les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Glorieuse Nation compte sur toi, camarade Koloff ! (Call of Duty)
35 messages • page
12
Auteur Glorieuse Nation compte sur toi, camarade Koloff ! (Call of Duty)
Volkor
Pixel imposant


Score au grosquiz
0028294 pts.

Inscrit : Oct 28, 2008
Messages : 941

Hors ligne
Posté le: 2013-09-17 14:53
Ah le voilà enfin, cet article sur Call of Duty !

Merci Thezis pour ce texte bien complet et documenté. On en apprend beaucoup sur la genèse de ce jeu et toute ses influences cinématographiques, parfois à la limite du plagiat.
La traversée de la Volga à Stalingrad, il faut le dire, est entièrement pompée du film d'Annaud (les lettres émouvantes lues par les commissaires politiques, les fuyards abattus, les raids des stukas, un seul fusil pour deux combattants, etc). Pour le coup, la scène du débarquement dans MoH m'avait paru moins pompée sur le soldat Ryan, même si elles étaient aussi très similaires.

Ce Call of Duty, je l'ai découvert sur le tard. J'ai acheté le "classic" sur le XBLA. Et en terme d'intensité, j'ai rarement vu mieux que la fameuse bataille du pegasus bridge, où on doit tenir ce fichu pont alors qu'on est littéralement submergés par toute la wehrmacht. Et ce maudit passage en bagnole...

Par contre, j'ai été un peu frustré, j'aurais bien aimé que tu développes un peu plus l'évolution idéologique entre ce 1er épisode et l'avenement des Modern Warfare. Mais c'est vrai, il faudrait d'abord traiter les autres jeux.

En tous les cas, merci à toi.

Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario Maker 2 et DKC Tropical Freeze (Switch)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21983
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2013-09-18 10:14
Bravo pour cet article. Je n'ai pas joué au jeu, mais je suis bien content de te voir signer un nouveau pavé bourré de références ciné Il faudra faire, un jour, la liste des films qui ont changé la face des jeux vidéo, et de quelle manière. Saving Private Ryan et Aliens y figureront forcément.

J'attends avec impatience que tu nous parle de Call of Duty 2, seul CoD que j'aie vraiment beaucoup aimé. Juste un petite remarque : Michael Giacchino vient du jeu vidéo, à la base, il avait bossé sur plusieurs jeux Mega Drive avant de bosser sur des films. Les deux phrases qui le présentent dans l'article sont formulées de telle manière qu'on peut penser l'inverse.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-09-20 21:30
Merci Thezis, j'ai adoré ton article. L'intro qui revient en détails sur la genèse de la série est passionnante et tu décris clairement les spécificités du jeu et de son gameplay.

Je ne connais pas le 1er Call of Duty, ni la série Medal of Honor d'ailleurs. Plus par curiosité que par réel intérêt, je me suis mis à COD tout récemment en essayant le 3ème épisode sur Xbox (la 1ère Xbox). Et j'ai pas aimé du tout. J'ai alors lu le thread consacré à la série dans la partie actu du forum et découvert que les versions PC/PS360 étaient en fait très différentes (et bien plus intéressantes) que les versions consoles PS2/Xbox/GC. J'ai donc enchainé sur Call of Duty 2 360 dont Laurent disait énormément de bien et là j'ai vraiment apprécié toutes les choses que tu décris dans ton article : être plongé au coeur du combat, être un soldat parmi les autres et combattre tous ensemble, la mise en scène, les différents points de vue, l'ambiance renforcée par les citations ... etc ... Bref, ça m'a beaucoup plu, même si d'un point de vue strictement "gameplay" je suis bien plus client d'un FPS ouvert et dynamique comme Halo.

Si j'ai bien compris, la seule version physique de COD1 sur PS360 est une édition collector de Modern Warfare 2 ? (introuvable j'imagine)
Les versions physiques sur PC se trouvent-elles encore ? Peut-on y jouer sans activation en ligne de type Steam ou autre ?

  Voir le site web de Sebinjapan
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à Sekiro : Shadows die twice

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5676
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2013-09-21 09:45
La version PC d'époque peut se lancer sans problème (il me semble).

