les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Discussions & Débats » » diachronie ou synchronie dans les jeux vidéo ?
56 messages • page
123
Auteur diachronie ou synchronie dans les jeux vidéo ?
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3208
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2021-12-13 22:54
Citation :
Le 2021-12-13 12:53, petitevieille a écrit :
- synchronie : tu joues dans le contexte de son époque, ignorant tout de l'avant et de l'après, et tu apprécies le jeu en fonction de ce qu'il te procure là, comme ça.
- diachronie : tu joues en intégrant ta connaissance de l'histoire des jeux pour apprécier le jeu auquel tu joues.

Selon cette définition (qu'il faudrait faire valider par notre linguiste Docteur MTF, parce que bon source jv.com à la base ) je suis clairement "synchronique".

Les jeux qui doivent leur moment de gloire à une innovation technique aujourd'hui désuète, je ne les oublie pas mais je ne les pratique pas non plus. Idem pour les jeux dont la maniabilité est à des années lumière des standards modernes, les jeux dont le concept a été réadapté en mieux, les jeux de stratégie avec une interface d'un autre âge...

Si je joue à un jeu retro aujourd'hui (Shinobi je t'aime), c'est qu'il ne souffre pas de la comparaison avec les jeux actuels.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 00:03
Ce qui joue aussi pas mal pour le retro c'est que de nos jours c'est que des jeux qui durent des plombes, des fps, des mondes ouverts, des fois les 2 en meme temps ....

Bon sang un bon bta, un shmup, un jeu de reflexion, de plateau .... ca existe plus tout ca. Ca me manque....

Et surtout rendez nous ridge racer !!!!
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 01:34
Rain, tu as zappé la vague rétro de 2010? Il n'y a jamais eu autant de jeux de ce type.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 11102
De : Laval, de l'autre côté du pont

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 02:31
Non, c'est là son secret, capitaine: Rainmaker joue exclusivement à des jeux qu'il déteste.

Par exemple, en accompagnement du regret qu'il vient d'émettre et qui pourrait effectivement se combler en jouant (respectivement) à Streets of Rage 4, à n'importe quel Touhou, à Baba Is You ou à Into The Breach, il va dire qu'il n'aime pas les jeux indés et qu'il refuse de toucher quoi que ce soit qui n'est pas un AAA open world. Qu'il déteste, donc.
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 13:49
J'irai pas jusqu'à dire que je deteste, mai soui j'ai un à priori négatif. Et les quelques jeux que j'ai testé (le dernier c'etait okinawa rush), j'ai pas du tout accroché.

En fait quand je parle de jeu retro, c'est vraiment retro. Je suis pas fan des jeux avec une skin retro et un gameplay d'aujoud'hui comme SOR4.
Moi mon bta je veux mes 2 boutons, quelques enchainements et rien de plus. Dès qu'on me rajoute des parry, pleins de combos tout ca, c'est trop compliqué

Mais la vague retro de 2010 non je vois pas à quoi tu fais reference
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 23:09
Citation :
Le 2021-12-14 13:49, RainMakeR a écrit :
Mais la vague retro de 2010 non je vois pas à quoi tu fais reference

https://www.grospixels.com/site/rogueretro01.php

Le fait que depuis la vente de jeux en dématérialisé et l'explosion du développement indépendant en 2010, on a une avalanche de jeux rétro, BTA, shmup, jeux de réflexion, etc. qui étaient auparavant absents depuis une bonne décennie (sauf sur le ghetto du jeu sur console portable, et bof).

Je ne joue QUE aux jeux rétro, à peu près. Depuis plus de 10 ans, je suis au paradis, je n'ai pas le temps de jouer à tout. En particulier les jeux de puzzles/réflexion, c'est un âge d'or complètement hallucinant. Et toi tu racontes "ça existe plus". Tu vis sur quelle planète? Comme le dit Wild Cat, je te vois râler non stop sur du AAA.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-14 23:18
Objection, c'est du neo retro

Je rale pas tant que ca contre les AAA vu que j'y joue pas. Et malheureusement j'ai plus beaucoup de temps pour jouer tout court.
Du coup oui cette vague je suis totalement passé à coté, mais bon j'ai pas l'impression que ca me manque non plus.

J'attend vos grosblog pour me prononcer ^^
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 00:30
Citation :
Le 2021-12-14 23:18, RainMakeR a écrit :
Objection, c'est du neo retro

Si pour toi seuls les jeux d'époque sont du rétro, alors effectivement, je te confirme qu'on n'a plus fait de jeux des années 1980 dès le 1er janvier 1990, qu'on n'a plus fait de jeux des années 1990 dès le 1er janvier 2000, etc.

Mais depuis 2010, il y a du rétro partout. Il y a même plus de production qu'a l'époque.

Citation :
Le 2021-12-14 00:03, RainMakeR a écrit :
Bon sang un bon bta, un shmup, un jeu de reflexion, de plateau .... ca existe plus tout ca. Ca me manque....

