Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » The Thing >> Une daube ou encore un jeu fini lors d'une soirée arrosée ?
55 messages • page
123
Auteur The Thing >> Une daube ou encore un jeu fini lors d'une soirée arrosée ?
oZZy
Musicos grospixelien


Inscrit : Mar 08, 2002
Messages : 1168
De : chez ta mère !!!

Hors ligne
Posté le: 2005-12-12 22:11
Ben c'est que t'es pas si médiocre...
_________________

Image


  Voir le site web de oZZy
Odysseus
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0004305 pts.

Joue à lâcher trois poissons-ballons sur la ligne de départ.

Inscrit : Sep 15, 2002
Messages : 10891
De : Αἰαία

Hors ligne
Posté le: 2005-12-12 23:53
Perso, ce qui m'a fait lâcher The Thing sur Xbox est la même chose que 99,99% des jeux qui se basent sur cet élément primordial, à savoir la cohabitation avec un ou plusieurs PNJ.

Dieu sait que j'ai pu me prendre le choux sur certains jeux à cause de PNJ régulés avec une tronçonneuse, aux réactions souvent inappropriées voire délirantes et qui placent le joueur dans une situation plus que délicate.

En exemple référentiel je citerai le personnage féminin rencontré au début de Silent Hill 4 dont le script a dû être écrit durant une soirée particulièrement arrosée, ce qui vaut au PNJ qui nous accompagne divers errements mortels, en particulier cette satanée constance à pauser tandis que des mosntres jaillissent de partout...

A force de voir mes alliés se cogner régulièrement contre les murs (visibles ou invisibles), à force de les voir tirer quand il ne faut pas et en pas tirer quand il le faut, j'ai fini par abandonner et revendre ce jeu tant il m'a gavé...
_________________

"Il n'est pas de lutte plus violente et déterminée que celle d'un homme face à son envie d'aller aux toilettes" - Karate Boy


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32898
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2005-12-13 21:18
bon ayez je l'ai fini. En fait y'avais une pire feinte et un endroit ou tu es invincible (merci les faqs)

Sympa ca manque d'une bonne grosse fin mais il est plutot pas mal a jouer
_________________

Image


Sodom
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 1895

Hors ligne
Posté le: 2005-12-13 23:37
"A force de voir mes alliés se cogner régulièrement contre les murs (visibles ou invisibles), à force de les voir tirer quand il ne faut pas et en pas tirer quand il le faut, j'ai fini par abandonner et revendre ce jeu tant il m'a gavé..."

Mmmhh... Tu as déjà essayé RE Outbreak ?
Dans la catégorie "survival avec des PNJ aux réactions débiles", ce titre tient une place plus qu'honorable...

EDIT : Quand même, rien que pour le scénario "Outbreak", j'ai trouvé son achat justifié ^^

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32898
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2005-12-15 22:39
Bof le scenar est pas aussi developpé que le vrai RE. Ca me fait penser qu'il faut que je m'y remettre pour tout avoir mais bon c'est lourd de tout refaire depuis le temps. Et les chargement à tout va plaisent pas a ma ps2
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-02 11:37
Remontage de topic, et puis celui-ci est en rétro, alors...

Fin du niveau 2 de The Thing sur PS2, acheté en partie parce qu'il m'avait attiré lors de sa sortie (j'adore le film), en partie grâce à l'article de Laurent.

Rapidement, les bons aspects :

- Enfin un jeu où le feu est géré intelligemment sur le plan du gameplay, et pas seulement pour faire de joli effets : le feu se propage, il faut parfois utiliser l'extincteur si on ne veut pas griller ou si on veut progresser, les douche à incendie se déclenchent au bon moment, on peut faire un barrage de flamme pour couper la route à un adversaire qui doit faire le tour, quand on est en équipe il faut faire très attention à ses co-équipers...

- C'est un détail mais je trouve ça très fort : quand on est très mal en point, moins ça va, plus on sent la vibration des battements de coeur dans le pad.

- La gestion de la peur et de la confiance est une grande idée. Elle est un peu plombée par le côté autrement mécanique et horripilant sur le plan du doublage des PNJ ("we've got company !" - "we've got company !" - "we've got company !"), et par le fait que notre personnage, lui, n'a jamais peur, ce que je trouve dommage, mais c'est très bon. Je crois que avec la prochaine génération X360/PS3, et peut-être les moyens de programmer des mouvements et une IA plus élaborée, les idées de ce jeu peuvent avoir un grand avenir. La façon dont on doit calmer les PNJ, les rassurer, les neutraliser quand ils pètent un boulon, ou le fait que l'on fait semblant de savoir ce que l'on fait quand ils nous regardent fixement ou s'impatientent, il y a de grands moments.

