Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Mortal Kombat - Le dossier
Année : 1992
Système : Arcade ...
Développeur : Midway
Éditeur : Midway
Genre : Jeu de Combat (VS fighting)

Les successeurs

Comme tout série à succès, MK a donné naissance à de nombreux enfants, illégitimes ou non. On peut d'ailleurs considérer Mortal Kombat comme le fils spirituel de Pit Fighter car ces 2 jeux ont quelques similitudes : violence, personnages digitalisés, réalisés par (et pour) des américains... Même si MK n'est pas comme Street Fighter ou King of Fighters une école du jeu de combat, il ne faut pas non plus oublier qu'il a marqué les esprits et introduit quelques nouveautés, ne s'est pas uniquement contenté de piller les bonnes idées des autres jeux. Voici donc une liste, non exhaustive, des jeux qui s'inspirent de près ou de loin d'éléments propres à MK. A noter que le genre baston gore n'est, finalement, pas si représenté que ça et assez majoritairement américain. Les Japonais ont tendanceà bouder l'aspect boucherie des Kombats. Même Guilty Gear GX est ces instant-kills est assez soft, et ne parlons même pas de Hokuto No Ken. De plus il est amusant de voir que la plupart des clones de MK en arcade sont édités par Midway lui même.

Primal Rage
(Arcade - Atari/1994)

Le jeu reprend l'aspect boucherie de MK mais en le transposant dans le monde des dinosaures. Les digits du jeu ont été faits à partir de figurines. Ce jeu aura une suite mais les 2 épisodes connaîtront un succès plutôt mitigé.

Killer Instinct
(SNES - Rare/1994)

Un jeu absolument fabuleux que je vous conseille fortement. On y retrouve ce qui a fait le succès de MK : casting hétéroclite, du sang et des fatalités. Mais là où KI se démarque c'est par ses magnifiques graphismes, son gameplay totalement axé sur le combo et surtout sa profondeur du jeu. KI connaîtra une suite sur N64, mais beaucoup moins fun.

Thrill Kill
(Playstation - Paradox Development/Annulé)

Ce jeu doit plus sa notoriété à un développement chaotique qu'à son intérêt réel. Bien qu'il ne soit jamais sorti, une version bêta pirate est disponible sur le net. J'ai pu voir de mes yeux ce jeu et l'intérêt est vraiment limité. Il joue trop sur la surenchère de gore malsain et ne se montre pas très jouable. Évidemment, on ne peut pas juger un jeu sur une pré version, néanmoins force est de constater que les choix techniques et esthétiques sont plutôt discutables.

Time Killers
(Arcade, Megadrive - Strata/1992)

Je ne connaissais pas ce jeu mais il faudra absolument que je le teste. Il propose un gameplay assez original : chaque bouton correspond a une attaque venant d'une partie spécifique du corps, bras gauche, bras droit, jambe gauche, jambe droite et tête. Du Tekken avant l'heure, en somme. Mais là où ça devient du délire c'est que les dégâts sont aussi gérés en fonction du membre frappé, si bien que si votre adversaire s'acharne sur une partie de votre corps, elle va rapidement devenir inutilisable, voire même carrément tomber. Le jeu est très violent/sanguinolent et propose même des instant-kills. Eh oui vous ne rêvez pas, bien avant GG vous pouviez tuer votre adversaire pendant un match en pressant les 5 boutons en même temps. Malheureusement cette manip vous fera gagner le round, mais pas le match.

Eternal Champions
(Megadrive, Sega CD - SEGA/1993)

Le jeu n'a pas grand chose à voir avec MK si ce n'est ses fatalités encore plus violentes.

BloodStorm
(Arcade - Strata/1994)

La suite de Time Killer qui reprend évidemment le même gameplay.

Way Of The Warrior
(3DO - Naughty Dog/1994)

Naughty Dog, les créateurs de Crash Bandicoot, nous ont gratifié d'un jeu devenu culte... Pas culte comme un Street Fighter, mais plutôt grâce à son arrière goût de nanard. Le casting est improbable, le sang coule à flot et les fatalités sont encore plus délirantes que dans un MK. Rajoutez à cela une forte odeur de kitsch et vous obtenez un jeu qu'il faut absolument tester pour parfaire sa connaissance vidéoludique.

Tattoo Assassins
(Arcade - Data East/1994)

Encore une grosse repompe de MK. Le jeu reprend la même charte graphique et bien évidemment tout le coté gore du hit de Midway. Ce jeu est "célèbre" car c'est à cause de lui que les frères Pesina de la team MK (voir Trivia) se sont fait virer de chez Midway. Il faut dire que l'appellation de clone s'applique parfaitement à ce jeu. Au niveau du contenu, c'est le délire le plus total : 200 fatalités, des nudalities (oui oui vous avez bien lu) et des animalities. Le concept des animalities a d'ailleurs été repris par la suite dans MK3, mais pas celui des nudities. La principale originalité du jeu est que tous les personnages possèdent un tatouage plus ou moins imposant. Le jeu bien que fini, n'est jamais sorti en arcade. Il faut dire que le clonage était assez limite et que le 1er location-test a reçu un accueil catastrophique. Les développeurs ont pris conscience qu'ils ont pondu un gros navet et ils ont eu la présence d'esprit de ne pas le sortir...

Survival Arts
(Arcade - Sammy/1993)

Eh oui, même Sammy s'est lancé dans le jeu gore avec des personnages digitalisés. Le résultat est plutôt mitigé, voire carrément raté.

War Gods
(Midway/1996)

Créé par la même équipe que MK, il reprend le gameplay de MK3. Cependant au lieu d'avoir un bouton Run, on a un bouton de déplacement 3D.

Cette liste pourrait être complété avec de nombreux autres titres, qui sont tous pour la plupart de qualité assez moyenne.

Et...

Citons aussi pour finir Street Fighter the movie (Capcom), le "jeu du film du jeu" qui n'a pour seul intérêt que la présence de Vandamme en guest star. Vandamme dans un jeu de Kombat avec des persos digitalisés ? Ça ne vous rappelle vraiment rien ?

RainMakeR
(05 avril 2009)
Page 9 sur 9
>>>
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(238 réactions)