Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Sopwith
Année : 1984
Système : PC
Développeur : Clack, David
Éditeur : BMB
Genre : Shooter
Par Djib (25 septembre 2003)

Considéré par The Underdogs comme « l'un des classiques cultes les plus appréciés de tous les temps », Sopwith et encore plus sa suite Sopwith 2 sont des monuments de fun et de jouabilité. Le jeu s'inspire sans doute de Rescue Raiders sur Apple II, mais en substituant au maniable hélico un biplan capricieux. Sopwith est devenu une référence et possède encore de nombreux aficionados très actifs sur le web.

Les biplans et triplans Sopwith

Sopwith Pup et Sopwith Camel

Avions de légende que ces chasseurs britanniques (dont certains équipèrent aussi l'armée française) conçus à partir de 1916. Le Sopwith Camel version améliorée du "Pup" équipée de 2 mitrailleuses, possédait une puissance de feu dévastatrice tandis que sa maniabilité hasardeuse (une fâcheuse tendance à piquer du nez) en faisait un engin difficile à maîtriser. David L. Clarke, un programmeur canadien, s'est inspiré des caractéristiques de cet avion pour concevoir en 1984 un shoot mythique qui porte tout naturellement le nom de Sopwith. Le jeu développé sur IBM / PC utilise le mode CGA et le clavier pour vous placer au coeur de la première guerre mondiale.

Sopwith se présente comme un shoot classique au scrolling horizontal, mais la maniabilité de l'appareil et l'agencement des niveaux en font un soft particulièrement attachant. Votre biplan est au début bien difficile à contrôler et les crashs au sol sont nombreux, à tel que point que certains se demandent encore où peut bien être le fun dans tout ça. Et pourtant une fois que l'on maîtrise sa vitesse, l'orientation du nez de l'appareil ainsi que sa faculté à se mettre sur le dos instantanément, c'est un vrai plaisir que d'évoluer dans les niveaux du jeu. Ceux-ci sont peuplés de tanks, bâtiments et autres joyeusetés qui peuvent être alliés ou ennemis. A vous de nettoyer le niveau sans endommager vos alliés et en prenant garde à l'avion ennemi qui essaye de faire de même.

A votre disposition une mitrailleuse dont les munitions sont inépuisables et des bombes que vous pouvez ravitailler à votre base. Celles-ci demandent un certain doigté pour atteindre leur cible puisque l'inertie de l'appareil modifie leur trajectoire, à vous d'anticiper. Un petit radar vous permet de vous repérer dans les niveaux, même si on ne peut dire qu'ils soient particulièrement grands.

Sopwith entre amis

Historiquement, Sopwith est l'un des premiers softs à proposer une option de jeu en réseau. Sopwith 1 propose une option basique de multijoueur mais Sopwith 2 est conçu pour fonctionner en mode 2 joueurs via une ligne asynchrone ou un réseau. En fait, Sopwith 1 & 2 ont été conçus pour fonctionner sur le réseau de l'éditeur BMB appelé "Imaginet," qui connectait les PCs et les Atari 520ST. Dans le manuel de Sopwith 2 on trouve des lignes de commande pour le jeu en réseau. David Clark précise que Sopwith, au commencement, était strictement conçu comme une démo multi-joueurs du réseau Imaginet. L'histoire retiendra que cette option de jeu en réseau ne fonctionna pas vraiment et qu'Imaginet fut un échec.

Sopwith est devenu depuis maintenant bientôt 20 ans un véritable jeu culte. Evidemment, pour bien comprendre la magie du jeu il faut avoir possédé un PC dans les années 80, grande source de frustration vidéoludique, mais qui parfois réservait des moments de plaisirs intense. Sur le net, Sopwith n'a pas été oublié et les fans du monde entier continuent à faire vivre la légende. C'est ainsi que plusieurs versions de l'original ont vu le jour gràce au travail des amateurs. Dernièrement, en mars 2003 c'est carrément Sopwith 3 qui est sorti sur nos écrans. La maniabilité est la même et les quelques améliorations résident surtout au niveau du son et du confort du jeu sous windows et bien sûr l'option réseau qui fonctionne à merveille.

C'est grâce au travail d'amateurs avertis que tous les joueurs peuvent désormais profiter d'un shoot mythique de 1984 conçu dès l'origine pour le jeu en réseau. Il faut aussi ajouter que le Sopwith Camel est un appareil que les amateurs de Flight Simulator connaissent bien.

Historique des versions :

  • Sopwith (David Clark) : Le Sopwith original, crée par Dave Clark de BMB Compuscience, Canada.
  • Sopwith2 (David Clark) : L'excellente mise à jour de 1986
  • The Red Baron (???) : Version modifiée de Sopwith 1 avec un gameplay identique.
  • Top Gun ("Frank and Jeff") : Un clone de Sopwith2 avec quelques modifs
  • Sokwith2 (Ah251@torfree.net) : Une nouvelle version de Sopwith2 (nouvelle maps, musique et textes)
  • Blokwit (Samor) : Une version modifiée de Sopwith2 au niveau du paysage et des musiques.
  • Sopwith - the Author's Edition (David Clark) : La version ultime de David Clark sortit en freeware en 2002
  • Aereo (???) : Un clone italien de sopwith 2
  • Sopwith ME (Jornand de Buisonjé) : Un nouveau Sopwith jouable sur le net
  • Sopwith III (Sopwith Team) : Le dernier volet de la série, jouable sous WinXP et en réseau
Djib
(25 septembre 2003)
Sources, remerciements, liens supplémentaires :
- http://www.sopwith.org/ : le site de référence pour télécharger le jeu et se tenir au courant des nouvelles versions.
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(17 réactions)