Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Oddworld : Abe's Oddysee
Anne : 1997
Systme : Windows, Playstation
Dveloppeur : Oddworld Inhabitants
diteur : GT Interactive
Genre : Plate-forme / Action
Par MTF (26 novembre 2012)

Au fur et mesure des annes, j'ai dvelopp pour certains jeux une forme d'obsession  : pendant trois, quatre, cinq ou six ans, je les ai faits et refaits, compltement ou en partie. Ce n'est pas parce que je n'avais que ceux-l, o que rien d'autre ne me plaisait. En fait, cela en devenait presque clinique , peut-on dire. C'est qu'il y en avait eux quelque chose, une musique, un dcor, un mouvement, qui me plaisait plus que tout, et je ne pouvais faire autrement que de m'en enivrer jusqu' en tre saoul, puis de passer autre chose... Avant de finalement y revenir un ou deux ans plus tard. Abe's Oddysee fait partie de ceux-l.

Lorsque les crateurs du jeu, Sherry McKenna et Lorne Lanning, vtrans du monde de l'animation crent en 1994 leur studio Oddworld Inhabitants, ils commencrent travailler sur une histoire qui deviendra, quelque trois annes plus tard, Abe's Oddysee. La rumeur veut que lorsque Lanning traa les grandes lignes de l'intrigue McKenna, celle-ci, enthousiaste, s'cria que cela ferait un grand film d'animation. Lanning la reprit, et lui fit comprendre que cela ferait un grand jeu vido. Si j'ai choisi cependant de traiter, dans un seul et mme article L'Odysse et L'Exode d'Abe, ce n'est pas en vertu de leurs ressemblances, tant au plan des graphismes que du gameplay, ni mme au regard de leurs proches dates de sortie (1997 pour le premier, 1998 pour le second), mais parce qu'ils forment, en ralit et des dires mmes des crateurs, un seul et mme jeu.
Oddworld, en effet, a t ds le dbut pens, construit, crit comme une pentalogie, c'est--dire une srie de cinq pisodes successifs prenant place dans le mme univers. l'heure actuelle cependant, deux jeux s'accordant avec ce plan sont sortis : L'odysse d'Abe et L'odysse de Munch, l'un des titres de lancement de la Xbox premire du nom et chroniqu sur le site. Tous les autres jeux sortis jusqu' prsent sous le terme Oddworld, c'est--dire l'Exode mais aussi Stranger's Wrath ne sont pas considrs comme appartenant la pentalogie mais sont des pisodes bonus , qui s'intercalent entre ceux-ci. Les crateurs eux-mmes avaient fait savoir, ds le commencement de leur audacieux projet, que chaque pisode lgitime pouvait tre suivi d'un ou de plusieurs pisodes annexes. Pour en finir avec le studio, celui-ci est toujours en activit l'heure o j'cris les lignes mais il se consacre surtout des remakes de leurs prcdents jeux, et aucune information valable sur le prochain pisode, qui devrait s'appeler Hand of Odd n'a pour l'heure filtr.

Sherry McKenna et Lorne Lanning.

Oddworld, c'est avant tout un univers fantastique construit avec normment de soin. Chaque jeu, en effet, ne nous montre qu'une petite parcelle de ce gigantesque environnement, mme si l'on espre qu'un jour tous les points seront relis. De la mme faon que pour Dune ou Game of Thrones, l'on nous propose de nous attarder sur un personnage en particulier, dans une rgion en particulier, jusqu' ce qu'il atteigne un certain point de son aventure et close, ainsi, son chapitre .
Le monde d'Oddworld, du moins ce qu'on en sait jusqu' prsent, est une plante relativement semblable la terre, avec forts, montagnes, ocans, dserts, etc. et l'avance technologique finalement comparable la ntre mme si l'on note, ci et l, quelques lments emprunts la science-fiction. Mais si ce n'est quelques machines en lvitation ou des robots intelligents, l'on peut considrer qu'il s'agit bien l d'un monde alternatif notre socit. Enfin et comme sur notre plante, il existe un grand nombre de formes de vie, certaines primitives et animales, d'autres plus volues. Dans ce premier pisode, nous faisons la connaissance de certaines d'entre elles.

