Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Créations » » Le Petit Livre Bleu (ou Histoires sans paroles)
12 messages • page
1
Auteur Le Petit Livre Bleu (ou Histoires sans paroles)
Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-10 23:43
projet de roman

si j'avais davantage de matériau, il serait édité au format A4

chaque récit n'effectuant pas plus d'une page

un seul personnage, pas de nom, pas de dialogues, aucun autre personnage n'est appelé par son prénom

si vous aimez l'auto-fiction ou vous prendre la tête à la lecture d'un texte, cette création est faite pour vous
_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-10 23:46   [ Edité le: 2022-11-18 15:25 ]
Paranoid Arkanoid


Cela remonte à la dernière révolution industrielle et l'avènement d'une forme de contre-culture émergente et inconditionnée, à la pointe de la technologie et du progrès technique. Elle offre à tous les publics le moyen d'expression d'un contre-pouvoir disposé en principes codifiés, en critères esthétiques. La révolution sixties n'a pas débuté que la contre-culture fait l'objet d'un contre-pouvoir instrumentalisé au service de la religion des athées. Avec un changement éminent de proportion dans la fabrication et l'échange de biens et services : vers une amélioration possible des conditions de vie en société à tous les carrefours. On aurait donc continué de procéder à l'extraction des minéraux, avec une intense cristallisation de culture populaire, seulement coupable de relever l'étoffe d'un supplément d'âme, à l'intérieur d'une préparation étiquetée sans conservateurs.

Avec l'idée de décrire le phénomène en tant que tel, avant d'en venir au bail de la colonisation spatiale et de préférence, après avoir établi la paix sur la Terre. La première de nos libertés décrite selon le sens du débit verbeux : l'explication de la personne et du corps céleste. Mais la pensée rationnelle devait faire ployer le Nord devant la réalité économique de son pouvoir d'achat : qu'il puisse rendre compte de sa manière de penser et d'agir en même temps que sa volonté d'évaluer en parole et en acte, le libre-accès anticipé de sa progéniture à n'importe quelle forme de culture émergente et inconditionnée. Avec la diversité des effets et des masques, à la pleine époque du style et de la convergence et la réalisation des parades, ensuite, avec une marge de progression de plus en plus étroite et non seulement dans le fait que ça continue, la façon dont ça se précise.

L'appellation d'origine contrôlée de l'art populaire devait lui faire conserver son caractère d'émancipation auprès de la jeunesse à l'effigie de son propre moyeu de culture oléagineux, comme à l'épreuve du développement accéléré des futures madeleines. Tout compte fait, le nivellement de la pensée vers une idée toujours plus simple afin qu'un maximum de gens puisse l'appréhender : l'intellection extatique qui nous anime spécifiquement sur l'art, sur sa forme de mise en abîme qui fait le sel de la conscience effective et la maturité efficiente… ou la suspension consentie de l'incrédulité devant la tonalité réfléchie de ce qui constitue dans une présence d'accès décorative : que l'on en vienne à se demander si l'on est de coutume retourné par le cœur consistant (l'exutoire) ou l'amplitude radicale de sa diffusion (à propos de la domination du style genre).

_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-11 13:58   [ Edité le: 2022-11-18 15:28 ]
Le Yakumo


