Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Bloodborne
Année : 2015
Système : Playstation 4
Développeur : From Software
Éditeur : Sony
Genre : Action / RPG / Aventure
[voir détails]

- Généralités : le monde de Bloodborne

Dans Bloodborne, les "Échos de Sang" ont la même fonction que les âmes dans les Souls : gain de niveaux, achat d'objets, améliorations et réparation des armes. On les récupère en combattant ennemis et boss, mais également en explorant le monde et en dénichant du Nécrosang plus ou moins concentré. Bien entendu, on applique le même principe que dans les Souls : si on meurt, les Échos en notre possession restent à l'emplacement du trépas (ou peuvent être ramassés par un monstre qui rôde dans le coin) ; on peut tenter d'aller les récupérer mais si on meurt à nouveau avant d'y arriver, ils sont définitivement perdus.

On obtient de la lucidité lorsqu'on découvre pour la première fois une arène de boss, et en terrassant celui-ci on en récupère davantage. De plus, des crânes appelés "Savoirs de Déments", sont cachés çà et là - tout comme les fragments de Nécrosang - et offrent de la lucidité supplémentaire. Elle permet d'acheter quelques objets particuliers, mais elle sert surtout pour invoquer les PNJ lors de la plupart des combats contre les boss. De plus, si on en accumule 15, certains ennemis disposent de nouvelles attaques et on doit même affronter des créatures supplémentaires dans quelques zones ; à 40, on voit les choses invisibles aux autres comme lorsque la Lune de Sang se lève. Attention, plus on a de lucidité, plus la résistance à la folie diminue.
Certains Êtres Cosmiques que vous croiserez sont friands de votre lucidité et s'ils vous attrapent, ils puiseront directement dans votre cerveau !

On retrouve la barre d'endurance verte, qui se vide lorsqu'on court, lorsqu'on roule ou lorsqu'on frappe (et plus on frappe fort, plus on en perd) ; le joueur est en terrain connu.
Mais on constate une nouveauté avec la barre de vie rouge, appelée "vengeance" ou "ralliement". Pour encourager encore plus l'attaque, le joueur qui vient de prendre un coup - et donc de perdre de la vie - peut tenter de la récupérer en contre-attaquant immédiatement. Visuellement, cette portion récupérable apparaît en orange ; au bout de quelques secondes elle disparaît et la barre de vie est définitivement amputée des dégâts subis. Il est donc possible de prendre des coups, frapper l'ennemi alors qu'il vient de finir son attaque, et ainsi finalement ne pas avoir perdu de vie dans l'enchaînement.
Il existe des bonus (gemmes de sang) qui allongent le temps imparti au ralliement.

J'ai pris quelques dégâts : la barre de vie rouge est légèrement réduite, jusqu'au curseur blanc.
Toute la partie à droite du curseur est orange et correspond au ralliement.
Si je contre-attaque rapidement, je récupèrerai ces points de vie ; sinon ils seront perdus.

Finies les fioles d'Estus à boire ! Les soins dans Bloodborne se font grâce à des Fioles de Sang, qu'on s'injecte par une piqûre en intraveineuse dans la cuisse ! Ça doit faire aussi mal que certaines attaques de monstres... On peut transporter 20 fioles par défaut, mais certaines Runes de Caryll (je vous en parlerai un peu plus loin) permettent d'outrepasser légèrement cette limite.


- Mouvements et combats

From Software nous offre un jeu avec ce savoir-faire qui lui a valu ses lettres de noblesse : une difficulté à priori insurmontable, mettant les capacités du joueur à l'épreuve pour le forcer à analyser, comprendre, et enfin vaincre l'ennemi. Les combats sont donc très difficiles, le sentiment d'accomplissement ressenti par le joueur étant toujours primordial pour Miyazaki. Cependant, l'équipe avait décidé dès le départ de rendre les affrontements plus violents, de donner au joueur l'impression qu'il se bat vraiment pour sa survie, et pour cela de légèrement changer les données en favorisant l'attaque.
Ainsi, les mouvements du chasseur sont plus rapides que dans les jeux précédents. Aucune erreur possible quand on vient de jouer à Dark Souls. Même la Morteflamme qu'on incarne dans Dark Souls III, qui est sorti après et profite de nombreuses améliorations de Bloodborne, n'est pas aussi agile que le chasseur. Quand on ne cible pas l'ennemi, les mouvements disponibles sont les mêmes que dans les Souls : marche, course, saut, roulade ; en revanche quand on est dans un combat et qu'on a ciblé un monstre, les roulades sur le côté se transforment en pas chassés, ce qui permet de tenter une contre-attaque plus rapidement.

