Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Actualité de l'émulation [contenu fourni par Emu-France]
Battlefield 1943
Anne : 2009
Systme : Playstation 3, Xbox 360
Dveloppeur : Digital Illusions CE
diteur : Electronic Arts
Genre : FPS
Par Tonton Ben (21 fvrier 2011)

Le 8 juillet 2009 sort simultanment sur XBLA et PS Store Battlefield 1943, une espce de remake de lillustre Battlefield 1942 qui fit les beaux jours du pc multijoueur en 2002, et sur lequel votre serviteur a eu loccasion de passer de nombreuses nuits en rseau local avec ses petits copains darmes. Le souvenir poignant de ces escarmouches endiables ma pouss mengager sur ce nouveau Battlefield sur XBLA, au prix de 1200 MS Points (12,99 pour les possesseurs de PS3 sur le PlayStation Network), avec lespoir de retrouver ces sensations disparues.

Javoue que le premier contact ne fut pas celui que jesprais.

Un cran titre minimaliste et des menus pauvres en slection. Le premier contact avec le jeu est timor, surtout lorsquon a connu Battlefield 1942.

Malgr la prsence du thme musical inoubliable de Battlefield 1942 dans le menu principal, celui-ci est chiche en options : pas de mode solo (ok, Battlefield est un jeu orient multijoueur, mais cest toujours sympa de pratiquer les bots pour sentrainer ou de profiter dune trame scnaristique), pas de personnalisation de profil, non, juste le mode multi, un mode arien (on en reparle plus bas), et les timbres qui font office de rcompenses pour les divers actes et progressions acquises.

Battlefield 1943 prend mme des allures de dmo payante lorsquon lance une partie : seules trois cartes terrestres sont disponibles, plus une spcifique au combat arien, toutes centres sur la bataille du Pacifique. Exit lEurope, lAfrique du Nord et la Russie qui faisaient le charme de Battlefield 1942, et donc son nombre consquent de terrains de guerre, bonjour les confrontations U.S. Vs Japon.

Nous aurons donc la chance de rcrire lhistoire sur les les suivantes :

le de Wake :

Lle de Wake, avec sa configuration particulire en V, et son lagon au centre.

En ralit un atoll de trois les conquises par les Amricains en 1899 et abritant une base militaire. Elle fut attaque par les forces japonaises le lendemain de lassaut de Pearl Harbor. Aprs un premier assaut maritime japonais repouss le 11 dcembre 1941, prcd et suivi de bombardements de lle, les Amricains capitulent le 23 dcembre malgr une rsistance hroque (900 victimes japonaises contre 119 amricaines). Les Amricains commenceront la reconqute de lle le 24 fvrier 1942 et les dernires forces japonaises capituleront le 4 septembre 1945, non sans avoir excut tous les prisonniers amricains condamns aux travaux forcs.

Dans Battlefield 1943, Wake est aux mains des Japonais, les Amricains tentant de prendre lle en dbarquant depuis un porte-avions. Lle forme un croissant de terre, peu lev mais escarp sur les flancs, avec un lagon au milieu. La base japonaise se trouve au centre du croissant, le porte-avion amricain flotte loppos. En plus de la base arienne, quatre points de drapeaux conqurir ou dfendre se trouvent rpartis quitablement sur chaque branche du croissant. Toute la difficult consiste tenir ces points, puisquon peut passer rapidement dun ct lautre de lle en traversant le lagon via des embarcations. Lle ntant pas large, il ny a quune route qui la traverse dune pointe lautre. Les rencontres sont frquentes et mortelles, il y a peu dchappatoires.

Les bombardiers attaquent la base arienne de Wake. Cette carte est idale pour les aviateurs : il ny a pas de relief.

Iwo Jima :

La fameuse photographie de Joe Rosenthal des soldats amricains plantant la bannire toile sur le Mont Suribachi.

Certainement la bataille la plus connue aprs celle de Pearl Harbor, du fait de la photographie de Joe Rosenthal des forces amricains plantant le drapeau des États-Unis sur le mont Suribachi, la bataille dIwo Jima est aussi la plus meurtrire. Cette le volcanique japonaise a abrit jusqu 22.000 dfenseurs, qui ont quasiment tous t tus lors de lassaut amricain dbut le 19 fvrier 1945. Il y aura jusqu 70.000 marines impliqus dans lassaut. Si le Mont Suribachi qui surplombe lle est pris le 23 fvrier, le dernier blockhaus japonais ne sera pris que le 23 mars. Seuls 1000 Japonais seront faits prisonniers ; prs de 7000 marines seront morts sur lle (environ un tiers des marines tus pendant la Seconde Guerre mondiale).

