Mastodon
Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Super Star Soldier
Anne : 1990
Systme : PC Engine
Dveloppeur : Kaneko
diteur : Hudson Soft
Genre : Shooter
[voir dtails]
Par David (24 juillet 2002)

Quasiment un an, jour pour jour, aprs la sortie de l'illustre Gunhed (Hudson Soft, 1989) sortait Super Star Soldier, souvent considr comme la suite directe de ce premier... tort.

Le dbut d'une grande trilogie.

Les ressemblances entre Gunhed et Super Star Soldier ne manquant pas, elles ont naturellement favoris les confusions entre ces deux titres : outre le fait que nous ayons affaire deux shoot'em up verticaux trs classiques, on retrouve en effet dans SSS le mme principe original de redmarrage aprs la perte d'une vie, le mme systme de bouclier autour du vaisseau, les mmes rglages de vitesse de dplacement du vaisseau, et parfois mme des ennemis identiques (par exemple, les missiles provenant du dcor et s'lanant vers le haut de l'cran avant de retomber sur le vaisseau). Mais le lien de parent s'arrte l.
Super Star Soldier n'est autre que la suite d'un vieux shoot sorti plus tt sur NES et dit par Kaneko - maison d'dition surtout connue pour son fameux Aero Blasters, sorti aussi bien sur PC-Engine que sur Megadrive. Star Soldier, puisque tel tait le nom de cette prquelle, vous mettait aux commandes d'un vaisseau rpondant au doux nom de Neo Ceasar, et qui, dj l'poque, disposait dj de son petit bouclier symbolis par deux petites sphres tournant autour du cockpit. Avec la puissance de la PC-Engine, la suite de ce titre mineur allait franchement devenir majeure ; tel point mme que deux autres Soldier sortirent par la suite sur la console de Nec.

Star Soldier 1 et 2

Dans classicisme , il y a le mot classe .

Car il n'y a pas dire : malgr son grand ge, et malgr le manque manifeste d'originalit dans son droulement, Super Star Soldier reste l'un des classiques incontournables en matire de shoot'em up sur console.
8 niveaux, des boss, des sous-boss, des armes profusion... Tout respire le dj-vu, mais aprs tout, l'innovation n'est pas ce que l'on demande un jeu de ce genre. Ce qui n'empche pas aux concepteurs, dans ce cadre immuable dj bien tabli, de faire preuve d'imagination afin de proposer au joueur avide de nouveauts des niveaux et des ennemis intressants combattre. Et il se trouve que dans sa catgorie, SSS mrite amplement un prix d'excellence.
L o Gunhed pchait par un manque manifeste de rythme et de varit, Super Star Soldier n'arrte pas une seule seconde : les ennemis virevoltent en permanence, les balles fusent, et tout cela se droule dans la joie et la bonne humeur au milieu de dcors trs diffrents d'un niveau l'autre. La difficult, trs bien dose, ne cesse d'augmenter pour atteindre, vers la fin du jeu, des niveaux trs difficilement acceptables pour les joueurs cardiaques.

Qui veut des - belles - armes?

Les critiques par rapport au systme d'armement un peu compliqu de Gunhed furent prises en compte par Hudson et Kaneko qui, pour le coup, simplifirent considrablement le fonctionnement des power-up. Quatre armes sont toujours disponibles, mais au lieu de les reprsenter par des chiffres, un code de couleur - plus clair - fut adopt : rouge pour le tir multi-directionnels, bleu pour les tirs larges frontaux, vert pour les lasers, et jaune pour le lance-flammes. Le principe du cumul des bonus d'une mme couleur reste identique a celui mis en place dans Gunhed, et permet l'arme choisie par le joueur d'augmenter en puissance. leur niveau maximal, chacune de ces armes dgage une force de frappe immense qui, l'vidence, ne peut que ravir le joueur en mal de sensations fortes.

Les armes

En plus de ces quatre armes, deux armes secondaires, boostables elles-aussi, sont disponibles : les missiles tte chercheuse (icne M ) et les drnes protecteurs (icne O ) qui, avant de tournoyer pleine puissance, se positionnent sur les extrmits ou sur les flancs du vaisseau en appuyant sur le bouton II.
... Et c'est tout ! Cet arsenal peut paratre bien maigre en comparaison d'autres titres du mme genre, mais croyez bien qu'elles s'avrent tout fait suffisantes, et surtout trs bien penses car parfaitement complmentaires et s'adaptant tous les styles de jeu ou de situation.

