Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
2087 messages • page
1 ... 78910111213 ... 105
Auteur Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers
Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2950
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2009-01-15 11:39
Ah oui nan mais je me suis mal exprimé. Conan le destructeur est une purge. Le seul et unique film qui devrait être obligatoire dans les maternelles c'est Conan le Barbare de Milius !

(la photo, je l'ai prise uniquement parce qu'elle est sympa)

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 33028
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-01-15 23:32
J'aime bien aussi le destructeur. Il est pas meilleur que le barbare, mais pour une fois on a pas un truc commercial pour surfer sur le 1er episode.

J'aime bien Kalidor aussi, putain ernie le chevalier lumière quand même !

Ce qui est bien aussi dans le destructeur c'est la musique, on a enfin la vraie musique du barbarian (le jeu) dedans. Et ça c'est un super trip.

Ca me fait penser que ça doit bien fait 3a que j'ai pas revu le barbare. Va falloir que je corrige ça (pi que je revois blade runner et akira aussi)
_________________

Image


Yoshiki
Gros pixel

Score au grosquiz
0000228 pts.

Joue à Unchardted Drake's Fortune, Uncharted 2 Among Thieves

Inscrit : Sep 10, 2005
Messages : 1828
De : Ile-de-France

Hors ligne
Posté le: 2009-01-16 00:12
Ah oui, mais il faut pas déconner pour la musique, la BO de Conan Le Barbare, c'est juste la musique de film la plus épique du monde qui a été composé de tous les temps (le seigneur des anneaux à coté, c'est pour les fillettes), la première demi-heure est un idéal de cinéma, la symbiose entre les images et le son est juste parfait, on assiste à un vrai ballet de fantasy.

Conan, Le Destructeur et Kalidor sont quand même très inférieur au Barbare (même si ya la carte sympathique ernie reyes jr ).

CROM!!!
_________________


Image


  Voir le site web de Yoshiki
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10811

Hors ligne
Posté le: 2009-01-16 00:30
Citation :

Le 2009-01-15 23:32, RainMakeR a écrit:
Ce qui est bien aussi dans le destructeur c'est la musique, on a enfin la vraie musique du barbarian (le jeu) dedans. Et ça c'est un super trip.

C'est la même musique en fait. Dieu que ce film est cheap...

On a l'impression qu'il a été fait pour qu'on admire d'autant plus le premier en comparant, il fait toutes les erreurs classiques et attendues pour une série B que l'autre a soigneusement évitées. L'original a assez peu vieilli, aussi.

  Voir le site web de Simbabbad
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Dishonored (One X) / Metro 2033 (Switch)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8697
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2009-01-19 09:12
J'ai été voir Slumdog Millionnaire hier, le dernier film de Danny Boyle.

Allez-y fissa, c'est un véritable chef d'oeuvre que cette histoire d'un garçon des rues soupçonné de tricherie à Qui veut gagner des millions, après avoir donné TOUTES les bonnes réponses. Or il s'avère que chaque question correspondait à un épisode de sa (dure) vie.
Ma chérie qui avait lu le bouquin, et a vraiment aimé le film aussi, m'a dit que c'en était vraiment très librement inspiré, manifestement lors de l'écriture toute trace d'humour, très présent dans l'oeuvre originelle, est passé à la trappe. Le seul moyen que se donne le film pour décrocher des sourires au spectateur, c'est la gouaille des enfants lors des flashbacks qui occupent tout le film. Mais pourquoi cette gouaille? Parcequ'on a à faire à des enfants des rues qui ont dû très jeunes se débrouiller seuls, face à la pauvreté, à la vie dans les décharges, dans des rues immondes, face aux rivalités religieuses et aux exploiteurs de misère. Malgré tout ça Jamal et Salim s'en sortent -plus ou moins bien- devant une caméra tenue par Danny Boyle qui a tourné en situation réelle façon Nouvelle vague, au milieu des Indiens grouillants et travailleurs, avec une urgence dans la mise en scène qui vous met littéralement KO. Je ne sais pas ce qui m'a le plus ému dans ce film: la vie de ces enfants, la mise en scène elle-même, ou le vertige causé par l'alliance des deux, le tout au milieu d'une ville tentaculaire et gargantuesque filmée comme un monstre.
Et pour ne rien gâcher, contrairement à Sunshine qui se sabordait à la fin, là plus on approche du dénouement plus le film se pose et rentre dans la norme, perdant à mon goût un peu de l'implication du spectateur. Mais pendant la première heure et demie c'est une telle déclaration d'amour à l'humanité et au cinéma que j'en avais presque les larmes aux yeux. Et la gorge serrée jusqu'à la fin du générique final, ça c'est sûr.