La nature idyllique, et les usines mortifres... Comme chez nous, quoi.

Pour les tres volus , nous pouvons compter en premier lieu les Mudokons, des tres humanodes qui nous ressemblent fortement, si ce n'est qu'ils ne possdent que quatre doigts chaque main. Abe, le hros de cette aventure, sera de ceux-ci. Les seconds sont les Glukkons, des tres humanodes, bien que l'on ne puisse jamais voir leurs bras ou leurs mains. Molluck sera ici le principal antagoniste du premier jeu. Les troisimes sont les Sligs, des limaces au quotient intellectuel limit qui se servent de prothses mcaniques pour marcher ou voler. Ils sont aux ordres des Glukkons et seront vos adversaires privilgis.
Concernant les espces animales, il y en a de toutes sortes : des domestiques, comme les Slugs, des molosses qui obissent aux Sligs, des Elum, des btes de sommes utilises galement comme montures, des Scrabs et des Paramites, carnassiers, qui vivent en libert dans la nature. Le bestiaire s'enrichira dans le deuxime jeu, avec notamment l'inclusion de limaces carnivores du nom de Fleeches, qui peuvent se servir de leurs langues pour grimper ci et l.

Abe sur un Elum, une sorte de cheval dbonnaire, et un Glukkon. Le cigare fait partie de leur anatomie.
Un slig, un scrab et un paramite.

Oddworld: Abe's Oddyssey (1997 / PC, Playstation)
Oddworld Inhabitants / GT Interactive

L'histoire de Abe's Oddysee prend place dans une cit industrielle nomme Rupture Farms. Il s'agit, nous dit-on, du plus grand abattoir de la plante et, jour et nuit, les Mudokons travaillent, ou plutt se font exploiter, et actionnent les machines qui dbitent Scrabs, Paramites et Meeches, maintenant espce teinte, afin de nourrir tout ce petit monde. Abe est ici un employ comme un autre, et il est mme relativement content de son travail : lu employ de l'anne et reconnu pour son zle, il est affect aux services de nettoyage et, un certain soir, dcide de faire quelques heures supplmentaires. Alors qu'il s'enthousiasme des produits de l'usine, comme les tartes aux Paramites et les gteaux de Scrabs, il surprend une runion du CA de l'entreprise.
Molluck, le PDG de l'usine au gros cigare, est sur la sellette, et doit rpondre aux inquitudes grandissantes des actionnaires, qui voient leurs bnfices diminuer vue d'il. En effet, des annes d'industrialisation de masse ont quasiment rduit nant les populations animales, et il ne reste bientt plus rien hacher menu. Molluck, cependant, reste cool , car il a un plan : il propose de relancer l'action en bourse et l'intrt des consommateurs en proposant un nouveau produit, une nouvelle viande... et la grande peur d'Abe, il ne s'agit de rien d'autre que de ses semblables mudokons, qui vont dgringoler dans la chane alimentaire. Horrifi, Abe n'a d'autres choix que de s'enfuir... Mais peut-il partir en laissant ses compagnons subir ce sort funeste ?

Y'a des jours, 'vaut mieux rester couch...

C'est par cette intrigue, place sous le sceau d'un message cologiste et militant, que dbutera le premier jeu. Ce discours prendra plus ou moins de place au sein des pisodes, mais jamais de faon magistrale : plutt, il s'agit pour les concepteurs de donner des pistes de rflexion, sans jamais proposer de rponse particulire. Et mme si le monde dpeint semble pour le moins bipolaire, avec d'un ct les gentils Mudokons et de l'autre les mchants Glukkons, l'cueil est aisment vit en ne faisant jamais en sorte que le propos soit trop moralisateur. Il reste cependant que cet arrire-plan sera toujours prsent, et on nous le rappellera, rgulirement, au cas o l'on ne se soucierait gure des implications du scnario.
Au cours de son odysse , Abe parviendra fuir Rupture Farms avant de rencontrer Grand Visage , un chaman dirigeant une tribu de Mudokons libres et vivants en harmonie avec leurs racines et les animaux de la fort. Aprs lui avoir rvl qu'il tait l'architecte d'un grand destin, il lui demandera de surmonter deux preuves, au contact des Scrabs et des Paramites, afin d'avoir assez de pouvoirs psychiques pour dtruire une fois pour toute l'usine de viande.