Les plus observateurs d'entre vous auront remarqu l'absence de smart bombs , pourtant utilises dans Gunhed. Ces bombes de destruction massive ne sont, toutefois, pas totalement absentes : ainsi, lorsque le niveau maximal d'une arme est atteint, rcolter un nime bonus de la mme couleur dclenchera l'apocalypse l'cran. De la mme faon, tirer sans discontinuer sur l'une des nombreuses options multi-couleurs du jeu finira par transformer cette dernire en bonus clignotant correspondant , eeeh oui, une smart bomb. vous de faire bon usage de cette caractristique trs utile !

8 niveaux trs varis.

Inutile de se le cacher: Hudson et Kaneko n'ont pas tout trouv tous seuls. Disons simplement qu'en piochant leurs ides droite gauche, ils sont parvenus crer une compilation des meilleurs titres du moment, une sorte de best-of des shoot'em up les plus en vogue la fin des annes 80.
Premier clin d'il : le sous-boss, que l'on rencontre peu de temps aprs le dbut du niveau d'introduction, qui tournoie autour du vaisseau, et dont une seule partie est vulnrable, rappelle furieusement un certain R-Type paru chez Irem en 1987.

Super Star Soldier et R-Type

Deuxime clin d'il : les niveaux de feu et de glace qui, l'vidence, font rfrence l'illustre Gradius 2/Gradius Gopher/Vulcan Venture de Konami. Serpents de feu chez Konami... et de glace chez Hudson, blocs de glace se scindant en plusieurs morceaux et se heurtant les uns aux autres... Autant de recettes dj prouves ailleurs mais qui, allies au savoir-faire incomparable de l'quipe Hudson/Kaneko, allaient procurer des heures de plaisir tout amateur de jeux de tir qui se respecte.

Super Star Soldier et Gradius II

Les clins d'il ne s'arrtent pas l, et il serait assez fastidieux d'en dresser une liste exhaustive ; mais terminons rapidement par citer Gradius 3 (Konami, 1989) et ses monstres enferms dans des bulles (...ici, dans des blocs de glace), Image Fight (Irem, 1988) et ses parois carres bloquant le passage, et Salamander (Konami, 1986) et ses flammes de l'enfer ou ses barrires infranchissables, autres grands classiques du shoot'em up qui laissrent une empreinte indlbile chez de nombreux concepteurs de jeu.

Super Star Soldier et Gradius III
Super Star Soldier et Image Fight
Super Star Soldier et Salamander
Super Star Soldier et Salamander

Attention toutefois ne pas rduire Super Star Soldier un simple plagiat d'ides dj vues et revues ailleurs : derrire ses allures de copieur hont se cache un modle de jouabilit et, ce qui ne gche rien, des ides nouvelles et passionnantes. Chaque niveau dveloppe un thme qui lui est propre.

Ainsi, le niveau 1, mise en bouche avant que ne dmarrent rellement les hostilits, vous permet de vous familiariser avec toutes les armes disponibles au dessus d'une base spatiale arme de canons. Dj, les ennemis dcrivent leurs trajectoires toutes en courbes, typiques de la srie des Soldier. Des robots se dtachent du dcor pour vous agresser lchement tandis que des silos missiles envoient leurs salves vers vous. Les pauses sont rares, et vous atteignez dj le boss de fin de niveau tout droit sorti d'un pisode de Gradius. Esprons que vous serez arm du laser ; sinon, bon courage.

Le niveau 1 et son boss

Le deuxime niveau - un des moins passionnants - rend hommage des shoot'em up comme Kyukyoku Tiger de Taito ou Dangar de Nichibutsu. Entre base terrestre et base navale, vous aurez fort faire entre les chars d'assauts et les canons immergs dans l'eau. Le boss, une sorte de sous-marin lanant, au gr de ses envies, balles, missiles tlguids et lasers, ne devrait pas vous poser trop de problmes.