Attaque chargée en cours.
Même lui, il va prendre cher et voler en arrière sous le choc.

Les commandes de combat sont légèrement différentes dans Bloodborne que dans les Souls.
- Le bouton L1 est le déclencheur de la "transformation" de l'arme trompeuse (équipée en main droite), entre son aspect "normal" et son aspect "étendu" - je vous parlerai des armes un peu plus loin. Cette transformation est utilisable n'importe quand, même en plein milieu d'un combat, ce qui donne lieu à une animation spéciale (mais il faut compter un petit temps supplémentaire correspondant à la transformation avant de frapper). Très fun.
- La gâchette L2 est le tir de l'arme tenue en main gauche : tir unique pour une arme à feu, dégâts continus tant qu'on appuie sur la gâchette pour le Lance-Flammes ou le Romarin (brume ésotérique). Si l'arme trompeuse est en mode "étendu" et doit être tenue à deux mains, l'arme de la main gauche est rangée et on obtient en contrepartie un mouvement supplémentaire pour l'arme en main droite, souvent intéressant car différent des deux autres disponibles.
- Le bouton R1 est le coup normal, ça on a l'habitude !
- La gâchette R2 est le coup puissant : une simple pression lance l'animation et le coup puissant de base. On peut cependant le charger en laissant la gâchette appuyée : on voit le chasseur préparer son coup, puis quand la charge est au maximum, il effectue une attaque encore plus dévastatrice (logiquement appelée "Attaque Chargée"). Par exemple, avec l'attaque chargée de la Hache, le chasseur fait deux tours complets et envoie tout balader autour de lui ! Évidemment, il faut tenir compte du temps de chargement pour affronter les ennemis, certains sont trop rapides pour qu'on puisse s'en servir contre eux. Heureusement, on peut arrêter la charge si on se rend compte qu'on ne pourra pas aller jusqu'au bout, et bénéficier quand même du coup puissant.
- Il reste les combos : attaque R1 après une roulade, courir + R1 pour un coup avec élan, et avant + R2 pour une attaque sautée.

Comme dans les Souls, on peut faire une attaque-surprise dans le dos (backstab). Dans Bloodborne, elle se fait d'abord avec l'attaque chargée R2, puis se finalise par l'attaque R1 : cela permet d'augmenter drastiquement les dégâts subis par l'ennemi, on peut rapidement ruiner la barre de vie d'un monstre pour peu qu'il soit suffisamment lent.
Le contre rappelle la parade des Souls, quand on pare une attaque avec le bouclier et qu'on enchaîne une contre-attaque dévastatrice ; mais ici, le contre se fait à l'arme à feu L2. Il faut tirer sur l'adversaire au moment où il lance son attaque : le joueur n'a qu'une toute petite fenêtre de temps pour placer son tir, sachant que s'il fait feu trop tôt ou trop tard, il se prend le coup qu'il avait vu venir ! Théoriquement, on peut contrer la plupart des créatures humanoïdes, et même quelques autres ; prudence toutefois, car certains ennemis peuvent tuer en un coup, et le pari de contrer peut être très risqué. Mais quand c'est réussi, quel bonheur ! Le contre étourdit l'ennemi un court instant, ce qui laisse juste le temps au joueur de réaliser une "Attaque Viscérale" avec R1 : il plonge la main dans le corps de la créature pour tenter de lui arracher le cœur, puis la repousse ! Gerbes de sang et bruits de déchirure complètent le tableau, tandis que l'adversaire perd une énorme quantité de vie (s'il ne meurt pas directement).
Prenez garde : plusieurs ennemis peuvent vous contrer, et j'en ai même affronté un capable de faire des attaques viscérales !

Ce loup-garou m'a attrapé et me mâchouille
goulûment. Mon sang gicle à gros bouillons.
Ouf, j'ai réussi à contrer ce géant.
Dans quelques dixièmes de secondes, je lui
fais une attaque viscérale.

