Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » "Tunic ou Tunic pas ?" - Un topic tout en finesse
96 messages • page
12345
Auteur "Tunic ou Tunic pas ?" - Un topic tout en finesse
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-19 19:01
Image

A peine sorti et déjà disponible sur le Game Pass, Tunic a tout du jeu culte dont on parlera encore dans de nombreuses années. Imaginez un mix entre Fez, Dark Souls et Zelda ; passez tout ça à la moulinette d'une 3D isométrique inspirée, et hop : Tunic, que je n'avais pas vu venir, est déjà parvenu à me faire perdre un joli paquet d'heures depuis que je l'ai installé sur ma console hier soir.

Vous jouez un petit renard dont on ignore tout et qui, suite à on ne sait quoi, se retrouve seul sur une plage. Devant lui, des marches, qui mènent à un monde où la nature, très présente, doit cohabiter avec les imposantes constructions d'une civilisation que l'on imagine disparue. Au milieu de tout cela détonnent d'étranges éléments futuristes, dont les formes et les couleurs rappellent immanquablement les décors de Fez. D'étranges créatures rôdent, mais heureusement, le petit Renard trouve rapidement de quoi se défendre : à l'intérieur d'une grotte proche de la plage se trouve un bâton ("It's dangerous to go alone!"), qui sera plus tard remplacé par "l'épée du héros", cachée au fond d'une forêt luxuriante dont la canopée projette au sol de magnifiques rayons de soleil. Si le petit renard meurt lors d'un affrontement (ce qui arrivera souvent, les combats étant particulièrement ardus - même la plus misérable des créatures peut vous faire passer de vie à trépas), il sera renvoyé au dernier feu de camp rencontré au prix de quelques pièces, qu'il pourra toutefois récupérer s'il parvient à rejoindre son fantôme laissé à l'endroit de sa mort.

Dans Tunic, les clins d'oeil ne manquent pas, mais ils ne sont pas disséminés de façon artificielle : ils sont parfaitement intégrés et exploités, donnant à l'ensemble un rafraîchissant sentiment de déjà vu et de jamais vu. Avez-vous déjà joué à un Zelda-like aussi punitif que Dark Souls et aussi mystérieux que Fez ? Moi, non.

Tunic, où l'on meurt beaucoup donc, est vraiment très cryptique. Rien, absolument rien ne vous est expliqué : le jeu communique avec vous dans une langue inconnue, aucun objectif ne vous est donné, vous ignorez dans quelle direction aller, et tous les objets que vous croisez (des fruits, des plantes...) ne dévoileront leur utilité qu'en les testant - à imaginer que cela soit possible car certains ne dévoileront leur intérêt que dans des situations bien précises.

Donc non : Tunic n'est pas du genre à vous prendre par la main. Enfin... Si, un peu quand même - et c'est précisément là que se trouve, à mon sens, la plus grande originalité du jeu.

Figurez-vous que Tunic dispose d'une notice d'utilisation - une notice ultra-complète où tout est expliqué, sur des dizaines de pages, illustrations à l'appui. Sauf qu'au lieu d'être intégralement accessible dans les menus, elle ne l'est qu'au compte-goutte. Disséminées aux quatre coins du monde de Tunic gisent les pages de cette notice, que le petit Renard devra donc réunir s'il veut saisir tous les mystères de l'univers dans lequel il se trouve plongé. Mais encore faudra-t-il faire preuve de beaucoup de persévérance, car 90% de cette notice est rédigée... dans la langue incompréhensible dont je faisais mention plus haut. L'idée, absolument géniale, permet à Tunic de se préserver des critiques souvent émises à l'encontre de Fez ("trop cryptique") ou de Dark Souls ("trop ardu"), tout en conservant un niveau de mystère et de difficulté bien supérieur à beaucoup des Zelda-like auxquels il s'apparente.