- Les combats en groupe sont excellents, ils transmettent parfaitement l'atmosphère de panique du film et font très "vrais", sans compter qu'il faut penser à beaucoup de choses en gameplay.

Exemple fabuleux illustrant le combat de groupe et la gestion d'équipe/parano : j'arrive avec deux coéquipiers dans une salle où il y a quelques cadavres difformes. Ils commencent à flipper, donc je leur demande d'attendre pendant que j'explore un peu, je leur donne quelques munitions pour les rassurer. Je vais dans la salle d'à côté, des choses attaquent, je vois que les PNJ me couvrent par l'arrière, je me mets de côté pour ne pas être touché et je canarde avec eux. Mais alors que je contiens les choses de ce côté, j'entends des hurlements derrière moi et je ne suis plus couvert. Je me retourne, un de mes coéquipier se recroqueville en réclamant des munitions alors que l'autre s'est transformé en monstre. J'essaie de régler son compte à l'imposteur en sachant que les choses, non contenues, vont venir de derrière moi. Je tue l'imposteur, ouf, mais j'entends une détonation dans mon dos : mon coéquipier restant s'est suicidé après s'être pissé dessus. Il y a des jours comme ça...

Notamment, j'adore le shocker qui sert à désarmer et neutraliser un coéquipier qui panique et se met à tirer n'importe quand.

- La façon fluide dont le côté aventure rejoint le côté action est très bonne.

- La gestion du froid est sympathique.

Les moins :

- Globalement, face à la concurrence, c'est quand même pas terrible. J'étais préparé et je l'ai pris d'occasion avec une démarche indulgente donc ça va, mais on sent que la boîte de Latham est plus douée pour les économiseurs d'écran.

- Il y a un défaut de gameplay majeur sur la parano. Le fait qu'un coéquipier soit la chose ou non n'a aucune importance, au contraire : voici un survival horror où un ennemi monstrueux vous... soigne pendant 1/2 heure. Pendant le moment excellent où l'on est assailli de toute part par des choses sauteuses (sur le plan de l'effet et du gameplay, ce moment est aussi bon que les moments analogues dans Resident Evil 4, la technique en moins, mais la panique de groupe et une couche de gameplay en plus), mon infirmier nous a sorti d'affaire un nombre conséquent de fois. Plus tard, je découvre qu'il a toujours été une chose. Quel était son intérêt à me soigner tout ce temps ?

La mécanique de parano joue dans le sens inverse de ce qu'elle devrait : on profite plutôt que l'ennemi est assez bête pour nous aider. Et quand un coéquipier nous lâche, eh bien, ça fait un ennemi de plus à dégommer.

- Les choses autre que les petites araignées sont affreusement animées, elles se contentent de courir partout comme si elles étaient sur coussin d'air pendant qu'on leur tire dessus. Pas de schéma d'attaque, pas d'effet de transformation, pas de mode de dépacement varié ou changeant, rien du tout.

- Beaucoup d'occasion ratées, par exemple, je m'attendais à ce que tous ces cadavres malformés se mettent à bouger, ou que les choses infiltrées choisissent de se démasquer au moment le plus inconfortable pour moi - eh non.

Voilà voilà... jeu intéressant qui je l'espère inspirera les concepteurs de la prochaine génération, moi j'y retourne.

  Voir le site web de Simbabbad
Sodom
Gros pixel



Inscrit : Jan 28, 2005
Messages : 1895

Hors ligne
Posté le: 2006-08-02 13:08
Très bonne idée ce déterrage : Interloqué par la réaction d'oZZy face à la difficulté de The Thing, je m'étais aussi essayé à la version PC il y a quelque temps de cela...

Et globalement, mes impressions rejoignent les tiennes, Simbabbad : Gameplay assez innovant, combats stressants retranscrivant bien l'ambiance du film, gestion interessante de la panique... Pour les côtés positifs, je retiendrai enfin, et surtout, l'ambiance désolée des camps américains et norvégiens (le premier niveau est un pûr moment de "bonheur" ).