Oui, du sang, il y en a à chaque combat. Plein. Comme je le disais, Miyazaki voulait qu'on ressente une véritable lutte pour la survie.


- Armes trompeuses

Ce sont les armes tranchantes tenues de la main droite.
Elles sont appelées "Armes Trompeuses", car elles ont toutes deux formes : une version "normale" qu'on tient d'une seule main, avec une portée assez courte, et une version "étendue" qu'on tient automatiquement à une ou deux mains selon l'arme, avec une portée allongée et des dégâts accrus mais au détriment d'une vitesse de frappe moindre. Ce type d'armement n'est pas exactement identique dans les Souls, dans lesquels on peut tenir l'arme à une ou deux mains, mais c'est le joueur qui décide et l'arme ne change pas d'apparence. Dans le cas d'une arme trompeuse qu'on tient à deux mains en version "étendue", on gagne un nouveau mouvement avec L2 mais on perd la possibilité d'utiliser l'arme à feu en main gauche : il faut donc peser le pour et le contre (comme dans les Souls où, lorsqu'on tient l'arme à deux mains, on perd l'avantage du bouclier).

Chaque arme a ses propres mouvements d'attaque ("moveset"). Comme dans les Souls, il ne faut pas chercher la vraisemblance, car quand on voit l'aspect de certaines d'entre elles - comme l'Épée-Marteau, on se demande comment on peut seulement les soulever ! Même si le jeu gère le "poids" de l'arme en proposant des mouvements plus lents après un coup pour celles qui font de gros dégâts, on est toujours dans le cadre du fun et de l'affrontement pour la survie, et contrairement aux Souls, le vrai poids de l'arme n'est pas pris en compte dans le jeu (le poids en général n'existe pas).

Les Chétifs, petits messagers, remettent un premier cadeau au chasseur : une arme trompeuse,
à choisir parmi Couperet-Scie, Canne-Fouet et Hache de Chasseur.
Cliquez sur l'image du Couperet-Scie pour une version plus grande.

- Armes à feu

Les armes à feu sont moins nombreuses que les armes tranchantes, elles sont tenues de la main gauche et c'est grâce à elles qu'on peut espérer faire des contres. Elles utilisent des balles de vif-argent, qu'il est facile de récupérer sur tout ennemi abattu qui avait une arme à feu ; comme les fioles, on peut en détenir jusqu'à 20 par défaut, mais ce nombre peut être revu à la hausse avec des Runes de Caryll. Les dégâts sont liés à la caractéristique Teinte de Sang du joueur, qu'on peut donc décider d'augmenter pour améliorer leur puissance. Les deux armes à feu proposées par les Chétifs, au début du jeu, sont le Pistolet et le Tromblon : au joueur de choisir entre des dégâts faibles mais un rechargement rapide, ou l'inverse. Pour simplifier, même une arme avec un minimum de dégâts est susceptible de provoquer un contre ; la question est de savoir si vous voulez utiliser l'arme à feu uniquement dans ce contexte, ou si vous en avez besoin pour vous assurer des dégâts à distance sans générer systématiquement le contre. Certaines armes à feu, comme le Canon, sont en effet assez explosives !
Le contre est parfois indispendable pour vaincre un adversaire, mais il faudra beaucoup d'essais avant d'apprendre par cœur le moment adéquat où tirer face à UNE attaque précise d'UN ennemi précis. Partez du principe que rien n'est jamais acquis, et que vous risquez toujours de vous prendre un coup quand vous tentez un contre.

En dehors des armes à feu, vous dénicherez rapidement (en parlant à un PNJ derrière sa fenêtre) un lance-flammes, qui utilise lui aussi des balles de vif-argent. Plus tard, vous pourrez récupérer le Romarin, qui lance une brume ésotérique assez utile, notamment contre les Êtres Cosmiques. On peut également parler de la torche, qui éclaire bien les zones sombres et qui peut être utilisée comme arme.

Les Chétifs remettent ensuite un deuxième cadeau au chasseur : une arme à feu.
Au choix : Pistolet de chasseur (image de gauche) ou Tromblon de chasseur.
Cliquez sur l'image du Pistolet pour une version plus grande.