Je n'ai pas parlé de la réalisation, excellente. Bien que je ne sois pas trop friand des formes très géométriques utilisées dans les décors, force est d'admettre que Tunic dispose d'une identité visuelle forte. L'animation, rapide, précise et d'une totale fluidité, confère aux combats un dynamisme enivrant - bien plus que dans Death's Door, autre production indé en 3D isométrique que je recommande chaudement, mais où la baston souffrait, à mon sens, d'une trop grande lenteur. La bande-son, enfin, est l'oeuvre de Lifeformed et de Janice Kwan. Synthétique, et tour à tour rythmée et planante, elle n'aurait pas dépareillé dans un Fez 2. Mention spéciale aux bruitages, toujours très adaptés, et absolument remarquables de qualité.

Comme je l'ai dit plus haut, je ne serais pas étonné que Tunic laisse une belle empreinte dans l'histoire du jeu vidéo. Andrew Shouldice, son unique créateur, a consacré cinq ans de sa vie à son élaboration. Phil Fish, avec Fez, avait fait exactement pareil. Chapeau, les artistes !



  Voir le site web de David
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32696
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-03-19 21:22
Citation :
Le 2022-03-19 19:01, David a écrit :
Rien, absolument rien ne vous est expliqué : le jeu communique avec vous dans une langue inconnue, aucun objectif ne vous est donné, vous ignorez dans quelle direction aller, et tous les objets que vous croisez (des fruits, des plantes...) ne dévoileront leur utilité qu'en les testant


Ok je vais desinstaller le jeu au final

Et encore une fois encore un jeu uniquement dispo en téléchargement c'est bien les boites aussi...
Je checkerai un peu des videos mais mourir en continu je supporte plus ca ... quelque part c'est une des evolutions que j'ai bien aimé dans le jv, moins de punition
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2022-03-19 23:18
Sans la possibilité d'achat par téléchargement, ce genre de jeu n'existerait tout simplement pas.

Si le jeu a du succès, il y a des chances qu'une édition physique finisse par sortir, comme c'est souvent le cas.

En tout cas, les critiques établissant qu'il s'agissait d'un jeu à la Fez ont démultiplié mon intérêt pour le jeu, je croyais qu'il était bien plus premier degré que cela.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32696
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-03-20 01:34
Je sais que c'est grace au dl qu'ils existent, mais j'ai l'impression que la sortie physique ca devient l'exception reservée aux grand studios
Des sorties physiques je sais que certains editeurs se specialisent là dedans mais bon tirage limité et assez cher

Par contre que je comprenne, Fze c'est pas un jeu de plateforme ? pourquoi on parle de Fez pour un zelda like ?
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2022-03-20 01:56
Parce que Fez est un très bon exemple de jeu qui semble reposer sur un gimmick et de l'action alors qu'en réalité c'est surtout un jeu d'énigmes et d'aventure, cf. l'article que j'ai publié sur Grospixels.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3437
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2022-03-20 14:15   [ Edité le: 2022-03-20 14:18 ]
Citation :
Le 2022-03-19 19:01, David a écrit :
Comme je l'ai dit plus haut, je ne serais pas étonné que Tunic laisse une belle empreinte dans l'histoire du jeu vidéo. Andrew Shouldice, son unique créateur, a consacré cinq ans de sa vie à son élaboration. Phil Fish, avec Fez, avait fait exactement pareil. Chapeau, les artistes !

Merci pour ce compte-rendu. C'est vrai qu'il a l'air magnifique ce jeu. Par contre le dev a quand même placé une de ces mécaniques que je déteste le plus dans les JV récent : devoir retourner à l'endroit où on est mort sous peine de perdre toute sa monnaie/ses âmes/ses XP... bon sang, entre ça et le procédural je ne sais pas ce que je hais le plus. J'espère que dans Tunic ce n'est pas trop punitif car cela mis à part il y a tout ce qu'il faut pour qu'il me plaise.

Je note aussi Death's Door dans ma todo list. Je ne sais pas comment je me débrouille pour passer à coté de ces jeux. Et si tu n'as pas fait Hyper Light Drifter David je te le recommande car c'est dans la même veine. Laurent en a fait un topic il n'y a pas longtemps.