Et pour ne rien gâcher je l'ai vu au cinéma Max Linder, qui est tout simplement le meilleur cinéma de Paris.
C'est une salle de type palace, avec un orchestre et deux balcons, ouverte depuis 1914 et qui a la particularité, et c'est rare, d'avoir la cabine de projection pile en face du milieu du vast écran de 18 mètres de base. Avec un point toujours au petit oignons parceque c'est une vraie équipe de passionnés derrière. Si vous allez à Paris un jour allez y voir un film en vous mettant à la mezzanine, vous verrez ce que c'est le cinéma...

http://www.maxlinder.com/
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Nano
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001140 pts.

Inscrit : Jun 12, 2003
Messages : 2950
De : pas loin, mais plus vers la gauche

Hors ligne
Posté le: 2009-01-19 13:35
Citation :

Le 2009-01-19 09:12, Niloc-Nomis a écrit:
J'ai été voir Slumdog Millionnaire hier, le dernier film de Danny Boyle.

Allez-y fissa, c'est un véritable chef d'oeuvre que cette histoire d'un garçon des rues soupçonné de tricherie à Qui veut gagner des millions, après avoir donné TOUTES les bonnes réponses. Or il s'avère que chaque question correspondait à un épisode de sa (dure) vie.
Ma chérie qui avait lu le bouquin, et a vraiment aimé le film aussi, m'a dit que c'en était vraiment très librement inspiré, manifestement lors de l'écriture toute trace d'humour, très présent dans l'oeuvre originelle, est passé à la trappe. Le seul moyen que se donne le film pour décrocher des sourires au spectateur, c'est la gouaille des enfants lors des flashbacks qui occupent tout le film. Mais pourquoi cette gouaille? Parcequ'on a à faire à des enfants des rues qui ont dû très jeunes se débrouiller seuls, face à la pauvreté, à la vie dans les décharges, dans des rues immondes, face aux rivalités religieuses et aux exploiteurs de misère. Malgré tout ça Jamal et Salim s'en sortent -plus ou moins bien- devant une caméra tenue par Danny Boyle qui a tourné en situation réelle façon Nouvelle vague, au milieu des Indiens grouillants et travailleurs, avec une urgence dans la mise en scène qui vous met littéralement KO. Je ne sais pas ce qui m'a le plus ému dans ce film: la vie de ces enfants, la mise en scène elle-même, ou le vertige causé par l'alliance des deux, le tout au milieu d'une ville tentaculaire et gargantuesque filmée comme un monstre.
Et pour ne rien gâcher, contrairement à Sunshine qui se sabordait à la fin, là plus on approche du dénouement plus le film se pose et rentre dans la norme, perdant à mon goût un peu de l'implication du spectateur. Mais pendant la première heure et demie c'est une telle déclaration d'amour à l'humanité et au cinéma que j'en avais presque les larmes aux yeux. Et la gorge serrée jusqu'à la fin du générique final, ça c'est sûr.

Et pour ne rien gâcher je l'ai vu au cinéma Max Linder, qui est tout simplement le meilleur cinéma de Paris.
C'est une salle de type palace, avec un orchestre et deux balcons, ouverte depuis 1914 et qui a la particularité, et c'est rare, d'avoir la cabine de projection pile en face du milieu du vast écran de 18 mètres de base. Avec un point toujours au petit oignons parceque c'est une vraie équipe de passionnés derrière. Si vous allez à Paris un jour allez y voir un film en vous mettant à la mezzanine, vous verrez ce que c'est le cinéma...

http://www.maxlinder.com/



Je voulais ecrire un truc sur le dernier Boyle (raaah lovely), mais tu l'as très bien fait

Alors du coup je ne mettrais que....


