Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Death Rally
Anne : 1996
Systme : Windows
Dveloppeur : Remedy Entertainment
diteur : Apogee Software
Genre : Jeu de Course
Par Tonton Ben (24 mars 2008)

Le WRC, cest sympa, mais cela devient vite un peu monotone. Du goudron, de la boue, Sbastien Loeb qui gagne la fin... Non, vraiment, cest comme la F1, a manque de crasses, de vilaineries, de carambolages et de mitraillettes. Allez, les enfants, histoire dassouvir vos plus bas instincts, allez donc vous installer Death Rally, vous men direz des nouvelles !

Apogee Software, la boite qui a ensoleill mes nuits !
Cest pas un bel cran titre qui pte le feu a madame ?

Ahhhh, Apogee Software. Vous voyez tout de suite de quoi je veux parler. Non ??? Voyons ! Allez, ple-mle : Rise of the Triad, Duke Nukem, Commander Keen, Wolfenstein 3D... Vous saisissez tout de suite dans quel crneau on se place ? Le meilleur du Pc, tout simplement. Ces mecs se lancent dans nimporte quel genre, et nous proposent avec Death Rally la rhabilitation de ce bon vieux Super Off-Road, mais crois avec Carmageddon. Cool !

Le menu qui rsume tout : la caisse, la couleur, les options et les rparations.
Et hop ! On sinscrit vite fait pour une course !

Pas de scnario dans Death Rally, juste de lambiance. Latmosphre alternative du monde pourri o le seul dfouloir vient de ces courses ultra-violentes base de quatre concurrents qui cherchent passer la ligne darrive de 19 circuits ferms, et ce par tous les moyens. Et comme toute organisation sportive , celle-ci propose un classement long terme, les victoires remportes influenant la position des vingt participants au classement gnral. videmment, en jeune c... dbutant, lon commence au bas de lchelle...

Sur la grille de dpart, mieux vaut ne pas tre devant.
Bonjour lembuscade en plein virage !

...avec une caisse toute naze. peine 60mph. Tout juste bon concourir dans la catgorie facile, les plus dous ou les mieux quips allant sinscrire dans des courses de catgorie moyenne ou difficile. Pour le talent, cela ira sacqurir par lexprience ; mais pour lquipement, seul largent gagn par les courses pourra financer le tuning du bolide. Trois axes damliorations sont possibles : le moteur, pour gagner en vitesse ; les pneus, pour matriser le contrle du vhicule notamment dans les virages en pingles toute blinde, et le blindage, pour ne pas fracasser son engin au bout de trois murs ou carambolages.

Les lments troids du dcor sont astucieusement placs et apportent une profondeur visuelle trs russie.

Et largent, comment le gagne-t-on ? Trs simple. Principalement, en gagnant chaque course slectionne. Selon le niveau de difficult choisi, et en fonction de sa place larrive, les brouzoufs peuvent tre engranges trs vite. Mais dautres moyens de faire la culbute sont possibles : sur le parcours sont disperss des dollars ramasser en passant dessus, dont parfois un gros qui vaut vraiment le coup, et qui viennent sajouter au pcule gagn en fin de course. Attention, ceci nest valable que si lon ne termine pas dernier, sinon adieu les bonus.

Le sponsor sen mle aussi, en distribuant de temps en temps un bonus pcuniaire pour excellents rsultats. Et puis, parfois aussi, un objectif pas super glorieux vous sera propos contre rmunration : il sagira soit de ramasser des strodes ( Duke Nukem), et de finir premier, soit dliminer un concurrent spcifique de la course (il ne doit pas franchir la ligne). Attention, rater la mission vous attirera des ennuis.

Le march noir, une tape incontournable pour mettre toutes les chances de son ct.
Il faut apporter ses strodes au Duke... Hmmm, thats better !

Car des crasses, dans Death Rally, il va en tre largement question. Aprs le menu du garage, vient celui du march noir, beaucoup plus rigolo, o lon vous proposera quelques agrments pas fair-play du tout : achat de mines ( larguer dans les virages o dans les roues dun concurrent trop proche), turbo amlior (mais qui attaque la carrosserie), pare-chocs peronnant pour infliger le max de dgts au contact, et sabotage, pour rduire larmure dun concurrent au hasard au dbut de la course. Cest payant, mais a paie !

