les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Musique » » Gromix saison 16 (2019-2020)
79 messages • page
1234
Auteur Gromix saison 16 (2019-2020)
Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-09-15 16:45
J'ouvre un topic pour cette reprise de la rubrique après un break estival (de 5 mois... c'est long l'été, ici). Un nouveau Gromix a été publié et il concerne le jeu F-1 Spirit: The Road To Formula 1, de Konami, sorti en 1987 (j'avais 16 ans), sur MSX, porté en 91 sur Game Boy (il existe un remake PC modernisé de 2008 qui est freeware, ce me semble).



F-1 Spirit fut un grand moment pour moi. Lorsque j'avais reçu un MSX deux ou trois ans avant, j'avais eu l'impression de me retrouver avec une machine puissante (d'où ma perplexité bien plus tard en lisant sur le net que c'était une charette à bras). Avant cet ordinateur, j'étais balloté entre un combo VCS/ZX 81 et l'arcade, ce qui revient à dire que je logeais dans une chambre de bonne et dormais de temps en temps dans un 5 étoiles. Avec le MSX, j'avais enfin chez moi un ordinateur sur lequel Konami était arrivé à reproduire presque à l'identique Hyper Olympics (Track & Fields), qui m'avait fait halluciner en arcade. Je me sentais à l'abri pour longtemps face au clavier de mon Toshiba HX-10, pourtant acquis à un stade où le standard MSX avait déjà un pied dans la tombe (sans ça il n'aurait pas été bradé au tiers du prix d'un C64 et je n'en aurais donc jamais possédé un). Ce que Konami produisait sur MSX était unique, y compris dans le cadre de la production japonaise sur cartouche pour cette machine, et j'achetais (enfin je me faisais acheter) chaque nouveau titre les yeux fermés. Les déceptions ont été quasi inexistantes et F-1 Spirit, quand je le lançais, c'était comme un feu d'artifice audiovisuel sans le moindre temps de chargement. Et surtout, au bout du compte, un gameplay une fois de plus très solide et techniquement cohérent.

Comme beaucoup de jeux Konami sur MSX, donc, F-1 Spirit est resté exclusif au MSX (la version Game Boy ultérieure est assez différente et dotée d'une autre bande son). Il s'agit d'un jeu de course en vue aérienne reprenant la maniabilité de la borne Road Fighter sortie en 1984. Sauf que si dans ce dernier on passait son temps à percuter les voitures adverses pour récupérer du fuel dans une ambiance violente, cette fois le contexte est celui du monde réel de la course automobile. Le gameplay se résume à anticiper les virages et doubler un certain nombre de voitures IA pour marquer assez de points, et on peut toujours les faire exploser en les percutant, mais tout se passe dans le cadre d'un mode carrière où le pilote incarné démarre sur stock-car, puis fait du rallye, de la F3, de la F3000, des courses d'endurance type Le Mans, et accède enfin à une saison complète de Formule 1 comprenant 16 circuits réels dont le tracé est à peu près respecté. On doit marquer des points en se classant correctement à chaque course pour débloquer la suite du jeu, et il faut gérer carburant, pannes diverses et arrêts au stand, réglages de suspension, de moteur, de carosserie etc.

Un des éléments les plus excitants de cet excellent jeu, qui se payait même le luxe d'un mode deux joueurs en split-screen (sacrée gageure quand on sait combien le MSX avait du mal avec les jeux à scrollings), était sa bande son. Utilisant le SCC (chip sonore inclus dans la cartouche), il multipliait les thèmes percutants, mélodiques et speeds à souhait, rien qu'avec des compositions originales très dans l'air du temps de l'époque. L'ambiance était géniale et le jeu comprenait pas mal d'animations travaillées et colorées (pourtant il n'y en avait que 8, des couleurs, les screenshots le trahissent quand on les optimise en GIF) lors des diverses phases de jeu. Tout cela donnait lieu à de nombreux jingles savoureux et le Gromix en inclut deux, en plus de reprendre trois des thèmes principaux.

