Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Hamurabi
Année : 1974
Système : Apple II, Atari 8-bits, C64, PC
Développeur : Ahl, David
Éditeur : freeware
Genre : Stratégie
Par Bernard (08 octobre 2003)

L'ancêtre des jeux de stratégie et de simulations

Hamurabi (parfois appelé aussi Kingdom) est un jeu qui n'évoquera probablement aucun souvenir pour les joueurs âgés de moins de 30 ans (et pour cause, il fut conçu par David Ahl aux débuts des années 1970)... mais c'est un événement majeur dans l'histoire des jeux vidéos !

David Ahl

Revenons aux sources, en cette époque glorieuse époque qui avait déjà vu l'apparition des premiers jeux sur les "mainframes computers", notamment SpaceWar et Trek, et qui verrait vers la fin de la décennie les premiers micro-ordinateurs (Apple par exemple en 1977), un ovni ludique prenait la forme d'un programme BASIC d'une cinquantaine de lignes... Présenté par David Ahl dans son livre "Basic Computer Games" il allait donner naissance à tout un nouveau pan de l'univers ludique.

Video & Arcade Games, consacré à David Ahl

A l'appel de votre chambellan, vous décidez de prendre la destinée du royaume de Sumérie en main :
"O Grand Roi, vous avez régné sagement durant les dernières années et vos lois ont fait votre renommée à travers le monde pour leur sagesse et leur efficacité...
Mais des temps difficiles sont maintenant sur nous et il faudra un monarque exceptionnel et une excellente gestion de nos ressources afin que notre cité-nation puisse survivre et s'épanouir...
Méfiez-vous d'un peuple trop affamé, il pourrait chercher à vous destituer avant la fin de votre règne"

Le début de votre règne

Le principe est révolutionnaire : Vous incarnez Hamurabi, le grand roi de Sumérie, et vous devez administrer votre royaume pour une durée de 10 ans... Charge à vous, donc, d'arbitrer tous les ans (la notion de tour de jeu apparaît) entre la plantation d'hectares de blé, d'achat ou de ventre des terres aux royaumes voisins... sans oublier de remplir certains silos pour alimenter votre peuple...

Vos choix furent judicieux !

Dans un environnement des plus spartiate (tout le jeu se présente sous la forme d'un dialogue en format texte entre vous et votre chambellan), on se pique à s'essayer de jouer ... à Dieu ! En fonction de vos réponses, des gens vous mourir, votre peuple va s'enrichir ou au contraire sombrer dans la décadence ... Agissez en monarque éclairé, votre prestation sera jugée en fin de jeu !

Vous n'avez pas su gérer votre royaume... cela vous a conduit à votre perte

Même si certaines variables sont rapidement maîtrisables (combien dois-je semer d'hectare de blés pour nourrir ma population...) le jeu introduit certains paramètres de manière totalement aléatoire. Ainsi l'appétit des rats qui hantent vos greniers à blé est variable. Ils peuvent d'une année sur l'autre amputer votre récolte de moitié, mettant à bas votre patiente stratégie de croissance... Le joueur se confronte pour la première fois dans l'histoire des jeux vidéo à une simulation de la gestion d'un univers sous l'arbitrage des prémices d'une "intelligence artificielle".

Les descendants d'Hamurabi sont nombreux.

La fusion des principes d'Hamurabi, de Life (le premier jeu de simulation de la vie, élaboré par le mathématicien John Conway sorti au début des années 70) et d'Empire (le premier jeu wargame sorti en 1978) engendrera des séries légendaires telles que Sim City et consorts, Civilization et ses nombreuses suites, Populous, etc. Celles-ci, quoique innovant dans le scénario, l'univers mis-en avant et la diversité des actions ne font que reprendre sous une forme graphique, et avec des règles plus complexes, les principes fondamentaux d'Hamurabi : la gestion par un joueur de ressources limitées dans un but précis sous l'arbitrage d'une "intelligence artificielle".

Bernard
(08 octobre 2003)
Sources, remerciements, liens supplémentaires :
Téléchargements :
- Pour ceux que cela intéresse, voici converti par Leo Michel, Hamurabi en fomat .exe, tournant sous Windows / DOS.
- Une version française Apple II, tournant sous émulateur Apple (type Applewin).
- L'envers du décor : le listing BASIC d'Hamurabi au format txt.
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(23 réactions)