Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3272 messages • page
1 ... 150151152153154155156 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-12-08 14:54
Citation :
Le 2013-12-08 14:28, Sebinjapan a écrit :
c'est Capcom vs SNK 2 EO sur Gamecube avec 7 ans d'avance ![/b]

Ca me perturbe, ça. Seulement 7 ans. Pourtant il y a eu la N64 entre la SNES et la GC...

Citation :
Le 2013-12-08 14:28, Sebinjapan a écrit : et surtout le fait qu'on aurait préféré avoir une adaptation du fantastique jeu de baston multi-joueur que Treasure avait offert à la Megadrive quelques mois plus tôt ...

Non. Pour avoir testé les 2, non. Je suis bien content d'avoir eu celui là.

Citation :
Le 2013-12-08 14:28, Sebinjapan a écrit :
ASSEZ BIEN (si vous êtes fans)

Seulement assez bien, et que si on est fan? La vache, c'est pourtant un super jeu de baston. Faudra que je re-regarde tes anciens tests de Vs, tu n'as pas du mettre de bonnes notes à beaucoup.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-08 15:59
Bin oui, ASSEZ BIEN si vous êtes fans (de YuYu), parce que remplace les héros du manga par de parfaits inconnus et le jeu est quand même moyen. Pas mauvais, pas médiocre, juste moyen. Ca ne veut pas dire que ça ne vaut pas le coup d'y jouer, je joue à plein de jeux moyens encore aujourd'hui et je prend du bon temps.
Après, comme toujours, c'est subjectif, j'en veux pour preuve ton avis sur l'épisode de Treasure sur MD que je trouve personnellement très innovant pour l'époque et encore relativement sympa à jouer aujourd'hui (mais je le qualifierais peut-être aussi de "Assez Bien" si je faisais le GB MD, encore une fois je ne juge pas ces jeux rétrospectivement dans mon appréciation finale, je les juge par rapport à l'envie que j'ai d'y jouer aujourd'hui).

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32903
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-12-08 21:04
Citation :
Le 2009-02-10 20:20, Sebinjapan a écrit :
Do-Re-Mi Fantasy : Milon no Dokidoki Daibouken
Vraiment très bon !
4/5


Ayez j'ai lourdé mes derniers points wii dans ce jeu. D'ailleurs j'etais bien deg de voir que ces cons de chez nintendo bloquent toujours à 1 carte par jour
Donc le jeu a un positionnement assez spécial. Très très facile au debut avec des niveaux tres courts, il devient quand meme assez tendu par la suite.
On retrouve tous les pieges des plateformeurs : trous cachés, plateformes qui tournent, pièges qui apparaissent....
C'est bizarre parce que je l'aurai pensé pour les plus jeunes.

Très mauvais point : y'a des passwords, mais ils correspondent pas du tout à votre avancement dans le jeu. J'en etais à la moitié d'un monde, je me laisse crever pour "sauver", et le pass correspondait au début du monde
Les dernier boss aussi est excessivement chiant. Très long à battre et assez tendu quand même.
Enfin le jeu est sympa mais les musiques sont assez répétitives et assez peu nombreuses, perso je lui donnerai plutot 3 3.5
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 14:23
Merci pour ton avis sur Do-Re-Mi Rainmaker. C'est exactement le genre de retour que j'aimerais susciter plus souvent avec ce grosblog.

Dernier jeu des Y ...


Young Merlin
(Westwood Studios / Virgin - 1993)



Mettant en scène Merlin l'enchanteur alors qu'il n'est encore qu'un jeune garçon, voici un jeu d'action / aventure qu'on aurait tort de confondre avec un clone de Zelda. Les énigmes sont ici bien plus dans la tradition des "point and click" chers aux micro-ordinateurs 8 et 16 bits, avec des objets à trouver et à utiliser au bon endroit pour progresser.
On dirige le jeune garçon au pad tandis que Y et B servent à utiliser les objets qu'on aura assigné à ces 2 boutons à l'aide de l'écran d'inventaire. L'aventure commence dans une forêt près d'un lac. En ramassant une pierre précieuse qui se trouve à coté et en la jetant dans l'eau, on obtient sa première arme : des étoiles filantes qu'on peut lancer à volonté sur les différents ennemis bientôt rencontrés. Plus tard on trouvera de la poudre magique à jeter sur des plantes carnivores pour les immobiliser et passer sans danger. Un peu plus loin, après une bataille contre un premier boss, une caverne nous attend, mais il vaudra mieux trouver une lampe avant de s'y aventurer.
Le mélange entre les combats et les énigmes est vraiment réussi, et la jouabilité est bonne (mais pas parfaite, on aurait aimé un peu plus de souplesse dans les combats). En plus de ça, le jeu bénéficie d'une ambiance vraiment sympa, à la fois féérique et humoristique (il y a des gags récurrents avec des petits lutins), mise en valeur par le fait qu'il n'y a aucun texte pendant tout le jeu, les quelques "dialogues" et indices se manifestant sous formes d’icônes. Enfin, même la réalisation est réussie avec des décors superbes et des musiques remarquables.
Remarquable, c'est bien ce qui qualifie ce Young Merlin. Remarquable mais pas remarqué tant le jeu fut discret dans l'actualité de l'époque et est quasiment sorti des mémoires des rétrogamers fans de la Snes. Une injustice à réparer. J'adresserai quand même un reproche au jeu : la présence de larges labyrinthes d'autant plus gênants que le jeu ne dispose pas de carte et oblige à faire pas mal d'aller-retours.
Bien