Citation :
Le 2021-12-14 23:18, RainMakeR a écrit :
Du coup oui cette vague je suis totalement passé à coté, mais bon j'ai pas l'impression que ca me manque non plus.


_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 12:53
Le neo retro c'est pas la même sensation pour moi. C'est du recent avec une skin retro, y'a pas toute la nostalgie tout ca qui va avec ...

Du bta j'en fais achete de temps en temps, meme de l'indé, mais le ressenti n'est pas le meme pour moi.
J'aime pas les nouvelles mecaniques comme je le decris plus haut.

_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 14:16   [ Edité le: 2021-12-15 14:17 ]
Tu peux difficilement déplorer que l'on ne fait plus de jeux des années 1980/90 puisque quand il en sort "à la façon de", tu dis "oui mais c'est pas nostalgique parce que ça ne date pas des années 1980/90". Ça n'a aucun sens.

Il faut ajouter à ça qu'en plus, on a des tonnes de ROM hacks ou de jeux rétros authentiques qui tournent sur les systèmes d'origine. Il n'y a qu'à se baisser pour jouer à du pixel art ou à du rétro, même gratuit.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 19:23
Pour moi si ca a du sens
_________________

Image


Sarugaku
Pixel de bonne taille


Score au grosquiz
0000648 pts.

Inscrit : Sep 05, 2011
Messages : 437
De : Nézel

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 19:49
Parfois, discuter avec Rain, c'est quand-même un peu ça :

Image

Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3208
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 23:44   [ Edité le: 2021-12-16 00:05 ]
Citation :
Le 2021-12-15 19:49, Sarugaku a écrit :
Parfois, discuter avec Rain, c'est quand-même un peu ça :

C'est vrai.
Perso j'ai l'impression d'être Bill Murray dans Groundhog day. D'ailleurs j'en suis à 4000+ jours sur GP et depuis quelques temps j'ai commencé à regarder mon grille pain différemment.

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-15 23:58
Mais nan c'est simple quand on y pense. J'ai des tonnes d'exemple à vous donner en plus, mais bon c'est pas grave si je suis le seul à penser comme ca

Disons que je suis un puriste (voire intégriste). Un jeu retro c'est ancien et sorti sur une vieille machine morte. ON va dire c'est figé dans le temps pour faire simple.

Un jeu recent avec des mecaniques retro, c'est pas du retro pour moi.
Et même j'irai plus loin, les jeux qui sortent sur nes, md etc... à l'heure actuelle et qui sont developpés de nos jours, j'ai du mal à les classer dans la catégorie rétro

Mais je peux tres bien accepter que pour d'autres gens si. Ca ne me dérange pas

_________________

Image


Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Unpacking

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2834
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 17:54
Ben pour le coup, je trouve que Rain fait sens.
Ce n'est pas que je sois spécialement d'accord, mais je comprends son point de vue : pour lui, un jeu est et demeure dans son contexte temporel, "dans son jus". Donc quand il dit que pour lui,
Citation :
Un jeu recent avec des mecaniques retro, c'est pas du retro pour moi.


Ça a du sens si on a une conception temporelle au sens strict, et qu'on la baigne d'une grosse nostalgie. C'est vrai que si on regarde un calendrier, le néo-rétro n'est pas du rétro, donc si il aime le rétro, il ne peut pas aimer le néo-rétro puisque ce dernier est en fait moderne puisque non seulement il n'est pas sorti à l'époque (logique), mais il prend aussi en compte les apports en termes de game-design.

Ce qu'il y a de triste dans cette perception du jeu vidéo - et je le pense, j'ai beaucoup de peine pour ceux qui ressentent ça - c'est qu'elle condamne à une éternelle insatisfaction. Comme ce qu'ils aiment appartient au passé, et que la dernière fois que j'ai vérifié, on ne pouvait toujours pas voyager dans le passé, ils ne pourront jamais aimer les jeux vidéo sortis de leur période de prédilection. Et ce, même si tout ce qu'ils ont aimé est littéralement devant leurs yeux, mais en cent fois mieux désormais : ça ne pourra pas les satisfaire car ça n'appartient pas à leur passé.

