suit donc des conversations muettes avec un sous-titrage trs lent, car du coup, pas optimis pour les dialogues amricains et franais. Rien de gravissime mais c'est dommage quand mme. Toutefois, il se peut aussi que la faible capacit de stockage des Mini-DVD y soit pour quelque chose, le jeu tenant sur deux disques bien remplis.

- Les dplacements sur la carte du monde se font avec un framerate curieusement amoindri, de l'ordre du 20 fps au lieu des 50 en toute autre circonstance (pour la version europene, qui d'ailleurs, bien qu'en 50 Hz, dispose d'une vitesse pratiquement parfaite, du bon travail pour du 50 Hz). Les ennemis (ceux qui provoquent un combat) sur la carte du monde sont d'ailleurs assez affreux, rappelant curieusement les monstres de la mappemonde de Zelda II sur Nes. Mme combat pour Tales of Vesperia sur Xbox 360 qui fait l'inverse : le jeu tourne 30 fps partout, sauf en combat o il remonte 60 fps. Va comprendre, Charles.

- Cette mme carte du monde est affreuse, mais a, c'est malheureusement une habitude dans les Tales of depuis qu'elle est en 3D (la palme de la carte la plus hideuse et la maniabilit pnible au possible revient, ma connaissance, Tales of Destiny sur PsOne).

- Les musiques. Moto Sakuraba signe pratiquement tous les Tales of de son synth et mme si, sur la centaine de musiques (!) certains morceaux valent vraiment le dtour (Fight of Spirits, l'excellent Beat the Angel, le thme de Prsa et celui de Raine, le village Exire et j'en passe volontiers, le thme du jeu et des derniers donjons), on a affaire majoritairement a du travail bcl, et il m'en cote de dire a car je suis un grand fan de Sakuraba. Ce n'est toutefois pas son pire travail, mais c'est quand mme dommage, surtout pour un RPG aussi long.

- Les graphismes sont sympathiques mais sans plus. Un trange effet graphique vient d'autant plus troubler les bords de l'cran, sans que cela n'apporte quoique ce soit sinon une impression bizarre au dbut du jeu.

- Certains donjons sont casse-pieds. C'est un peu habituel dans les J-RPG de proposer des donjons pas forcment amusants voir redondants ou lourds, et malheureusement, Symphonia ne viendra pas briser cette routine. Toutefois, et cela joue normment en sa faveur, les donjons sont trs courts (en dehors des deux derniers donjons, ils excdent rarement les cinq zones grand maximum).

- Enfin, dernier point noir selon moi, les cut-scenes sont trs mal mises en scne. La suite du jeu sur Wii fera cependant bien mieux, les personnages ayant t anims par la Motion Capture.

Vous voyez le trou gauche ? S'il a la forme de Colette, c'est simplement parce qu'elle s'est vautre dans le mur.
Ds qu'il s'agit des Desians, Lloyd ne mche pas ses mots.

Tales of Symphonia prend place dans le monde de Sylvarant, une plante qui vit de grands troubles depuis plusieurs sicles. On raconte qu'autrefois existait un gigantesque Arbre Mana, protg par une Desse. La Dit en question devait tre rveille par un lu de la Rgnration afin de permettre l'Arbre de diffuser son mana et ainsi sauver la plante d'une dsertification totale. En effet, le Mana alimente la plante et sans lui, la plante se meurt. Ce mme mana qui faillit disparatre il y a cinq mille ans, pendant la grande guerre de Kharlan. Ce conflit dura prs d'un millnaire, puisant les ultimes ressources de la plante. Accompagn de ses amis, Mithos le hros et ses compagnons parvinrent mettre un terme la guerre de Kharlan et rtablir la paix et l'quilibre du Mana, mais au prix d'un grand sacrifice. Mithos devint une lgende et un symbole, puis disparut avec ses amis au fil du temps. Depuis que le Mana disparat de nouveau de la plante, un lu doit donc entamer le Priple de la Rgnration travers Sylvarant et rveiller cinq sceaux, afin de prouver sa valeur auprs des Anges, puis tre soumis son destin. Cette mission, prilleuse plus d'un titre, permet galement de sceller la menace des Dsians, un peuple de Demi-Elfes qui traite l'humanit comme du btail et les enferme dans des fermes humaines, moins d'avoir sign un trait de non-agression (ce qui se traduit souvent par pactiser avec l'ennemi, ce qui donne naissance des tratres chez les humains).

