Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Xbox Live Arcade (2005)
Plate-forme de jeux dématérialisés sur console Xbox, puis Xbox360, le Xbox Live Arcade a popularisé un système de distribution inédit à une telle échelle. Ce dossier propose une description du "catalogue" de ce système et de son évolution, qui se révèle fabuleux mais n'est pas exempte de défauts pour le joueur.

Le Live Arcade de la première Xbox rencontre un succès assez mitigé. Certains jeux sont trop chers (Zuma et Bejeweled, par exemple, sont vendus 15€. C'est souvent moins que les versions PC mais les prix restent au-dessus de la barrière psychologique de beaucoup de joueurs). De plus, le fait que le Live Arcade ne soit pas implémenté dans la console fait que beaucoup de joueurs ignoreront jusqu'à son existence, d'autant que le kit de démarrage n'est pas disponible dans le monde entier. Ajoutons à ça le succès tout relatif de la Xbox en termes de vente, et on obtient un service de cette console virtuelle des plus discrets... Cette période est surtout à considérer comme une ultime phase de test, car le 22 novembre 2005, Microsoft tente de prendre tout le monde de vitesse en sortant la première console "next-gen", baptisée Xbox 360. Cette machine embarque de façon native le "Marketplace" (ou Marché Xbox Live), interface de téléchargements (gratuits ou payants selon les items mis à disposition) de démos, vidéo, et bien sûr jeux XBLA...

LINE-UP XBOX360 / 2005 - Cette fois c'est pour de vrai

L'onglet Live Arcade permet d'accéder à la liste des jeux déjà téléchargés (démos ou versions complètes), ainsi qu'à la zone de téléchargement des nouveautés et directement au dernier jeu utilisé.
Côté achat, c'est très facile, presque trop. on choisit son jeu parmi ceux disponibles et on peut récupérer la démo ou/et la version complète. La transaction est effectuée le temps d'appuyer deux ou trois fois sur un bouton. De quoi favoriser l'achat impulsif !

Le Xbox Live Arcade, du fait de sa présence en natif dans l'interface de la 360, fait donc office de console virtuelle très simple à utiliser. Cependant, quelques restrictions font très vite leur apparition : Afin de proposer dès son lancement une console à un prix psychologique inférieur à 300€, Microsoft a lancé 2 modèles différents de 360. La "Premium" (399€), fournie entre autres choses avec un disque dur de 20Go (13Go effectifs), et la "Core" (299€), qui n'a pas de disque dur. De ce fait, les possesseurs du pack Core doivent impérativement, à terme, acheter un disque dur ou une carte mémoire pour y sauvegarder leurs parties ou/et leurs téléchargement. Et afin que tout le monde puisse profiter du XBLA, Microsoft décide d'imposer aux jeux Live Arcade une taille maxi de 50Mo de façon à ce qu'on puisse les stocker sur une simple carte mémoire. Cette limitation, il faut l'admettre, est assez stupide; qui irait acheter une carte mémoire pour chaque nouveau jeu XBLA acheté, au lieu d'un disque dur permettant d'en accumuler un très grand nombre ? D'autant que les démos jouables des jeux en boite et autres vidéos trouvables sur le Marketplace atteignent voire dépassent régulièrement 1Go. Bref, les joueurs qui font le choix de ne pas avoir de disque dur ne s'intéresseront jamais aux jeux XBLA, rendant cette limite de taille sans fondement. Mais peut-être cela découle-t-il aussi d'une volonté de forcer les développeurs à optimiser un peu leur code ? (il est vrai que quand on voit que certains jeux rétro des années 80 atteignent les 30Mo dans leur version 360, on se pose quelques questions). Toujours est-il que cette limite à 50Mo est très stricte et va sans doute pas mal contribuer à la faible quantité de jeux en 3D sur le XBLA.

Les deux jeux phare du lancement sont sans doute Hexic et Geometry Wars : Retro Evolved. Le premier parce qu'il est livré gratuitement sur le disque dur de la console (ce qui en fait le premier contact XBLA de tous les joueurs 360) et le second parce qu'il est la suite du "petit jeu d'arcade par excellence auquel on joue pour se détendre entre deux grosses sessions sur des jeux Next-gen" qu'on trouvait en bonus dans Project Gotham Racing 2 sur Xbox. Le ton du Live Arcade est donné.