Pour ma part, je pense orbiter autour des deux pôles (diachroniques et synchroniques) comme sur un spectre des possibles. Je ne pense pas être l'un ou l'autre, mais je penche de l'un ou l'autre côté en fonction de ce à quoi je joue, sur quelle machine je le joue, dans quel état d'esprit je me trouve à ce moment M. Et parfois, je me retrouve à me forcer à être plus l'un ou plus l'autre parce que mon petit cœur de beurre fait pencher la balance dans le sens qui l'arrange.
Il m'est difficile, par exemple, de faire preuve de diachronie envers la Nintendo 64. J'ai eu cette console très tard, j'y ai peu joué et même encore maintenant je cumule un nombre d'heures très faible et elle sort de son étagère de manière très sporadique - elle végétait depuis ma session de Hybrid Heaven il y a plus d'un an, pour jouer à Mischief Makers. Je pense qu'elle risque d'attendre encore de longs mois avant de sentir le moindre courant électrique dans ses circuits.
Alors quand je joue à un jeu N64, je n'ai pas ce "sens de l'histoire" qui me vient, et ai tendance à prendre les jeux tels quels, sans aucun filtre historique. Autant dire qu'il est rare qu'elle me fasse bonne impression, et je dois alors me forcer pour faire des recherches sur ses jeux, les replacer dans leur contexte...et il arrive que, via ces recherches, j'en arrive à reconsidérer mes premières impressions et même à beaucoup les aimer, parfois.

À l'inverse, il arrive que pour certains jeux l'Histoire (avec sa grande Hache) s'impose d'elle-même. Cela m'est arrivé notamment sur Catacomb, Doom et Dungeon Master. Il m'a suffi d'y jouer un peu pour me retrouver comme ces gamins dans les pubs d'époque, soufflé comme par une explosion. J'y ai ressenti quelque chose que je ne peux appeler que d'une seule manière, la "vague", celle de l'histoire qui déferle alors que je ne sais pas grand-chose, voire rien du tout du contexte en question. Comme si le jeu, portant l'histoire de son médium, la faisait défiler dans le contrôleur sans que je puisse faire quoi que ce soit. C'est une sensation rarissime, qui peut se déclencher sur des plate-formes et des dates très diverses, et que je suis incapable de prévoir.

Ou alors, je peux ressentir les deux à la fois. Relancer Street Fighter II est l'occasion de voir à quel point il a façonné le genre, et le jeu vidéo en général ; mais c'est aussi l'occasion de voir que 30 ans après, il est toujours aussi bon.

En fait, je crois être les deux à la fois, mais pas forcément dans des proportions égales. Et que l'un peut avoir une prévalence sur l'autre au cas par cas, mais je ne sais jamais lequel à l'avance.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Hydrophobia, Re5, RE R, Horizon bouse

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 30223
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-12-29 20:46
En ce moment je suis à fond sur les fast fps, c''est du neo retro et j'aime bien, mais je mélange pas ça avec du retro non

POur moi le retro est vachement rattaché avec la nostalgie et ma jeunesse tout ca ... on aimerait tous avoir une 2e vie et revivre notre jeunesse mais c'est pas possible.
C'est un peu comme retourner avec une ex, t'essaie de te raccrocher à un souvenir mais ca sera jamais pareil (pi ca remarche rarement )

Ca ne m'empeche pas de découvrir des nouveaux jeux "anciens", mais je les considère comme des jeux récents, et je les apprécie comme ça


_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-30 15:28
Citation :
Le 2021-12-29 17:54, Tama a écrit :
Ben pour le coup, je trouve que Rain fait sens.

Ah non, pas du tout !

Que Rain soit attaché au rétro de l'époque et pas au néo-rétro (même s'il n'en sait rien puisqu'il ne s'y intéresse pas), tout le monde l'a compris.

Le soucis, c'est qu'il regrette qu'on ne fasse plus de jeux comme ça, puis quand on lui dit que si, il y en a plein, il répond: "oui mais c'est récent donc ça ne m'intéresse pas". Ça, c'est une contradiction totale. Si on n'aime que le rétro d'époque, on admet qu'il n'y en aura plus. Si on souhaite une nouvelle sortie, on admet que ça sera un jeu neuf. On ne peut pas déplorer qu'on ne fasse plus de jeux d'époque.

--

Pour ce qui est du sujet du topic maintenant, je trouve ça assez fallacieux. Tout est toujours mêlé.

J'aime beaucoup m'intéresser à l'histoire du jeu vidéo. Quand je découvre une série ou que je fais un article sur un jeu, j'aime retracer le contexte, les affiliations, etc. Mais pourtant, si un jeu me gave, eh bien il me gave, contexte ou pas contexte. J'ai essayé plusieurs fois de finir Banjo-Kazooie, et je n'y suis jamais arrivé parce que ça m'ennuie et ça m'agace à la longue. Même chose pour le premier Donkey Kong Country, c'est injouable.

Inversement, il me semble que même quelqu'un qui se dit: "moi, j'aime ou j'aime pas un jeu, je me fiche de quand il est sorti", ne pourra pas jouer au Pac-Man original sans se dire que c'est le Pac-Man original. Il y a forcément une aura qui se dégage du jeu, il porte son propre contexte, et je pense que c'est la même chose pour les jeux moins connus, instinctivement on décale nos attentes.