La carte de Sylvarant.
Magnius, l'un des Grands Cardinaux des Dsians.

Dirigs par un charismatique leader et ses quatre Grands Cardinaux, les Dsians ont surtout pour but d'empcher l'lu de la Rgnration et l'glise de Martel, l'organisme religieux qui assiste l'lu, de mener a bien son priple. Difficile cependant de croire que le contexte est tout de mme assez srieux quand on voit l'habillage graphique et la relative lgret avec laquelle l'histoire est raconte.

Tout commence au village d'Islia o Lloyd, 17 ans et cancre notable, assiste pendant les cours l'cole, une rvlation : Colette, l'extrmement malhabile et nunuche amie de Lloyd, est appele pour sa premire mission en tant qu'lue de la Rgnration. Elle doit se rendre dans un temple rempli de monstres afin de mener bien sa premire tche et prouver qu'elle est bien l'lue. Son ami Genis et lui, dcident o non de la suivre sur le champ (le choix, un parmi tant d'autres, est laiss au joueur, je reviendrai sur les choix plus loin).

Un cran de combat. Ici, Lloyd et ses amis font face au Gardien du Temple de Triet. Durant les joutes, les personnages se dplacent de faon toujours faire face un adversaire, mais ne peuvent se mouvoir que de gauche droite. Il est toutefois possible de sauter, mais on ne peut se dplacer librement, ce qui oblige bien grer les distances face aux ennemis. Un onglet trs important dans le menu des combats permet de grer la formation des personnages, ainsi que, plus important encore, leur attitude en combat : en effet, vous ne contrlez qu'un seul personnage la fois (on peut toutefois changer de leader quand on veut), les autres agissent en fonction de leur IA, paramtrable dans le menu appropri. Aucune inquitude : si quelqu'un possde des dons de soin et gurisons, il s'en servira tout seul comme un grand et automatiquement en cas de besoin, sans avoir besoin de se perdre dans la configuration de l'IA (ceci tait une petite pique personnelle l'encontre de Dragon Age Origins).

Aprs un court tutorial sur le systme de combat, les deux amis sont accosts par un prtre qui accompagnait Colette. L'homme est gravement bless et meurt dans les bras de Lloyd, aprs lui avoir rvl que les Dsians vont tuer l'lue. Ni une ni deux, Lloyd et Genis se rendent au temple afin de secourir Colette et Raine, la sur aine de Genis. Ils rencontrent sur place une forte rsistance et sont facilement vaincus (ou amochs, tout dpend de votre combat). Surgit alors un mercenaire, Kratos Aurion (aucun lien avec un quelconque Dieu de la Guerre), embauch par la mre adoptive de Colette. Kratos vainc sans aucune difficult les adversaires. Le groupe rentre donc dans le temple en vue d'accomplir la premire tche de l'lue, et ainsi entamer le Priple de la Rgnration.