Hexic HD
Prix : Gratuit
Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Microsoft Games Studio

Hexic HD est le jeu fourni en cadeau sur le disque dur de la console. Il s'agit d'un puzzle game tout droit sorti de l'imagination du papa de Tetris Le but est simple : faire pivoter les hexagone colorés de façon à en faire réagir 3 de la même couleur afin qu'ils disparaissent (les pièces situées au-dessus tombent ainsi dans le trou nouvellement formé, et de nouvelles pièces tombent par le haut de l'écran). Bien entendu, on peut faire en sorte de créer des combos. on peut aussi créer des pièces particulières, nommées "fleurs", en entourant 6 pièce d'une même couleur autour d'une 7ème. Idem pour les "perles noires" que l'on crée grâce à 6 fleurs... Le jeu se complique progressivement avec l'apparition de couleurs supplémentaires et de "bombes", pièces qu'il faut impérativement éliminer en un nombre de coups donnés. Au final un excellent puzzle game aux possibilités beaucoup plus vastes qu'on ne l'imagine de prime abord.

Geometry Wars : Retro Evolved
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Bizarre Creations

Inspiré de Robotron 2084, il s'agit de la "suite" de Geometry Wars, petit jeu bonus auquel on pouvait jouer sur la borne d'arcade du garage de Project Gotham Racing 2 et qui avait rencontré un succès inattendu ! Ce second volet est infiniment plus riche et coloré. Geometry Wars est un shoot qu'on peut qualifier de "survival" (pas de niveau, pas de boss, on ne fait que tirer sur tout ce qui bouge afin de retarder l'inéluctable game over). Effets pyrotechniques de premier ordre, action très soutenue, combos en tout genre et armes à la cadence de tir inépuisable, bref un pur jeu de score. Le maniement est simple : un stick pour se déplacer, un stick pour tirer dans n'importe quelle direction. Geometry Wars est devenu une référence et a remis au goût du jour le principe du tir multidirectionel avec un stick, ce que d'autres jeux ne se priveront pas de faire à leur tour (voir Mutant Storm Reloaded ou Assault Heroes, deux autres jeux Live Arcade).

On retrouve aussi durant les premières semaines d'exploitation de la Xbox360 des jeux (ou suites de jeux) XBLA qui ne sont pas étrangers aux possesseurs de la première Xbox. En fait, hormis peut-être un ou deux jeux qui ont malheureusement disparu, comme les sympathiques Fuzee Fever ou HamsterBall, on peut dire qu'on retrouve le haut du panier des jeux déjà présents sur le Live Arcade 1, dans des versions améliorées ou/et des suites en haute résolution.

Mutant Storm Reloaded
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Pompom Games

Autre shoot'em up s'inspirant du cultissime Robotron 2084, Mutant Storm Reloaded propose de résister aux assauts répétés de créatures de plus en plus belliqueuses sur des écrans fixes à l'architecture variable. A l'instar de son illustre ancêtre, le tir, multi-directionnel, est indépendant des déplacements du vaisseau. Sa puissance, au contraire de Geometry Wars, peut-être accrue en glanant les quelques power-ups qui parsèment l'aire de jeu. Le système de scoring, basé sur le degré de difficulté choisi en début de partie, se révèle suffisamment intéressant pour encourager le joueur à tenter toutes les audaces. Deux modes de jeu sont disponibles : un mode continu, dans lequel le joueur progresse de niveaux en niveaux après avoir choisi son niveau de départ, et un mode discontinu, où le joueur se lance dans une quête au high-score sur chaque écran pris isolément, avec pour seule contrainte de ne disposer que d'une seule vie, d'aucun power-up ou de bombes détruisant tous les ennemis à l'écran. Disposant d'une réalisation sobre mais de qualité, ce jeu, jouable à deux simultanément mais uniquement sur la même console, est une valeur sûre.

