les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Dead Island (PC - PS3 - 360)
45 messages • page
123
Auteur Dead Island (PC - PS3 - 360)
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-02-17 16:23
Graphiquement à la ramasse mais purée, quelle mise en scène ! Une superbe vidéo pour le retour de Dead Island newsé sur factornews :



_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Jika
Pixel intergalactique


Inscrit : Mar 27, 2003
Messages : 11567

Hors ligne
Posté le: 2011-02-17 21:01
Je sais pas ce que vaut le jeu, mais le trailer déboite.... oO

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-02-17 22:36
Clair, je pense que c'est le meilleur trailer JV que j'ai jamais vu.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Manuel
Pixel monstrueux


Inscrit : Jan 02, 2003
Messages : 3669
De : Grenoble

Hors ligne
Posté le: 2011-02-17 22:59
Marre des zombies.

La vidéo rend bien par contre sur la forme.

  Voir le site web de Manuel
Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9603
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 11:05
Citation :
Le 2011-02-17 22:59, Manuel a écrit :

Marre des zombies.

La vidéo rend bien par contre sur la forme.


Elle est superbe oui. Et assez poignante, chose rare sur une vidéo aussi courte. Et mine de rien c'est assez rare qu'on voie des enfants être vraiment des victimes dans un jeu.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22327
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 13:27
Ils se sont mis une sacrée pression avec un trailer pareil ! Le jeu va forcément avoir du mal à faire passer autant de choses.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5950
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 14:19
Superbe trailer. Superbe musique. Et je ne vois pas en quoi les graphismes sont à la ramasse...

David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 9977
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 14:22
Ce trailer est d'une tristesse quasi-insupportable.

  Voir le site web de David
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 18:43
Moi ce qui fait que je n'aime pas trop cette bande-annonce, c'est cette mise en scène complètement confuse, mêlant retour en arrière et lecture en avant, je ne suis franchement pas fan. Sinon, je trouve la musique assez passe-partout, j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ça plein de fois.

Après, c'est juste une vidéo, jusqu'à maintenant je n'ai jamais entendu parler de ce jeu, je n'en sais pas plus que ce que je viens de voir dans la vidéo.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Simbabbad
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 9976

Hors ligne
Posté le: 2011-02-19 20:52
La vidéo est absolument fantastique et remet les pendules à l'heure sur la signification du zombie, mais je doute que ça se transcrive vraiment dans le jeu.

Shenron
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0028032 pts.

Joue à Persona 5 Strikers

Inscrit : Jan 17, 2008
Messages : 9603
De : Melun

Hors ligne
Posté le: 2011-02-21 09:42
D'après 20 minutes, les droits de Dead Island pour le cinéma ont été achetés par le producteur Sean Daniel, dont le plus haut fait d'armes est d'avoir produit la trilogie des Momies avec Brendan Fraser.
_________________

Image
Ils sont tous méchants (sauf Sega, qui est juste con).


  Voir le site web de Shenron
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-02-21 11:25
A la masse graphiquement lorsque l'on voit les extraits du jeu. Et même l'animation de certains personnages n'est pas terrible dans ce trailer précalculé. Mais le principal est la magnifique mise en scène... que l'on ne retrouvera pas forcément dans le jeu final car il est le résultat du travail d'Axis Animation (http://www.axisanimation.com/index.php?id=1027&loc=Work), une boîte spécialisée dans les trailers en DOA.

_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Odysseus
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10892
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2012-02-26 20:32
Dead Island 360 terminé après 32h00 de jeu et toutes les quêtes pliées, en 100% solo.

J'en retiens une bonne expérience de jeu, en particulier concernant l'immersion dans un univers opressant et un aspect survie très bien rendu.
Deux éléments majeurs pèsent dans la balance. D'un côté des combats ultra dynamiques, très riches en situations, qui exploitent à merveille un level design consistant et vraiment ouvert. De l'autre, un univers sombre mais pas suffocant, profondément marqué par les évènements. A ce titre, la ville ouverte avec son bidon-ville, ses rues dévastées et ses maisons abandonnées est une vraie réussite.

Reste que je ne peux pas non plus occulter un scénario qui ne prend de l'envergure que dans son dernier tiers, des quêtes Fedex certes intéressantes dans leur réalisation mais terriblement mal amenées et des PNJ rarement accrocheurs.
Petit regret également quant aux environnements "uniques", que l'on ne traverse qu'à l'occasion d'une ou deux quêtes pour ne plus jamais pouvoir y accéder.

