Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Money Puzzle Exchanger
Année : 1997
Système : Arcade, Neo Geo
Développeur : SNK
Éditeur : SNK
Genre : Puzzle
Par Tonton Ben (13 mai 2005)

Marre de se faire sécher par son petit neveu à Puzzle Bobble ? Assez de prendre sa raclée par les copains de son petit cousin à Super Puzzle Fighter II Turbo ? Essayez Money Puzzle Exchanger sur Neo-Geo, le jeu idéal pour ridiculiser les moins de huit ans qui présentent des difficultés scolaires, spécialement en calcul mental.

Une intro de qualité, un style graphique délirant, vive les japonais !

Mais Money Puzzle Exchanger, c’est avant tout un scénario d’une extrême profondeur. Imaginez plutôt : dans les milieux de la haute finance, rien ne va plus. Les experts comptables de la planète ont décuplé leurs capacités mathématiques, et sont devenus de super calculateurs. Seule la belle Exchanger peut mettre un terme au crack boursier qui se profile. L’amour finira-t-il par triompher ? On murmure que des éléments de l’intrigue ont été retrouvés dans les carnets personnels de M. Hitchcock, et que Steven Spielberg en aurait acquis les droits pour une adaptation cinématographique.

Que peuvent bien faire de jolies jeunes filles dans un jeu aussi vénal ?

L’idée du jeu est donc, pour une fois, d’associer non plus des éléments de couleur, mais des pièces de valeurs différentes, qui, en s’additionnant, montent en puissance, et finissent par disparaître. Ainsi, dans l’échelle des valeurs, cinq pièces de 1 mises en contact donnent une pièce de 5 ; en y ajoutant quatre pièces supplémentaires de 5, on obtient une pièce de 10, et ainsi de suite jusqu’à l’association de deux pièces de 500, ce qui entraîne leur disparition. Le joueur a perdu si son écran est encombré de pièces jusqu’en bas.

L’idée est simple : à gauche, le personnage tient une pièce de 10...
...en les lâchant sur les quatre autres, le tout se transforme en une pièce de 50 !

Le fonctionnement du jeu est calqué sur celui d’une série de chez Data East commencée deux ans plus tôt, et dont le second et le troisième épisode ont sévi sur la même machine : Magical Drop. Ainsi, les éléments présents à l’écran se déplacent grâce au personnage sélectionné, et qui s’agite au bas de l’écran. Il peut accumuler autant de pièces possibles simultanément, du moment qu’elles sont de même valeur, et les poser toutes à un autre endroit de l’écran. Toute la stratégie du jeu consiste donc à ranger son tableau le plus rapidement et le plus efficacement possible ; avec un peu d’intuition, des combos sont réalisables (cinq pièces de 10 formant un de 50, jouxtant une autre de même valeur...), ce qui accélère la tâche et rajoute du boulot à l’adversaire en mode duel.

La belle Mightdealer, lorsqu’elle gagne...
...dévoile ses charmes et ses billets ! Belle mentalité !

Donc ici, pas de notion de précision à la Puzzle Bobble, ni de vitesse de défilement comme Tetris, Columns ou Super Puzzle Fighter II Turbo ; la seule pression venant du classique temps limite d’action, tout ceci forme des conditions idéales pour les débutants dans le domaine, et pour celles et ceux qui privilégient la concentration à l’action. Attention, cependant, en duel, il faudra faire preuve de rapidité pour l’emporter.

Plus fort que David Douillet : huit personnages complètement barrés pour l’opération pièces jaunes !

Avec ses personnages totalement farfelus au design improbable, dans un univers aux couleurs chatoyantes, complètement acquis à la gloire de l’argent, Money Puzzle Exchanger surprend, comme seuls les Japonais savent le faire. La bande son est du même acabit, délurée et tonitruante : entre des thèmes joviaux et des voix digits très nippones, nos amis de Face se sont totalement lâchés sur ce titre. Mention spéciale à l’introduction, tout en animé, d’une exceptionnelle réalisation, un must pour la Neo-Geo. À noter une conversion PSX exclusivement réservée aux japonais, et qui, comme toute adaptation de jeu SNK, n’est pas évidente à trouver de nos jours.

Le requin de la finance psychotique, à droite, c’est Coquetry !Je vous défie d’aller au boulot avec le même costume...

Money Puzzle Exchanger se pose donc comme un incontournable du Puzzle Game, à intégrer de toute urgence dans la liste des jeux indispensables grâce auxquels il sera aisé de ridiculiser son entourage... Enfin, c’est ce que l’on croit au début, et puis ça finit de la même façon que les autres softs du même acabit. J’me vengerai !!!

Tonton Ben
(13 mai 2005)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(20 réactions)