AMITHAB BANCHAN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!



C'est clair, l'année 2009 en cinéma commence drôlement bien...



camite
Pixel monstrueux


Score au grosquiz
0018186 pts.

Joue à Nikke Goddess of Victory

Inscrit : Mar 21, 2003
Messages : 2016
De : Sallanches

Hors ligne
Posté le: 2009-01-20 11:47
Je suis allé voir Un homme et son chien, le film de Francis Huster avec Jean-Paul Belmondo, et j'en suis sorti avec une impression mitigée mais positive.

C'est l'histoire d'un homme au bout du rouleau sur le point de se retrouver à la rue et qui va vite s'apercevoir que son seul véritable ami est son chien.
Classique et pas très complexe, donc... il n'y a d'ailleurs pas de réel scénario mais plus une succession de "tranches de vie" qui évoquent la vieillesse, la mort, l'amitié ou l'exclusion sociale. La mise en scène n'est ni audacieuse ni élégante, certains dialogues sont limite inaudibles et le défilé de guest star donne parfois l'impression d'assister à la montée des marches du festival de Cannes (même si les stars en questions sont au final bien utilisées).

Mais il y a Belmondo. Même partiellement paralysé, l'acteur a toujours cette étincelle dans le regard, cette présence et cette intensité qui se dégage de chacun de ses mouvements. La scène finale est d'ailleurs assez bouleversante et justifie le rythme mollasson qu'avait le film jusqu'alors.

Une bonne surprise pour ma part.
_________________

Si loin une roue


CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2009-01-21 08:59
En grand fan de Danny Boyle, je suis allé voir Slumdog Millionnaire et je suis du même avis que Niloc : c'est un excellent film ! L'intrigue n'est finalement qu'un prétexte intelligent (car il tient bien les spectateurs en haleine) pour nous dépeindre un portrait sauvage de l'Inde de ces dernières années. Le film est co-réalisé par une indienne (Loveleen Tandan) alors qu'on a pourtant affaire à du anti-bollywood même si le thème éternel des deux frères (chers aux films bollywoodiens) est utilisé dans Slumdog. En tout cas ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi heureux de payer 8,5 euros la place de ciné (...) surtout après la déception Burn After Reading.

  Voir le site web de CBL
CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 08:29
Walkyrie

1944. La déroute de l'Allemagne nazie est en marche. Pourtant un petit groupe d'officiers et de politiciens allemands veulent précipiter les choses en renversant le régime et en faisant la paix rapidement pour sauver l'honneur de la patrie. Pour cela, ils recrutent le colonel Stauffenberg (Tom Cruise) récemment blessé en Afrique du Nord. Son plan est simple : tuer Hitler et lancer le plan Walkyrie. Ce plan, défini par Hitler lui-même, permet de maintenir le régime en place même après sa mort en utilisant l'armée de réserve pour contenir tout débordemen. L'équipe des conjurateurs veut s'en servir pour faire un coup d'état.

Au cas où vous l'ignoriez, c'est une histoire vraie. Dans la salle où j'étais, un conférencier qui a écrit un bouquin sur Stauffenberg a expliqué après le film qu'il était très fidèle à la réalité historique à un poil de détail près. Même si on connait déjà la fin, le suspense est présent jusqu'à la dernière minute et au dénouement final tragique. Mais c'est surtout un bon film. Bryan Singer signe ici une réalisation sobre, épaulé par des acteurs efficaces qui n'en font pas des caisses et une musique qui sait rester discrète. Il n'a pas tenté d'en faire un film d'action ni de prendre des raccourcis. Bon on échappe pas au "que sont-ils devenus ?" et à la morale finale qui semblent être dans le cahier des charges de tout film historique mais c'est sacrément bien foutu.
_________________