Le rcapitulatif de fin de combat. Le Gald (renomm Fol en franais) est la monnaie du jeu. Le Grade (Points en franais) obtenu dpend de vos performances au combat. Le Bonus d'Exprience dpend du nombre de combos maximum Max atteint pendant la bataille, qui fait alors office de % multiplicateur. A la fin de chaque combat, en fonction des ingrdients ncessaires et de la comptence en cuisine du personnage, il est possible de prparer un plat, qui peut, en fonction du plat, redonner de la vie, de la magie, soigner un empoisonnement ou rendre plus fort pour le combat d'aprs, etc.
Bon, l ok, c'est brouillon au possible mais ce que vous voyez est le rsultat d'une Attaque l'Unisson. Lorsque la longue barre horizontale au dessus du portrait des personnages est pleine, vous pouvez lancer une attaque groupe des quatre personnages. Selon certaines combinaisons, un duo de personnage lancera une attaque supplmentaire souvent surpuissante.

Au fil de leurs aventures travers Sylvarant afin de rtablir les Sceaux, ils feront la connaissance de Sheena, une mystrieuse Ninja peu prs aussi peu aide de ses mains que Colette, faisant bourde sur bourde. Aprs plusieurs incidents avec elle, Sheena va dvoiler au groupe en quoi consiste rellement le Priple de la Rgnration... ou tout du moins ce qu'elle en sait, car elle ignore galement beaucoup de choses.

Ce n'est que le dbut d'une longue srie de retournements de situation et de rvlations en tous genres et de bas les masques  : exemple, si Colette est niaiseuse et pleine de bons sentiments, c'est par ncessit tant donn ce qu'elle subit au fil de son priple. D'ailleurs, chacun des personnages a sa part de secrets et de douleurs personnelles. Il n'y a, heureusement, pas de personnage traumatis je suis mal dans ma tte et je prends des poses histoire de passer dans un album photo d'ado boutonneux tellement j'ai la classe .

Prsentons donc les personnages qui font partie de l'quipe (sans trop en dvoiler, rassurez-vous) :

Lloyd Irving - Il s'agit videmment du protagoniste principal de Symphonia. lev depuis son plus jeune ge par un nain du nom de Dirk, Lloyd possde une Exsphre qui lui vient de sa mre, morte peu aprs sa naissance, ainsi que son pre. Il manie deux pes la fois et se dit plutt dou, mme s'il lui arrive d'tre rabaiss par Kratos au fil du jeu. D'un naturel impulsif et facilement rvolt, il n'hsite cependant pas aider son prochain sans se poser de question, ce qui, plutt que de faire de lui un parangon de la bont, va plutt lui attirer des ennuis. Son jeune ge ne lui permet pas de comprendre que certains humains en viennent manigancer avec l'ennemi pour sauver leurs proches ou tre provisoirement protgs contre les rafles des Dsians. ses yeux, l'ide de se sacrifier sa vie, que ce soit pour sauver le monde ou pour devenir un martyr est une aberration complte. l'instar de la majorit des humains, Lloyd est incapable d'utiliser la magie, ce qu'il comble aisment avec ses monstrueuses techniques. Malgr sa dtermination toute preuve, il arrive souvent Lloyd de se lasser de tout, surtout de choses qu'il a hte de dcouvrir.

Colette Brunel - Elle est l'amie d'enfance de Lloyd. Ils ont grandi ensemble dans le village paisible d'Islia qui, grce son trait de non-agression, se permet de jouir d'une certaine tranquillit l'gard des Dsians. Colette, comme Lloyd n'a plus de parents et a t adopte par deux habitants d'Islia. Pendant le Priple de la Rgnration, le pre de l'lue, un ange du nom de Remiel, la guidera chaque Sceau. Cependant, les relles origines de ses parents restent un mystre complet. Au fil du jeu, il apparat que Colette cache un lourd secret sur sa mission. Heureusement, son caractre trs (trop ?) naf et son cot maladroite notoire lui confre un aspect trs attachant et amusant malgr elle, lui permettant de mieux masquer ses souffrances. Son statut d'lue lui confrre des pouvoirs d'attaque et de soutien mais pas de gurison.

