Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2016
73 messages • page
1234
Auteur Le Bilan 2016
JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2016-12-14 22:04
Liens vers les topics/bilans de toutes les années :

2001 - 2002 - 2003 - 2004 - 2005 - 2006 - 2007 - 2008 - 2009 - 2010
2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017 - 2018 - 2019 - 2020
2021 - 2022 - 2023


... Sans oublier un lien vers les most wanted 2016, pour que vous puissiez comparer si votre année s'est finalement déroulée comme prévu, ou s'il y a eu des surprises/déceptions...

Conformément à la tradition, voici venu le temps de faire le bilan de l'année vidéo-ludique qui s'achève.
Alors ? Vous avez joué à quoi cette année ? C'était bien ?
(de mon côté, le bilan arrive bientôt, le temps de finir d'écrire tout ça...)

  Voir le site web de JC
jyelka
Pixel imposant


Joue à Metal Max Xeno

Inscrit : Mar 29, 2013
Messages : 623

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 09:52
C'est marrant j'allais lancer le topic aussi

La fin de l'année approche, j'ouvre donc le bal du retro 2016... j'ouvre le bal ar je ne pense pas jouer à grand chose avant le 1er janvier

2016 a été une année compliquée et riche pour moi niveau jeu :
- Ma Xbox360 est arrivée en fin de vie avec un tiroir à disque capricieux
- je suis passé à la PS4 - qui m'a servi à faire du rattrapage
- des problemes de santé font que je n'arrive plus à voir assez bien pour jouer aux jeux à textes sur portable, j'ai donc laissé ma new 3DS au placard
- questions éthiques, vaut-il mieux acheter un jeu en demat pas cher ou le prendre en boite d'occasion ? et questions pratiques de la place de la collection de jeu dans son appart. Envie aussi de ne pas dépenser plus de 30 euros dans un jeu. Et se fixer pour règle d'acheter un jeu que si le précédent est achevé (règle non respectée bien sûr)
- j'ai mis tous mes jeux en carton pour préparer mon futur déménagement

Coté jeu

LES BONS MOMENTS

Le JEU de 2016 sera Dragon Quest Heroes sur PS4. C'est mème le jeu qui a déclenché mon achat.
Le fusion quasi parfaite entre DraQue pour le leveling et l'hypnose des Dynasty Warriors. Une réalisation honnête, une touche graphique bien rendue, un gameplay bien foutue, une histoire assez bien mise en scène et sympatoche. Bref, du fun à l'état pur. Des personnages stylés, vive Tommy. Le jeu sur lequel j'ai passé le plus de temps cette année (et qui aurait du avoir son papier sur grospixel si e n'avais pas été trop ambitieux). Vivement le 2e avec des combats encore plus épiques et intenses.

Image

Firewatch PS4
Il me faisait de l’œil avec son ambiance, sa direction artistique et son ambition narrative. Au final, je ne sais pas quioi penser de ce titre, j'adore l'idée d'etre veilleur dans un parc national, mais l’exécution du jeu un peu moins. La ballade est plaisante, mais si ça avait été un livre ou un film, je crois que j'aurais été moins indulgent bien que les thèmes abordés soient intéressants. Je testerai le mode libre ultérieurement. Ce n’était pas désagréable, ça trotte dans la tête et ça pose pleins de questions sur comment faire un jeu et narrer une histoire.

Image

Strike Suit Zero PS4
Des combats spatiaux avec des vaisseaux qui se transforment en mecha. Plaisant mais un poil mou et contrôles pas évidents. C'était court, plutot honnête. On tire des missiles maccross à froissons aussi ! Bref pour les fans de mechas et de starlancer.

Image

Valkyria Chronicles PS4
Autre grande découverte de l'année. Un excellent tactical RPG. L'article va arriver sous peu.

Image

Shin Megami Tensei IV sur new 3DS
L'un des meilleurs RPG auxquels j'ai oué, je n'ai pas eu le courage de faire le newx game + pour voir toutes les fins. Un jeu fascinant, ardu et gratifiant... Mon premier jeu de la série, il va peser fort pour mon futur achat de personna 5. Et zut, un jeu qui met le nationaliste dans sa liste d'ennemis, je trouve ça fort.

Image

Sleeping dogs PS4
La démo 360 m'avait laissé de marbre, les avis du forum m'ont convaincu de passer le pas. Et pas de regrets, un sous-GGTA avec une ambiance HK bien rendue. Des combats de rue bien foutues. Je reve à imaginer une suite à street of rage ou final fight qui s'en inspirerait. Un beat em all en mode ouvert biern fait. Pas parfait mais un systeme de combat bien ficelé, qui offre des tas de possibilités. Et le coté flic infiltré est plutot bien rendu dans le gameplay meme si c'est pas toujours cohérent. Bonne pioche.

Image


BIEN MAIS...


Dishonnored definitive edition PS4
Je suis assez mitigé sur ce jeu. J'y ai vu l'héritier spirituel de tenchu (pour sa violence) dans jun monde steamlpunk à l'huile de baleine. Le jeu est bon, offre plein de possibilité"s, mais je me suis moins amusé que sur Deus Ex Human revolution. J'ai trouvé ça trop long et perd de l’intérêt apres le 4e mission... dommage car il y a tout pour me plaire. Je ferai un 2e run en m’efforçant d'épargner tout le monde.


Street Fighter V, fourni avec la PS4, je voulais me remettre au jeu de baston... jeu bien mais inadapté au oueur en solo que je suis. Quand j'aurais le temps, je remettrai le mode scénario. Dommage, une impression de rendez-vous raté. Trop complexe à prendre un main pour un néophyte ou un éloigné de la baston depuis des éons...

Imagehttps://scontent-bru2-1.xx.fbcdn.net/v/t31.0-8/12783701_10153632558758025_2524029233227936266_o.jpg?oh=72ac134d1d4f6c901db43365782cfbb0&oe=58EB3C69


Wolfenstein the new order
PS4
Bas du front, mais des disques vinyles pop nazis à récupérer ! Un jeu solide mais vite lassant.

Gravity Rush PS4 PAS FINI
Je ne l'ai pas encore fini, Bon feeling de jeu,n mais soucis de gestion de la camera et le fait que le jeu soit un portage portable fait qu'l souffre d'un manque flagrant ambiance sonore sur la partie bruitage/voix off. J'ignore si j'aurais le courage d ele boucler, et je trouve la map pas lisible. J'ignore si je le relancerai malgré toute la sympathie que j'ai pour ce jeu.

Metal Gear Rising Revenge Xbox360 PQS FINI
Je n'ai pas eu l'envie d'aller au ela du premier boss car je galerai avec les commandes à changer avec la gachette. Le jeu semble nerveux et pêchu. Dommage, peut etre plus tard.

REFAIRE OU NE PAS REFAIRE ?

Zelda Link's awekening deluxe console virtuelle 3DS
Quel plaisir de refaire ce classique, un jeu bien rythmé. C'est la première fois que je fais le saut de la version GB a la version GBC. La version DX apporte des petites choses et le jeu reste juste méga plaisant. Je m''étais fixé le challenge de boucler le plus tot possible la quête des coquillages, J'ai du avoir les 20 des le 4e palais avec les palmes. Un jeu indémodable pour moi.

Zelda III sur console virtuelle New 3DS PAS FINI
Rien à faire, j'avais fini zelda III sur super nes il yh a 20 ans deja mais un jeu tellement immense qu'il me décourage à chaque fois que je veux le refaire..

Super Metroid sur console virtuelle new 3DS PAS FINI
Je découvre c classique, j'ai été happé par l'ambiance, mais faute de temps, plus probleme de vue, j'ai abandonné.


ILS ne M'ONT PAS CONVAINCU

Alien isolation PS4 PAS FINI
je n'y arrive pas.. j'ai relancé le jeu une 2e fois avec l'espoir d'entrevoir la bete, mais le debut me semble poussif.

Godzilla PS4
Un mauvais jeu sur le plan technique et ludique mais j'y prend un certain plaisir coupable alors qu'il n'y a rien, de fait, rien à en tirer. Les commandes sont lourdes, il y a peu d’attaques, techniquement c'est à la ramasse, les mécanismes de gameplay sont absurdes.

Image

Sonic 3D classique 3DS PAS FINI
J'ai eu un code pour le telecharger, j'ai fait les 3 premiers stages et j'accrochje pas à sonic et son inertie....

HORS JEU
Codename STEAM 3DS PAS FINI
Je ne l'ai meme pas ouvert de sa boite, car je ne peux plus lire sur ma 3DS... frustration surtout que je voulais le faire apres Valkyria Chhronicle.


Voila mon bilan de l'année, sauf oubli et achat de dernière minute.

Ah si et toujours du rétro : une partie de Sailor Moon sur super nintendo avec ma femme, c’était pas terrible et du super bomberman 2.
J'ai aussi bien aimé Pokémon GO



  Voir le site web de jyelka
ryo95100
Gros pixel



Inscrit : Jan 18, 2014
Messages : 1029

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 10:19
L'année 2016 fut l'année de la découverte de la WII U pour moi.

J'ai fait une bonne razia de jeux en occaz à pas cher.

Du coup en décalage, j'ai bien aimé découvrir les classiques de cette console :

Mario Kart 8 (et la qualité technique du solo m'a sacrément bluffé)

Fast Racing Neo (le tant espéré F ZERO presque là, une larme à l'oeil)

Xenoblade chronicle X, pas beaucoup joué, mais c'est vaste la vache

Super smash bros, j'ai passé la soirée de mon enterrement de vie de garçon sur ce jeu, et on s'est bien marré à 6.

Devil Third, qui a fait un four, mais il y a un côté suda51 dans ce jeu, ce jeu me fait énormement penser à no more heroes. ou killer is dead.

Sinon mon GOTY 2016 : DOOM, incontestablement. Rapide, violent, défoulant trippant, bref DOOM

En ce moment, je me redécouvre CAPCOM VS SNK 1 sur Naomi, et je retrouve bien mes sensations d'époque, l'excitation de débloquer des persos, les variantes EX, le feeling particulier à la fois old school SNK et moderne SF zero..

En Flop, pas de déception (plus au cinéma en fait )


Je suis en pleine redécouverte de la famicom suite à mon petit séjour au Japon, à voir en 2017.

Sous le sapin, avec ma technique de je m'achète les jeux en bon cadeau et je les fait emballer pour qu'on me les offre, il va y avoir TITANFALL 2, DEUS EX MANKIND DIVIDED sur PC .
J'attends aussi de recevoir ma famicom AV que je ferai modder en RGB début 2017.




JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 10:49
Hop ! En espérant n'avoir rien oublié (pour info, il ne s'agit que de jeux PC, seule plate-forme sur laquelle j'ai joué cette année)... Tout d'abord 3 jeux déjà évoqués dans le bilan de l'année dernière, mais auxquels j'ai encore pas mal joué en 2016 :

- The Witcher 3 (2015) - Bouclé à 100% (ou tout comme) en début d'année, bien qu'il me reste toujours les deux extensions à acheter...