Young Merlin est un jeu qu'on aime beaucoup sur Grospixels : je vous invite à lire l'article et à aller faire un tour dans les Grosmix.


... et petit bilan :

BIEN
- Young Merlin : on en parle juste au dessus !

ASSEZ BIEN
- Yoshi's Cookies : puzzle game correct plus complexe qu'il en a l'air.
- Yoshi's Safari : jeu de tir avec accessoire mettant en scène les héros Nintendo
- Ys 4/5 : classiques de l'action-RPG avec de superbes musiques
- Yuuyuu Hakusho 2 / Final : jeux de baston que j'ai peut-être un peu sous-notés d'après Rugal-B : essayez les et venez lui donner tort ou raison

  Voir le site web de Sebinjapan
chatpopeye
Camarade grospixelien


Joue à The Walking Dead saison 2

Inscrit : Jan 19, 2003
Messages : 6282
De : Poitiers

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 14:28
J'avais acheté Young Merlin en 94 ou 95, un peu par hasard, et ai passé de très bons moments avec ce jeu. L'univers, les graphismes, et la musique sont vraiment très plaisants. Je vous invite également à écouter le gromix du thème, qui est une vraie perle.
Je l'ai relancé en février dernier, mais n'en suis pas venu à bout. Le jeu devient quand même bien difficile à partir d'un certain moment, et même en s'aidant d'une soluce, on en bave. Mais c'est quand même un des excellents titres de cette console.

nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 14:29
Young Merlin était pas si discret dans la presse. Je me souviens très clairement encore des previews de Super Power et du test, qui s’étalait sur plusieurs page et qui montrait en montage photo toute une portion du premier niveau...

Je l'ai essayé en émulation plusieurs fois, mais j'ai jamais rien réussi à faire (même pas le tout début que tu décris) Je re-testerai à l'occasion

jyelka
Pixel imposant


Joue à Metal Max Xeno

Inscrit : Mar 29, 2013
Messages : 623

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 19:31
Young Merlin avait eu bonne presse lors de sa sortie en France pour son graphisme et son originalité. Il propose aussi un système de dialogue basé sur des bulles avec des dessins plutôt que du texte, ce qui le rend original et accessible. Toutefois, le jeu est corsé car les niveaux sont longs et complexes. J'ai vite décroché pour cette raison. Mais une vraie perle de la Snes développé par Wesstwood.

  Voir le site web de jyelka
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32903
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-12-15 21:16
Citation :
Le 2013-12-15 14:23, Sebinjapan a écrit :
Merci pour ton avis sur Do-Re-Mi Rainmaker. C'est exactement le genre de retour que j'aimerais susciter plus souvent avec ce grosblog.


T'inquietes j'ai pris des notes et je me suis fait une petite liste. Apres il me faut juste du temps


_________________

Image


bronkeykong
Pixel digne de ce nom



Inscrit : Dec 08, 2013
Messages : 128

Hors ligne
Posté le: 2013-12-16 23:38
Étrange jeu que ce Young Merlin. En le tâtant j'ai vraiment l'impression que ce jeu a été pensé pour être un point and click. Le perso se déplace lentement, la progression se fait plus par la recherche et la gestion de son inventaire plutôt que par l'usage de ses réflexes. Je suis vraiment étonné que le jeu n'ait pas connu de version PC. Pour le manque de reconnaissance du jeu c'est vrai que c'était difficile pour un tel jeu de faire son trou sur une machine à forte domination de jeux d'action japonais. Il aurait probablement eu plus de reconnaissance s'il était sorti un an plus tard sur la ps1, dont le début de vie a principalement été rythmé par des productions occidentales et notamment des point and click comme les Broken Sword ou les Discworld

Je profite de ce message pour te féliciter d'être arrivé au bout de ta folle entreprise. Bon tu as certes commis quelques attentats *tousstoussassaultsuitvalkentousstouss* mais bon des moments d'absences peuvent arriver à tout le monde, tu restes humain après tout

J'espère bien que Grospixels va te consacrer une interview pour l'occasion que tu nous dises ton secret pour avoir gardé ta motivation

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-12-16 23:57
Citation :
Le 2013-12-16 23:38, bronkeykong a écrit :
Je profite de ce message pour te féliciter d'être arrivé au bout de ta folle entreprise.