Genis Sage (Genius Sage dans la version Jap) - Petit frre de Raine, Genis est un petit gnie (duh !). Plus jeune que Lloyd, son meilleur ami, il excelle pourtant dans tous les domaines sauf le combat, mais sait utiliser la magie. Contrairement Lloyd, il rflchit souvent la situation avant d'agir, bien que sa jeunesse et son bon cur l'emportent parfois, comme lorsqu'il essaye de nourrir en cachette une vieille femme dans une ferme humaine. Il lui arrive rgulirement de rectifier les propos de Lloyd sur les cours d'Histoire ou ds qu'il est question d'tablir un plan. Ses origines lui permettent d'utiliser la magie d'attaque, qui va devenir extrmement puissante au fil du jeu. Heureusement pour le joueur, Genis est un gamin adorable qui nous vite le clich du gosse insupportable et sans surprise.

Raine Sage (Refill Sage dans la version Jap) - La grande sur de Genis et professeur de l'cole d'Islia. Trs stricte et implacable, dote comme son frre d'une intelligence hors du commun, Raine se passionne pour les ruines et les antiquits, tel point que lorsqu'elle dcouvre des ruines, il devient difficile de la dcrocher (Genis dit d'elle qu'elle passe en mode Ruines ). Selon son propre aveu, accompagner Colette dans son priple tait aussi une occasion unique de dcouvrir les ruines travers le monde. Mais Raine a un tout autre objectif et c'est travers les ruines qu'elle espre obtenir une des rponses ses questions. Assurment, c'est un des personnages marquant de Symphonia : elle est mature et aura toujours un raisonnement pos et raliste sur la situation, ce qui n'est pas toujours pour plaire Lloyd, immature et tte brule. Raine tient un peu le rle de la maman du groupe. Ses origines lui permettent d'utiliser des magies de soin, de soutien et galement, dans une moindre mesure, d'attaque.

Kratos Aurion - Le mercenaire engag par Raine pour escorter Colette travers Sylvarant. Il ne parle que lorsque c'est rellement ncessaire et se sent souvent oblig de rappeler Lloyd et Colette qu'ils ne sont pas en vacances. Assez sec et froid (notamment en combat, s'il donne le coup final un ennemi, il balance parfois Blame your fate ), Kratos est un personnage trs nigmatique et qui interviendra souvent dans l'histoire. Relativement puissant, il permet galement d'apprendre plusieurs techniques et c'est grce lui que le systme de combat volue pendant les premires heures (on dcouvre ainsi le pouvoir Gardien , l'attaque Unifie et d'autres joyeusets). Comme les autres, Kratos est un personnage dot d'un lourd et (trs) long pass et est insaisissable. Ses origines tant un mystre, il peut nanmoins utiliser des techniques avances et un peu de magie d'attaque et de gurison. Un homme tout faire !

Sheena Fujibayashi - Ninja assez novice qui se voit confier la lourde tche d'assassiner l'lue de la Rgnration de Sylvarant. Sheena dit venir d'un autre monde, nomm Tethe'alla, qui serait technologiquement bien plus avanc que Sylvarant. Elle prtend effectuer sa mission pour la survie de son propre monde. Malheureusement pour elle, sa maladresse et la bont presque aveugle de Colette vont l'emporter et elle finira par rejoindre le groupe, aprs leur avoir expliqu le peu qu'elle sait du Priple de la Rgnration. Assez normale compare aux autres personnages, Sheena n'en reste pas moins attachante et trs importante dans le scnario. Grce ses techniques avances, elle peut, en mode Adrnaline , invoquer des Esprits lmentaires ( condition d'avoir scell un pacte avec eux au cours d'une bataille pique) en combat. Elle se bat l'aide de cartes Sceaux.