Mais il faut le reconnaître, le jeu sombre trop rapidement dans le bourrinage sévère : non seulement ça n'a plus rien à voir avec le film, mais en plus cela donne au jeu un côté Die & Retry TRES déplaisant.
Un survival-horror doit normalement laisser un minimum de chances au personnage de progresser, même après avoir subi des échecs dans certaines situations périlleuses : Or, dans The Thing, un combat qui part en sucette implique généralement de refaire le niveau en entier... Pas génial.
En plus, cette accumulation de morts à répétition fait que l'on se détache progressivement du héros pour le considérer finalement comme un cobaye avançant dans un labyrinthe hasardeux... L'identification au personnage, autre donnée cruciale du survival-horror, passe donc à la trappe.

Pour finir, le coup des contaminations c'est du GRAND N'IMPORTE QUOI, tellement le test sanguin ne sert à rien et les créatures se dévoilent à des moments "illogiques"

Citation :

Pendant le moment excellent où l'on est assailli de toute part par des choses sauteuses (sur le plan de l'effet et du gameplay, ce moment est aussi bon que les moments analogues dans Resident Evil 4, la technique en moins, mais la panique de groupe et une couche de gameplay en plus), mon infirmier nous a sorti d'affaire un nombre conséquent de fois. Plus tard, je découvre qu'il a toujours été une chose. Quel était son intérêt à me soigner tout ce temps ?


J'ai pensé la même chose que toi là-dessus, sauf que pour moi les DEUX coéquipiers étaient déjà contaminés

Le bilan mitigé de mon expérience sur ce jeu fait que je ne suis pas allé plus loin que le niveau se déroulant à bord d'une sorte de sous-marin. Je ne pense pas le terminer, faute d'intérêt...

Philippe
Pixel imposant


Inscrit : Nov 29, 2005
Messages : 672

Hors ligne
Posté le: 2006-08-02 15:11
Acheté il y a 3 ans à 3 euros sur PC ...
Il est encore sous emballage

Désolé pour ce post inutile

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32898
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2006-08-02 21:25
en general je flingue mes co equipiers. Et c'est vrai qu'a part pendant une certaine cinematique j'ai jamais utilise le test sanguin. Dommage aussi pour la resistance au froid qui sert que rarement. Mais globalement le jeu m'a laisse un bon souvenir bien bourrin
_________________

Image


Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-03 16:03
Citation :

Le 2006-08-02 21:25, RainMakeR a écrit:
en general je flingue mes co equipiers. Et c'est vrai qu'a part pendant une certaine cinematique j'ai jamais utilise le test sanguin.

Pareil, on a plutôt intérêt à ne pas l'utiliser.

Sur le plan de la mécanique de jeu, ne pas tester un coéquipier, ça revient à faire durer le temps qu'un extra-terrestre horrible nous soigne, flingue ses congénères, ou nous aide à avancer, donc le tester a carrément un intérêt négatif.

Alors que l'imposture aurait pu entraîner des empoisonnements, des trahisons, des manipulations pour nous faire aller aux mauvais endroits, ou effectuer les mauvaises manip'. Mais pour ça il aurait fallu de vrais personnages avec de vrais dialogues, et pas des clichés sur pattes (le soldat noir qui en veut, l'ingénieur geek, le héros "tough guy" à la nuque large qui n'a jamais peur, l'infirmier chochotte alors que dans la vraie vie, les infirmiers ne paniquent pas devant des tripes)...

J'en suis au premier boss et le die&retry fait en effet un peu Dragon's Lair. On sent les gars totalement dépassés par leur projet qui se rabattent sur les bonnes recettes qui marchent. C'est vrai que ça commence me à lasser, je sens que je vais mettre Maximo dans la PS2.

C'est dommage, parce que je suis un fan du travail de Latham, qui paraissait indiqué pour ce projet. Le gars est spécialisé dans l'art organique de synthèse, avec un système de mutation très intéressant.





Notamment il avait mis dans un salon d'expo un système où une forme de vie de synhèse mutait en une douzaine de formes. Les passants devaient voter pour le rejeton le plus joli, qui survivait et remutait, etc.

L'idée c'est que des formes organiques artistiques était créées par sélection naturelle, et le résultat était assez spectaculaire.

Naïvement, à l'époque de la sortie de The Thing, j'étais persuadé que le jeu refléterai tout ça. Heureusement je n'avais pas pu le prendre à l'époque, PC trop limité, du coup j'ai évité la douche froide.

Laurent, une parenthèse sur l'occasion manquée par rapport au cursus de Latham (manque de puissance des machines de l'époque ?) pourrait être intéressante dans le dossier, si ça te dit.