A noter que même en normal, la difficulté est assez corsée. On meurt très souvent, le continue étant sanctionné par la perte d'une partie de l'argent recueillit. De même, certains ennemis sont sans pitié et attaquent par paquet. Il faut donc y jouer en mode zen sous peine de l'ajouter à Dark Souls pour caller l'autre pied de l'armoire.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Shin Megami Tensei II

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2745
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2012-02-27 14:43
Citation :
Dead Island 360 terminé après 32h00 de jeu et toutes les quêtes pliées, en 100% solo.


Je l'ai aussi terminé avec toutes les quêtes annexes, sauf celles des crânes de couleur. J'en retire un bilan largement mitigé.
Tout d'abord, il y a deux facteurs qui ont biaisé mon jugement :

- j'ai du mal avec la vue à la première personne en général. Je sais, ça vient de moi, et j'ai énormément de mal à m'y faire, mais je supporte très mal de ne pas voir exactement ce qu'il y a à côté et derrière moi. C'est un sentiment très fort dans Dead Island qui propose un angle de vue somme toute assez étriqué.

- mon besoin de jeu en coopération est quasi-nul. Je sais que le jeu est faisable en solo (comme tu l'as fait Nordine), mais pour parler franchement, je l'ai acheté (d'occasion) parce qu'un pote me suppliait de faire de la coop' avec lui depuis un mois. C'était vraiment pour lui faire plaisir car je déteste avoir à me caler sur le rythme de jeu d'un autre pour jouer. Vous me direz "oui mais les jeux de combat demandent aussi de se caler sur le rythme de l'adversaire !", et c'est vrai ! Sauf que la finalité dans ces jeux est de le détruire et d'imposer le sien, de rythme, pas de le suivre.
Ça a l'air un peu malsain, dit comme ça, mais là aussi c'est une question de préférence.
Et puis les défauts du jeu passent beaucoup mieux à plusieurs que tout seul !

Bon, Dead Island, donc.

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé la Station Balnéaire et la ville de Moresby. Des cartes gigantesques, très bien construites qui susurrent à l'oreille "explore-moi !", avec une variété de lieux suffisante pour qu'on ne sente pas (ou très peu) une redondance. De plus, il y a énormément de quêtes à faire là-bas, à un point que je pense que les 2/3 du jeu sont concentrés sur ces deux niveaux en particulier.
Tiens, les quêtes, justement. Je les ai trouvées, pour la plupart, bien imbriquées dans le jeu, et certaines sont carrément réussies. Je pense à celle qui nous demandait de compléter le signe "HELP" au sol à l'aide de bagages pour avertir les avions, alors que les zombies rôdent autour.
Le système d'usure des armes est aussi une excellente trouvaille. Il oblige à jouer de manière organisée et fine, jouer bourrin finira non seulement à abîmer gravement les armes, mais aussi coûtera de l'argent pour les réparer. Beaucoup d'argent, et celui-ci ne coule pas vraiment à flots ! Rien à dire, c'est une vraie réussite. Ceci combiné au système d'endurance, qui vous demande de puiser dans une jauge à part pour chaque action, donne un aspect stressant de tous les instants, car avec un équipement usé et trop peu d'endurance, vous courez droit à la morgue ! Bref, un concept rondement mené.

Maintenant, les choses qui m'ont gênées. Et c'est là que l'addition se corse.

Tout d'abord, le jeu est une catastrophe technique. Il est buggé jusqu'à la moelle, et ne se contente pas de petits bugs inoffensifs ! En fait, le pire ennemi du jeu n'est pas le Zombie (quelque espèce qu'il soit), mais bel et bien le bug de texture ! J'en veux pour preuve que les armes tombées à terre, surtout après un lancer, ont la fâcheuse tendance à s'enfoncer dans le sol...ou dans le corps d'un zombie, ce qui oblige les joueurs à donner des coups de pied dans le cadavre pour faire ressortir la texture comprenant l'arme...Les joueurs de Logan ont hurlé de rage plusieurs fois en voyant leur katana fétiche perdu à jamais dans le béton de la rue.
Ajoutons les temps de chargement longs et courants et les textures qui s'affichent avec 30 secondes en retard, donnant l'impression d'être dans la Cité Perdue de Rixis (ceux qui ont joué à Skies of Arcadia comprendront), mais aussi la modélisation des personnages bien ratée comme il faut. Je ne suis pas exigeant en matière de technique, mais les lacunes de Dead Island en la matière m'obligent à le mentionner. Et encore, je passe sous silence certains bugs très agaçants !

