Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Pinball Dreams et ses suites
Année : 1992
Système : Amiga
Développeur : Digital Illusions CE
Éditeur : 21st Century Entertainment
Genre : Flipper

PINBALL MANIA

Dans l'ombre...

La même année, en 1995, 21st Century sort à notre grande surprise un autre jeu de flipper. Mais cette fois, elle fera appelle à l'équipe de Spider Soft pour le développement de ce titre. C'est ainsi que nait Pinball Mania.

Pinball Mania ne sort qu'en version AGA et propose 4 tables aux thèmes vraiment variés et assez inattendus. Ainsi, on aura droit à "Tarentula", qui nous plonge dans une toile d'araignée venimeuse. "Jailbreak" reprend l'univers de la prison et du tribunal. "Kick-Off" fait référence au football et "Jack Pot" aux machines à sous de Casino.

Voici les tables :

Alors, que vaut ce jeu ? L'équipe de Spider a-t-elle surpassée celle de Digital Illusions ?

Tout d'abord, la bonne surprise c'est de voir que les 4 tables du jeu Pinball Mania tiennent sans problème sur 3 disquettes (alors qu'il en fallait 4 pour les 3 tables de Pinball Illusions !). Le panneau électronique se retrouve placé en bas de l'écran. Il faut avouer que c'est assez déroutant les premières minutes puisqu'on nous avait habitué à le voir en haut de l'écran, comme sur un véritable flipper. Graphiquement, c'est assez convainquant : Colorées et fouillées, les tables sont agréables à l'œil. Mais même si ces tables sont plus réalistes au niveau graphisme que celles de Pinball Dreams et Pinball Fantasies, elles n'arrivent pas au niveau de celles de Pinball Illusions. Il faut dire que Digital Illusions a placé la barre assez haut ! Coté complexité des tables, Pinball Mania offre des choses assez intéressantes. En effet, même si le nombre de rampes n'est pas extraordinaire (le plus souvent ce sont seulement 2 rampes qui sont proposées par table), il y a une innovation au niveau des Flips qui sont au nombre de 4 sur toutes les tables. La table "Jailbreak" ne possède pas de bumpers : Une grande première pour un flipper... C'est audacieux... Mais est-ce vraiment une bonne idée pour le fun ?

Coté son, les musiques sont assez bonnes, mais les bruitages sont répétitifs et bien moins nombreux que dans les Pinball de Digital Illusions, hélas... Coté affichage électronique, ce n'est pas non plus très brillant : A part quelques rares animations qui ponctuent les gains, il ne sert qu'a afficher le score. De plus, la boule réagit parfois assez bizarrement lorsqu'on la frappe et fait l'effet d'être en plomb tellement il est difficile de la faire décoller des flips et son animation est molle. Mais le pire de tous les défauts de Pinball Mania est le fun qui est souvent absent lors des parties car les "missions" sont vraiment trop basiques.

Pinball Mania aurait pu passer pour un bon jeu de flipper si ceux de Digital Illusions n'étaient jamais sortis... Mais voilà, la concurrence est rude et il se retrouve la même année face à un concurrent de taille qui le surpasse dans bien des domaines. Spidersoft ne semble pas maîtriser la simulation de flipper aussi bien que Digital Illusions. Il faut dire que ce dernier, au fil des versions, a gagné de l'expérience dans ce domaine... Le verdict est donc sans appel : Malgré les efforts apportés sur Pinball Mania, Pinball Illusions l'emporte haut la main en cette année 1995... Pinball Mania en subira d'ailleurs les conséquences puisque ce jeu n'a pas eu le succès escompté auprès du public.

SLAM TILT

Le Chef-d'œuvre !

1996 : 21st Century sort encore un nouveau flipper et cette fois-ci, c'est Liquid Design qui s'y colle. Alors que vaut cet enième logiciel ? Aura-t-il bénéficié des qualités de ses prédécesseurs ou bien, à l'image de Pinball Mania, aura-t-il sombré encore un peu plus loin dans la médiocrité ?

Voyons, voyons... Déjà, le nombre de disquettes laisse présager des tables assez complètes car il ne faut pas moins de 5 disquettes pour faire tenir le jeu en entier. Mais bon, trêve de spéculation, jugeons plutôt le jeu en fonctionnement. Allez, on insère rapidement la première disquette dans le lecteur de l'Amiga pour voir comment se présente ce Slam Tilt... Tout d'abord, c'est une présentation très épurée et très sobre qui s'offre à nous : Sur une animation 3D (quasi monochrome mais remarquablement fluide) de 4 superbes flippers qui tournent, s'affiche le menu de Slam Tilt. Pas de graphisme à outrance, juste un menu textuel fonctionnel. Le menu de sélection des tables est lui aussi très sobre : Pas de présentation graphique pour chaque Flipper comme on pouvait en trouver sur Pinball Illusions, par exemple. Dans Slam Tilt, c'est juste les noms des 4 Flippers qui s'affichent pour la sélection...

