Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Kirby - La série
Année : 1992
Système : Game Boy, GameCube, GBA, N64, NES, SNES, Wii
Développeur : HAL Laboratory
Éditeur : Nintendo
Genre : Plate-forme
[voir détails]
Par Valeth, Fabien & MadMarc (27 octobre 2008)

Alors qu'on attend toujours l'arrivée de la mascotte d'HAL Laboratory sur Wii, il semble de bon ton de jeter un regard sur les pérégrinations passées de la fameuse boule de chewing gum polymorphe dont la carrière de plus de 16 ans maintenant est impressionnante, même si celle-ci est toujours restée en partie occultée par les grosses mascottes de Big N. Malgré les apparences, la série comporte un nombre assez important de volets (dont les noms changeant d'un continent à l'autre sèment pas mal la confusion, un peu comme Castlevania) avec presque autant de spin off que de véritables opus.

Hoshi No Kirby / Kirby's Dream Land (1992)
Game Boy

C'est donc en avril 92 que HAL dévoile au grand jour ce qui deviendra sa grande mascotte, Kirby, qui à l'époque n'avait pas encore revêtu son célébrissime coloris rose mais optait plutôt pour un blanc immaculé sur les artworks. Techniquement très réussi pour un titre Game Boy, le jeu se révèle très frais et très agréable. Sa facilité et une durée de vie relativement faible le desservaient un peu mais la fraîcheur de l'ensemble avait marqué les esprits. Le jeu pose les bases de l'environnement de Kirby : ses niveaux bucoliques enfantins et décalés ainsi que sa faune particulière, dont le King Dedede le pingouin géant glouton qui ne rêve que d'aplatir Kirby à coups de maillet sans oublier les thèmes musicaux que l'on ne peut oublier (Green Green, Fountain of Dreams...). Évidemment pour un 1er opus le gameplay restait relativement limité comparé aux futures évolutions mais comporte une bonne partie des repères de la série : la petite boule rose peut évidemment aspirer ses ennemis afin de les digérer ou bien les régurgiter (ça fait moins anodin dit de cette façon...) à la face de ses opposants sous forme d'étoile, ou bien voler en se gorgeant d'air. L'originalité de cette version était de proposer un petit passage en shoot-em-up, denrée rare dans les opus qui suivront.

Les moins jeunes auront remarqué au passage la référence à Aventures of Lolo(lo).

Hoshi No Kirby: Yume No Izumi Monogatari / Kirby's Adventure (1993)NES

Fort du succès de la version GB, HAL lance une version NES de Kirby en... 1993 ! Cette attitude consistant à sortir un opus de Kirby sur une console en fin de course, HAL semble avoir un malin plaisir à la perpétuer comme nous le verrons un peu plus tard. Cet opus est d'autant plus intéressant que c'est de celui-ci que dérive la version GBA. Techniquement éblouissant, le jeu ne déçoit pas et introduit quelques nouveaux concepts comme les transformations de Kirby en fonction du type d'ennemis ingéré (futur concept pilier de la série), la subdivision des niveaux et également l'ajout de quêtes facultatives (des objets à trouver pour débloquer une autre fin) ainsi que des bonus games. Bref un bon jeu qui a le défaut majeur d'arriver bien trop tard pour une NES déjà bien oubliée. Il est à remarquer qu'une version en français dans le texte avec une croustillante traduction a vu même le jour, dont je donne vous donne quelques échantillons.

Kirby No Pinball / Kirby's Pinball Land (1993)
Game Boy

L'apanage des mascottes populaires est entre autres de générer des sub-games qui utilisent à outrance la licence à défaut d'être créatifs... et de qualité.

Ainsi sort ce jeu de flipper pas très inspiré composé de 3 minuscules tables que le sourire de Kirby ne saura pas sauver de la médiocrité et d'un rapide oubli, bien mérité après tout... Peut être avait-on chez HAL une panne créative après l'excellent Alcahest...

Hoshi No Kirby 2 / Kirby's Dream Land 2 (1995)
Game Boy

Après une épitaphe sur NES et un stage raté comme boule de flipper, Kirby revient pour une vraie suite sur Game Boy. L'attente fut récompensée puisque le jeu perpétue avec brio l'esprit du précédent en appliquant les nouveautés de la version NES (les transformations) et en introduisant un nouveau concept : les « amis », des animaux (au nombre de 3) que Kirby peut utiliser comme monture pour réaliser de nouvelles attaques, variables selon la transformation choisie. Kirby's Dream Land 2 donne vraiment l'impression générale d'une esquisse (au fusain, GB oblige) de l'opus majeur en préparation sur SNES, Kirby's Dreamland 3.

L'interlude SFC-BS-X...

Entre temps Kirby, popularité oblige, est l'objet de mini-jeux exclusifs divers et variés (surtout autour du sport) pour le système Bandai Sattelaview-X, qui, contrairement aux idées reçues n'a pas été le flop qui a été décrit puisqu'il a été fonctionnel d'avril 1995 à... Juin 2000 !

Rappelons que le système BS-X se basait sur un modem que l'on pouvait adjoindre à la SFC pour pouvoir télécharger des jeux spécifiques (pour la plupart des mini jeux basés sur de grosses franchises) via satellite avec même, comble de modernisme, une forme ancestrale de multi-joueurs en ligne sur certains jeux. Kirby s'est donc retrouvé pourvoyeur d'un nombre étonnant de mini-games, en l'objet de la série des Kirby no Omocha Hako (Arrange Ball, Cannon Ball, Guru Guru Ball, Pachinko, Pinball, Baseball, Ball Rally et Hoshi Kuzushi).

Kirby No Block Ball / Kirby's Block Ball (1995)
Game Boy

Exactement comme HAL l'avait déjà fait pour la version NES, voilà que sort encore un sub-game 6 mois après un opus majeur, espérant profiter de la popularité du titre précèdent. Cette fois-ci HAL a préféré sortir des placards Arkanoid, l'habiller aux couleurs de l'univers de Kirby et s'empresser de sortir le tout... Même technique, même sanction, un titre vite oublié aussi...

Kirby Bowl / Kirby's Dream Course (1994)
SNES

Kirby entre avec ce titre par la petite porte sur Super Nintendo (admirons au passage le temps que met HAL entre la sortie du hardware et le moment où ils y finissent un jeu...). Il ne s'agit pas encore ici d'un jeu de plates-formes-action mais encore d'un spin-off, mais non n'arrêtez pas de lire... car ce petit jeu est surprenant. Il s'agit d'une sorte de mélange entre Marble Madness et du mini golf, Kirby faisant office de balle à laquelle on peut donner toute sorte d'effets, de direction etc. De plus quand Kirby touche un ennemi il gagne le pouvoir de celui-ci, que l'on peut déclencher en appuyant sur un bouton dédié, ce qui donne une finesse et un dynamisme étonnants à ce jeu. Indéniablement addictif, ce petit jeu est à essayer de toute urgence si vous avez apprécié le Monkey Golf de Monkey Ball qui en est en fait une version bridée.

Kirby's Avalanche / Kirby's Ghost Trap (1995)
SNES

Toujours avec un certain opportunisme, HAL cette fois-ci fait comme Sega pour son Dr Robotnik's Mean Bean Machine, c'est-à-dire s'offrir la licence Puyo Puyo détenue par Compile pour faire son propre clone de Puyo Puyo dans l'univers de Kirby. Le résultat est assez sympathique mais manque cruellement d'inspiration. Peut mieux faire.

<<<
Page 1 sur 4