- X2 ~ The Threat (2003) - J'ai conclu les missions principales en début d'année. Je pourrais continuer à explorer, améliorer ma flotte, mon équipement, etc. Ce type de jeu n'a jamais vraiment de fin... Mais X3 m'attend.

- Terraria (2011) - Je n'ai toujours pas réussi à vaincre le boss de fin, ni vaincre/faire apparaitre un autre boss réputé très dur (et facultatif). Mais en dehors de ça j'ai retourné le jeu. J'ai même commencé à faire des constructions avec des portes logiques pour créer des petites interactions (on peut aller dans des délires absolus, mais ça prend un temps fou...). A noter que le jeu est toujours mis à jour régulièrement, avec du nouveau contenu !

Et pour les nouveautés (ordre à peu près chronologique) :

- Symphony (2012) - Shoot'em up dont les niveaux sont générés par la musique que l'on écoute (on peut importer ses mp3, c'est même tout l'intérêt du jeu). Si le concept est fantastique, le résultat l'est un peu moins. En fait, la détection marche plutôt bien rythmiquement, mais les patterns ennemis sont un peu toujours les mêmes. L'autre problème, inhérent au genre, c'est que la musique est synchronisée avec l'entrée en scène des ennemis, pas leur explosion ni les tirs de notre vaisseau. Normal, le jeu ne peut pas prévoir les actions du joueur. Du coup on ne ressent pas complètement l'osmose musicale à propos de laquelle ce type de jeu fait fantasmer (Tous les softs du genre ont ce défaut, Rez inclus. Ce phénomène mériterait sans doute un article dédié...)

- Among the Sleep (2014) - Ah, les jeux narratifs modernes. Ces softs court, qui sont surtout là pour raconter une histoire, plutôt que pour proposer du gameplay. En tant que successeur/évolution du jeu d'aventure, j'étais bien obligé d'y venir tôt ou tard, donc j'en ai fait deux ou trois cette année... Among the Sleep s'en sort pas trop mal, on n'est pas encore trop ancré dans le concept de "simulateur de marche à pied tape-à-l'oeil", et il y a quand même des énigmes à résoudre, et un peu de platforming. L'ambiance fonctionne bien, le fait de diriger un bambin de deux ans dans un environnement de cauchemar aussi, et la métaphore scénaristique est efficace (no spoil). Mais au final, cette approche vidéoludique qui axe tout sur son script (par définition non-interactif) me parait tellement éphémère. Il y a plein de jeux apparemment "marquants" qui ont envahi le genre, et pourtant j'ai l'impression qu'on les aura tous complètement oublié d'ici deux ans...

- Evoland (2013) - Super concept qui retrace l'histoire vidéo-ludique du RPG. On commence l'aventure avec des graphismes 2D 8-bits, un son oldschool, etc. et le jeu évolue au fil de l'histoire... A l'image de l'évolution du genre, on acquière une barre de vie, un bouton de saut, des points XP, une vue en 3D, etc.) Mais le concept s'essouffle vite, le jeu ne transcende jamais le gimmick sur lequel il se repose. D'ailleurs les développeurs devaient en être conscients, car Evoland se boucle en 3 petites heures, le temps nécessaire pour apprécier l'exercice de style sans se lasser. Si on a l'âme d'un rétrogamer, ce jeu reste à essayer, pour son concept.

- The 11th Hour (1995) - Après The 7th Guest l'année dernière, je me suis refait sa suite cette année. Un jeu très inférieur au précédent volet, néanmoins il n'est pas inintéressant, surtout avec un développement aussi chaotique... On en reparlera bientôt sur le site (teaser !)

- Neighbours from Hell (2003) - Jeu difficile à classer. Disons "réflexion". L'idée est de s'introduire chez votre voisin pour lui jouer des tours sans vous faire prendre. Très sympa quoiqu'assez vite répétitif. Mais le jeu n'étant pas long, c'est parfait.

- Lumino City (2014) - Que la lumière soit ! Jeu d'aventure/réflexion brillant, à l'histoire brillante, aux graphismes brillants, à la bande son brillante ! Ce jeu mériterait au moins son topic dédié, donc je ne détaillerai pas ici, mais c'est l'un de mes jeux de l'année.

- Race the Sun (2013) - Jeu de course solo où l'on doit éviter les éléments du décor toujours plus chaotiques et dangereux, et survivre le plus longtemps possible avant d'être à court d'énergie (solaire, d'où le titre). La génération aléatoire des circuits est un vrai plus, qui empêche de se baser du par-coeur.

- Super Hexagon (2012) - Concept simplissime, graphistes minimalistes, difficulté absolue, Super Hexagon va à l'essentiel : on évite des obstacles de façon quasi-réflexe, au rythme d'une musique old-school entêtante. Les premières parties dureront a peine quelques secondes ! Un petit jeu fort plaisant, à pratiquer sans acharnement, quelques minutes par-ci par là.

- Risen (2009) - Dur de passer après les mètres-étalons que sont devenus Skyrim et surtout The Witcher 3... Ou plus exactement, dur d'être un rétrogamer et de faire les jeux dans n'importe quel ordre ^^. Risen a pourtant tout de l'excellent jeu. Si vous êtes capables de transcender les standards post-2015 de l'action-RPG, jetez-vous dessus. Sinon, attendez-vous à un jeu bon mais plutôt rigide, dans un world pas si open...

- Vvvvvv (2010) - Jeu de plates-formes au style rétro éminemment sympathique, pourvu d'un maniement intransigeant et d'une bande-son qui fleure bon la 8-bits ! Miam.

- Grim Fandango [remastered] (2015) - A l'époque, ce point'n clic était excellent. Aujourd'hui, il est excellent et en HD, avec une maniabilité améliorée. Si vous n'y avez jamais joué, foncez ! Et si, comme moi, vous y aviez joué à sa sortie, foncez aussi, c'est l'occasion de vous replonger dans un superbe représentant du jeu d'aventure !

- Cities in Motion (2011) - Jeu de simulation de transport urbain (bus/tram/metro). Sympa, mais pas facile (l'équilibre financier est délicat à maintenir). Un mauvais tracé des lignes peut engendrer un nombre très important de passagers à une station, et c'est assez drôle de voir 450 mecs à la sortie de la gare, attentant tous le même pauvre bus de 14 places ^^. Note: la caméra par défaut est trop proche de la ville. Heureusement, un MOD permet de régler le problème, et d'avoir une caméra complètement paramétrable, mais il vous faudra alors une confg musclée pour afficher toute cette surface de jeu supplémentaire.

- The Guest (2015) - Jeu d'aventure assez angoissant/claustrophobique, pas très long, plutôt intéressant mais pas inoubliable. La fin est frustrante car plutôt abrupte, mais n'étant pas du genre à accorder plus d'importance que nécessaire au scénario d'un jeu, je garderai un bon souvenir de mon expérience sur The Guest (rien à voir avec The 7th Guest ^^).

- Blue Sheep (2016) - Un platformer en 3D latérale qui pense qu'une histoire jouant la carte du tragique suffit à se mettre le joueur dans la poche. Au regard des critiques positives qu'a récoltées Blue Sheep, il faut croire que la combine marche toujours aussi bien. Pour les qualités, le jeu est pas désagréable à l'oeil, l'ambiance musicale est bonne, la narration donne envie de progresser, et le fait que tout le jeu soit l'oeuvre de 2 personnes donne vraiment envie d'être indulgent... Mais tout est gâché par une maniabilité au clavier absolument atroce ! Peut-être qu'à la manette ça passe mieux, mais bon sang, on pouvait pas faire autrement que mettre 7 boutons n'importe comment à la main gauche, contre 2 boutons à droite sur la souris ? (souris qui en elle-même ne sert à rien, seuls les boutons sont requis). J'ai abandonné au boss final pour aller voir la fin sur youtube, tellement cette maniabilité m'a gonflé pendant TOUT le jeu... Jeu qui dure moins de 60mn (en comptant les échecs liés à la maniabilité, et aussi à plusieurs bugs/approximations de collision).

- SpaceChem (2011) - Attention petit bijou en approche ! Jeu qui permet de s'initier au concept de la programmation, par l'intermédiaire des règles élémentaires de chimie. J'ai a-do-ré ! J'ai d'ailleurs en projet d'en faire un article, même si je ne promet rien pour l'instant vu tout ce que j'ai déjà sur le feu, et qu'en plus le concept est aussi simple à comprendre ingame qu'il est complexe à expliquer clairement par écrit ^^.

- Sherlock Holmes ~ Secret of the Silver Earring (2006) - Acheté mi-2015 suite au groblog que Grégoire a consacré à la série, j'ai enfin pris le temps d'y jouer ce printemps. J'ai trouvé le jeu intéressant, globalement sympa malgré plusieurs défauts (souvent propres aux Point'n Clic), et une ou deux fautes de gout (ex: la phase d'infiltration, inutile et ratée). Les épisodes suivants m'attendent déjà dans mon backlog...

- Simon le Sorcier 1 (1993) - Encore un acte manqué de ma jeunesse, que je rattrape cette année ! Un bon point'n clic, pas facile, sans doute pas inoubliable non plus si on le compare à certains mastodontes du genre, mais j'ai passé un très bon moment !

- Lumo (2016) - [Voir l'article dédié]. Un bon petit trip nostalgique inspiré des jeux d'aventure en perspective isométrique des 80's.

- Banished (2014) - Un excellent jeu de gestion, en mode 'survie' face à la nature (pas de scénario, pas de combat, pas de fin --même quand tous nos villageois meurent, le jeu continue de tourner...). Le jeu de base est limité, mais plusieurs MODs enrichissent énormément le jeu (et pour que je dise ça, c'est que certains MODs sont vraiment indispensables !)

- X3 ~ Reunion (2005) - De retour pour une simulation économico-baston spatiale ! Les graphismes ont fait un bond en avant depuis l'épisode précédent. Par contre, les combats deviennent vite vachement plus dur que dans X2. Les pirates sont maintenant une menace réelle. Globalement j'accroche un peu moins qu'aux épisodes précédents, mais ça reste bien et je compte bien aller au bout, surtout que le titre (Reunion) implique qu'on va peut-être enfin retrouver la Terre...

- Battle Chess (1988) - Les échecs, avec les pièces qui se tapent dessus. J'ai fantasmé des années sur ce jeu et je n'y avais encore jamais joué. C'est enfin chose faite. Au final je suis déçu. Les animations sont incroyablement lentes. A l'époque, on ne devait pas s'en rendre trop compte, mais aujourd'hui, nos yeux de joueurs blasés aguerris ne peuvent pardonner ça. On se surprend à passer le jeu en mode "normal" pour simplement jouer aux échecs... Bref, bon jeu au concept hilarant, mais qui a mal vieilli. J'ai aussi essayé Battle Chess 4000 : même sanction, mais en pire, car les animations sont lentes ET encore plus longues !

