Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Limbo (Grospixels descend dans les limbo)
78 messages • page
1234
Auteur Limbo (Grospixels descend dans les limbo)
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2011-11-30 23:14
Je pensais l'intégrer à l'article comme les autres posts, dans le cadre d'une sorte de discussion. Mais si tu veux reformuler cela sous la forme d'un addendum, pas de problème.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
MTF
Modérateur groovy


Joue à faire l'imbécile.

Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 6665
De : Caen

Hors ligne
Posté le: 2011-12-01 07:41
Ah, autant pour moi ^^ Bon, alors je relis pour les fautes, et après libre à toi de l'intégrer

  Voir le site web de MTF
MadMarc
Pixel monstrueux


Joue à King of Fighters XV

Inscrit : Aug 09, 2002
Messages : 2163

Hors ligne
Posté le: 2012-10-30 12:28
Trouze mille ans après tout le monde. J'ai fini Limbo.
Et je suis pas aussi emballé que le reste du monde.

Le jeu est ennuyant, agréable à jouer cependant au niveau du controle du personnage et souvent trop frustrant.

Je crois que j'ai essayé toutes les morts possibles. Il devrait y avoir un succès pour cela.


A la fin je suis quand même content d'avoir tenté l'expérience, il y a plein de petites bonnes idées de game design de puzzles et j'admire tout ce qui physique des éléments dans les jeux.

Je peux maintenant passer aux 45326 jeux restants dans mon backlog.

  Voir le site web de MadMarc
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5236

Hors ligne
Posté le: 2012-10-30 19:54   [ Edité le: 2012-10-30 19:59 ]
Je l'ai aussi apprécié "moyennement" (j'ai bien aimé mais je n'en suis pas tombé dingue).
Je crois que l'article en parlait, mais je trouve que le jeu fonctionne trop sur le modèle puzzle A, puis B, puis C, etc. sans capitaliser sur ce qui a été fait avant (pas d'éléments comme une marge de progression par exemple).
J'ai quand même bien aimé le parti pris graphique et surtout certaines idées de gameplay ou séquence.

Sinon oui, le jeu pousse au sadisme à travers ces multiples morts, ça me rappelle un peu Lemmings ou Heart of Darkness, à la différence que Limbo est glacial

JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2012-12-19 15:32
--up!--

Profitant de sa gratuité temporaire sur le PS+, j'ai récupéré la version Playstation 3 de Limbo, histoire de me replonger quelques heures dans un jeu auquel je trouvais certes plusieurs défauts, mais dont le parti-pris artistique continue de provoquer sur moi une étrange fascination... Du coup, je peux me risquer à une comparaison avec la version originale, sortie sur 360.

Tout d'abord, les leaderboards ont disparu. Exit la comparaison de score avec ses amis. Exit la course au pourcentage... Ensuite, le chapitrage a changé. Le jeu est divisé en beaucoup plus de chapitres. Cela ne change rien au contenu proprement dit, cela permet simplement, en mode sélection de chapitre, de choisir plus précisément quelle portion du jeu on veut lancer. Pratique pour s'entraîner sur une section précise dans le but de tenter le difficile succès trophée "finir le jeu d'une traite en perdant 5 vies maximum". Il est possible aussi (je n'ai pas vérifié) que les 11 œufs secrets (ceux qui viennent en plus des 10 nécessaires à l'obtention des succès) aient été retirés... Mais je n'en suis pas sûr.

Mais le changement le plus important, et qui a motivé ce up, réside dans la chasse aux œufs. Vous vous souvenez peut-être de l'un des œufs, caché dans le noir total et correspondant au succès/trophée "Alone in the Dark" : A la toute fin du chapitre 25 (ou 17 sur Xbox je crois), juste avant la séquence consistant à s'agripper aux pattes de l'insecte géant, on pouvait entrer dans une grotte totalement plongée dans l’obscurité. L'idée consistait à sauter à l'aveugle, en se fiant uniquement aux bruits de pas du héros, au-dessus d'un trou rempli d'eau dans lequel on risquait la noyade. Plus loin se trouvait un œuf... Les plus audacieux ont peut-être tenté, au lieu de faire demi-tour, de continuer d'avancer dans la grotte. Moyennant quelques sauts un peu hasardeux, on parvenait à monter par-dessus un obstacle, et on trouvait un 2ème œuf... Plus loin, je crois me souvenir qu'on en trouvait même un 3ème, en sautant (toujours dans le noir) de très haut afin de briser un sol fragile. Mais je ne me souviens plus trop... Bref... Sur PS3, et probablement sur PC, les choses sont complètement différentes !