Ensuite, les personnages. Il y en a 4, et il faut être réaliste : deux ne servent à rien, et les deux autres sont abusés.
Purna, la spécialiste des armes à feu, est la plus mal lotie. La première raison est simple : la seule arme que vous trouvez dans la première partie du jeu est un revolver, et aucun moyen de créer des balles, ce qui la cantonne à un rôle de figuration pendant un bon tiers du jeu. Ensuite, son "pouvoir" qui consiste à se booster, elle et ses alliés, dure trop peu de temps pour être utile. Et enfin, les armes à feu font trop peu de dégâts, surtout si on regarde le prix à payer pour se procurer des munitions !

Sam B, le perso que j'ai joué, aurait pu s'en tirer avec les honneurs. C'est le tank, capable d'encaisser beaucoup de dégâts (ce qui m'a sauvé la mise plusieurs fois !), il est capable de passer en "mode Berserk" et de tout casser à coups de poing, ce qui marche à merveille. Le souci, c'est qu'il n'y a guère que cette stratégie qui fonctionne avec lui. Il est censé être spécialiste des armes contondantes, mais ces dernières font trop peu de dégâts et sont trop consommatrices d'endurance pour valoir le coup.

Xian Mei est une spécialiste des armes tranchantes, et les développeurs semblent être fans de ces armes à un point qu'ils ont clairement fumé la moquette quant aux dégâts qu'elles infligent ! Bénéficiant de bonus massifs dans ce domaine, Xian est une brute très rapide, mais qui possède peu de points de vie.

Et enfin, Logan. Monsieur Abusé. Certainement l'enfant illégitime d'une bonne dizaine de boss de jeux de combat qui auraient fait la plus grande partouze de leur existence.
Logan est spécialisé dans le lancer, avec des capacités qui font rêver, puisque à chaque critique infligé, tous les ennemis autour de la cible se prennent un énorme pourcentage des dégâts à leur tour. Vous ai-je dit qu'un simple headshot signifie un critique ? Imaginez un moment un personnage lançant un katana de 700 de dégâts (très très bon dans ce jeu) dans la tête d'un ennemi au milieu d'une horde. Oui, c'est bien ça : en un lancer, Mr. Logan tue 5 à 8 ennemis en même temps !
Sa surpuissance est cependant tempérée, bien qu'involontairement (quoique) par le bug de texture cité ci-dessus A moins que...non en fait, puisqu'il a 50% de chances que son arme fasse "effet boomerang"...

Un autre "défaut", que je mets entre guillemets parce que je ne suis pas certain qu'il soit partagé par tous. J'ai eu un mal de chien, avec Sam B et ses armes contondantes en tous cas, à estimer les distances correctement. Je n'ai jamais su pourquoi, mais le jeu m'exaspérait à chaque fois que je pensais taper juste et que je ratais un zombie...ou l'inverse d'ailleurs. Souvent, je croyais éviter un zombie alors que ce dernier me touchait bel et bien, ou m'immobilisait. Très pénible quand un Berserker est dans le coin.

Et enfin, le jeu se casse tout simplement la gueule une fois entré dans la Jungle. C'est moche, et il y a 3 fois moins de quêtes annexes à y faire. Et puisque c'est sensiblement plus petit, il n'y a pas vraiment de plaisir à explorer ça...quant à la Prison, la dernière partie du jeu, c'est sûrement la moins intéressante du lot, ce qui est compréhensible puisqu'on se farcit des couloirs, alors qu'on était libre quelques heures avant.
Ah, j'allais oublier de mentionner l'IA des survivants, qui rivalisent de stupidité avec ceux de Dead Rising. Les escorter devient ardu simplement à cause de leur manie de s'arrêter d'un coup et de repartir bille en tête sans prévenir !

Bref, le jeu m'a soufflé le chaud et le froid, mais j'ai tout de même réussi à m'amuser dessus, grâce à un système de jeu très bien pensé car articulé autour du stress permanent d'être vulnérable aux pires moments. Mais il est juste trop bancal, et ce à tous les niveaux.
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


Laurent
Commissaire politique


Joue à Super Mario 3d All Stars

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22327
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2013-03-18 20:48


Je suis en train de me prendre une belle petite claque avec ce jeu. J'avais lu partout que c'est un titre sympathique mais fait de bric et de broc, attachant mais bancal. Il faut croire que je ne suis pas exigeant car hormis quelques broutilles techniques sans conséquence c'est un jeu nettement plus ambitieux que je pensais, et qui réussit ce qu'il entreprend, du moins jusqu'ici (j'en ai fait environ la moitié, en un quinzaine d'heures).