- Améliorations des armes

Toutes les armes peuvent être fortifiées pour les rendre plus puissantes. Au début il faut des Fragments de Sang, puis des Fragments Jumeaux, des Morceaux, et enfin des Rochers de Sang (objet très rare : il n'y en a que 2 par run DLC compris). La fortification est ainsi facile à bas niveau, vu la quantité de Fragments qu'on amasse au cours de l'exploration ; mais pour monter une arme au maximum, soit 10 de fortification, on ne peut se permettre de le faire que 2 fois (ou plus si on échange un Rocher de Sang contre 60 de lucidité) : il faut donc être VRAIMENT sûr de son choix.

Tenir la Hache en mode "normal" permet ici
d'avoir le lance-flammes en main gauche.
L'épée Clair de Lune,
une constante dans les Souls.

Toutes les armes peuvent également être améliorées au bout d'un moment - enfin, si vous avez déniché les Outils de l'Atelier de Gemmes Sanglantes ! Au départ, l'arme doit être fortifiée pour obtenir un emplacement de Gemme, et il faut plusieurs étapes de fortification pour disposer de trois emplacements maximum, chacun de forme spécifique : triangle, cercle, croissant. Au cours du jeu on ramasse des Gemmes de Sang qui apportent des améliorations (parfois avec une contrepartie), et ces Gemmes peuvent être insérées dans un emplacement de même forme qu'elles. Il est possible de faire autant de modifications qu'on veut, mais cela implique de revenir au Rêve du Chasseur pour bricoler dans l'Atelier, et essayer d'obtenir le maximum de bonus avec les nouvelles Gemmes ramassées entretemps.

Beaucoup ont trouvé qu'il n'y avait pas assez d'armes dans Bloodborne. C'est vrai qu'il y en a moins que dans les Souls, même si le DLC en rajoute quelques-unes - et non des moindres ; mais on en revient toujours au même sentiment de feeling qu'on ressent avec telle ou telle arme en main, et de toute façon il est impossible de fortifier toutes les armes au maximum sur un seul run. Les armes trompeuses sont suffisamment variées pour que chacun y trouve celle avec laquelle il aura le plus d'affinités, et qu'il puisse s'imprègner de ses mouvements, des temps nécessaires pour chaque type de coup, des dégâts occasionnés, etc. Personnellement j'ai bien aimé le Couperet-Scie lors de mon 1er run, mais j'avoue que la Hache, avec sa portée augmentée en "étendu" (et son coup super-puissant tournoyant) m'ont beaucoup amusé. Je pense que, encore plus que dans les Souls, ça vaut vraiment le coup de dépenser des Échos de Sang pour acheter certaines armes qui vous font de l'œil, afin de les essayer : on n'est jamais à l'abri d'une bonne surprise !


- Redingotes et bouclier

Les redingotes remplacent les armures. Petite parenthèse, je trouve que certains habits du chasseur rappellent fortement ceux vus dans Le Pacte des Loups ! Bref, les différentes tenues sont bien plus simples à gérer que les sets d'armures dans les Souls. La première différence est que les habits ne pèsent rien ! Pas de malus de déplacement, ni de bonus d'ailleurs... On récupère la plupart du temps des sets complets, composés du chapeau, du manteau, des gants, et du pantalon + bottes ; en général, les tenues de certains boss comme le Père Gascoigne peuvent être achetées une fois que leur porteur a été vaincu (on retrouve ce procédé dans les Souls).
Chaque élément d'une tenue propose des résistances à certaines actions (protection physique, protection contre les coups contondants...) ou à certains états (feu, poison lent, poison rapide... et surtout folie). Ces éléments peuvent être dépareillés pour atteindre plus de résistance dans un domaine précis, ou tout simplement pour avoir un look plus classe ! Contrairement aux armes, les tenues ne sont pas améliorables (on retrouvera ce principe dans Dark Souls III, ce qui tranche avec Dark Souls I et II).
Petite note amusante de la part des développeurs : pour insister encore sur le fait que le joueur se bat pour sa vie, au cours du jeu, les vêtements du chasseur commencent par être maculés de taches de sang, et combat après combat, il y en a de plus en plus : la redingote est vite dégoulinante de sang ! Heureusement, les voyages vers le Rêve du Chasseur remettent l'habit dans son état d'origine...