J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ton article, Thezis. Merci.
Medal of Honor, avec sa scène du débarquement et Call of Duty, avec la scène de Stalingrad, resteront longtemps ancrés dans ma mémoire. Ce doivent être les premières fois où j'ai vraiment eu l'impression de revivre une scène marquante d'un film. Encore qu'il me semble avoir auparavant revécu le débarquement sur une carte de Day of Defeat, le mod de Half-Life.
Je n'ai pas joué à tant de FPS que cela à l'aube des années 2000, pour cause de mal au coeur (guéri grâce à Half-Life. On en revient toujours à Half-Life.), mais Call of Duty est un de ceux qui m'ont le plus plu. Curieusement, faute de machine adéquate, il a fallu que j'attende d'avoir une 360 pour jouer aux autres opus. Et contrairement à ce que tout le monde répète en boucle, on peut très bien se contenter du mode solo des Call of Duty. Le tout est de veiller à ne pas payer plein pot son jeu...

Et j'ai hâte que tu nous écrives la suite de ton dossier

JC
Camarade grospixelien


Joue à Motorsport Manager

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 7949
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2013-09-21 14:55
Citation :
Et contrairement à ce que tout le monde répète en boucle, on peut très bien se contenter du mode solo des Call of Duty. Le tout est de veiller à ne pas payer plein pot son jeu...

D'accord avec toi ! Je n'ai pas pratiqué beaucoup d'épisodes différents de Call of Duty, en l'occurrence le 2, le 4 (Modern Warfare), et un petit peu le 1, mais j'ai a chaque fois été pleinement satisfait du mode solo, sans me sentir frustré de ne pas jouer en multi... Heureusement d'ailleurs, car à l'origine, j'avais acheté COD2 sur 360 parce que ça aurait dû être le "jeu du moment" de nos sessions grospixéliennes de l'époque, mais le "moment" est passé tellement vite que j'ai dû participer à deux sessions maxi. Du coup je me suis rabattu sur le solo, sans grande conviction et avec beaucoup d'a priori (jeu réaliste, guerre mondiale, etc.), et j'ai découvert un FPS prenant de bout en bout, particulièrement intransigeant et vidéo-ludiquement stimulant dans son mode de difficulté le plus élevé ! Bon, ceci dit, des jeux de guerre réalistes sur fond de batailles réelles, je n'en ferai pas tous les jours, j'ai toujours un peu de mal avec le concept de "réalisme ludique" appliqué à des faits réels...

L'article de Thezis évoque d'ailleurs bien ce soucis de jeux qui "instrumentalisent l'Histoire au service d'un spectacle dévoilant la guerre comme une succession de montagnes russes et valorisant l'armée de manière manichéenne", et qui s'est pleinement emparé de la série des COD au fil des épisodes... A ce titre, j'ai trouvé le récent Spec Ops : The Line particulièrement intéressant... Peut-être un futur pavé made in Thezis ?

  Voir le site web de JC
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario Maker 2 et DKC Tropical Freeze (Switch)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 21983
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2013-09-21 15:36
J'ai un très bon souvenir de CoD 2 en multi-joueur. Les maps avaient cette ambiance campagnarde années 30, avec des couleurs un peu froides, qu'on retrouvait dans la campagne solo et c'était sympa. En ayant bien pris en main le mode solo, on arrivait sans peine à y faire quelques frags, dès les premières parties. Mais si ma mémoire est bonne il n'y avait que deux ou trois modes de deathmatch, peu de récompenses à débloquer, et ça ne se jouait qu'à 4 contre 4, donc on en faisait vite le tour.

Le multi du 4, j'ai fait une très grosse session, une seule fois, je n'ai jamais pu faire trois pas sans me faire crever soit par un ennemi invisible soit par un bombardement, je n'arrivais à rien (alors que j'avais fini le jeu solo en vétéran), et j'en suis ressorti avec un tel mal de crâne que je n'y ai plus jamais retouché. Je sais que c'est devenu une machine à jouer énorme et très au point, mais rien à faire, quand un jeu m'est à ce point désagréable je n'arrive pas à y prendre du plaisir même si j'en perçois l'intérêt. S'adapter à la gerbe des FPS était un sacrifice bien moindre que de supporter ça.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
JC
Camarade grospixelien