- The Witness (2016) - Un excellent jeu de réflexion, complètement sublimé par ce moment mind blowing indescriptible où l'on comprend, de soi-même et à un moment sans doute différent pour chaque joueur, quelque chose qui remet tout en perspective ! Génial. Ceci étant, la 1ère fin du jeu est prétentieuse au possible, et la deuxième carrément pourrie (voire insultante, mais c'est peut-être juste parce qu'elle est très mal faite ^^) ! Moralité, jouez à The Witness, et finissez-le à 99.9999%

- Race Driver ~ Grid (2008) - Un bon vieux jeu de bagnoles, qui tient toujours bien la route en 2016 (merci le PC et la possibilité de forcer le 16/9 full HD sur un jeu qui n'est pas censé le gérer).

- The Park (2016) - Jeu d'horreur... Simulation de marche / jeu narratif... Censé être effrayant... Failli m'endormir... Heureusement il est court.

- World of Goo (2008) - Déjà terminé il y a longtemps, je me suis refait le jeu pour le plaisir. Toujours aussi sympa ce jeu de réflexion !

- Mighty No 9 (2016) - Je ne comprends pas trop le bashing autour de ce jeu, qui quoi qu'on en dise correspond à ce qu'on pouvait attendre d'un Megaman-like 2.5D-ifé. Je suppose que c'est le contraste entre le fantasme et la réalité qui a fait des déçus (vivement la sortie de Shenmue 3 ). Ceci étant dit, ce n'est pas parce que Mighty No 9 n'est pas une méga-purge qu'il devient automatiquement un bon jeu. Ca reste de la plate-forme/action dispensable, rarement inspirée, et qui ne rivalise pas avec l'indétrônable blue bomber... En fait, ce jeu est juste un non-événement...

- Anno 1602 (1998) - Mis en appétit par l'article de IsKor, je me suis enfin lancé dans l'aventure Anno, avec le premier épisode. Très sympa. Après 6 heures de jeu, j'hésite à continuer sur cet opus, ou bien passer tout de suite au(x) suivant(s), plus récents et donc logiquement plus aboutis...

- Life is Strange ~ Episode 1 : Chrysalis (2015) - Initialement peu emballé par Life is Strange malgré la présence de DontNod au développement (j'avais adoré Remember Me), j'ai tenté l'épisode 1, distribué gratuitement sur Steam. Au final, même s'il a fallu attendre la fin du prologue/tutoriel pour que la sauce commence à prendre, le générique du début m'a instantanément capté sans que je ne le vois venir (cherchez pas, réaction viscérale). Au final j'ai beaucoup aimé, et j'achèterai la suite quand j'aurais un peu plus dégraissé mon backlog...

- The Crew (2014) - [voir le topic dédié]. Un jeu imparfait mais malgré tout sous-estimé, parfois pour des raisons qui m'échappent un peu ("les gouts et les couleurs", certes, mais ça n'explique pas tout).

- Starbound (2016) - Excellent ! Starbound est nettement plus scénarisé que Terraria, ce qui est plutôt pas mal. Il conserve évidemment cette possibilité de construire ce qu'on veux comme on veut si on veut... Je ne sais pas si j'y passerai autant voire plus de temps que sur Terraria, mais avec déjà 70h au compteur, c'est bien parti...

- Californium (2016) - Un trip dans l'univers de Philip K. Dick. Artistiquement c'est une réussite. Les graphismes, la musique, le concept, le doublage (Michael Lonsdale !), les références à K.Dick, tous les ingrédients sont bons !... Mais le jeu est ennuyeux, l'interactivité misérable (je n'ai rien contre les jeux narratifs, mais là la sauce ne prend pas, les phases de "jeu" sont trop artificiellement incluses). Les multiples références, citations, et finalement narration abstraite et faussement complexe, achèvent de faire de Californium une oeuvre assez prétentieuse (et pas exempte de bugs). On m'avait prévenu, j'ai quand même voulu, j'aurais p'têt pas dû.

- 140 (2013) - Jeu de plateforme très simple, pas difficile, et malheureusement bien trop court. En revanche, la symbiose rythme/obstacle, au coeur du principe du jeu, est géniale ! Si 140 avait été plus long/ambitieux, ça aurait pu devenir un chef d'oeuvre absolu. En l'état, choppez-le tout de même à l'occasion, car l'expérience demeure intéressante (pour info je l'ai eu à ~1€ chez GOG pendant les dernières soldes).

  Voir le site web de JC
Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1913

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 12:36   [ Edité le: 2016-12-15 12:39 ]
Une année bizarre et bouleversante pour ma part, 2016.
Niveau perso, l'un de mes plus grands rêves qui s'est réalisé au début de l'année qui m'a fait perdre mes frustrations et mon aigritude (et ça fait grave du bien).
Mais aussi à contrario des difficultés financières de plus en plus présentes, et une haine de plus en plus vivace voire extrême envers les hommes politiques.
Beaucoup de remises en question sur moi-même aussi.

Bref tout ça pour dire que j'ai peu joué cette année.



Dans mes déceptions/moyen :

Legasista (2012)

Image

Un dungeon-RPG. Malgré les niveaux aléatoires et un système assez complexe sur l'équipement et l'action, le jeu est ultra-répétitif. On s'y amuse pendant quelques heures, et puis après on décroche vu que l'on fait toujours la même chose (et vu que le scénario est plus que quelconque). Quelques bonnes idées tout de même avec par exemple les différentes sortes de portes qui nous octroient un malus ou un bonus (les monstres gagnent x niveaux, les armes sont réparées, etc) ou l'éditeur de création de personnages.


Dans mes jeux sympas :

Ni No Kuni (2011)

Image

Malgré quelques défauts (les objectifs marqués sur la carte donc peu de recherche, les actions en combat stoppés par les cut-scenes, etc), ça fait du bien de voir qu'il existe encore des J-RPG old school avec une world-map.
Je n'ai pas encore fini malheureusement le jeu (je suis dans le Marais aux Miasmes).


Sky Force Anniversary (2015)

Image

Je ne connais pas le Sky Force original, mais j'avoue que j'ai beaucoup apprécié ce shoot old school à la difficulté progressive. Les débuts sont durs, on commence avec un petit avion pitoyable mais à force de persévérance et de Game Over, on finit avec un avion de guerre (on peut acheter des améliorations grâce aux nombreuses étoiles dans les niveaux. Quand on meurt, on récupère quand même les étoiles glanées jusque là). La difficulté fait un bond lors du niveau 5, avec une petite surprise dans le gameplay.
Il y a pas mal de secrets cachés aussi et largement de quoi faire. Franchement le jeu est autant destiné aux débutants qu'aux gens qui aiment la difficulté, avec un gros goût de "reviens-y".

Voilà, je crois que c'est tout. Il y a aussi Final Exam qui a l'air sympa mais je n'ai pas eu le temps d'y jouer beaucoup.
Tout ça c'est sur PS3, je mettrais mon top "jeux rétro découverts cette année" plus tard.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5236

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 20:50   [ Edité le: 2016-12-15 23:04 ]
Wow, quelle liste, JC !

Pour ma part, je retiendrai :

Assault Android Cactus
Un bon petit top-down shooter (pensez Smash TV) avec une bande son retro-electro-nostalgeek, des persos SD, des robots géants, des laser etc. Très court, un peu trop facile (sauf à chercher les high-score, mais c'est une difficulté de score, jamais trop de risque), mais intense

Betrayer
Un FPS ... bizarre. J'ai eu un peu de mal à suivre tous les détails de l'histoire, mais le gameplay tenait à peu près la route vu que le jeu est pas trop long (j'ai quand même mis 8h mais je m'y suis pas très bien pris). Je dis à peu près car les affrontements restent assez sommaires, et l'infiltration est finalement en retrait : il est tout aussi efficace sinon plus de jouer bourrin. L'ambiance et l'histoire sont soignés et changent des univers vus et déjà vus dans les FPS (ici, on est en pleine conquête du nouveau monde, en 1604). J'en tire pas un bilan fantastique (surtout que j'avais un bug graphique à la con qui touche tous les joueurs qui ont une carte graphique de la même famille que la mienne, et qui pétait un peu l'immersion..), mais je regrette pas d'y avoir joué.

Ittle Dew
Un zelda-like (ça ne court pas les rues sur PC) bien sympa. La patte graphique est du Zelda pur jus, côté gameplay c'est + orienté puzzle et c'est plutôt bien fichu. Bon point pour l'humour absurde tout au long du jeu. Court.

Kero Blaster
Un run'n gun (enfin, walk'n gun, là) réalisé avec amour par le développeur de Cave Story. Court aussi.

Devil Daggers
Un FPS solo en toute petite arène, très nerveux, univers gothique. Le but est de survivre le plus longtemps possible, alors que des ennemis spawnent régulièrement. Gros accent mis sur le crowd control avec des ennemis qui se dirigent vers le joueur. Le sound design est à tomber.

Pillars of Eternity
J'en parle là http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15239&forum=1&start=0. J'ai passé un très bon moment sur ce jeu, il tient ses promesses et arrive à faire du très bon avec ses contraintes de départ (qui étaient -en gros- de ressembler un minimum aux jeux Infinity Engine)

Downwell
Un shmup en chute perpétuelle (avec quelques plateformes quand même). Un mélange ingénieux entre plateformes et shmup, en somme, et une tuerie absolue à tous les étages. Bien réalisé (pixel art style NES, hein), bien équilibré avec une grosse marge de progression. Sans compter qu'il ne coûte que dalle : $3 (en temps normal, un jeu de ce calibre est vendu 15 à 20€).

Flywrench
Je retrouve enfin ce personnage en I / V que j'avais découvert dans Super Meat Boy. Il a la même maniabilité que dans SMB à ceci près que le level design est adapté. Le jeu a finalement pas mal de points communs avec SMB car tout est dans la gestion de l'inertie. Corsé mais très réussi dans son genre, et bien fini (que ce soient les musiques ou la présence de leaderboards).

Mighty Switch Force! Hyper Drive Edition
Je n'ai pas joué à l'original. Un super puzzle plateformer où on doit alterner entre 2 "modes" (pensez Ikaruga) pour faire disparaître / apparaître des plateformes. C'est très bien fichu et j'adore l'univers du jeu (ça se prend pas au sérieux, ça se voit ). Mention spéciale pour les musiques de Jake Kaufman !
Comme le jeu est très praticable en speedrun (avec un chrono au sein du jeu), je me suis pas mal amusé à faire les meilleurs temps possible (syndrôme Super Meat Boy ).

Undertale
J'en parle .
Je l'ai trouvé légèrement overhypé, mais j'ai passé un bon moment. L'humour est génial

Steamworld Dig
Alors celui-là, ce n'est pas celui que j'estimerais le plus, mais on peut dire que son potentiel addictif a pris : j'ai été happé et je me suis beaucoup amusé, le finissant presque d'une traite ! (ça ne m'arrive presque jamais).
J'en parle

Inside
Un chouette puzzle platformer dans la lignée de Limbo. Joli, mystérieux, très bien réalisé, il se "tient" mieux que Limbo (où il y avait, de mémoire, une rupture assez nette vers le mieux du jeu). Court...