Mani et Grégoire dans Le Pacte des Loups.
Je crois que je me suis un peu sali.

Et avant d'oublier, oui, il existe tout de même UN bouclier dans Bloodborne. C'est un assemblage de planches vermoulues qui n'a d'autre intérêt que de rappeler qu'ici, la meilleure défense, c'est l'attaque. D'ailleurs la description le dit bien : "Les chasseurs n'utilisent généralement pas de bouclier, inefficaces face à la puissance des monstres. Les boucliers peuvent être pratiques, tant qu'ils ne suscitent pas la passivité." Bref, même s'ils peuvent servir à se protéger des balles, en utiliser un n'est pas une bonne idée. Si vous en doutez, vous verrez que les yharnamiens qui en brandissent face à vous ne font pas long feu...


- Magie et inventaire

La magie dans Bloodborne est représentée par l'ésotérisme ; attention, je ne parle pas ici de dégâts élémentaux qu'on peut ajouter à une arme (feu, foudre) ou de dégâts supplémentaires liés au poison par exemple. L'ésotérisme est une caractéristique qui permet d'utiliser des objets spécifiques liés aux Êtres Cosmiques, pour beaucoup conçus pour l'attaque à distance. On gère l'ésotérisme de la même manière que la Force, la Teinte Sanglante ou toute autre caractéristique du chasseur. Certains objets qu'on trouve au cours du jeu, comme le "Vieil os du Chasseur", "Augure d'Ébriétas", les "Gants de Bourreau" ou "Appel Lointain" nécessitent un niveau d'ésotérisme minimum pour les utiliser ; leurs dégâts de base sont déjà intéressants, mais plus on augmente son ésotérisme, plus ces dégâts deviennent énormes, et la plupart des ennemis rencontrés - y compris les boss - sont très sensibles aux dégâts ésotériques. Pour simplifier, j'aurais tendance à comparer l'ésotérisme à la Pyromancie de Dark Souls, qui rendait bien service dans certains passages.

La magie se présente également sous forme de Runes de Caryll, du nom d'un ancien étudiant de Byrgenwerth qui a réussi à transcrire les sons des Grands en runes pour être utilisés par les Chasseurs.
Ce sont quatre emplacements de Runes pour l'avatar, qui permettent d'améliorer des conditions : plus de points de vie, plus grande résistance à la folie, plus de chances de trouver des objets... Il y a beaucoup de choix possibles ; encore faut-il trouver ces Runes, et surtout posséder l'Outil de l'Atelier de Runes de Caryll. Certaines Runes existent en plusieurs exemplaires, de puissance différente, et on peut les cumuler : par exemple si on utilise en même temps les 3 Runes "Lune", permettant d'avoir plus d'Échos de Sang en éliminant des ennemis (+10%, +20% et +30%), on arrive à gagner jusqu'à 72% d'Échos de Sang supplémentaires !

Il faut enfin préciser que, grâce au DLC The Old Hunters qui offre de nouveaux objets, il est possible de transformer partiellement son avatar de Chasseur soit en Bête Sanguinaire, soit en Être Cosmique. Est-ce que c'était prévu dès le départ mais pas implémenté dans Bloodborne par manque de temps, ou ajouté dans le DLC en réponse à une certaine déception des joueurs qui s'attendaient à pouvoir évoluer de la sorte dès le jeu d'origine ? Quoiqu'il en soit, From Software l'a fait. Pour cela, il faut récupérer soit le combo Rune de Caryll "Étreinte du Monstre" + arme trompeuse "Griffe de Monstre", soit le combo Rune de Caryll "Mère Nouricière" + arme trompeuse "Parasite de Kos". Attention, attendez-vous à en baver pour arriver à trouver tout ce dont vous avez besoin, entre combats intenses, quête à réussir sans erreur, et même visite dans le Donjon du Calice de l'Infortunée Loran !

Dépaysement garanti : Monstre et Luminarbre !
Un grand merci à ExServ pour l'image du Luminarbre, qui provient de son guide sur Bloodborne.

