Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Nintendo World Championships '90
Année : 1990
Système : NES
Développeur : Nintendo
Éditeur : Nintendo
Genre : Action
Par Thundard (02 mars 2004)

Connu pour être le Saint Graal des jeux NES, Nintendo World Championships 1990, hantise de beaucoup de collectionneurs, est une cartouche de jeu utilisée pour les championnats du monde Nintendo, dont les qualifications se sont déroulées un peu partout aux États-Unis en 1990. Des milliers de gens y ont participé. Les joueurs étaient divisés en trois catégories d'âge (afin d'éviter que le plus jeune, qui avait 7 ans, soit confronté au plus âgé, 35 ans) dont chacune comportait trois gagnants. On pouvait remporter des T-shirts, des casquettes de base-ball, une bourse universitaire ou une voiture. Les qualifiés de chacun des endroits où ont été organisés ces championnats gagnaient une place pour participer au tournoi ultime, dans le sud de la Californie.

Vous pouvez voir à quoi ressemble ce genre de championnat dans le film américain The Wizard (ou Video Kid en Europe) sorti le 15 décembre 1989, écrit par David Chisholm et réalisé par Tom Holland.

Le jeu lui-même est une combinaison des trois titres les plus populaires du moment : Super Mario Bros (sorti en 1985 et édité par Nintendo), Rad Racer (sorti en 1987 et édité par Square) et Tetris (sorti en 1989 et édité par Nintendo). Pour passer de l'un à l'autre, il faut remplir des objectifs. Le but est de faire le plus de points possible en six minutes.

Pour commencer, le joueur doit obtenir cinquante pièces dans le jeu Super Mario Bros. Ensuite, il doit terminer le premier niveau de Rad Racer ou le score obtenu sera multiplié par 10. Pour finir et dans le temps restant, il doit faire le plus possible de points au jeu Tetris, qui seront multipliés par 25. Les jeux sont exactement les mêmes que dans les versions commerciales, mis à part que le joueur dispose de 99 vies dans Super Mario Bros. et du temps illimité dans Rad Racer. Ces modifications ont été effectuées pour éviter que l'épreuve ne soit stoppée par un Game Over.

La seul vraie « règle » du concours est que chaque participant doit avoir joué aux trois jeux. Cette restriction a dû être imposée lorsque les joueurs utilisaient l'astuce publiée par Howard Phillips dans le Nintendo Power Magazine, qui consistait a gagner, dans le jeu Super Mario Bros., des centaines de vies (donc, 1000 points à chaque vie) a la fin du niveau 3-2 lorsque les Koopas descendent l'escalier.

Au passage, Howard Phillips est le fondateur du magazine américain Nintendo Power Magazine. Il fut aussi la première recrue, à 20 ans, de l'Ere II de Nintendo of America. On l'embaucha pour s'occuper de l'entrepôt des jeux d'arcade Nintendo. Grand fan du jeu Donkey Kong, il aurait incité Shigeru Miyamoto (que je ne présenterai pas) a utiliser le charpentier, pas encore plombier (Mario), pour Super Mario Bros. Il a aussi fait remporter 1.8 millions de dollars a la société en demandant des dommages et intérêts à la société MCA : celle-ci avait porté plainte contre l'utilisation de l'image de King Kong dans le jeu Donkey Kong. Nintendo contre-attaqua et le juge déclara que MCA n'avait pas de droits sur King Kong. Nintendo of America n'était donc pas en infraction, car Donkey Kong n'a absolument rien à voir avec King Kong et, de plus, MCA savait n'avoir aucun droit sur ce film.

Revenons à Nintendo World Championships 1990 : lorsque le joueur termine un objectif, un écran intermédiaire l'informant du jeu suivant apparaît. Cela fait perdre une vingtaine de secondes.

Quand les six minutes sont écoulées, les points sont multipliés et totalisés, et le score final apparaît. Un joueur « moyen » peut obtenir entre 300.000 et 500.000 points (d'après les scores du championnat). Dans un premier temps, ceux qui ont obtenu le plus de points l'ont fait en utilisant l'astuce de Howard Phillips, mais les maîtres de Tetris qui s'y sont collés par la suite ont vite changé cela.

