Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Astromash
Année : 1981
Système : Intellivision
Développeur : Mattel
Éditeur : Mattel
Genre : Action
Par François Houste (16 novembre 2001)

Vous allez une fois de plus devoir défendre l'univers contre des hordes barbares. Mais cette fois-ci, il ne s'agit nullement d'extraterrestres. Dans Astrosmash, c'est une pluie de météorites qui va s'abattre sur votre planète, et c'est à vous de les anéantir avant que celles-ci ne touchent le sol. Astrosmash n'est rien d'autre qu'un excellent jeu de tir qui possède toutes les qualités du genre.

Vous commencez la partie à bord de votre base de défense en bas de l'écran. Et soudain le jeu commence : des météorites de diverses formes se mettent à tomber du ciel. Déplacez-vous de droite à gauche sur l'écran et tirez juste pour les détruire. Certaines météorites plus grosses que les autres éclateront en plusieurs morceaux sous vos assauts. Il vous faudra alors détruire les débris restant pour assurer la tranquillité de la planète. Comme tous les jeux d'arcade de l'époque, Astrosmash dose sa difficulté en variant la vitesse de chute des ennemis et leur quantité. Plus vous avancez dans le jeu, plus il vous faudra être rapide et précis pour gagner.

La version de développement d'Astrosmash comportait une deuxième version du jeu, appelée Meteor. Utilisant des graphismes identiques à Astrosmash, cette version s'inspirait directement d'Asteroïds, le hit d'Atari. Par peur du procès, Meteor fut retiré des menus de la version finale du jeu. Mais plutôt que de risquer un bug sur les versions finales, les développeurs choisirent de garder le code complet du jeu sur les cartouches commerciales. Il peut arriver, très rarement, que le jeu se déclenche suite à une pression heureuse du bouton Reset de la console. Mais n'y comptez pas trop.

À partir de 1979 et le succès grandissant du Space Invaders de Taito, chaque plate-forme de jeu se doit d'avoir un clone de ce jeu. Pour l'Intellivision, c'est Astrosmash qui prend ce rôle en modifiant quelque peu son principe. Astrosmash devient alors l'un des plus gros succès de la console avec près d'un million d'exemplaires vendus en trois ans. Aujourd'hui, Astrosmash est sur le point d'être porté sur téléphone portable et assistants personnels par l'intermédiaire d'Intellivision Productions (héritier direct des développeurs Mattel) et THQ.

François Houste
(16 novembre 2001)