Ensuite, il y a aussi NOTRE contexte. On peut se dire qu'on juge le jeu sous tel angle ou tel autre, mais en fait on juge par rapport à notre propre référentiel. Je n'ai jamais joué à la NES de ma vie, je n'ai pas touché à une console de jeu avant les années 2000, mais avoir grandi avec l'Amstrad CPC m'aide à apprécier Metroid sur NES ou Game Boy. Je pourrais me dire: "je n'ai pas joué à ces jeux à l'époque et pourtant je les trouve grandioses, c'est la preuve qu'ils ont bien vieilli", mais en réalité j'ai grandi avec Sepulcri, Knight Lore, et Jet Set Willy, donc ça aide, un gars qui a grandi avec la PS3 aura forcément plus de mal.

Il faut aussi réaliser qu'on se raconte pas mal d'histoires sur le contexte. Par exemple, Shadow of the Beast: il est de bon ton de dire que c'est ennuyeux à jouer maintenant, mais que dans le contexte de l'époque, c'était une tuerie. Bah non, c'était déjà chiant à l'époque. Oui, on admirait la technique, et quelques nerds aimaient se dire que ça faisait la nique à la boutique d'en face (l'Atari ST), mais je ne connais personne qui aimait s'amuser avec Shadow of the Beast. D'ailleurs, Génération 4 n'était pas très enthousiaste.
Ou Another World: on dit "oui, il y a quelques passages crispants et c'est assez court, mais c'était une révolution dans le contexte de l'époque". Là, il se trouve que j'ai un souvenir hyper distinct de Another World: je l'ai acheté à la FNAC vers la période de sa sortie, c'était un vendredi soir et je m'attendais à passer tout le weekend dessus... sauf que je l'ai fini ce vendredi soir. Et ça, alors que je trouvais que le jeu abusait de passages die & retry ou peu clairs. Je me suis senti volé, et j'ai même hésité à essayer de le refourguer à la FNAC et me faire rembourser avec un prétexte bidon ("il ne marche pas"), ce que je n'ai finalement pas fait, moitié par honnêteté, moitié parce que je pensais que ça ne marcherait pas. Et son aspect révolutionnaire... oui, il y avait quelque chose de cinématographique, mais le progrès par rapport à Dragon's Lair ne me semblait pas significatif, et sur le fond, c'était de la pulp SF toute bête. Bof.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Unpacking

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2834
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-12-30 18:24
Citation :

Le soucis, c'est qu'il regrette qu'on ne fasse plus de jeux comme ça, puis quand on lui dit que si, il y en a plein, il répond: "oui mais c'est récent donc ça ne m'intéresse pas". Ça, c'est une contradiction totale. Si on n'aime que le rétro d'époque, on admet qu'il n'y en aura plus. Si on souhaite une nouvelle sortie, on admet que ça sera un jeu neuf. On ne peut pas déplorer qu'on ne fasse plus de jeux d'époque.


Tu parles de "référentiel" un peu plus bas - ce sur quoi nous tombons totalement d'accord, la grande escroquerie de la critique consistant à faire croire à tout le monde qu'il n'en existe qu'un, que tout le monde a le même et ceux qui prétendent en avoir un autre ne sont que des trolls.
Rain a son référentiel, comme nous tous, et ce référentiel-là fait avant tout appel à l'époque, à tout ce que ça appelle de souvenirs et de sensations, et la qualité des jeux n'y a qu'un rapport assez lointain, au fond - parce que bon, les beat'em all sur CPS, c'est bien mignon mais tu as joué à un d'entre eux, tu les as tous vus (pas étonnant que le genre ait autant changé depuis, impossible de survivre tel quel). Et selon ce référentiel précis, il fait sens. Il fait un sens triste, mélancolique et nostalgique où le jeu vidéo est synonyme de paradis perdu, mais il fait sens.
Et selon ce référentiel, le néo-rétro peut tout à fait recouvrir de très bons jeux, ce que Rain n'a jamais remis en question d'ailleurs. Mais le néo-rétro n'est pas le "rétro qu'il aime", puisque ce dernier est mort avec "l'époque". Il n'est pas un critique qui remet en cause la pertinence d'un jeu ou d'un genre, mais bien plus un mari endeuillé incapable de faire son deuil. Ce que ressent Rain n'a pas grand-chose à voir avec le jeu vidéo en tant que "jeu", en tant que "phénomène historique", mais de quelque chose de bien plus "humain".