Trop tard... les six minutes sont écoulées... cette image en a fait râler plus d'un !

Voici les points (approximatifs) obtenus par les champions du monde :

  • Thor Aackerlund -- 2.800.000
  • Riche Ambler -- 2.700.000
  • Robin Mihara -- 2.500.000
  • Jeff Falco -- 2.300.000

Thor Aackerlund est un joueur originaire de Houston (Texas). Il a remporté le titre de champion du monde Nintendo en 1990.

C'est un an plus tard qu'il est devenu le porte-parole de la société Camerica, connue pour avoir conçu des jeux NES (Bee 52, Bignose the Caveman, Firehawk, Stunt Kids, Ultimate Stuntman, etc.), des pads NES (le Freedom Stick notamment), mais surtout pour avoir inventé en 1991 le Power Pak (prototype du Game Genie). L'histoire est célèbre car Nintendo a porté l'affaire devant les tribunaux pour préjudice aux droits moraux. La cour a rejeté son argumentation car elle n'apportait pas la preuve formelle d'une atteinte à sa réputation et/ou son honneur.

Voici une petite interview de Thor Aackerlund par Joey Connelly (a.k.a JoAnkhamun & The Jaded Gamer), célèbre rédacteur d'article NES et ex-webmaster du défunt www.NESfan.com.

Joey Connelly : Bonjour Thor. Merci de me faire une petite place dans votre emploi du temps.
Thor Aackerlund : Pas de problèmes. Ça me fait très plaisir de parler de ce bon vieux souvenir.

JC : Une bonne majorité de joueurs Nintendo actuels vous connaissent grâce votre poste de porte-parole dans la société Camerica. Quel a été votre première expérience NES ?
TA : La première fois que j'ai vu la NES, c'était pendant la période de Noël en 1987 au marché. Je me souviens même qu'il y avait le robot R.O.B.. Une console était branchée afin de pouvoir tester le jeu Super Mario Bros. Autant vous dire que pour pouvoir y jouer, il fallait se lever tôt. La file d'attente était immense. Ce n'est qu'à Noël 1989 que j'en ai fait l'acquisition. Entre temps, je jouais chez un ami quasiment tous les jours.

JC : Quand avez-vous entendu parler pour la première fois des « championnats du monde Nintendo 1990 » ?
TA : C'est mon bon ami Aaron Hebb qui m'a parlé de ce championnat. Il était abonné au Nintendo Power Magazine qui avait consacré un article sur le Nintendo World Championships 1990 (plus tard appelé Powerfest 1990). Le premier championnat débutait officiellement à Dallas, plus précisément dans le parc du palais de justice dans le centre ville. Je m'y suis rendu avec Aaron et ses parents (car l'entrée était coûteuse). Je n'en croyais pas mes yeux qu'en j'y suis entré. Un énorme bâtiment renfermant des bornes d'essais de jeux NES et Gameboy (dont la plupart ne sont jamais sortis dans le commerce). Les vendredis et samedis étaient les jours de qualification, et le dimanche il y avait les finales pour chaque catégorie d'âge. C'est alors qu'en y participant, je suis entré dans le top-7 des demi-finales. J'ai eu beaucoup de mal car je n'avais jamais joué à Rad Racer et Tetris. Si Aaron ne m'avait pas incité à louer les deux jeux afin de s'entraîner avec lui, je n'en serais jamais arrivé là.

Où se procurer ce jeu?

Il existe 116 copies officielles de cette cartouche. 26 d'entre elles sont dorées (comme la cartouche de The legend of Zelda) et les 90 autres sont grises (elles ont été distribuées aux joueurs qualifiés pour la finale). Inutile de vous dire que ces cartouches sont extrêmement rares. L'image ci-dessous le prouve. Cette cartouche a été dumpée par un des participants qui se faisait appeler Guido.

Thundard
(02 mars 2004)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(22 réactions)