Big Face, et le temple Scrabanien... Dieu que c'est beau.

Abe's Oddysee contient tout son programme dans le titre du jeu : il sera trange (odd) et il sera beau (see). Et Dieu qu'il est beau : c'est peut-tre le jeu le plus beau de sa gnration dans le genre deux dimensions, et il faut rsolument le voir pour le croire. Malgr sa faible rsolution, chaque arrire-plan, chaque tableau est une peinture vivante qui a bnfici d'un soin ensorcelant aux multiples contrastes, dtails et effets de lumire : de la rouille crasseuse de Rupture Farm en passant par la grandeur des temples sylvestres ou du feu des dserts brlants, Abe's Oddysee est une uvre graphique sublime, et nul doute que les expriences des crateurs en la matire furent mis contribution. Mme Heart of Darkness, sorti en 1998, n'arrivera pas un tel niveau de dtails, alors qu'il tait dj on ne peut plus flatteur pour les yeux.
Les lments mobiles de l'cran, objets comme ennemis, ont galement bnfici du mme soin et rien n'est redire, que ce soit du point de vue de leur animation que de leur modlisation : ils ont un rendu physique palpable, si je puis dire, et on les imaginerait trs bien vivants et anatomiquement corrects, dans un monde situ au-del des toiles. Seuls, peut-tre, quelques objets, comme les explosions, souffrent d'une trop grande pixellisation et nuisent la clart et l'lgance globale du jeu mais c'est rsolument l tre pointilleux.

Les dcors sont vraiment distincts, et ont un parti-pris graphique reconnaissable entre tous.

Si j'ai parl l'instant de tableaux , ce n'est pas gratuit : car Abe's Oddysee est avant toutes choses un jeu de plateformes/exploration qui s'inspire directement des tnors du genre, des Prince of Persia, des Flashback et autres Another World. La progression d'Abe se fait effectivement par crans, et ce de faon stricte : il n'y aura l aucun scrolling d'aucune sorte. Cela donne, je me plais le croire, au jeu un petit ct rtro innarrable et fascinant. Comme dans ces diffrents jeux, le hros aura sa disposition plusieurs mouvements, maintenant considrs comme classiques : il pourra marcher, courir, s'agripper aux rebords des plateformes, s'accroupir et mme rouler en boule, la faon du Maru-Mari de Samus dans Metroid, prendre et lancer des objets et faire toute une gamme de sauts. Il possde galement quelques capacits qui lui sont propres, mais je reviendrai cela un peu plus tard. De la mme faon que pour certains de ces jeux par ailleurs, le joueur possde un nombre infini de vies, et rapparatra un prcdent checkpoint en cas d'accident. Et de la mme faon que ces autres jeux, il y a un nombre incalculable de faon de mourir, surtout que Abe n'est pas des plus rsistants... Une chute un peu trop violente, une gicle de mitraillette, un animal qui bondit brutalement sur vous... Je ne peux pas les compter.
Mais il y a quelque chose de fascinant leur propos : elles sont d'une part relativement ralistes - on sent les chocs, le sang gicler, la douleur que doit ressentir le personnage avant de mourir - mais aussi, et peut-tre cause de cela, assez drles observer. J'ai mme fait des parties o je tentais de trouver toutes les faons possibles et inimaginables de prir. Le jeu est divis en quinze niveaux qu'il faudra faire les uns aprs les autres et ce mme si, un moment donn de l'aventure, l'on vous proposera une intersection pour choisir les suivants. Cela n'influe que trs lgrement sur la suite de l'aventure, puisqu'en dfinitive vous devrez tout faire pour arriver la fin. Les niveaux peuvent se diviser en deux catgories : les premiers, les plus nombreux, vous demandent d'aller d'un point A un point B en outrepassant les obstacles et, parfois, en trouvant votre chemin dans un petit labyrinthe ; d'autres vous demandent de remplir certains objectifs, comme d'activer un mcanisme ou d'apprendre une mlodie afin d'ouvrir une porte un peu plus loin dans le niveau. Je vous propose, dans les lignes qui suivent, un petit aperu des diffrents environnements traverss.

