Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Votre bilan 2012
127 messages • page
1234 ... 7
Auteur Votre bilan 2012
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22752
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 17:24
Liens vers les topics/bilans de toutes les années :

2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010
2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018 - 2019 - 2020
2021 - 2022 - 2023


Comme chaque année, vous êtes invités à lister et évaluer (avec recul de préférence) les jeux auxquels vous avez joué cette année, sur tous les supports. Ne pas aborder les jeux rétro, on leur consacrera le même topic dans la section appropriée.

Je rappelle que si vous avez des trous de mémoire, vous pouvez vous aider des listes de succès/trophées, de la messagerie privée Wii... ou en dernier recours le moteur de recherche du forum.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 20:15   [ Edité le: 2012-12-11 20:27 ]
Alors cette année j'ai joué à :

Radiant Silvergun et Out Run Online Arcade, brièvement pour le premier, peu mais régulièrement pour le second, qui est tellement cool qu'il me met de bonne humeur instantanément après une journée de merde.

King of Fighters XIII, splendide, excellent et plus accessible qu'il n'en a l'air. Malheureusement le jeu est plombé par un online aux performances aléatoires et majoritairement catastrophique, ce qui diminue grandement son intérêt.

Rayman Origins, qui m'a enchantée dans sa première moitié, poliment ennuyée dans la deuxième faute de renouvellement dans les décors, puis agacée quand j'ai voulu entamer le dernier stage et les défis chrono, avec l'impression tenace de jouer à un QTE géant.

Beyond Good and Evil HD, que j'ai trouvé extrêmement sympathique, sans pour autant comprendre le culte qui l'entoure.

The Saboteur, bac à sable situé dans un Paris occupé fantasmé, et dont les mécanismes de jeu sont perfectibles, mais qui possède une telle ambiance (et un perso principal tellement charmant) que j'ai eu de la peine quand je l'ai complété à 100%. Un de mes jeux de l'année.

Binary Domain : mon GOTY sans aucun doute. Juste un TPS, qui tente beaucoup, rate pas mal, mais se rattrape par un rythme maîtrisé, un scénario prenant, des boss incroyables et une action débridée digne d'un actioner des années 80. Je l'ai terminé 4 fois d'affilée, et je sais que j'y rejouerai.

Way of the Samurai 3, qui m'intriguait mais est loin de tenir toutes ses promesses, la faute à une aire de jeu et un nombre de protagonistes trop réduits, qui font qu'on finit par toujours faire plus ou moins la même chose même en essayant de varier un peu. Apparemment le 4 corrige le tir, mais là j'ai plus envie.

Pinball Arcade, principalement Theater of Magic, Medieval Madness et Monster Bash, où je roxxe tout le forum de Grospixels

Soul Calibur V, mon FLOPY 2012. Trop progamer tavu, trop exubérant, trop bordélique, et pas assez élégant à mon goût.

Virtua Fighter 5 Final Shodown : l'antithèse de Soul Calibur. Racé, rigoureux sans être aussi austère qu'on peut le dire, VF5FS a le bon goût de rendre chaque victoire gratifiante et les défaites les plus sévères expéditives, afin de donner envie de remonter tout de suite sur le ring. Trop vite déserte sur le live pour que je m'accroche, cependant.

London 2012 : Moche, la moitié des épreuves sont ratées, mou, mais rigolo en soirée.

Lost Planet² : Relancé en multi coop' avec des Grospixelliens avant que la console de Nordine n'efface sa sauvegarde. Toujours aussi excellent et exigeant, de quoi vous rendre fou quand vous jouez avec des débutants ^^

Space Channel 5 part.2 : Je n'ai fait que 3 niveaux, c'est super dur. A creuser en 2013.

Warhammer 40K Space Marine : Mix médiocre entre le TPS et le BTA, le bon système de jeu est effacé par un level design indigent et une difficulté ridiculement basse.

Jet Set Radio HD : Funky mais trop difficile pour moi. Pas vraiment ma came.

Sonic Allstar Racing Transformed : Super. LE jeu de kart, aussi exigeant au niveau de la conduite que fun grâce à ses armes, il enterre pour de bon Mario Kart Wii et devient une vraie alternative à la série MK en général. Avec en plus du fanservice comme je l'aime, et une patate pas possible.

Virtua Fighter 2 HD : Juste pour apprécier la qualité du portage, et effectivement la Saturn peut se cacher. Mais mon dieu que ce jeu est difficile !!

Gears of War 3 et EDF : Insect Armageddon, principalement en multi, l'un pour le skill (je poutre tout le monde en Roi de la Colline), l'autre pour le lulz. Ils se complètent bien en fait.

No More Heroes 2 : une bouse, et un énorme foutage de gueule de la part de Suda. Rien de plus à ajouter.

Batman the Brave and the Bold : j'ai passé l'âge mais c'est joli comme tout.

Civilization IV : parce que j'adore Sim City 4. Mais en fait je trouve le système de jeu à la fois trop complexe et pas assez riche à mon goût (par exemple j'aurais adoré que les religions aient une vraie influence sur les doctrines adoptées), et je me suis cassée les dents sur la partie militaire, indispensable alors qu'elle ne m'intéressait pas. Pas pour moi.

Et ben ça en fait pas mal finalement ^^

Edit : grâce à True Achievement je sais que j'ai joué à 21 jeux sur Xbox360, dont 8 sur XLA, et augmenté mon Gamerscore de 9000 points, ce qui est légèrement au dessous de ma moyenne.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32694
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 21:15
Hey mais je suis toujours partant moi pour un LP² ^^

Bon alors le top du récent c'est tendu vu que je fais plsu des masses de jeux récents

Top:
* Sleeping Dog : pasqu'on on en a enfin un sandbox qui envoie du lourd
* Max Payne 3 : malgré ces putains de loading, le jeu dechire
* TTT2 : C'est tekken quoi
* RE.R : sympa, un peu long mais sympa

Flop :
* Saint Seiya La Bataille Du Sanctuaire : quand meme les combats de boss sont sympas mais le reste est vraiment chiant
* Super Street Fighter 4AE : j'en ai deja assez dit
* Street vs Tekken : Je pensai que SF4 avait mis la barre super bas. Et puis j'ai joué à ce jeu... Donc c'est toujours possible de faire pire. Les Tekken sont massacrés c'est immonde
* Resident Evil : Operation Raccoon City : vraiment naze. UN jeu moyen avec une skin de RE ...
* Silent Hill Downpour : une merde. J'attend de voir ce que donne le patch mais ca sauvera pas l'interet du jeu proche du neant
_________________

Image


RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 22:02   [ Edité le: 2012-12-11 22:03 ]
Cette année, il n'y a qu'un seul jeu qui a de l'importance :



Parce que c'est une leçon de game design, d'équilibrage, de character design, de générosité, d'écriture, d'humour, de reprise d'une ancienne licence culte, et de plein d'autres bonnes choses.

Erhynn Megid
Pixel planétaire


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 22:25   [ Edité le: 2012-12-11 22:37 ]
Le carnet de jeu sur la 3DS est pratique pour ça. Attention, pavé !

Mes tops :

* Skyrim (PC) : Géant. Buggé à mort, mais tellement bon. Oui, il est sorti le 11/11/2011 mais j'y joue encore beaucoup cette année.

* Kid Icarus Uprising (3DS) : Sakuraï n'a plus grand chose à prouver ; qu'il soit sur GameCube, Wii ou 3DS, ses jeux sont peaufinés et remplis à ras-bord de contenu. KIU a en plus un humour ravageur et des personnages excellents.

* Resident Evil: Revelations (3DS) : Encore une grosse claque sur une petite portable. Et des voix françaises pas vilaines et plein de qualités.

* The Saboteur (PC) : Pas fini à cause de plantages de ma config à l'époque (sous Windows 8 CP), je compte le reprendre. Shenron en dit du bien plus haut .

* Mass Effect 3 (PC) : Autant une claque qu'une déception, voir plus bas.

* Assassin's Creed 3 (PC) & Assassin's Creed Liberation (PS Vita) : Des bugs, oui, mais une claque, des personnages très attachants (Achilles...) et un background qui évite le manichéisme. J'attends juste de pouvoir terminer ma partie... et de pouvoir la continuer sur Vita car je suis en plein dans une mission qui plante systématiquement ou qui ne sauvegarde pas sa réussite. Génial.

* Tales of Graces f (Ps3) : Merci Namco, merci... de l'avoir sorti chez nous et en français ! Contenu gargantuesque et personnages très bien construits, plein de clichés piétinés avec violence et une ambiance bien moins joyeuse. Malgré quelques défauts (les nombreux backtracking pendant les dix premières heures) et une histoire peut être moins passionnante que celle de Tales of Symphonia, il reste un de mes meilleurs RPG, juste après...

* XenoBlade Chronicles (Wii) : Le "brouillon" de Monolith qui leur a permis de façonner leur futur RPG sur Wii U met une claque pour la vieillissante Wii. Des zones gigantesques, du décor à perte de vue sans ralentissements, des idées de gameplay excellentes pour toujours permettre de s'amuser sans perdre une seule seconde à attendre quoique ce soit. XenoBlade a été pensé pour une seule chose : procurer du plaisir (voir un orgasme, en poussant un peu...). Magnifique sur Wii / Wii U, grandiose sur Dolphin.

* Gears of War 3 / HALO 4 (Xbox 360) : Pour le premier, je voulais savoir comment cela allait se terminer et je n'ai pas été déçu. Campagne du tonnerre, console qui crache ses tripes avec fierté, personnages toujours plus attachants et gameplay toujours plus bon... pour HALO 4, j'ai été très content que le Major et Cortana parlent ENFIN le plus souvent possible. L'immersion n'en est que meilleure et on a bien moins l'impression de contrôler un robot inexpressif au possible. J'ai hâte de voir ce que va donner le 5, mais avant ça, j'aimerai bien finir la campagne en Légendaire avec le frangin (et vous tant qu'à faire).

* Uncharted Golden Abyss (PS Vita) : Hé bé, pour un jeu qui n'est pas fait par le papa habituel, en voilà un qui dépote ! Des défauts il possède, oui, mais bon sang, un Uncharted exclusif sur Vita avec un soin apporté qui force le respect, merci ! Dommage, aucun bonus pour la rejouabilité ni multi.

* Gravity Rush (PS Vita) : Ah la la... Kat... pourquoi la Vita ne se vend pas assez ? Te rend-tu comptes qu'à cause de ça, on risque de ne jamais avoir la suite de tes aventures ?! Je suis colère, haine et vengeance. Mon GOTY avec Skryim. Tu me manques, Kat.

* NintendoLand (Wii U) : J'y joue pas mal en Forever Alone mais je m'éclate quand même. Et le pire, c'est que je craignais regretter amèrement mon choix.