Après le premier œuf, si vous continuez à droite, il n'y a pas de deuxième œuf. Au lieu de ça, vous vous retrouvez désormais dans une sorte de petite clairière faiblement éclairée par 10 bougies posées à même le sol (et correspondant sans nul doute aux dix œufs cachés du jeu). Personnellement, ça me fait penser à un gâteau d'anniversaire à la Limbo ^^. C'est le début d'une série d'énigmes inédites, un chemin alternatif d'une taille équivalant à, disons, une bonne grosse 10aine de chapitres. Mais attention, c'est dur, très dur. Vous êtes de façon quasi-permanente plongé dans le noir, et il faudra se fier à votre ouïe pour espérer passer les pièges tous plus mortels les uns que les autres. Moi qui trouvais le jeu de base un peu trop facile, on peut dire que là j'ai été servi. Éviter à l'aveugle des scies circulaires qui descendent en rythme voire vous pourchassent dans le noir, fuir un pneu enflammé tout en tentant d'utiliser sa lumière pour anticiper les trous, avancer entre deux mitraillettes dont l'impact des balles permet d'évaluer l'architecture sur laquelle on évolue... C'est grand ! J'imagine à quel point cette section peut s'avérer frustrante si l'on perd trop, mais de mon côté je m'en suis très bien sorti. Et puis bon, si on a atteint cette portion du jeu, c'est parce qu'on a déjà bouclé le jeu et trouvé les autres œufs.

A la fin, on trouve un ultime œuf, un ascenseur (qui remonte à la surface et nous permet de continuer l'aventure), et on déverrouille un treizième trophée, en or s'il-vous-plaît, "Ding!".

  Voir le site web de JC
Lag
Gros pixel


Score au grosquiz
0019221 pts.

Joue à Ecco the Dolphin sur Mega Drive Mini

Inscrit : May 27, 2002
Messages : 1034

Hors ligne
Posté le: 2012-12-20 12:21
Ce chemin alternatif est disponible aussi sur PC et sa difficulté est effectivement tellement élevée que je déconseille de l'emprunter si on vise le succès consistant à finir le jeu en moins de cinq vies ^^

En ce qui me concerne, le port d'un casque m'a facilité la localisation des différents dangers.
_________________

Je suis un gros pixel!


falconx62
Pixel digne de ce nom


Inscrit : Dec 13, 2010
Messages : 125

Hors ligne
Posté le: 2013-01-06 19:14
Limbo commencé hier soir et fini aujourd'hui.
Mes impressions sont vraiment bonnes même si la fin ne m'a pas enthousiasmé.
L'ambiance de la ville et la redondance des énigmes m'ont un peu agacé.
Par contre, j'ai vraiment aimé la progression au niveau des décors.
Plus on avance dans le jeu et plus le héros "s'enfonce" dans la modernité.
Plus on progresse et plus le monde se fait dur et cruel.
C'est un très joli conte avec sa part de mystère et de cruauté. D'ailleurs, si le héros est un enfant, je pense que ce n'est pas pour rien.

Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-01-10 00:15
Copié-collé de mon avis posté à l'instant sur un autre forum.

Du noir, du blanc, des nuances de gris, un grain permanent et une impression de jouer sur un écran de vieux cinéma dont l'image viendrait directement du projecteur. Deux boutons, un pour sauter, un pour toutes les autres actions, et un joystick pour se diriger. C'est (trop) simple, c'est sombre, c'est inquiétant, c'est carrément angoissant, c'est juste beau, c'est Limbo.