Le medley cite donc 5 pistes de l'OST :
- "F-1 Shuffle" (jingle d'affichage du logo du jeu au lancement)
- "Starting Grid" (jingle indiquant qu'on a pressé une touche et que le jeu démarre)
- "Hot Summer Riding" (thème des courses de stock car)
- "Street Collection" (seul thème lent de l'OST, jazzy, entendu pendant les crédits quand on terminait le jeu)
- "F-1 Spirit" (thème des courses de Formule 1)

Ce Gromix reprend telle quelle la production et les sons d'instruments du précédent (King Kong 2) et porte à 8 titres la compilation no 7. J'ai galéré avec les guitares rythmiques qui, je trouve et je ne comprends pas pourquoi, ne se mélangent pas toujours bien avec l'orgue Hammond (un des riffs me paraît sonner un peu faux mais je n'ai rien pu y faire et pas question de le supprimer), mais à part ça hormis la quantité importante de choses à jouer et certaines harmonisations un peu coton dans la partie jazzy, ça c'est plutôt bien passé. Pour une reprise, je pense quand même que j'aurais dû partir sur quelque chose de plus court et surtout de moins rapide... Mais j'ai de plus en plus de mal à trouver des morceaux qui me motivent et proviennent de jeux auxquels j'ai joué à l'époque.

Pour entendre l'OST d'origine :
https://www.youtube.com/playlist?list=PL-vD6rIjXrcJDMNrOaJLhGRHmkxPqNT4m
Pour voir tourner le jeu :
https://www.youtube.com/watch?v=qfnLcrFnx88
Pour jouer au jeu (flêches pour tourner, espace pour accélérer, N pour freiner) :
https://www.file-hunter.com/MSX/index.php?id=f1spirit

Note : n'oubliez pas si vous voulez le morceau en flac qu'il est possible de le télécharger sur la page Bandcamp des Gromixes :
https://grospixels.bandcamp.com/album/gromix-collection-07
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5856
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2019-09-15 19:03
Ah....le retour des gromixes !
C'est marrant ce que tu écris à propos des titres Konami que tu achetais les yeux fermés. Moi, c'était pratiquement la même chose, mais sur Nes. Jamais déçu par un jeu Konami sur Nes, tout du moins jusqu'à la fin des années 80. Après, il faudrait que je regarde.
Je devais juste connaître F1 Spirit de nom, mais la musique sonne très Konami des années 80 je trouve. C'est un sacré boulot que tu as abattu encore une fois, bravo !
Petite question : dans le dernier thème que tu reprends, au début, qu'est-ce que tu utilises, hormis la boîte à rythme, la basse et le Hammond ?

Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-09-18 19:24
Merci !!

Citation :
Le 2019-09-15 19:03, chatpopeye a écrit :
Petite question : dans le dernier thème que tu reprends, au début, qu'est-ce que tu utilises, hormis la boîte à rythme, la basse et le Hammond ?


Dans la partie dont tu parles, le son que tu cherches à identifier est sûrement le Minimoog :
https://www.youtube.com/watch?v=WY2AeD0Tn4Y

Pour inclure des sons comme ça j'utilise un émulateur de Minimoog sous forme de plugin VS, qui s'appelle Minimogue Luxus (freeware) :
https://www.youtube.com/watch?v=SNF8JfXIhXI

Je ne règle pas le son moi-même, j'utilise un des presets fournis avec le plugin et il y en a plein. Les arpèges rapides sont programmés en MIDI dans FL Studio, je n'utilise pas l'arpeggiator intégré (voir cette vidéo).

_________________

Image


  
Voir le site web de Laurent
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5856
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2019-09-18 21:00
Oui, c'est bien cela. Je me doutais bien que tu ne jouais pas sur un clavier à cette vitesse, mais je n'avais bizarrement pas pensé à ce genre de dispositif.

François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2019-09-24 17:29
Excellent medley brassant plusieurs ambiances avec savoir-faire : les thèmes originaux ont la pêche et sont suffisamment intéressants pour se prêter à des arrangements soignés. J’ai également apprécié la transition entre les airs rock et la partie centrale, plus jazzy. Super !

Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-09-26 09:13
Citation :
Le 2019-09-18 21:00, chatpopeye a écrit :
Oui, c'est bien cela. Je me doutais bien que tu ne jouais pas sur un clavier à cette vitesse, mais je n'avais pas bizarrement pas pensé à ce genre de dispositif.

Je confirme : c'est sûrement possible de jouer du clavier à cette vitesse, mais d'après ce que j'ai compris, l'arpeggiator est un outil de création à part entière dans ce type de synthé, comme un instrument en soi (un peu comme le delay pour un guitariste).

Citation :
J’ai également apprécié la transition entre les airs rock et la partie centrale, plus jazzy.

