Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Hyper Light Drifter
14 messages • page
1
Auteur Hyper Light Drifter
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-01-07 18:13
Je viens de terminer, en 18h30 et sur Switch, Hyper Light Drifter.



Encore une fois j'arrive bien après la guerre et j'ai hésité à créer ce topic car d'après le moteur de recherche du forum, chaque fois que quelqu'un a parlé ici de ce jeu, c'était avec un enthousiasme très mou (alors qu'il a été fort salué à sa sortie en 2016). Mais d'un autre côté, ça venait de gens dont les bilans annuels comptent 30 à 40 jeux dont beaucoup d'indies, et on n'a pas tous forcément ce profil, ni les mêmes attentes.

Hyper Light Drifter est un Zelda-like en 2d dont le style graphique rappelle un peu Fez avec une grosse pincée d'Eric Chahi ajoutée, et des musiques de Disasterpiece. La vue aérienne en 2.5d, la progression et les aller-retours entre le village central et des donjons situés dans des zones tout autour rappellent fortement A Link to the past, mais le jeu repose avant-tout sur les combats et l'exploration / recherche d'objets, laissant de côté les énigmes et les actions contextuelles. Quant aux améliorations que le personnage peut obtenir, elles ne concernent que ses attaques et mouvements de base disponibles dès que le jeu commence. On peut s'en passer en vue du speedrun mais le jeu sera alors très dur.

Les combats se font avec une épée, une arme à feu, des grenades et surtout un dash qu'on peut enchaîner plusieurs fois si on presse le bouton au rythme adéquat. L'arme à feu est nettement plus efficace et safe que l'épée en toute situation, notamment le fusil à pompe officiellement déclaré "pêté" par le conseil scientifique des internets. Mais les munitions de l'arme utilisée ne se rechargent qu'en tuant des ennemis avec l'épée (idée qui ne peut faire sens que dans un jeu vidéo, j'aime beaucoup), si bien qu'on doit sans arrêt alterner les deux. Et compte-tenu des attaques et déplacement des ennemis, les combats sont assez tactiques et pour tout dire excellents. Cela a poussé les auteurs à structurer la plupart des donjons en séries de mini-arènes dans lesquelles on se fait enfermer jusqu'à avoir tué tous les ennemis présents.

Il a beaucoup été dit que Hyper Light Drifter était un jeu difficile, hard-core. La vérité, c'est que si on prend le temps de fouiller toute la carte, ce n'est pas réellement le cas. On gagne en puissance et en mobilité au même rythme qu'augmente la dangerosité des ennemis et boss. Perso, même si je suis loin des 100% (et y arriver demande une énorme implication), je me suis pas trop mal débrouillé vu qu'à la fin du jeu j'étais presque à court d'upgrades à débloquer, et je n'ai pas du tout, mais alors pas du tout, galéré dans le dernier quart du jeu. J'ai même presque humilié le boss final. En revanche, à un moment j'ai voulu terminer une zone sans prendre le temps d'aller améliorer mes armes au village alors que j'avais les items pour le faire, et là c'est soudain devenu l'enfer (pour ceux qui y ont joué : j'ai tenté le boss de la zone ouest sans le renvoi de projectiles avec l'épée…).

Mais même si on prend son temps, le gameplay de Hyper Light Drifter reste d'une exigence certaine car la totalité des actions, esquives et attaques possibles font l'objet soit d'un délai de déclenchement, soit d'un petit "cool down". Il peut en résulter, si on bourrine un peu trop, la sensation que les commandes ne répondent pas correctement. Comme les ennemis, eux, n'ont pas du tout ces contraintes, que les séquences de combat sont assez speed, et qu'on peut subir des dégâts enchaînés à l'infini (le perso a zéro seconde d'invincibilité quand il est touché), on meurt souvent dans Hyper Light Drifter et on pourrait en déduire à tort qu'il est injuste. Heureusement, les attaques ennemies qui "stunnent" sont assez rares et si la barre de vie ne peut jamais être augmentée, les dégâts qu'on subit sont tout le temps à peu près les mêmes : en gros on meurt en 5 coups (la quantité de kits de soin qu'on peut transporter s'upgrade, par contre). Quand aux sauvegardes auto, elles interviennent très souvent et le jeu indique même à combien de minutes remonte la dernière.

