Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Fire Pro Wrestling - La série
Année : 1989
Système : Arcade, Game Boy, Megadrive, PC Engine, Playstation, Saturn, SNES, Wonderswan
Développeur : Human
Éditeur : Human
Genre : Jeu de Combat (VS fighting) / Sport

Fire Pro Wrestling : Doumu Choujou Taisen / Wrestling Universe
(PC Engine CD - 1995)

Un an après sa commercialisation sur Super Famicom, Fire Pro Joshi All Star Dream Slam sort sur PC Engine. Mais attention, cette fois Human sort l'artillerie lourde afin d'offir un cadeau d'adieu aux fans de la série possesseurs de la machine de Nec. Car ce Fire Pro est non seulement le premier à profiter d'un support CD, il nécessite aussi l'extension « arcade card » afin d'assurer au jeu une réalisation presque équivalente à celle de la version Super Famicom. Et c'est bien le cas : les sprites des catcheuses sont aussi grands et tout aussi bien animés, même si le graphisme est un peu moins fin et un peu moins coloré, et les bruitages sont également inférieurs à la 16-bits de Nintendo. Mais on pardonnera volontiers ces détails à la lumière des nombreux ajouts dont bénéficie cette nouvelle version.

Une intro qui profite du support CD.
La réalisation n'a pas grand chose à envier à la version SFC.

Tout d'abord, le jeu ne se contente plus d'une seule licence officielle puisqu'on trouve aux cotés des filles de la All Japan Women Pro Wrestling (AJW) les catcheuses de la Japan Women Pro Wrestling (JWP). Ceci ne permet pas pour autant de profiter d'un « roster » plus étendu puisque des stars de la AJW ont été supprimées, mais de nouvelles combattantes comme Dynamite Kansai, Candy Okutsu, Plum Mariko ou la légendaire Devil Masami viennent officiellement se joindre à la fête. Ce sont en tout 8 combattantes de la JWP qui s'ajoutent aux 16 stars de la AJW déjà présentes pour la plupart dans la version Snes.

Bull Nakano et Aja Kong portent leurs prises favorites : tout en douceur !

Ensuite, support CD oblige, on profite de superbes musiques avant et pendant les matches. De plus, l'intro du jeu nous gratifie de la chanson officielle de la AJW, un bon vieux morceau de rock 80's qui met la pêche ! Cette intro nous montre également de petites animations réalisées à partir de vidéos digitalisées tandis que certaines catcheuses s'adressent directement au joueur avec leur voix douce et suave (et il faut vraiment être fan pour trouver la voix de Aja Kong douce et suave !). Mieux : ces voix digitalisées se retrouvent également pendant les matches et on entendra les catcheuses hurler leur joie ou leur frustration avec férocité et prononcer le nom de certaines prises. Et puis la vidéo qui se déclenche lorsqu'on gagne en utilisant la prise de finition de sa catcheuse est encore présente et de bien meilleure qualité (bien que toujours en noir et blanc). Côté ambiance, ce Fire Pro assure !

Ça bastonne dur hors du ring !
Une vidéo en noir et blanc se déclenche à la fin du match s'il est conclus par son « finisher ».

Et enfin, on constate avec joie que le mode « Edit » est bien présent dans cette version. Malheureusement, il ne permet pas de customiser l'apparence des catcheuses mais on peut les renommer, changer leurs caractéristiques (puissance des poings et des pieds, habilité à porter des prises de soumission...), leur attribuer de nouveaux coups et également programmer leur « logique ». Ensuite, sa catcheuse modifiée peut être sauvegardée dans l'un des 6 emplacements prévus à cet effet.

De jolis menus et des photos digitalisées réussies pour chaque combattante (ici : Suzuka Minami et Akira Hokuto).

Le reste du jeu est identique à Fire Pro Joshi: All Star Dream Slam. Enfin, notons qu'il n'y a aucun soucis de maniabilité puisque cette version gère le pad 6 boutons de la PC Engine. Certes, il ne s'adresse pas à tout le monde puisqu'il ne met en scène que des femmes, mais il est techniquement largement supérieur à Fire Pro Wrestling 3 sur la même machine et tout aussi fun à pratiquer.

Voici la liste des catcheuses présentes. D'abord les catcheuse de la AJW, puis celles de la JPW :

  • Bull Nakano
  • Aja Kong
  • Akira Hokuto
  • Kyoko Inoue
  • Takako Inoue
  • Yumiko Hotta
  • Etsuko Mita
  • Minami Suzuka
  • Mima Shimoda
  • Sakie Hasegawa
  • Toshiyo Yamada
  • Manami Toyota
  • Bat Yoshinaga
  • Mariko Yoshida
  • Chaparita Asari
  • Kaoru Itou
  • Devil Masami
  • Dynamite Kansai
  • Mayumi Ozaki
  • Cutie Suzuki
  • Plum Mariko
  • Akira Fukuoka
  • Candy Okutsu
  • Bolshoi Kid

Les catcheuses seront présentées à la page suivante.

Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(54 réactions)