A noter que cette partie centrale, sur un plan harmonique, est d'une parfaite simplicité, il n'y a aucun accord compliqué. Et pourtant c'est jazzy. J'adore quand un compositeur arrive à faire ça
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Deltarune (Switch) / Ys Origin (Wii)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8453
De : Ferté sous Jouarre

En ligne
Posté le: 2019-09-28 18:03
Merci pour cet excellent Gromix!

La qualité est encore une fois de haut niveau, et le commentaire qui l'accompagne est presque meilleur encore. erci de nous faire partager ton savoir et tes talents après toutes ces années!

Il faut vraiment que je m'essaye au MSX, à chaque fois que j'en ai croisés dans des conventions je me suis imaginé l'impact que ça a pu avoir sur la génération pré NES qui avait à la maison au mieux une Coleco.

Et puis la jaquette déchire tout, quoi. Elles étaient traduites ou c'était en jap avec une photocopie façon PC Engine?
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 11:48
Citation :
Le 2019-09-28 18:03, Niloc-Nomis a écrit :
Et puis la jaquette déchire tout, quoi. Elles étaient traduites ou c'était en jap avec une photocopie façon PC Engine?

Konami a localisé en anglais (textes ingame, jaquette, notice) la plupart de ses meilleurs cartouches MSX. Dans ce cas elles arrivaient avec une boîte d'environ 15cm de haut, de très bonne qualité, avec des illustrations superbes parfaitement imprimées sur une facade en carton assez épaisse. Ca ressemblait à ça :

Image

Un truc comme ça se trouvait un peu partout en France, même les grandes surfaces, et c'était vendu 350 francs.

Les versions jap avaient une boîte plus grande (env. 20cm de haut) avec une feuille insérée, comparable à un boîter VHS, moins chouette, je trouve :

Image

Les deux marchaient sur les MSX vendus en Europe. Avec une petite boîte on avait la garantie que les textes du jeu soient entièrement en anglais quelque soit leur quantité, avec une grande il y avait un mélange d'anglais et de jap, parfois parfaitement inutilisable, parfois non, parfois importé, parfois non. Certains jeux, verbeux ou non, n'ont jamais eu droit à leur version traduite en petit boîtier (King Kong 2, Ganbare Goemon, Hi No Tori) alors qu'ils l'auraient amplement mérité.

PS : Nouveau Gromix dans l'après-midi.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-09-30 17:10
Et voilà :



Le thème de Lenna dans Final Fantasy V (1992), composé par Nobuo Uematsu.

Cette fois je n'ai pas grand chose à dire vu que je n'ai pas joué au jeu. J'ai juste flashé dessus en écoutant en série des OST de FF. La composition originale ne dure qu'une trentaine de secondes et fait preuve d'une simplicité qui m'a tout de suite attiré. Lenna était le seul personnage disposant d'un thème dédié dans ce jeu, je me suis dit que les fans apprécieraient, et toutes les reprises que j'ai trouvées sont au piano ou symphoniques.

Ma méconnaissance de cet univers m'a peut être fait passer à côté de quelque chose d'essentiel et si c'est le cas j'espère que quelqu'un me le dira, y a pas de mal à apprendre des trucs. J'ai pas mal galéré pour faire la vidéo, d'ailleurs, là encore j'espère qu'il n'y a pas d'image hors-sujet dans ce slideshow.

Concernant le bruitage de cours d'eau que j'ai mis à certains moments, je trouvais ça cool et ça vient du fait que selon le wiki du jeu, Lenna est associée à l'élément eau. J'ai pensé que ça ferait un ajout intéressant après le bruit de feu dans le dernier Gromix de Dark Souls (que je suis, en revanche, prêt à justifier ). J'aime bien ajouter des samples dans les morceaux, après en avoir bavé pendant des heures c'est comme un décrassage, c'est super facile et fun à réaliser. Et merci au site freesound.org où on en trouve toujours des centaines de pertinents sur tous les sujets, gratuits et libres de droits.