Pour ce qui est de la partie collecte et découverte de zones secrètes, on peut dire qu'il y a du niveau. Le jeu regorge de passages secrets et la navigation dans certaines zones est d'une réelle complexité, sans jamais être rébarbative ou décourageante. Tout trouver est un défi considérable, même si les objets vraiment importants ne sont pas suffisamment cachés pour qu'on les loupe, si tant est qu'on prenne un minimum de plaisir à se promener. Je pense que dans la qualité globale de sa construction en tant que jeu d'aventure, Hyper Light Drifter tient la comparaison avec A link to the past (pour l'overworld du moins, car côté donjon les deux jeux diffèrent complètement).

C'est donc un très bon jeu auquel je ne trouve pas de gros défaut, sinon quelques problèmes de lisibilité par moments, mais on s'y fait (et ça reste jouable sur le petit écran de la Switch). Le jeu étant d'une durée à mon avis idéale (même si je m'attendais à ce qu'il y ait un donjon avant le boss final), je suis tout à fait satisfait et je pense que je vais y revenir pour encore quelques heures pour la collecte et un boss-rush assez tentant qui s'est débloqué.

MAIS...

J'en arrive à ce pourquoi beaucoup de gens ont parlé de Hyper Light Drifter à sa sortie, à savoir tout ce qu'il déploie pour émouvoir et exprimer des choses. Pour tout ça, il n'a pas du tout fonctionné sur moi, sans doute parce que je suis devenu rétif, par lassitude, au genre de procédés qu'il emploie. Il faut savoir, notamment, qu'il n'y a aucun texte, la narration est censée passer par l'observation des décors, des cinématiques (rares et muettes), et de vignettes qui apparaissent au dessus de certains NPC en guise de dialogues. Le résultat est sans appel de mon côté : je n'ai RIEN compris à ce que le jeu raconte ni à son univers, et je n'en ai jamais spécialement eu envie. Je ne sais pas pourquoi le héros est malade, je ne sais pas pourquoi il y a des cadavres de géants partout, je ne sais pas qui sont les méchants, je ne sais pas pourquoi les décors deviennent plus futuristes sur la fin, et je ne sais pas ce qui a changé dans tout ça lorsqu'on a fini le jeu.

Ce n'est pas très grave car le gameplay m'a suffi, mais on sent que les développeurs ont essayé très fort de nous embarquer dans une expérience signifiante qu'on n'oubliera pas. J'ai donc perçu cette incompréhension (et mon absence de culpabilité vis-à-vis d'elle) comme un échec du jeu dans un de ces principaux objectifs. On pourra me renvoyer vers les nombreuses vidéo qui expliquent le scénario et le lore, mais pour que j'ai envie de m'y intéresser il faudrait que j'aie au moins saisi quelques bribes en jouant. Et ce n'est pas le cas.

Cette manie de vouloir être cryptique et mystérieux qui au final débouche sur du vide, ces musiques qui, aussi magnifiques soient-elles, sont assez interchangeables avec celles de Fez, tout ça peut donner l'impression que Hyper Light Drifter porte un costume qui lui va trop grand. Il serait vraiment dommage de rester sur cette impression car ses mécanismes sont impeccables, sa difficulté parfaitement calibrée, et on passe des heures passionnantes à en fouiller tous les recoins.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3456
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2022-01-07 19:12
Merci Laurent pour cette review que personnellement je n'aurais pas su rédiger même en y passant 3 semaines à temps plein.

J'ai retrouvé le commentaire que j'avais laissé, et le moins qu'on puisse dire c'est que j'avais bien caché ma joie. Comme on dit, qui aime bien châtie bien, et là j'avais peut-être un peu trop châtié. Car HLD est un très bon jeu qui a su m’intéresser jusqu'à la fin (c'est rare) et qui malheureusement passe à coté de l'excellence à cause de quelques défaut qui auraient peut-être pu être évités avec plus de moyen, de temps ou d'ambition. Je crois que c'est ma frustration qui s'est exprimée dans ce commentaire à chaud.