Alors, comme si la vitesse et la conduite ne suffisait pas, la problmatique des dgts du vhicule devient un lment primordial du jeu : 100% de dgts, et cest llimination pure et simple de la course. Mais pass les 50%, la facture devient sale en rparations la sortie ! Et des dommages, on en prend rapidement. Ne vous retrouvez jamais devant les autres en dbut de course (les moins bien classs au championnat gnral ont les premires places sur la ligne de dpart), cest un coup se faire sortir en 20 secondes. Gnralement, il faut se mettre en retrait, avoiner un max la mitraillette, et reprendre le lead de la course coups de turbo, dont les recharges se trouvent aisment sur le parcours, comme pour les munitions de la mitraillette. En parlant des bonus de course, attention ne pas ramasser un champignon hallucinogne, leffet est garanti ! Lcran part en sucette pendant 5 secondes coups de superbes distorsions visuelles, bonjour le contrle.

Les effets de distorsion dus aux champignons hallucinognes sont impressionnants, et handicapent rellement la conduite, cest un coup finir dans le mur chaque prise.

Parce que techniquement, Death Rally, il claque svre. Quelle dmonstration de la part de nos amis de Remedy ! Au-del dun design gnral trs bien senti, tout le sel du titre prend forme lors des courses. Avec une vue verticale plongeante extrmement lisible, lon peut apprcier leffort graphique de chaque niveau : des villes de bton de Suburbia la jungle de Bogota, en passant par les canyons de Hells Road, cest superbe. De nombreux effets de troid trs bien intgrs transcendent lexprience, et donnent un volume saisissant aux parcours, galement trs varis dans leur conception. Il y en littralement pour tous les gots.

Avec mon pare-chocs amlior, les carrosseries adverses ne vont pas tenir longtemps.
Le must : finir une course seul. Le bonus en vaut la peine !

Que dire des contrles ? Ils se rvlent excellents. Le jeu se veut trs vloce, mais jamais les contrles ne prennent le joueur en dfaut, cest du tout bon. Lanticipation est la rgle, la connaissance des circuits est imprative. Cest rapide, a part 100 lheure, les sensations rpondent prsentes. La musique, trs techno, colle parfaitement lambiance, le tout formant, avec des voix et des bruitages trs bien sentis, un environnement homogne. Bravo !

Et si le jeu ne propose pas un mode deux joueurs, ce qui nest jamais trs facile pour ce genre de titre du point de vue de la lisibilit dans laction, le mode rseau est l pour combler les attentes de celles et ceux qui veulent du massacre en groupe : jusqu huit joueurs peuvent se connecter en mme temps pour saffronter en rpartissant dans diffrentes courses. Nanmoins, mme en solo, cest du plaisir ltat pur, pas forcment trs long, le jeu en soi tant assez court retourner avec un bon entranement (trois modes de difficult globaux sont disponibles, bonne chance pour le mode Hard), mais demeure intense. Un certain dfi vous attend, il vous arrivera rgulirement de vous faire retourner sur de nombreuses courses, car lIA est bonne, trs bonne.

Le circuit Complex porte trs bien son nom !
Le Duke, cest le meilleur, il truste toutes les victoires. Come get some !

Death Rally, avec lensemble du catalogue Apoge Software (et Epic Megagames, voire du monde du shareware Pc en gnral), se montre parfaitement reprsentatif de la qualit propose par ces tnors du jeu vido sur le support longtemps rput pauvre dans le domaine. Je radote beaucoup sur ce sujet, mais jinsiste pour lavoir particulirement vcu : cest avec ce genre de titre que le monde du shareware a supplant les diteurs dits classiques sur Pc, alors que le rapport de force financier tait totalement dsquilibr, les quipes du shareware tant gnralement 4/5 types maximum bossant quasiment de faon amateur sur ce genre de projet. Comme quoi, le talent et la passion...

Il est amusant de constater, une dcennie plus tard, ce que ces exprimentations videoludiques ont pu engendrer. Si le nom de Remedy vous dit quelque chose, cest srement parce que vous avez vu le logo de cette petite boite finlandaise sur deux autres monuments sortis depuis : lexcellentissime Max Payne, et sa suite culte The Fall of Max Payne.

Mise jour : le jeu est dsormais librement tlchargeable depuis de nombreux sites, y compris celui de Remedy.

Tonton Ben
(24 mars 2008)
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(19 ractions)