Abe pourra-t-il sauver tous ses congnres ?

Rupture Farm / Zulag 1

Ce premier niveau est l'occasion pour le joueur de se familiariser avec les commandes de jeu et de rencontrer les premiers ennemis.

Les ennuis commencent.

Fuite de l'enclos

Afin de s'chapper, Abe doit traverser le no man's land qui entoure l'usine et notamment les cages o vagissent les Scrabs en attente d'tre dcoups.

Tout le niveau se droule dans l'obscurit... Il faut profitez des zones d'ombres pour devenir invisible pour les gardes et leur fausser compagnie.

Lignes de Mosac

Le territoire des Mudokons libres. Abe devra choisir de traverser soit Paramonia, soit Scrabania, dans l'ordre qu'il le dsire, afin de pouvoir revenir l'usine.

Attention : les intrus ne sont pas trs bien accueillis...

Paramonia

Paramonia est divis en trois tapes : la fort paramonienne, d'apparence continentale, le temple et le nid des Paramites.

Les Paramites ne vous attaqueront pas si elles sont seules, moins d'tre accules.

Scrabania

Scrabania, de mme, se dcompose en un dsert, un temple et un nid.

Les scrabs, en revanche, foncent ds qu'ils vous voient mais combattent les autres mles mort.

la fin de chaque preuve, le Grand Visage tatouera une main d'Abe, signe qu'il est ressorti vainqueur des diffrents tests. Les deux tatouages runis, Abe pourra se transformer, lorsque certaines conditions sont runies, en Shrykull, une crature mythique invincible qui dtruira instantanment tous les objets mortels de l'cran en cours, ce qui est sans doute la partie la plus rjouissante du titre.

Au nom du pre, du fils, et du Shrykull... Cette bestiole est compose des corps des Scrabs et des Paramites.

Retour Rupture Farm

C'est l'heure du grand retour ! La scurit des enclos a t renforce, et Abe devra traverser les quatre ailes de l'usine, appeles ici Zulag afin d'atteindre le cur de celle-ci et liminer ses ttes pensantes.

Il y a quatre Zulags, composs chacun de trois sections... Vous allez en baver.

La salle du conseil

Il s'agit du seul niveau chronomtr du jeu. Afin d'arrter dfinitivement la progresssion d'Abe, Molluck dcide d'inonder toute la zone de gaz mortel. Il n'appartient qu'au hros de cette aventure de rapidement trouver le centre de l'usine, et d'liminer ses dirigeants.

Il vous faudra trouver le Mudokon pour finir le niveau.

liminer, liminer, le mot est vite dit... Les publicits franaises de l'poque ne manquaient pas de vous le rappeler : pas de muscles, pas d'armure, pas d'armes... Abe semble plutt dsarm face toutes les menaces qui le guettent. C'est oublier, cependant, les capacits spciales qu'Abe possde, capacits qui faisaient et font encore selon moi tout le sel de cette aventure. Les Mudokons sont un peuple d'une grande dignit et la civilisation florissante qui a russi, au fur et mesure de son histoire, dvelopper deux pouvoirs fascinants. Le premier est l'envotement. Lorsque Abe se concentre, il est capable, condition que sa cible reste suffisamment de temps dans une certaine zone, de prendre possession de son corps et de le manipuler comme il le dsire. Dans ce premier jeu, cela ne fonctionne, cependant, que sur les Sligs, ces derniers tant assez stupides pour se faire avoir. Abe peut alors les diriger librement, utiliser leur arme de poing et, ainsi, librer un passage autrement plus compliqu arpenter.
Si l'envotement apparat comme un pouvoir d'une grande puissance, et il l'est sans aucun doute, le joueur ne pourra cependant pas toujours l'utiliser comme bon le semblera. Certains Sligs, en effet, ont tendance s'enfuir alors qu'ils entendent la prire d'envotement et s'ils sortent du tableau, celle-ci n'a plus d'effets. Il faudra alors parfois tendre des piges aux gardes ou les attirer certains endroits pour pouvoir les contrler. D'autre part, les Glukkons, bien au courant de cette capacit, ont cr et dissmin un peu partout des sphres anti-envotement , des machines gardiennes qui envoient une forte dcharge lectrique lorsqu'elles entendent un Mudokon prier. Heureusement, il est possible de les dtruire avec une grenade judicieusement lance.

gauche, ce sont des mines. droite, Abe en train d'envoter un garde.