Le “vrai” du raté passé, seul ou analysé (passé), seul ou oublié (maintenant en projection) sonne toujours faux... so allo, pourquoi pas une sorte de jeu... un nouveau passé à avantage trinomique – répétition monotonique – décalage lucidifiiant – ludiquation réciprocité : pleine conscience et sauts de mode scintillants [esprit tutélaire] (transition avant mix et affabulation mise à part tonique) [esprit tutélaire] (exonération d'une promesse en principe sublime) (après un long flux de passe-passe dialectique post-traumatique et incertain) (territorial tutoriel tellurique) [esprit tutélaire] (mid mad mod) pour l'auxiliaire de principe = retour à [esprit tutélaire] pour les autres... ne change rien d'autre que la maturation effective – acceptation bonhomme joviale et continue – auto-acceptée ou pleinement consciente – où le savoir en redéfinition ne se peut que non-sensique et récréatif – chez qui tu sais ou être ailleurs ou autre raison concernant la grandeur – plutôt que sous la rigueur des principes – en fut-il autrement de la résonance et de la capacité de l'être à donner – humilité contre sérieux vis-à-vis concernant la simplicité de l'idéal, toujours l'intérêt pratique du moment donné... à vrai dire, c'est une sensation d'inquiétante étrangeté... on se frotte même les yeux d'une époque où ça bougeait entre les lignes... si vous arrivez de suivre le lieu commun d'une conversation avec un malaise empreint de contemplation et feinte selon la simple formalité du consentement désobligé, ce qui inclut les adjuvants sucrés et les colorations filandreuses des échanges jusque la complète fonction dérivée de sa représentation extérieure. On devrait nous faire être animé par une entité indivisible – vaquant aux douces sonorités d'un écrin luminaire. Les marques du retour à l'enfance en auraient donc assez de matérialiser l'idée d'appartenance à un ensemble solidaire ? L'esprit des éléments serait-il en mesure de rallier la noble cause de l'idéal ?

_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-11 13:59   [ Edité le: 2022-11-13 23:11 ]

Le parfum des sédiments lui emplit la tête de couleurs chaudes et joyeuses. Le grain du café, à l'étude de la boisson incorporée, se charge de commencer à remplir la coupe. Avant que le liquide limpide (dans un élan d'Alice) ne confère à la tambouille une couleur jaune citronnelle. Une cuillère de sucre, la chaleur aromatisée du café net tombe à point pour étancher la soif, sans boire la grande tasse. Du jaune de Nestlé Citron +, qui devait le rafraîchir, moutonnant de part et d'autre, la clarté approchante d'une belle matinée ensoleillée.

Rapide revue d'actu phénoménale.

Nouvelles de proche.

Cœur ajusté et ciblage conséquent.

Roue libre d'attention et non dédaigneuse de (re)trouver les gens.

L'effet de la dialectique suspendue non exempt des manières ni du faux-semblant. Peut-être cela fait-il partie du concept qui consiste à désigner une ligne de dépréciation chimique avant de se conformer au principe de condensation de la force. Alors, un bref trauma pas trop mal cadencé ne devrait rien ajouter à la célébration des symboles – pas plus à l'esprit de condensation que bien d'autres parasitages coup de crayon – et c'est le comble absolument calfeutré du privilège de la jeunesse, que de s'adonner à certaines dimensions instruites de la connaissance à la carte ici réduite à celle du réseau social (encore lui).

Une autre conversation à la lettre.

Le dernier accessoire qui fait taire les préjugés.

À cette heure déjà tardive, il échoit du pub le plus préférable, un sujet de discussion préalable, celui de la prochaine étape... ...qui n'est pas celle... ...celle d'après non plus... ...encore moins la dernière...

Le sens du goût et de l'échange.

L'esprit commun de ta spécialité.

L'art de ton loisir.

La sérigraphie de ta connaissance.


Il ne devait pas être loin de minuit tapantes, quand ils obliquèrent à travers les rues montantes de la ville sans détours. Une partie du groupe s'était déjà dispersée, après maintes promesses distinguées qui ne lassaient pas de divertir, au son d'une certaine clameur dissipée, ceux d'entre eux qui désiraient prolonger la nuit en petit comité. Analyser, échanger et soustraire, quand il ne s'agit plus de diviser pour mieux régner, à travers le prisme d'une intellection extatique, l'énergie produite par l'action de la matière autour de notre noyau solaire au microscope.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-12 13:31   [ Edité le: 2022-11-13 23:12 ]

Ce n'est que bien plus tard, au milieu de bien d'autres anecdotes pures et évanescentes, délivrées par la fraîcheur héliaque du tableau qui s'interpose. À propos de certaines considérations qui auraient droit de cité sur le principe de gouvernance qui poussait à conduire la marche loin de la civilisation. À l'heure d'entamer la piste qui remontait à perte dans le ciel étendu, on pouvait même voir briller quelques escarbilles. Il avait bien réussi à s'extraire du cliché nébuleux des premiers pas devant sa mère, en pleine expectative, sous les rayons cristalliques de la moiteur hivernale. Mais, encore, il figurait en bonne place, celui où il devait relâcher son bras, pour mieux contempler l'étendue d'eau qui entourait le bas-côté des sentiers artificiels.