Citation :
J'ai enchaîné avec Hyper Light Drifter, une sorte de Zelda à l'ancienne avec une fausse 3D ratée qui fait qu'on mélange la profondeur et la hauteur. Les upgrades ne sont pas folichonnes et on finit avec un perso à peine plus balaise qu'au début, vachement décevant. Je l'ai quand même fini pour son gameplay jouissif et ses niveaux qui ne cèdent pas aux sirènes du procédural. Ca aurait pu être un grand jeu, ce n'est finalement "que" un bon jeu.


Oui le gameplay est très bon, les niveaux sont bourrés de passages cachés qu'on se régale de découvrir et je suis d'accord avec toutes les remarques positives faites par Laurent, hormis au sujet de la durée de vie que j'ai trouvé un poil courte pour un jeu de ce genre.


ps : pour info les images uploadées sur free ne s'affiche pas dans Chrome.

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10800

Hors ligne
Posté le: 2022-01-07 20:01   [ Edité le: 2022-01-07 20:04 ]
Citation :
Le 2022-01-07 18:13, Laurent a écrit :
Cette manie de vouloir être cryptique et mystérieux qui au final débouche sur du vide, ces musiques qui, aussi magnifiques soient-elles, sont assez interchangeables avec celles de Fez, tout ça peut donner l'impression que Hyper Light Drifter porte un costume qui lui va trop grand.

Je t'avoue que je sais que j'ai joué à ce jeu (sans le finir), mais je m'en souviens à peine. Je ne sais même plus si je me suis fait rembourser ou si je l'ai simplement effacé de ma collection. J'en garde cette impression de vide habillé d'un ton mélancolico-grandiloquent assez cliché et qui m'avait laissé froid, de grands environnements pas très lisibles et sans grande personnalité, entrecoupés de moments de gameplay hyper nerveux et techniques qui m'ont semblé décalés.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32897
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-07 23:59
Hmmm j'ai du mal à comprendre le jeu si tu ne le comprends pas toi même

Mais ce que je remarque dans la plupart des jeux indé, et qui font que j'ai pas trop envie d'y aller, c'est que les gameplay sont super compliqués. Moi je suis un gros bourrin élevé à l'arcade, et devoir parer ok, renvoyer des tirs ca peut aller, mais si faut commencer à faire des parry, des cancel, y jouer comme des jeux de rythme etc... c'est compliqué pour moi.
Moi je veux du truc instinctif, pas reflechir des plombes avant d'agir....

Bref pour en revenir au jeu, c'est encore du procédural ou ils ont enfin fait des vraies maps ?
Par contre c'est dommage que l'histoire soit totalement mal racontée (un point commun dans les jeux que j'ai pratiqué), parce que si t'as pas la carotte pour te pousser à avancer, ca doit etre compliqué quand meme
Et même si ca me fait c*** de lire des textes à rallonge c'est vrai que si y'a rien ....


Et aussi je ne supporte plus du tout les jeux trop durs, surtout si comme tu dis des fois t'as l'impression de te faire arnaquer ...

J'ai regardé quelques videos, le style graphique est particulier, et pas forcément lisible

Bref je connaissais pas et je pense pas me lancer parce que je vais etre decu

Citation :
Le 2022-01-07 19:12, Youpla a écrit :
ps : pour info les images uploadées sur free ne s'affiche pas dans Chrome.


Si

Citation :
Le 2022-01-06 12:20, RainMakeR a écrit :
Clique sur l'icone dans la barre d'addresse (information à propos du site) => Paramètre du site.
Tu cherches Contenu non sécurisé (vers la fin) => Autoriser.

Et ensuite t'actualise, tu devrais le voir apparaitre

_________________

Image


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-01-08 11:37
Les niveaux ne sont pas procéduraux.

Pour les images hébergées chez Free qui ne s'affichent pas, ça vient sûrement de la guéguerre entre Google et Free. Je sais que sur Youtube, si on met un lien dans une description contenant "free.fr", la vidéo est aussitôt bloquée pour cause de lien toxique (il faut mettre à la place "online.fr").

Et puis z'avez qu'à utiliser Firefox comme toute personne sensée, citoyenne, désirable, érudite et futurement inhumée au Panthéon.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Youpla
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0002030 pts.