Citation :
Il faut aussi réaliser qu'on se raconte pas mal d'histoires sur le contexte. Par exemple, Shadow of the Beast: il est de bon ton de dire que c'est ennuyeux à jouer maintenant, mais que dans le contexte de l'époque, c'était une tuerie. Bah non, c'était déjà chiant à l'époque. Oui, on admirait la technique, et quelques nerds aimaient se dire que ça faisait la nique à la boutique d'en face (l'Atari ST), mais je ne connais personne qui aimait s'amuser avec Shadow of the Beast. D'ailleurs, Génération 4 n'était pas très enthousiaste.
Ou Another World: on dit "oui, il y a quelques passages crispants et c'est assez court, mais c'était une révolution dans le contexte de l'époque". Là, il se trouve que j'ai un souvenir hyper distinct de Another World: je l'ai acheté à la FNAC vers la période de sa sortie, c'était un vendredi soir et je m'attendais à passer tout le weekend dessus... sauf que je l'ai fini ce vendredi soir. Et ça, alors que je trouvais que le jeu abusait de passages die & retry ou peu clairs. Je me suis senti volé, et j'ai même hésité à essayer de le refourguer à la FNAC et me faire rembourser avec un prétexte bidon ("il ne marche pas"), ce que je n'ai finalement pas fait, moitié par honnêteté, moitié parce que je pensais que ça ne marcherait pas. Et son aspect révolutionnaire... oui, il y avait quelque chose de cinématographique, mais le progrès par rapport à Dragon's Lair ne me semblait pas significatif, et sur le fond, c'était de la pulp SF toute bête. Bof.


Dans le JV comme dans la culture, on raconte l'histoire un peu comme ça nous arrange, et avec le temps, on perd fatalement la perception qu'on avait d'un jeu. Mais il m'arrive, et ce de manière régulière, qu'adopter un point de vue diachronique ou synchronique, ou même lire/écouter/regarder un avis me pousse à revoir une impression sur un jeu. C'est une impression assez étrange que de revenir sur ses pas, regarder un jeu d'un œil neuf, et de se rendre compte qu'on ne pense plus vraiment ce que l'on pensait de lui il y a quelques temps. Je ne sais pas si j'aurais pu apprécier Flashback ou Phenix si je n'avais pas lu autour d'eux. Aurais-je eu la même appréciation de Cyberpunk 2077 si je n'avais pas regardé l'avis de Tim Rogers à son sujet ? Je ne crois pas.

Cette pensée à ses limites, bien sûr. Je sais très bien que Sonic 3D est un jeu moyen et c'était l'avis unanimement partagé de l'époque. Mais à moi, il me rappelle comme pas mal de ses confrères à cheval entre deux époques...eh bien justement, cette atmosphère électrique, cette tension dans l'air quand on sait que la fin d'un temps arrive et qu'un nouveau va débarquer en fanfare. J'ai beaucoup de tendresse pour lui, un petit jeu de transition forcé par ses créateurs de boxer au-dessus de sa catégorie parce que le "vrai" Sonic de la Saturn était en train de mourir mort-né. C'est quelque chose qui échappe à la synchronie.
Mais à l'inverse, on a beau me dire à quel point Baldur's Gate a marqué un tournant dans le C-RPG sur PC, qu'il fait partie de l'héritage du genre et de la plate-forme, à quel point il est important...eh bien je m'emmerde. Quatre tentatives et rien n'y fait, j'arrête au bout de 20 minutes tant je m'ennuie. Je trouve le jeu trop...trop. Il y a trop de trucs, trop d'icônes, trop de stats, trop de sons en même temps, tout va trop vite (même avec la pause active). N'étant pas un joueur PC, je n'ai pas grandi avec, ce qui me force à avoir un point de vue trop synchronique : je suis incapable d'approcher ce jeu. Trop d'éléments, subjectifs comme objectifs, me manquent.

Il y a quelques années, je racontais à un ami ma mésaventure sur Sakura Wars : So Long My Love que je n'ai pas aimé du tout. Cela faisait des années, depuis la fac en fait, qu'il me tannait pour y jouer - pratique qui, entre parenthèses, a le don de me faire faire l'exact contraire ! En m'écoutant, il me répond "et voilà ! Tu penses ça parce que tu ne l'as pas fait à l'époque où je t'ai dit de le faire ! Tu l'as fait trop tard !" Et moi de nier, évidemment. Mais en y réfléchissant bien, je me suis dit qu'il n'avait pas tort. Si j'avais joué à ce jeu à 19-20 ans, j'aurais peut-être adoré. Je l'aurais probablement trouvé tout aussi mauvais en y rejouant à 30 ans passés (encore que, va savoir...), mais cette expérience n'aurait pas été la même, elle aurait été nimbée de bons souvenirs que je n'ai pas.