Côté guitare j'ai encore tout fait avec la Les Paul et je suis vraiment heureux de voir à quel point elle est polyvalente. Elle n'a que deux défauts : elle penche vers l'arrière en jeu assis (je dois utiliser un repose-pied côté droit, c'est indigne d'un rocker je sais, mais pour être franc j'apprécie de plus en plus ), et la corde de Sol se désaccorde tout le temps. Il paraît que c'est un problème connu depuis toujours sur cette guitare et le fait que le modèle Traditional soit supposé reproduire à l'identique ceux de 1959 n'arrange rien. Par la suite Gibson a utilisé des mécaniques plus modernes qui atténuent le problème, mais quand on veut "the real thing" on refuse les gadgets... Pour l'anecdote, ils ont même mis au point un système électronique d'auto-accordage (voir ici) qui a fait un four et dont les coûts de développement ont aussi contribué à ce que la marque frole la faillite (cétait pas juste parce qu'ils vendaient à pertes des casques et des HP Bluetooth).
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2019-10-09 15:54
Final Fantasy V — Lenna’s Theme
Un fort joli thème en effet que celui de ce gromix. La simplicité apparente de l’anatole sert de fil conducteur à un bel ensemble de variations et d’arrangements, pour une ambiance bucolique tout ce qu’il y a de plus agréable. J’aurais pu te dire que le choix de synthé employé sur ce morceau était un brin risqué, mais il s’avère au final adéquat pour renforcer l’ambiance recherchée. Merci pour ce moment

Citation :
je dois utiliser un repose-pied côté droit, c'est indigne d'un rocker je sais, mais pour être franc j'apprécie de plus en plus


Attention Laurent, tu es sur le point de basculer du côté obscur : encore un peu, et on te retrouvera avec une guitare classique entre les mains ! ^^

Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-10-13 14:55
Merci beaucoup François, je vais publier un nouveau Gromix dans l'après-midi. Indice : le jeu vidéo abordé est à mes yeux un des meilleurs de tous les temps.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-10-13 18:35
Comme promis :



Il s'agit d'un medley de différents thèmes et jingles issus du jeu d'arcade Rygar, de Tecmo (1986). Mais attention, je parle bien de la borne d'arcade et pas du jeu NES qui a des musiques différentes et tout un tas d'autres changements et ajouts. Je ne connais pas vraiment ce dernier, à vrai dire. Mais le Rygar arcade, en revanche, est un des jeux phare de ma jeunesse. J'y ai passé un temps fou, il est dans le top 3 des roms que j'ai le plus lancées sous MAME, et encore aujourd'hui je considère que son gameplay atteint une forme de perfection qui suffit, quelque soient ses défauts, à le rendre à la fois unique et intemporel (pour autant qu'on puisse y jouer au stick arcade).

L'exemple de Rygar et ses deux versions est intéressant : la borne d'arcade avait des graphismes, un rythme et un punch, du fait notamment du grand nombre d'ennemis présents à l'écran et d'effets sonores digitalisés, inatteignables sur une console 8-bits. Sur NES avec une action beaucoup moins frénétique les sprites clignotaient déjà pas mal. Alors les développeurs respectifs des deux versions n'ont pas joué sur le même tableau. Sur NES ils ont beaucoup enrichi le gameplay, le level-design et la structure du jeu, alors qu'en arcade on fonce presque tout le temps en ligne droite et il n'y a rien d'autre à faire que survivre en dézinguant le plus d'ennemis possible sans trop se faire déborder (l'expérience se situe quelque part entre Kung Fu Master et une fin de partie de Tetris).

Côté musique, la différence se fait sentir de manière comparable : Rygar sur NES propose des thèmes voulus épiques, adaptés à l'ambiance visuelle mythologique du jeu et soulignant l'héroïsme du joueur et son avatar. En arcade on se retrouve avec des cavalcades funky dignes d'une BO de Lalo Shifrin pour un polar des seventies. A priori, rien à voir avec ce qu'on imagine entendre lorsqu'on voit un personnage en armure tuer des chimères avec une arme contondante. Ce choix peut donc paraître très décalé, mais à mon avis c'est le gameplay que le compositeur Tsukasa Masuko a voulu illustrer, et pas le scénario qui de toute façon est inexistant dans cette version arcade (on n'y trouve pas les NPC et les dialogues qui seront ajoutés sur NES).

Donc, de mon point de vue, si Rygar arcade est un jeu parfait du strict point de vue du fun procuré et de l'envie d'y jouer encore et encore même des décennies après, c'est aussi parce que sa musique est parfaite. Ne l'oubliez pas si un jour vous croisez le rédacteur du prestigieux site Hardcore Gaming 101 qui a osé le qualifier de "okay arcade platformer with lots of levels". Et ne lui passez pas mon bonjour parce qu'il m'a un poil énervé sur le coup (d'un autre côté c'est pas mal d'être un peu énervé quand on fait de la zique, y en a marre de la dictature du zen).