L'air du refrain ne reposait pas tant que ça, sur l'attrait de la magie blanche, mais, bien plutôt, sur la volonté de renouer avec l'esprit de la ritournelle à l'origine de la mélodie. Il ne devait pas encore éprouver la nécessité de citer le grain séraphique du sirop d'érable.

En attendant, l'imagination dont faisait preuve sa cousine ne manquait pas de laisser libre-cours aux effets comiques. Rien que la taille du coffre, avec la variété des étoffes et les accessoires rigolos, allant de la plus petite ombrelle, à une paire de lunettes de soleil en forme d'étoile, en passant par l'inévitable perruque fluorée et la baguette magique qui vont de pair avec la robe misou ou la vieille doudoune.

À l'image de celui qui cherche à renouer avec le fil de la pensée, avant de basculer dans le profond sommeil, il allait devoir faire preuve d'une espèce d'intelligence résolue à remonter les feux séquentiels de la prime enfance, dans leur ordre d'apparition (et de la conscience).

Sous la conscience brodée de tout bord, l'image devait se mettre à égrener le consortium des différents portraits implémentés à partir de la mémoire vive. L'expérience de la ballade se rapprochait, doucement, sûrement, à une forme de péril imminent, impressionnant sur les plaques sensibles du rejeton une peur panique et subite qui réclamait le maintien du couvre-feu... et le bourdonnement atonal des avions militaires, qui retentit à travers la voûte, repoussait les pérégrinations du jeune biotope, par-delà certaines régions encore inexplorées de la macro-sphère. Rien et pas autrement, que les différents degrés de vanité qui caractérisent l'esprit humain, de ce qui fait le sel d'un beau matin ensoleillé, digne d'éclairer notre rapport spontané avec le mouvement cyclique des planètes.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-12 13:38   [ Edité le: 2022-11-01 22:14 ]

On ne peut pas se regarder dedans, mais les enfants en raffolent en toute saison.

Les propriétés parfumées de ces adjuvants sucrés.

Que les publicités encensent à l'heure d'été.

Un lion anthropomorphe et aventurier.

On dirait le personnage d'un dessin animé.

Une fratrie de colorants sans conservateurs.

Revue d’ensemble de presque toutes les saveurs.

Service compris incluant la chouette idée de petit surfeur.

Mots qui déblatèrent sautillants.

Le sentiment libre des convenances dissident.

Le théâtre des opérations sous ordonnance.

Tout-venant structure de l'apparence.

À seule fin de prêter main forte à l'assistance.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-16 21:56   [ Edité le: 2022-11-13 23:18 ]

Le simple fait de déterminer le rayon d'action (de la pensée) qu'on lui prêtait en sa présence, comprenait de quoi évaluer la distance qui les séparait en temps réel. En rapport avec l'image éclairée du petit frère, de lui souffler les propositions d'une ombre légère, évanescente. Si le verbe s'inspire de la verve d'un stoïcien, en première intention, la teneur de la prose respire l'évidence de principes auto-formulés avec une rigueur contenue faussement sémillante et parfaitement ingénue. Sous réserve de la limite étendue par le syndrome du quatrième mur. Il n'emprunte pas seulement la forme circonvulaire des anciennes passions, d'après l'exemple de sa propre mansuétude. Il incorpore le concours d'esprits faux-fuyants, chargés d'interpréter les éléments du feu sacré et maintes autres compétences en vue de rétablir la solution des contours : que la résolution puisse se focaliser sur la vitesse de calcul et l'affichage de la réussite et des probabilités par a + id – 1 = i².

La déclinaison de nos goûts experts si cloisonnés en formule qui gratte.