Plus j'avance, plus je regarde ma vie de joueur, et plus je me dis que Shigeru Miyamoto avait tort. Un jeu qui était bon n'a pas à le rester. C'est une pensée objectiviste qui n'a pas de fondement, si ce n'est celui de prétendre figer l'état d'un jeu, d'une époque, dans le temps.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10257

Hors ligne
Posté le: 2021-12-30 20:25   [ Edité le: 2021-12-30 20:26 ]
Citation :
Le 2021-12-30 18:24, Tama a écrit :
Tu parles de "référentiel" un peu plus bas - ce sur quoi nous tombons totalement d'accord, la grande escroquerie de la critique consistant à faire croire à tout le monde qu'il n'en existe qu'un, que tout le monde a le même et ceux qui prétendent en avoir un autre ne sont que des trolls.
Rain a son référentiel, comme nous tous, et ce référentiel-là fait avant tout appel à l'époque, à tout ce que ça appelle de souvenirs et de sensations, et la qualité des jeux n'y a qu'un rapport assez lointain, au fond - parce que bon, les beat'em all sur CPS, c'est bien mignon mais tu as joué à un d'entre eux, tu les as tous vus (pas étonnant que le genre ait autant changé depuis, impossible de survivre tel quel). Et selon ce référentiel précis, il fait sens. Il fait un sens triste, mélancolique et nostalgique où le jeu vidéo est synonyme de paradis perdu, mais il fait sens.
Et selon ce référentiel, le néo-rétro peut tout à fait recouvrir de très bons jeux, ce que Rain n'a jamais remis en question d'ailleurs. Mais le néo-rétro n'est pas le "rétro qu'il aime", puisque ce dernier est mort avec "l'époque". Il n'est pas un critique qui remet en cause la pertinence d'un jeu ou d'un genre, mais bien plus un mari endeuillé incapable de faire son deuil. Ce que ressent Rain n'a pas grand-chose à voir avec le jeu vidéo en tant que "jeu", en tant que "phénomène historique", mais de quelque chose de bien plus "humain".

Oui, comme je l'ai déjà dit, je suis d'accord, je crois que tout le monde a compris ça !

Ce que je dis, c'est que:

Rain: "On ne fait plus de jeux comme ça, ça me manque !"

Nous: "Ben si, on en fait."

Rain: "Oui mais ça ne m'intéresse pas, je ne veux que des jeux d'époque !"

Ce que je dis pour la troisième fois et je comprends mal pourquoi ça ne semble pas passer, c'est QU'ON NE PEUT PAS FAIRE DE NOUVEAUX JEUX DES ANNÉES 80/90 PUISQUE L'ON N'EST PLUS DANS LES ANNÉES 80/90. On ne peut pas déplorer "on n'en fait plus" puis après dire que ce que l'on fait ne compte pas, c'est une contradiction. Soit on veut des jeux rétro nouveaux, et on est ouvert aux jeux rétro nouveaux, soit on veut uniquement des jeux anciens, et donc on ne se plaint pas qu'on ne fait plus de jeux anciens puisque ça n'a aucun sens.

C'est assez simple, en fait.

Citation :
Le 2021-12-30 18:24, Tama a écrit :
Cette pensée à ses limites, bien sûr. Je sais très bien que Sonic 3D est un jeu moyen et c'était l'avis unanimement partagé de l'époque. Mais à moi, il me rappelle comme pas mal de ses confrères à cheval entre deux époques...eh bien justement, cette atmosphère électrique, cette tension dans l'air quand on sait que la fin d'un temps arrive et qu'un nouveau va débarquer en fanfare. J'ai beaucoup de tendresse pour lui, un petit jeu de transition forcé par ses créateurs de boxer au-dessus de sa catégorie parce que le "vrai" Sonic de la Saturn était en train de mourir mort-né. C'est quelque chose qui échappe à la synchronie.

Il est possible aussi qu'au début d'une nouvelle tendance, on crée un jeu atypique, et même s'il est bancal, il a quelque chose de rafraîchissant.

Citation :
Le 2021-12-30 18:24, Tama a écrit :
Mais à l'inverse, on a beau me dire à quel point Baldur's Gate a marqué un tournant dans le C-RPG sur PC, qu'il fait partie de l'héritage du genre et de la plate-forme, à quel point il est important...eh bien je m'emmerde. Quatre tentatives et rien n'y fait, j'arrête au bout de 20 minutes tant je m'ennuie. Je trouve le jeu trop...trop. Il y a trop de trucs, trop d'icônes, trop de stats, trop de sons en même temps, tout va trop vite (même avec la pause active). N'étant pas un joueur PC, je n'ai pas grandi avec, ce qui me force à avoir un point de vue trop synchronique : je suis incapable d'approcher ce jeu. Trop d'éléments, subjectifs comme objectifs, me manquent.

Il est aussi tout simplement possible que tu n'aurais pas aimé ce jeu à l'époque. Tous les jours, on n'aime pas des jeux populaires, ou ils ne nous intéressent pas, pourquoi serait-ce différent pour les vieux jeux? Si je n'avais pas joué à l'époque à Another World et que je l'avais découvert en émulation sans l'aimer, on me dirait peut-être "c'est parce que tu ne l'as pas connu à l'époque, c'était incroyable!". Sauf que je l'ai connu (et acheté, en plus), et... bof. Même chose pour Half-Life.