Le second pouvoir des Mudokons nous est commun : il s'agit du langage. Nous avons en effet trop tendance oublier comme notre capacit verbaliser nos penses peut apparatre comme magique. Abe, au moyen d'une combinaison de touches de la manette, va tre en mesure de dialoguer avec ses collgues enferms dans Rupture Farms et de leur donner quelques ordres simplexes afin de les librer. Chaque discussion, comme de juste, commence par un Salut , ce qui veille l'attention du Mudokon le plus proche de lui. Ensuite, il va pouvoir lui demander de le suivre ( Suis-moi ! ) ou d'attendre un endroit prcis ( Attends ! ). Il est fascinant de voir qu'avec ces trois petits mots, l'univers d'Oddworld se complexifie de faon formidable. Les autres Mudokons que nous rencontrerons ne sont pas simplement des npc comme nos jeux en contiennent tant ; ce sont, proprement parler, des alter-ego de notre personne et l'on ne cesse de se dire qu'il aurait suffi d'un rien pour que cet autre moi-mme, qui lave ici le sol ou rcure un mur crasseux, ne ft le hros de cette aventure.
Afin de sauver les Mudokons, la recette suivre est plutt simple : il faut les entraner vers des portails d'oiseaux. Ces charmantes btes, ci et l, volent en cercle et il suffit de lancer un envotement leurs cts pour qu'ils ouvrent un portail magique transportant quiconque le traverse en lieu sr. Il en est mme, certains endroits du jeu, qui permettent Abe de les emprunter ; mais le plus souvent, ce dernier se renferme une fois que le hros malgr lui cesse de prier, l'enjoignant ainsi poursuivre sa qute. Russir, cependant, sauver tous les Mudokons du jeu n'est pas une mince affaire et cela pour deux raisons.

Interdit de parler aux employs ? On va se gner, tiens ! Suis-moi !

La premire, c'est que les Mudokons ont une fcheuse tendance se prcipiter dans nombre de piges si vous n'y prenez pas garde. Les gouffres, les scies circulaires, les hachoirs viande, les animaux, les sligs... Tout ce qui peut tuer les tuera ; mais contrairement vous, ils ne possdent pas de vies infinies. Cela est particulirement tratre, car les Mudokons vous feront une confiance aveugle : leur dire Salut les obligera, mme s'il y a un gardien dans les parages, vous rpondre, ce qui se traduira gnralement par une rafale de mitraillette sa destination ; leur intimer de vous suivre les oblige marcher (voire courir si vous faites de mme) dans votre direction, sans se soucier de ce qu'il peut y avoir entre votre petite personne et la leur ; enfin, leur ordonner de s'arrter n'est pas automatique, et il arrive souvent que le Mudokon fasse un pas de plus, souvent un pas de trop d'ailleurs, et disparaisse jamais.
Compte tenu, de plus, que les checkpoints sont relativement rares, il arrive rgulirement que la moindre erreur dans le sauvetage d'un de nos compagnons se traduise par la ncessit de se suicider et de repartir quelques crans auparavant, pour tenter nouveau sa chance. Heureusement, tant donn que ces sauvegardes se dclenchent lors de l'apparition de certains crans, il est possible, bien que cela ne soit pas toujours permis, d'utiliser a notre avantage et de librer les esclaves l'un aprs l'autre, en allant faire un petit tour l'cran de sauvegarde et en revenant pour sauver notre progression comme on le ferait avec un quicksave.

Les barrires laser dsintgrent tout ce qu'elles touchent.