Ce medley reprend les thèmes suivants :
- Thème répétitif présent dans tous les niveaux dans une situation normale de jeu (pour l'essentiel un riff de basse).
- Thème de fin de chaque niveau.
- Thème d'invincibilité temporaire, lorsqu'on a débloqué tous les bonus d'attaque.
- Thème d'apparition du monstre géant invincible lorsque le chrono arrive à zéro.
- Thème du tableau des high-score quand on inscrit ses initiales à la première place (c'est une musique très chouette qu'on n'entendait que quelques secondes à l'époque, je suis bien content de la mettre en avant).

J'ai eu beaucoup de difficulté à faire enchaîner tout ça et le mix est certainement perfectible, mais je ne pense pas qu'il connaîtra des modifications autres que sur de petits détails.

Au fait, le lien vers l'article du site sur le jeu (un des tout premiers publiés) :
https://www.grospixels.com/site/rygar.php
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-10-20 14:40
Nouveau Gromix : Treasure of the Rudras, titre original Rudora no Hihō. Thème : The Mysterious Stone. Composé par Ryuchi Sasai. Ca date de 1996.



Ce jeu est un RPG de Squaresoft sur Super Famicom, le dernier de cet éditeur sur le support. Il n'est jamais sorti en dehors du Japon, principalement à cause d'un système de magie original dans lequel il fallait combiner des mots en japonais, qui aurait demandé une complète refonte en cas de localisation. Ce détail mis à part, le jeu est très bien considéré, notamment pour ses graphismes. Il existe des versions de la rom en français et en anglais (mais la première traduction fut française et on la doit au groupe Terminus).

Le compositeur est Ryuchi Sasai (né en 1961), surtout connu pour Final Fantasy Mystic Quest. Il est le premier musicien à avoir pris la relève de Nobuo Uematsu sur cette série. Contrairement à ce que laisse penser l'OST de Treasure of the Rudras, qui est planante et pinkfloydienne, Ryuchi Sasai est un fan de heavy-metal, en particulier des groupes américains des eighties. A l'heure actuelle il ne travaille plus dans le jeu vidéo et joue de la basse dans un tribute-band de Queen.

Maintenant vous allez me dire "mais pourquoi ce jeu, tu y as joué ?", à quoi je répondrai "oui oui, pas toi ?". Et je mentirai, bien sûr, car je n'avais jamais entendu parler de ce Rudora no Hihō. Il figure parmi une liste de jeux dont un internaute espagnol nommé Lalala lalala m'a conseillé par email d'étudier le cas. Qu'il en soit remercié, ainsi que pour ses différents commentaires encourageants, qui insistent beaucoup sur l'idée que les Gromixes doivent aborder des jeux peu connus ou n'ayant jamais fait l'objet d'une reprise musicale.

Côté enregistrement et mixage, ce fut l'enfer et je suis bien content que ça soit derrière. Une ambiance particulière nécessitant des sons de guitare très propres vraiment difficiles à obtenir et mettre en valeur, une mesure en 13/8 horrible qui oblige à tout jouer au métronome les yeux rivés au défilement d'une séquence témoin en piano-roll, pour ne pas se faire surprendre par les débuts de notes... Mais bon, ça peut faire une rupture intéressante dans la playlist de la compile no 7. Elle sera d'ailleurs achevée avec le prochain morceau, ou cette fois je vais me faire un plaisir égoïste (ce douzième titre sera à considérer un titre bonus, au bien-fondé discutable).
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Ion Fury, Control

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 26842
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2019-10-20 21:15
Tain tu les enchaines là, j'ai meme pas le temps de les ecouter
_________________

Image


JC
Camarade grospixelien


Joue à Dragon Age : Origins

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8192
De : là où y'a du débit qui déboite

Hors ligne
Posté le: 2019-10-21 08:32
Vu mon amour pour les rythmiques atypiques, ce gromix est instantanément devenu mon préféré de la citadelle de ceux publiés ces dernières semaines ! Ce n'est jamais simple de jouer sur des rythmes de ce genre.