Dead Island est un FPS principalement orienté corps-à-corps dans lequel des composantes de RPG ont été intégrées pour en faire le parfait jeu de survie en milieu zombie. L'action se passe sur une île du pacifique avec au moins trois zones qui se débloquent au fil du scénario : une station balnéaire, une petite ville et une zone de jungle (je ne sais pas s'il y a autre chose ensuite). Pendant longtemps les ennemis se limitent aux zombies, mais à partir de la ville on commence à affronter des bandes de pillards qui veulent s'accaparer des zones stratégiques. D'immenses environnements sont ouverts dès le début et la progression se fait par des quêtes principales et secondaires distribuées par les membres de divers groupes de survivants, que l'on aide à s'organiser. Le scénar est des plus classiques et raconté par des dialogues succincts et limités en nombre, dits par des personnages immobiles, avec quelques petites cinématiques, rien de bien folichon et le voice-acting (en VO sous-titrée) est assez caricatural, voire comique par moments avec toute une palanquée d'accents étranges (c'est à se demander si les développeurs polonais n'ont pas enregistré les voix eux-mêmes). Tout l'intérêt réside donc dans les quêtes, l'évolution des compétences du perso, et des phases de combat qui, par l'accès régulier à de nouvelles possibilités, ne cessent jamais de gagner en dynamisme, fun et variété. Juste un jeu vidéo, en somme.



Pour neutraliser les zombies, on utilise d'abord des armes improvisées qui cassent très vite (pagaies, planches, morceaux de tuyauterie), si bien qu'on pense que le jeu va ressembler à Dead Rising, en moins imaginatif. Puis, on commence à mettre la main sur des couteaux, des hâchettes, des battes de base-ball etc. qu'on a envie de garder mais qui deviennent inefficaces lorsque leur jauge de résistance est à zéro. Chaque arme possède plusieurs caractéristiques (dégâts, portée, poids, solidité) qui affectent radicament l'usage qu'on en fait sur les zombies. Les armes tranchantes permettent de leur couper les membres ou la tête, ce qui a un intérêt tactique inestimable lorsqu'on fait face à un groupe. Les poings américains sont très endurants mais obligent à aller au contact, au risque de se faire attraper (la choppe d'un zombie se brise au moyen d'un QTE très simple mais les dégâts subis sont importants). Les battes et matraques ne démembrent pas mais ont une bonne allonge... En plus de l'arme portée, on dispose d'une attaque au pied qui ne peut pas être contrée, étourdit les zombies, voire les fait tomber. Lorsqu'ils sont au sol, elle sert aussi à leur casser la tête, au cas où on n'aurait plus d'arme valide en main. Toutes ces attaques, ainsi que les déplacements, sont régulés par une jauge d'essoufflement dont il faut tenir compte à chaque instant car elle monte et descend très vite. On peut également, au lieu de frapper les zombies avec ses armes, les lancer sur eux une par une quitte à aller les récupérer ensuite sur l'ennemi abattu. L'inventaire permet de transporter une quantité limitée d'armes, qu'on place dans des slots pour zapper d'arme en arme en pleine action grâce à des raccourcis. Enfin, on dispose d'une attaque spéciale disponible uniquement lorsqu'on a rempli une jauge de "rage" en tuant un certain nombre d'ennemis sans (trop) s'être fait toucher : celle de ma classe de perso, qui est une femme, est un pistolet qu'elle sort pendant quelques secondes, qui fait de gros dégâts et vise automatiquement. C'est un gros défouloir permettant de buter 5 ou 6 zombies sans risque, avec un système de combo qui offre un bonus d'XP une fois le pistolet rengaîné.