Abzu
Pas très marquant car HYPER court (1h40 au compteur, alors qu'on pouvait tracer encore +) et le gameplay est presque plus simple encore que Journey (quelques puzzles hyper simplistes), mais on passe quand même un bon moment en compagnie des poissons. Comme toujours chez Thatgamecompagny, le jeu est techniquement parfait.

Shadowrun Dragonfall
Je l'ai fait début 2016 (je pense...vu que je jouais encore à Returns début décembre 2015).
C'est la même chose que Shadowrun Returns (qui était plutôt un bon jeu !) mais en carrément mieux
J'en parle plus en détail (j'ai peut-être fait le même post sur GP mais je crois pas).

Metal Gear Rising
Très très fun, celui-là. Moi qui accroche assez peu aux BTA, j'ai bien aimé, même si ça part un peu méchamment en vrille vers la fin. Un peu comme dans Bayo, tout est dans la démesure (mais attention, ce n'est pas bourrin pour autant), d'ailleurs il me semble que le perso porte des talons haut. La Platinum touch ?

Gravity Rush
J'en parle .
Le jeu m'a à la fois épaté (l'idée de départ, l'univers sympa, la musique, l'ambiance, quelques chapitres "magiques") et déçu (la maniabilité assez reloute pour les combats qui sont d'ailleurs pas passionants, le côté très très "RPG conformiste" des missions qui finissent sembler être là, au final, un peu pour meubler). On dirait qu'ils leur manquait des billes ou du temps pour élaborer pas +, mais mieux, côté gameplay, sur l'idée de départ.
J'attends beaucoup de GR 2, qui doit sortir bientôt !

Doom 2016
Une bonne petite surprise, celui-là. On retrouve le côté fast FPS du premier, son univers (avec du gore, svp), Mars et ses lieux touristiques plaines pleines de monstres. Toujours le gameplay arcade-je-tire-sur-tout-ce-qui-bouge. Beaucoup de bonus et d'upgrades mais pas non plus par centaintes, et leur impact est réel. Réalisation soignée et super optimisation (sur un bon PC ça tourne les doigts dans le nez).
Mention spéciale pour les niveaux de difficulté qui ne se moquent pas du joueur (en mode difficile, c'est difficile, sans être cheap) même si je crois bien le jeu triche un peu en rééquilibrant la difficulté via la quantité de drops des monstres.
Bon point aussi pour les passages secrets : enfin un jeu avec des vrais passages secrets (c'est un truc qui se perd, et qui m'a fait tirer la tronche quand j'ai joué à Rayman Origins puis Legends).

Lovely Planet
Un FPS non violent aux niveaux courts et graphismes minimalistes, orienté speedrun.
Je l'ai toujours pas fini, car il est diaboliquement dur (j'en suis vers la fin et faire un niveau m'épuise ) et ... que j'avais oublié que je l'avais en route (je me disperse un peu...), mais je l'ai trouvé plutôt fun.

Rocket League
Je triche un peu, j'y joue (trop) depuis 2015. Une drogue dont on ne se lasse pas

Curses'n Chaos
Un beat'em all à écrans fixes. Joli (quoiqu'hyper pixellisé) mais finalement très limité. Dommage que le gameplay soit moyen car l'habillage faisait envie.

Bof ou mis de côté

Party Hard
Bon j'ai pas joué longtemps du tout mais je sens que je vais pas accrocher. En gros, j'arrive à rien, c'est mou, il y a l'air d'avoir beaucoup d'aléatoire...mouais.

Pony Island
Je me suis fait hameçonner par la critique de Destructoid, au final j'ai trouvé ça correct, sans plus. Même l'humour n'est pas tellement mon genre. Comme il est très court, je suis allé au bout. Il partage certains délires avec Undertale (qui l'a sûrement inspiré), mais ici ça tombe souvent un peu à plat.

Viscera Cleanup Detail
J'ai essayé, mais je me suis vite lassé (je reconnais que je jouais seul). Autant ranger son propre appartement, c'est aussi "amusant" mais nettement plus productif, non ?

Je dois avoir à peu près fait le tour, pas toujours facile de savoir à quels jeux on a joué en 2016 et lesquels avant.

edit : je partage tes coups de coeur pour VVVVVV et surtout Super Hexagon et Spacechem, JC. J'ai rarement vu un puzzle game aussi bien fichu, te permettant, par étapes successives, de résoudre des problèmes aussi complexes que Spacechem. Chapeau bas.

edit 2 : de ma Most Wanted liste 2016, je n'aurai finalement joué à POE et Devil Daggers.
Pour Hyper Light Drifter, SuperHot, Banner Saga 2, The Witness, Darkest Dungeon (et TLG !) j'attends les promos avant de craquer. Et puis pas le temps de jouer à tout ...
Spire et Formula Fusion ne sont pas encore sortis, ni GR2 mais ça ne saurait tarder.

edit 3 : marrant ce titre, street fighter 2010 J'ai cru à un SF, jamais entendu parler avant.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32694
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 21:14
bon j'ai ptet oublié la wii u mais sinon dans ce que j'ai noté

just cause 2 => j'en attendais beaucoup et au final j'ai été super decu. Trop repetitif, trop long, pas aussi fun que ce que lassait entrevoir la demo

saint seiya nes => 20-25a j'aurai mis pour le finir. Vive youtube Y'a pas faut vraiment que je finisse mon papier 'c'etait mieux avant'. Parce que oui le jeu est pas terrible mais putain à l'epoque on se contentait de peu et faut dire que y'avait pas beaucoup de mauvais jeu.
Le jeu est moyen mais le fanboyisme fait le reste

megaman x, megaman x3, megaman x4, megaman x5 => j'en ai deja parlé en long et en large mais j'aime vraiment cette serie. Surtout avant qu'elle parte en sucette en 3D.

Alpha protocol : une putain de bonne surprise. J'ai eu un doute apres avoir lu les differents posts ici mais bon sang quel bon jeu. Excellent jeu même je dirai.

Zelda: Tri Force Heroes : encore un episode qui s'ajoute aux arguments zelda est mort apres majora.
C'est nul, y'a 0 histoire, 0 gameplay, 0 interet ....

Monkey Island ES & Monkey Island ES 2 : j'ai pas eu la chance d'y jouer à l'epoque (seulement le 3 sur le tard) et y'a pas ces jeux ont pas pris une ride.
Bon de nos jours sans soluce c'est un enfer mais putain : cette ecriture, cet humour, et ces jeux. J'adore ^^

street fighter 2010 : pas comme saint seiya. J'aime encore plus sf2 que cdz, mais non ce jeu est vraiment bof bof

peggle : j'adore ce genre de petit jeu addictif. UN espece de mix jeu de taquet et puzzle bobble. Vraiment sympa mais dur

pikmin 2 : chouette surprise. Le jeu est vraiment addictif une fois qu'on l'a bien en main. Y'a pas la GC est vraiment une des meilleures consoles nintendo

f1 2013 : plutot sympa mais la simu c'est vraiment pas pour moi ^^

forza horizon : je l'ai preféré au 2, plus court, plus varié, plus mieux ^^

Yoshi New's Island : grosse surprise aussi. Le jeu est moche, le gameplay un peu bancal mais vraiment dans la lignée sur 1er sur SNIN. En plus il est dur, ce qui devient rare de nos jours ^^

Kirby: Planet Robobot : pareil que le zelda. Aucun interet

zelda 2 : y'a pas, je suis trop vieux pour ces conneries. Le jeu est sympa mais putain qu'il est dur ....

project zero 2 : grosse deception aussi long, trop d'A/R et ca manque d'action.


Apres pour 2017 j'ai vraiment keudalle. Faut dire qu'avec mon achat de la one, j'ai plein de jeux à faire ^^



_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Bomb Rush Cyberfunk

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2871
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 21:56   [ Edité le: 2016-12-15 21:58 ]
C'est très pratique, ces topics de bilan annuel, je prends des notes et ça me donne plein d'idées de jeu pour l'année à venir
Quoi qu'il en soit, à moi de contribuer. Comme je ne pense pas en avoir fini avec Bloodborne avant janvier prochain, on va dire que la liste est close.

Mes jeux de l'année (nominés pour GOTY)

Donkey Kong 94 (Game Boy)

Lancé sur les conseils de Simbabaad. Le plus étonnant là-dedans, ce n'est pas tant qu'il soit excellent, mais qu'il soit excellent tout le temps. Il n'y a pas un seul temps mort, pas un faux pas, pas une seule fois où je me suis dit « ah, là c'est pas terrible par rapport au niveau d'avant ». C'est exécuté de main de maître, réglé à la perfection et bourré d'idées géniales, et les saynètes façon vieux dessin animé marchent du tonnerre. Un des tous meilleurs jeux de plate-forme auquel j'ai eu l'honneur de jouer, et il m'a fallu un certain pour m'en rendre compte...

Pokémon Uranium (PC)

Ouaip, un fangame dans mes GOTY, j'ai peur de rien Uranium est tout à fait à part, au point qu'il s'est construit un métagame séparé des jeux d'origine. Et surtout, il a été fait pour plaire à une certaine catégorie de joueurs dont je fais partie...et c'est sûrement très égoïste, mais qu'un jeu soit taillé pile selon mes besoins, non seulement ça n'arrive pas souvent (j'ai conscience d'être un joueur compliqué...), mais ça fait du bien !
L'aventure est bien difficile, longue, le rythme est soutenu, tout est fait pour aider l'éleveur-combattant à créer ses Pokémon dans les meilleures conditions, et malgré le frame-rate souffreteux et le caractère « pas fini » typique des fangames, je l'ai adoré de bout en bout. Malgré lui, il a coloré mon appréciation de Pokémon Lune quelques temps après...

Tomb Raider 3 (Playstation)

Presque le frère ennemi de DK 94, TR3 est un monstre, une abomination sortie des cerveaux malades de Core Design. Tous les freins ont été enlevés (ou cassés à coups de marteau!), il n'y a plus aucune limite, TR3 se permet tout, un level-design de génie maléfique couplé à un moteur graphique qui n'arrive pas à le faire tourner correctement ! Il est tellement incroyable qu'il peut même se permettre d'être atrocement mauvais que ça ne l'empêche pas de tout renverser sur son passage : quand il se rate (Le Portail du Lude, le kayak), il le fait entièrement et avec tant de panache que je n'arrive même pas à lui en vouloir ! Avec une ambiance de dingue, c'est le TR qui clôt la première trilogie dans la grandeur ET la décadence...et oui, je considère qu'un seul niveau, une seule phase de jeu de TR3 EXPLOSE en miettes le reboot sur consoles récentes.

Par contre, carton rouge pour la version console, l'éclairage est si mal foutu qu'on peine à voir certains passages, les trousses de soin et les clés par terre...jouez-y sur PC.