Passons alors directement aux tables... 4 tables donc pour ce jeu qui ont pour thème l'automobile dans "Mean Machine", les monstres dans "Demons", les pirates des mers dans "Pirate" et, enfin, les justiciers de l'espace dans "Ace of Space".

Voici ces tables :

Tout d'abord, ce qui frappe, c'est la qualité graphique. Le jeu étant uniquement développé pour les machines AGA, les couleurs sont magnifiques (parfois un peu trop sombres, par contre) et donnent une impression de relief très réussie. Le panneau électronique des scores a bénéficié, lui aussi, d'une présentation très soignée : Ce ne sont plus simplement des pixels simulant les diodes électroniques, mais à présent un cadre met en valeur cet affichage. La longueur des table a aussi été augmentée : Le scrolling vertical qui permet l'affichage de la table est plus long. Cerise sur le gâteau : La boule possède des reflets métalliques animés qui donnent vraiment l'impression qu'elle roule ! Les animations dans le tableau électronique sont nombreuses et les bruitages et musiques excellents. La boule réagit vraiment très bien aux impulsions des flips et la différence de vitesse est très bien rendue. Coté attributs des tables, c'est impeccable : On dénombre de 2 à 3 flips par table et 4 rampes placées de façon intelligente. Les missions sont nombreuses, variées et amusantes. Jusque là, le tableau est déjà impressionnant... N'est-ce pas ? Et bien ce n'est pas fini car 2 nouveautés de tailles viennent faire leur apparition dans Slam Tilt. La première est l'intégration de mini-jeux dans le tableau des scores électronique ! En effet, comme sur un véritable flipper, il est a présent possible de débloquer de petits jeux très bien réalisés et en rapport avec le thème du flipper.

Deuxieme nouveauté : Le mode multi-billes. Ce mode relève de la prouesse technique sur Amiga ! Le principe est simple mais excellent : Lorsque ce mode est activé, l'écran de l'Amiga se retrouve alors dans une résolution bien supérieur qui lui permet d'afficher l'intégralité de la table sur un seul écran et sans scrolling. Ceci permet alors de ne perdre de vue aucune des boules (car elles évoluent, bien sûr, toutes indépendamment sur la table). Le revers de la médaille, c'est que le la taille du Flipper est alors considérablement réduite (de 4 écrans en scrolling, on passe à un seul sans scrolling !) et la haute résolution produit un léger scintillement des graphismes si l'on ne possède pas de moniteur multi-synchrone (qui est un écran adapté aux hautes résolutions). Mais ces tout petits désagréments paraissent bien dérisoires et on les oublie assez vite face au plaisir que procule le mode multi-billes.

Slam Tilt se présente donc comme l'ultime simulation de Flipper, écrasant sur son passage tout ce qui a été fait sur Amiga jusque là. Liquid Design a fait un travail remarquable. Slam Tilt est un Hit a ne manquer sous aucun prétexte !

PINBALL HAZARD et PINBALL CHALLENGE DELUXE

Pinball Hazard n'est pas un produit 21st Century, mais il m'a semblé nécessaire de faire une petite parenthèse pour ce jeu (édité par la société Mirage en 1996) qui, même s'il est évident qu'il est assez en retard sur bien des plans (surtout au niveau graphique, technique et programmation) pour l'époque, aurait pu faire partie des tous premiers flippers de 21st Century tant il reprend les mêmes principes. Mais son gros retard technique (on dirait un sous-Pinball Dreams !) l'a fait tomber dans les oubliettes face à Slam Tilt.

Voici les tables de Pinball Hazard :

Pinball Hazard ne pourra pas faire le poids face aux Flippers de 21st Century : Il sera vite oublié...

En 2002, on a vu débarquer sur GBA le jeu Pinball Challenge Deluxe qui permet de jouer aux tables de Pinball Dreams et Pinball Fantasies réunies. Graphiquement, les tables sont pratiquement identiques aux versions Amiga AGA. L'animation est bonne et on retrouve bien l'ambiance de l'Amiga. Seul regret : L'affichage de l'écran de la GBA étant plus réduit que sur un Amiga, il a fallut aux programmeurs recourir à un scrolling horizontal (en plus du vertical) pour pouvoir afficher l'intégralité de la table... Du coup, on ne sait pas toujours très bien à quel moment jouer des Flips pour atteindre une rampe que l'on ne voit pas ! Mais bon, pouvoir jouer à Pinball Dreams et Fantasies n'importe où et en un clic de cartouche reste quand même un super avantage, héhé ! ;-)

Voici quelques écrans de la version GBA :

CONCLUSION

Les simulations de Flippers sur Amiga sont nombreuses et variées. 21st Century fût l'un des acteurs principaux dans ce type de jeu. Et Slam Tilt restera comme un excellent aboutissement puisque ce titre sera le dernier édité par 21st Century pour Amiga. Coté PC, d'autres titres sortiront, comme Slam Tilt Résurection, par exemple, qui reprend les tables "Pirates" et "Demons" mais tout en 3D ou encore Electronic Pinball, Pinball World , etc.

TITAN
(14 mai 2003)
Page 2 sur 2
>>>
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(22 réactions)