David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-20 21:44
Rain : le jeu n'est pas ultra-difficile non plus. On s'y promène relativement aisément ; il est même possible d'éviter pas mal de bagarres. Je te conseille vivement d'essayer afin de te faire ton avis personnel.

Youpla : le principe du fantôme à aller chercher est devenu monnaie courante ; j'avoue beaucoup l'apprécier. Il incite le joueur à progresser de façon très méthodique. Néanmoins, si le concept t'horripile, pas de panique : les pertes dans Tunic sont mesurées car limitées à quelques pièces.

Tunic s'inspire grandement de Dark Souls, mais il règle sa difficulté bien en-deçà de son modèle. Notez, aussi, que mon avis ne se base que sur une petit poignée d'heures de jeu ; ma vision ne peut être que très partielle.

Toujours est-il que j'ai poursuivi ma progression. En 5 heures de jeu, j'ai connu deux blocages ("Où dois-je aller ensuite ?"), et à chaque fois, c'est en examinant avec soin la notice que je suis parvenu à retrouver mon chemin. Cette notice est absolument fondamentale tant les parcours menant aux différentes zones sont, potentiellement, très bien dissimulés. A ce sujet, je recommande l'usage de la gâchette gauche, dont l'usage principal est de locker un ennemi, mais qui sert aussi à élever la caméra de quelques mètres, modifiant légèrement la perspective, et dévoilant ainsi des passages ou coffres autrement parfaitement dissimulés.

Je connais Hyper Light Drifter, mais n'y ai jamais joué. Il faudra vraiment que je m'y intéresse un jour. Death's Door, c'est ma dernière bonne surprise : un univers très attachant, une réalisation exceptionnelle, un degré de difficulté très doux, et un gameplay certes classique et perfectible, mais au final agréable et efficace.

  Voir le site web de David
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32696
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-03-21 13:54
Citation :
Le 2022-03-20 21:44, David a écrit :
Rain : le jeu n'est pas ultra-difficile non plus. On s'y promène relativement aisément ; il est même possible d'éviter pas mal de bagarres. Je te conseille vivement d'essayer afin de te faire ton avis personnel.

C'est ca le hic, si je commence le jeu je vais vouloir aller au bout.
Je suis très con à ce niveau là même si le jeu ne me plait pas il faut que je le finisse.

Après y'a l'autre souci, il est gratos sur le pass mais j'ai tellement de jeux à faire avant ... et pi si je débloque un succès je vais continuer à y jouer sur box au lieu de switch etc...


_________________

Image


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22752
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-21 16:54
3/10, ceci est ma note... pour le titre du topic.

Ce jeu est en train de créer son petit événement et je m'y intéresse beaucoup. Mais je n'arrive pas à trouver d'infos au sujet d'une éventuelle sortie sur Switch, même à l'état de projet.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32696
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-03-21 18:15
Je l'ai ptet révé, ca m'etonnerai pas
_________________

Image


David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-21 18:46
Citation :
Le 2022-03-21 16:54, Laurent a écrit :

3/10, ceci est ma note... pour le titre du topic.

Ce jeu est en train de créer son petit événement et je m'y intéresse beaucoup. Mais je n'arrive pas à trouver d'infos au sujet d'une éventuelle sortie sur Switch, même à l'état de projet.

Ils nous refont le coup de l'exclu Fez qui, d'ici quelques années (mois ?), n'en sera plus une. Pas de panique, donc : le tour de la Switch viendra bien assez tôt.

Pour ce qui est de la note, je te trouve très bienveillant.

  Voir le site web de David
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-22 17:10
En cherchant des infos sur Tunic, j'ai appris qu'il s'agissait d'une exclu "temporaire" - le jeu paraîtra donc à terme sur les autres consoles.