Inscrit : May 13, 2009
Messages : 3456
De : Villeurbanne

Hors ligne
Posté le: 2022-01-08 12:59   [ Edité le: 2022-01-08 14:56 ]
Citation :
Le 2022-01-08 11:37, Laurent a écrit :
Pour les images hébergées chez Free qui ne s'affichent pas, ça vient sûrement de la guéguerre entre Google et Free.

Ce n'est pas ça. Comme je l'ai mentionné à de nombreuses reprises ça s'inscrit dans une démarche d'assainissement du WEB initiée par Google à marche forcée à travers les updates de Chromium. Firefox suit le même mouvement.

Explications ici :
https://www.howtogeek.com/443032/what-is-mixed-content-and-why-is-chrome-blocking-it/

TL;DR : pour des raisons de sécurité, chrome refuse de charger des ressources hébergées sur des sites HTTP depuis des pages HTTPS. Pareil pour Firefox à l'exception des images. A terme les images hébergées chez Free ne s'afficheront plus sous aucun navigateur, à moins que ces derniers ne se décident à passer en HTTPS (ce qui n'est pas dans leur intérêt).

Citation :
Et puis z'avez qu'à utiliser Firefox

J'utilise Brave, navigateur open source crée par le gars qui a inventé Javascript, et basé sur Chromium. C'est pas moins noble que Firefox (et firefox fait planter les drivers de ma carte vidéo)


EDIT : oubliez le conseil de Rain. Quand un voyant s'allume dans votre voiture, la solution ne consiste pas à débrancher le voyant. Je recommande plutôt de faire clic droit -> afficher l'image dans un autre onglet.

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10800

Hors ligne
Posté le: 2022-01-08 13:12
Citation :
Le 2022-01-08 12:59, Youpla a écrit :
TL;DR : pour des raisons de sécurité, chrome refuse de charger des ressources hébergées sur des sites HTTP depuis des pages HTTPS.

... ce qui n'empêche pas Google de faire exactement ça dans son code de Blogger.

Ceci dit, on parle de Hyper Light Drifter?
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32897
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-08 14:13
Citation :
Le 2022-01-08 11:37, Laurent a écrit :
Et puis z'avez qu'à utiliser Firefox comme toute personne sensée, citoyenne, désirable, érudite et futurement inhumée au Panthéon.


ou faire comme j'ai dis, ca marche sur tous les sites mais bon faut le parametre sur chaque site
_________________

Image


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 12:11
------
Up
------

J'ai doublé mon temps de jeu sur Hyper Light Drifter en passant la carte au peigne fin à partir de ma sauvegarde juste avant le boss final, pour trouver 100% des objets (terminer le jeu nécessite d'en trouver environ le tiers). Cette seconde lecture a été un vrai régal et à présent je range ce jeu sur l'étagère des très bons souvenirs.

Les passages secrets abondent et il faut voir avec quelle finesse le level-design nous met tout le temps sur la voie par de subtils indices. C'est un jeu très honnête où on ne va pas passer 50 fois devant un truc sans le voir, ni être supposé trouver du secret dans le secret. Les moyens de gameplay utilisés pour débusquer les trucs cachés sont toujours les mêmes et on est très vite fixé sur l'idée qu'on a toutes les cartes en main, que ça vaut le coup de continuer à chercher.*

Au final je n'ai regardé une solution que pour trois objets sur un total d'environ 55. Bref Hyper Light Drifter c'est vraiment bien. Je le conseille à tous et surtout n'hésitez pas à persévérer même si le jeu ne vous parle pas particulièrement pendant les premières heures. Rien ne vaut un bon gameplay pour convaincre, en voilà une preuve de plus.

* (si j'osais je dirais que c'est un Zelda délesté de tout ce qui me gonfle dans les Zelda)
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5255

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 13:24
Citation :
Le 2022-01-12 12:11, Laurent a écrit :
* (si j'osais je dirais que c'est un Zelda délesté de tout ce qui me gonfle dans les Zelda)


Mais c'est exactement ça

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32897
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 17:20
C'est quoi plus précisément qui te gonfle ?