Mercs Original (Megadrive)

Ce petit fourbe de Mercs se faufile une place sur mon podium perso, mais je lui pardonne parce que c'est Mercs, un de mes petits chéris de la Megadrive. Je le mets ici car j'ai enfin réussi à terminer le mode Original, qui était la petite surprise de cette version. Meilleure en tous points qu'en Arcade, c'est difficile, ultra-rythmé et l'aspect mini-gestion est un très gros plus qui change beaucoup la manière de jouer. Et en plus les musiques sont encore meilleures !

Ils m'ont beaucoup plu !

Dark Souls 3 (PC)

Excellent, rien à redire. Mais il a une fâcheuse tendance à la redite, à l'auto-citation voire à l'auto-parodie (le coup des portes fermées systématiquement du même côté...) qui en devient un peu pénible à force. Et au fond, ce n'est un mélange – très réussi – de ce que From a déjà fait. Une parfaite synthèse, un dernier épisode comme il se devait, mais je crois que, fidèle à mon caractère, je lui préfère un Bloodborne plus osé et expérimental.

Land of Illusion (Master System)

Plus complet que Castle of Illusion, c'est un très bon jeu de plate-formes classique, qui se manie très bien et à le mérite de proposer des phases de jeu bien pensées (le château au scrolling « manuel », quelle idée de génie !). Je me suis perdu bêtement à un moment, ayant oublié un des objets-clé à la progression...On dirait que Land s'est servi de Castle comme d'un marche-pied.

Metroïd Other M (Wii)

J'en ai parlé sur le topic lié à l'article d'Eryhnn, mais j'ai beaucoup aimé Other M. C'est en partie foireux, la tentative de la Team Ninja d'intégrer un scénario est presque comique (en même temps, vu le studio...), mais le nouveau/ancien gameplay fonctionne très bien, il y a du rythme et une bonne ambiance, et surtout ça souffle un vent de renouveau sur une série dont plus personne ne veut.

Plague INC. (PC)

Je ne suis pas trop branché stratégie d'habitude, mais l'idée d'incarner une maladie capable de tuer des millions d'habitants en déclenchant des diarrhées meurtrières est un pitch qui me séduit ! C'est tout de même assez dur, mais les différentes possibilités et l'humour noir fonctionnent très bien.

Shin Megami Tensei Soul Hackers (3DS)

J'ai dû le recommencer parce que j'avais fait n'importe quoi, n'ayant pas compris un truc important sur une des deux monnaies...Et une fois mon erreur corrigée, je me suis éclaté. Pas révolutionnaire, même plutôt classique pour un SMT, mais son histoire et son rythme combinés font que je n'ai pas réussi à décrocher. C'est dingue, comment Atlus arrive à décliner dans tous les sens sa recette phare, en trouvant toujours de nouvelles choses sans jamais se perdre...

Teenage Mutant Ninja Turtles 2 (NES)

Petite vengeance perso avec mon frère, cela faisait longtemps qu'on devait lui régler son compte à celui-là ! Après avoir fait le Konami-code (totalement justifié!), on a réussi à le finir à deux joueurs. Chose étrange, les boss sont moins durs que les stages...et Krang et Shredder sont loin d'être les plus difficiles. Bon, c'est un beat'em all basique, mais très amusant et coloré, l'affection que je porte à la licence joue beaucoup dans mon appréciation.

The Ninja (Master System)

Là aussi, vengeance mais en solo cette fois. Étant gosse, je n'ai jamais réussi à passer le premier niveau...et même si je me suis amélioré, The Ninja est tout de même très dur, surtout son dernier niveau qui est abominable ! Les boss sont anecdotiques, mais le jeu fait un effort considérable pour apporter constamment de la nouveauté à ce qui n'est au fond qu'un shoot'em up à pied. Escalade d'une falaise, traversée d'une rivière sur des bouts de bois, et même un passage rappelant Stampede, il fallait le faire ! Le truc pour avoir la vraie fin est...typique de l'époque

Tomb Raider 2 (Playstation)

En fait, je crois que la seule raison pour laquelle TR2 n'est pas GOTY est la présence en masse d'être humains, qui perturbe un peu trop le sentiment de solitude, de grandeur passée propre à la série, et qui le mine un peu tout le long du jeu. A part Venise que je n'ai pas aimée, TR2 est un super jeu qui propose des niveaux de haute volée comme Par 40 brasses de fond, L'épave du Maria Doria (les fans de Zelda qui scandent leur petit temple de l'eau devraient essayer la première trilogie TR, histoire de prendre une leçon de niveau aquatique) ou le Temple de Xian. Quel dommage de gâcher la fin par ce dernier niveau minable...

Tomb Raider Anniversary (Wii)

Le jeu avec lequel j'ai commencé l'année, que j'ai beaucoup aimé mais dont le bilan s'est retrouvé quelque peu amoindri par rapport à TR2 et TR3. Crystal Dynamics a fait du bon boulot, ce qui a été retiré n'arrive pas à gommer ce qui a été revu, c'est vraiment bon. Seulement voilà, je n'aime pas cette nouvelle maniabilité...je lui préférais l'ancienne, où tout était carré et précis comme une horloge. Là, on a un feeling plus immédiat et humain, mais ça m'a fait faire de nombreuses erreurs idiotes lors des sauts. Et je ne suis pas sur que la Wiimote ait été bien étudiée pour les combats du jeu – qui sont passés de « nuls » à « décents ». Mais je conseille chaudement quand même !

Zero Escape : Time Dilemma (3DS)

Le dernier des Zero Escape mériterait un article à lui tout seul ! Ce qu'il y a de spécial avec cette série, c'est qu'ils sont géniaux...jusqu'à ce qu'ils soient finis . J'étais absorbé dans le jeu, mais une fois le générique de fin passé, tous les trous dans le scénario, les manquements, les ratés, les oublis m'ont sauté au visage. J'ai cru à un foutage de gueule ! Bref, c'est à la fois une super expérience et une grosse déception, au point que j'ai hésité à le placer là...

C'est pas mal

Danganronpa Trigger Happy Havoc (PC)

J'ai aimé Danganronpa pour des raisons totalement différentes que celles que la plupart des joueurs citent d'habitude. Pour moi, c'est la pulsion de vie, l'énergie débridée, le rythme, les passages d'action qui donnent à Danganronpa son caractère et son charme. Parce que sinon, l'histoire en elle-même n'est pas captivante, criblée de clichés de japanime et de murs d'exposition maladroits, sans compter qu'il se tire une balle dans le pied avec le post-game. Mais l'idée d'intégrer de l'action à la recette de Ace Attorney est très bonne, et la bande-son de Masafumi Takada (Monsieur No More Heroes et Killer 7, excusez du peu...) est envoutante !

Nier Gestalt (XBOX 360)

Une proposition très intéressante de Action RPG que ce Nier ! La manière dont il fond plusieurs genres de jeux (que ce soit le gameplay ou leur esthétique) et en fait une nouvelle recette est captivante, et voir un récit de sauvetage par les yeux d'un père quarantenaire baroudeur ajoute un poids que ne pourra jamais faire un petit ado de manga. Le problème est que le gameplay manque de progression globale, et que le jeu en soi manque de densité. Mais c'est un jeu parfait pour poser les bases d'une suite développée par un un autre studio que Cavia, de très bons raconteurs d'histoires mais des façonneurs de gameplay assez médiocres, je trouve. Curieusement, je ne trouve pas que Planitum Games soit le meilleur choix pour leur succéder, mais je ne demande qu'à me tromper !

Pokémon Lune (3DS)

Un peu comme d'habitude avec un épisode canonique de Pokémon, il faudra attendre un peu avant de voir son réel impact. Le fait qu'il soit organisé comme un épisode de dessin animé fait à la fois sa force et sa faiblesse, je trouve. Mais ce qui me chiffonne le plus, ce sont des choix de gameplay dont je n'arrive pas à mesurer la pertinence. Pourquoi avoir remplacé des fonctionnalités qui marchaient du tonnerre, par d'autres plus nébuleuses ? Pourquoi en avoir complètement enlevé certaines pourtant très pratiques ? Je crois que Pokémon manque de jeux "laboratoires" comme peuvent l'être Kirby et Wario pour Mario, ou Bloodborne pour Dark Souls par exemple.
J'attends pour être convaincu...mais en tous cas, les petits nouveaux promettent de secouer le jeu compétitif, et ça c'est une bonne nouvelle !

Red Steel 2 (Wii)

Belle tentative d'Ubisoft – ou plutôt d'un studio annexe d'Ubi qui a tenté de faire un jeu avec peu de moyens et de soutien. C'est dommage parce que ça a tout de même du caractère et une très bonne gestion des mouvements, mais ça manque trop d'envergure, d'élan, d'audace. J'ai bien conscience que de demander de telles choses au Ubi d'aujourd'hui, c'est se tromper d'interlocuteur, mais Red Steel 2 est une victime involontaire d'un manque d'intérêt criant de la part de son studio, et ça se voit.

Shadowrun Hong-Kong (PC)

J'aime bien SRHK...mais Dragonfall est malheureusement meilleur que lui. La faute à une écriture lancinante qui n'a pas l'aplomb, la concision et le mordant des personnages de DF, et à un rythme trop haché. C'est très bête parce que HK a de très bonnes propositions, comme le nouveau hacking dans la Matrice, et son histoire de conte de fées horrifique marche à merveille sur moi !

Shin Megami Tensei Raidou Kuzunoha VS the Soulless Army(Playstation 2)

Un SMT proposant des combats sous forme de beat'em all, ça a le mérite d'être original. J'ai beaucoup aimé l'ambiance du Japon dans les années 20 et l'intrigue en général. En revanche, le gameplay n'offre aucune marge de progression et l'impossibilité de changer l'angle de caméra en combat s'avère régulièrement pénible (essayez de combattre Beelzebub qui prend un tiers de l'arène, avec des Nebiros qui se cachent derrière lui en tirant des Mudo!). Paradoxalement, je trouve que c'est un très bon SMT pour débuter la série.

SOS Final Escape (Playstation 2)

Un jeu très, très intéressant ! L'aspect survie en milieu urbain avec zéro QTE, gestion de la soif et des blessures est vraiment engageant. Mais pour moi, son côté petit budget le mine lourdement dans des compartiments de jeu trop cruciaux pour que je puisse le lui pardonner. Il a le mérite de me donner très envie de jouer à sa suite, Raw Danger. Un premier épisode qui pose les jalons, en quelque sorte, et une curiosité à essayer.

Time Hollow (DS)

C'était meilleur dans mes souvenirs, mais c'est pas mal quand même. Disons que ça se laisse jouer, mais c'est tout de même fade, et ce sans même prendre en compte Shadow of Memories avant lui, ou les Zero Escape après qui tablent sur le même type de pitch. Sympa, mais ça manque de caractère...

To the moon (PC)

J'ai eu une sensation bizarre avec To the Moon. J'y ai joué, je l'ai suivi, et une fois le jeu fini, j'ai éteint Steam sans trop savoir si j'avais apprécié ou non. Je crois que le récit ne m'a touché qu'en partie, peut-être pour des raisons très personnelles – mais c'est un jeu qui fait tant appel au ressenti de chacun que c'est inévitable.