J'ai pu également lire que beaucoup de joueurs se plaignaient des combats, "nettement moins précis" que ceux de Death's Door (auquel il est très souvent comparé, à raison). Cela m'étonne énormément, mon avis étant radicalement opposé. Je préfère les combats de Tunic pour plusieurs raisons :
- Il est possible de "locker" un adversaire, ce qui autorise de se déplacer et de porter ses coups de façon beaucoup plus précise ;
- Le nombre de boutons à utiliser sur la manette est raisonnable et réfléchi, au contraire de Death's Door qui impose une configuration manette inutilement dense (il y avait vraiment moyen de faire plus simple) ;
- Les combats sont nettement plus méthodiques et stratégiques, la jauge d'endurance contraignant le joueur à économiser ses mouvements, et la violence des assauts de l'adversaire incitant à une prudence quasi-maladive. Ceux de Death's Door paraissent, en comparaison, bourrins et brouillons.

Death's Door reste un grand jeu. Néanmoins, il n'est pas exempt de défauts (l'aspect labyrinthique de ses mondes étant, pour moi, son plus grand défaut), et il n'est sûrement pas supérieur à Tunic, dont les ressemblances sont frappantes, mais les différences tout aussi remarquables.

  Voir le site web de David
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-04-06 10:11
Alors que tout le monde se perd, à raison, dans le monde merveilleux d'Elden Ring, je viens à peine de sortir de celui de Tunic, dont la taille ne peut évidemment pas rivaliser avec celui du monstre de From Software, mais dont la richesse du contenu m'a véritablement enthousiasmé.

Il n'y a pas une once de gras dans ce que propose Tunic. L'expérience est dense, inspirée et, je n'hésiterai pas à le dire, passionnante. Il faut environ vingt heures pour en faire le tour, secrets compris. Ce qui impressionne le plus dans la création d'Andrew Shouldice, c'est que tout, absolument tout, y a sa place ; rien n'a été laissé au hasard. C'est ce degré de finition très poussé qui encourage le joueur à faire preuve de la même rigueur : détails visuels, indices sonores... Entre deux combats, le travail d'enquête et d'observation est permanent, et se poursuit même jusque dans sa notice virtuelle, véritable star du jeu, dont le contenu révèle 99,9% des règles et des secrets à découvrir.

Certains diront que le jeu en devient trop facile. C'est assez vrai. Après les premières heures, dont le niveau de difficulté m'a rappelé celui d'un Dark Souls, l'augmentation rapide des statistiques du héros rend les combats beaucoup moins tendus. Le déroulement du jeu permet néanmoins, et de façon assez finaude, d'augmenter brutalement ce niveau de difficulté, à plusieurs reprises. S'agissant du manuel, les indices qui y sont contenus sont suffisamment clairs pour apporter toutes les réponses aux nombreuses questions que ne manquera pas de se poser le joueur pendant son aventure. Il faudra toutefois être très attentif (le moindre détail, même le plus anodin, y a son importance), et consacrer de nombreuses minutes, voire de nombreuses heures, à sa lecture. N'allez toutefois pas croire que toutes les énigmes contenues dans Tunic soient faciles à résoudre, certaines (une minorité, heureusement) reposant sur le déchiffrage de la langue étrangère dans laquelle le manuel est quasi-intégralement rédigé. Dans une interview, Shouldice disait vouloir reproduire la sensation des joueurs d'antan qui, adeptes d'imports japonais, devaient se contenter d'un manuel d'utilisation insondable. Mission accomplie : c'est exactement ce que j'ai ressenti (quel travail de mise en page ! Quelle authenticité !), à la différence près que le manuel de Tunic a été conçu pour être, malgré son abord illisible, paradoxalement compréhensible par tous les joueurs. Au final, cette notice s'apparente à un gigantesque jeu de piste, auquel on prend beaucoup de plaisir à participer.

J'ai donc résolu toutes les énigmes comme un grand (contrairement à Fez), à l'exception d'une petite poignée dont la résolution dépendait du fastidieux déchiffrage de la fameuse langue étrangère inventée pour l'occasion. Un regret : que certaines de ces énigmes aient reposé, de façon un peu paresseuse, sur les mêmes mécaniques ; mais ce serait chipoter au regard de la qualité de l'ensemble.