Mes flops (attention, pas taper) :
* Sonic & All Stars Racing Transformed (Wii U) : Alors oui, je le met en flop parce que - pour l'instant - il ne me procure pas autant de plaisir qu'un bête Mario Kart 7 sur 3DS. Oui, c'est nerveux, oui, ça bastonne sévère. Mais oui, j'en ai marre de ramer pour trois fois rien. Les armes me gonflent, l'IA semble avoir mis un hérisson dans son moteur et me rattrape systématiquement. Les niveaux difficiles me mettent la misère. Mieux je joue, pire c'est. Donc pour l'instant, il va faire la sieste, j'y reviendrai plus tard.

* The Walking Dead (PC) : Là, ce n'est pas le jeu que je frappe, c'est TellTale. "It's by design" de forcer le jeu en Qwerty, jeu même pas traduit en français pour les sous titres et qui plante au branchement d'un pad ? Sans dec. Je peux même pas y jouer ! "Deal with it ?" Nan, deal with mon indifférence. Et c'est apparemment un des meilleurs jeux de ces dernières années qui me passe sous le nez. Monde de merde.

* DarkSiders II (PC) : Ça a très mal commencé entre DS II et moi. Entre les plantages, les saccades et les menus à l'ouest qui ne conservent pas les réglages, ça a vraiment très mal démarré. Et puis finalement c'est l'indifférence qui règne. Le jeu est là, dans ma liste Steam, mais je n'y joue plus. Et pourtant, je l'ai attendu pépère, oh, oui. J'ai adoré le premier. Et le deux m'ennuie d'une force... mais d'une force !

* Dark Souls (Xbox 360) : Le jeu n'y est pour rien, c'est moi qui n'ai pas sut me donner la peine. J'ai arrêté, marre de ramer et de crever bêtement. Et pourtant le jeu me regarde avec ses yeux torves mais je ne peux rien y faire. Je n'ai pas la motivation de reprendre, à moins d'effacer ma sauvegarde. Et je veux pas.

* La fin de Mass Effect 3 (PC) : On en a beaucoup parlé, l'affaire de la fin de la trilogie a fait s'afficher beaucoup de pixels sur les écrans. Et ça me fait craindre le pire pour l'avenir de la série, quand je lis sur le compte de Twitter Casey Hudson qu'il demande aux fans si ME 4 doit être une suite ou une préquelle à la première trilogie. Au secours.

EDIT :
* La PS Vita (PS Vita, duh !) : Ecran magnifique. Puissance monstrueuse. Support cartouche. Deux pavés tactiles. Lineup très sympa. Lecture des jeux PsP et PsOne avec bonne émulation. Mais support de stockage très cher et verrouillé à l'extrême, éditeurs tiers qui se sauvent, Sony qui annonce un évènement "Game Heaven" afin de voler la vedette aux "Nintendo Direct" et dévoiler des jeux inintéressant pour la Vita ou uniquement réservés au Japon, Naughty Dog qui fuit, Insomniac qui tente de l'aider à mourir plus vite avec un Resistance ignoble et un Ratchet & Clank au contenu famélique, des choix de conception idiots pour le nombre de comptes par console (un seul), des temps de chargements inouïs et des cartes mémoires aussi fiables que les Memory Pack de la Nintendo 64.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2012-12-11 23:52
Heureusement que j'ai une timeline de trophées pour m'aider, en effet. Bon, tout est sur les consoles du mal (PS3 et PSVita), enfin à 90%, et les jeux qui ne sont pas sur ces supports, ben c'est que ce sont des exclus sur des machines que vous reconnaîtrez aisément.

Super Mario 3D Land: pas mal, surtout la deuxième partie du jeu en fait. Pas un Mario révolutionnaire

MotorStorm Apocalypse: finalement bien meilleur que mon expérience initiale, à sa sortie, m'avait laissé penser, avec un multi plus intelligent et plus complet que Pacific Rift (même si je préférais l'ambiance de ce dernier).

The Sly HD Trilogy: une vraie révélation, j'ai pu combler une énorme lacune car j'avais raté cette saga sur PS2. Personnages attachants, bon gameplay, level design et charte graphique très soignés, rien à redire! Vivement le 4 l'année prochaine!

Rayman Origins: un petit bijou comme on n'en fait qu'un ou deux par an. Sublime, de quoi donner envie de voir des platformers 2D HD de cette trempe sur Wii U.

Uncharted Golden Abyss: prolongement sympa de la saga culte sur portable. Le jeu est un peu trop linéaire et "fermé", il y a trop de QTE, mais il occupe pas mal de temps et met une belle baffe visuellement pour un jeu sur portable quand même.

LittleBigPlanet 2: sympa et déjanté comme le premier avec beaucoup plus d'options de personnalisation et un multijoueur plus vaste encore, mais niveau mode solo, il est très en-dessous du premier, c'est dommage.

F1 2010 & 2011: la renaissance de la F1 dans le jeu vidéo grâce à Codemasters, vraiment très inspiré pour le coup. Un grand bravo à eux pour avoir relevé ce défi.

inFamous - Festival of Blood: extension sympathique d'inFamous 2 qui fait plaisir quand on est, comme moi, fan des deux jeux de Sucker Punch. Trop court, dommage.

I Am Alive: très, très bon survival, avec une ambiance géniale, certes limité techniquement, mais merde quoi, il coûte 13 € en dématérialisé et prend en haleine une bonne vingtaine d'heures pour le finir à 100%. Et il est VRAIMENT stressant et angoissant comme il faut.

Resident Evil 5: joli, relativement flippant, mais pas dérangeant ou angoissant pour autant. Un peu mou du genou aussi. Un gros jeu d'action très bien réalisé malgré tout.

Prototype: abandonné, trop fouillis, ambiance trop militarisée, et je voulais trop le comparer à inFamous. Je retenterai (pour la troisième fois) ultérieurement.

Max Payne 3: tous les ans Rockstar me file une baffe. GTA IV en 2009, Red Dead Redemption en 2010, L.A. Noire en 2011. 2012 fut l'année d'un Max Payne 3 magistral à tous points de vue, un grand merci R*, je n'ai rien d'autre à dire.

Journey: une œuvre d'art. Onirique, superbe, envoûtant, magique, une expérience inoubliable.

MotorStorm RC: un bon p'tit jeu très arcade pour une somme dérisoire qui occupe bien les trajets en train et donne méchamment envie de s'améliorer au niveau des chronos.

New Super Mario Bros. 2: finalement, il m'a beaucoup plu, malgré son manque criant de prise de risque dans l'innovation. C'est fou comme je suis incapable de critiquer les Mario 2D.

Gravity Rush: le meilleur jeu de la Vita pour l'instant, et il va falloir s'accrocher pour le déloger de ce statut tant il a placé la barre haut. Gameplay innovant et parfaitement maîtrisé, cachet visuel osé et super sympa, histoire pas mal du tout avec des cut-scenes dans le plus pur style manga, bande son exceptionnelle, pas mal de challenges annexes... inoubliable!

LittleBigPlanet PSVita: il me fait réaliser qu'on aurait peut-être dû ne jamais faire de 2 sur PS3 et directement en incorporer le mode histoire à un opus Vita dont le seul défaut est encore une fois d'être trop court en solo. Ah, et, euh, d'avoir un mode online catastrophique en terme de fluidité. C'est vraiment exaspérant.

Assassin's Creed III: des défauts mais tellement de qualités et surtout, tellement de prises de risque, enfin, que je ne pourrai pas lui faire de mal. Mais ce ne sera pas LE jeu de 2012 pour autant, désolé Ubi.

Lollipop Chainsaw: mon petit coup de cœur perso. C'est n'importe quoi, c'est trop court, la maniabilité est à chier, mais bon dieu qu'il est trippant et drôle. J'en reveux.

Hall of Fame 2012: The Sly Trilogy, Max Payne 3, Gravity Rush, I Am Alive, Journey, Rayman Origins, Lollipop Chainsaw.
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Zure
Gros pixel


Joue à Destiny (PS4)

Inscrit : Mar 03, 2004
Messages : 1773
De : Avignon

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 00:16
Moi cette année, c'est simple, j'ai joué à 3 jeux (mais super longtemps à chacun d'eux), mon GOTY c'est :

- Mass Effect 3 : 7 runs en solo, et dans les 600h de multi (et c'est pas fini).

Borderlands 2, j'ai passé presque 2 mois entiers dessus en ayant envie de le continuer mais...

Mass Effect 1 est sorti sur PS3 du coup enfin la possibilité sur ma console préférée de pouvoir me faire la trilogie avec mon maleshep Infiltrator et ma femshep vanguard. Du boulot en perspective puisqu'il me faut au moins 3 run dessus pour le platine, puis après 1 run avec chaque Shepard importé sur ME2 puis ME3. Je pense que je serais encore dans Mass au moins jusqu'à mars/avril 2013.

Par chance, à part Darksiders 2, Tales Of Graces, Dishonored, XCom et Yakuza 5 (version jap) y a pas grand chose qui m'a intéréssé en 2012 donc mon backlog est pas trop énorme.


_________________

http://www.gaming-grid.net/


  Voir le site web de Zure
Odysseus
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10891
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 00:23
Mes tops:

- Binary Domain:

Un TPS dont je n'attendais rien et qui au final m'a très agréablement surpris. Après un temps de démarrage assez long, et malgré quelques répétitions ainsi qu'un mode multi sans intérêt, c'est sans doute le jeu de sa catégorie qui m'a plus le plus amusé. Beaucoup de challenge, une réalisation certes très moyenne mais une direction artistique, une bonne dose d'humour et une ambiance du tonnerre.

- Dead Island:

Sans doute mon FPS de l'année. Je m'y suis accroché comme la misère sur le pauvre monde. Assez fièrement, j'ai dû plier la quasi totalité des quêtes annexes (celles que je n'ai pas fait sont tout simplement celles que je n'ai pas trouvé), ce qui n'est pas peu dire. Une superbe ambiance survival, une sorte de Dead Rising++ particulièrement bien fini.

- Deus Ex: Human Revolution:

Excellent jeu de rôle sur lequel j'ai tripé comme un malade, avec son univers particulièrement riche et ses personnages accrocheurs. Un scénario certes téléphoné mais suffisamment bien écrit et souple pour permettre de prendre son pied de bout en bout. Deux parties jouées, l'une en infiltration toute en finesse, l'autre avec une approche nettement plus action vers le dernier tiers du jeu.
C'est d'autant plus une belle découverte alors que je suis allergique au cyber-punk.

- Dragon's Dogma:

Superbe mix entre jeu RPG japonais et beat'hem all qui suite le Capcom par tous les ports. Une magnifique direction artistique soutenue par un gameplay particulièrement riche et inventif. J'avoue que l'aspect "Ray Harryhaussen-style" du titre y est pour beaucoup, mais il m'a clairement réconcilié avec le genre du jeu de rôle en univers ouvert.