La seconde, c'est que les zones contenant les Mudokons sont le plus souvent caches, et mme bien caches. Sur les 99 que compte l'usine, je pense que si vous vous contentez de foncer tte bche sans vous proccuper de quoi que ce soit, vous n'en apercevrez, bon an mal an, qu'une trentaine sur tout le jeu. Afin de tous les librer, du moins, afin d'essayer de tous les librer, il va falloir trouver, dissimules derrire des bouts de dcors, dans des tunnels que l'on pensait tre des impasses ou en faisant des sauts l'aveugle, guid seulement par un tout petit indice, des sections de Rupture Farm inaccessibles autrement.
Cette partie de l'aventure s'intgre parfaitement aux deux autres versants qui seraient celui purement plateformes et celui plutt action , o l'on chappe aux gardes ou aux animaux hostiles en courant comme un fou et en reprant aussi vite que possible les difficults, les gouffres et les obstacles divers. Cependant, il me parat difficile, pour ne pas dire impossible, de se consacrer cette partie exploration au cours de la premire partie. En effet, le jeu est dj suffisamment ardu, ou plutt demande une bonne matrise du personnage - et ce mme si celui-ci rpond au doigt et l'il - et l'on aura tendance se concentrer sur notre survie et la comprhension de l'architecture globale du niveau en cours, laquelle peut tre relativement complexe en elle-mme.

Et un de libre ! Les zones secrtes sont annonces par un jingle et un grand visage de Mudokon souriant.

De fait, l'on prfre le plus souvent laisser les Mudokons leur propre sort et foncer vers la sortie le plus rapidement possible. Mais cela ne va pas sans compromission... Admettons, cependant, que ce soit votre choix. De fait, arriv au bout du jeu, le joueur harass et fatigu peut enfin se dlecter de la squence de fin.
Celle-ci se droule comme suit. Abe a russi son pari, et est parvenu tuer le conseil d'administration grce au pouvoir du Shrykull. Mais un instant d'inattention le fait tomber dans les mains de gardes Sligs qui le conduisent, pieds et poings lis, dans une chambre de torture o Molluck n'attend que de le voir rduit en charpie. Heureusement, non loin de l, quelques Mudokons entours du Grand Visage dbattent du sort d'Abe et dcident, courageusement... de le laisser mourir.

Fin.

Pas vraiment la fin attendue...

Ou, plutt mauvaise fin . Eh oui : si vous avez sauv moins de cinquante Mudokons, c'est ce qui vous attend. Pour obtenir la bonne fin , il vous faudra revenir et chercher tout prix les planques de vos compagnons et s'arranger pour ramener tout ce petit monde au bercail. ce moment-l ds lors, la squence finale vous montre vos amis se concentrer pour lancer une puissante attaque psychique sur Rupture Farms pour tuer Molluck et vous ramener en lieu sr. J'en reparlerai au moment venu, mais l'histoire officielle considre qu'il s'agit de la fin canonique de ce premier pisode.

Ah, c'est mieux l !