Il appréhendait le contexte qui consiste à dépeindre le trouble consenti de la sphère étendue dans sa globalité. Sans éprouver la nécessité de contribuer davantage à la somme de notre univers personnel. On allait devoir saisir l'occasion de faire valoir notre droit de réserve perméable. Donc le père se tient debout dans le petit salon. Il échange avec son grand-frère. Trois secondes. Le temps de mettre en garde le jeune garçon qui vient de réagir positivement à leur discursive la main devant la bouche, pantalon bien serré, t-shirt rentré et les cheveux bien peignés, ramenés sur le coté. L'oncle est mort de rire, les mains sur la tête et prenant parti contre le père du jeune garçon. La réaction du mouflet, en guise de réponse à ce qu'il était sur le point de se faire dérouillé comme jamais. Le fou rire de l'oncle et le désarroi du père, plus dubitatif que de coutume, devant le fait que son frère refuse finalement d'en venir aux mains.

Le point sur la souris fière télépathe.


C'est, du moins, ainsi que le Yakumo apparut sur la même fréquence de la longueur d'onde des réflexions sur ce petit frère que l'on rêvait d'avoir. Autre raison pour laquelle on aurait fini de conclure la formation d'un cercle d'amis imaginaires. Le refrain qu'il s'était mis en tête, repose alors sur une essence de construction lyrique, auto-personnelle, ainsi que d'une partie incantatoire, fondue dans les limites cerclées de l'imagination. Donner le change aux créations induites, produites par l'intellect, jusque dans le fait d'imaginer l'ensemble des éléments constitutifs de sa personnalité. Le manuel d'instruction, quant à lui, emporté par le service contractuel, présente suffisamment de répartie pour décrire l'opacité du système et des catégories. Il concède le poids et la mesure de manière séparée au principe d'écoulement et de régulation des autres ressources mentales. La peur des parasitages. Les commentaires coups de crayon.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-18 20:33   [ Edité le: 2022-11-13 23:20 ]

On dit que l'été sommant devait être assez proche, quand les retrouvailles en petit comité se résorbèrent avant le souper. Après un énième moment de silence, l'ensemble de la parenté continuait de partager les éclats de sourires irrésolus et les envies de rire qui coupaient à l'envie de partir le moment prévu. Tant et si bien que le cercle établi de la petite famille s'observait, momentanément éreinté par la tournure des événements, en attendant un dénouement heureux, comme si tout ce qui s'était produit était le fruit d'un hasard quelconque et inexpliqué.

L'aîné de la fratrie était présent et son frère aussi était de passage. Tandis que le cadet était en train de piquer des bonbons dans la boîte prévue à cet effet, l'aîné était accoudé à cette même table, en train de boire un café. Rapidement, la conversation embraya sur le thème du petit neveu. Après l'avoir passablement étudié, l'un des deux oncles avait décidé de réunir les parties de la famille concernées chez lui, afin de pouvoir s'entretenir avec lui devant témoins. Le temps de l'innocence était révolu. Elle avait cinq années de plus que lui. Ils pouvaient n'être pas tout à fait sur la même longueur d'ondes.

Il venait de mettre en œuvre la possibilité de faire basculer son ingénuité devant la puissance des forces qui s'invectivait avec fracas devant lui (celles qui représentaient en même temps toute l'assistance). L'oncle paternel est en train de questionner le neveu, puis, il met fin au dialogue. Il lui demande d'épeler le prénom de son ami imaginaire (mais prenant soin au préalable de le présenter comme un mot qui n'existe pas).

Personne ne voulait croire le père, quand celui-ci affirmait que le Yakumo était sur le point d'apparaître chez le fiston, aussi posément et dans des proportions identiques à ce que la famille avait observé jadis chez l'aîné de la fratrie, c'est à dire d'une manière toute amène ainsi que son élan de placidité éloquente. Selon la tante, son frère était complètement alcoolique, alors elle refusait de le croire sur parole.