En terme de composition, ce genre de rythmique peut se subdiviser en groupes qui permettent de compter (et donc jouer) plus facilement. Par exemple, une mesure 5/4 est généralement écrite sous une forme 3+2, tout de suite plus accessible dès lors que des temps forts servent de point de repère, et qu'un motif se répète durant tout le morceau (le thème de Mission Impossible ou le célèbre Take Five en sont de parfaits exemples).
Pour les formes plus complexes, comme les morceaux à 11 ou 13 temps, on peut aussi chercher une alternance de deux ou trois rythmiques différentes, plus faciles à compter. En général, les rythmiques compliquées sont des rythmiques plus simples dont l'une des mesures, souvent la dernière, s'est vue ajouter ou supprimer un temps. On peut alors décomposer les mesures en une séquence binaire ou ternaire, se bouclant chaque fois par une mesure différente. Dans le cas des passages à 13 temps de Treasure of the Rudras (auquel j'ai moi aussi énormément joué comme tout le monde ici ^^''), on dirait un morceau en 6/4 ou 6/8 auquel on aurait ajouté 1 temps une mesure sur deux (6+7 quoi, ou, pour que ce soit plus simple à compter grâce aux temps forts mis en avant par la batterie, 3+3+3+4, ou 3+3+3+2+2 pour les puristes).
Bref pour compter en jouant, on peut faire : "1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 1 2 / 1 2 3 1 2 3 1 2 3 1 2 1 2 / ..."

  Voir le site web de JC
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2019-10-21 18:15
Rygar
Un medley endiablé à souhait pour ce jeu d’arcade qui ne m’a jamais trop captivé, faute sans doute de l’avoir découvert en salle à l’époque mais uniquement sous MAME. Faudrait tenter un highscore dessus pour voir ce qu’il a dans les tripes… à condition qu’il y ait encore des amateurs sur le forum pour ce type de compétition (amicale, rappelons-le), ce qui est loin d’être acquis…

chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à World War Z

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 5856
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2019-10-22 09:43
J'avais deux gromix de retard. Tous les deux très bons ! Concernant Rygar, j'avais plutôt la musique de la version NES dans la tête, car c'est à cette version (infinissable) que j'ai le plus joué, même si j'ai tâté quelquefois de la version arcade.

Concernant Treasure of the Rudras, il est très agréable à écouter le matin, devant l'ordi, avec un café. Mais dans doute le soir aussi. On a vraiment un son très propre, des sonorités qui renvoient vraiment aux années 80. La rythmique est effectivement particulière et je comprends la difficulté éprouvée à jouer ainsi.

Et je me rends compte que j'ai zappé FFV. J'en avais donc trois de retard. Tu vas trop vite en ce moment Laurent !

Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10905
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2019-10-23 16:58
Plutôt chouette, le Rudora No Hihou. Je suis très surpris de voir Laurent partir dans le domaine du deep cut ultra obscur sur Super Famicom, mais le résultat est très plaisant à écouter. Surtout que bon, les mesures tordues proggy c'est un appeau à moi, donc c'est cool que tu sois sorti de ta zone de confort, Lolo
_________________

Take my love, take my land, take me where I cannot stand...
I don't care, I'm still free, you can't take the sky from me...


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1154

Hors ligne
Posté le: 2019-10-29 15:52
Treasure of the Rudras
Houlà, tu as dû sortir de l’enregistrement de ce gromix infernal avec une tête comme une citrouille d’Halloween, tant la rythmique en est anti-intuitive à souhait ! Du super boulot en tous cas, tu ne te seras pas donné du mal pour rien ^^


Laurent
Commissaire politique


Joue à Celeste (PC)

Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 22257
De : Borgo, là ou l'ADSL n'évolue plus.

Hors ligne
Posté le: 2019-11-03 12:11
Voici un nouveau Gromix, qui conclut la compilation no7 : Rock n' Roll Racing, medley des 5 titres apparaissant dans la version SNES. Le jeu date de 1993 et les arrangements d'origine sur SNES sont de Tim et Geoff Follin.



J'avais dit que ce Gromix serait d'un intérêt discutable et qu'il était fait juste pour le fun. En effet, cette BO étant constituée de reprises de standards du rock, le mieux est soit d'aller réécouter les originaux, soit de se concentrer sur les versions SNES que les frères Follin avaient formidablement traitées, avec un grand respect pour le matériel d'origine, un sens du détail incroyable, un groove exceptionnel et une maîtrise technique qui fait l'admiration de tous depuis que le jeu est sorti.