Alors certes, Tunic n'a pas la prétention d'être aussi grand qu'Elden Ring, mais à son échelle, et dans un autre registre, il l'est sans doute. Tunic, c'est du travail d'orfèvre !

  Voir le site web de David
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Tekken 8, Exoprimal, The Chants

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32696
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-04-07 00:01
Pour le dechiffrage, ca marche comment ?

Au bout d'un moment tu recuperes des items pour avoir les pages ecrites normalement ? ou faut que tu te tapes un alphabet et jusqu'a la fin du jeu tu dois traduire a la main ?
_________________

Image


petitevieille
Grossier personnage

Score au grosquiz
0008865 pts.

Joue à Crazy Taxi, Sega Rally

Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 10217
De : The cable car, puis Pizza Hut™.

Hors ligne
Posté le: 2022-04-07 03:23
J'espère que la suite ne s'appellera pas Tubez.

(je sors)

  Voir le site web de petitevieille
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2022-04-12 16:51
Merci pour m'avoir rappelé l'existence de Death's Door, David, j'ai commencé et j'aime beaucoup.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-04-13 18:40
Citation :
Le 2022-04-07 00:01, RainMakeR a écrit :

Pour le dechiffrage, ca marche comment ?

Au bout d'un moment tu recuperes des items pour avoir les pages ecrites normalement ? ou faut que tu te tapes un alphabet et jusqu'a la fin du jeu tu dois traduire a la main ?

Tu dois tout traduire toi-même, Fez-style. Mais cela n'a aucune espèce d'importance, sauf si tu tiens à boucler le jeu à 100%. Je pense l'avoir terminé à 98% sans avoir cherché à déchiffrer le moindre idéogramme. No panic, donc ; le jeu tient très bien debout avec sa notice écrite en langue étrangère.

@ Sim : petit HS sur Death's Door, pour te signaler un petit détail qui m'a fait perdre un temps fou pendant ma partie. Ne lis le spoil que si tu en ressens le besoin.

Death's Door fonctionne comme tout bon Metroidvania : au fur et à mesure que l'on progresse, on note mentalement divers lieux où, à l'évidence, il faudra revenir une fois les bonnes capacités acquises. Death's Door regorge de ces endroits, signalés par des indices visuels absolument immanquables. Oui mais voilà : un de ces indices visuels (ce que j'appellerai "la plaque d'égout") ne requiert aucune aptitude particulière. Pour franchir cet obstacle, il suffit de prendre un peu de hauteur et de se laisser tomber dessus **tout en appuyant sur le bouton d'attaque** afin d'effectuer une charge au sol. Etonnant : cette manipulation n'est expliquée par le jeu *à aucun moment*. Bilan : je n'ai compris la manip qu'une fois arrivé à la fin du jeu après avoir consulté, par la force des choses, une soluce.

Pas de quoi gâcher l'expérience, mais de quoi se poser quelques questions tout de même (... ou alors ai-je raté une explication quelque part dans le jeu ?)

@ petitevieille : Tubez peut sortir demain ; je signe tout de suite ! Je suis comme ça : pas de chichi, même avec un renard (ça n'est pas sale).

  Voir le site web de David
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2022-04-13 18:57   [ Edité le: 2022-04-13 19:10 ]
J'ai lu ton spoil et j'en suis heureux: j'ai remarqué ces trucs, et je pensais en effet que ça se débloquerait plus tard, je n'aurais jamais pensé à faire cette manip', merci. Tu n'es pas seul et c'est une erreur du jeu, apparemment.

Citation :
Le 2022-04-13 18:40, David a écrit :
@ petitevieille : Tubez peut sortir demain ; je signe tout de suite ! Je suis comme ça : pas de chichi, même avec un renard (ça n'est pas sale).

C'est déjà sorti!

Tubez! on the App Store
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
David
Glaçon du sentiment


Joue à River City Girls

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10342
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2022-04-17 18:18
Incroyable, ce Tubez !