Final Fantasy XIII-2:

Un autre jeu de rôle japonais que j'ai trouvé en tous points supérieur à son aîné. Là encore, un scénario prenant malgré certains personnages tellement clichés et baveux que ça en devient risible. Un système de jeu pas mal du tout qui soutient un univers riche et intéressant.

Hitman: Absolution:

Une fois encore, la seule vraie série de jeux d'infiltration mouche la concurrence d'un revers de silverballer. Un jeu dense, passionnant, ultra exigeant, superbe et d'un intelligence très largement au-dessus de la mêlée. j'en reparlerai à l'occasion si un jour je ne suis plus le seul à tenter de parler de cette série sur ce forum. ^

- Lollipop Chainsaw:

Excellent beat'hem all 100% arcade, ultra fun et décomplexé. Là encore, un jeu d'une grande richesse, du moins en terme de gameplay, et qui pour une fois change des univers "dark" à base de démons et autres badass.

- Lost Planet 2:

Une relation d'amour/haine assez particulière pour ce titre qui m'a donné envie de tuer des chatons plus d'une fois. Ceci dit, je ne remercierai jamais assez Warner de m'avoir forcé la main à le découvrir et les autres camarades grospixeliens d'avoir supporté mes nooberies systématiques sur le mode coopératif.
Hélas un très bon jeu dont l'intérêt ne sera pas souligné avant dix ans, pour changer...

- Mincecraft:

Simple, riche, intelligent. Un presque non-jeu dont le véritable intérêt réside dans la construction d'édifices et de structures pharaoniques et fonctionnelles. Pour tous ceux qui ont passé des milliers d'heures à jouer aux Legos, les vrais.

MLB 2K11:

Coming-out: je suis fan de base-ball depuis des années, supporter des Patriots (l'équipe de Paris), je kiffe les White Sox et fait caca sur la tête des Phillies. Le base-ball, c'est pour moi le sport d'équipe le plus tactique qui soit, le plus fin aussi et sans doute le plus dingue. Un jeu superbe, ultra bien pensé, avec un gameplay au millimètre et d'une profondeur inégalée.

-Rage:

Un jeu surprise qui s'est révélé bien plus proche, dans l'esprit comme dans la forme, d'un "doom-like" que d'un FPS, ce qui na pas été pour me déplaire. Simple, efficace, aps prise de tête, appuyé par une réalisation qui atomise la concurrence et une ambiance du tonnerre. Un peu court, mais je n'ai jamais boudé mon plaisir.

- Rayman Origins:

Qu'ajouter de plus à ce qui a été dit? Pour moi l'un des meilleurs jeux de plates-formes de ces dernières années, d'une vivacité à toute épreuve, à la croisée des chemins entre Sonic et Mario, soutenu par une réalisation à tomber.

-RUSE:

Un STR qui porte très bien son nom, frisant parfois le wargame. Beaucoup d'esprit dans ces quelques pions à déplacer, beaucoup d'idées aussi dans le gameplay et la présentation d'un jeu qui aurait pu être particulièrement austère.

- Sine Mora:

Super shoot'hem up bourré de talent, extrêmement exigeant et possédant une fantastique direction artistique. Une fois de plus la confirmation que l'avenir du jeu vidéo appartient à des réalisations mixtes, entre développeurs japonais et occidentaux.

-Sleeping Dogs:

Après le navrant L.A. Noire, je pensais le GTA-like perdu. C'était sans compter sur l'inventivité de certains développeurs et leur capacité à digérer le genre, en lui administrant une bonne dose d'arcade. Un quasi Shenmue-like, avec une ambiance magnifique et une histoire à laquelle j'ai accroché du début à la fin.

Sonic Transformed:

En passe de devenir pour moi le jeu de caisse ultime, s'il n'y avait pas cette pluie de bugs en multi en ligne. Voire topic approprié pour en savoir plus.

Soulcalibur V:

Excellent jeu de baston, très bien fignolé, suffisamment fou-fou tout en étant carré pour équilibrer les deux mamelles du genre. J'y ai passé un paquet d'heures, en particulier en multi, et j'y serai sans doute encore si je n'avais pas perdu mes sauvegardes...

XCOM: Enemy Unknow:

Un mélange de stratégie au tour par tour et de gestion comme je les aime, mais sur ma console. Impeccable et incontournable, tout simplement. Voir là aussi le topic approprié pour en savoir plus.

Asura's Wrath:

Un vrai beat'hem all, terriblement mal accueillit par la presse et certains joueurs, la faute à ce qui est sans doute l'un des pires fiasco en terme de communication dans l'histoire de Capcom. Voir topic généraliste pour en savoir plus, et là encore, très certainement un je qui sera miraculeusement auréolé de gloire dans les dix ans à venir.

Mes flops:

- Aliens VS Predator:

Sega, c'est souvent plus fort que toi, amis pas toujours. Ennuyeux en solo malgré quelques bonnes idées, un peu plus sympa en multi mais sans plus. Modes de jeu quelconques qui valent surtout par leur ambiance oppressante. Marrant quand même avec quelques potes.

Batman: Arkham City:

Objectivement, un bon jeu, bien fini et tout et tout. Subjectivement, un jeu Mac Donald, calibré à mort, qui une fois passé les premières heures de jeu se révèle fade et sans envergure malgré quelques moments de génie.

Battlefiled: bad Company 2:

Mode solo qui m'a particulièrement ennuyé, multi qui m'a beaucoup séduit, mais plombé par une communauté de mous du bulbe comme je n'en avais vu que sur Counter Strike en 2001. J'y jouerai sûrement encore, mais certainement pas tant que le développeur n'aura pas fait le ménage dans le lot des petits psychopathes en herbe qui traîne sur ses serveurs.

Dante's Inferno:

N'est pas God of War qui veut. Et voilà le parjure littéraire...

Disney Universe:

Un jeu qui commençait très bien mais qui a mal fini, la faute à une répétitivité phénoménale dans les mécaniques de jeu et un dosage dans la difficulté qui font que les enfants s'en lassent très vite. Donc moi aussi. Dommage, il y avait vraiment matière à faire un truc sympa.

Divinity II:

Joué environ une heure puis remisé dans mon sac pour aller le revendre à Micromania. Pas besoin d'aller plus loin je pense.

Duke Nukem Forever:

Humour ultra lourd, réalisation calamiteuse, gameplay aux fraises, nul, zéro, va mettre ton bonnet d'âne et reste collé dans le coin de la classe. Zéro pointé.

El Shaddai:

Pour moi un cas d'école à étudier de près, typique du jeu vidéo japonais avec une splendide direction artistique mais d'un creux abyssal. Ennuyeux à mourir, bancal au possible, verbeux pour rien. Va reste ren colle à côté de son copain américain cité ci-dessus.

Enslaved:

Ça démarrait bien pourtant, malgré quelques à priori. Et puis, très vite, c'est retombé comme un soufflé. La faute à un système de jeu mal fichu, beaucoup trop ancré dans "ce qui marche", plutôt que dans ce qui aurait pu être. Tant pis.

Fight Night Champion:

Ou comment, en seulement quelques années, EA a tué une série autrefois hyper respectueuse d'un des sports les plus fantastiques qui soit. Archi déçu, malgré un mode histoire plutôt bien fait mais qui n'apporte rien sinon un peu de poudre de perlimpinpin à un public en mal de sensations fortes.

From Dust:

Eric Chahi, c'est mon François Cavanna du jeu vidéo. Mais là, je dois bien l'admettre, on dirait plutôt du Marc Levy. Non pas que le jeu est mauvais, loin de là, mais je reste d'une tristesse absolue quand je vois l'énergie, la puissance et la beauté qui se dégage de ce jeu puis se faire plomber par un gameplay préhistorique, monstrueusement usé jusqu'à la corde.

Hunted: Demon's Forge:

A tenu 30 minutes dans la console: scénario téléphoné et archi convenu, gameplay mal fichu, réalisation boiteuse. Sans aucun intérêt à mes yeux.

NIER:

Un peu comme NIER, mais en pire. Je regrette juste de ne pas avoir la patience de passer outre ses multiples et énormes défauts pour tenter de découvrir la pépite qu'ont pu trouver certains joueurs. tant pis.

Risent 2:

Une vraie déception. J'y jouerai sans doute sur PC, quand j'aurai une meilleure configuration, mais là, sur 360, c'est juste un non ferme et définitif, notamment à cause d'une réalisation générale absolument dramatique.

Skyrim:

70€ la compilation de bugs tellement improbables que ça en devient comique, ça fait cher la blague pas drôle. Acheté le jour de sa sortie, revendu deux jours plus tard.

Spider-Man 3:

Peut-être le pire de la série, comme les films. Et si le premier avait le mérite de proposer des ballades grisantes, celui-ci n'est même pas capable de reprendre la formule correctement. Au fond de la classe avec Superman Returns.

The Witcher 2:

Un jeu très intéressant et assez bluffant sur certains aspects, mais d'une difficulté tellement mal dosée qu'elle m'a fait renoncer après plusieurs dizaines d'heures de lutte acharnée contre une IA diabolique. J'y reviendrai sans doute un jour, mais pas de suite, et avec pour condition que l'IA cesse de tricher comme une grosse sale.

Ultimate Marvel VS Capcom 3:

Bon, alors, comment dire? En soit un très bon jeu, suffisamment riche et profond pour tenir sur le long terme mais avec un système de jeu complètement abusé. Voilà, en gros.

Mass Effect 3:

Une énorme déception. Là encore, voir le topic correspondant.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Lost Judgment

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9737
De : Massy

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 00:48
Citation :
(A propos de Gears of War 3) je voulais savoir comment cela allait se terminer et je n'ai pas été déçu. Campagne du tonnerre, console qui crache ses tripes avec fierté, personnages toujours plus attachants et gameplay toujours plus bon...

Sans rire, tu as réussi à t'attacher aux personnages, alors qu'ils échouent à aligner plus de 3 mots (hors punchlines) de toute la campagne et qu'on ne sait même pas d'où ils sortent ? Et puis la campagne, pfiouh, bonjour les montagnes russes niveau intensité (on passe quand même la moitié du jeu à chercher du carburant). Gears 3, pour moi, c'est une simulation d'ouverture de portes et d'écartement de barbelés. Heureusement que le multi est excellent.

Et puis, la mort de Dom, question inutilité et nullité dramaturgique, elle se pose là, non ?

