Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Vingt ans de Grospixels - Laurent
Laurent, créateur du site, revient sur vingt ans de jeu vidéo...

1) Qui étais-tu il y a vingt ans ?

J'étais un jeune père de famille, un joueur devenu occasionnel mais en train de s'y remettre sérieusement, et un musicien amateur de plus en plus intéressé par le home-studio. Ma vie était en train de changer assez radicalement et j'essayais de garder le contrôle. J'étais aussi en train de devenir assez casanier. A vrai dire c'était pas le contexte idéal pour se lancer à corps perdu dans la création d'un site web mais j'avais besoin d'un exutoire, d'un projet personnel. J'étais aussi un retro-gamer, mais ce n'était pas conscient ou voulu. Le concept m'était encore inconnu. J'utilisais les émulateurs et les roms, mais seulement pour rejouer à des jeux que j'avais connus.

Little Computer People

2) Quel était ton jeu préféré alors ?

Half-Life. J'en étais dingue, je l'avais fait entièrement trois ou quatre fois. Ça aurait peut-être été différent si j'avais pu jouer à Deus Ex, mais il ramait sur mon K6-2@350mhz et ma 3dFX2. J'avais aussi fait une pause avec les consoles après la mort commerciale de la SNES, qui m'avait paru précipitée. Half-Life me paraissait révolutionnaire par son déroulement continu sans chapitrage, son décor unique, immense et si cohérent, son rythme parfait, son ambiance, l'intelligence qui s'en dégageait. J'adorais même la dernière partie du jeu, si contestée. Quant au fait de jouer au clavier/souris et de paramétrer beaucoup de choses, j'adorais ça à l'époque. J'avais l'impression qu'on me confiait un outil sans m'imposer de contrainte. Aujourd'hui je ressens exactement le contraire, j'ai besoin de sentir que j'aborde un système de jeu parfaitement défini. Ça me rend, entre autres, beaucoup plus tolérant qu'à l'époque à la difficulté. En 2000, je ne jouais qu'à des jeux avec du quicksave où je ne galérais pas trop.

Source : Richard73 (lien)

3) Si tu devais choisir deux moments marquants de l'histoire du jeu vidéo entre 2000 et aujourd'hui, quels seraient-ils ?

Premièrement l'arrivée de la Xbox, qui a assez secoué le marché des consoles pour que je m'y intéresse de nouveau et délaisse le PC. J'ai adoré tout ce qui se passait autour de cette console et de sa suivante, la 360 (du moins pendant la première moitié de sa vie commerciale, parce que sur la fin ça commençait à me déplaire). Ça m'a poussé à réagir parfois comme un fan un peu aveugle et c'était paradoxal car à côté de ça je n'appréciais pas Microsoft des masses, mais je continue à penser que la Xbox c'était vraiment bien et que les rétrospectives ne lui rendent pas assez hommage maintenant qu'elle fait partie du retro-gaming.
Ensuite je dirais l'arrivée de Steam. Steam c'est le dématérialisé, c'est marquant en soi, pas forcément dans le bon sens. Mais je considère aussi que c'est quand Steam s'est imposé que les jeux PC ont arrêté d'exiger qu'on change de GPU et de CPU tous les quatre matins. Mais je me trompe peut-être. En tout cas c'est clairement l'argument qui m'a fait revenir sur PC vers 2014.

Slogan d'une des premières campagnes publicitaires XboX.

4) Ça veut dire quoi, « retrogaming » pour toi aujourd'hui ?

Pas la même chose qu'en 2000 ! Pour moi le retrogaming est une démarche glissante dans le temps. Si un jeu à 10 ou 15 ans, il est rétro même s'il est en 3D, même s'il tourne sur une machine que des gens utilisent encore, même si je n'ai pas vu le temps passer depuis sa sortie. Metal Gear Solid 4 (NDMTF : sorti en 2008), par exemple, c'est du retrogaming. Il est plus vieux que ne l'était A Link To The Past quand on a commencé Grospixels. Mais écrire un article sur un jeu de 2008 avec une approche rétrospective est bien plus difficile que de parler d'un jeu 16-bits à l'époque, car ces dernières années l'industrie du jeu vidéo a été hyperactive et il y a eu un foisonnement d'informations (et de débats), dont il faut tenir compte. Dans le cadre d'un site amateur c'est très difficile.

Source : TheyCallHimCake

5) Quel jeu as-tu découvert grâce à Grospixels ?

