Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Valkyrie Profile
Année : 2000
Système : Playstation
Développeur : Tri-Ace
Éditeur : Enix
Genre : RPG
Par Bruno (23 janvier 2002)

TRI-ACE, poésie pixellisée.

Tri-Ace est une équipe de créateur hors du commun que je suis de très près. Enix (papa de Dragon Quest) peut se réjouir d'avoir ces génies sous son aile. Ils ont brillé sur Super Famicom (SNES japonaise) avec deux RPG extraordinaires : Star Ocean (chez Enix) et Tales of Phantasya (pour le compte de Namco). Après des débuts sur Playstation remarqués avec Star Océan: The Second Story c'est avec le grand Valkyrie Profile que Tri-Ace atteint une certaine maturité. N'oublions pas le Star Océan sur Game Boy Color, ahurissant de beauté pour cette machine. Les jeux de Tri-Ace se caractérisent par une ambiance très recherchée artistiquement, un gameplay offrant des nouveautés par rapport aux classiques du RPG et mon compositeur favori de jeux vidéo, Motoi Sakuraba, signe l'OST (original sound track) de tous leurs titres.

Un titre de légende

D'emblée, je tiens à déclarer que cette pure merveille a marqué mon esprit comme peu de jeux l'ont fait. Il possède une ambiance hors du commun, une atmosphère poétique et morbide à la fois, tellement forte qu'elle vous arrache des larmes de crocodile (prévoyez des kleenex !). C'est une poésie très glauque qui hante ce jeu, une expérience inoubliable pour le joueur. Vous incarnez Platina, une "Valkyrie". En clair c'est un sbire du dieu Odin qui a pour mission de recruter une armée dans le but de contrer le Ragnarok, autrement dit : la fin du monde ! Rien que ça. Platina a le don de sentir la mort éminente des pauvres mortels et c'est à leurs décès que notre héroïne entre en jeu pour récupérer leurs âmes et les faire combattre à ses cotés. La destinée macabre de chacun d'entre eux est poignante et leur psychologie très travaillée. Elle devra aussi retrouver son passé au fil du jeu. Bref, un scénario agréablement original.

Le prologue contant l'enfance de Platina est bouleversant d'émotion, tout joueur normalement constitué ne s'en remettra jamais. VP est inoubliable dès les premières secondes. Le dessin animé qui suit est magistral. Le joueur (après une perte de connaissance de longue durée) peut entamer l'aventure. Soulignons aussi le travail des character designers, Kou et You Yoshinari qui nous ont créé des personnages (ils sont très nombreux) absolument fantastiques de charisme et de beauté. Rarement un casting de RPG fut si imposant.

Un gameplay novateur et jouissif

Le jeu se présente en une succession de niveaux et de scènes dans lesquelles vous assistez au destin funeste de votre prochaine recrue (toujours poignant). Mais attention, tout n'est pas si simple. VP est décomposé en chapitres, eux-mêmes divisés en périodes. Faire un niveau ou un scénario de personnage afin de le recruter vous coûtera un nombre défini de périodes. Une fois le chapitre terminé, vos exploits seront jugés et notés au Vahalla (domaine des dieux). Il vous faudra bien gérer le tout car faire énormément de niveaux, et les combats qui vont avec, vous fera gagner de l'expérience à foison et par conséquent une équipe très puissante. À l'inverse, recueillir des âmes en abondance gonflera l'armée du pote Odin et vos notes ainsi que vos gains qui seront plus élevés lors du jugement entre deux chapitres. Vous suivez ? Pas facile de trouver le bon équilibre afin de remplir ces deux conditions.

VP est en 2D (mises à part la carte et l'aire des combats), une 2D magnifique qui exploite bien les capacités de la Play. Le design général (mélange de mythologie nordique et japonaise) est émouvant et lugubre, du grand art ! On se déplace dans les villages et les donjons avec une jouabilité "arcade" (genre Wonderboy ou Zelda 2 par exemble). Platina peut sauter, s'accroupir, attaquer et réaliser moult activités guerrières. Oui les ennemis sont aussi visibles ! Une fois l'ennemi touché par l'épée de notre amie, on passe en mode combat, quatre persos face à leurs ennemis. Des combats à la Final Fantasy ? Non monsieur, nous sommes chez Tri-Ace ici.

Le système de combat est à l'image du jeu : génial et novateur. Ils sont très nerveux et fun à jouer. Chaque personnage est contrôlé par un bouton différent de la manette et selon ses "habilités", ses attaques seront de plus plus étoffées en coups spéciaux et attaques de folie. Ce principe donne un dynamisme redoutable aux affrontements et si vous avez le bon timing, votre perso terminera par une somptueuse furie. En appuyant sur Select en plein affrontement, vous accédez aux menus de gestion (magie, équipement, etc...). De plus, le thème musical accompagnant ces affrontements est le meilleur jamais créé pour ce type de phase et ce tout RPG confondus (c'est mon opinion). Les bonnes idées pullulent dans VP, la gestion des items est très complète et assez inédite tout comme l'apprentissage des coups spéciaux et des magies. Les déplacement sur la carte, en volant, sont trop "planants". À vous de découvrir toutes ces finesse du gameplay. Sachez que VP demandera beaucoup de concentration, même pour les habitués du genre. Rien d'insurmontable, mais il faut s'investir totalement. La durée de vie est plus qu'honorable et plusieurs fins sont à découvrir.


Motoi Sakuraba !!!

La bande son est tout simplement prodigieuse. Les thèmes sont très variés et l'on retrouve la "Sakuraba touch" avec des thèmes émouvants et poignant de sensibilité (je pleure à chaque fois quand je les entends) et des ziques très rythmées, qui ont une patate d'enfer, pour les niveaux. J'aimerais tant vous faire comprendre ce que je ressens pour ces morceaux mais la meilleure façon de le faire est que vous écoutiez les compositions de Sakuraba. Il a signé d'autres OST incontournables avec entre autres, Star Ocean 1 et 2, Tales of Phantasia, la série Shining Force et récemment Golden Sun sur GameBoy Advance... Toutes ces OST sont indispensables ! Je vous conseille vivement l'acquisition de ces albums (disponibles dans les boutiques d'import).

Vous savez quoi ?

Il vous faut ce jeu, c'est une expérience à vivre absolument. VP est le RPG le plus original que j'ai vu. Il n'est dispo qu'en version japonaise et américaine dans les boutiques d'import mais foncez ! Vous ne serez pas déçu, bien au contraire. Il est émouvant, c'est le mot qui lui convient le mieux. Une légende... ce genre de titre qui vous marque un joueur à vie.

Pour finir, voici quelques artworks de Valkyrie Profile. Cliquez sur les images pour les agrandir en 480x480 :

Bruno
(23 janvier 2002)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(16 réactions)