Citation :
* Sonic & All Stars Racing Transformed (Wii U) : Alors oui, je le met en flop parce que - pour l'instant - il ne me procure pas autant de plaisir qu'un bête Mario Kart 7 sur 3DS. Oui, c'est nerveux, oui, ça bastonne sévère. Mais oui, j'en ai marre de ramer pour trois fois rien. Les armes me gonflent, l'IA semble avoir mis un hérisson dans son moteur et me rattrape systématiquement. Les niveaux difficiles me mettent la misère. Mieux je joue, pire c'est. Donc pour l'instant, il va faire la sieste, j'y reviendrai plus tard.

Noob

Et Nordine, on relance la campagne de Lost Planet² quand tu veux, sauvegarde ou pas sauvegarde.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6665
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 09:29
2012 a été pour moi une année marquée par la Wii et le PC, surtout.

Sur Wii, c'est bien entendu Beat the Beat qui m'a le plus occupé en milieu d'année. J'en ai déjà parlé longtemps, donc je ne m'y attarde pas. J'ai été très déçu en revanche par Skyward Sword, de même, je ne vais pas y revenir.

C'est alors sur PC que j'ai dû passer le plus de temps : Diablo III qui commence, à partir du patch 1.05 à ressembler enfin à quelque chose - même si je l'ai abandonné, faute de temps, depuis plusieurs semaines -, la série Half-Life (dont les épisodes et Black Mesa) qui m'a fait découvrir ce chef d'œuvre et, bien entendu, The Walking Dead qui est sans conteste mon jeu de l'année bien que l'ayant découvert très tard.

J'ai également pu découvrir les joies de la 3DS avec Pullblox, Fallblox et Paper Mario: Sticker Star dont j'ai parlé sur les topics respectifs.

Cette année a été globalement une année de vache maigre, la faute notamment à des problèmes financiers divers qui m'ont empêché d'acheter de nouveaux jeux - même en occasion -, problèmes qui se sont arrangés ce dernier trimestre, heureusement. J'ai également pas eu trop de temps, étant occupé par mes occupations personnelles et professionnelles. Mais cela devrait aller mieux en 2013, j'espère.

  Voir le site web de MTF
tof-1984
Pixel imposant

Score au grosquiz
0001488 pts.

Joue à la Super Famicom !!!

Inscrit : Oct 04, 2007
Messages : 723
De : Nice

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 10:09   [ Edité le: 2012-12-12 10:17 ]
Perso j'ai moins joué cette année vu que j'ai eu énormément de boulot jusqu'à récemment (et plus du tout maintenant ). Et puis l'année n'était pas des plus riches sur Wii.

- Un petit coup de coeur : Pandora's Tower. Un super jeu d'action/aventure avec des donjons vraiment hostiles à l'architecture torturée, un fouet que l'on manie au pointeur de la Wiimote et des énigmes. Pas parfait, pas un chef d'oeuvre intemporel, un peu "cheap", mais un genre de relecture de Zelda très réussie, qui tente une autre approche.

- Beat the beat : un peu trop dur pour moi, mais j'adore le concept, les graphismes arty/décalés, la musique... Fun et bonne humeur à gogo !

- New Super Mario Bros 2 (3DS) : j'ai bien aimé celui-là, je trouve que les New Mario Bros se bonifient au fil des itérations. Pas mal de petites nouveautés dans les niveaux, un rythme très enlevé et une ambiance différente grâce à l'abondance de pièces (pas essayé le mode Pièces en folie pour ma part).

- Half-Life 2 (PC) : c'est presque du rétro-gaming, je suppose... Enfin je l'ai découvert cette année et il m'a captivé. Super ambiance, belle réalisation, des gunfights toujours au top... Bon, j'ai moins aimé les passages en véhicule et le moindre accent mis sur la plate-forme et la réflexion que dans le premier (d'après mes souvenirs), mais l'action et l'univers rattrapent tout. Grisant. Maintenant j'ai les "épisodes" à faire.


Sinon en ce moment je joue beaucoup à la WiiU, et je suis déjà très content du line-up de lancement. Je n'ai pas encore eu le temps de jouer au dernier Mario et j'attends encore quelques échos et la démo pour ZombiU. A part ça :

- Nintendoland : bien meilleur et plus profond qu'attendu, tant en multi qu'en solo. De super jeux d'arcade/score à l'ancienne et de l'action en solo, et beaucoup de fun à plusieurs, quel que soit le profil des joueurs.

- Sonic all-stars racing 2 : ultra nerveux, ultra spectaculaire, conduite bien arcade et très fine... Je n'en suis qu'au solo (pour m'entraîner avant d'aller online) mais ce Mario kart sur 100000 Volts va probablement devenir une référence.

- Trine 2 : pas vraiment une nouveauté pour les PCistes, mais très agréable à jouer à la mablette sur WiiU et pour l'instant un super jeu de plate-forme/réflexion, enchanteur, avec un level-design et que je trouve vraiment intéressant et une approche ouverte des mini-puzzles.

  Voir le site web de tof-1984
maxxxxxx
Gros pixel

Score au grosquiz
0012874 pts.

Joue à 7 Wonders, MK8, Lego Batman

Inscrit : Feb 28, 2005
Messages : 1451
De : Lille

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 10:31   [ Edité le: 2012-12-12 10:33 ]
- Mes tops :

Super mario 3D Land (3DS - Terminé) : un excellent Mario, parfaitement adapté à son support. Des niveaux courts mais plutôt inventifs, et un gameplay aux petits oignons (manquerait plus que ça, ceci dit). par contre j'ai trouvé que la progression de la difficulté était assez mal maitrisée, avec de gros pics vers la fin du jeu.

Picross-e (3DS - en cours) : bon, donner son avis sur un Picross revient à donner un avis sur des mots fléchés au des Sudoku. Mais c'est le jeu parfait pour me détendre un soir d'hiver, avec une tisane (oui, je vieillis)

Prince Of Persia - Les sables oubliés (Wii - terminé) : grâce au forum, j'ai découvert ce très bon épisode qui reprend ce que je préfère dans les PoP récents (la plate-forme) tout en intégrant très intelligemment les possibilités offertes par la wiimote. Par contre les combats sont brouillons et le scénario inintéressant.

Gears Of War 3 (Xbox - solo terminé) : je cite ce que je disais l'année dernière sur le 2, et qui reste valable.
Citation :
Comme pour le 1, j'ai pris ce jeu comme un grand ride, uniquement pour son aventure solo (il me reste très peu de temps pour le multi). Et je n'ai pas été déçu, bon sang, ce jeu ne s’arrête jamais, propose toujours des situations différentes, des patterns d'ennemis variées à affronter avec ce qui nous tombe sous la main. Un vrai 33 tonnes lancé à fond la caisse sur un champ de mines.


Fable II (Xbox - quête principale terminée) : encore un jeu qui m'a bien été vendu par le forum de GP. Et il le vaut bien. Moi qui suis un fan de Shenmue, j'ai été comblé par le jeu, très généreux. J'y ai passé des heures à me promener, acheter des maisons, fonder des familles...La quête principale en est presque anecdotique. Et puis le jeu est très drôle et artistiquement réussi (les musiques sont splendides).

Ghost Trick (DS - terminé) : il me semble que j'ai posté un avis dans le topic consacré au jeu. Pour résumer : personnages réussis + énigmes à la difficulté bien calibrée + super emballage (musique et graphismes) = j'ai adoré.

- Mes bien-mais-sans-plus :

New Super Mario Bros 2 (3DS - reste à débloquer le dernier monde) : C'est peut-être un peu de ma faute, car j'ai enchainé les deux Mario de la 3DS, et je pense que je fais une overdose. Je n'ai pas vraiment de choses à lui reprocher, il fait bien le job, mais Mario et moi on a sans doute besoin de faire une pause.

Assassin's Creed Revelations (Xbox - terminé) : Pas l'AC de trop, mais presque. Bien, car Constantinople vous en donne pour votre argent et car le scénario offre une fin aux aventures d'Ezio et Altair. Sans plus car la musique est décevante, et la partie concernant Desmond est baclée.

Limbo (Xbox 360 - terminé) : un jeu à l'ambiance assez forte, mais qui ne m'a finalement pas laissé un grand souvenir. J'ai l'impression d'avoir traversé le jeu sans vraiment rencontrer de grands moments.

- Les jeux en pause à durée indéterminée :

Kid Icarus Uprising (3DS) : Les phases de shoot ont beau être très réussies, je n'ai jamais vraiment réussi à aimer les phases au sol. Le coup de grâce est venu lors de la première utilisation d'un véhicule, qui m'a causée des nausées (je suis assez sensible au motion sickness...).

Et surtout...

Zelda Skyward Sword (Wii) : j'avais bien avancé, puis un autre jeu a pris sa place, et depuis je n'ai jamais ressenti l'envie de me relancer dans l'aventure. J'aime autant vous dire que pour un Zelda c'est assez inédit chez moi. Et je ne sais pas trop pourquoi, peut-être que j'ai un problème avec l'utilisation du Wiimotion+ (les combats sont une corvée, je pense que je passe à coté de quelque chose).

- Les jeux pour lesquels je n'ai pas encore assez de recul et que je traiterai dans le topic de 2013 :

Assassin's Creed 3, Nintendoland, Trine 2, Professeur Layton et le masque des miracles

Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22752
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 11:28
Comme Zure je ne joue pas à énormément de jeux mais je passe beaucoup de temps dessus, alors je vais développer un peu mes avis (comme l'année dernière j'ai mis des dates précises car ce post est aussi une archive personnelle).

- De début janvier à fin février : The Elder Scrolls V: Skyrim (360).
S'il fallait résumer en un mot ce qu'offre ce jeu, je dirais : évasion. Durant ces nombreuses heures passées à parcourir Bordeciel à pied ou à cheval, j'ai connu des moments d'émerveillement qui confinaient au vertige. Skyrim offre une incroyable variété de paysages, d'ambiances, d'architectures et de rencontres, jouissant d'une esthétique et d'une bande son qui feront date tous médias confondus. Rien que pour cela je ne l'oublierai pas de sitôt, et je ne peux que le conseiller à tout joueur. En tant que jeu de rôle c'est une expérience plutôt solide, mais je déplore un peu la facilité avec laquelle on se l'approprie. Contrairement à Oblivion il n'y a nul besoin de vraiment s'attarder sur les systèmes de compétences, de niveau, de crafting ou de magie. Il suffit de se laisser porter et tout, aussi perfectionné soit-il, vient plus ou moins tout seul. Bethesda semble tenir à ce que le joueur s'abandonne à la contemplation sans entrave, idée à laquelle je n'adhère, personnellement, que dans certaines limites.