  Voir le site web de Simbabbad
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2006-08-03 20:55
Ouaip. Si ça te dit d'écrire un petit paragraphe, on l'insèrera ensuite.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-05 17:50
Bon, je retire ce que j'ai dit sur le manque de surprises et quand j'ai dit que ça n'était pas terrible.

Je me rallie à l'opinion générale : c'est un très bon jeu, difficile et avec des défauts, mais une alternative dans le survival horror qui fait du bien. Et puis c'est fait par des occidentaux pour une fois (je ne vois pas Half-Life comme un survival).

Au prix où on peut le trouver maintenant, il vaut mieux ne pas le rater si on aime le survival horror, même si ça n'est pas Resident Evil 4 (mais RE4 est plus proche du jeu d'arcade de toute façon).

  Voir le site web de Simbabbad
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-08 22:25
Re-erratum puis j'arrête de remonter ce topic : je viens de finir The Thing, ouf.

Après un sursaut d'intérêt, mon avis rejoint tout bonnement le titre de ce topic. Si on peut l'avoir pas cher et que l'on aime se faire des films dans sa tête sur comment il aurait fallu faire le jeu, ça vaut le coup ; sinon, non.

En dehors des défauts que tout le monde a déjà donnés, je trouve navrant la façon dont un coéquipier que l'on s'est embêté à soigner, mettre en confiance, armer, et auquel on commençait à s'attacher ne peut pas passer une porte parce que le jeu a décidé que l'on doit continuer tout seul. Il ne fait même pas semblant, comme en transformant le gars en la Chose, non, rien, il ne nous suit plus et on ne le reverra pas. Immersion totalement cassée.

Sur le plan de l'intrigue et du déroulement, le jeu redéfinit le concept du Deus ex machina, on dirait la caricature des bandes annonces dans la bande annonce du "Guide du Routard Galactique"...

Mais le pire, et qui n'a pas été mentionné, c'est la façon dont la chose est gérée, c'est à dire, au final, un pompage du virus de Resident Evil. Dans le jeu, il est même nommé comme tel : "the Thing virus".

Alors que non : la Chose est une entité intelligente qui sait parfaitement arriver à ses fins. Dans le film, elle casse les échantillons de sang qui auraient pu la démasquer, elle laisse des indices falsifiés pour faire accuser McReady et se débarrasser d'un leader, elle fait monter la paranoïa, elle remplace Baines emprisonné pour lui faire construire une soucoupe volante (!)...

Dans le jeu, ce sont des monstres qui tournent en rond et ne sont pas fichus de se transformer pour nous atteindre si on est en hauteur, se laissant bêtement tirer comme des lapins.

Bouh, quelle déception. Jouable et intéressant si on aime analyser, mais globalement raté.

  Voir le site web de Simbabbad
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 00:00
Et ton addendum Simbabbad? Chose promise, chose due...
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 00:30
Envoyé il y a 4 jours au Commissaire Politique .

  Voir le site web de Simbabbad
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 00:54
Okidok. Je suppose que la mise à jour sera signalée. Ah, encore et encore des nouvelles sur ce film merveilleux, l'un de mes 5 préférés.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 06:44
Ah, je n'ai rien reçu. Tu peux me le renvoyer en ne mettant pas le mot thing dans le titre du mail (mon anti-spam est sensible avec l'anglais) ?
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 11:27
Renvoyé sans mot en "ing".

Sinon, j'ai fait court parce que je ne voulais pas trop polluer l'article, mais je peux faire plus long si besoin est (mais ça virerait HS).

  Voir le site web de Simbabbad
Laurent
Commissaire apolitique


Joue à Super Mario Bros. Wonder

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22761
De : Borgo, là où y a la fibre.

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 14:46
Rien à faire, je n'ai pas de mail de toi dans ma BAL. Essaie cette adresse : XXX@XXX.com


_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10801

Hors ligne
Posté le: 2006-08-09 16:05
Citation :

Le 2006-08-09 14:46, Laurent a écrit:
Rien à faire, je n'ai pas de mail de toi dans ma BAL. Essaie cette adresse...

Re-envoyé, tu peux éditer ton message pour protéger ton adresse.

  Voir le site web de Simbabbad

Index du Forum » » Jeux » » The Thing >> Une daube ou encore un jeu fini lors d'une soirée arrosée ?

55 messages • page
123




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)