Après quelques quêtes on découvre les ateliers, qui donnent accès à trois menus : réparation, amélioration et création d'armes. L'amélioration d'une arme consiste à la faire passer au grade supérieur (il y en a quatre par arme) pour booster ses valeurs. La création permet ensuite de leur adjoindre un effet élémental. C'est là que ça devient vraiment intéressant, car tout ceci se fait au moyen d'objets qu'on collecte partout : ruban adhésif, aérosols, savon, piles, câbles, pièces électroniques, plantes, alcool, détergents.... La liste est interminable. On commence donc par ajouter des clous ou du fil barbelé sur sa batte de base-ball, puis on attaque les armes à effet "tazer", les armes de feu, les armes toxiques... Dans le même menu, on peut aussi se confectionner des cocktails molotov ou des grenades à base de spray déodorant. Bien sûr, tout ceci se débloque petit à petit en engrangeant des points d'XP, des niveaux, et en débloquant progressivement trois arbres de compétences. Il faut aussi trouver un "mod" pour chaque type d'amélioration, en général on en obtient comme récompense de quête.



Ce n'est pas tout : les zombies sont vachement bien fichus. Pour que l'action ne soit pas trop répétitive ils prennent des libertés avec les canons du genre, mais c'est très progressif et fait intelligemment. Comme dans Left4Dead il y a plusieurs races de zombie : le zombie conventionnel, le zombie qui cavale vers vous et peut enjamber les obstacles, le zombie qui fait le mort (concept !), le zombie qui fait semblant de ne pas vous avoir vu, le zombie difforme explosif rempli d'acide, le zombie balaise en camisole qui se prend pour le Berzerker de Gears of War, le zombie qui utilise un couteau, le zombie qui vous lance des trucs, le zombie dit "assassin" qui a autant de patterns d'attaque qu'un ennemi de Dark Souls, le zombie en feu, le zombie du sexe opposé (il y a une compétence à débloquer pour lui faire plus de dégâts !!! ), le zombie qui dégage un gaz toxique... A partir d'un stade un peu avancé du jeu, certains zombies cumulent plusieurs fonctions. On peut se retrouver face des zombies intoxiqués qui brûlent et foncent vers le joueur. Ca calme. Mais ce qu'il faut surtout retenir, c'est que si les zombies ne sont pas excessivement nombreux dans ce jeu, il font vraiment peur car chacun d'entre eux peut nous tuer. Ils font énormément de dégâts, attaquent volontiers par les flancs, résistent presque tous à plusieurs coups et il faut énormément d'XP pour commencer à être capable d'en toucher plusieurs à la fois, si bien qu'on arrive à se faire contrer, surprendre ou déborder. Dead Island est un jeu difficile. Chaque action, chaque déplacement doit être bien préparé, on a la pression, on meurt souvent. Ajoutons à cela que ces zombies poussent des râles franchement flippants, ceux qui les ont enregistrés s'en sont donné à coeur-joie. Bref on s'y croit, on nage en plein trip de survie et les combats sont bien retors, rageurs. Heureusement la mort n'est pas très pénalisante (juste un peu d'argent perdu), mais vu qu'on est abreuvé de quêtes secondaires et qu'il y a des km² à explorer, le jeu n'a pas besoin de ça pour être long. Et je le trouve, jusqu'ici, formidablement équilibré. J'insiste sur ce point, franchement, car je n'ai pas souvenir de l'avoir lu quelque part.

Un mot sur les combats contre des survivants hostiles. Le seul que j'aie fait, pour l'instant, consistait à déloger une quinzaine de voyous d'une station de pompage. Ces ennemis savent se mettre à couvert mais sont très statiques, donc contre eux on utilisera plutôt des armes à feu. Celles-ci sont d'une précision toute relative, voire nulle si on tire en se déplaçant, et contre les zombies (à qui elles font peu de dégâts) on ne les sort que face aux specimens dont il ne faut surtout pas s'approcher. A noter aussi qu'on peut se déplacer en véhicule et que tout est jouable à 4 en coop online, ce qui peut donner lieu à des expéditions en pick-up avec deux flingueurs à l'arrière qui ont beaucoup plu aux testeurs américains.



