Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Panesian : la trilogie coquine
Année : 1990
Système : NES
Développeur : Idea-Tek/C&E
Éditeur : Panesian
Genre : Puzzle / Flipper
Par el Sombrerara (22 octobre 2012)

Aujourd'hui, penchons-nous sur une trilogie à laquelle vous n'aviez certainement pas eu accès lorsqu'elle s'est retrouvée sur le marché dans les années 90, d'abord parce que son édition a été plus que limitée, ensuite parce que vous n'aviez certainement pas l'âge requis à l'époque pour jouer à des jeux d'argent, coquins de surcroît !
Il s'agit de trois jeux publiés par Panesian, Peek a Boo Poker, Bubble Bath Babes et Hot Slots, mais qui n'ont jamais été officiellement licenciés par Nintendo, bien qu'ils se soient retrouvés sur le marché américain. Dans ces jeux, vous affronterez uniquement des adversaires féminins qui vous entraîneront hors des sentiers battus pour vous offrir des « récompenses » inattendues.

Peek-a-Boo Poker (1990)

Peek a Boo Poker est comme son nom l'indique, un jeu de poker, plus exactement du strip poker, l'un des premiers pour le système NES. Attention à votre portefeuille : Full-House Francine, Pok-er Penny et Double Dealing Debbie vont tenter de vous plumer ! Mais si vous êtes suffisamment adroit, c'est vous qui les plumerez... et qui les déshabillerez ! Pour chaque tranche de 1000 dollars remportés, votre adversaire va se dénuder un peu plus, jusqu'à se retrouver en tenue d'Ève... même si au début du jeu, certaines sont déjà dénudées.
Pour cela, vous devrez franchir cinq étapes, au cours desquelles les miss vont arborer des tenues de plus en plus légères. Attention, ne vous attendez pas à voir la dernière photo de Playboy, hein ! On ne parle là que d'images (grossièrement) pixelisées. Mais il faut bien avouer que les poses prises par ces demoiselles sont suggestives et assez osées pour un jeu vidéo de cette époque. La musique est sympa (même si on ne peut pas la couper), les distributions de cartes et les mains gagnantes parfois surprenantes et ce sont les cartes qui occupent quand même le plus l'écran au cours d'une partie. Soyons francs : les vrais amateurs de poker n'y reviendront pas dix fois. Mais pour le fun et pour voir à quoi ressemblaient les jeux dits « pornos » d'il y a 20 ans, il y a de quoi tenir quelques heures !

Hey, sexy lady!

Bubble Bath Babes (1991)

Pour les amateurs de réflexion dans un autre genre, la firme asiatique a également conçu sur le même principe, un hybride entre Tetris et Bust-a-move qui s'appelle Bubble Bath Babe. Pas plus licencié que le précédent, ce jeu tourne également sur NES. Le principe est simple : il faut éviter l'accumulation de rangées de bulles en emboîtant correctement les pièces de différentes formes et couleurs qui se présentent dans un ordre aléatoire. Dès qu'au moins quatre bulles d'une même couleur se touchent, elles disparaissent de l'écran. Si l'écran s'est rempli, vous avez perdu ; si vous arrivez à maintenir votre niveau de bulles assez bas, non seulement vous pourrez observer la demoiselle dévêtue se coiffer mais en plus votre bonus sera... une pose porno pixelisée ! Quatre jeunes-filles font leur show en prenant cinq positions différentes accompagnées de commentaires salaces...
À noter que ce jeu propose un mode à deux joueurs, et qu'une pièce qu'on pourrait rapprocher des symboles « Wild » des machines à sous, fait de temps en temps son apparition pour vous aider à progresser. Le jeu propose pas moins de 24 niveaux et les derniers semblent plutôt difficiles à remporter. Certains acharnés, qui ont tenté de terminer le jeu, ont annoncé être restés sur leur faim à cause d'un bug au dernier niveau qui empêcherait d'aller jusqu'au bout...

La version originale, avec les étapes 1-2 et 1-6...
...et la version « politiquement correct ».

Hot Slots (1991)

Enfin, le dernier titre de la trilogie est un jeu de machines à sous intitulé Hot Slots (à l'origine « Hot slot » mais ça faisait certainement trop penser à « hot slut »... traduction censurée, quelques recherches vous renseigneront vite ! [NdL : oui, oui on a compris, on a Internet tu sais...]). Sans surprise, on vous propose ici de faire tomber le jackpot de trois bandits manchots différents : Cuttie Bunnie, Juicy Fruit et Las Vegas. Vous disposez d'un budget de 400 dollars et pouvez acheter des jetons par tranches de 50 dollars. On retrouve les combinaisons gagnantes des vraies machines à sous à trois rouleaux : les trois symboles 7, les trois symboles BAR ou encore les trois symboles JAC de la même couleur. Quand vous remportez le jackpot, la machine clignote et joue de la musique, comme les vraies ! Mais accrochez-vous car les différentes combinaisons ne rapportent pas gros (environ 15 dollars chacune) et il vous faut gagner au moins 210, 300 et 450 dollars pour espérer mater Silver Dollar Sally, Lucky Lucy ou Two Nickle Nancy de plus en plus dénudées ! Ce dernier jeu est sans doute le plus prenant des trois (sans mauvais jeu de mot) et les commentaires des filles ne sont pas piqués des vers !

Cutie Bunny.
Juicy Fruits.
Las Vegas.

Si vous ne possédez pas (encore) ces jeux, inutile de les chercher sur ebay, à moins que vous ne soyez un collectionneur fou : leur rareté en a fait monter le prix autour des 500 dollars pièce. Mais grâce à la magie des émulateurs, rien ne vous empêche de vous faire gratuitement une soirée délire entre potes... Attention, les jeux vous auront prévenus : certaines images seront peut-être trop « hot » pour vous ! À vous de juger si elles sont devenues « tout public » de nos jours...

el Sombrerara
(22 octobre 2012)
Sources, remerciements, liens supplémentaires :
Les images viennent du site GiantBomb.
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(11 réactions)