L'inventaire dans Bloodborne est calqué sur celui des Souls. Je vous ai déjà parlé des armes tranchantes, armes à feu et vêtements, mais ils ne représentent qu'une petite partie des innombrables objets qu'on découvre au cours du périple, objets aux propriétés pas forcément évidentes mais qui possèdent tous une description sibylline, ce qui permet aux plus tenaces de relier les éléments de l'histoire entre eux. Évidemment, tous sont plus ou moins glauques, vu l'univers du jeu... La palme revient aux Tiers de Cordon Ombilical : quand on voit leur aspect, leur description et surtout ce qu'on doit en faire, on remercie le ciel que Bloodborne ne soit qu'un jeu !


- Les Donjons du Calice

Dernier point d'importance, Bloodborne propose tout comme les Souls un moyen d'aider ou d'envahir un autre joueur dans sa partie. Cependant, Miyazaki a expérimenté un nouveau système, permettant de proposer un challenge supplémentaire au joueur en lui offrant des donjons annexes, certains étant identiques pour tous ("fixes") et d'autres étant générés de façon procédurale ("racine"), et dans lesquels on trouve de nouveaux monstres et objets.

Le fonctionnement des Donjons du Calice est simple. Le tout premier donjon disponible est accessible grâce au Calice de Pthuméru, gardé par le Monstre Affamé tout en bas du Vieux Yharnam. Ensuite, en associant certains ingrédients propres à la création des donjons, on active ce calice sur une des tombes prévues à cet effet dans le Rêve du Chasseur : on crée ainsi le premier Donjon du Calice, donjon unique qui sera le même pour tous les joueurs. Il faut y pénétrer et l'explorer pour pouvoir trouver un autre calice et des ingrédients propres à ces donjons, qui associés permettent de créer le Donjon du Calice suivant, plus difficile... et ainsi de suite. On peut tout à fait parcourir les Donjons du Calice tout seul, comme s'ils étaient un prolongement de l'univers de Yharnam ; après tout, ils sont censés être sous Yharnam et à l'origine de toute l'histoire...
Chaque Donjon du Calice dispose de plusieurs niveaux (entre 3 et 5 sauf erreur), chacun étant terminé par un boss. Il y a quatre grands Calices, par ordre de difficulté : Pthuméru, le Sépulextre, l'Infortunée Loran et Isz. Les premiers sont relativement faciles, mais les derniers sont encore plus durs que le jeu de base !

Pour le multijoueur proprement dit, il faut utiliser 10 points de lucidité pour acheter un "Calice racine de rite court" au Rêve du Chasseur. En allant s'incliner devant la première pierre tombale de gauche, nommée Autel de Fortune, on peut choisir d'entrer dans un donjon au choix, d'envahir un autre joueur, mais on peut aussi rejoindre un Donjon du Calice déjà créé par un ami hôte (grâce à un mot de passe spécifique, indiqué dans les options réseau du jeu), et parcourir ce donjon avec lui en tant qu'invité. Attention, vaincre un boss en invité ne compte pas, ce même boss sera toujours présent dans votre donjon tant que vous ne l'aurez pas fait, soit seul, soit en hôte. L'idéal est de faire le donjon avec les amis, chacun étant l'hôte à tour de rôle.
J'avoue ne pas avoir pratiqué le multijoueur du tout. Je n'ai pas plus d'infos à vous transmettre...

L'ambiance d'un Donjon du Calice reste putride,
mais certaines salles sont remplies de trésors
(du moins, visuellement).
Une vasque de Messagers
au beau milieu d'un donjon.

On peut très bien ne jamais entrer dans un seul Donjon du Calice, d'ailleurs ce fut mon cas lors de mon 1er run. Mais le challenge est intéressant, et les récompenses peuvent être utiles. Dans certains donjons assez avancés, on retrouve les chétifs qui vendent des versions différentes des armes qu'on trouve dans le jeu, la différence portant sur la forme des emplacements de gemmes. On peut ainsi obtenir de petites variations intéressantes pour le type de chasseur qu'on a décidé d'incarner. Et surtout, on gagne énormément d'Échos de Sang - et donc d'expérience - en les explorant.