Zlos Wilder - Personnage central provenant du monde de Sheena. lev parmi la noblesse, il est particulirement arrogant et vantard, rentrant souvent en conflit avec Lloyd et Sheena. Il dteste plus que tout les Demi-Elfes. Son cot compte sur moi, je m'occupe de tout lui attire souvent des ennuis car ses plans tombent souvent l'eau, voire la catastrophe. Il accompagnera le groupe de Lloyd bon gr mal gr, son rel but tant difficile cerner. Son cot manipulateur y est pour beaucoup et son pass ne sera rvl que si le joueur fait tout pour avoir le plus d'affinits avec lui (!), ce qui est une des tches les plus dures du jeu (et heureusement optionnelle, mais j'y reviendrai). Il reste nanmoins particulirement attir par Sheena, qu'il taquine lourdement sans arrt. Son statut lui confre des pouvoirs similaires ceux de Kratos.

Prsa Combatir (avec un sourire, profitez-en) - Gamine frle pourtant dote d'une force inoue, (Lloyd est presque incapable de porter la mme charge qu'elle : il s'agit du personnage le plus puissant de l'quipe) lorsque le groupe la rencontre elle n'est qu'un pantin dnu d'motions. Prsa est le jouet des Dsians qui ont ralis de douloureuses expriences sur elle. Ignorant tout ce qui l'entoure auprs d'elle, Prsa vit comme un automate glacial dans un village peupl de racistes qui la dteste pour ce qu'elle est : une coquille vide. Ce n'est que lorsqu'elle reviendra rellement elle que la triste vrit va lui sauter au visage, et qu'elle rejoindra Lloyd afin de retrouver le meurtrier de sa petite sur. Elle cherchera galement rattraper toutes les annes de son enfance gaspille errer comme un zombie. Plus encore que Raine, il s'agit d'un personnage trs poignant. Elle manie une norme hache grce son Exsphre trs particulire et ravage les ennemis avec ses techniques dvastatrices.

Regal Bryant - Dernier personnage rejoignant le groupe, Regal est un ex-prisonnier qui on a promis un gros lot s'il parvenait stopper Zlos Wilder et Colette. Accus d'un meurtre qu'il ne nie pas avoir commis, il profite de cette occasion inespre pour tenter de se racheter une dernire fois, en se faisant capturer par Lloyd. Regal est un puissant homme d'affaire qui gardera toujours ses menottes sur lui, se battant uniquement avec ses pieds pour une raison personnelle. Comme Sheena, il s'agit d'un relativement normal malgr son background intressant. tant un humain tout ce qu'il y a de plus banal en dehors de son rude entrainement au combat, Regal ne peut pas effectuer de magie mais compense largement avec des techniques trs ouvertes pour les enchainements.

Comme je l'avais voqu plus haut dans la fiche de Zlos, Lloyd dispose d'une jauge affinit plus ou moins invisible (la seule faon de connatre sa progression est d'aller voir une voyante Triet aprs un certain point dans le scnario) avec tous les personnages de l'quipe. Si en premier lieu, cela a une importance purement anodine, elle se traduit en ralit par l'efficacit en combat des quipiers vis vis de Lloyd (encore que cela ne se vrifie pas vraiment) mais aussi et surtout, aux personnages qui accompagneront Lloyd pendant les vnements les plus importants. Car Colette n'est pas rellement le second personnage central, il est tout fait possible de la mettre au second plan peu avant la fin du premier Mini-DVD, ce qui change tous les dialogues du jeu (et il y en a un paquet vu que l'on peut changer la place de Colette avec sept personnages...). Cela influence galement tous les passages importants du deuxime Mini-DVD, donne d'autres objets et, fait particulirement incroyable pour un Tales of, peut provoquer la trahison puis la mort dfinitive d'un personnage de l'quipe, lequel sera remplac par un autre qui tait parti et modifiera donc la suite des vnements. Cependant, aucune crainte, il y a trs peu de chances que cela vous arrive votre premire sauvegarde, vu que cet vnement ne s'obtient que sous deux conditions (spoil en fin d'article).

La relation qu'entretien le hros avec les autres personnages du jeu influence le droulement de l'histoire.