Tokyo Mirage Sessions (Wii U)

En termes de jeu, je n'ai pas grand chose à reprocher à TMS. En revanche, comme je l'ai expliqué sur un autre topic, c'est le reste qui me chiffonne. L'absence de recul par rapport à la scène du divertissement, son acceptation béate se heurte de plein fouet au simple fait que les personnages, sûrement plein de talent et d'entraînement, sont tous mauvais ! Si j'étais mauvaise langue, je dirais qu' Atlus fait de la pub à une chaîne d'idols...

Ils m'ont déçu...

Fahrenheit (XBOX)

A partir de maintenant, quand je voudrai citer un nanar dans les jeux vidéo, Fahrenheit sera le mètre-étalon ! C'est naze, et ça l'est d'autant plus que ça part très bien au début, pour ensuite se mettre des balles dans la tête en continu jusqu'au final réalisé sans budget. Ça brasse des films célèbres dans tous les sens comme si David Cage était le seul à les avoir vus et compris, la difficulté fait du yo-yo, l'intrigue est un gloubi-boulga indigeste entre extra-terrestres, prophéties amérindiennes et Matrix, ça baise dans des rames de métro sans aucune raison et c'est drôle sans le vouloir ! Le plus surprenant, c'est que je trouve que c'est le jeu le plus réussi de Quantic Dreams...ça en dit long sur ce que je pense d'eux. Mais je pense aussi qu'ils doivent continuer à le faire, ne serait-ce que pour essuyer les plâtres afin que d'autres studios plus inspirés puissent reprendre le flambeau.

Gone Home (PC)

Encore pire qu'avec To the Moon, Gone Home demande au joueur non seulement un certain état d'esprit, mais aussi un certain passif personnel que je ne pense pas avoir. Du coup, le jeu m'a glissé sur la peau presque sans me toucher. C'est au moment où j'ai réalisé que je m'intéressais plus aux délires de complots du père et les doutes de la mère quant à son mariage, que j'ai compris que j'étais passé à côté...

Shin Megami Tensei Devil Survivor 2 : Record Breaker (3DS)

On prend les mêmes et on recommence...sauf que là où Devil Survivor était génial, ce deuxième épisode est très fade. Il reprend totalement le gameplay (si réussi qu'il n'y avait aucune raison d'en changer) mais lui ajoute des trucs qui ne font que l'alourdir. Mais le pire, c'est que l'histoire, le pitch est strictement le même, mais en moins bien ! C'est très stéréotypé, cousu de fil blanc et ça transpire bien moins l'humanité qu'avant. Gros carton rouge pour son extension Record Breaker qui se permet de faire un contre-sens total, et d'ignorer des pans entiers parmi les fins normales disponibles. Atlus en très, très petite forme.

Tomb Raider Legend (XBOX 360)

Je constate que c'est l'épisode où Crystal Dynamics a commencé son travail de sape sur la série...c'est à se demander comment ils ont fait pour réaliser Anniversary. Legend est fade, n'a pas de personnalité et est en général ennuyeux, sauf à certains moments où il semble se réveiller de sa léthargie ! Mais ça ne dure que le temps d'une phase, et le somnifère en intraveineuse refait effet...sur lui comme sur moi.

Pour ce qui est du bilan un peu plus personnel, je dirais que la bonne nouvelle est que j'ai toujours le feu sacré Le mojo est toujours là, et maintenant que j'ai mes réseaux d'informations bien triés sur le volet, je sais exactement quoi chercher et où le chercher. C'est criant par rapport à mon entourage, qui semble s'embourber dans les jeux récents et leurs promesses non tenues (ce que j'ai entendu sur No man's sky m'a fait beaucoup rire !), où dans la mode actuelle du jeu en coop' avec Overwatch notamment (alors que je déteste jouer en équipe). J'ai réussi à garder mon apport de jeux frais, venant de toutes les générations, toutes les années, et ça me fait du bien.
La mauvaise nouvelle par contre, est que j'ai découvert que je n'étais pas un joueur cartographe. Jouer en traçant une carte me gonfle prodigieusement, et couplé à un sens de l'orientation tout personnel (vous devriez me voir jouer à un Souls, à semer mes petits cailloux ), tout ça fait que ça me barre presque totalement la route à un tout un pan du jeu d'aventure ! J'ai tenté Zelda 1, King's Field 2 et Dungeon Master comme ça, et je n'y arrive tout simplement pas, il me faut une soluce...
Mais l'ironie veut qu'en revanche, je suis tout à fait capable de noircir des carnets de notes pour suivre l'histoire d'un jeu, et ça me passionne. C'est à n'y rien comprendre
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5236

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 22:12
Citation :
Le 2016-12-15 21:56, Tama a écrit :
La mauvaise nouvelle par contre, est que j'ai découvert que je n'étais pas un joueur cartographe. Jouer en traçant une carte me gonfle prodigieusement, et couplé à un sens de l'orientation tout personnel (vous devriez me voir jouer à un Souls, à semer mes petits cailloux ), tout ça fait que ça me barre presque totalement la route à un tout un pan du jeu d'aventure ! J'ai tenté Zelda 1, King's Field 2 et Dungeon Master comme ça, et je n'y arrive tout simplement pas, il me faut une soluce...

J'ai un truc pour toi http://grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15624&forum=6&start=0

RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 22:30   [ Edité le: 2016-12-15 22:38 ]
2016 a été mitigée en ce qui me concerne.

Le titre qui émerge loin devant, c'est Undertale, que je considère comme un chef-d’œuvre. Mais il est sorti en 2015. Sur le reste des indés, il y a eu du bon (Inside, Mother Russia Bleeds) mais aussi pas mal de déceptions (Thumper, Chroma Squad, Odallus...). Quand je vois à quel point j'étais hypé par Thumper, j'étais bien dégoûté, pad en main. Sinon, j'ai toujours l'impression de passer à côté de mille trucs dans l'offre indé, c'est frustrant.
Je ne parle pas des AAA, ça fait longtemps qu'ils ont perdu tout intérêt à mes yeux. Et ce n'est pas mon expérience décevante avec MGS5:GS qui va me faire changer d'avis.

2016 aurait dû être l'année des Visual Novel, avec leur débarquement en masse sur Steam. J'ai beaucoup aimé Danganronpa, le 2 aussi mais un peu moins. J'avais prévu de faire au moins Steins;Gate, Virtue's Last Reward, et Zero Time Dilemma, mais voilà : j'ai de plus en plus de mal à passer du temps chez moi le cul posé sur une chaise. Il me faut définitivement une portable. Donc tout ça, ça sera sur Vita l'année prochaine.

2016 a aussi été l'année où j'ai acheté une Wii U, pour jouer en famille. Je peux donc confirmer que je déteste à peu près tout de cette machine, à commencer par cette erreur de la nature qu'est le Gamepad. Je ne pense pas y toucher pour jouer seul. La Switch me parle plus, avec son mode nomade. Cela dit, dans l'optique du jeu familial, l'offre Wii U est bien présente, en quantité et en qualité, donc le contrat est rempli de ce point de vue. J'ai même l'impression que c'est la seule machine viable sur ce créneau. Maintenant que mon fils a l'âge de jouer à des jeux plus évolués, on s'est bien éclatés en co-op, aussi bien sur Wii U (SM3DW, Rayman Legends...) que sur PC, avec les jeux Lego notamment. Des bons moments.

2016 a été aussi mon retour au retro sur portable après une longue période d'abstinence, et bon sang, qu'est-ce que c'est bon. Là, je viens de découvrir Mole Mania sur Game Boy, et je suis sur le cul. C'est incroyable que cette petite merveille soit à ce point méconnue. Quand on croit connaître les principaux jeux d'une machine... Franchement, pourquoi jouer à Uncharted 4 en 2016 quand on peut jouer à Mole Mania ? En plus, Mole Mania est en 60fps, soit 2 fois plus que l'autre.

Image

2017 devrait être l'année de la Vita. Il y a tellement de jeux que je veux faire, modernes comme rétros via l'émulation, que je ne risque pas de m'ennuyer.

Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1913

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 22:41   [ Edité le: 2016-12-15 22:44 ]
Citation :
Le 2016-12-15 21:14, RainMakeR a écrit :

Y'a pas faut vraiment que je finisse mon papier 'c'etait mieux avant'. Parce que oui le jeu est pas terrible mais putain à l'epoque on se contentait de peu et faut dire que y'avait pas beaucoup de mauvais jeu.




Je crois que la nostalgie enjolive les souvenirs ^^
Il y avait tout un tas de mauvais jeux avant, mais on était 20/30 ans moins âgé et c'est vrai que l'on se contentait de peu.

Sinon, à ma connaissance, j'ai manqué/zappé tes avis sur les différents Megaman X. J'irais voir ça.



Citation :
Le 2016-12-15 21:56, Tama a écrit :


Donkey Kong 94 (Game Boy)

Lancé sur les conseils de Simbabaad. Le plus étonnant là-dedans, ce n'est pas tant qu'il soit excellent, mais qu'il soit excellent tout le temps. Il n'y a pas un seul temps mort, pas un faux pas, pas une seule fois où je me suis dit « ah, là c'est pas terrible par rapport au niveau d'avant ». C'est exécuté de main de maître, réglé à la perfection et bourré d'idées géniales, et les saynètes façon vieux dessin animé marchent du tonnerre. Un des tous meilleurs jeux de plate-forme auquel j'ai eu l'honneur de jouer, et il m'a fallu un certain pour m'en rendre compte...



Ici, il n'y a pas de "likes" comme sur Facebook, mais c'est juste pour dire que je partage entièrement ton avis. Tu as découvert ce jeu cette année ou alors tu le connaissais déjà avant mais tu n'avais que testouillé vite fait le jeu ?



Citation :

Tomb Raider 3 (Playstation)

Presque le frère ennemi de DK 94, TR3 est un monstre, une abomination sortie des cerveaux malades de Core Design. Tous les freins ont été enlevés (ou cassés à coups de marteau!), il n'y a plus aucune limite, TR3 se permet tout, un level-design de génie maléfique couplé à un moteur graphique qui n'arrive pas à le faire tourner correctement ! Il est tellement incroyable qu'il peut même se permettre d'être atrocement mauvais que ça ne l'empêche pas de tout renverser sur son passage : quand il se rate (Le Portail du Lude, le kayak), il le fait entièrement et avec tant de panache que je n'arrive même pas à lui en vouloir ! Avec une ambiance de dingue, c'est le TR qui clôt la première trilogie dans la grandeur ET la décadence...et oui, je considère qu'un seul niveau, une seule phase de jeu de TR3 EXPLOSE en miettes le reboot sur consoles récentes.

Par contre, carton rouge pour la version console, l'éclairage est si mal foutu qu'on peine à voir certains passages, les trousses de soin et les clés par terre...jouez-y sur PC.



Jamais dépassé le tout premier niveau à celui-là, et c'est pas faute d'avoir essayé. Déjà rien que la pente du tout début me met les nerfs à vif.