Je regrette aussi que l'univers déployé appelle certaines interactions qui, au bout du compte, ne peuvent qu'être effleurées. Les multiples éthnies en présence sont captivantes à observer et écouter, mais une bonne partie d'entre elles n'est là qu'en touriste et n'offre aucune possibilité d'intégration, alors même que le personnage qu'on incarne peut en être un représentant. A ce niveau d'immersion, ça devient un vrai problème. Aucune quête ou presque ne permet de venir en aide aux Khajits ou aux Argoniens (pourtant si touchants), les Rougegardes semblent d'abord ouvrir un arc narratif (avec cette quête quasi-immanquable des guerriers Alik'r) puis disparaissent de la circulation, les Orques n'existent qu'en quelques endroits... Je comprends bien qu'on n'est pas dans leurs terres, mais rien n'empêchait la présence de quêtes permettant de mieux ressentir leurs difficultés d'adaptation à ce monde nordique et développer leur point de vue sur les événements en cours. A mon avis, une fois bouclé la portion "fils de dragon" du scénario, presque anecdotique au vu de l'ensemble, ce volet des Elder Scrolls loupe l'occasion de sortir du modèle classique "guilde des voleurs, des assassins, des mages..." au profit d'un choix plus vaste couvrant tous les peuples de Cyrodiil, quitte à en finir avec l'idée que le joueur pourra tous les jouer avec le même personnage. Quoi qu'il en soit je ne regrette pas une minute des quelques 200 heures passées sur ce monument.

----------------------------

- De début mars à fin avril : Dark Souls (360)
Ce n'était pas planifié, mais a posteriori je trouve très intéressant de faire ce jeu juste avant ou après Skyrim. Tous deux reposent sur des choix opposés mais finissent par procurer un même vrai bonheur de joueur, chacun à sa manière. Dark Souls est le résultat d'une réflexion poussée sur le genre action-RPG et ses composantes. Se présentant au départ comme une oeuvre sous influence, il ne cesse pourtant de surprendre par l'originalité et la radicalité de ses mécanismes. C'est un jeu qui ne fait rien à moitié : les difficultés et le vice des pièges tendus au joueurs sont aussi terribles que les aides dont il dispose sont généreuses, à condition qu'il saisisse cette générosité, ce qui est loin d'être toujours évident face à ce déferlement constant de visions démentes, cauchemardesques, où le mystère est la seule alternative à l'horreur. Avec un jeu comme celui là, très difficile et souvent injuste mais dont presque tout le monde sort finalement victorieux, on peut mûrir, apprendre, en tant que joueur. On est amené, comme rarement, à faire la part des choses entre le sensoriel et le méthodique, la dextérité et la patience, l'ouverture et le dirigisme, l'acquis et la perte. A se dire qu'un jeu vidéo n'est jamais meilleur que quand il s'appuie sur des règles. A ressentir une authentique panique face à un ennemi simplement parce qu'il s'est mis à bouger. A apprécier chaque étape franchie sans se poser de questions sur la suite.

Alors bien sûr, lorsqu'il s'agit de trébucher, c'est comme pour le reste, Dark Souls y va franco. Esthétiquement, alors que 80% du jeu est sublime, les quelques passages et boss ratés le sont dans des proportions étonnantes, à se demander si ce sont les mêmes développeurs qui ont tout fait. Et techniquement, les carences sont clairement identifiées (framerate à la rue, input lag surréaliste), et localisées (ça ne le fait que dans deux zones et contre un boss), mais extrêmement difficiles à vivre, surtout lorsqu'on nous dit qu'un patch a réglé le problème. Mais tout ça n'empêche pas Dark Souls d'être un incontournable de cette génération, production grandiose mais qui conserve un côté artisanal, un jeu comme on n'en fait plus beaucoup. Qu'il y ait eu tant de gens pour l'acheter et réclamer un portage PC est une des bonnes nouvelles de cette année.

----------------------------

- De début mai au 15 mai : Fez (360)
Mon jeu indie préférée restera pour le moment Super Meat Boy. Fez fut un agréable moment, mais trop de détails coincent pour que j'y adhère vraiment. Je n'ai pas réussi à apprécier la transition entre la partie plate-forme, très agréable au demeurant, et le second niveau de lecture à base d'énigmes et de messages cachés. Et j'ai le sentiment que c'est davantage la faute du jeu que la mienne. Je me trompe peut-être, mais même dans ce cas il est fautif de ne pas m'avoir occupé -et amusé- assez longtemps avant que la frustration intervienne. Par moments, Fez m'a fait le même effet que Scott Pilgrim le film, cette manière de dire "si tu connais les jeux vidéo alors tu dois savoir ceci ou penser comme cela". Je n'aime pas cette approche, elle va à l'encontre de ce que je pense sur l'échange d'idées autour de ce médium. Quand ça se limite à des cinématiques ou à des gags passe encore, mais pour certains éléments de Fez qui m'ont paru importants après que des soluces me les ont livrés, c'est un facteur bloquant. Il y a aussi que Phil Fish a commis des erreurs d'amateur, et ça me déprime un peu. Pas qu'il les ait commises, mais de réaliser qu'aujourd'hui j'ai du mal à tolérer l'amateurisme dans un jeu vidéo Pour terminer sur une note positive : ce développeur a du potentiel, et je suis curieux de voir vers quoi il se dirige.

----------------------------

- De début juin à fin juin : Deus Ex Human Revolutions (360)
Ne jamais avoir joué à Deus Ex à cause d'une stupide histoire de config pas assez puissante était un vrai regret. Je pense avoir rattrapé le coup en bouclant ce troisième volet qui, j'en suis certain, présente toutes les qualités que je vois vantées depuis tant d'années chez l'original. Il faut un peu de temps pour s'accomoder à son univers, saisir l'arrière-plan du scénario, et obtenir les armes et améliorations qui rendent le personnage assez "badass" pour qu'on prenne son pied à le diriger. Et les premières missions ne sont pas aussi mémorables que je l'aurais souhaité. Mais le milieu de l'aventure nous plonge dans l'exploration d'un Shangai futuriste qui m'a totalement scotché. Après une série de quêtes dans cet environnement, on repart sur de longues missions linéaires ponctuées de fusillades qu'on peut en principe éviter, mais ce serait passer à côté d'une sacrée dose de fun. Ces changement de rythme sont déstabilisants, mais l'ensemble reste de haut niveau jusqu'à la fin, le jeu est long et peut être refait au moins une fois en entier sans répéter les mêmes actions. Deus Ex HR, comme les deux Borderlands, est là pour prouver qu'il y a encore des jeux en vue subjective ouverts, intelligents et dépaysants. Dans le genre, il est parti pour tenir le haut du pavé pendant un bon moment.

----------------------------

- De début juillet à fin août : Borderlands (360)
2012 est la deuxième année consécutive que je passe exclusivement sur des jeux où l'on progresse à coups de points d'XP et de niveaux, je me demande si je vais pouvoir m'en passer à l'avenir. J'avais zappé celui-ci par peur de m'ennuyer en tirant pendant des heures sur des bestioles pour collecter à la chaîne des armes génériques et inutiles, et je ne croyais pas Gearbox capable de mener à bien un projet aussi ambitieux. Finalement je suis venu à Borderlands par hasard, à la faveur d'un prêt, et à l'issue d'un marathon du headshot j'ai entièrement bouclé le jeu et la majeure partie de ses DLC. Borderlands est un concentré de fun et d'humour, très généreux, extrêmement solide dans son game-design et sa réalisation. Il y a bien un problème d'équilibrage de la difficulté (élevée en début de progression mais qui disparait progressivement), de grosses redondances (surtout dans les DLC, qui fabriquent des tonnes de temps de jeu artificiel) et quelques soucis d'interface, mais on s'y amuse énormément. Et mine de rien, ça devient rare d'assister à la naissance d'un nouveau genre.

----------------------------

Du 15 septembre au 30 septembre : Uncharted Drake's Fortune (PS3)
Chouette expérience, mais j'en ressors avec l'impression de n'avoir goûté qu'à un hors d'oeuvre. J'ai le 2 et le 3, je les ferai pendant l'année à venir. Techniquement ça tue, je dois dire que chaque fois que je le vois tourner je suis bluffé, et pourtant ce n'est que le premier Uncharted. La nervosité des fusillades, la précarité constante des positions qu'on occupe pendant celles-ci me ravissent. La difficulté est surprenante, pas question de jouer en dilettante en mode normal contrairement aux Gears of War. Manque, pour que le jeu soit varié et immersif sur toute sa durée, quelques armes supplémentaires (si toutes celles qui sont là étaient vraiment utiles ça serait un bon début) et surtout un peu plus de skins d'ennemis, parce que là c'est limite risible par moments. Je n'ai pas trop aimé l'escalade et les QTE mais c'est un ressenti perso, je pense à tout le boulôt que ça doit donner aux développeurs pour au final n'apporter que quelques minutes de plaisir sur un ride d'une quinzaine d'heures, et j'y vois un gâchis. Par contre les cinématiques apportent vraiment quelque chose, car le scénar est très sympa et c'est tellement bien fichu que l'effet uncanny valley se fait un peu oublier. Avis à suivre, donc. Je n'ai pas trop approché ce style de jeu sur cette génération de consoles, la dernière fois c'était Tombraider Legend, et y a pas photo, Uncharted 1 est nettement supérieur.

----------------------------

- De début octobre à fin octobre : divers jeux sous Android.
J'ai passé un bon mois à essayer de devenir un joueur sur tablette, et ma seule vraie réussite dans ce domaine, pour l'instant, est Tower Defense Lost Earh. J'ai posté un avis détaillé sur ce jeu ici :
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=13417&forum=3&cible=386589#386589
Pour le reste, j'ai pas mal galéré et il n'en est pas sorti grand chose. J'ai mis la main à la poche en trois occasion :
- DroidEmu, seul émulateur SNES que j'ai trouvé sachant lancer Equinox correctement. Mais je n'arrive pas à le faire marcher avec une Wiimote connectée en Bluetooth (par contre SuperGNES le fait très bien), dommage.
- La réédition de Battle Squadron. Je me suis sentie un peu obligé de la prendre, mais finalement c'était une bonne chose. La mania tactile est impeccable et les achievements sont motivants. Avant d'y jouer sérieusement j'attends quelques mises à jour car lors de ma première partie je suis allé super-loin (le jeu est plus facile que sur Amiga dans sa difficulté par défaut) avant qu'un vilain plantage me fasse perdre un high-score monstrueux.
- The Bard's Tale. Réédition d'un jeu Xbox de 2005. Au menu : humour monty-pythonesque, doublage en anglais géniaux, graphismes très chouettes, mais un jeu à l'intérêt proche du néant (pas de loot, scénario abscons, fiche perso indigente, stick virtuel beurk...). Je n'ai pas tenu jusqu'au bout.