Le niveau 2 et son boss

Les choses srieuses commencent au troisime niveau. Fait de sable et de feu, il regorge de piges en tous genres. Tout d'abord, prenez garde aux carcasses de robots chous au sol qui, sans crier gare, reprennent vie et tirent des salves de laser trs rapides. Ensuite, les sables mouvants regorgent d'insectes robotiss qui peuvent s'avrer trs dangereux si votre armement n'est pas son maximum. vitez tout prix l'arme rouge, dont les projectiles seront bloqus par de longues chenilles, certes, inoffensives, mais qui vous rendront vous aussi inoffensif ! Pass le lac de lave en fusion, vous affronterez un boss redoutable et remarquablement anim, le scorpion gant. Protg par des deux normes pinces, il faudra attendre le moment propice pour passer l'attaque tout en vitant lasers frontaux, projectiles clatant en trois parties, et surtout, sa queue, trs rapide.

Le niveau 3 et son boss

Situ en plein espace, le niveau 4, dont le dfilement est d'une tonnante lenteur - sans doute volez-vous trs (mais alors trs) haut-, vous fera goter aux plaisirs de ces mines volantes qui, si vous les touchez, effectuent de grands va-et-vient latraux, empchant vos balles d'aller plus loin et rendant vos dplacements dlicats. Quant aux boules vertes visqueuses, frappez-les et vous constaterez avec horreur qu'elles se dplaceront par -coups vers vous! Sachant qu'un minimum de cinq coups au but les anantit, elles auront tt fait de fondre sur votre pauvre vaisseau. Et si tout cela ne suffit pas, affrontez le boss de cette armada : un robot gant d'une force et d'une rapidit considrable. Si c'est l votre premire partie, le Game Over n'est pas loin.

Le niveau 4 et son boss

Le niveau 5 n'est pas trs difficile condition d'une chose : que vous ne vous spariez jamais de votre laser ou du lance-flammes. Percez ces normes blocs de glace ou la carapace des serpents gants ne sera pas de tout repos. La fin du niveau vous propose un petit parcours du combattant dans lequel l'agilit se substituera aisment la force : les passages se rtrcissent, et des lasers se chargent de rendre la navigation dans ces dtroits encore plus complique. Quant au boss... Ae ae ae. Deux formes, et une vitesse de dplacement qui empire au fil des secondes. Rglez la vitesse de votre vaisseau au maximum.

Le niveau 5 et son boss

Vous tes toujours l ? Bravo. Et bon courage. Le niveau 6 va toute allure et mettra vos rflexes rude, trs rude preuve. Boules de feu explosant en dizaines de particules, vaisseaux tournoyant la vitesse de la lumire, traines de missiles apparaissant par poignes de quarante l'cran (vridique)... Tout est fait pour que vous mouriez. Et si la mort n'a pas d'emprise sur vous, soyez assur que le boss de fin saura vous envoyer ad patres si, l encore, votre armement n'est pas au point.

Le niveau 6 et son boss

On y est presque. Le niveau 7 commence trs fort. la poursuite du vaisseau-mre responsable de toutes vos peines, vous filez dans la galaxie, vitant ses normes lasers et rduisant en poussire les misrables cloportes daignant se mettre en travers de votre chemin. Trs vite cependant, vous ralentissez pour finalement engager la marche arrire: le gros vaisseau mre n'a pas l'air d'apprcier votre mnage et vient maintenant vers vous ! En survol au-dessus du monstre, vous anantissez ses canons les uns aprs les autres. Crant une brche vers le centre nvralgique de la bte, vous vous engagez dans un long corridor peupl de vaisseaux venant par derrire! Pas trs fair-play. Plus loin, le point vital vous attend, sous la forme de deux araignes mcaniques dont les attaques simultanes vous donneront du fil retordre. Une fois dtruites, il vous faudra quitter le vaisseau au plus vite avant son explosion - mais attention aux barrires de scurit cherchant vous barrer la route !

Le niveau 7 et son boss

Comme le veut plus ou moins la tradition, le niveau 8 vous remettra face face avec tous les boss rencontrs jusqu' prsent. La plupart de ces squences seront entrecoupes d'attaques mineures vous permettant de vous refaire une sant au cas o votre vaisseau aurait pris quelques dommages. Ces ultimes affrontements s'avrent en gnral fatals car un tel degr de difficult, un coup rduisant votre force de frappe est trs vite arriv, et parvenir au boss final sans l'armement adquat revient presque tirer un trait sur toutes vos chances de survie. Sans dvoiler les stratgies mettre en uvre face l'ultime nergumne, sachez simplement qu'il possde trois volutions diffrentes.

Bon courage, mais je crois vous l'avoir dj dit.

Le 8me boss

Une bande-son divine.