Bien sur, on est des annes lumires de la gestion de l'amiti / loyaut la Mass Effect, Jade Empire, Alpha Protocol et autres RPG occidentaux de BioWare et Obsidian (note de Seb : mais on est assez proche de la srie Sakura Taisen), toutefois, c'est tout de mme agrable et rend les personnages beaucoup plus vivants. Chaque choix en dehors des combats peut contribuer amliorer la relation que Lloyd entretien avec ses amis. La relation la plus difficile obtenir tant celle de Zlos, qui permet de rcuprer un objet unique et dcouvrir son pass (ainsi qu'un improbable coming-out suggr plusieurs reprises, sous entendant donc que Zlos est bi ou gay trs refoul). Il vous faudra certainement une FAQ pour russir cette relation (c'est ce qu'il m'a fallu, mais personnellement j'en tais ma cinquime partie donc bon, a ne m'a pas gn outre mesure).

Une grande invention. Visiblement, l'auteur de cette capture d'cran a fini le jeu au moins six fois, vu son nombre de POINTS (41353 !)

Comment ? Cinq parties sur un RPG dot d'une dure de vie colossale ? Suis-je fou ? Assurment ! Mais pas compltement. Bien sur, ce n'est pas parce que l'on a aim Symphonia que l'on y jouera autant, mais cet pisode a inaugur un truc magique dans la srie, qui sera repris ensuite dans chacun des pisodes, mme sur Tales of Innocence sur DS. Le Magasin de POINTS. Si vous remarquez en fin de combat, vous obtenez des POINTS qui ne s'affichent nulle part, vous ne savez jamais, moins de demander quelque PNJ dans de rares endroits, combien vous en avez avant d'avoir fini le jeu. Lorsque vous arriverez terme du jeu, on vous proposera de sauvegarder, ce qu'il convient videmment de faire sur un emplacement VIDE.

Au moment de charger cette sauvegarde, vous tes emmen dans un magasin trs spcial avant mme de commencer la partie, o l'on vous propose de dpenser comme un dingue vos POINTS afin de recommencer une nouvelle sauvegarde avec des lments de la prcdente ! Garder tous les objets, l'argent, vos attaques apprises ainsi que vos magies, les recettes de cuisines, la progression du Compendium et de l'Inventaire Ennemi ( garder de toute urgence si vous refaites une partie), le temps pass sur le jeu, obtenir plus d'exprience (x2, x10) ou beaucoup moins, ne gagner de l'exprience que si vous effectuez beaucoup de combo, rendre le jeu beaucoup plus dur... les choix ne manquent pas, seuls manquent les POINTS en fait. Chacun des bonus coute trs cher. Mais une fois les dpenses effectues, vous repartez avec le mme nombre de points qu'avant votre arrive dans le magasin, ce qui fait que vous allez en cumuler encore plus. Histoire de vous motiver un peu plus, si vous re-finissez le jeu, vous gagnerez deux fois plus de POINTS aprs la fin (1000 Pts une premire fois, 2000 la seconde, etc).

Ce Magasin de POINTS est donc une excellente raison de retourner sur le jeu, d'autant plus qu' la seconde partie, on fait attention bien plus de dtails, on avance beaucoup plus vite dans les donjons. Et on ralise aussi que lors de la toute premire sauvegarde, des dizaines de qutes secondaires nous sont passes devant, l'occasion de les faire et d'en apprendre plein sur les personnages et le monde.

Plutt que de vous raconter tout le jeu (comme pour le scnario, il me faudrait une dizaine de pages), j'aimerai revenir sur le contexte du scnario : en effet, il est trs facile d'assimiler les Dsians aux Nazis (oh ! Un Point Godwin ! En fait non) dans Tales of Symphonia, quand on dcouvre le traitement rserv aux humains. plusieurs reprises, Lloyd et ses amis parcourront des Fermes Humaines (assimilables aux tristement clbres camps de la mort), o les humains sont traits comme des animaux. Et quand je dis des animaux, je pse mes mots.

