Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Shinobi 3 - Return of the Ninja Master
Année : 1993
Système : Megadrive
Développeur : Sega
Éditeur : Sega
Genre : Beat'em all
Par Bruno (12 novembre 2002)

La Megadrive, console préférée des ninjas.

Les fans de Shinobi sont gâtés avec la 16-bits de Sega. Trois épisodes du célèbre ninja y ont vu le jour et ces derniers sont tous superbes. The Revenge of Shinobi, Shadow Dancer (mon favori, voir article sur ce même site) et celui qui nous intéresse aujourd'hui : Shinobi 3 (S3). C'est le dernier volet sorti sur Megadrive et aussi le plus faiblard des trois, ce qui ne l'empêche pas d'être un bijou quand même. En effet, ses qualités sont nombreuses et il serait dommage de passer à coté.

Les graphismes sont magnifiques !

La terreur à un nom.

Neo Zeed est de retour et il n'est pas content. Voila pour le scénario. Pas de quoi râler les amis, voici le prétexte idéal pour vous adonner aux joies de la destruction en masse, mais attention toutefois, la finesse est de mise. Avant d'entamer le chapitre (ô combien passionnant) traitant de la réalisation, attardons nous quelques instants sur les nouveautés de cet épisode. Eh bien rien d'insolite à l'horizon ! Quelques détails tout au plus. Pour résumer un peu la situation, Shinobi 3 est un remake de Shadow Dancer, mais en moins bien. Dans ce dernier, l'action y est plus speedée et stylée. De plus, S3 est assez court et sa bande son est plus faiblarde (mais néanmoins sympathique) que les deux précédents volets. Pas d'otages à sauver cette fois, et plus de niveaux bonus entre les sages, dommage.

Admirez-moi ces décors, Sega dans ses œuvres.

En ce qui concerne la jouabilité, nous retrouvons des classiques. Les dagues sont limitées et les magies sont à peu près les mêmes que dans les autres Shinobi. Bien sûr, notre ninja peut toujours accéder à des plates-formes plus élevées.
Mais quelques nouveautés sont de la partie. Il vous sera possible de vous suspendre en dessous d'une plate-forme (à la Strider), de faire des sauts gigantesques en prenant appui sur un mur (manip' délicate au début) ou de courir pour finir avec un bon coup de Katana. À vous de découvrir les enchaînements disponibles, en tout cas c'est avec plaisir qu'on les exécute.

La base high-tech, un passage bien fun.

Suivez le guide !

Les niveaux (sept au total) sont tous plus beaux les uns que les autres, bravo aux graphistes ! S3 est, à n'en pas douter, l'un des plus beaux jeux Megadrive. En plus d'être magnifiques, les stages sont variés dans leur environnement : forêt, grotte, base high-tech et j'en passe. Que du classique certes, mais terriblement efficace et fourmillant d'animations en tout genre. Certains passages sont par contre assez inédits, comme la course à dos de cheval ou la partie de surf. On ne s'ennuie pas quoi !

No comment. Ça en jette, point.

Mention spéciale aux boss, magnifiques, et aux sprites peuplant tout le jeu. Du bon boulot made in Sega. La difficulté est assez croissante. Les premières épreuves sont assez faciles mais très vite les ennuis arriveront et quelques passages vous donneront du fil à retordre.

Dans ma shopping list, mec !

Si vous aimez The Revenge of Shinobi et Shadow Dancer, laissez vous tenter par ce Shinobi 3. Très beau et magnifiquement animé, il vous fera passer un agréable moment mais préférez-lui ses prédécesseurs. Quoi qu'il en soit, il fait partie des meilleurs jeux de la Megadrive et peu d'entre eux peuvent se vanter de proposer un si beau voyage. Une valeur sûre. Avant de terminer, je vous offre ce petit fake trouvé sur le net. Les fans de Bare Knuckle apprécieront.

Et Sonic ? Pas jouable ?
Bruno
(12 novembre 2002)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(34 réactions)