Zuma Deluxe
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : PopCap Games

Un Tetris-like déjà rencontré sur d'autres supports mais très sympa. Des billes de différentes couleurs roulent dans une tranchée en direction d'un trou. Le joueur dirige un lanceur de billes situé au centre de l'écran, qui ne peut que tourner sur lui-même. Il s'agit d'intercaler des billes en les lançant, et de constituer des séries d'au moins trois billes de la même couleur, qui disparaissent et raccourcissent le "serpent" de billes, retardant le moment où la bille de tête tombera dans le trou (ce qui signifie la perte d'une vie ou la fin de la partie selon le mode de jeu). Il y a de nombreux niveaux proposant chacun un cheminement de billes différent et agrémenté de diverses trouvailles qui compliquent les choses. Il est possible de faire des combos, et certaines billes-bonus, en disparaissant, font reculer ou ralentissent toutes les billes, permettant au joueur de reprendre son souffle. Pas de mode multi d'inclus, mais Zuma se caractérise par une réalisation très sympa à base de motifs Incas et d'une musique tribale hilarante.

Bejeweled 2
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : PopCap Games

Suite du célèbre Bejeweled en flash sur PC, voici un des jeux les plus addictifs de l'univers connu. Un principe simple, permuter deux gemmes dans une des quatre directions pour former une série de 3, 4 ou 5 gemmes. Le gameplay est précis, les graphismes chatoyants et la musique hypnotisante. 4 modes de jeu sont disponibles au début et 4 autres sont déblocables en réussissant des performances diverses dans les jeux de base. Ces modes sont : Classique, où comme dans le premier opus il s'agit de faire du score en terminant les planètes une par une et en évitant de se faire bloquer; Action, où chaque point gagné rajoute un peu de temps qui s'écoule de plus en plus vite; Puzzle, avec des casse-tête à résoudre pour vider complètement chaque écran des planètes; et enfin un mode infini ou les pièces sont mélangées, à chaque fois qu'on est bloqué. Plus on joue et plus on marque. Disponible dès le début du Live, il s'agit d'une valeur sûre du puzzle game. A noter que la gent féminine est très sensible à ce titre.

Marble Blast Ultra
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Garage Games

Tout comme d'autres jeux des débuts du Live Arcade, tels que Mutant Storm Reloaded ou Zuma Deluxe, Marble Blast Ultra est un jeu dont la série a initialement vu le jour et a été distribuée sur PC. Inspiré du célèbre Marble Madness sorti en arcade durant les années 80 puis sur à peu près toutes les machines, Marble Blast Ultra parvient néanmoins à en améliorer largement le principe : jeu en 3D, 60 niveaux plus ou moins labyrinthiques, et quelques bonus qui donnent à votre bille des propriétés temporaires assez singulières (super boost, super saut, bille géante, hélicoptère..). Le mode Live propose de s'affronter dans des sortes d'arènes complexes où le but est de ramasser le plus de cristaux possible en 5mn. Bien entendu, tous les coups sont permis pour éjecter ses adversaires... Un jeu extrêmement sympa qui permet lui aussi de jouer au score pour améliorer sa position dans les classements mondiaux (en essayant de refaire les niveaux de plus en plus vite par exemple).

Les nouveaux venus ne manquent pas d'intérêt non plus, même si l'on peut émettre un peu plus de réserve sur certains d'entre eux, comme par exemple les trois jeux Hardwood, qui auraient gagné à n'être proposés qu'en un seul soft.

Bankshot Billiard 2
Prix : 1200 pts (13,96€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Pixelstorm

Développé et édité par la société canadienne Pixelstorm (Gravity, Rumble Cube, etc.), ce titre est, dans son contenu, l'un des plus complets du XBLA. Proposant 9 modes de jeux différents allant du classique jeu à huit billes à la version européenne à neuf billes en passant par le billard français, Bankshot Billard 2 offre également des variations telles que le golf sur table ou le concours de figures. Entièrement paramètrable, le jeu dispose de plusieurs tables, billes, queues, lieux, thèmes musicaux et graphiques. Le déroulement des parties se fait au tour par tour, chronométré ou non, jusqu'à deux joueurs sur la même console ou en ligne, avec gestion de la LIVE Vision, le tout agrémenté d'un tableau des scores. Il suffit de déplacer la queue avec le stick droit, de jauger la force du coup avec Y, la position de la touche avec X puis de valider son action avec A, les tranches permettant de jongler avec les deux vues disponibles.