En un mot comme en cent, trouver et sauver tous les Mudokons fait partie intgrante de l'exprience de jeu, et il serait stupide de ne pas s'en proccuper car cela serait passer ct d'une vaste partie de l'intrt du titre. Il est certain, cependant, que la tche ne sera pas aise en raison des deux difficults que j'ai voques plus haut, mais pire encore : le jeu ne vous indiquera pas avec systmatisme combien de Mudokons vous devrez trouver dans chaque zone du jeu, et leur rpartition est parfois trange. Aussi, il n'y en aura aucun dans les Lignes de Mosac ou le Temple Paramonien, l'exception des preuves dudit temple, mais ds le commencement du Temple Scrabanien, un petit passage secret vous conduit dans une zone perdue de Rupture Farm o vous pouvez sauver deux ou trois autres de vos collgues. De fait, sans une solution prcise, il est possible que vous passiez pour toujours ct de certaines zones secrtes tant il peut tre compliqu de les trouver.
Graphismes, difficult, originalits de gameplay... Il reste un lment dont je n'ai pas encore parl et qui, pourtant, est profondment important, incontournable mme lorsqu'on en vient parler d'Abe. Il s'agit, bien videmment, de l'aspect sonore. La musique, tout d'abord, compose par Ellen Meijers-Gabriel, est une merveille. Pourtant, l'on ne saurait pas rellement parler de mlodies : il s'agit plutt de ritournelles et, surtout, de bruits et de sons d'ambiance. Que ce soient les sons mtalliques des chanes de montage de Rupture Farms, les petits cris d'oiseaux de Paramonia, le son de la pierre de Scrabania (si, la pierre fait un son, je peux vous l'assurer), l'environnement sonore de ce jeu est parfait, je n'y trouve rien redire. Mais, ct de cela, il faut obligatoirement inclure les bruitages en eux-mmes : tous les ennemis et lments ont leur propre identit sonore, ce qui permet, plusieurs crans l'avance souvent, de les reprer et de prdire leurs mouvements. Le son est si important que les ennemis eux-mmes vont pouvoir vous situer au bruit que vous ferez : de mme qu'il faudra parfois songer utiliser les zones d'ombre pour se dissimuler des gardes, il faudra marcher pas de loup pour tromper leur vigilance. Il est impossible de jouer Abe's Oddysee en sourdine : il fait partie de ces rares titres, au nombre desquels on peut sans doute ajouter Rayman ou Second Sight, o ce qui sort de vos enceintes fait partie intgrante de l'exprience de jeu.

Oddworld: Abe's Exoddus (1998 / PC, Playstation)
Oddworld Inhabitants / GT Interactive

L'histoire d'Exoddus prend place directement aprs la (bonne) fin du premier pisode. De retour chez les siens, devant les 99 Mudokons rescaps de Rupture Farm, Abe n'a gure le temps de se reposer puisque des fantmes de ses anctres lui parlent en rve. Ils l'avertissent que les Glukkons sont en train d'exploiter d'autres Mudokons, cette fois-ci pour dterrer des ossements dont ils se servent pour fabriquer de la bire. Ni une, ni deux, Abe s'achemine avec quelques compagnons vers les mausoles reconvertis en installations minires dans l'espoir de dmanteler ce rseau mafieux.
Dans la plus pure tradition des suites , Abe's Exoddus fait tout en plus grand : le jeu, qui tient maintenant sur deux CD, est peut-tre trois fois plus long que son prdcesseur, il est bien plus beau et il est bien plus difficile. Cette fois-ci, c'est 300 Mudokons qu'il faudra sauver (150 au minimum pour avoir la bonne fin) en parcourant les mines d'os, les caveaux des anciennes tribus Mudokons Modomo et Mudanchee remplis de Scrabs et de Paramites, une gare ferroviaire, les baraquements militaires des Sligs, l'usine de broyage d'os et, enfin, la brasserie SoulStorm elle-mme. L'aventure est longue et haletante, profondment difficile et parvient viter assez facilement la redite avec son parent. Si le cur du jeu n'a nullement chang, et s'il a bnfici du mme soin technique que le prcdent, les capacits spciales d'Abe ont fait l'objet d'un soin tout particulier.

Les couleurs sont clatantes, alors que le premier jeu tait plus sombre cependant.

Tout d'abord, Abe peut prsent envoter toutes les cratures rencontres, les Sligs comme auparavant, mais galement les Glukkons, les Scrabs et les Paramites, l'occasion de diversifier davantage encore le gameplay propos. Il possde galement quelques nouveaux pouvoirs dont le plus intressant est l'invisibilit, qui permet d'outrepasser tous les ennemis pendant une petite priode de temps.
Ensuite, concernant le langage, Abe peut cette fois-ci s'adresser simultanment tous les Mudokons de l'cran - ouf, nul n'est besoin de les rapatrier un un ! -, leur demander d'activer des leviers pour dclencher des mcanismes et, surtout, les consoler ou les calmer si besoin tait car les Mudokons ont prsent des tats d'mes. Ils peuvent connatre quatre tats : nervs (ils ne feront rien moins qu'Abe ne s'excuse auprs d'eux), dprims (de mme), hystriques (ils courront un peu partout sans s'arrter, et il faut les baffer pour les faire revenir la raison) ou, et c'est intressant, aveugles (ils ne verront pas Abe et se dirigeront en fonction du son de sa voix). Ces tats sont soit programms d'office, soit provoqus par divers vnements : un Mudokon qui assisterait la mort d'un de ses collgues deviendra dprim, un autre qui se prendra une douche froide aura tendance devenir nerv. Si ces situations ne se rencontrent que rarement, il faut le dire, leur inclusion est cependant sympathique et permet d'approfondir, encore une fois, la relation que l'on peut tisser avec ces personnages de pixels.

