Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Sonic the Hedgehog (Master System)
Année : 1991
Système : Master System
Développeur : Sonic Team
Éditeur : Sega
Genre : Plate-forme / Action
Par spacecowboy (31 mars 2008)

Nous sommes en 1991. Le joueur peu fortuné possesseur d'une Master System jalouse ses copains, heureux propriétaires d'une Megadrive flambant neuve sachant faire défiler les hérissons à la vitesse de la lumière. Heureusement, dans sa grande bonté d'âme, Sega n'oublie aucun de ses fans et sort, la même année, une version de Sonic adaptée à sa console 8-bits. Au lieu de proposer un Sonic au rabais, Sega a la riche idée de repenser son jeu pour la Master System.

On prend les mêmes et on recommence (ou presque)

Sega conserve sa formule gagnante. Sonic a encore des fourmis dans les jambes, il est avide de pièces dorées, il se roule en boule pour se débarrasser des ennemis et il est toujours particulièrement sensible à la cause des petits animaux menacés de robotisation par l'infâme Dr. Robotnik. Mais histoire de varier les plaisirs, Dr. Robotnik, l'ennemi juré de Sonic, a décidé de déménager et de se cacher dans des niveaux quelque peu différents de ceux arpentés dans l'épisode Megadrive. Plutôt que de marcher sur les traces de son grand frère 16-bits, Sonic 8-bits préfère changer de décor, et c'est tant mieux pour l'originalité. Le plan des niveaux a été entièrement revu et propose quelques fantaisies, telles qu'un scrolling automatique ou vertical.

Le principe reste toutefois identique. 6 niveaux découpés en 3 actes terminés par un affrontement contre un boss, Dr. Robotnik en l'occurence, qu'il faudra frapper à plusieurs reprises pour aller délivrer tous ces pauvres petits animaux qui vous seront reconnaissants à coup sûr.

Quand Sonic flippe

Autre changement de taille : les phases bonus. Celles-ci placent Sonic à l'intérieur d'un véritable flipper. À lui de rebondir comme il se doit pour aller chercher ses pièces adorées, ainsi que des vies et des continues. C'est très amusant, original et stressant à la fois. Une belle trouvaille !

Mais où sont passées les émeraudes du chaos ? Eh bien, ces coquines n'ont rien trouvé de mieux que de déserter les phases bonus pour se cacher à l'intérieur des niveaux. À vous de les retrouver !

La difficulté est tout sauf insurmontable, ce qui n'empêche pas quelques phases de plates-formes pures assez délicates. Au demeurant, les niveaux sont truffés de vies supplémentaires et de pièces dont le cours est resté le même : 100 pièces = 1 vie. De quoi garder une bonne petite réserve d'essais pour les moments les plus coriaces. Les boss ne sont pas non plus des parties de plaisir, une seule erreur contre ceux-ci vous coûtant une vie. Néanmoins, Sonic s'adresse au grand public et est donc à la portée de tous les joueurs.

Une nouvelle jeunesse pour la Master System

Côté réalisation, c'est un sans-faute. Les graphismes sont fins et très colorés. La rapidité de l'animation inédite sur Master System fait que l'on pardonne les quelques légers ralentissements. Rien à redire non plus au niveau de l'ambiance sonore. La musique et les sons accompagnent parfaitement l'action. La jouabilité est aussi un modèle du genre et constitue le point fort du jeu. Le hérisson vous obéit au doigt et à l'oeil et s'amuse à sauter, à courir et à voltiger au fil des niveaux. Un vrai bonheur !

Pour conclure, Sonic fait incontestablement partie des hits de la Master System. Ses décors magnifiques, ses musiques entraînantes et sa jouabilité parfaite parviennent à lui donner une identité propre. Loin d'être une pâle copie de son aîné sur Megadrive, il parvient à tirer son épingle du jeu pour le plus grand bonheur des amateurs de jeux de plates-formes. Un jeu que l'on aime remettre de temps en temps dans sa Master System pour passer un bon moment et pour admirer ses atmosphères colorées.

spacecowboy
(31 mars 2008)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(28 réactions)