Wik, the Fable of Souls
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 02 déc 2005
Développeur : Reflexive Entertainment Inc.

Adapté d'un jeu shareware sur PC, Wik & la fable des âmes en a gardé un petit arrière-goût. Evoluant dans un univers original, votre personnage, le petit Wik et sa 'mule' de compagnie devront franchir les 120 niveaux du mode histoire, écrans statiques ou l'on doit réussir des objectifs différents et à la difficulté croissante. Le gameplay est déroutant mais tellement original qu'on a envie d'approfondir, de se balancer d'arbre en arbre en gobant des insectes et de gagner du temps en nourrissant sa mule qui se dirige inexorablement vers la sortie. La musique est envoûtante et participe à une immersion réussie. Un mode défi est disponible également, ainsi qu'on mode coop offline assez anecdotique.

Hardwood Hearts, Hardwood Spades, Hardwood Backgammon
Prix : 400 pts (4,65€) chacun
Date de sortie : 02 déc 2005
Développeur : Silver Creek Entertainment

Développé par Silver Creek Entertainment, un habitué des jeux de cartes sur ordinateurs depuis 1994, Hardwood Backgammon est comme son nom l'indique une version virtuelle du jeu Backgammon. On peut toujours s'interroger sur l'intérêt de porter de tels jeux sur une console aussi puissante que la 360, mais les fans ne bouderont sûrement pas leur plaisir, une petite partie de temps en temps demeurant toujours sympa. Côté réalisation, donc, rien de bien transcendant, pas plus que du côté des succès. On peut tout de même déplorer que Silver Creek ait sorti Backgammon, Hearts et Spades en trois jeux différents pour un total de 1200pts (~14€) alors qu'il aurait été un peu plus honnête de tout regrouper en un seul jeu à 600 ou 800pts. Ça n'aurait pas ruiné l'éditeur, étant donné l'aspect copié-collé de l'environnement des trois softs.

Outpost Kaloki X
Prix : 800 pts (9,30€) - Date de sortie : 02 déc 2005
Développeur : NinjaBee

[pas de description pour le moment]

Les jeux rétro proposés, enfin, sont un peu décevants. Non pas qu'ils soient mauvais (Robotron 2084, pour ne citer que celui-ci, est un vrai petit bijou, et cette version 360 est sans conteste la meilleure à ce jour), mais plutôt parce qu'on avait déjà croisé la majorité d'entre eux sur la première Xbox (seul Crystal Quest fait office de nouveau venu), et qu'à l'exception de tableaux de scores online et de succès à débloquer, ces versions ne proposent pas grand chose de plus (notons toutefois que Gauntlet est jouable à 4 en ligne). En outre, cette première fournée rétro manque de variété et reste trop ancrée dans une certaine vision de l'arcade là où, comme nous le disions dans la page précédente, des tonnes d'anciens jeux consoles ou ordinateurs n'attendraient que le XBLA pour se faire une nouvelle jeunesse. Il aurait été très appréciable et rassurant qu'un classique 16bits fasse partie du line-up de la console... Finalement il faudra patienter...

Gauntlet
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Backbone (Digital Eclipse)

Ce classique revient dans sa version arcade d'origine, jouable jusqu'à 4 en ligne et agrémenté de succès à débloquer et d'un classement de scores.
(voir aussi l'article sur le jeu original)

Joust
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Backbone (Digital Eclipse)

Ce classique revient dans sa version arcade d'origine, agrémenté de succès à débloquer et d'un classement de scores.
(voir aussi l'article sur le jeu original)

Smash TV
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Backbone (Digital Eclipse)

La ressemblance entre Smash TV et Robotron 2084 est frappante, et pour cause : ces deux programmes sont l'oeuvre du même homme, Engene Jarvis. On ne sera donc pas étonné de retrouver dans ce grand classique des années 90 toute la frénésie qui provoque encore tant d'engouement pour Robotron : des ennemis par dizaines, un tir multi-directionnel indépendant des déplacements du héros, et des écrans fixes renforçant un sentiment d'oppression omniprésent. Désormais, l'action ne se déroule plus dans un futur dominé par les robots, mais dans un jeu télévisé ultra-violent où le joueur, accompagné ou non d'un autre joueur grâce aux miracles du XBox Live, ramasse quantités de prix et de liasses d'argent tout en anéantissant des armées entières d'ennemis plus ou moins vicieux et résistants aux tirs. Les nombreuses armes destructrices mises à disposition par le programme ne seront pas de trop pour sortir sain et sauf de cette expérience épuisante et très difficile. Un signe qui ne trompe pas : Smash TV est encore un des rares titres sur 360 à ne pas avoir vu tous ses succès débloqués par le moindre joueur.