Joue à Motorsport Manager

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 7949
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2013-09-21 16:36
Arf oui, ta fameuse session sur le 4, je n'y ai pas participé mais je m'en souviens bien. Un ami venait justement de me prêter le jeu, et je t'avais vu y jouer avec quelques autres personnes mais je n'avais pas pu vous rejoindre (la session devait être fermée/en cours, un truc comme ça). Mais j'avais pu t'avoir en chat juste après la session (ou peut-être le lendemain) et j'attendais impatiemment ton avis vu que la session ayant apparemment duré longtemps, ça devait signifier que le jeu était très prenant... Et la description de ton expérience a plutôt été une douche froide, au point que je n'ai jamais tenté le multi une seule fois sur COD4. J'ai fini (et apprécié) le solo (même s'il y a 2 ou 3 missions bien précises que j'ai été incapable de finir dans la difficulté la plus élevée et qu'avec le recul je trouve prodigieusement agaçantes ^^), et je l'ai rendu à la personne qui me l'avais prêté, content de l'avoir fait, mais sans regret de devoir le rendre.

Par contre, COD2, j'ai aussi un bon souvenir des très rares sessions multi que j'ai pu faire dessus, et j'aurais bien aimé y jouer un peu plus... Malheureusement il y avait une trop grosse différence de disponibilité entre nous, certains grospixéliens pouvaient jouer tous les soirs tandis que d'autres se contentaient du samedi après-midi... Et vu que comme tu le soulignes, c'était un mode dont on faisait assez vite le tour, mes partenaires de jeu ont vite accumulé 20 ou 30 sessions de jeu alors que je n'avais joué que deux fois, et ils ont eu envie de changer de jeu beaucoup plus vite que je ne l'aurais voulu... Je retiens cependant que j'étais loin d'être mauvais malgré cette différence d'heures de jeu. COD2 est très accessible en multi, ce qui me semble a priori être nettement moins le cas avec les épisodes suivants, beaucoup plus complexes. En outre, après avoir subi un frag, on pouvait revoir les dernières secondes de l'action, mais du point de vue de l'assassin. C'était le 1er jeu où je voyais ça et j'ai trouvé cette idée géniale, très instructive sur le déroulement de l'action et sur la manière de s'améliorer (quelle erreur a-t-on commise, à quel endroit peut-on se cacher, quelle stratégie adapter, etc.)

  Voir le site web de JC
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-09-22 12:09
Finalement, on trouve encore facilement des éditions collector de Modern Warfare 2 mais le 1er COD y est inclus sous forme d'un code de téléchargement, pas sur support physique
Mais si la version PC n'est pas soumise aux DRMs chiants, je sais ce qu'il me reste à faire ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-09-22 15:31
Merci les gars de vos retours et encore merci à chatpopeye pour son joli texte d'intro. Merci parce que cet article aura été bien difficile à écrire (je l'ai commencé en 2010) et que cela faisait deux ans et Vanquish que je n'avais plus rien écrit pour GrosPixels.

Pour la suite, c'est d'une certaine manière ce que j'espère et sous-entend dans l'article mais en même temps je ne suis pas certain d'avoir beaucoup à raconter tant, il faut bien le reconnaître, la formule des COD reste la même. J'essaierai pour le 2 si ça donne autre chose que "la même chose en plus grand". Puis, je n'aime pas vraiment jouer en vétéran tant le jeu en devient répétitif à mon sens.

D'ailleurs, au passage, je n'ai pratiquement jamais joué au multi des COD, donc si certains veulent en parler, j'intégrerai cela à l'article.

Citation :
Le 2013-09-18 10:14, Laurent a écrit :
Juste un petite remarque : Michael Giacchino vient du jeu vidéo, à la base, il avait bossé sur plusieurs jeux Mega Drive avant de bosser sur des films. Les deux phrases qui le présentent dans l'article sont formulées de telle manière qu'on peut penser l'inverse.


Effectivement, j'ai tourné cette information de manière à insister sur les influences de l'industrie cinématographique. Faudra que je corrige cela.

Citation :
Le 2013-09-21 14:55, JC a écrit :
L'article de Thezis évoque d'ailleurs bien ce soucis de jeux qui "instrumentalisent l'Histoire au service d'un spectacle dévoilant la guerre comme une succession de montagnes russes et valorisant l'armée de manière manichéenne", et qui s'est pleinement emparé de la série des COD au fil des épisodes... A ce titre, j'ai trouvé le récent Spec Ops : The Line particulièrement intéressant... Peut-être un futur pavé made in Thezis ?