Dans la limite de ce qu'est capable de produire la PC-Engine, l'ambiance sonore de Super Star Soldier correspond parfaitement ce que cette console a pu produire de meilleur. Certes, nous sommes loin de la qualit sonore de ce qu'est capable de proposer le processeur d'une console comme la Super Nintendo par exemple, mais le son Nec a ce quelque chose d'indfinissable qui le rend minemment sympathique, entendre comme couter. Les bruitages de SSS, trs varis, ne sont jamais fatiguants, et surtout, les thmes musicaux refltent tout le savoir-faire des musiciens d'Hudson : extrmement rhytms et enjous, ils donnent tout simplement la pche. Quoi de mieux pour un jeu de ce type?
Nakahashi et Hoshi, les deux compres insparables de l'quipe musicale Hudson, poursuivront leur travail de grande qualit sur d'autres titres de la marque, comme la srie des Neutopia, clones trs old-school mais fort russis du Legend of Zelda de la NES.

La fin

Et en cadeau bonux...

Afin d'allonger un peu la dure de vie de ce titre, un mode de jeu supplmentaire fut implment. Intitul Caravan Stage , ce niveau bonus, jouable en choisissant l'option 2 minute game ou 5 minute game sur la page de prsentation, lanait au Japon la mode des concours de shoot'em up. Dans ces concours, nul besoin de montrer sa maestria viter les balles adverses ; bien au contraire. L'ide tait de foncer dans le tas afin de marquer un maximum de points en un minimum de temps dans un niveau rempli craquer de cibles en tous genres, au sol comme dans les airs, dont certaines, secrtes, rapportaient plus de points que d'autres. La part stratgique de ces parties limites dans le temps devint essentielle, et chacun valuait, d'aprs ses propres observations, quelle tait la meilleure mthode pour atteindre le score le plus lev. Valait-il mieux se concentrer sur la destruction massive des tuiles au sol, ou n'tait-il pas plus valable de tirer sur ces 4 vaisseaux qui, une fois dtruits de faon synchronise - et le plus vite possible ! -, rapportaient des milliers de points ? Tels taient les cruels dilemmes auxquels tout joueur de Caravan Stage taient systmatiquement confronts.

Le succs fut immdiat, et Hudson organisa de nombreuses runions de joueurs drogus au shoot'em up travers le Japon. Les Caravan Stage officiels taient bien souvent tirs du dernier Soldier en date ; Soldier Blade, ultime pisode de la saga, ayant mme profit d'une dition spciale n'incluant que ce fameux Caravan Stage.
La mode des Caravan Stage ne se rsuma pas une simple affaire interne Hudson, puisqu'elle fut suivie par beaucoup de maisons d'ditions qui, sur PC-Engine, ne pouvaient imaginer sortir leur nouveau shoot sans y avoir adjoint ce fameux mode de jeu qui faisait la joie des parties entre amis.
De nos jours, ce principe du jeu contre la montre fait toujours recette, et a dsormais pris le nom de Time Attack .

Exemple de Caravan Stage

Conclusion.

Vous l'aurez compris : Super Star Soldier est un grand classique du shoot'em up. Parfaitement jouable malgr sa rapidit parfois hallucinante, ce hit d'Hudson prouva, une fois encore, que la PC-Engine matrisait parfaitement ce domaine. Les suites officielles de SSS, Final Soldier et Soldier Blade, sortirent en juillet 91 et aot 92 respectivement. Un tel rythme de dveloppement est bien la preuve de l'engouement du public pour cette srie qui reprsentait, l'poque, la crme de la crme en matire de tire-lui-dessus vertical. Hlas, autant Soldier Blade fut une grande russite, autant Final Soldier en dut plus d'un cause d'une ralisation franchement bcle. Explications dans un futur test !

Et mes tips alors?

Okay okay, on se calme. Sur l'cran de prsentation, effectuez rapidement la manipulation suivante : Gauche - II - Haut - II - Doite - II - Bas - II - Gauche - I - Haut - I - Droite - I - Bas - I - I + II (8 fois) - I + Select (8 fois).
Ouf ! Vous devriez avoir accs l'cran d'options o vous attendent les niveaux de difficult et le mode BGM.

L'cran d'options
David
(24 juillet 2002)
Un avis sur l'article ? Une exprience partager ? Cliquez ici pour ragir sur le forum
(12 ractions)