Une histoire plus sombre qu'elle n'en a l'air.
La malheureuse Marble, qui Genis donne manger en cachette.

Quand il sera question de franchir une ferme, vous pouvez tre certain que ce que vous allez dcouvrir ne va pas tre agrable du tout, tranchant radicalement avec l'aspect enfantin et naf du jeu. Bien entendu, les Dsians ne sont pas les seuls commettre des atrocits, les humains ne sont pas non plus en reste et personne n'est vraiment propre. Mais tout cela serait bien trop simple si on s'arrtait l : Dsians = Mchants, Humains = Victimes et tratres quand ils le veulent. Non, a, c'est la carotte que l'on met sous le nez de l'lue pour la faire avancer : effectuer le priple pour sauver le monde et repousser les Dsians. Vous pensiez qu'ensuite, ce serait la fin du jeu ? Rellement ? Ce n'est que le dbut. Tout va tre remis en cause et le scnario va prendre une ampleur norme, impliquant des twists et autres retournements de situation surprenants.

Sans trop en dvoiler (ce qui suit n'est qu'une goutte d'eau dans l'ocan qui vous attend) : en effectuant le Priple de la Rgnration, l'lu de Sylvarant enclenche un mcanisme qui absorbe une grosse partie du Mana de Tethe'alla, qui est un monde parallle Sylvarant et qui coexiste avec lui. Ainsi, un lu dans le monde de Tethe'alla (en l'occurrence, Zlos) est appel pour raliser son propre priple dans son monde et ainsi, inverser la donne, pour qu' son tour, l'lu de Sylvarant suive son priple dans son propre monde, et ainsi de suite. Les dirigeants de Tethe'alla ne sont toutefois pas vraiment regardants car, contrairement Sylvrant, ils sont au courant de cette manipulation et n'hsiteront pas faire tuer l'lu de Sylvarant pour que ce monde finisse par disparatre et que Tethe'alla perdure. C'est en ralisant ce que son acte allait entraner que Sheena dcide donc de trouver une autre solution, d'autant plus que, pour compliquer la tche : les deux mondes doivent coexister, la destruction de l'un entraine la destruction de l'autre...

Pourquoi cette machination ? Dans quel but les Dsians obligent les lus des deux mondes suivre ce parcours grotesque et prilleux pour leur monde ? Qui est Yggdrasil, le charismatique leader du Crucix et des Dsians ? Qu'advient-il des lus une fois leur tche accomplie ? vous de le dcouvrir, et c'est ce moment que l'intrigue prend son envol et ne s'arrte plus une seconde.

XenoGears et Planetscape Torment : 2 exemples de RPG au scnario sombre et complexe.

Il me faudrait des heures pour expliquer en dtail le scnario du jeu et je me refuse aller plus loin dans les rvlations. Sans atteindre la complexit d'un XenoGears, la mlancolie d'un Lost Odyssey ou la noirceur d'un Planescape Torment, le jeu dnonce sa faon (dans un univers tout en Cell-Shading avec des couleurs chatoyantes) un racisme assez fort et la bassesse des hommes. L'intrigue s'talant sur quatre mille ans d'histoire, il faut s'attendre un paquet de rebondissements et beaucoup d'informations sur l'univers de Sylvarant et Tethe'alla.

Le mchant principal de Tales of Symphonia est particulirement cruel, doubl d'une rancur froce envers les humains et les Elfes. Il s'est galement investi d'une mission devant laquelle il ne reculera devant rien. Pour lui, la fin justifie les moyens. Car quand on comprend qui il est rellement et pourquoi il est devenu ce qu'il est, on a presque de la peine pour lui, d'autant plus que les humains et les Elfes ne vont rien faire pour arranger les choses au fil du jeu, tant pour lui que pour les amis de Lloyd, qui subiront aussi un racisme exacerb... de la part de ceux pour qui ils se battent.