Le mauvais goût dans les jeux


  Voir le site web de CBL
Xavier
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 13, 2002
Messages : 7260
De : le sept sept

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 20:39
J'en reviens et j'ai beaucoup aimé. Je ne savais pas que le plan avait échoué "aussi loin". Je pensais que ça s'était arrêté à l'explosion. Combien de victimes de cette période auraient pu être épargnées sans autant de malchance finalement et à cause de quelques hésitations d'une poignée de personnes ?
_________________

@hyksem
http:\\bossdefin.wordpress.com
http:\\scrollingarriere.wordpress.com


CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2009-01-29 22:24
Selon le conférencier, si Walkyrie aurait réussi, ça nous aurait épargné un an de guerre. Cette dernière année a coûté la vie à :
-1,5 million de juifs
-4 millions de soldats russes
-4 millions d'Allemands (essentiellement des civils)
-près d'un million de soldats alliés (hors soldats russes)

  Voir le site web de CBL
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22778
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2009-02-09 11:01
Est-ce que quelqu'un est allé voir L'étrange histoire de Benjamin Button ?

Je suis fan de David Fincher et j'ai une très haute estime pour le scénariste Eric Roth (qui écrit les films de Michael Mann), mais cette fois le sujet ne me branche pas du tout et puis trop de Brad Pitt tue le Brad Pitt, alors je vais attendre le DVD. Mais je suis curieux de lire vos avis.

Sinon : je viens d'apprendre que Tony Scott va tourner un remake des Pirates du métro, un des mes classiques seventies préférés, et le casting est dément (Travolta, Denzel Washington, John Turturro, James Gandolfini). Joie !!!
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
IsKor
Camarade grospixelien


Joue à Diablo 3

Inscrit : Mar 28, 2002
Messages : 13494
De : Alpes Maritimes

Hors ligne
Posté le: 2009-02-09 11:31
Citation :

Le 2009-01-29 08:29, CBL a écrit:
Walkyrie

1944. La déroute de l'Allemagne nazie est en marche. Pourtant un petit groupe d'officiers et de politiciens allemands veulent précipiter les choses en renversant le régime et en faisant la paix rapidement pour [...]


J'ai vu Stauffenberg justement, mais je n'avais pas été très convaincu. J'espère que ce Walkyrie saura me captiver, même si je connais l'histoire.

CBL
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 02, 2002
Messages : 9108
De : Versailles

Hors ligne
Posté le: 2009-02-09 12:42
Citation :

Le 2009-02-09 11:01, Laurent a écrit:
Est-ce que quelqu'un est allé voir L'étrange histoire de Benjamin Button ?

Je suis fan de David Fincher et j'ai une très haute estime pour le scénariste Eric Roth (qui écrit les films de Michael Mann), mais cette fois le sujet ne me branche pas du tout et puis trop de Brad Pitt tue le Brad Pitt, alors je vais attendre le DVD. Mais je suis curieux de lire vos avis.


J'hésite encore à y aller.
Eric Roth a aussi écrit le scénario de Forrest Gump. Certains ont noté "quelques" similitudes entre les deux films :


  Voir le site web de CBL
Thanatos
Pixel de bonne taille



Inscrit : Apr 10, 2006
Messages : 202

Hors ligne
Posté le: 2009-02-10 18:22
J'ai vu L'étrange histoire de Benjamin Button.

Et j'ai été déçu.

Sans savoir que Eric Roth était aussi le scénariste de Forest Gump, j'avais l'impression de revoir un remake du film avec beaucoup moins de talent. Et c'est très énervant.

Alors bon c'est très personnel, tous mon entourage à aimé ce film. L'histoire est censé tourner autour de la question du temps, de l'éternité, de la vie d'un homme, bref des choses qui peuvent réellement me toucher.

Sauf que Brad Pitt joue bien, mais ce n'est pas l'acteur adéquate pour moi : il aurait fallu quelqu'un de plus "comme tous le monde"... je sais pas trop comment l'expliquer et même si j'aime certain rôle de Brad Pitt, celui là ne lui va pas comme un gant. Pas du tout.