----------------------------

- De début novembre au 15 novembre : DLC de Trials Evolution (360)
Le jeu sur lequel je roxxe non seulement le forum de Grospixels mais aussi celui de Merlanfrit (hé, c'est Shenron qui a commencé ! ). Avec sa vingtaine de nouvelles pistes, toujours aussi géniales, et ses quelques succès rigolos ce DLC m'a donné ma petite quinzaine annuelle de plaisir sur le meilleur jeu du monde. Mon seul regret est que les pistes les plus étonnantes visuellement (comme le remake du dessin animé "La linea" ou l'hommage à Limbo) soient d'une difficulté démesurée.

----------------------------

- Du 15 novembre à fin décembre : Borderlands 2 (360)
Je ne conseille pas de faire les deux épisodes, surtout à la suite, mais de passer directement à Borderlands 2 auquel je ne vois pas qui pourrait contester une place dans le top 10 des meilleurs jouets pour adulte de l'année. C'est un puits sans fond, d'une longueur et d'une richesse qui mettent la honte à la concurrence, qui accumule une masse de bonnes idées parfaitement exécutées sans jamais se la péter une seconde. Il n'y a pas un élément du premier Borderlands qui ne soit pas amélioré dans cette suite, et les nouveautés sont légion. D'un point de vue ludique, le plus gros effort a été fourni au niveau des classes d'ennemis, bien plus nombreuses et intéressantes dans leur comportement. Il y a des tonnes de manières de les massacrer, et on le fait d'autant plus volontiers qu'ils nous abreuvent de punch-lines encore plus drôles que les dialogues d'un Halo. Toutes sont amusantes, intéressantes et percutantes dans leur représentation. Depuis Duke Nukem 3d, sans doute, on n'avait pas autant ri dans un FPS, sans pour autant jamais oublier que ce qu'on est en train de faire est diablement futé dans sa conception.

Avec tout ce que j'ai vu de sympa, bien fichu et joli dans ce jeu, il y a de quoi alimenter un article de 10 pages. Zones de jeu gigantesques, boss à foison, générateur d'arme très au point, excellentes classes de perso jouables, quêtes secondaires de grande qualité, IA très correcte, absence de bugs, musiques géniales, clins d'oeils par dizaines, emergent gameplay a gogo, gestion de la difficulté impeccable... les FAQs vont ressembler au menu d'un trois étoiles. Mais malgré ce côté peaufiné à l'extrême, Borderlands 2 ne perd jamais ce côté série B. Il ne se prend pas au sérieux et ça ne le rend que plus sympathique. La seule réserve que j'émettrais concerne le jeu en coop : oui c'est monstrueusement fun, oui le gameplay a été en partie conçu pour, oui ça fonctionne à la perfection, mais prenez tout de même le temps de le faire de votre côté, il y a trop de gags, de références, de découvertes qui nécessitent une disponibilité d'esprit que seul le jeu solo permet.

--------------------

La conclusion de cette année de jeux, pour ce qui me concerne, est qu'il n'est nul besoin que de nouvelles consoles de salon sortent. La Wii U n'est dans mes prévisions qu'à l'horizon fin 2013. Je suis sur le point de prendre une 3DS, mais j'ai l'impression que je dépasserai jamais le cap des dix jeux possédés dessus (hier j'ai consulté les articles qui listent les must-have et c'est assez alarmant). Et la dernière chose dont j'ai envie est qu'une nouvelle Xbox sorte. Je suis comblé par cette génération.

[EDIT] J'ai oublié de dire que j'avais soutenu et commencé Great Giana Sisters Twisted Dreams, mais j'ai vite arrêté d'y jouer. Le jeu est très gourmand, et j'ai eu un gros retour Windows en plein milieu d'un niveau sur lequel je bataillais depuis 20 bonnes minutes (non mais vraiment jouer sur PC, c'est même plus la peine d'essayer de m'en parler). La version XBLA a été annoncée, j'attendrai celle-ci. Mais le jeu est formidable !
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 11:41
Citation :
Le 2012-12-12 11:28, Laurent a écrit :
- DroidEmu, seul émulateur SNES que j'ai trouvé sachant lancer Equinox correctement. Mais je n'arrive pas à le faire marcher avec une Wiimote connectée en Bluetooth (par contre SuperGNES le fait très bien), dommage.

[HS]
Tu as essayé Snes9x EX? En général c'est le meilleur émulateur SNES pour Android, proche de la perfection, comme tous les émulateurs de Robert Broglia.
[/HS]

Volkor
Pixel imposant


Score au grosquiz
0028294 pts.

Inscrit : Oct 28, 2008
Messages : 947

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 17:02
Pour ma part :

J'ai commencé l'année 2012 avec Batman Arkham Asylum. Ne goûtant que modérément à Batounet et aux super héros en général, ça ne m'a pas empêché de prendre un pied mo-nu-men-tal sur ce titre. Tout. J'ai tout absolument tout adoré : les phases de beat idéales pour moi, les séquences d'inflitration, les gadgets, le casting, etc. Un jeu qui fera date chez moi.

Gray Matter : Déjà un constat s'impose : Je n'ai hélas plus la patience pour jouer aux point 'n click et ça m'emmerde. Du coup, je l'ai laissé en plan pour le moment. Dommage, ça partait bien.

Rage : Id Software nous a signé là un jeu assez solide, mais qui est quand même assez vite tombé dans l'oubli. Techniquement, c'est la grosse claque. Les environnements exterieurs sont ce que j'ai vu de plus beau pour un FPS sur 360. (Bon, par contre, faut pas trop se rapprocher des textures...). L'ambiance post apo est bien rendue quoiqu'un peu classique. Le jeu offre des missions d'anthologie, comme la 1ere mission en ville, ou le mutant bash. Bémols : les courses auto deviennent vite lassantes et la fin est un peu ratée.

NHL 2k8 : Après un didacticiel en 25 chapitres, tellement long qu'on ne se souvient plus de rien une fois la saison lancée, j'ai décidé de jeter l'éponge avec lui, n'arrivant rien à rien pendant les matchs.

Modern Warfare 3 : J'ai découvert la saga avec le 1er Modern Warfare, qui m'avait mené à tous les autres CoD. MW3 restera probablement l'épisode qui m'en aura défintivement dégoûté. Je reste stupéfait que la saga se vende si bien malgré un gameplay qui n'a pas bougé d'un iota depuis presque 10 ans. (Ca a mis longtemps avant de me sauter aux yeux à ce point)

Deus Ex : Human Revolution : Je reste un peu mitigé. J'ai essayé de me la jouer en furtif le plus longtemps possible, à sniper des gardes à coups de fléchettes tranquilisantes. Ca m'a complètement épuisé psychologiquement et j'ai fini par y aller en bourrin avec mon super shotgun. J'ai trouvé ça plus fun mais je m'éloignais à grands pas de ce qui fait l'essence même de ce jeu. Celui-là aussi je l'ai laissé en plan (juste avant la fin).

Bioshock : Je ne suis tout simplement pas rentré dedans. Je crois que ça vient de l'ambiance. Je l'ai vraiment trouvé pesante et oppressante du début à la fin. Pourtant, je n'ai eu aucun problème avec des trucs bien plus glauques mais là, j'avoue que c'était difficile. D'une façon plus générale, ça m'en a touché une sans faire bouger l'autre. Les big daddy, les petites soeurs, tout ça m'a plutôt laissé froid. Je l'ai plus fini pour ma culture vidéoludique qu'autre chose.

Mass Effect 3 : Là aussi, petite déception. Certains diront que je suis passé à côté de ce titre mais il ne m'a tout simplement pas transporté comme les deux premiers. C'est pas non plus catastrophique et il fait quand même partie de ces bons jeux 2012 mais pour moi, Mass Effect s'est clairement perdu en cours de route. C'est pas la tournure action qui me dérange dans ce 3eme volet mais plutôt son ambiance un peu beauf à des années lumière du 1er volet. Bref...

The Witcher 2 : Ca restera la meilleure expérience RPG de l'année pour moi. Quel univers ! Quelle réalisation ! Quelle Histoire ! Et surtout quel héros ! Je suis instantanément devenu fan de Géralt, tueur de monstres lubrique et charismatique, tricard partout où il met les pieds et malchanceux comme personne.

Metro 2033 : Je l'ai relancé récemment. C'est un FPS finalement assez classique mais sublimé par tout un tas de petites trouvailles ingénieuses qui le rendent unique. J'attends sa suite avec impatience.

Gears of War 2&3 : Je me suis refait les campagnes solo pour le fun. C'est vrai que sur le recul, comme disait Shenron, la campagne du 3 est un peu plate. (Surtout en comparaison du 2, qui était un vrai tour en montagnes russes). Ca reste quand même du haut niveau.

Sur le XBLA :

Walking Dead : mes plus grosses émotions de gamer de l'année. 5 épisodes parfaitement maîtrisés à tous les niveaux. On reprochera un peu l'absence totale de difficulté dans ce faux Point'n click mais à part ça, bravo à Telltale.

Daytona USA : Je l'ai surtout acheté pour avoir le trip de jouer à Dayton Arcade dans mon salon. Le fait de pouvoir y jouer librement chez moi a justement demystifié le jeu et après une semaine, je n'y ai quasiment plus touché.

Limbo : Sa réalisation me laisse toujours pantois. Et je reste scotché par la compléxité des énigmes qui paraissent pourtant si simples une fois résolues. Mais j'avoue qu'il devient un peu lassant à la longue.

Arkanoïd : A 2 joueurs, c'est toujours totalement inlassable.

Pinball Arcade : Bien. Les tables sont vraiment très belles. Seul bémol : j'ai jamais trouvé de vue qui me convienne vraiment.

Sinon, j'ai encore plein de trucs en retard de l'an dernier : Half Life 2, Jade Empire, New Vegas, Wolfenstein 2009, Shenmue 2, etc.


FF_Clad
Pixel monstrueux



Inscrit : May 31, 2002
Messages : 2596

Hors ligne
Posté le: 2012-12-12 17:39   [ Edité le: 2012-12-12 17:43 ]
Sans ordre particulier:

- The Elder's Scrolls V - Skyrim

Bof, bien mais sans plus. Je n'aime pas vraiment la direction qu'a prise la serie, ca se laisse jouer mais rien de vraiment captivant. Je continuerais surement a y jouer un peu en 2013, mollement.

- Anno 2070

Ma grosse grosse deception. J'attendais ce jeu comme le messie, je guettais les previews,les images, les infos, les developpeurs diary, et puis finalement je n'ai pas du tout "clique" avec ce jeu. De l'argent depense betement. Pourtant, j'avais tellement adore le precedant, Anno 1404, le vrai successeur spirituel des Settlers. Je n'ai rien a reprocher vraiment au 2070 si ce n'est que je m'ennuie.