En lisant le topic consacré à Tunic sur Neogaf, je suis tombé sur deux posts intéressants :

1. Le méthode à appliquer pour déchiffrer la langue du jeu (ne lisez le texte qui suit que si ce petit défi perso ne vous intéresse pas).
Sans surprise, c'est bien l'anglais qui se cache derrière les étranges idéogrammes du jeu. La difficulté du déchiffrage réside dans le fait que les idéogrammes utilisés ne correspondent pas à des lettres, mais à des *phonèmes* - car oui, tous les textes sont des *transcriptions phonétiques*, de quoi rendre la tâche encore plus compliquée pour nous autres Frenchies qui ne maîtrisons pas nécessairement la prononciation de l'Angliche.

Ce lien vous dira tout ! (Encore une fois, ne cliquez que si vous ne désirez pas résoudre l'énigme par vous-même.)

2. La fameuse interview de Shouldice, qui discute 45 minutes durant avec un des concepteurs de Fez. C'est assez intéressant, mais attention : il y a des spoilers.


  Voir le site web de David
JPB
Camarade grospixelien


Joue à FS2020, Pacific Drive

Inscrit : Apr 25, 2002
Messages : 3342
De : Liverdun

Hors ligne
Posté le: 2023-01-08 00:22
J'ai fini Tunic.
C'est une tuerie.
Visuellement, il est beau. Le personnage principal est mignon tout plein, j'adore sa petite mèche qui ondule au fil de la marche. La 3D iso est nickel, les couleurs, les ombres et reflets, oui c'est beau.
Les musiques sont inspirées, les bruitages efficaces, c'est beau aussi.
Le gameplay est simple, une fois qu'on ne se trompe pas dans les boutons on fait plein de mouvements facilement, et les combats sont parfois difficiles mais pas insurmontables.
Mais l'histoire... pas tant la trame vue et revue (quoique, attendez-vous à des surprises quand même), ce sont surtout les énigmes qui permettent de finir le jeu... C'est complètement ouf.
J'essaie d'imaginer comment tout ça est venu à l'esprit de Shouldice et de son équipe. Comment ils ont réussi à mettre en place de telles mécaniques pour qu'on se retrouve sur le c... à plusieurs reprises. J'ai réussi à comprendre 90% du jeu tout seul, pour 8% restants j'ai regardé un indice qui m'a permis de prendre la bonne direction (mentale, pas géographique), et il y a une énigme que, j'avoue, je n'aurais jamais trouvé sans avoir la solution exacte. Et vous savez quoi ? Visiblement il y en a encore au moins une que personne n'aurait encore trouvée.
C'est pas un jeu de combat. C'est un jeu de réflexion avec des combats. À terme on ne peut pas dire que les combats soient anecdotiques, mais la stupéfaction qu'on ressent en comprenant (je dis bien en comprenant) est immensément plus grande que la gratification d'avoir battu des boss.

Inutile de dire que je vous le recommande chaudement, du moment que vous êtes ouverts au triturage de méninges. Si ce n'est pas le cas, laissez tomber. Le jeu ne s'offre qu'à ceux qui vont faire fumer leur matière grise.

Et si vous ne rentrez pas dans cette catégorie, que vous ne comptez pas faire le jeu, mais alors VRAIMENT SI VOUS NE VOULEZ JAMAIS Y JOUER mais que tout ce que David et moi on vous dit depuis le début vous intéresse, vous pouvez aller regarder la vidéo de TheGreatReview, toujours aussi captivant, qui vous montrera l'évolution de son émerveillement devant les mécaniques du jeu. Mais j'insiste, SI VOUS REGARDEZ JUSQU'AU BOUT VOUS NE POURREZ PLUS DÉCOUVRIR LE JEU PAR VOUS-MÊMES (fatiguant de crier comme ça), et si vous ne savez pas encore si vous tenterez l'aventure, même plus tard, chez vous, vous serez vraiment déçus.


_________________

JPB,
tombé dans les jeux vidéo depuis TRON



Index du Forum » » Jeux » » "Tunic ou Tunic pas ?" - Un topic tout en finesse

96 messages • page
12345




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)