Il y en a beaucoup car GP et son forum ont énormément influencé mes choix, ce dont je suis content (pour ne pas dire fier). Push-start aussi, à l'époque, m'a ouvert les yeux sur certaines choses.
Disons que je me dois de citer un jeu Dreamcast car les internautes que j'ai cotoyés grâce au site m'ont inculqué l'amour de cette console, la colère de la voir disparaître brutalement, et ensuite beaucoup de choses ont découlé de ça (même mon attirance pour la Xbox). Or sur Dreamcast ma plus belle découverte a été Metropolis Street Racer. Qu'une console ait disparu prématurément du marché alors qu'elle avait l'exclu sur un jeu pareil est la preuve que l'univers n'est pas équilibré, qu'il y a un truc qui cloche.

6) Quel article as-tu toujours voulu écrire ?

J'ai longtemps pensé écrire un article sur les simulateurs de contrôle aérien (comme Global ATC Simulator, ou Tracon 2 il y a quelques années), et en profiter pour vulgariser un peu le métier. Mais c'est une tâche énorme et ça a peut-être déjà été fait.

Aerobiz (1992, Super Nintendo / Koei)

7) Pourquoi venir sur Grospixels en 2020 ?

Parce qu'on a pas mal d'articles qui tiennent la route (quelques autres plus médiocres mais moins nombreux que les bons, je pense). Je crois surtout qu'il vaut venir chez nous si on veut trouver un site authentiquement amateur, conscient et fier de l'être. On peut aussi y voir un vestige de ce qu'était le web avant le 2.0, même si on s'est un tout petit peu modernisé quand même. JC (NDMTF : Jean-Christian Verdez, de l'équipe) a codé énormément de trucs au fil des années mais ce sont essentiellement des outils de gestion internes que les lecteurs ne voient pas (c'est pour ça que j'en parle). Du point de vue de l'utilisateur qui ne fait pas partie de l'équipe, GP est presque inchangé depuis 2002.

Game Dev Tycoon (2012, Greenheart Games).

8) Quel est l'avenir du retrogaming pour toi ?

À peu près ce qui se passe déjà, à savoir la marchandisation d'un côté, qui a fait apparaître des produits très sympas ces derniers temps, et de l'autre préservation par des communautés amateures qui m'ont l'air assez résiliantes et ne sont pas trop harcelées par les ayant-droits. Même si un nombre croissant de jeux vont se perdre à cause de difficultés techniques ou parce qu'ils sont trop confidentiels, dans l'ensemble je trouve que l'engouement est toujours là. En ce qui concerne la littérature retrogaming, elle va continuer à glisser du web vers le papier pendant un moment.

9) Plutôt « Grospixels » ou « GrosPolygones » ?

Jai joué quasi exclusivement à des jeux 3D entre 2000 et à peu près 2015. Mais gràce aux jeux indie, je me suis remis à la 2D et à présent j'en suis à 50/50. J'ai toujours souffert de cinétose (NDMTF : mal des transports) avec les jeux 3D et avec le temps, je constate que j'ai de plus en plus de mal à gérer ça. Je pense que je finirai par jouer uniquement en 2D, ou à des jeux 3d très statiques.

Shovel Knight (2014, Yacht Club Games)

10) Le mot de la fin ?

Je suis globalement content de la situation actuelle du site. L'équipe à gardé des liens même si chacun vit sa vie de son côté, et même si on publie beaucoup moins d'articles qu'avant, on n'a a pas totalement cessé et l'esprit est resté le même, au bout de 20 ans c'est pas mal. J'ai énormément d'amitié pour les membres du site, même si je ne les ai que très rarement rencontrés en réel. Ceci dit, j'aimerais que le site, le travail qu'on fait, bénéficie de plus de reconnaissance qu'il n'en a, au moins au niveau du web français. Mais pour être honnête, ça fait bien 15 ans que j'ai ce sentiment alors le problème vient peut-être de moi.
En ce qui concerne le forum mon sentiment est plus mitigé. Beaucoup de gens en sont partis et une certaine énergie a disparu. L'ambiance n'a pas autant changé qu'on pourrait le croire (ça a toujours rouspété, il y a toujours eu des altercations), mais il y a beaucoup de choses dont on ne peut plus discuter faute d'interlocuteur intéressé, tandis que d'autres thèmes reviennent encore et encore.

Tout ça pour dire que mon dernier mot est : écoutez les Gromixes s'il vous plait !

On a même une page Youtube !
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(97 réactions)