Citation :

Fahrenheit (XBOX)

A partir de maintenant, quand je voudrai citer un nanar dans les jeux vidéo, Fahrenheit sera le mètre-étalon ! C'est naze, et ça l'est d'autant plus que ça part très bien au début, pour ensuite se mettre des balles dans la tête en continu jusqu'au final réalisé sans budget. Ça brasse des films célèbres dans tous les sens comme si David Cage était le seul à les avoir vus et compris, la difficulté fait du yo-yo, l'intrigue est un gloubi-boulga indigeste entre extra-terrestres, prophéties amérindiennes et Matrix, ça baise dans des rames de métro sans aucune raison et c'est drôle sans le vouloir ! Le plus surprenant, c'est que je trouve que c'est le jeu le plus réussi de Quantic Dreams... ça en dit long sur ce que je pense d'eux. Mais je pense aussi qu'ils doivent continuer à le faire, ne serait-ce que pour essuyer les plâtres afin que d'autres studios plus inspirés puissent reprendre le flambeau.



C'est pas Nomad Soul ? ^^
Enfin je dis ça mais j'y ai jamais joué, mais je lis souvent que c'est leur jeu le plus réussi... voire le seul jeu qu'ils ont vraiment réussi.
_________________

Donner, c'est donner. Et repeindre ses volets.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32694
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2016-12-15 23:21
par curiosité j'ai regardé mes most wanted 2016 : gears 4 et deus ex. Je les ai pris mais pas encore joué
J'attend beaucoup de dex.

Apres l'annee prochaine .... ptet daytona et mvc infinite. Bon tekken 7 est hors categorie vu que j'achete systematiquement chaque nouvel episode ^^
_________________

Image


JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 02:07
Citation :
Le 2016-12-15 20:50, Kaede a écrit :
je partage tes coups de coeur pour VVVVVV et surtout Super Hexagon et Spacechem, JC. J'ai rarement vu un puzzle game aussi bien fichu, te permettant, par étapes successives, de résoudre des problèmes aussi complexes que Spacechem. Chapeau bas.

A bah justement, au moment d'acheter SpaceChem, j'étais encore hésitant face au descriptif du jeu et aux screenshots assez déroutants, et j'ai donc cherché si quelqu'un du forum en avait parlé. J'étais tombé sur ce topic, où ton message avait achevé de m'inciter à tenter l'expérience .

A part ça, je vois que vous êtes plusieurs à évoquer Shadowrun Drangonfall en bons termes. Jusque là ce jeu n'était pas dans ma ligne de mire, mais il se trouve que je l'ai débloqué gratuitement sur GOG pendant les soldes d'hiver... D'où question : est-ce que je peux y jouer même sans avoir fait Shadowrun Returns ni aucun autre jeu de cette série ? Ou bien ça risque d'être scénaristiquement incompréhensible ?

  Voir le site web de JC
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Bomb Rush Cyberfunk

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2871
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 07:57
@Florent06 :

Non je ne connaissais pas DK 94 (je n'ai eu une Gameboy que très tard, avec Pokémon), je l'ai découvert il y a quelques temps à peine : ma liste de jeux finis m'indique que je l'ai terminé aux alentours du 22 octobre !
Pour jouer à Tomb Raider 3, il me semble préférable d'avoir fini les deux premiers avant...non pas pour une quelconque suite au scénario, mais à cause de la difficulté qui reprend toujours là où l'épisode précédent s'est arrêté. Le 2 commençait sur les chapeaux de roues avec la Grande Muraille, mais le 3 tape très fort dès le départ avec l'Inde et cette pente mortelle où il y a au moins trois manières de mourir différentes

@JC :

Tu n'as pas besoin d'avoir joué au moindre jeu vidéo Shadowrun...en revanche, tu dois être à jour sur le lexique, le jargon et un minimum l'histoire du JdR papier, puisque le créateur du jeu Jordan Weisman est impliqué dans la création de la trilogie Returns-Dragonfall-Hong-Kong.

Le jeu et le studio part du principe que ce sont des habitués qui y jouent...donc les termes "drek", "corpo", "S-K", "Lofwyr" ainsi que des événements-clés comme l’Éveil, la Danse Fantôme où les insectes de Chicago (le jeu se passe en 2054-55, avant Shadowrun 4e édition) doivent te parler. Sinon...ça se joue très bien, mais j'ai peur qu'une bonne partie des dialogues te passe au-dessus de la tête !
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 09:18
Citation :
Le 2016-12-15 21:56, Tama a écrit :
Donkey Kong 94 (Game Boy)

Lancé sur les conseils de Simbabaad. Le plus étonnant là-dedans, ce n'est pas tant qu'il soit excellent, mais qu'il soit excellent tout le temps. Il n'y a pas un seul temps mort, pas un faux pas, pas une seule fois où je me suis dit « ah, là c'est pas terrible par rapport au niveau d'avant ». C'est exécuté de main de maître, réglé à la perfection et bourré d'idées géniales, et les saynètes façon vieux dessin animé marchent du tonnerre. Un des tous meilleurs jeux de plate-forme auquel j'ai eu l'honneur de jouer, et il m'a fallu un certain pour m'en rendre compte...

Tellement vrai.
Je crois que tout le monde ici ou presque sera d'accord pour dire que DK94 est un chef-d’œuvre du genre. Il y a eu plein de suites, mais aucune n'atteint le génie du premier, loin de là.

Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5236

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 12:35   [ Edité le: 2016-12-16 12:36 ]
Citation :
Le 2016-12-16 02:07, JC a écrit :

Citation :
Le 2016-12-15 20:50, Kaede a écrit :
je partage tes coups de coeur pour VVVVVV et surtout Super Hexagon et Spacechem, JC. J'ai rarement vu un puzzle game aussi bien fichu, te permettant, par étapes successives, de résoudre des problèmes aussi complexes que Spacechem. Chapeau bas.

A bah justement, au moment d'acheter SpaceChem, j'étais encore hésitant face au descriptif du jeu et aux screenshots assez déroutants, et j'ai donc cherché si quelqu'un du forum en avait parlé. J'étais tombé sur ce topic, où ton message avait achevé de m'inciter à tenter l'expérience .

J'avais oublié que j'avais créé ce topic.
Par contre je n'ai jamais fini le jeu, je me suis lâchement dégonflé J'y suis revenu plus tard, j'ai terminé un niveau sur lequel je bloquais puis ... je l'ai remis de côté Mais presque sûr qu'un jour j'y reviendrai pour en voir le bout
Effectivement mon post montre qu'expliquer le concept peut être un peu laborieux

Citation :
Le 2016-12-16 02:07, JC a écrit :
A part ça, je vois que vous êtes plusieurs à évoquer Shadowrun Drangonfall en bons termes. Jusque là ce jeu n'était pas dans ma ligne de mire, mais il se trouve que je l'ai débloqué gratuitement sur GOG pendant les soldes d'hiver... D'où question : est-ce que je peux y jouer même sans avoir fait Shadowrun Returns ni aucun autre jeu de cette série ? Ou bien ça risque d'être scénaristiquement incompréhensible ?

Pas de lien. Fonce ! Conseil : joue au minimum dans le mode de difficulté hard.

Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22752
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 15:05
Peu de jeux cette année pour ma part, mais plusieurs sont très longs et prenants.

De janvier à avril

- Super Mario Maker (WiiU)
Deux mois durant je me suis passionné, j'ai fait une quinzaine de niveaux dans lesquels j'ai investi beaucoup de temps. C'était une expérience incroyable, assimilable à du retro-gaming puisque je me suis cantonné aux styles SMB1 à SMB3, et assez introspective en tant que joueur. Et puis j'ai dû laisser tomber quand Nintendo a banni notre console du Miiverse de manière permanente car mon fils avait trop fait l'idiot avec la messagerie, donc finie la publication de niveaux Super Mario Maker. Mais hormis le fait qu'on ne pourra pas revendre la console d'occasion, ce n'est pas dramatique. J'étais à court d'idées et le système d'évaluation n'est pas stimulant. J'espère que Nintendo va sortir une nouvelle version sur Switch en creusant davantage l'idée et en créant des communautés en ligne un peu moins censurées, car je n'avais auparavant jamais ressenti un tel plaisir avec un éditeur de niveaux pour quelque jeu que ce soit.

- Yoshi's Wolly World (WiiU)
On a commencé à le faire à deux, mais on n'est pas allé au bout. Le gameplay devient beaucoup trop contraignant en jouant comme ça et le plaisir n'est pas au rendez-vous, non pas car ce mode coopératif a été fait à la va-vite, mais au contraire parce qu'il est tellement structuré qu'il en devient étouffant. Il faudrait que je le relance en y jouant seul car c'est un bon jeu de plate-forme, mais je n'ai pas encore eu le temps pour ça.

- Shovel Knight (WiiU)
Très sympa en soi mais je ne l'ai pas fini (je n'en suis pas très loin). Le système de progression et sauvegarde est un peu bancal, on a tendance à grinder le jeu en boostant toujours plus son personnage afin de gommer le pic de difficulté que représente le boss de chaque fin de niveau. Et les sessions de jeu s'allongent, au-delà de ce que le jeu semblait promettre au départ. En plus, cette idée d'introduire une idée de gameplay dans chaque niveau et qu'elle y soit omniprésente, ce n'est définitivement pas mon truc. On a beau dire que c'était caractéristique des jeux 16-bits, je n'ai jamais eu l'impression qu'ils le faisaient avec autant de zèle. Shovel Knight reste un bon jeu mais dans un registre comparable j'ai nettement préféré Roge Legacy. Je suis quand même très content d'avoir la version WiiU en boîte.

Bilan de ce premier trimestre où j'avais décidé de m'atteler exclusivement à des jeux WiiU : mitigé. Et si j'ai dit autre chose par le passé, c'était parce que je me mentais. Y'a pas, il y aura toujours quelque chose qui cloche avec cette console, elle semble maudite. On rêve de pouvoir la défendre contre vents et marées mais rien à faire, elle regorge de petits archaïsmes, d'occasions manquées, de motifs de frustration... Ca vient toujours se loger dans des détails, ceci dit, et en trois ans et demi on en aura passé, des heures agréables dessus, mon fils et moi. Je reste très confiant et impatient vis-à-vis de la Switch.

- De mi-avril à fin-mai : Dark Souls III (PC - Steam)
J'ai tapé des avis interminables dans le topic dédié à partir de cette page :
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15507&forum=1&start=100

- Pendant une dizaine de jours courant juin : Gone Home (PC - GoG)
Avis ici : http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15529&forum=1
C'était vachement bien. Je ne sais pas si les autres "walking simulators" me plairont autant, mais si c'est le cas je ferai bien de m'y mettre rapidement, car celui-ci m'a offert quelques heures de jeu mémorables.

- Tout l'été : The Witcher III (PC - GoG).
Avis ici : http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=13883&forum=1&start=140
J'en suis sorti avec l'impression que c'était ultra-long alors que j'y ai passé 140h, soit moins que sur les autres RPG en open-world que j'ai faits ces dernières années. Je crois que cette impression vient de l'abondance de dialogues. Ils doivent bien représenter un quart du temps de jeu si on ne les zappe pas, et le faire serait absurde tant ils sont soignés à tout point de vue. Un grand jeu malgré tout et si je n'ai pas été motivé par les DLC dans un premier temps, je finirai par y venir.