- Crusader Kings 2

Lui c'est le contraire. Je l'ai eu a tout petit prix, histoire de "donner sa chance" a un autre jeu Paradox. Tout le monde dit que les Paradox Interactive sont excellent, j'avais essaye Heart of Iron III sans vraiment etre rentre dedans. Le jeu m'a gonfle et j'ai pas du tout clique. Avec ce Crusader Kings 2 en revanche le declic s'est produit tres rapidement, et j'ai engouffre quantite d'heures que j'aurais cru depenser sur Anno.


- Super Mario 3D Land

Beaucoup aime, tres classique, plutot bon, peut etre pas le meilleur Mario mais un grand cru tout de meme. Malheureusement (trop) vite fini et vite oublie.

- Minecraft

Un jeu passionant, original, creatif, typiquement PC. Un vrai bon jeu bac a sable.

- Towns

Un jeu sympa et pas cher, on l'on gere "le village a deux pas du donjon". On y heberge les heros de passage en veillant a leur petit confort. Ca casse pas trois pattes a un canard non plus, mais ca reste addictif un petit moment avant d'en avoir vraiment fait le tour.

- Dwarf Fortress

Le meilleur pour la fin avec mon plus gros bouffeur de temps cette annee. Un jeu aux graphismes ASCII qui n'est pas un enieme clone de clone de suite de clone mais trace sa voie dans le genre wargame/gestion temps reel.Si on veut vraiment le raprocher d'autres jeux, c'est une sorte de mix des jeux Impression (Caesar, Pharaoh, Emperor...), des vieux Settlers, de Dungeon Keeper, de Minecraft et de roguelike. C'est extremement touffu et complexe, avec une gestion de la physique et des fluides, dans un monde vivant genere proceduralement. C'est plein d'humour nain et tres rigolo. Et surtout, TOUT peut arriver. C'est un jeu auquel on continue a penser avant d'aller dormir, dont on reve la nuit, et auquel on pense encore le matin.
_________________

Citation :
Le 2012-03-15 15:32, Warner a écrit :
SEGA fait bel et bien des jeux de merde.

Citation :
Le 2013-02-06 21:10, Shenron a écrit :
Sega assure niveau marketing.


rugalwave
Pixel de bonne taille


Joue à Dragon Quest X online

Inscrit : Sep 23, 2006
Messages : 319

Hors ligne
Posté le: 2012-12-13 01:23   [ Edité le: 2012-12-13 01:30 ]
En début 2012 en manque de rpg japonais je termine ,

- Trinity Zill ol sur ps3

très belle surprise , malgres une mécanique très répétitive le jeu est très joli et bordé d'une ambiance unique notament avec sa superbe bande son et ses écrans 2D pastels.Mélange assez atype du jrpg et rpg occidental.J'espère qu'Omega force nous produira un autre chapitre.

-Zelda skyward sword Wii

j'adore les Zelda 3D et donc je me dois des tous les faire même les moins bons...Je n'ai pas aimé son univers et son histoire.Le monde m'a paru extremement limité , on revisite sans cesse les même zones et recombat les mêmes boss, toujours les meme mécanismes...C'est dommage car techniquement il tire son épingle du jeu avec un cell shading du plus belle effet et une très bone orchestration sonore.Je retiens surtout l'upgrade des objet ( j'espère que l'idée sera reprise dans les prochains épisodes) et le dernier combat.Encore heureux , le gameplay wiimote-nunchack ne m'a pas du tout dérangé.Une belle décéption , j'ai du mal à comprendre les notes élevées qu'il a obtenu.Je n'ai jamais vu l'envolée à la deuxième moitié du jeu dont beaucoup de tests parlaient...

-Crystal defender xbla

Ce jeu m'intriguait depuis sa parution sur mobile.Après avoir testé sa version xbla , impossible d'en décrocher.Concept simple mais efficace.Très très dur quand même...

-Simpsons arcade xbla

Très fun si on aime la série et les bons beat them up Konami des années 90, sinon y a beaucoup mieux.

-One piece Kaizoku muso ps3

J'adore One piece et j'attendais une adaptation sur consoles de salon.Je reste mitigé sur cet achat.Le jeu est très fidèle graphiquement à l'animé , mais pour un produit pur fan service il y a trop d'incohérences au niveau du contenu ( peu de persos jouables, chapitres passés à l'oubliette, bande son d'ascenseur ect..).

-Shadows of the damned 360

excellent , gore et complètement déjanté.J'ai adoré du début à la fin malgres les faiblesses techniques.Et quelle bande son de fou made in Yamaoka !!

-Street fighter X Tekken 360

fan de Tekken depuis le 6 ème opus et détestant SF IV , j'attendais cete recontre improbable depuis son annonce .Au final un jeu baclé , et coupé en 2 par des dlc sauvages.Grosse déception.

-Mother 3 gba

depuis le temps que j'entendais parlr de cette merveille ultime.Ca commence très bien , humour décallé et réalisation d'époque soignée.Faute de temps je n'ai pas pu m'y remettre mais j'y compte bien.

-Ninja gaiden 3 360

J'avoue honteusement avoir pris plus mon pied sur cet épisode que sur le 2ème.L'autre vision d'un Ryu hayabusa tourmenté sans doute.Action frénétique , ennemis redoutables le jeu est loin d'être facile.Petit bonus avec le mode en ligne où on peut se construire son propre ninja.Je regrette surtout l'arsenal qui a été complètement saboté.J'ai bien plus apprécié les qte bien placés et sanglants lors des attaques que les démenbrements malsaisn et inutiles du deuxième opus.Une très bonne surprise après la lecture de la presse qui l'a massacré.

-Grand knight story psp

grosse tuerie de la psp malheureusement restée bloquée au Japon.Ce tactical action rpg de Vanillaware est visuellement une pure merveille et m'a bien occupé dans les transports.Le jeu reste assez dur et un chouia répétitif , je ne l'ai pas encore terminé.


-Tales of Xillia ps3

Rpg très solide de namco bandai , le studio tales maitrise à fond son sujet et nous le prouve.Le jeu est super beau , cell shading très fin et le système de combat jouissif .Pour une fois je n'ai pas trouvé le scénario trop nias ( même si certains personnages le sont...).L'histoire tient la route , le jeu est long et les boss très charismatiques.Mon rpg ps3 préféré pour l'instant.

-Virtua Fighter 5 shodown xbla

Gros coup de coeur de l'année côté baston.Complet ,beau et technique.J'adore y jouer en mettant les musqies des anciens épisodes qui sont excellentes.Le jeu est d'une richesse inouie et pour l'instant je ne maitrise totalement qu'un seul perso fautre de temps à y consacrer...

-Castelvania lord of shadows 360

j'ai adoré ce jeu pour son ambiance , sa bande son unique et ses superbes paysages , mais detesté pour son gameplay approximatif , sa caméra fixe démoniaque ( plus jamais ça svp !! ).C'est bizarre , je reste mitigé mais en même temps j'ai réellement aimé ce jeu.

-No more heroes 360

Alors là une grosse baffe cette année.Comment ai-je pu le louper sur wii ??Grosse erreur de ma part , version 360 buggée à mort... ( je voulais le faire avec des beaux graphismes bien lissés sur mon écran et pas une boullie de pixel et sans jouer du nunchack ).Complètement décallé et barré je me suis bien amusé avec Travis à executer les 10 contrats dans des combats d'antholigie pour la plupart.Ce style et cette bande son m'ont vraiment marqué.Merci Suda pour cette expérience unique.

-Tekken tag tournament 2 360

je suis amoureuix de Tekken 6 donc c'était logique que je le prenne.Un peu déçu c'est plus un Tekken 6.2 qu'autre chose mais le contenu est colossal.

-Resident evil 6 360

Après une presse massacrante je m'attendais au pire et finalement j'ai aimé.L'aspect grosse production Hollywwodienne avec explosion et courses poursuites m'a gonflé tout au long du jeu , sans compter les leçons de morale et le patriotisme à 2 francs.C'est surtout l'imbrication des scénarios et le bestiaire superbe de cet épisode que j'ai apprécié.Maintenant je pense que Capcom doit revoir sa copie et revenir à quelquechose de plus intimiste pour nous replonger au coeur même de l'horreur car là ça fait plus peur du tout...

-Project X zone 3ds

cross over namco capcom sega , tactical rpg.J'avais pas trop le choix.Le jeu est un concentré de fan service , point barre.Très répétitif avec un scénario sans intérêt sa seule valeur repose sur les nombreuses franchises bien connues qu'il intègre.J'avoue bien m'éclater dessus dans les transports en ce moment.

-Dragon Quest X online Wii

ma plus grosse surprise cette année.Je voyais d'un oeil méfiant les mmo depuis le début puisque je ne joue que sur console et maintenant que je suis passé de l'autre côté je me met à la place de tous ceux qui souffrent ce ce même mal.C'est terrifiant .Le jeu est techniquement un Dragon Quest 8 dans un monde gigantesque totalement ouvert avec 1 milliard de choses à faire... tout simplement.La petite wii s'en sort très très bien et affiche des graphismes fins et détaillés tout en gérant le connexion aux serveurs de SE.Je regrette 2 choses pour l'instant , l'absence de montures ou de sort de téléportation totale car les étendues sont gigantesques ( prenez xenoblade et mutipliez par 100 !!!).Dès fois je passe plus de temps à marcher qu'à faire certaines quêtes.Et puis les musiques sont tout le temps les mêmes ( à quelques exceptions ).Ca saoule très très vite.
Je ne sais pas si SE va localiser le jeu en occident , mais c'est une bombe.Au japon l'abonnement est payant ( j'utilise de wii points ) et je passe par un vpn pour ma connexion.J'avais pris juste un mois pour tester mais ca va pas suffire...aie.

Une année très riche.



_________________

yasukarô warukarô !!

Image


Bonaf
Gros pixel

Score au grosquiz
1044270 pts.

Inscrit : May 09, 2005
Messages : 1947

Hors ligne
Posté le: 2012-12-13 09:11
Citation :
Le 2012-12-13 01:23, rugalwave a écrit :

- Trinity Zill ol sur ps3
-Zelda skyward sword Wii
-Crystal defender xbla
-Simpsons arcade xbla
-One piece Kaizoku muso ps3
-Shadows of the damned 360
-Street fighter X Tekken 360
-Mother 3 gba
-Ninja gaiden 3 360
-Grand knight story psp
-Tales of Xillia ps3
-Virtua Fighter 5 shodown xbla
-Castelvania lord of shadows 360
-No more heroes 360
-Tekken tag tournament 2 360
-Resident evil 6 360
-Project X zone 3ds
-Dragon Quest X online Wii



J'ai la vague impression que tes goûts sont plus orientés jeux japonais que jeux occidentaux (aucun problème avec ça, c'est juste que ça m'a frappé à la lecture de ton post ).