Au départ, je me suis cantonné à reprendre à la lettre tout ce que les versions Follin faisaient, mais en dehors de leur conversion instrumentale très réussie des parties chantées, elles restent très proches des originaux et je me suis vite retrouvé avec des ersatz mollassons. A ce stade j'étais un peu dégoûté et j'ai failli abandonner le morceau, puis je me suis dit que je pourrais le sauver en lui appliquant toutes les recettes de la compile 7, à savoir mettre de l'orgue Hammond de partout et un synthé analogique qui glisse quelques petits solos et souligne certains riffs et refrains. Je me suis alors davantage amusé et le résultat est plus en cohérence avec les Gromixes faits dernièrement, je pense. J'ai pris du plaisir à le faire mais j'ai dû travailler avec cinq séquences différentes et ne les coller qu'une fois mixées, et pour avoir un son homogène sur tout le projet il a fallu pas mal d'essais et de retouches, je devais sans cesse ouvrir et fermer des projets FL Studio, c'est long et pénible.

Le jeu : Rock n' Roll Racing est un jeu de course en vue isométrique. C'est une des premières productions de Blizzard Entertainment, qui s'appelait à l'époque Silicon & Synapse. J'avoue que je ne suis pas un spécialiste de ce titre et je ne sais pas trop ce qu'il en est de la qualité de son gameplay. Mais si je l'avais croisé à l'époque, je pense que sa seule OST aurait suffi à me contenter quoi qu'il arrive.

Les morceaux repris dans cette OST et ce Gromix sont, dans l'ordre (et avec quelques anecdotes) :

- Bad to the Bone, de George Thorogood and the Destroyers (1982) : ce morceau est surtout connu pour son utilisation dans le film Christine de John Carpenter. Il y était joué par une radio au cours d'une scène censée se dérouler en 1958 (d'ailleurs toutes les autres chansons de la BO dataient de cette décennie). Pourtant, Bad to the Bone date bien de 1982, il est contemporain de ce film. Son utilisation anachronique passait comme une lettre à la poste à cause des arrangements rétro du morceau, en particulier le fait que le saxophone y faisait jeu égal avec la guitare. Sortir au début des eighties ce genre de titre (basé sur un riff dont la paternité revient sans doute à Muddy Waters) c'était assez casse gueule car en 1982 le blues était totalement démodé, pour toujours pensait-on même. Il n'a été revitalisé qu'à la fin de cette même décennie grâce à Johnny Winter, Gary Moore et... quelques pubs, aussi, comme celles pour Coca Cola.

Pourtant, Bad to the Bone et l'album du même titre ont connu un gros succès aux US à leur sortie, et assuré des revenus à vie à George Thorogood, qui du coup a fini par abandonner la musique pour devenir joueur de base-ball professionnel (non sans avoir à son actif au moins une quinzaine d'albums et des milliers de concerts).

- Paranoid, de Black Sabbath (1970) : c'est probablement le titre le plus connu de ce groupe. Il a été composé et enregistré en très peu de temps, probablement moins d'une heure. L'album était prêt à sortir mais la maison de disque a estimé qu'il était trop court d'une chanson, et qu'en plus il manquait un single potentiel. Alors Ozzy Osbourne, Tony Iommi, Geezer Butler et (l'indispensable) Bill Ward ont construit un petit truc de trois minutes autour d'un riff vite torché. Sauf qu'un riff de Tony Iommi vite torché, ça vaut 100 riffs exécutés par des métalleux qui n'ont pas son génie, et comme Osbourne a toujours plus ou moins écrit ses lignes de chant en suivant les riffs, la chanson s'avère d'une efficacité redoutable. Du coup l'album s'est aussi intitulé Paranoid.

- Highway Star, de Deep Purple (1972) : même si ce titre a dûment été répété, développé sur scène (il existe des versions non finalisées jouées dès l'été 71) et élaboré en studio avant d'être une fois pour toutes couché sur bande, il trouve lui aussi ses origines dans une volonté de sortir quelque chose de significatif vite fait, "on the spot". Interrogé dans un bus de tournée par un journaliste qui lui demandait comment on s'y prend pour écrire une bonne chanson de rock 'n roll, Richie Blackmore a pris une guitare acoustique (ou peut-être une électrique non branchée) et s'est mis jouer une seule note etouffée, à haute cadence. Ian Gillan, qui voulait prolonger la blague, a alors improvisé deux ou trois phrases qui lui paraissaient débiles sur le coup, sur le thème "j'aime bien rouler vite en voiture". Les bases de Highway Star sont nées comme ça.