Battlefield 1943 propose bien videmment de rejouer lassaut amricain (de 1945, cherchez lerreur). L encore, les Amricains dmarrent dun porte-avions, tandis que les Japonais commencent sur lle. Iwo Jima est une le un peu plus large que la prcdente mais sans vritable route. Si la topographie est assez plate, le Mont Suribachi situ la pointe sud-ouest offre une vue trs haute du thtre des oprations, et se montre difficilement prenable, donnant lieu des combats acharns. Le terrain situ au centre de lle, entre le mont Suribachi et la base arienne japonaise, est lui aussi un point de combat fort, notamment par la prsence dun phare trs convoit par les snipers. La plage de dbarquement est la cible principale du mont Suribachi. Un bunker situ aux portes de la base japonaise sert de dfense arrire, la base tant assez bien protge et difficile prendre (sauf si tout le monde se bat du ct du mont ou du phare).

Aperu dIwo Jima, avec le Mont Suribachi au fond. Le phare est galement lun des points stratgiques de lle.

Guadalcanal :

Soldats amricains traversant la rivire Tenaru de Guadalcanal.

Cette le occupe par les Japonais ds le dbut de lopration Pearl Harbor devait tre une base stratgique dans les plans doccupation japonaise du Pacifique. Alors que les Japonais commencrent dbut juillet 1942 construire un arodrome la pointe de Lunga, les Amricains dbarqurent par surprise le 7 aot 1942 et prirent facilement cet objectif occup par du personnel ddi la construction. Le 20 aot, larodrome fut oprationnel, les premiers avions amricains dbarqurent. Par manque de moyens, loccupation amricaine navait pas pu stendre au-del de la base et les Japonais dbarqurent lest de lle. Aprs plusieurs batailles dinitiative japonaise (Opration Ka, Bataille des Salomon orientales, Bataille de la cte Edson), la Bataille de Cap Esprance empche le dbarquement de nouvelles forces japonaises le 11 octobre et permet aux Amricains de passer dune stratgie dfensive une stratgie offensive. Avec larrive de renforts amricains, une nouvelle attaque japonaise du 23 au 26 octobre se solda par de lourdes pertes japonaises (3000 tus contre 500 ct amricain). Au mme moment, la Bataille des les Santa Cruz empche de nouveau larrive de renforts japonais. En novembre, la bataille navale de Guadalcanal rduit 1/5me les renforts japonais prvus (2000 hommes au lieu de 10.000). En dcembre, les Amricains ne cessent damener de nouvelles troupes, soit 60.000 soldats amricains contre 8000 Japonais repousss au nord de lle. La bataille de lle de Rennell fut dcisive, et les derniers survivants japonais quittrent Guadalcanal le 7 fvrier. En tout, 24.000 soldats japonais sont morts durant cette campagne, contre 6600 marines. Guadalcanal fut la premire tape de reconqute du Pacifique par les Amricains.

Dans Battlefield 1943, Guadalcanal est une le longue et trs escarpe, qui fait le bonheur des snipers. Deux bunkers louest et lest de lle menacent une petite base centrale, les trois points tant assez levs. En contrebas, au nord et au sud, deux autres points sont la merci des vhicules qui peuvent faire le tour de lle par deux routes diffrentes. Les Amricains commencent donc louest de lle, dans le fameux arodrome, les Japonais sont lest. La petite base centrale est certainement la plus difficile tenir, la merci des snipers, de linfanterie et surtout des attaques ariennes (elle nest pas dote de DCA).

Le terrain est dj moins propice aux pilotes, mme si certains points sont trs dcouverts. Les occasions dembuscade sont nombreuses sur Guadalcanal.

Mer de Corail :

Photographie japonaise du USS Lexington sous le feu ennemi dans la Mer de Corail. Le btiment amricain ny survivra pas.

La Bataille de la Mer de Corail sest droule au nord de lAustralie du 4 au 8 mai 1942 et fut la premire bataille uniquement aronavale de lhistoire. En effet, cette bataille a oppos par avions interposs deux porte-avions japonais, Shokaku et Zuikaku, et un troisime porte-avions lger, Shoho, deux porte-avions amricains Lexington et Yorktown. Chaque camp possde galement une force de croiseurs. À lorigine des combats, les Japonais avaient pour objectif denvahir Port Moresby au sud de la Nouvelle-Guine. Les Amricains ayant intercept le plan grce leur service dcoute, se sont interposs afin de contrecarrer lopration. Aprs une phase initiale de cache-cache, les deux camps finissent par se reprer mutuellement, et puisque chaque flotte est hors de porte de canon de lautre, les forces ariennes dcollent des porte-avions pour couler lautre flotte. Laffrontement sera dcoup en deux engagements les 7 et 8 mai 1942, au cours desquels bombardiers, torpilleurs et chasseurs crachent leurs munitions. Si ct amricain, le USS Lexington est coul et le USS Yorktown est gravement endommag, ct japonais, seuls le Shoho est coul et le Shokaku endommag. La victoire est japonaise mais le bnfice est amricain : non seulement Port Moresby a t prserv de linvasion japonaise mais de plus les deux porte-avions japonais restants ne pourront tre engags dans la bataille de Midway le mois suivant (le Zuikaku a perdu la plupart de ses avions tandis que le USS Yorktown sera rpar et oprationnel temps). La Bataille de la Mer de Corail a empch linvasion de lAustralie par le Japon et marqu larrt de la progression japonaise dans la zone.