Robotron 2084
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 20 déc 2005
Développeur : Backbone (Digital Eclipse)

Robotron, c'est tout simplement l'un des meilleurs jeux vidéo de tous les temps. C'est aussi le premier jeu vidéo à avoir imposé l'usage de deux manettes plutôt que d'une, autorisant ainsi, dans un shoot'em up, de dissocier déplacements et tirs. Plébiscitée par une quantité astronomique de joueur, cette création d'Eugene Jarvis parvient encore, un demi-siècle après son apparition dans les salles d'arcade, à passionner les foules : simple à prendre en main, simpliste dans son concept (tirer sur tout ce qui bouge à l'intérieur d'écrans parfaitement fixes), Robotron n'a pas son pareil pour susciter chez le joueur un sentiment de panique effroyable. Très vite, les monstres emplissent littéralement l'écran, gigotent et tirent en tous sens, ce qui rend la mission du joueur – sauver de pauvres humains des griffes d'un monde dominé par les robots – extrêmement délicate. La réalisation, dépouillée mais étonnante pour l'époque, profite sur 360 d'une lisibilité accrue grâce à l'apport de la haute définition. Eugene Jarvis lui-même considère cette version comme la meilleure jamais sortie – une raison supplémentaire pour se lancer dans ce jeu qui n'a tout simplement pas pris une ride.
(voir aussi l'article sur le jeu original)

Crystal Quest
Prix : 400 pts (4,65€) - Date de sortie : 22 nov 2005
Développeur : Stainless Games

Classique de 1987, Crystal Quest fut le premier jeu en couleur pour Apple MacIntosh. Il s'agit d'un jeu d'arcade où l'on dirige un petit vaisseau qui a une certaine inertie, ce qui constitue l'élément central du gameplay. Le but est de ramasser la totalité des cristaux de chacun des 60 niveaux/écrans du jeu en évitant des ennemis de plus en plus agressifs au fur et à mesure de la progression. Chaque fois qu'un écran est vidé de ses cristaux, une porte s'ouvre en bas de celui-ci et permet d'accéder au suivant. On dispose ici de la version originale et de la version remasterisée en HD pour le Live Arcade. Un jeu assez addictif lorsqu'on apprécie ce type de gameplay qui n'est pas sans rappeler les débuts du jeu d'arcade.

Comme on peut le constater, le catalogue initial manque donc un peu de diversité pour qui connaît déjà le XBLA ou s'intéresse à la production indépendante sur ordinateur, mais contient malgré tout son lot de valeurs sures. Ainsi, il n'y a pour ainsi dire aucun jeu vraiment original puisqu'il s'agit dans la majorité des cas de suites ou/et d'adaptations du monde shareware sur PC (Wik, Zuma, Bejeweled, Bankshot Billiard, etc.), mais surtout certains de ces jeux sont aussi disponibles sur le Live Arcade version 1, et n'ont gagné dans leur conversion que quelques succès à débloquer et une résolution HD.

De même, sur 17 jeux, on trouve pas moins de quatre shooters basés sur le principe du tir multidirectionel, deux rétros (Robotron 2084 et Smash TV) et deux modernes (Geometry Wars : Retro Evolved et Mutant Storm Reloaded) alors que les jeux de courses ou de plates-formes sont aux abonnés absents. Tout ceci n'empêche évidemment pas les jeux en question d'être bons voire excellents, mais les craintes évoquées suite à la première version du Live Arcade tendent à se confirmer : le Live Arcade peine à proposer des jeux pensés pour lui (Seul Geometry Wars tire réellement son épingle du jeu, ce qui est faible vu le nombre total de jeux proposés dans ce Line-up). On note cependant un début d'effort en ce qui concerne le prix des jeux. le barème est de 400pts pour les jeux rétro et 800pts pour les autres.