Tu as joué à Spec Ops : The Line ? N'hésite pas à développer ailleurs parce que étonnamment on a très peu parlé de ce jeu ici. Et oui, ça fait un an que j'ai commencé à écrire cet article-là
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2013-11-15 18:53
J'ai lu l'article quand il est paru et je me suis promis d'y réagir sans finalement prendre le temps de le faire.

J'étais très intéressé de lire un article traitant d'un FPS "guerrier" sur Grospixels alors que justement ce type de jeu me repousse complètement. Au risque de faire dans le gros cliché, la guerre, la vraie guerre, pour moi, c'est simplement une horreur sans nom et j'ai du mal à imaginer "jouer" avec ça en trame de fond. Comblant avidement mes lacunes en histoire (ma pire matière à l'école) ces dernières années, je m'y suis beaucoup intéressé, notamment sous l'angle de ses implications politiques/géo-politiques et sociales, qui nous font comprendre que les deux guerres mondiales c'était à peine avant-hier, et sur lesquelles nos manuels d'écolier jettent un voile pudique au profit d'une forme d'imagerie d'Épinal. Je ne me vois pas, pad en mains, en reproduire des scènes sous forme d'une activité ludique, alors que latter du monstre dans les improbables décors cyber-sataniques de Doom m'éclate complètement.

Je précise au cas où il le faudrait que je ne porte bien sûr aucun jugement moral sur les gens qui pratiquent un jeu comme CoD ! Et justement, le fait que des gens que je côtoie sur ce forum, des interlocuteurs de qualité, évidemment conscients de ce qui est mis en scène dans un tel jeu mais le pratiquent quand même avec satisfaction, c'est quelque chose qui m'intrigue fortement (sans arrière-pensée, c'est une vraie question). Pourquoi ? Comment ? Fait-on abstraction du thème en se disant que "ce n'est qu'un jeu" ? Est-on sensible à une forme "d'esthétique de la guerre" qui met au second plan, dans le cadre du jeu, la gravité de la réalité historique ? Ou bien l'aspect ludique existe-t-il sans rien occulter, et y trouve-t-on un intérêt historique réel pendant le jeu (mais dans ce cas-là comment tout cela peut-il cohabiter) ? Je pensais que Thezis ne ferait pas l'économie de ces questions dans l'article, mais finalement, si.

Cela ne m'a pas empêché de trouver l'article excellent, vraiment (ce n'est pas de la politesse ou de la diplomatie), et instructif pour moi : j'ignorais que ces jeux faisaient l'effort de rappeler par séquences l'horreur réelle de la guerre et ne se contentaient pas d'en faire un thème de parc ludique (ce qui avec le recul me paraît en fait assez logique, c'est la moindre des choses). Cela m'a permis d'entrevoir déjà une bonne raison pour pratiquer l'un de ces jeux : "vivre" l'événement et mieux en comprendre certains aspects, mais cela ne vaut alors que pour une seule et unique partie, pour l'expérience, et ne répond donc pas vraiment à ma question.

Au fil de la lecture, le souvenir d'un autre essai de Thezis sur ce thème m'est revenu, et j'ai fini par le retrouver dans les groditos (pas évidents à retrouver, d'ailleurs, pas mis à l'honneur). À mon avis c'est un excellent complément à l'article et il faudrait mettre des liens de l'un à l'autre. Mais il ne répond pas lui non plus à mes questions, et je trouverais vraiment intéressant de connaître votre ressenti là-dessus, à un maximum d'entre vous.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-11-16 02:27
Elle est vachement intéressante ta remarque, Twipol. Je ne vais pas y répondre là, trop crevé, mais je le ferai tantôt après mon dodo. Disons qu'avec un jeu comme Call of Duty, ce qui me semblait surtout important c'était la question du "réalisme", ce que j'aborde dans un paragraphe à la fin. Tu as raison aussi de faire le lien avec le grodito

Disons que le premier Call of Duty soulève moins ta question que les épisodes suivants. J'ai achevé il y a peu Modern Warfare 3 et là par contre le contexte, l'idéologie, tout ce que le jeu dit et transmet m'a vraiment pourri l'expérience. Mais bon, les jeux sont tellement différents que c'est un autre débat.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2013-11-16 09:02
Citation :
Disons que le premier Call of Duty soulève moins ta question que les épisodes suivants.