  Voir le site web de Bonaf
Erhynn Megid
Pixel planétaire


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2012-12-13 10:08
@rugalwave :
Merci pour ton retour sur Tales of Xilia, que j'attends de pied ferme en français l'an prochain ! Et DQ X est si bon que ça ? J'attends de voir ce qu'il donne sur Wii U pour ma part (même si je m'attends à ce qu'il soit juste plus fin et en 1080p).
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Jarel
Gros pixel

Score au grosquiz
0000400 pts.

Joue à Locoroco 1 et 2

Inscrit : Apr 15, 2004
Messages : 1617
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2012-12-13 10:24
2012 fut une année bien riche en ce qui me concerne marqué par de bien bonnes surprises comme de grosses déceptions.

Risen 2: Dark Waters

Voilà un jeu qui aurait pu être bien avec une réalisation correcte. Un jeu de rôle immersif, doté d'une ambiance aux petits oignons, de bons dialogues et de personnages attachants. Mais voilà, le portage sur Xboite a été fait par des tacherons qui ont littéralement bousillé l'intérêt du jeu sur cette console et certainement torpillé le peu de succès et d'échos qu'il aurait dû avoir. J'y ai quand même passé un très agréable moment et je le conseille à tous les amoureux de pirate et de jeu de rôle... mais sur PC.

Dragon's Dogma

C'est un peu l'antithèse de Risen 2. Un jeu aussi prenant sur ses combats qu'indigent au niveau de son histoire et de ses PNJ. On accroche beaucoup grace au dynamisme de ses joutes contre des monstres issus de la mythologie occidentale "Donjon et Dragonesque" mais on regrette amèrement la platitude de son univers, le peu de personnalité de son architecture et ses PNJ aussi fantomatiques que les pions qui nous servent de compagnons.
Dragon's Dogma est un jeu bourré de défauts mais rempli de qualités dont on espère voir poindre très prochainement une suite qui proposera cette fois ci un univers attachant et une histoire passionnante...

Syndicate

Ceux qui ont connu les "Syndicate" de l'amiga et du PC de l'époque ne pourront que verser une larme sur ce Syndicate version 2012. Transformé en bête FPS (avec un solo tout à fait honorable au demeurant) il n'arrivera vraiement à se sauver de l'indifférence que par un multi coopératif nerveux et qui vaut réellement le détour. J'avoue avoir pris énormémment de plaisir sur celui-ci et que j'aurai bien volontiers continuer d'y jouer si je n'avait pas revendu le jeu...

The Darkness II

The Darkness premier du nom fait toujours partie de mes FPS préférés, grâce au savant mélange de FPS/jeu d'aventure qu'il propose et son rythme savamment distillé. Et bien tout cela a été mis à la poubelle par la nouvelle équipe de développement de Darkness II. Il ne s'agit plus que d'un FPS couloir avec son lot de bad guys arrivant en grappe. Les rares bonnes idées sont sous utilisées (le controle du minion) et le jeu n'arrive jamais à distiller ne serait qu'une once des sensations du premier et ce malgré un scénario toujours bien écrit (mention spéciale aux dialogues). L'histoire est tout de même convenue manquant d'ambition dans ces moments forts, n'arrive jamais à installer convenablement les moments de mélancolie et les déchirements intérieurs du héros passent à la trappe. The Darkness II préfère aller dans la surenchère de violence et de gore. Le multi coopératif est très mal passé car il est arrivé juste après celui de Syndicate... et ca fait mal...

The Elder Scrolls V: Skyrim

Inutile de présenter le jeu bouffe temps de l'année 2012 même si cela avait commencé en 2011. Et je continue en ce moment même d'y jouer en me régalant autant sur l'extension Dragonborn qui vaut largement son achat au contraire du tristounet Dawnguard. Un must.

TOP FLOP :Mass Effect 3

Même après avoir été un brin déçu par Mass Effect 2 je ne m'attendais pas à voir tout mes espoirs à ce point ruinés par le troisième et dernier opus. Je comparerai presque Mass Effect à Matrix, pour une trilogie dont on attend beaucoup dès le premier épisode et qui se torpille lamentablement au fil du temps. Ce troisième épisode ne m'a pas tant déçu par sa fin mais par son incapacité à éviter l'autoparodie et à assumer l'ambition des choix fait par le joueur dans les précédents épisodes. Tout un tas d'évènements cruciaux ne sont plus pris en compte, délaissés vulgairement ou tout simplement passés sous silence lorsqu'ils ne sont pas expédiés pour la forme. Certaines scènes sont d'une nullité affligeante au niveau narratif (le début avec l'invasion de la terre par les moissonneurs avec le gosse, tout le passage sur Tuchanka, l'utilisation du lance roquette qui one shot les moissonneurs etc. etc...) et le jeu peine à nous faire croire que toute l'histoire avait été écrite à l'avance. On retrouve les mêmes écueils que dans certains films avec des réécritures sauvages et des changements de scénaristes effectués durant le tournage. L'année 2012 sera l'année où j'ai enterré Mass Effect. Petit mot pour finir sur le seul point positif du jeu, son multi qui aura eu raison de moi à cause de son système d'upgrade aléatoire au petit bonheur la chance.

TOP FLOP 2 : Darksiders II

J'avais beaucoup aimé le premier épisode qui n'inventé pas la poudre certes mais qui proposait un jeu à la "Zelda" soigné sympathique et doté d'un univers captivant et doté d'une réelle personnalité. Et mis à part la patte artistique de Madureira je n'ai rien retrouvé dans ce Darksiders 2 qui m'avait tant fait apprécié le premier opus. Pourtant tout avait bien commencé avec des combats dynamiques et un système de loot qui promettait baucoup. J'attendais juste que l'histoire prenne son envol... un envol qui ne vint jamais. A croire que l'équipe de développement s'est juste appuyé sur le look de Death sans prendre le temps de lui construire un background et un écrin digne de sa tronche. Je m'y suis ennuyé très vite et j'ai eutoutes les peines du monde à la finir en espérant toujours une révélation finale, un twist spectaculaire venant à point nommé pour récompenser ma patience et mon abnégation. Las ce moment n'est jamais venu. Ma plus grosse perte de temps de l'année...

Asura's Wrath

Un ovni. On peut vilipender le peu d'intérêt de ses phases de jeu à proprement parler mais le spectacle qu'il propose est tout simplement hallucinant et mérite largement que l'on s'y attarde. Une de mes grosses surprises de l'année avec ses grands moments de n'importe quoi Dragon Ballesque qui ont réussi à me décrocher une grosse banane sur le visage tout au long du jeu. J'en ai encore des crampes.

Sonic Generations

Un jeu fait pour les fans de Sonic et cela tombe bien car je suis fan. Coup de coeur personnel et pour moi le meilleur Sonic auquel j'ai joué sur consoles actuelles.

Dragon Age: Origins

Ah ne surtout pas faire comme moi après Mass Effect 3. Cela rend la pillule encore plus difficile à avaler. Le dernier gros RPG de Bioware ? Je n'espère pas en tout cas j'y ai pris beaucoup de plaisir. Une sorte de plaisir coupable de la vieille école qui m'a redonné 20 ans...

UFC Undisputed 3

Dans la lignée des précédents volets. Une suite encore plus aboutie réservée aux fans de ce sport et aux amateurs de jeu de combats exigeants et techniques.

Rayman Origins

Je me suis retrouvé dans les commentaires de Shenron. Des étoiles pleins les yeux durant sa première partie et un ennui profond dans sa seconde moitié. Mes enfants adorent et y jouer à 4 est un régal dommage qu'il n'y ait pas de Online.

Hell Yeah! Wrath of the Dead Rabbit

Cela va me faire du mal de dire cela car j'aime beaucoup Arkedo mais leur dernier jeu est loupé. Le design est attachant, on croit partir au début sur un jeu rempli d'humour vaste aux relents de Métroids pour vite déchanter devant un gameplay vite répétitif et rempli de redondances et surtout gâché par un level design vraiment pas inspiré. L'exemple type d'un jeu que l'on aurait envie d'aimer mais qui n'arrive jamais à nous donner ce que l'on attend de lui. Dommage.

Fable Heroes

Je l'ai trouvé nul et inintéressant au possible. Mes enfants m'ont vite demandé de pouvoir rejouer à Castle Crashers à la place.

Minecraft: Xbox 360 Edition

Je n'avais jamais joué à Minecraft jusqu'à présent et j'ai vite découvert les raisons de son succès même si je n'ai jamais aimé le concept de base du jeu à savoir la protection contre les attaques de monstres la nuit. L'aspect créatif ma séduit et j'y ai passé beaucoup de temps.

Sonic & All-Stars Racing Transformed

Moins abordables que son ainé il n'en reste pas moins tout aussi sympathique et nerveux. Je me rends compte aussi que je suis nul en conduite d'avion me mélangeant sans cesse avec l'inversion de l'axe Y et ce quel que soit sa configuration. Mention spéciale au circuit F-Zero sur lequel je prends un pied monstrueux.

COUP DE COEUR 2012 : Catherine

J'adore les ovnis vidéoludiques et celui là est tout particulièrement intéressant. Les protagonistes sont attachants, les phases de puzzles bien retorses (à s'arracher les cheveux déjà en mode facile) et l'histoire touchera les trentenaires par l'écho quelle peut avoir sur leur vie. Je regretterai juste qu'elle n'ait pas gardé son côté étrange/fantastique pour sombrer totalement dans le surnaturel à la fin gâchant l'impact qu'elle aurait pu avoir.

COUP DE COEUR 2012 : Borderlands 2

Une leçon magistrale d'un jeu qui redonne à son précédent opus le rang qu'il devait avoir : celui de simple ébauche. On avait peut être oublié le développement chaotique du premier Borderlands, sa suite vient nous le rappeler d'une superbe manière en imposant sa puissance ludique à tout ceux qui auraient le malheur d'y poser une manette dessus. En plus c'est bien écrit, remplit d'humour potache qui fait rire ! Le roi est mort vive le roi !

COUP DE COEUR 2012 : Xenoblade Chronicles

L'arrivée de la Wii U m'a permis de me me jeter sur ma Wii et de lui découvrir des trésors insoupçonnés. Cela faisait longtemps que je n'étais pas tombé amoureux d'un rpg japonais comme cela (enfin pas si longtemps que cela si je tiens compte de Radiant Historia sur DS). Je n'ai que 10 heures de jeu dessus mais je me régale comme pas possible et je ne rêve que d'une chose : c'est d'y retourner ! Un vrai régal, Xenoblade est ce qu'aurait dû être les derniers FF le 12 compris ! Une perle !
_________________

Mr et Mme Groidanmabaignoiretjesaipakoienfaire ont un fils: Gédéon... Arf arf arf



Index du Forum » » Discussions & Débats » » Votre bilan 2012

127 messages • page
1234 ... 7




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)