Personnellement, j'ai découvert le morceau avec la version live de Made In Japan, qui est un ouragan sonique dont je ne me suis jamais remis. La version studio m'a toujours paru un peu sage en comparaison. Mais c'est cette dernière qui est reprise dans Rock n' Roll Racing. C'était quand même bien, cette époque où les groupes de rock transfiguraient totalement leurs chansons sur scène, et dans ce registre Deep Purple fait figure de champion incontesté. Ils leur donnaient une valeur ajoutée phénoménale, et pourtant à l'époque les disques se vendaient...

- Peter Gunn's Theme, de Henry Mancini (1959) : on connaît surtout ce morceau par le biais d'une reprise par les Blues Brothers, mais c'est bien à ce celèbre compositeur qu'on le doit, pour une série télévisée policière mettant en vedette un détective privé, Peter Gunn (joué par Craig Stevens), diffusée de 1958 à 1960 (114 épisodes de 30mn), et créée par Blake Edwards. Ce thème musical fut un gros hit, numéro 1 au Billboard en 1959, et il a été repris et samplé à toutes les sauces (même Emerson Lake & Palmer).

Pour obtenir le thème de cuivres, voilà comme j'ai fait. D'abord, je suis parti de ceci :
https://www.youtube.com/watch?v=HT4XsiVVtY8
L'auteur de la vidéo en question a l'air de dire dans la description "amusez-vous avec ce truc" alors je me suis permis de m'en servir. Avec Audacity j'ai modifié le tempo, la tonalité, et avec la routine de suppression de bruit j'ai effacé la trompette qui joue la ligne de basse (j'ai en sélectionné un fragment et j'ai dit à Audacity que c'est ça, le bruit qui doit disparaître). Le résultat obtenu était bizarre : la trompette basse avait bien disparu, mais le reste de la section cuivres sonnait à présent comme dans un film des années 20... J'ai quand même gardé ça et je l'ai superposé à une séquence midi du thème joué par une Soundfont (autrement dit : des instruments virtuels un peu réalistes mais pas foufous non plus, surtout quand ce sont des cuivres), en utilisant deux sons MIDI : "brass section" et "trumpet". Une fois les trois éléments mélangés en travaillant le dosage de chacun, avec quelques effets, ça fait la blague le temps d'un thème. La sonorité globale est crédible et ce qui reste de la séquence trouvée sur Youtube ajoute un peu de réalisme à certaines attaques de notes.

Pour le reste, j'ai ajouté quelques surcouches rythmiques à l'arrangement des frères Follin car ils avaient utilisé un pattern de batterie très agressif, à la Nirvana, et je ne pouvais pas avoir la même chose. Finalement c'est, des cinq morceaux, celui qui change le plus par rapport à l'arrangement de Rock n' Roll Racing.

- Born to be Wild, de Steppenwolf (1968) : titre archi-connu et emblématique de beaucoup de choses, ce à quoi il n'était pas vraiment prédisposé car Steppenwolf a toujours été un groupe de blues-rock sans prétention. L'auteur/compositeur Dennis Edmonton est un des membres fondateurs de cette formation canadienne (et le frère de son batteur), mais il a quitté le groupe avant l'enregistrement du premier album, tout en continuant à lui écrire des titres régulièrement sous le pseudonyme Mars Bonfire. Il serait fort erroné de croire que la carrière de Steppenwolf se résume à cette chanson car ils ont une dizaine d'albums à leur actif sortis entre 68 et 76 et une bonne quinzaine de titres qui ont marché très fort aux US à leur époque.

La version Mega Drive de Rock n' Roll Racing comporte une chanson de plus : Radar Love, du groupe néerlandais Golden Earring, datant de 1973. Comme j'en étais déjà à 8mn30 et que ce morceau m'inspire moins que les autres, j'ai fait l'impasse dessus. N'y voyez surtout pas un attentat mémoriel de plus contre la MD, c'est tout sauf le genre de la maison.

Voilà voilà, je ne sais pas ce que je vais faire maintenant. J'ai une ou deux idées, mais je ne sais pas encore si elles sont réalisables. Si vous voulez avoir les titres de la compile no7 avec leur numéro de piste, il va falloir les retélécharger.
_________________

Image


  Voir le site web de Laurent

Index du Forum » » Musique » » Gromix saison 16 (2019-2020)

79 messages • page
1234




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)