Citation :
Le 2021-12-30 18:24, Tama a écrit :
Il y a quelques années, je racontais à un ami ma mésaventure sur Sakura Wars : So Long My Love que je n'ai pas aimé du tout. Cela faisait des années, depuis la fac en fait, qu'il me tannait pour y jouer - pratique qui, entre parenthèses, a le don de me faire faire l'exact contraire ! En m'écoutant, il me répond "et voilà ! Tu penses ça parce que tu ne l'as pas fait à l'époque où je t'ai dit de le faire ! Tu l'as fait trop tard !" Et moi de nier, évidemment. Mais en y réfléchissant bien, je me suis dit qu'il n'avait pas tort. Si j'avais joué à ce jeu à 19-20 ans, j'aurais peut-être adoré. Je l'aurais probablement trouvé tout aussi mauvais en y rejouant à 30 ans passés (encore que, va savoir...), mais cette expérience n'aurait pas été la même, elle aurait été nimbée de bons souvenirs que je n'ai pas.

Plus j'avance, plus je regarde ma vie de joueur, et plus je me dis que Shigeru Miyamoto avait tort. Un jeu qui était bon n'a pas à le rester. C'est une pensée objectiviste qui n'a pas de fondement, si ce n'est celui de prétendre figer l'état d'un jeu, d'une époque, dans le temps.

Moi je suis plutôt d'accord avec lui, c'est une simple question de zone de confort. Je ne crois pas qu'un jeu bon perde le fait d'être bon avec le temps, je crois que des jeux moyens ont du succès tout simplement parce qu'ils répondent à des attentes ou au contraire sont transgressifs et plaisent, mais une fois que leurs idées sont généralisées, on ne voit plus que leurs défauts. Ils ne sont pas devenus moins bons, c'est juste que leur apport a perdu de son impact, et donc on se retrouve avec tous ses problèmes sans l'enthousiasme de la nouveauté qu'ils avaient apportés.

C'est aussi une question plus large que le temps. Par exemple, à un moment j'ai pas mal passé de temps sur un site Nintendo américain, et ils ne connaissaient RIEN aux jeux micro européens. J'ai eu beau leur expliquer pourquoi les deux premiers Turrican étaient de grands jeux, ils me disaient toujours en voyant des vidéos ou quand je décrivais les jeux: "tel truc est une faute objective de game design". L'idée qu'une segment de carte ne "serve à rien" et puisse être zappé, ça les dépassait complètement. Ils étaient cohérent, remarque, puisqu'ils avaient la même position avec Metroid sur NES.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Unpacking

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2834
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2021-12-30 21:51
Citation :
Oui, comme je l'ai déjà dit, je suis d'accord, je crois que tout le monde a compris ça !

Ce que je dis, c'est que:

Rain: "On ne fait plus de jeux comme ça, ça me manque ! "

Nous: "Ben si, on en fait."

Rain: "Oui mais ça ne m'intéresse pas, je ne veux que des jeux d'époque ! "

Ce que je dis pour la troisième fois et je comprends mal pourquoi ça ne semble pas passer, c'est QU'ON NE PEUT PAS FAIRE DE NOUVEAUX JEUX DES ANNÉES 80/90 PUISQUE L'ON N'EST PLUS DANS LES ANNÉES 80/90. On ne peut pas déplorer "on n'en fait plus" puis après dire que ce que l'on fait ne compte pas, c'est une contradiction. Soit on veut des jeux rétro nouveaux, et on est ouvert aux jeux rétro nouveaux, soit on veut uniquement des jeux anciens, et donc on ne se plaint pas qu'on ne fait plus de jeux anciens puisque ça n'a aucun sens.

C'est assez simple, en fait.


Je te rassure, on parle bien de la même chose et ça passe très bien, c'est juste qu'on ne regarde pas le problème sous le même angle, voilà tout
Rain, et tous les gens nostalgiques, ne veulent pas de "jeux d'époque" parce qu'ils savent très bien que ce n'est pas possible, ils ne sont pas idiots non plus. Même si le Dr Who débarquait et sortait de son TARDIS des malles entières de jeux d'époque qu'ils ne connaissent pas (ce qui rentrent dans leur définition de "nouveaux jeux"), ils ne seraient pas heureux pour autant. Parce qu'ils ne veulent pas de jeux d'époque, ils veulent l'époque. L'époque tout court. Dans tout ce que ça peut englober, étant plus jeune que lui je ne peux qu'imaginer une liste non-exhaustive, comme les voitures sans ceintures à l'arrière, les cuisines en formica, les téléphones à cadran, le Minitel, les films dans lesquels on pouvait traiter les gens de "pédé" comme si c'était un signe de ponctuation, la 2CV comme voiture phare, etc.
Et même si, par une volonté populaire et politique on rétablissait tout ça, ces nostalgiques n'en seraient même pas satisfaits puisque parmi tous ces éléments du passé, il resterait une donnée irrémédiablement et tragiquement issue de 2021 : eux-mêmes.