J'avais téléchargé ce jeu à l'époque où c'était une exclu 360 mais avais vite été stoppé par ma légendaire arachnophobie me poursuivant même dans les jeux vidéo. En effet, même si le noir et blanc, la quasi absence de fond sonore et le côté seul au monde d'une silhouette de gamin perdu dans une vaste forêt n'avaient rien de rassurant, je n'imaginais pas à quel point ce titre pouvait en réalité être glauque et d'une violence si sombre. Dispo sur PS3 pas mal de temps après, j'ai décidé de prendre sur moi et de me relancer dedans, avec succès vu que je l'ai fini d'une traite, y consacrant 5-6 bonnes heures sans avoir pour autant trouvé tous les secrets que renferme son monde si énigmaique.

Je ne saurais que trop recommander ce titre certes "expérimental" mais pour le moins séduisant, idéal pour les joueurs appréciant la bonne vieille plate-forme simpliste avec du challenge et du die & retry en veux-tu en voilà, mais il n'en reste pas moins que ce n'est pas un titre à mettre à portée de toutes les mains tant, j'insiste, il est angoissant. Sans atteindre l'onirisme d'un ICO, ou même des créations de thatgamecompany, il n'en reste pas moins un de ces témoignages que le jeu vidéo reste un art évident, et Limbo parvient à rejoindre à ce titre tout un tas de chef-d'œuvre numériques souvent ovationnés pour leur parti pris artistique et sans violence, en dépit justement de son ambiance presque malsaine et souvent effrayante.

Ne pas tenter l'expérience serait vraiment, vraiment dommage.
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2013-11-02 13:50
Dans la série je rattrape mon retard, j'ai fini Limbo.



On retrouve la maniabilité flottante et molle des jeux de plate-forme basés sur un moteur physique, en l'occurrence Box2d. Je veux bien lui pardonner cet aspect, car les énigmes sont assez bonnes globalement, et il n'y a aucun tutoriel ou instructions textuelles (ça fait du bien...).
Un des principaux arguments reste néanmoins la direction artistique, et c'est bien là le problème.

En 2010 sur Xbox c'était peut-être exceptionnel, mais aujourd'hui sur PC, la plateforme des jeux indés, je trouve que ça n'a rien d'extraordinaire. C'est certes encore beau, mais j'ai l'impression qu'il y a de nombreux jeux dans ce genre qui font mieux.
En conclusion, je n'ai pas passé un mauvais moment, mais je ne peux m'empêcher d'être un peu déçu du voyage.

Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-11-02 16:50
Citation :
Le 2013-11-02 13:50, RobertGlucose a écrit :

En 2010 sur Xbox c'était peut-être exceptionnel

Même si c'est toujours difficile quand on a connu de meilleures références depuis, tu dis tout ici: il faut le juger dans son contexte
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5236

Hors ligne
Posté le: 2013-11-02 17:04
Citation :
Le 2013-11-02 13:50, RobertGlucose a écrit :
On retrouve la maniabilité flottante et molle des jeux de plate-forme basés sur un moteur physique.

J'ai trouvé que visuellement, ses animations contribuent à rendre le personnage bizarre et glauque (suffit de voir ces yeux brillants...).
Mais je comprends que cette maniabilité puisse gêner.

Tu lui comparerais quels jeux ?

RobertGlucose
Pixel monstrueux



Inscrit : Feb 06, 2005
Messages : 2589

Hors ligne
Posté le: 2013-11-02 19:41
La maniabilité m'a rappelé un peu Little Big Planet, aussi basé sur un moteur physique.
Après, il n'y a rien de rédhibitoire hein, j'ai beaucoup aimé LBP par exemple, mais disons qu'il faut savoir à quoi s'attendre quand on est habitué à la précision et à la réactivité des platformers 2D traditionnels.

@Mario86 : Tout à fait. Je peux comprendre que dans son contexte, c'était assez nouveau et remarquable.