En fait je crois qu'il la soulève tout autant si ce n'est plus. Je vais te laisser prendre le temps de répondre, mais simplement, j'ai bien compris de ton article que le premier CoD avait la qualité de retranscrire honnêtement la violence réelle de la guerre, de la vraie guerre. Et c'est pourtant toujours un jeu. Ça laisse ma question plus que jamais entière.
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 12:32
En fait, la partie sur le réalisme, le fait que le jeu fait semblant d'être réaliste alors qu'il est surtout spectaculaire, me semblait répondre à la question du rapport à la guerre. Mais ce que tu mets en avant est plutôt, si je comprends bien, le "comment pouvez-vous jouer à un jeu de guerre alors que la guerre est une horreur impossible à retranscrire dans un jeu ?"

Je pense qu'il y a deux types de réponse : si tu veux comprendre la guerre, mieux vaut se tourner vers les jeux de stratégie qui par les multiples implications de chaque choix montrent bien la complexité du phénomène, même si la plupart des titres finissent par noyer l'aspect humain sous l'abstraction du gameplay. D'un autre côté, Call of Duty et Medal of Honor se sont vendus au départ comme des "expériences réalistes" de la guerre justement, ce qu'ils ne sont pas. Un titre comme Spec Ops : The Line (sur lequel j'essaie d'écrire depuis un an) donne tout autre chose à voir de la guerre et de la violence, malgré ses défauts dont un gameplay détaché du propos.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Sekiro, Crash Bandicoot

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24728
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 14:11
j'ai pas encore lu l'article mais je peux répondre à ta question twipol.

Je joue pas à Cod, ni au jeu de guerre "retro", tout simplement parce que comme toi j'aime bien les gros jeux bourrins
Mais j'ai pratiqué les jeux "historiques" comme wolfenstein, pour moi ca reste des jeux. Ok y'a un fond historique plus ou moins veridiques mais bon comme pour les films, je vois ca juste comme un "décor".

Pour moi un jeu restera toujours un jeu, et idem pour un film. Ca n'est pas la réalité du coup je me pose pas trop de questions quand je joue
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 14:21
De mon coté (attention, je n'ai joué qu'à COD 2), je n'ai jamais trouvé que le jeu tentait d'être réaliste au delà des événements historiques, de la géographie et des uniformes / équipements / véhicules. On n'y trouve en aucun cas l'ambiance morbide et effrayante de ce que j'imagine être une vraie situation de guerre. Les actes héroiques, la solidarité avec ses potes soldats, le flux continu d'ennemis à abattre : tout cela retranscrit en effet fidèlement le film de guerre, ou à la limite le documentaire "grand public / historique" sur la guerre, qui retrace les faits en évitant de trop montrer la boucherie engendrée.

Je ne suis moi non plus pas friand de ce type de jeux et de ce contexte, mais à aucun moment je ne me suis senti mal à l'aise en jouant. Pourvu que ça continue avec les épisode suivants.

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 14:57
Citation :
Le 2013-11-17 14:21, Sebinjapan a écrit :

De mon coté (attention, je n'ai joué qu'à COD 2), je n'ai jamais trouvé que le jeu tentait d'être réaliste au delà des événements historiques, de la géographie et des uniformes / équipements / véhicules. On n'y trouve en aucun cas l'ambiance morbide et effrayante de ce que j'imagine être une vraie situation de guerre. Les actes héroiques, la solidarité avec ses potes soldats, le flux continu d'ennemis à abattre : tout cela retranscrit en effet fidèlement le film de guerre, ou à la limite le documentaire "grand public / historique" sur la guerre, qui retrace les faits en évitant de trop montrer la boucherie engendrée.


Disons que les jeux se sont beaucoup vendus et justifiés comme cela, en insistant sur leur réalisme. Il me semble que c'est assez proche du discours tenu pendant des années par les sociétés de production et les consoles pour justifier les nouveaux titres.