Elle voulait s'inspirer des descriptions du neveu, afin de comprendre ses aspirations. Elle craint maintenant que le trauma dont ils venaient d'être témoins ne finisse par absorber l'éventuel triangle amoureux, blotti dans un silence tempérant sous l'emprise de substances. Son père ne veut rien entendre. Il se disputait sans cesse avec son frère aîné pour savoir qui était en possession du Yakumo. Pour le premier, c'était l'autre et pour ce dernier, c'était le contraire. Réponse éclair symbiotique temporaire.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-18 20:38   [ Edité le: 2022-11-01 22:22 ]

L'entrée en matière s'est déroulée à l'abri des circonstances équivoques qui auraient pu briser les impressions échaudées depuis l'entrée au collège. Sur le coup de la réception, il apprêtait avec un certain ressort, le rôle du comédien à la carte, grâce à un large éventail d'anecdotes toujours prêtes à se réinventer en fonction de la situation. Avec le concours d'invectives et jusque dans le pré-carré de son champ lexical, à l'affût du prochain mouvement métronome, auquel se rattacher avec une droiture nonchalante.

Le regroupement des étudiants s'établit au moment de déterminer les rangs, en prenant compte des notes acquises durant les années qui précèdent. Les enfants se mêlent des revues d'effectif, si tôt qu'ils cherchent à lier connaissance. Il suffit de laisser entendre que l'organisation des classes s'articule autour du mérite. Un débat s'exécute parmi nos chères petites têtes blondes, en vue de désigner quelle classe pourrait prétendre au titre honorifique de la plus instruite. À partir de la saison suivante, le quotidien procède de cet acabit.

Deux groupes évoluent à proximité d'un troisième cercle élémentaire, de préférence plus ou moins neutre et effacé, lequel ferait office de médiateur au moment de trancher en faveur d'une proposition. Aux yeux de certains, les querelles d'ambition se conjuguent au passé simple. Mais, pour une écrasante majorité, elles n'ont rien perdu de leur attrait, en cas de dilemme. Les grappes d'écoliers profitent au maximum de la flexibilité des horaires de pause, pour se prêter au jeu des quatre pouvoirs à l'intérieur de la cour.

Les lignes de démarcation du terrain auxiliaire sont jointes par un mur de fonte, à partir duquel les pubères s’ingénient à pondre de la distance, relatant les dernières escarmouches entre électrons libres et gentils suiveurs. La décision qui justifie pareille ordination à la lettre, émane du groupe dominant. Les autres se sont calqués sur ce précis de popularité. Ils s'ébaudissent, en relevant, de-ci de-là, la patte d'une considération mondaine. Ils font preuve de dédain inter-personnel : une douce langueur fraîche, iconoclaste, qui leur sied à merveille.

Toute tentative d'échange connexe avec une bande de collègues devait rapidement infirmer qu'au sein des troupes, il puisse être ordonné au rang des meilleurs. Aux yeux de certains, il ne cessait d'incarner une tête de premier de classe. Mais, parmi ceux qui s'en trouvèrent pour délibérer plus longuement, une poignée de fatalisme contre-indiqué devait se déclarer en faveur de la charte professorale, au moment de faire un tour de table.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-18 20:48   [ Edité le: 2022-11-01 22:23 ]

Les portraits imagés de notre jeunesse édulcorée.

Sur les bas-reliefs de notre mémoire, imprimés.

Là où les taxes comprises font le tour de la promotion.

Transcendance les autres avide optique.

Stature affabule imposée.

Édifiée d'après la simple apparence de la perception.

Les généralités reformulées d'après les circonstances.

Les répétitions théoriques et les injonctions routinières.

La sourde et lente confusion qui émane du contexte exclusif d'un tel arrière-plan.

L'image du portrait gondolé en feu souvenir.

L'inspiration liant nonobstant une image.

La cause de cet état-d'âme spécifique promis à l'oubli.

Ou autre image assimilée du concept de la transparence et de la métamorphose.

Laquelle de revenir sans cesse à l'originalité du tout.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-29 16:47   [ Edité le: 2022-11-13 23:24 ]

Le vent tiédant, la fraîcheur de l'automne, les passants de satisfaire aux routines employées depuis les plus profondes habitudes du langage. Leurs têtes rondelettes s'épanchent depuis la quadrature de l'entendement et les limites de la ville aussi prospère que quelconque. Il cheminait toutes voiles dehors de par son imagination, sous un arbre probant de sa vénération enracinée. Il arpentait ce petit monde libre d'évoluer au hasard de rencontres fortuites et de potentialités résolues, sous le signe de la jeunesse à l'épreuve de son passé timoré.