La Mer de Corail est une carte particulire dans Battlefield 1943, puisque, conformment sa ralit historique, il ny a aucun engagement au sol. Chaque camp commence dun ct de la carte, sur un des porte-avions, et doit garder la suprmatie arienne matrialise par trois zones spcifiques qui servent de drapeaux. Il est possible daller attaquer les porte-avions adverses avec son appareil pour abattre les units sur le pont. Pour sparer chaque camp, un ensemble dles au relief trs prononc ajoute la difficult de pilotage et desquive : il nest pas rare de scraser sur les flancs de montagne, faute de trajectoire non matrise.

Globalement, la volont des dveloppeurs est de simplifier les mcanismes de jeu avec, par exemple, un passage de cinq classes de personnages dans Battlefield 1942 trois classes distinctes :

  • Fusilier : classe dassaut, ils sont quips de fusils avec option lance-grenades et baonnettes pour le combat rapproch. Efficaces moyenne distance sur des groupes de soldats ou jeeps.
  • Fantassin : classe de combat rapproch, ils sont quips dune mitraillette (assez imprcise), dun bazooka (parfait pour les vhicules), de grenades et dune cl mollette. Ils peuvent rparer les vhicules.
  • Eclaireur : classe sniper, ils sont quips dun fusil longue distance, dune baonnette (un katana ct japonais, la classe), un pistolet qui peut sauver la mise en combat proche et surtout de dynamite avec dclencheur, terrible pour piger le terrain (entre de bunker, route...) et dgommer les blinds comme les soldats.
Les dflagrations sont innombrables dans Battlefield 1943, occasionnant chaque fois des effets saisissants, quils soient visuels ou sonores.

Le nombre de vhicules disponibles a lui aussi t revu la baisse : un seul type de char lger, deux places (un conducteur et un tirailleur), ainsi quun modle de jeep trois places, une barge de dbarquement, et un modle de chasseur une place par camp. Des DCA peuvent tre contrles divers endroits des cartes, ainsi que des mitraillettes fixes. Enfin, petite nouveaut, trois bombardiers peuvent tre appels pour une intervention massive : un bunker de communication surmont dune antenne est accessible sur chaque carte. Celui qui y rentre prend alors le contrle dune escadrille de trois bombardiers, lchant au bon vouloir du joueur une salve de bombes sur le point voulu. Cette option est de prime abord difficile maitriser, lescadrille ntant pas trs manuvrable (il faut normment anticiper les trajectoires), et lon na droit qu un coup. Mais le joueur peut alors voir lensemble de la carte sur laquelle les joueurs adverses apparaissent.

Le fonctionnement du jeu reste quivalent celui de son an : suivant le mode appel Tickets et points de renforts , le but de chaque camp est de rduire zro le nombre de tickets adverse, en occupant le plus de points de renforts possible. À chaque fois que le joueur meurt, le nombre de tickets de son quipe descend. Le joueur peut ensuite rapparaitre lun des points de renfort disponible de son camp et changer de classe sil le dsire.

Le fameux poste de communications, objet de toutes les convoitises... tout comme les drapeaux.

Alors, Battlefield 1943, version au rabais ? Pas du tout. Tout dabord, le moteur du jeu a t revu la hausse, il sagit dsormais du Frostbite Engine, qui provient de Battlefield: Bad Company, sorti en 2008. Cest trs beau, vloce et ajoute au ralisme ambiant. Les contrles et les mcanismes de jeu sont eux tirs de Bad Company 2 : il ny a plus de barre de vie, des dgts immdiats trop importants entrainent la mort, mais des blessures superficielles se rsorbent rapidement. Les munitions sont illimites, moyennant ravitaillement aux points de capture. Mais surtout, les btiments et vgtations sont destructibles, le thtre des oprations tmoignant au fur et mesure de lpret des combats. Des effets supplmentaires dblouissement face au soleil, ainsi que lassourdissement lorsquune explosion surgit proximit du joueur achve limmersion dans laction.

Les vhicules sont la marque de fabrique de la srie, et permettent la coopration, quon soit mitrailleur... ou chauffeur, la coordination est essentielle.

Ensuite, Battlefield 1943, cest lassurance dtre plong au cur de laction au bout dune poigne de minutes, sur quatre cartes trs bien fichues, pouvant abriter jusqu 24 joueurs. Dans les faits, vous tes systmatiquement intgr dans des parties remplies, au cur de laction, avec un cycle rapide des cartes. On se retrouve rapidement jouer des heures sans sen rendre compte, et sans avoir gr un seul paramtre de connexion. Et au final, on se dit que quatre cartes, cest bien mieux quune vingtaine dont la qualit est parfois discutable.

Au final, Battlefield 1943 est un titre indispensable dans toute logithque Xbox 360 et PS3, du fait de sa qualit, de son prix rduit et de sa promesse de parties immdiates remplies de joueurs comme si vous tiez en LAN.

Tonton Ben
(21 fvrier 2011)
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(11 ractions)