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-12-12 17:04
Justement, un vrai bon jeu, un excellent jeu même, résiste au contexte, au temps qui passe. Je n'y ai pas rejoué depuis l'article donc je ne peux pas affirmer que Limbo est un si bon jeu que cela encore aujourd'hui. Mais si, après trois (!) ans, son charme paraît un peu surfait par rapport à ce qui se fait aujourd'hui (et c'est vrai que la dématérialisation a beaucoup aidé les indépendants et que le niveau s'est extraordinairement élevé en quelques années), alors il ne mérite pas le qualificatif de "grand jeu".
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-06-13 21:03
Le nouveau jeu du studio Playdead :

https://www.youtube.com/watch?v=op4G1--kb-g

Quelle direction artistique, quels magnifiques aplats, on dirait du Chahi tant c'est beau et fluide ! En tout cas, ça m'a donné envie de relancer Limbo. Ce sera l'occasion de voir s'il a bien vieilli ou pas.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2014-07-10 22:48
Voilà, j'ai replongé dans Limbo, j'ai refait une partie complète en l'étalant sur plusieurs semaines, en y jouant par petites sessions. Ce n'est pas idéal pour se plonger dans l'ambiance mais ça m'a permis d'éviter toute frustration. Parce que, même si j'avais complété le jeu il y a trois ans, je ne m'en souvenais visiblement pas si bien pour pouvoir résoudre les puzzles rapidement. En fait, la frustration est surtout venue à la fin, lorsqu'il ne s'agit pas seulement de résoudre des puzzles mais de le faire dans un timing précis. Ce qui est un gros changement dans le gameplay, changement un peu agaçant, surtout pour le dernier tableau.

Mais avant cela, ce qui m'a tout d'abord frappé, c'est le mérite de ceux qui ont achevé le jeu en ne mourant que 5 fois pour compléter le succès. Parce qu'il y a de nombreux passages qui demeurent un peu coton, même en connaissant le jeu La seconde chose, qui ne m'avait pas choqué à l'époque contrairement à d'autres forumeurs, c'est la grande violence du jeu ; les morts sont vraiment rudes et un peu sadiques. Enfin, je comprends mieux ce qui a été reproché au jeu par certains ici, des mécanismes moins riches et plus banals que ne le laisse supposer le jeu. Limbo est, surtout dans sa deuxième moitié, un puzzle game très classique, surtout quand il se contente de jouer avec des caisses et des interrupteurs, ce qui est très marqué dans la seconde partie donc. Et, comme à l'époque, j'ai préféré la première moitié, centrée sur la forêt et sur des mécanismes simples et directs.

Est-ce finalement un grand jeu ? C'est un peu la question que je me pose à la fin de l'article. J'y donnais 5 ans, il en reste donc un pour savoir ce que vaut Limbo avec suffisamment de recul
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2014-07-17 07:18
Citation :
Le 2014-07-10 22:48, Thezis a écrit :
En fait, la frustration est surtout venue à la fin, lorsqu'il ne s'agit pas seulement de résoudre des puzzles mais de le faire dans un timing précis. Ce qui est un gros changement dans le gameplay, changement un peu agaçant, surtout pour le dernier tableau.

J'ai moi aussi, globalement, une préférence pour la première partie du jeu, dans la forêt. Néanmoins, j'ai une affection particulière pour toute la dernière séquence, où les puzzles sont certes basés sur un timing précis, mais où ledit timing est très facile à maîtriser une fois qu'on a assimilé la rythmique donnée par ce fameux bruit de roulement de tambour/mécanique/rebond (on ne sait pas trop) en arrière-plan. En dehors du tout dernier écran de jeu (qui exige d'effectuer un saut mortel difficile car il faut anticiper la vitesse de chute), le dernier acte du jeu est peut-être le plus facile de tout Limbo car la bande-son permet d'anticiper précisément ce qui va se passer. De fait, c'est sans doute le seul moment du jeu que l'on peut véritablement franchir du premier coup sans devoir d'abord mourir pour comprendre la mécanique du puzzle proposé...
Accessoirement, c'est aussi le seul moment du jeu où la musique ressemble le plus à de la musique. Après des heures de nappes atonales et arythmiques, certes réussies mais assez oppressantes, on sent que ça annonce la fin du jeu. C'est très stimulant, et en terme de game design je trouve que ça fonctionne bien.

  Voir le site web de JC
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2016-10-18 21:19
Hop, j’ai terminé Limbo et relu avec plaisir l’excellent article de Thezis à cette occasion.