Alors que peut-on reprocher à Dead Island ? Graphiquement c'est clairement pas Uncharted 2, il y a quelques résidus d'effets cache-misère des premiers jeux 360, les NPC sont laids, inexpressifs, et il y a parfois de gros retards d'affichage sur les textures. Mais la version 360 n'a pas de bugs (je ne sais plus si elle a été patchée), on ne s'empêtre jamais dans les décors malgré leur complexité, le framerate est parfaitement stable sans tearing, et les loadings sont presque inexistants (on peut même faire un quick-travel d'un bout à l'autre de la station balnéaire sans que ça charge). La partie narrative, je l'ai dit, est digne d'un jeu des années 90. Le jeu file pas mal la gerbe à cause de mouvements de caméra voulus "immersifs" quand on grimpe à une échelle ou dans une voiture. Il pique pas mal d'idées à ses contemporains. Il y a peu de musique. La carte devient vite très confuse car on choppe des quêtes secondaires par paquets de 6 et leurs repères apparaissent tous en même temps pour qu'on puisse optimiser ses déplacements. Enfin, on fait volontiers les quêtes secondaires car les combats sont une grande réussite, mais elles sont beaucoup moins soignées que les principales qui bénéficient toutes de portions de map dédiées avec un vrai level-design et plusieurs approches possibles.

A qui conseiller ce jeu ? A tous ceux qui veulent un bon complément au Walking Dead de Telltale. Celui-ci couvre remarquablement les aspects humains de la situation, Dead Island fait tout le reste, et le fait vraiment bien. Avec un peu d'imagination, la somme des deux titres représente une excellente adaptation en jeu vidéo du comic.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Macky
Pixel digne de ce nom



Joue à Punch out (wii) / Bioshock Infinite (PC) / Luigi's 2

Inscrit : Mar 07, 2013
Messages : 122

Hors ligne
Posté le: 2013-03-18 21:10
Excellent test !

Je me suis fait le jeu sur PC et j'ai vraiment adoré aussi.

Je me souviens de la première fois qu'on accède à la plage en sortant du cabanon, on ressent l'ambiance dangereuse et agressive de l'ile puis on est content en trouvant une simple rame pour progresser un peu.

J'ai adoré le level design des mondes ouvert, que ce soit l'ile paradisiaque ou la ville dévastée.

Le jeu est aussi véritablement hardcore, les missions secondaires sont indispensables pour accumuler de l'exp et gagner des armes plus puissantes.

Enfin les armes a distance sont vraiment bien exploitées, les munitions sont très limitées, le bourrinage est impossible et il faut savoir gérer entre armes a distance et au corps a corps.

Excellent jeu, vivement le riptide !

Odysseus
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10892
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2013-03-19 04:56
Citation :
Le 2013-03-18 20:48, Laurent a écrit :

L'action se passe sur une île du pacifique avec au moins trois zones qui se débloquent au fil du scénario : une station balnéaire, une petite ville et une zone de jungle (je ne sais pas s'il y a autre chose ensuite).


Il y a bien autre-chose ensuite.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6153
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2013-03-19 06:29
JPB avait chroniqué le jeu pour le site, lors du dernier "Dossier Zombie" :

http://www.grospixels.com/site/zombies_deadisland.php

Il m'a toujours fait envie, mais quelque chose, dans le design, m'a déplu. J'ai peur aussi que le jeu se prenne "trop au sérieux", et pour un jeu d'action j'ai toujours un peu de mal avec ça. Peut-être sur Steam, quand il sera en promo coup de pistolet.

  Voir le site web de MTF
Macky
Pixel digne de ce nom



Joue à Punch out (wii) / Bioshock Infinite (PC) / Luigi's 2

Inscrit : Mar 07, 2013
Messages : 122

Hors ligne
Posté le: 2013-03-19 08:47
Le jeu est plutôt sérieux avec un gros penchant série B second degré tout de même ! Je me souviens d'une mission ou une femme inquiète me supplie d'aller chercher son mari resté coincé dans les bungalow vers la plage.
Lorsque je trouve celui ci, il est accompagné de 2 charmantes hôtesses en bikini qui boivent champagne et consomme de la drogue. J'ai alors le choix de retourner dire la vérité à sa femme ou... à vous de jouer

Il est a 9 euros sur steam, il est déjà très bas !

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 5994

Hors ligne
Posté le: 2013-03-19 08:59
Citation :
Dead Island est un jeu difficile.



précisons : Difficile mais pas punitif, si on meurt on recommence à quelque metre. On garde son équipement, tout ce qu'on a perdu c'est de l'argent et plus on meurt au même endroit, moins on en perd.

Par ailleurs j'ai été surpris que peu de test on vraiment souligné l'aspect survival du jeu, car les zombies augmente de niveau en même temps que vous ce qui fait qu'il faudra vraiment compté sur ses capacité et la gestion de son inventaire pour réussir.


Index du Forum » » Jeux » » Dead Island (PC - PS3 - 360)

45 messages • page
123




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)