Le badguy du jeu est un personnage qui a marqu un paquet de joueurs. Beaucoup plus subtil que Sephiroth (Final Fantasy VII) car contrairement lui, il ne veut pas dtruire le monde ni anantir toute vie. Plus intriguant et plus bless (et donc intressant) que le dj excellent Ramirez (Skies of Arcadia), c'est un vrai, un sacr bon sang de boss final dans toute sa splendeur. Il s'attire la fois la haine et le respect, la crainte et la compassion. Deux faces compltement opposes pour un seul et mme homme au cur rduit en miettes.

Prsa, sortant tout juste de son tat second pour affronter la dure ralit. Elle ralise alors qui est le cadavre qui a pourri chez elle sans qu'elle ne s'en rende compte.
Volt, un des Esprits Elmentaires, est un redoutable boss. Une bataille assez difficile mais diablement pique : Volt flotte au dessus du sol, ce qui le rend pratiquement insensible certaines magies qui lui font le plus de dgts, comme Tidal Wave.

Voil, je pense avoir fait le tour sur les personnages et l'ambiance de Tales of Symphonia. D'un point de vue contexte sa sortie en Europe, ce jeu a t un vritable vent de fraicheur : officiellement, la srie faisait ses premiers pas chez nous, et c'tait comme de gouter pour la premire fois Secret of Mana / Evermore sur Super Nintendo, ou Illusion of Time, l'poque (avec un Guide officiel fourni vous racontant tout le jeu). Les RPG et Action-RPG taient relativement rares et malgr leurs dfauts moins bien pardonns au Japon et dans une moindre mesure aux tats-Unis, passaient bien mieux chez nous, faute d'tre habitus ce type de RPG la sauce japonaise sur console.

Si Sony a ouvert en grandes pompes les portes des Final Fantasy en Europe et tri-Ace pour Star Ocean: The Second Story, il aura fallu attendre que Nintendo of Europe localise elle mme les Tales of sortir sur ses supports pour l'Europe. Le rsultat est la hauteur des attentes, malgr de nombreuses coquilles dans la section Synopsis de Symphonia. Vu la quantit astronomique de texte traduire et la sortie incertaine du titre dans nos contres, on pardonnera volontiers, d'autant plus que c'est un menu auquel on accde rarement.

Une suite officielle de Tales of Symphonia vu le jour sur Wii. Elle prend place deux ans aprs les vnements de Symphonia et introduit beaucoup de nouveaux personnages. Nomm Dawn of The New World, le jeu n'a toutefois pas t ralis par Tales of Studio et cela se ressent normment dans le level design des donjons, feignant au possible. Toutefois, le jeu apporte beaucoup d'amliorations au systme de combat, la plupart seront reprises dans Tales of Innocence sur DS et Vesperia sur Xbox 360. Les combats sont d'ailleurs beaucoup plus nerveux et rapides et l'on peut se dplacer librement dans toute l'aire de combat, rendant les joutes plus tactiques et efficaces. Malgr ses lacunes, Dawn of The New World permet de prolonger un peu plus l'aventure avec deux nouveaux hros, Martha et Emil, et d'enrichir l'univers de Sylvarant et Tethe'alla. L'intrigue est trs bien ficele et motive le joueur avancer, mme si certains twists peuvent tre perus trs rapidement ds les chapitres 6 ou 7. Il est toutefois indispensable d'avoir fait Symphonia une, voire deux fois pour avoir tous les lments en tte et comprendre le scnario.

Erhynn Megid
(07 janvier 2012)
Sources, remerciements, liens supplmentaires :
- Les images utilisées pour l'article : proviennent tout d'abord du site lparchive.org
- Les images rajoutées par Sebinjapan proviennent principalement de jeuxvideo.com
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(45 ractions)