Je rejoins, je pense, l’avis de beaucoup de gens en pensant que le jeu était globalement très bon, mais qu’il laisse un sentiment de « peut mieux faire ». Le début est tellement fort (la forêt), surtout d’un point de vue ambiance et esthétique (les apparitions des autres enfants sont un grand moment de féérie, d’angoisse et d’horreur à la fois) que la seconde partie déçoit un peu, même si niveau gameplay on s’amuse toujours beaucoup, et la fin qui tombe comme un cheveu sur la soupe laisse une impression finale un peu mitigée. On a l’impression de corriger un devoir et de se dire que si l’élève avait relu sa copie avant de la rendre, il aurait corrigé facilement les 2-3 petites fautes le séparant du 10/10. Évidemment, rien n’est facile dans le développement de JV !

Je ne critiquerai pas la longueur, je préfère un jeu court qui ne fait pas dans la répétition et le remplissage à coup de collectionnite, et pour répondre précisément à la remarque de Captain Blood (je crois) je pense par exemple qu’il n’y avait pas vraiment matière à faire beaucoup de chose avec le coup de l’ascenseur, et que le status unique du puzzle le rend d’autant plus marquant.

La difficulté assez basse ne m’a pas dérangé non plus, j’aurais vraiment ragé en restant bloqué des heures sur une énigme et ça m’aurait sorti de l’ambiance, j’ai trouvé que c’était bien réglé par rapport à l’expérience proposée (contrairement à Braid que je trouve bien trop complexe).

Comme Thezis je trouve le design remarquable tant il parvient à guider le joueur vers la solution à l’aide de quelques indices visuels et de la mécanique die and retry. Il y a juste un passage que je n’ai pas trouvé bien pensé, c’est le seul qui m’a amené à consulter une aide : le saut après la glissade sur le toit (vers la fin du jeu), ou il faut appuyer sur un interrupteur pendant le saut. L’interrupteur n’est pas franchement mis en valeur et, sauf erreur de ma part (mais je me trompe peut-être, il faudrait que je refasse le jeu), les interrupteurs utilisés jusque là pour inverser la gravité n’avaient pas la même forme, camouflant encore plus celui-ci aux yeux du joueur.

Malgré ces quelques regrets, j’ai passé de très bons moments sur Limbo qui, bien des années après, m’a rappelé les sensations procurées par ma découverte de Another World.

  Voir le site web de Sebinjapan
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22752
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2022-03-02 14:09
Il y a quelques jours Limbo (2010) et Inside (2016) du studio Playdead étaient en promo sur Switch (4€ le lot). Alors que je ne m'étais jamais vraiment intéressé à ces jeux au point même de les confondre avec d'autres, je viens de les finir, deux fois chacun.

Commençons par Limbo : lorsqu'il est sorti il y a près de douze ans, j'avais fait la démo et décidé de ne pas aller plus loin. Mon impression était proche de ce que certains ont dit dans ce topic à propos du jeu complet, à savoir qu'il était très soigné et bien fichu mais, a priori, pas assez marquant sur le gameplay et un peu poseur dans son esthétique. Maintenant que j'en ai fait un tour presque complet et lu l'article de Thézis, ainsi que la page Wikipédia qu'il recommande à juste titre, je peux déjà avancer une chose : visuellement, Limbo n'a pas vieilli. La qualité de ses animations, la crédibilité de sa physique et les filtres appliqués à ses graphismes le rendent intemporel.


--> J'ai toujours trouvé les films de David Lynch en noir et blanc flippants. Or il y a certaines visions dans Limbo, comme cette enseigne d'hôtel ou ces ambiances industrielles, qui me font un peu penser à du Lynch. Du coup je me suis dit : et si le designer du jeu avait simplement reproduit des images qui l'ont mis mal à l'aise plus jeune, en se disant que ça pourrait symboliser les peurs d'un petit garçon ? Une interprétation comme une autre...

Concernant le gameplay, je suis surtout satisfait d'avoir pu résoudre toutes les énigmes de la progression principale sans avoir recours à une solution mais toujours avec juste ce qu'il faut de difficulté. Il n'y a que si je me mettais en tête de réduire le nombre de morts que les choses deviendraient frustrantes (rien que le dernier obstacle du jeu me demande au minimum 5 ou 6 essais). D'autre part, je n'ai trouvé que la moitié des "œufs". Mais ce n'est pas grave, ce qui compte avant tout dans Limbo est d'avancer à bon rythme pour percevoir l'évolution de son univers et de ses énigmes sur un run complet, et prendre plaisir à faire bouger des objets pour actionner des mécanismes avec une très bonne maniabilité. Pour tout cela il a parfaitement fonctionné pour moi.