Conclusion et liens

Si vous avez lu intégralement ce dossier je vous remercie vivement pour votre temps, votre patience et votre curiosité. Il y aurait d'autres choses à aborder ou souligner, notamment sur le modding des versions PC, le PvP, les méta-jeux qui le concernent (guildes, fight clubs, cosplays...), les phénomènes de triche observés et la controverse autour du système de matchmaking de Dark Souls II. Mais cela nécessiterait la contribution d'un spécialiste, car pour ma part le multijoueur s'est limité aux coopératif sur 360. En attendant, si j'ai dit quoi que ce soit d’erroné, merci de me le signaler et je corrigerai le dossier.

Il y a sur le net beaucoup de bons papiers sur la série. C'est le propre des bons jeux, ils donnent envie d'écrire. Faites quelques recherches, vous ne le regretterez pas. Mais d'abord, jouez !

Laurent
(05 janvier 2015)

Merci d'avoir lu les 3 pages consacrées à Bloodborne, que j'ai voulues aussi proches du dossier que Laurent a écrit sur les autres jeux de From Software. J'espère qu'elles vous ont plu, comme l'ensemble du dossier. Les deux premières donnent un cheminement possible, calqué en grande partie sur celui proposé par ExServ dans son guide vidéo, afin de découvrir l'intégralité des zones ; on peut bien entendu jouer à ce jeu de la façon que l'on veut.
Si vous constatez des erreurs, n'hésitez pas à me le dire pour que je puisse faire les corrections nécessaires.

J'ai joué à tous les Soulsborne. Avec le recul, c'est Bloodborne que j'ai préféré. Le jeu plus vif, les contraintes d'équipement allégées, et surtout l'ambiance et l'histoire inoubliables... J'ai encore plus accroché à cet univers qu'aux autres, pourtant très prenants. Après, c'est de toute façon une question de goûts, comme toujours... Les rumeurs qui, en milieu d'année 2020, laissent entendre un possible portage sur PC permettraient une reconnaissance encore plus grande de la part des joueurs. Bloodborne mériterait bien ça !

JPB
(09 avril 2020)
Sources, remerciements, liens supplémentaires :
GUIDES ÉCRITS / WIKIS

Voici des liens vers différents wikis. Je ne sais pas lesquels sont les plus complets, l'impression que j'ai eue en les consultant pendant la rédaction de ce dossier est qu'ils sont tous exhaustifs.

- Demon's Souls :
http://demonssouls.wikidot.com (anglais)
http://demonssouls.wikia.com/wiki/Demon%27s_Souls_Wiki (anglais)
Je n'ai pas trouvé de wiki en français intéressant, mais le sur le forum de Bouledefeu, Chazumaru a animé un topic extrêmement riche en informations :
http://www.advantaged.net/boulette/viewtopic.php?id=602

- Dark Souls :
http://darksouls-fr.wiki.fextralife.com (français)
http://darksouls.wiki.fextralife.com/Dark+Souls+Wiki (anglais)
http://darksouls.wikia.com/wiki/Dark_Souls_Wiki (anglais)

- Dark Souls II :
http://darksouls2-fr.wiki.fextralife.com/Accueil#.VG9HU8k1AxE (français)
http://darksouls2.wiki.fextralife.com/Dark+Souls+2+Wiki (anglais)
http://darksouls.wikia.com/wiki/Dark_Souls_II (anglais)

- Bloodborne :
https://bloodborne-fr.wiki.fextralife.com/Bloodborne+Wiki+France (français)
https://bloodborne.wiki.fextralife.com/Bloodborne+Wiki (anglais)

En ce qui concerne le speed running sur les Souls, je vous invite, dans un premier temps, à regarder les multiples volets consacrés à la série de l'émission Speed Game sur le site Jeuxvideo.com :
http://www.jeuxvideo.com/chroniques-video-speed-game.htm
Vous verrez que certains parviennent à terminer ces trois jeux en moins de 2h, parfois en exploitant des bugs, parfois en se montrant simplement très astucieux dans la gestion de leur personnage.


