Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Les Chevaliers de Baphomet
Année : 1996
Système : Mac, PC, Playstation
Développeur : Revolution Software
Éditeur : Virgin Interactive
Genre : Aventure / Point'n click
Par Djib (27 août 2001)

Un des meilleurs jeux d'aventures jamais réalisés : ni plus, ni moins. Sorti en 1996 sur PC, l'équipe de Revolution Software (Angleterre) a réalisé un boulot fantastique pour proposer un jeu d'aventure « meilleur que Monkey Island ». En effet dès 1992, Revolution Software s'était fixé pour but de réaliser un jeu d'aventure qui surclasserait le hit de Lucas Art considéré alors comme la référence. Leur premier essai, Lure of the Tempress, s'il n'était pas dénué de qualité, était encore loin de la valeur des Monkey Island.

Lure of the Tempress (1992).

Ne désespérant pas, ils se remirent à la tâche pour sortir en 1994 Beneath a Steel Sky. Ce jeu d'aventure classique adoptait une nouvelle interface laissant le plein écran à de magnifiques graphismes. Les anglais de Revolution Software avaient en effet appelé à la rescousse le dessinateur de comics Dave Gibbons (The Watchmen, Liberty) qui les avait beaucoup aidés pour la partie graphique. Le solide scénario de science-fiction et l'humour bien senti permettaient à Beneath a Steel Sky d'être une franche réussite, mais pas encore meilleure que la série des Monkey Island.

Beneath a Steel Sky(1994).

Finalement, c'est avec la sortie des Chevaliers de Baphomet en 1996 que Revolution Software parvint enfin à atteindre son objectif : détroner Monkey Island dans le cœur des joueurs.

Les Chevaliers de Baphomet (Broken Sword en version originale) est un jeu d'aventure classique qui se dirige à la souris. Le système de jeu « point & click » est hérité de Lucas Arts mais comporte quelques améliorations : les graphismes sont désormais en plein écran et en S-VGA.
Le rendu graphique est l'une des grandes réussites du jeu, les écrans sont véritablement magnifiques et vous font vraiment voyager. Le style des personnages se rapproche de celui d'une bande dessinée et les animations sont d'excellentes facture. Les scènes intermédiaires et l'intro sont de véritable petits dessins animés : bref, coté graphique c'est un sans faute.

Les Chevaliers de Baphomet (1996).

Ce qui fait de ce jeu une référence, c'est son excellent scénario, la qualité de ses dialogues et son humour si particulier. Coté scénario vous incarnez Georges Stobbart, un jeune américain en visite à Paris. L'intro donne le ton : alors que Georges se relaxe à la terrasse d'un café, un clown lance une bombe et tue un mystérieux individu : Monsieur Plantard. À partir de là, George se lance à la poursuite de l'assassin sans savoir qu'il embarque pour une longue quête qui le conduira de Paris à l'Irlande, l'Espagne, la Syrie et l'Écosse avant que le mystère soit résolu. Durant son aventure, Georges en apprendra un peu plus sur les Templiers et leur fabuleux trésor et rencontrera de nombreux personnages sympathiques ou non. De rebondissement en rebondissement, le joueur ne lâche plus la souris.

Les dialogues, même si certains ont tendance à les trouver un peu longs, sont excellents. La qualité de la version française, notamment le délicieux accent du héros, permet d'apprécier toute la finesse de l'humour et des situations. La narration en voix off est un modèle du genre et nombre de réflexions de Georges Stobbart vous feront sourire.

Baphomet connut à sa sortie un grand succès et, rapidement, devint un jeu culte. Il représente un certain aboutissement du jeu d'aventure classique (graphisme en 2D et interface à la souris), une sorte de perfection. D'ailleurs c'est quasiment le dernier stade de l'évolution du jeu d'aventure « point & click ». Baphomet fut adapté sur Macintosh et sur Playstation.

En 1997, Revolution Software sortit un nouvel épisode, intitulé Les Boucliers de Quetzcoatl, très agréable à jouer avec des graphismes légèrement améliorés mais sans aucune innovation.

Les Boucliers de Quetzacoatl (1997).
Djib
(27 août 2001)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(19 réactions)