Le 1er site en français consacré à l'histoire des jeux vidéo
Punch Out!!
Année : 1987
Système : NES
Développeur : Nintendo
Éditeur : Nintendo
Genre : Sport / Arcade
Par Jika (13 février 2003)

Comment faire apparaître aux jeunes d'aujourd'hui les qualités des jeux d'antan ? En effet, je me pose la question, me demandant tristement si ce n'est pas peine perdue que de prêcher à une foule de têtes blondes élevées aux Pokémon les vertus des perles vidéoludiques de naguère... Heureusement, certaines œuvres sont tellement magistrales qu'elles traversent le temps sans perdre de leur éclat. Certains titres comme Super Mario Bros, Space Invaders ou encore Sonic the Hedgehog prouvent que les années peuvent ne pas détruire l'aura de grandeur qui enveloppe ces jeux. Toutefois, ces titres là sont connus du grand public : les jeux moins célèbres ne sont-ils pas appelés à périr dans l'oubli, mourant sous d'épaisses couches de poussière sur les étalages de brocantes peu glorieuses ? Réparons aujourd'hui l'affront pour au moins un de ces softs en mettant en lumière le magnifique Punch Out!!

Inoxydable. Voilà le mot qui lui convient le mieux. Tel un bijou à peine terni par le poids des années, c'est avec admiration que je posai à nouveau mes yeux sur ce soft développé de main de maître par Nintendo. Laissons notre mémoire remonter le temps pour revenir en 1984 : c'est cette année-là que sort la version arcade de Punch Out!! Les bases sont déjà posées mais comme je ne pus m'essayer à cette version, je vous présenterai uniquement une photo de la borne, avant de me plonger plus précisément dans la conversion console...

Le premier volet de la série Punch Out ! ! sorti en 1984

C'est le 21 novembre 1987 que sort Mike Tyson's Punch Out!! au Japon. On notera les effets du business avec le sponsoring du boxeur américain : ce dernier tient également dans cette version le rôle d'adversaire final, mais nous en reparlerons tout à l'heure... Le titre de Nintendo vous met dans la peau de Little Mac, jeune boxeur ayant le handicap que son patronyme suggère : sa taille réduite. C'est donc avec ironie que vos adversaires vous défieront lors des pauses entre les rounds. Mais vous triompherez d'eux, le poing rageur, à force de combats et de détermination.

Little Mac avec son coach qui vous sortira de grandes répliques humoristiques lors des breaks entre les rounds

Le jeu commence quand vous évoluez dans la ligue mineure. Bien sûr, les premiers combats seront aussi les plus aisés, fort logiquement. Une fois le titre acquis, vous passerez au "Major Circuit" afin de gravir un à un les échelons de la hiérarchie du noble art. Une fois que serez brillamment devenu champion de cette compétition, vous vous attaquerez au "World Circuit" pour finir par le "Dream Match" contre Mike Tyson. Au final, votre périple vous fera croiser la route de nombreux adversaires comme Soda Popinski, Super Macho Man ou encore Don Flamenco à travers quatorze combats.

Présentation du premier combat de Mac

On remarquera facilement que le design du jeu est très "cartoon" de par les faciès délirants des boxeurs et leur accoutrement : Maharadjah indien, boxeur paumé du fond de la France ou encore danseur espagnol, tous vous feront plus penser à Tex Avery qu'à Muhammad Ali. Au niveau des graphismes, le jeu s'en tire avec les honneurs même si la NES n'est pas poussée dans ses derniers retranchements, de par la simplicité des scènes à afficher. De plus, on regrettera les nombreux clignotements de sprites désagréables pour les yeux, bien que ce problème là représentait un des maux les plus fréquents de la 8-bits de Nintendo...

Les autres aspects techniques observeront les mêmes remarques. Ainsi, comme pour les graphismes, le son et l'animation se contentent de nous livrer le minimum acceptable mais demeurent assez sympathiques. Mention spéciale pour les bruitages qui renforcent le côté "dessin animé" avec des bruits d'impact assez exagérés.