- Septembre : Lumo (PC - GoG).
Pour célébrer le retour de JC à l'écriture d'articles, j'ai joué au jeu dont il parlait et bien m'en a pris car c'était très sympa.
Voir le topic dédié : http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15604&forum=1

- Du 11 novembre à la fin de l'année et sans doute bien au-delà : Fallout 4 (PC - version boîte et Steam)
Je taperai bientôt un avis détaillé dans le topic dédié, mais pour faire court : en dépit des problèmes techniques du jeu et de ses faiblesses en tant que RPG, je me régale et le plaisir ne faiblit pas après une centaine d'heures de jeu avec deux des trois factions principales (l'Institut et le réseau du rail). L'open-world est un modèle du genre, le rythme est très agréable, l'équilibrage est très satisfaisant, et en tant que FPS le jeu fonctionne beaucoup mieux que les deux Fallout précédents, au point de procurer un vrai fun.

Comme projet pour 2017, je n'ai que la Switch en tête pour l'instant, The Witness sur PC, et éventuellement Forza Horizon 3 s'il y a une bonne promo dessus (l'imperfection technique de la version PC m'empêche de considérer l'achat au prix fort). Après il y a les inconnues Kickstarter : ToeJam & Earl: Back in the Groove et Yooka-Laylee. S'ils sortent en 2017 j'y jouerai, bien sûr, mais j'ai renoncé à me tenir informé depuis longtemps tellement ça traîne, et je refuserai de croire à ce que racontent les développeurs sans avoir le jeu fini sous les yeux (en plus je serai pas étonné qu'ils nous fassent le coup du portage sur Switch avec nouveau report de sortie).

Histoire de finir sur une note bien sombre : en 2016 s'est confirmé une fois pour toute mon divorce avec tout ce qui peut porter le nom "Xbox". Il va falloir que je liste toutes les raisons à ça et que je les énumère dans un post ou un Grodito, mais ça risque d'être long tant les griefs, les déceptions et l'amertume se sont accumulés depuis des années.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
JiPé
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0002920 pts.

Joue à STREETS OF RAGE 4 !!!

Inscrit : Apr 26, 2008
Messages : 5421
De : valence passion

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 16:26   [ Edité le: 2016-12-16 16:27 ]
Citation :
Le 2016-12-15 09:52, jyelka a écrit :

ILS ne M'ONT PAS CONVAINCU

Alien isolation PS4 PAS FINI
je n'y arrive pas.. j'ai relancé le jeu une 2e fois avec l'espoir d'entrevoir la bete, mais le debut me semble poussif.



Dommage... t'as pas essayé un des DLC ?
C'est plus condensé et très porté sur une partie de chasse parsemée d'objectifs simples.

...

De mon côté cette année a été très WiiU, très peu de PC et un peu de PS360 :

Jeux 2016 :

Splatoon.

Meilleur jeu multi de l'année, très beau, équilibré et hyper rapide mais tué par un système en ligne bien pourri.
A moins d'avoir sept potes qui ont le jeu avec une bonne connexion ou de vivre au Japon, l'expérience de jeu à bon niveau prend un violent coup. J'ai arrêté d'y jouer à cause de ça mais je caresse l'espoir que Nintendo corrige le tir sur sa switch et proposera du multi local comme le suggère sa pub.

Hyrule Warriors (DLC).

Ce jeu n'a pas de fin en fait, on ne se fout pas de notre gueule.
Les nouveaux persos sont bien fumés et les nouvelles cartes aventures bien longue. Les nouveaux défis sont bien relevés aussi, c'est vraiment le DLC pour ceux qui ont bien fait le tour du jeu de base.

F-Zer... Fast Racing Neo.

Seuls défauts : pas de vue intérieur et mapping des touches foireux.
Le reste est top

...

Les "vieux" pots :

Suite à la semi-déception de SF5 (j'attends de voir la saison 2), je me mets plus sérieusement à VF5 Final Shodown et quel pied !
Pardon pour les capcomistes mais VF c'est quand même plus intuitif et ouvert que SF. La baston 3D, c'est le top !

Puyo Tetris.
Je croise des japonais en ligne mais ce jeu est vraiment squatté par des spécialistes. J'ai beau bourré les tetris, un petit 10 hit combo du puyo d'en face et je suis mort
Des monstres ces japonais

Demon's Souls.
Déçu par les deux premiers Dark Souls, je relance un build de voleuse pour revivre l'horreur de Latria et la monumentalité de Boletaria.
Ce run ci est (quasi) sans bouclier, magie et sans emploi d'âme de boss... c'est dur

Enfin : Daytona PS3 - Sega Rally PC - The Club PC - Crazy-Taxi GC : les chefs d'oeuvres indémodables qu'on relance pour oublier les jours sombres et tuer l'ennui




_________________

"D'accord Force Créatrice, vous vous chargez de la qualité, je prendrai soin de la quantité."


  Voir le site web de JiPé
petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 10217
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 20:42
Cette année j'ai touché le fond.

Comprendre : j'ai définitivement assumé que je ne toucherai plus à une nouveauté, car je m'en fous. Et je me suis sorti les doigts du cul pour vraiment profiter des vieilleries, dans la mesure du possible.

Résultat : des bornes.

J'ai pris une Sega Rally à retaper (c'est pas fini), achevé la Bubble Bobble, et craqué mon slip en fin d'année : j'ai viré ma grosse Virtua Striker pour la remplacer par une Naomi dédiée à Ikaruga. Et j'y joue (entre deux pannes pour la Sega Rally) ! Image
En 2017 j'ai peur de me faire une New Astro City avec une multicart ST-V. Avec un WAF proche du zéro absolu, c'est suicidaire, mais je m'en fous.

ImageImage ImageImage et … ? Image

Le pire ? Avec des enfants qui arrivent en âge d'apprécier tout ça, je ne risque pas de me calmer.

  Voir le site web de petitevieille
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2016-12-16 22:46
J'adore ce topic, je l'attends toujours impatiemment chaque année.

D'abord, un grand merci à ceux qui écrivent des gros bilans détaillés (des Grosbilans ? Punaise, pourquoi c’est pas le titre du thread ?!) : ça fait plaisir des listes comme ça ! Merci d’avoir pris le temps d’écrire sur tous ces jeux. Ca m’a aussi permis de mettre sur mon radar des jeux dont je n’avais jamais entendu parler (Lumino City, Downwell …)

@Jyelka : désolé pour tes problèmes de vue. Pas moyen d’améliorer la situation avec des lunettes spécifiques ?

Citation :
Des combats de rue bien foutues. Je reve à imaginer une suite à street of rage ou final fight qui s'en inspirerait.

Je n’ai pas joué à Sleeping Dogs donc je ne sais pas si c’est comparable, mais as-tu essayé les jeux Yakuza ? Si tu veux du Final Fight en monde ouvert et en milieu urbain, il y a peut-être de quoi te satisfaire.

Citation :
Battle Chess (1988) - (...) Les animations sont incroyablement lentes. A l'époque, on ne devait pas s'en rendre trop compte, mais aujourd'hui, nos yeux de joueurs blasés aguerris ne peuvent pardonner ça.

Il me semble que ce défaut était mentionné dans les tests. Ca permettait d'ailleurs aux testeurs de dire que le jeu n'était pas que de la poudre aux yeux : en passant à la vue de dessus classique, le jeu gardait toujours beaucoup d'intérêt.
Après, il faut aussi se rappeler que, à moyen-haut niveau, les jeux d'échec moulinaient pendant de longues minutes avant de jouer leur coup, donc on était obligés d'attendre de toute façon. C'est d'ailleurs assez agréable de rejouer à ces jeux en émulation, en utilisant la touche "turbo" présente dans la plupart des émulateurs pour accélérer le temps de réflexion du CPU.

Citation :
Monkey Island ES & Monkey Island ES 2 : j'ai pas eu la chance d'y jouer à l'epoque (seulement le 3 sur le tard) et y'a pas ces jeux ont pas pris une ride.
Bon de nos jours sans soluce c'est un enfer mais putain : cette ecriture, cet humour, et ces jeux. J'adore ^^

Je suis bien d'accord, de par leur philosophie très moderne pour l'époque (MI1 est le 1er jeu d'aventure ou on ne peut pas mourir ni se retrouver bloqué), ces 2 jeux sont tout à fait appréciables de nos jours. Et toujours hilarants. Perso, j'ai jamais trouvé MI1 très difficile. Le 2, c'est une autre histoire ...

Citation :
J'aime bien SRHK...mais Dragonfall est malheureusement meilleur que lui. La faute à une écriture lancinante qui n'a pas l'aplomb, la concision et le mordant des personnages de DF, et à un rythme trop haché.

J'ai exactement le même sentiment que toi. Je détaillerai dans mon bilan.

Citation :
mais aussi pas mal de déceptions (Thumper, Chroma Squad, Odallus...)

C'est quoi le problème de Chroma Squad ? Je l'ai choppé récemment et ça a l'air génial, mais je ne me suis pas encore lancé.

Citation :
Là, je viens de découvrir Mole Mania sur Game Boy, et je suis sur le cul. C'est incroyable que cette petite merveille soit à ce point méconnue. Quand on croit connaître les principaux jeux d'une machine...

Il était dans mon bilan 2013. Mole Mania, c'est Sokoban + Boulderdash + Pengo + Goof Troop ! J'adore ce jeu, il est excellentissime.

Citation :
Le jeu et le studio part du principe que ce sont des habitués qui y jouent...donc les termes "drek", "corpo", "S-K", "Lofwyr" ainsi que des événements-clés comme l’Éveil, la Danse Fantôme où les insectes de Chicago (le jeu se passe en 2054-55, avant Shadowrun 4e édition) doivent te parler. Sinon...ça se joue très bien, mais j'ai peur qu'une bonne partie des dialogues te passe au-dessus de la tête !

Je ne sais pas si JC est adepte de Shadowrun, si ce n'est pas le cas, cette citation risque de lui faire peur, et ça serait dommage. Parce que même si je suis d'accord avec Tama (je suis un gros fan de Shadow et c'est vrai que le jeu est avant tout fait pour nous autres), le jeu a une telle qualité d'écriture, des persos tellement géniaux, qu'il faut qu'un maximum de gens y jouent, qu'ils soient familiers avec la licence ou non.
Shadowrun Returns en revanche, c'est vraiment à réserver aux fans.

@Laurent :
Citation :
Peu de jeux cette année pour ma part, mais plusieurs sont très longs et prenants.

Tu ne parles pas de Minecraft, pourtant je te vois y jouer parfois sur le Live. Je serais curieux d'avoir ton point de vue sur ce jeu.

  Voir le site web de Sebinjapan

Index du Forum » » Discussions & Débats » » Le Bilan 2016

73 messages • page
1234




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)