Il avait rendez-vous avec une fille rencontrée au cours d'un après-midi chez un ami. Ils avaient sympathisé immédiatement. Une pestilence intemporelle lui avait fait le plus grand bien – ah, ne reprends pas maintenant, histoire incontinente et ostentatoire des damnés philosophes ! La barbe, Platon ! Je veux rejoindre le moment présent et le savourer pleinement, qu'un rayonnement en vienne à redorer le blason des dorures d'une magnificence intime. Oui ! Non ! Oh, arrêtes, veux-tu...

Ils ne s'étaient pas quitté sans s'être fixé rendez-vous le week-end qui allait suivre. On y était. Elle avait proposé de passer l'après-midi chez elle avant de lui indiquer l'endroit où elle habitait. La chaleur alanguie de l'automne flânait loin par-dessus sa tenue mirobolante. Au coin de la rue frémissante, elle termina d'apparaître. Il lui fit signe de la main. Arrivant à son niveau, elle lui rendit son salut et autre joyeuseté. Le temps du croisement orbital et le vague finissant d'une brise légère. Il n'aurait pas eut l'envie d'y manquer. Elle esquisse un sourire.

Un peu plus tard, sous la charge de ses pensées à l'état de veille, la divulgation de l'information devait lui faire l'effet d'une accalmie sur le retour, comme la foudre d'un apitoiement sans rémission. On ne dit pas tout le temps ce que l'on pense, quand bien même on dit quelque chose, et aucun stigmate hypocrite, mais, plutôt, une preuve d'effacement à la manière de, l'incongruité d'un principe contigu émis sous forme d'hypothèse, huh, voyez la trinité sainte maxime ou la devise martiale de jean l'évangile.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?


Péricqlès
Pixel visible mais rikiki


Joue à Tactics Ogre + Equinox

Inscrit : May 06, 2022
Messages : 99
De : mont pernesse

Hors ligne
Posté le: 2022-10-30 16:27   [ Edité le: 2022-11-13 23:28 ]

Il arrive de parcourir l'endroit comme si c'était désert, seulement obscurci par les ténèbres jusqu'au petit matin. Mais, le plus souvent, il préfère se complaire, à travers les sept lieues de la terre apprivoisée, à l'heure du crépuscule, devant la relève d'une époque régie par un petit corpuscule de maisons alentour de la propriété. Avant que le regroupement des lotissements ne soit en mesure d'établir la jonction avec la périphérie du village. Avant que de jolies petites baraques modernes ne viennent à s'entasser dans des aires de terrain de plus en plus réduites. À la fois jonchées de chênes, de hêtres et de châtaigniers qui construisent par endroits une voûte de verdure ondoyante qui n'est pas sans relayer l'image d'une cavité secrète à la lueur du jour, sous le haut ciel azuré. Il existe aussi une certaine compagnie – à moins que cela ne représente un énième atelier viticole – plus loin dans le renfoncement du hameau. Il se contente de redescendre le long d'une route étroite qui ouvre sur un nouveau chemin escarpé et ne se laisse pas arpenter sans laisser choir l'éclat d'un halo de poussière. On peut alors voir poindre les faisceaux apparents qui nous emmènent vers une autre route esseulée, avec quelques nouvelles maisons isolées en amont d'une colline éloignée du reste de la civilisation, aux abords d'un bosquet joyeux entouré de champs ocres et d'arbres verdoyants pendant la saison.


_________________

"Chaque fois que Prunelle a voulu jouer au plus enquiquineur, j'ai trouvé un truc et il n'a pas été le plus fort..."

"Ah, bravo, toutes les portes de l'étage esquintées ! "

"Sois pas de mauvaise foi, cette porte est fermée oui ou non ?



Index du Forum » » Créations » » Le Petit Livre Bleu (ou Histoires sans paroles)

12 messages • page
1




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)