J'ai quand même une petite objection à une citation des développeurs, à propos de la première rencontre avec l'araignée. Ils nous disent qu'ils ont fait exprès de placer le piège hors champ, loin de l'araignée, pour ne pas qu'on se focalise dessus… En fait, si on joue avec un son faible (et sur Switch en mode portable il y a de grandes chances que ce soit le cas), on peut très bien ne pas comprendre que l'araignée à fait tomber le piège de sa branche, d'autant qu'à ce stade on n'a pas encore intégré la règle d'or des jeux Playdead ("la solution est en amont"). C'est pour ça que ce passage, qui était pourtant dans la démo 360 à l'époque, est celui où je suis resté bloqué le plus longtemps et je pense que pour le coup les concepteurs se sont un peu plantés, mais bon... J'ai aussi, comme Sebinjapan, eu un moment de flottement la première fois qu'on doit utiliser un switch qui réoriente la gravité après avoir glissé sur un toit, mais par chance je l'ai actionné par hasard en tentant désespérément d'attraper quelque chose pendant la chute.


--> Ces passages où on est sous contrôle d'un parasite m'ont pompé l'air, j'avoue. Mais la manière dont la caméra se penche pour souligner le fait qu'on est forcé de se déplacer dans une direction, j'ai trouvé ça très élégant. Ça compense.

Pour finir, sur l'ambiance de Limbo, son propos et les procédés qu'il utilise pour raconter ou montrer des choses, je n'ai rien à ajouter à ce que dit l'article ni aux précisions de MTF sinon que la proposition telle qu'elle est me convient parfaitement. D'abord parce qu'elle permet au jeu de démarrer sans préambule et d'éviter toute baisse de rythme. Ensuite, je pense qu'on peut tout à fait l'apprécier et en garder un souvenir vivace en se construisant soi-même, faute d'explications, une petite mise en situation toute simple. Partant de là, est-ce que ce petit garçon traverse un purgatoire, est-ce qu'il rêve, le jeu se passe-t-il dans un univers étendu aux autres jeux de Playdead… Toutes ces questions peuvent être très intéressantes, mais en l'espèce elles ne sont pas nécessaires car Limbo est un jeu efficace, court mais assez dense et varié pour qu'on le fasse deux ou trois fois sans le connaître par coeur, et qui n'oublie jamais d'être ludique.

Bref, j'ai bien aimé, et pour répondre à la question finale de l'article de Thézis, oui il passe très bien même 12 ans après sa sortie. Mais j'ai un peu de mal à étaler de grandes phrases lyriques sur ses qualités car mon jugement est un peu faussé : avant de taper cet avis, j'ai commis une erreur…

------------------------------------------------------------------------
suite et fin de ce post dans le topic sur Inside :
https://www.grospixels.com/phpBB/viewtopic.php?topic=15959&forum=1&cible=524626#524626
------------------------------------------------------------------------
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2022-03-02 20:45   [ Edité le: 2022-03-02 20:46 ]
Limbo est souvent pris pour un jeu dont l'ambition est avant tout artistique, mais après y avoir (enfin) joué j'ai trouvé que c'était bien plus un jeu "à gameplay" que ce l'on pourrait croire. Plus on avance, plus le gameplay est tendu (et plus l'ambiance est juste une toile de fond), j'ai beaucoup aimé.

https://steamcommunity.com/id/Simbabbad/recommended/48000/

J'ai été frappé par l'usage des contrôles analogiques du jeu, le jeu est vraiment meilleur avec un pad analogique qu'avec une croix, étonnant pour un jeu en 2D.

Je n'ai pas encore joué à Inside, mais cela semble assez proche de Little Nightmares, c'est-à-dire que c'est avant tout une expérience narrative (apparemment plus lourde que Little Nightmares, qui semble plus fantastique).

Il est dommage que l'on n'évoque jamais Another World quand on parle de ces jeux, alors que c'est vraiment leur précurseur AMA.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad

Index du Forum » » Jeux » » Limbo (Grospixels descend dans les limbo)

78 messages • page
1234




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)