Quand à l'histoire, c'est clairement un repompé de Forest Gump : sans aller aussi loin dans le délire, Benjamin Button à une vie hallucinante (en dehors du faite qu'il nait vieux et meurt jeune) : sans trop spoiler, la guerre, l'amour, les situations improbables sont au rendez vous pour notre anti-héros.

Quand à Cate Blanchett, je la trouve imbuvable dans ce film. Rien de moins. Elle m'a pourri une bonne moitié de la projection.

Et les réflexions profonde sur le temps et l'éternité : toujours les mêmes phrases issus d'un comptoir parisien "tout finis un jour" en voix off de notre pauvre Brad dépité. Bof.

Le film manque aussi de rythme, avec des passages qui ne servent strictement à rien. on aurait dit que les mecs voulait absolument faire un film de trois heures parce que quand ça dure trois heures c'est un beau film, voir un classique. J'ai failli m'endormir au ciné, chose qui ne m'était jamais arrivé : même devant double zéro avec Eric et Ramzy, c'est pour dire.

Voila ma principal critique : un film surfait et artificiel. Il n'y a aucune poésie, juste une volonté de nous faire entrer dans le crane que tous ça est beau et qu'il faut se sentir ému. Sans aucune nuances. Une autre impression me fait dire que le film est trop adapté du bouquin : sans l'avoir lu, ça sent le réalisateur qui se dit "bon les mecs on fait la copie conforme du livre à la ligne prêt", ce qui évidemment ne marche que rarement au cinéma (le seul film qui est bon et qui suit intégralement le bouquin à ma connaissance c'est la Ligne Verte).

J'aurais voulu aimer ce film. je crois que Fincher est un bon réalisateur, mais pas dans ce genre précis.

Xavier
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 13, 2002
Messages : 7260
De : le sept sept

Hors ligne
Posté le: 2009-02-10 20:28
Citation :

Le 2009-02-09 11:01, Laurent a écrit:
Sinon : je viens d'apprendre que Tony Scott va tourner un remake des Pirates du métro

Je pense que ce coup-ci, tu voulais dire Warriors
_________________

@hyksem
http:\\bossdefin.wordpress.com
http:\\scrollingarriere.wordpress.com


Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22778
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2009-02-10 21:08
Non non, c'est bien des Pirates du métro qu'il s'agit, Mad Movies a fait un papier dessus (dans son supplément Impact).

Les pirates du métro, le film d'origine (The taking of Pelham 123, de Joseph Sargent, 1974), c'est ça :



Un film phénoménal, chaque matin je pose le DVD par terre et me prosterne devant 5 ou 6 fois.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
kitano
Membre honoraire



Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 2251
De : Nancy

Hors ligne
Posté le: 2009-02-10 21:44
Ah tiens, je me suis procuré ce film en dvd récemment. C'est effectivement très recommandable.

Xavier
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Jun 13, 2002
Messages : 7260
De : le sept sept

Hors ligne
Posté le: 2009-02-13 06:59
Laurent : ça veut dire Tony Scott fait un remake de ces deux films ? (ou alors je ne comprend plus rien !)
_________________

@hyksem
http:\\bossdefin.wordpress.com
http:\\scrollingarriere.wordpress.com


Odysseus
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10891
De : ?????

Hors ligne
Posté le: 2009-02-19 21:22
Je suis allé voir Volt hier soir.

Sorti des effets liés à la projection en relief et de l'introduction musclée, j'ai trouvé ce film particulièrement nul.
Une resucée fatiguée de Toy Story, sans l'humour ni l'intelligence de celui-ci.

Dans la foulée, ça m'a permis de regarder la bande-annonce du prochain Miyazaki... Ca m'a économisé 10€.
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy



Index du Forum » » Hors-sujet » » Vos critiques ciné : comédies - drames - thrillers

2087 messages • page
1 ... 78910111213 ... 105




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)