Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Hard Hat Mack
Année : 1983
Système : Apple II, Atari 8-bits, C64, PC
Développeur : Electronic Arts
Éditeur : Electronic Arts
Genre : Arcade
Par Bernard (16 février 2004)

En pleine ère des jeux de plates-formes sur arcade, console et ordinateurs personnels (Donkey Kong...), Electronic Arts sort en 1982 Hard Hat Mack sur Apple 2. L'action se déroule dans un contexte industriel et met en scène des machines diverses et variées dans un principe manichéen d'opposition entre le héros et les 2 autres protagonistes qui implique une concentration de tout les instants.

Tout d'abord Mack, le héros, "père spirituel" de Bob le Bricoleur. Cet artisan infatigable essaye tant bien que mal de terminer le chantier qui lui a été confié, se battant contre la montre (les bonus diminuent au fil du temps) et ses ennemis jurés. Contrairement au chat qui à neuf vies, Mack n'en dispose que de trois pour mener à bien sa mission. Ensuite viennent Vandal et Osha, les deux autres protagonistes dont la principale activité consiste à empêcher Mack de compléter son œuvre. Le premier ressemble à un Gremlin croisé à un joueur de basket, le deuxième à un inspecteur du fisc en furie.

Un chantier en trois temps

Les fondations

La première tâche de Mack consiste à sécuriser les différents étages d'un building en construction. Quatre étages sont en effet incomplets, faisant apparaître des trous dans les planchers.... qui peuvent se révéler fatals à l'entrepreneur étourdi. Ces trous doivent être comblés à l'aide de poutres de métal disposées aléatoirement sur les 4 niveaux inférieurs.

Mack doit donc récupérer ces poutres en évitant Vandal ou Osha et ensuite s'emparer du marteau- piqueur ambulant pour les riveter. Un ascenseur à gauche de l'écran, des chaînes entre 2 niveaux et enfin un trampoline à droite lui permettent de naviguer entre les niveaux. L'un des côtés attachants d'Hard Hat Mack, outre la qualité de l'ambiance musicale, particulièrement lors des déplacements du héros, réside dans l'animation graphique de Mack lui-même. C'est étonnant de voir l'impact de la gravité sur un petit bonhomme pareil, que ce soit lorsqu'il prend l'ascenseur, le trampoline, ou qu'il se gamelle lors d'une chute...

Le dernier niveau contient 3 éléments clefs :

  • Une cloche qui permet d'appeler l'ascenseur
  • Divers outils (une lampe, un marteau, une clef...) qui vous donneront droit à un bonus
  • Une machine à rivet devenue folle et qui bombardera Mack de pièces métalliques mortelles.
Les bonus

La pause Déjeuner

La deuxième tâche; se déroulant donc au milieu du chantier, consiste dans la collecte (et l'absorption ?) d'une demi-douzaine de boites de casse-croûtes disséminés sur 4 niveaux (plancher compris). De nouveaux nous retrouvons les mêmes protagonistes, à ceci près qu'Osha ou Vandal (présent aléatoirement) ne peuvent se balader sur tout l'écran et restent cantonner au quadrant bas/droite (plancher / plate-forme). Mack en revanche doit parcourir toutes les plates-formes en évitant les chausses-trappes pour ramasser sa pitance. Un outil-bonus est même disponible sur le plancher après la caisse, à vos risques et périls....

Une plate-forme au milieu sert d'ascenseur et les obstacles comprennent notamment :

  • Des pinces
  • Une presse hydraulique
  • De la dynamite
  • Des blocs de gravats, etc.

Une fois son repas terminé, Mack pourra grâce à une habile utilisation de son casque 100% ferreux et d'un timing parfait profiter du déplacement de l'aimant afin d'accéder au niveau suivant sans se griller les poils de la moustache sur l'incinérateur....

Le recyclage

Pour la dernière tâche, Osha et Vandal sont de retour et vont tout faire pour empêcher Mack de ranger et mettre au rebut les caisses qui traînent. Ces caisses doivent être jeter dans deux gros caissons situés en bas de l'écran. Ce chantier contient un tapis-mécanique/ ascenseur au milieu dont Mack peut utiliser les services pour naviguer entre toutes les plates-formes. Faites en sorte que Mack ne loupe pas une sortie, cela pourra lui être fatal. On retrouve de part et d'autre de cet ascenseur les trampolines du 1er chantier.

Le dernier étage contient parfois, outre une caisse à ranger, des outils-bonus. Les principaux obstacles ici consistent en la présence d'Osha et de Vandal d'une part et d'un tapis roulant associé à une presse hydraulique et des fers à souder muraux d'autre part... un vrai régal en terme de timing....

Un rythme effréné

Hard Hat Mack est un jeu aux principes simples mais représentant un challenge non négligeable même pour les joueurs avertis. Arriver à terminer les 3 chantiers représente un défi significatif. En effet dès le premier niveau, point de répit, il faut se plonger dans l'action et veiller au grain à tout moment. Le contrôle de Mack se fera de préférence au joystick, celui-ci permettant un contrôle plus fin des mouvements. Les nombreuses embûches requièrent comme soulignés ci-dessus un timing parfait... Le jeu en lui-même n'a pas de fin, l'action rebouclant sur le niveau 1. Ceci peut sembler frustrant, particulièrement au regards des autres jeux de plates-formes du début des années 80 dont certains présentaient des centaines de niveaux comme Lode Runner, paru une année avant Hard Hat Mack.

Mais la qualité de la musique, la difficulté inhérente des chantiers (toute erreur vous ramène à la situation de départ du chantier en question) l'exigence en terme de contrôle des déplacements et un niveau de concentration élevé en font une expérience nostalgico-ludique très intéressante.

Bernard
(16 février 2004)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(12 réactions)