Ce que j'essaie de dire, c'est que la problématique qui englobe Rain et qu'il cite sans cesse que dépasse largement le cadre du "jeu vidéo", celui-ci n'étant qu'un grain de poussière dans un énorme océan de poussière que représente la "nostalgie" et sa vénération d'un temps où ils étaient heureux. Et du présent où ils ne le sont plus, et ne le seront peut-être plus jamais. Alors la question de savoir si le néo-rétro est aussi "bien" voire "meilleur" que les jeux rétro (je pense que oui) me paraît bien...petite.
Je conçois que ce genre de discours passéiste agace tant il n'apporte pas grand-chose, mais en toute franchise, ces gens me font de la peine. Je n'ai pas envie de lever les yeux au ciel, mais de leur faire un gros câlin. Pour de vrai, sans ironie.

Par contre, la question que tu soulignes en majuscules puis italique reste pertinente : si se plaindre qu'on ne fait plus de jeux anciens est inutile et que ça n'a aucun sens, est-ce que ce type de discours a sa place dans un espace de débat public ? Dans la mesure où les nostalgiques ont la fâcheuse tendance à faire les questions et les réponses, interdisant donc toute discussion pertinente et constructive, je pencherais pour le "non".

Citation :
Citation :
Citation :
Le 2021-12-30 18:24, Tama a écrit :
Mais à l'inverse, on a beau me dire à quel point Baldur's Gate a marqué un tournant dans le C-RPG sur PC, qu'il fait partie de l'héritage du genre et de la plate-forme, à quel point il est important...eh bien je m'emmerde. Quatre tentatives et rien n'y fait, j'arrête au bout de 20 minutes tant je m'ennuie. Je trouve le jeu trop...trop. Il y a trop de trucs, trop d'icônes, trop de stats, trop de sons en même temps, tout va trop vite (même avec la pause active). N'étant pas un joueur PC, je n'ai pas grandi avec, ce qui me force à avoir un point de vue trop synchronique : je suis incapable d'approcher ce jeu. Trop d'éléments, subjectifs comme objectifs, me manquent.


Il est aussi tout simplement possible que tu n'aurais pas aimé ce jeu à l'époque. Tous les jours, on n'aime pas des jeux populaires, ou ils ne nous intéressent pas, pourquoi serait-ce différent pour les vieux jeux? Si je n'avais pas joué à l'époque à Another World et que je l'avais découvert en émulation sans l'aimer, on me dirait peut-être "c'est parce que tu ne l'as pas connu à l'époque, c'était incroyable!". Sauf que je l'ai connu (et acheté, en plus), et... bof. Même chose pour Half-Life.


C'est tout à fait vrai, il est possible que même à l'époque, je n'eus aimé ni Sakura Wars, ni Baldur's Gate. Simplement, je ne peux pas balayer d'un revers de main la possibilité que la date à laquelle on joue à un jeu vidéo puisse influer sur notre appréciation, quelle qu'elle soit. Même si Dungeon Master m'a tapé dans l'œil, il ne l'a pas fait de la même manière que ceux qui l'ont fait en 87 sur disquettes. Non pas que leur appréciation soit meilleure que la mienne par droit d'ancienneté, mais ce sont toutes ces différences qui le plaisent tant dans le fait de lire, d'entendre des avis divergents

Citation :
Moi je suis plutôt d'accord avec lui, c'est une simple question de zone de confort. Je ne crois pas qu'un jeu bon perde le fait d'être bon avec le temps, je crois que des jeux moyens ont du succès tout simplement parce qu'ils répondent à des attentes ou au contraire sont transgressifs et plaisent, mais une fois que leurs idées sont généralisées, on ne voit plus que leurs défauts. Ils ne sont pas devenus moins bons, c'est juste que leur apport a perdu de son impact, et donc on se retrouve avec tous ses problèmes sans l'enthousiasme de la nouveauté qu'ils avaient apportés.


En fait, je ne suis pas d'accord avec lui parce qu'il réduit le sujet du jeu vidéo à une prétendue qualité objective - improuvable par essence. Comme si un jeu était comme un bon vin, qu'on serait capable de trier le bon grain de l'ivraie en laissant passer les années, un tamis qui permettrait de filtrer et détruire les fausses idoles, et de continuer à vénérer les "vrais bons jeux" qui ne sont au final que des veaux d'or.
Plus je joue aux JV, plus je pense aux JV, plus je débats JV (avec toi et avec d'autres, merci de ta patience au fait ), plus je me rends compte que la question de savoir si un jeu est bon ou pas m'intéresse de moins en moins. Si je dois faire le bilan de cette année, ça serait ça je crois : que de distribuer les bons et les mauvais points n'est pas mon rôle, que j'aspire à autre chose.
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.



Index du Forum » » Discussions & Débats » » diachronie ou synchronie dans les jeux vidéo ?

56 messages • page
123




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)