Parce que bon les murs à bomber on les voit beaucoup mieux dans les derniers maintenant ^^
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10800

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 18:07
J'ai sorti le jeu de ma liste de jeux supprimés Steam (heureusement, ma partie avait été gardée), et même si je ne suis pas un fanatique de Zelda, ces jeux ont au moins l'avantage d'avoir un monde aux zones clairement différentiables. Là, tout se ressemble, on a l'impression d'aller et venir entre deux salles différentes en boucle. C'est très difficile de se repérer, ou de savoir quoi faire ensuite.

De plus, il n'y a pas d'usage d'items ici, si?
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 19:20
Citation :
Le 2022-01-12 17:20, RainMakeR a écrit :
C'est quoi plus précisément qui te gonfle ?

D'être totalement bloqué, pour le reste de ma vie, à 60 ou 70% de la progression, parce que j'ai pas pensé à faire UN truc.

Ou alors de ne plus avancer dans une zone sans savoir si c'est parce que j'ai pas encore le bon objet (donc faut que je revienne plus tard) ou si c'est parce que j'ai pas bien regardé partout (donc, AU CONTRAIRE, faut que j'insiste).

Ou alors quand d'un coup le jeu me sort un mécanisme de nulle part, sans explication, qui n'a rien à voir avec le reste du gameplay, sous prétexte que le truc en question est poétique et que les développeurs ont voulu que j'aie une sorte d'épiphanie.

Tout ça, Hyper Light Drifter ne le fait jamais, sans doute par modestie. Il suffit de jouer concentré, d'être un peu méticuleux, et tout coule de source. Si tu mérites de le finir, tu le finiras.

Citation :
Le 2022-01-12 18:07, Simbabbad a écrit :
J'ai sorti le jeu de ma liste de jeux supprimés Steam (heureusement, ma partie avait été gardée), et même si je ne suis pas un fanatique de Zelda, ces jeux ont au moins l'avantage d'avoir un monde aux zones clairement différentiables. Là, tout se ressemble, on a l'impression d'aller et venir entre deux salles différentes en boucle. C'est très difficile de se repérer, ou de savoir quoi faire ensuite.

De plus, il n'y a pas d'usage d'items ici, si?

Les zones ont bien une thématique visuelle particulière, même si c'est pas évident au départ. Il y en a quatre (nord, sud, est, ouest).

Les zones nord, ouest et est peuvent être faites dans n'importe quel ordre, mais impossible d'aller dans la zone sud tant qu'on n'a pas fini les trois autres. Pour finir une zone, il faut tuer le boss qui s'y trouve. Pour accéder au boss il faut trouver un certain nombre d'objets, mais du moment qu'on visite les souterrains dont l'entrée est impossible à manquer, on les trouvera forcément. C'est quand on veut faire le 100% qu'il faut beaucoup plus chercher.

De l'avis général, les trois premières zones augmentent en compléxité géographique et en difficulté (du boss surtout) dans l'ordre suivant : est - nord - ouest.

Effectivement, il n'y a pas d'items. Toutes les interactions se font avec les armes. Le jeu repose énormément sur ses combats (d'ailleurs il se termine sur un mode "horde" en arènes avec du scoring).
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32897
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2022-01-12 23:34
Citation :
Le 2022-01-12 19:20, Laurent a écrit :
D'être totalement bloqué, pour le reste de ma vie, à 60 ou 70% de la progression, parce que j'ai pas pensé à faire UN truc.


Hmmm bizarre. Totalement bloqué dans un zelda c'est quasi impossible. Les seul fois ou je sais pas ce qu'il faut faire c'est parce que ma mémoire est fluctuante. En general les PNJ te disent clairement où aller avec des codes couleurs et tout.
En plus je comprend pas comment tu pourrais etre bloqué. Zelda me rend dingue pour ca parce tu peux pas trouver un secret en avance parce que le jeu te bloque, qu'il faut que tu actives les trucs dans l'ordre etc....
L'utilisation annexe on te le suggère quand même pas mal dans les donjons.

Par contre ce qui me manque dans les zelda c'est un log avec tous les trucs marquants que t'on dit les pnj. Parce que oui des fois on te dit un truc mais tu le zappes .... pour ca que faut pas des jeux trop longs
_________________

Image



Index du Forum » » Jeux » » Hyper Light Drifter

14 messages • page
1




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)