Citation :
Je ne suis moi non plus pas friand de ce type de jeux et de ce contexte, mais à aucun moment je ne me suis senti mal à l'aise en jouant. Pourvu que ça continue avec les épisode suivants.


Les COD deviennent vraiment malsains avec Modern Warfare 2 (quoique que COD V m'a bien rebuté aussi avec tous ses actes violents complaisamment mis en scène). Dans mon souvenir, Modern Warfare 1 est déjà bien sur la pente idéologique craignos.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 18:27
Citation :
Le 2013-11-17 12:32, Thezis a écrit :
Mais ce que tu mets en avant est plutôt, si je comprends bien, le "comment pouvez-vous jouer à un jeu de guerre alors que la guerre est une horreur impossible à retranscrire dans un jeu ?"


Alors, pas vraiment, je ne me suis pas très bien expliqué. Pour reprendre ta formulation, ce serait plutôt : "comment pouvez-vous jouer à un jeu de guerre, qui vous demande donc de reproduire les actions de la guerre, une horreur bien réelle encore si proche de nous ?"

Soit le jeu est vraiment réaliste avec un vrai regard critique (mais CoD pas tant que ça donc, j'avais mal compris), et dans ce cas-là j'ai du mal à comprendre qu'on puisse "jouer" avec ça puisque potentiellement le "jeu" mettrait franchement mal à l'aise. Un type de jeu que j'imaginerais "viable" serait de type enquête/point'n'click/aventure, mais pas un jeu où on incarne un soldat participant à la boucherie (ou "joue" à participer à un vaste crime organisé en fait, quand bien même le soldat est généralement une sorte de complice forcé, un esclave du crime).

Soit le jeu n'est pas réaliste mais ça ne rend pas le truc beaucoup plus satisfaisant : décorum basé sur une situation horrible, réelle et récente, mais irréalisme permettant d'en faire abstraction… bof, à quoi bon, alors ? Au “mieux" on est indifférent, au "pire" on est agacé par le galvaudage opéré.

Après tout, je sais qu'il y a eu des mods de je-ne-sais-plus quel jeu qui envoyaient le joueur en Afghanistan pour latter Ben Laden et ses troupes, et que ça avait choqué. Ok, on comprend : là on n'était même plus dans la proximité historique, mais dans la simultanéité. N'empêche, je le redis : les deux guerres mondiales, c'était vraiment hier, c'est déjà notre "ère" à bien des égards, et on ferait une erreur en voyant ces événements comme un bout de folklore historique bien enfoui dans le passé.

Citation :
Le 2013-11-17 12:32, RainMakeR a écrit :
comme toi j'aime bien les gros jeux bourrins


Euh j'ai dit ça où ?
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


noah
Pixel monstrueux



Joue à Half Life [PC]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2674

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 20:14
Tu joues à GTA ?

twipol
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001886 pts.

Joue à Ubuntu Studio

Inscrit : Mar 15, 2003
Messages : 2701
De : Lyon

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 20:47
Non, justement, absolument pas. Là encore, ça ne m'attire pas du tout, et le fait que le jeu soit pratiqué et apprécié parmi les membres de ce forum me pose question.

La problématique n'est peut-être pas tout à fait la même que celle que j'expose ici pour les jeux de guerre, mais elle est en effet voisine. Tu l'as peut-être supposé, et il est vrai que faire entrer GTA dans ce débat m'a clairement traversé l'esprit (ce n'est pas le bon topic, mais je veux bien savoir quand même pourquoi tu as posé la question).
_________________

"Et quand ils devenaient mécontents […] cela ne menait à rien, car sans idées générales, ils ne se focalisaient que sur des contrariétés insignifiantes. Les plus grands maux échappaient invariablement à leur attention." G. Orwell


noah
Pixel monstrueux



Joue à Half Life [PC]

Inscrit : Aug 29, 2002
Messages : 2674

Hors ligne
Posté le: 2013-11-17 22:11
Exactement pour la raison que tu as évoqué, les problématiques sont voisines. C'était pas une question piège, ça me permet juste de comprendre que tu ne peux pas ressentir de plaisir vidéoludique si moralement tu ne cautionnes pas le contexte ?

C'est pareil pour les films ?


Index du Forum » » Jeux » » Glorieuse Nation compte sur toi, camarade Koloff ! (Call of Duty)

35 messages • page
12




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)