GUIDES VIDÉO

Si vous cherchez un guide de jeu et que le format vidéo vous convient mieux, le travail de Benoît "ExServ" REINIER est à recommander dans tous les cas.
=> https://www.youtube.com/channel/UC2FAM-zL-PhH0OkIT95aWJQ
ExServ a pour principale qualité de s'exprimer en bon français, sans vulgarité ni éclats de voix (bien qu'il enregistre tout en jouant), mais ça ne s'arrête pas là : ses vidéos sont très utiles car s'il maîtrise très bien les Souls, tout ce qu'il montre peut être reproduit par un joueur moyen. Ses guides sont très complets et représentent à mon avis ce qui se fait de mieux en français sur le sujet.
- Demon's Souls => https://www.youtube.com/watch?v=sIvom2gYLJI&list=PLRmtoAcFpXzwVQzSOqn6Cegaeu2Bh6gPk
- Dark Souls => https://www.youtube.com/watch?v=RgAghwajMzo&list=PL1AF562D81540A878
- Dark Souls II => https://www.youtube.com/watch?v=aQbG7WOGrkI&list=PLRmtoAcFpXzzMONdw-jxiriFMyP5n-7et&index=9
- Bloodborne => https://www.youtube.com/watch?v=98tt2U9k76s&list=PLRmtoAcFpXzwJznR0u5dm9ZNmdBOQDkia


ANALYSES ET LORE

Pour en apprendre plus sur l'univers de Dark Souls et Dark Souls II par le biais d'un bon article en français, agréable à lire, pertinent et pas interminable, je ne connais rien de mieux ce qu'a fait Sylvain ROMIEU sur le site chroniques-ludiques.fr :
http://www.chroniques-ludiques.fr/dark-souls-analyse-et-explication-de-lhistoire-et-de-son-univers/

Sylvain ROMIEU a développé son travail sous la forme de deux livres de 300 pages, coécrits avec Damien MECHERI. Un travail unique au monde et pour une fois ça n'existe qu'en français !
- Dark Souls - Par-delà la mort, vol. 1 => Demon's Souls, Dark Souls et Dark Souls II :
https://www.thirdeditions.com/rpg/317-dark-souls-par-dela-la-mort-volume-1-edition-luxe-9782377841332.html
- Dark Souls - Par-delà la mort, vol. 2 => Bloodborne et Dark Souls III :
https://www.thirdeditions.com/rpg/103-livre-jeux-video-dark-souls-9791094723760.html

Une autre interprétation de l'univers de Dark Souls et de Bloodborne faite par ALT236 :
- Dark Souls : https://www.youtube.com/watch?v=BULFG1EPV94
- Bloodborne : https://www.youtube.com/watch?v=envtup0pZiY

Deux autres analyses des Souls en général, et de Bloodborne en particulier, dans le podcast Fin du Game, animé par ExServ et les deux youtubers à l'origine de Game Next Door : Hugo et Max. Leurs podcasts sont à l'opposé de ce qu'on voit en général : ici on spoile à fond puisque tous trois décortiquent les jeux sous tous leurs aspects, y compris la fin.
- Les Soulsborne : https://www.youtube.com/watch?v=yhg0VcwaYC4
- Bloodborne : https://www.youtube.com/watch?v=ekcUFTxBINU

Enfin, le Lore de Bloodborne par VaatiVidya, en anglais hélas, mais sous-titré français :
https://www.youtube.com/watch?v=wjWOy6ioVHI&t=112s


ORIGINE : KING'S FIELD

A propos des King's Field : sur le forum de GP, Tama décrit en détail, séance par séance, son expérience avec cette série, illustrations à la clé. C'est une excellente lecture pour qui désire mieux connaître ces jeux :
http://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15512&forum=15&start=0
Son travail est en cours d'adaptation en articles :
- King's Field : https://www.grospixels.com/site/kingsfield.php
- King's Field II : https://www.grospixels.com/site/kingsfield2.php


BONUS

Pour finir, un petit coup de cœur. J'ai découvert un dessinateur nommé Qizeaqfile, qui s'est lancé dans la transcription de Dark Souls et Bloodborne en manga.
Ses pages sont accessibles et je trouve que son travail est digne d'éloges. Il arrive à synthétiser des informations parfois complexes pour en faire une histoire cohérente et en accord avec le lore officiel.
https://www.reddit.com/r/qizeaqfile/comments/dbymsi/all_my_dark_souls_bloodborne_and_sekiro_comics/
Page 13 sur 13
>>>