Sur le ring face au terrible BaldBull

Ce qui a rendu Mike Tyson's Punch Out!! si mythique est sa jouabilité ainsi que son gameplay. En effet, ici nous ne sommes pas en présence d'un jeu situé dans le créneau de la simulation pointue. Non, Punch Out!! est un jeu d'arcade pur et dur : un de ces jeux immédiatement accrocheurs par leur jouabilité millimétrée et qui surtout se montre extrêmement accessible. Un bouton pour frapper du gauche, un pour frapper du droit (au visage ou au foie dans les deux cas) et un bouton pour l'uppercut. Voilà le système d'attaque dont dispose Little Mac. C'est simple, succinct, mais diablement efficace. En défense, c'est pratiquement aussi clair : esquive à gauche, esquive à droite et parade. Point final.

Ces commandes simples permettent un gameplay nerveux mais qui ne sombre pas dans la destruction massive de boutons. Non, ici, il faut placer ses coups afin d'éviter la garde de votre adversaire. Et c'est là qu'intervient la subtilité du jeu. Si on regarde l'écran, on observe deux compteurs en haut à gauche de la zone de jeu : un pour les uppercuts (étoile) et un pour la santé (cœur). Tout coup placé dans le vent ou dans la garde de votre opposant vous retirera immédiatement un cœur. Quand ce compteur tombe à zéro, Little Mac se fatigue et ne peut plus attaquer : le boxeur devra alors éviter les coups afin de reprendre son souffle. En ce qui concerne les uppercuts, ces derniers sont en nombre limité et se gagnent en administrant certains coups bien placés, ce qui se symbolise par une petite étoile apparaissant au dessus de la tête de votre adversaire.

L'étoile indique l'obtention d'un uppercut en plus

Punch Out!! appartient à cette famille de titres diablement prenants où l'ambiance et le système de jeu prennent le dessus sur le côté purement technique qui, bien sûr, paraîtra fade aujourd'hui face au bump mapping de la Xbox par exemple... Un parfait bijou, méticuleusement travaillé par les orfèvres de chez Nintendo. D'ailleurs, comme le géant japonais aime caser notre ami Mario dans toutes les situations possibles et imaginables, on remarquera le clin d'œil amusant de l'éditeur car c'est le sympathique plombier créé par Shigeru Miyamoto qui tiendra le rôle de l'arbitre.

La scène de jogging mythique rappelant Rocky qui sépare les différents championnats

On précisera juste que Mike Tyson's Punch Out!! s'illustrera aussi du côté du domaine économique car le jeu aura droit à une deuxième sortie en 1991 sous le nom écourté de Punch Out!!, suite aux problèmes judiciaires du dénommé Tyson : Les accusations de viol et d'agression dont il était sujet mettront fin au partenariat du sportif. Toutefois, cette deuxième version sera exactement identique à la première sauf que le combat de fin se fera à présent face à un athlète imaginaire nommé " Mister Dream ". La confrontation sera identique, les techniques du boxeur étant similaires à celles de Tyson, et seule la couleur du sprite subira une modification.

Mike Tyson avant d'être remplacé par Mister Dream en 1991

Une suite verra le jour en 1994 sur Super Nintendo sous le nom exceptionnellement original de Super Punch Out!! Cette dernière conservera le système de jeu de l'original, représentant le boxeur que l'on incarne de dos, et renforcera le côté cartoon. Pour l'anecdote, sachez qu'une pétition pour voir apparaître Punch Out!! sur GameCube est disponible à l'adresse suivante : http://www.petitiononline.com/punchout/petition.php. Avis aux fans !

Objet promotionnel distribué en 1991 par Nintendo

Pour conclure, je dirai simplement que Punch Out!! ou Mike Tyson's Punch Out!! est un jeu incontournable. Il appartient à cette grande famille de softs Nintendo qui ont contribué à la légende du constructeur japonais. Esthétique classique mais accrocheuse, jouabilité millimétrée, Nintendo oblige, et gameplay simple mais efficace : je ne tarirai pas d'éloges sur cette cartouche. On regrettera juste la relative facilité du soft et sa trop courte durée de vie, ainsi que son principe un peu " limité " du à ses origines arcade. Mais ne boudons pas injustement notre plaisir, et que vous soyez fan de Little Mac ou au contraire complètement novice, mon conseil sera le même : rejouez à Punch Out!! par curiosité historique, et surtout pour le plaisir qui s'en dégage...

Jika
(13 février 2003)
Un avis sur l'article ? Une expérience à partager ? Cliquez ici pour réagir sur le forum
(37 réactions)