Des mines la jungle, on jurerait avoir t transport en Afrique, alors que le premier jeu se passerait plus volontiers en Europe ou aux tats-Unis.

ct de cela, il existe une dernire option qui est, tout la fois, la meilleure ide du jeu et la pire que l'on puisse lui trouver : le quicksave. Compte tenu, je prsume, de la frustration qu'a d provoquer chez certains joueurs le premier titre, les dveloppeurs ont choisi d'inclure ici une fonction de sauvegarde rapide , c'est--dire qui disparat si vous teignez ou redmarrez la console, et qui permet de s'affranchir des checkpoints dcids par les dveloppeurs.
Alors, effectivement, cette option permet de ne plus recommencer certaines squences dlicates du jeu et sauvegarder aprs chaque Mudokon sauv permet d'viter bien des crises de nerfs. Mais, en contrepartie et c'est l un problme souvent rencontr chaque fois qu'une telle possibilit est offerte aux joueurs, l'on a tendance sauvegarder chaque pas et, de fait, tirer la difficult vers le bas. Cela est sans doute vrai, bien videmment mais le jeu reste, malgr tout, assez difficile : le nombre de squences courses poursuites ou les endroits o l'on peut profiter d'un instant de rpit pour sauvegarder sont finalement trs bien rpartis, comme si les dveloppeurs avaient tent, autant que faire se pouvait, d'viter l'abus. Si ce n'est pas toujours une russite totale, cela est malgr tout fait avec assez d'intelligence pour limiter la casse. Mme ainsi, le jeu reste intensment difficile, mais il n'est jamais frustrant et vous invite poursuivre votre aventure car toujours, lorsque vous chouez, vous savez que c'est de votre faute, et non celle du jeu.

Ah, mes soires jouer sans m'arrter... Je connais encore tous ces niveaux par cur.

Abe's Oddysee et Abe's Exoddus, comme vous le voyez, doivent tre considrs, et je prsume qu'ils ont t pens comme un seul et mme jeu et une seule et mme histoire, et ils doivent, de fait, tre faits d'un seul tenant. Le seul vritable dfaut que je puis leur trouver, qui ne m'a jamais concern je l'avoue mais je le prcise malgr tout, c'est qu'ils ne furent jamais ports sur Saturn cause d'un contrat d'exclusivit qui lia Sony Oddworld Inhabitants pour les versions consoles. La version Playstation, ce que je me suis laiss dire par ailleurs, est suprieure la version PC, bnficiant de temps de chargement mieux optimiss et de contrles plus ractifs, ce qui reste non ngociable pour un platformer de cette trempe.
Si l'on carte, alors, ces dlires partisans, je ne trouve rien redire ces pisodes. Si Munch's Oddysee a essuy, lors de sa sortie, de violentes critiques, ces deux titres-ci ont t, au contraire, unanimement salus comme des chefs d'uvre et recevant, au passage, de nombreuses rcompenses de nombreuses institutions de par le monde.

Les baraquements Sligs sont une horreur... mais galement peut-tre le niveau le plus jouissif de tous.

Les jeux sont disponibles sur Steam et sur les diffrentes consoles virtuelles. Une rdition HD du premier jeu, New 'n' Tasty, est sortie en 2014 et une recration du second, Soulstorm, vit le jour en 2021. Ces jeux ne sauraient cependant faire oublier les originaux et si vous tes passs ct, n'hsitez pas y jeter un il : vous serez surpris de leur profondeur et de leurs qualits, et mme, par endroit, de leur modernit ; quelque part, ils ont incarn, leur faon, l'avenir du jeu vido tel qu'on le vit de nos jours.

MTF
(26 novembre 2012)
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(25 ractions)