Rassurez-moi, il reste les z non ?

Citation :
Le 2013-12-16 23:38, bronkeykong a écrit :
J'espère bien que Grospixels va te consacrer une interview pour l'occasion que tu nous dises ton secret pour avoir gardé ta motivation


Ca c'est une très bonne idée mais il faudrait vraiment que vous soyez nombreux parce que Sébastien, comme beaucoup de membres de l'équipe, est très modeste.
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-22 14:43
Je me suis déjà trop étalé dans l'interview qu'on a faite pour les 10 ans de GP, je vais pas recommencer
Merci pour tes commentaires bronkeykong. La motivation n'a jamais été un problème, c'est plus dans l'organisation / la gestion du temps libre que réside le secret. Heureusement que j'ai pu boucler le plus gros du "travail" avant la naissance de mon fils, et avant de perdre la plupart de mes accès au net au boulot, ce ne serait plus possible de re-faire ça maintenant.
(et ça répond donc à la question "vas-tu faire un autre romset après avoir fini la lettre Z", la réponse est malheureusement "non", en attendant la retraite !)

La lettre Z, justement, dans quelques minutes ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-22 14:50
Zakuro no Aji
(Imagineer - 1995)



Ce titre est un jeu d'aventure quasi-exclusivement textuel, un roman (un peu) interactif en quelque sorte. Comme d'autres cartouches du genre, il met en scène des personnages uniquement illustrés par des ombres transparentes, au sein de décors soignés tandis qu'une musique angoissante accompagne les textes qui défilent, avec parfois (rarement) des décisions à prendre. Car la peur est encore une fois au cœur du récit, mais le contexte est original et typiquement japonais. Ici, pas de collège hanté ni de forêt lugubre : l'histoire se passe dans une grande entreprise nippone qui est frappée par un tremblement de terre alors que la longue journée de travail se termine. L'électricité est coupée, les ascenseurs ne fonctionnent plus et tous les employés sont plongés dans l'obscurité et ne peuvent plus sortir.
Que se passe-t-il ensuite ? Vous le saurez si vous n'avez pas séché vos cours de japonais à la fac !


Zan 2 Spirits
(Wolfteam / Telenet - 1992)



Jeu de stratégie et de gestion se déroulant pendant le Japon médiéval, Zan 2 Spirits est un soft peut-être issu des micro-ordinateurs nippons dans lequel on clique sur des châteaux sur une carte et ou on choisit des actions dans des menus. Ce qui en résulte est ensuite illustré sous la forme de petites illustrations qui s'affichent au milieu de l'écran dans des fenêtres. Le feeling du jeu rappelle Nobunaga's Ambition de Koei mais les phases de batailles ou on dirige ses unités semblent être absentes ici. Niveau réalisation, les dessins sont jolis mais minuscules, les musiques quelconques et l'ergonomie plutôt moyenne (déplacer le curseur sur la carte au pad est peu précis). Comme tout est en japonais et que les menus sont très nombreux, il m'est difficile d'en dire plus.


Zan 3 Spirits
(Wolfteam / Telenet - 1994)



Zan 3 Spirits est exactement le même jeu que Zan 2 Spirits, mais avec 50% de révoltes paysannes en plus ! En fait ce jeu de stratégie / gestion se déroulant dans le Japon médiéval dispose exactement du mêmes gameplay, des mêmes options et de la même interface que son prédécesseur. Heureusement la réalisation technique est en hausse. La carte est en "mode 7" avec effets de zoom, les illustrations sont plus belles (mais toujours très petites), l'intro est très classieuse et les musiques sont largement plus agréables, avec de superbes mélodies à la flute que le processeur sonore de la Snes sort merveilleusement bien. C'est bien entendu toujours en japonais et bourré de textes.


Zenkoku Juudan : Ultra Shinri Game
(Visit - 1995)



Deux présentateurs TV nous accueillent dans ce jeu qui est un quiz consacré aux diverses régions du Japon. Géographie, histoire, spécialités culinaires ... voici sur quoi portent les questions qui sont posées au joueur par l'intermédiaire d'un très moche écran bleu entre deux illustrations grossières, le tout accompagné d'une musique énervante. Évidemment, tout est en japonais ...


Zootto Mahjong
(Nintendo - 1998)



Disponible sur le service de téléchargement par satellite (Sattellaview) ou celui sur cartouche vierge (Nintendo Power), ce jeu de mahjong produit par Nintendo met en scène des animaux. On peut disputer des parties contre 3 adversaires en réglant tout un tas de paramètres ou bien prendre part à une grande aventure dans laquelle les parties sont entre-coupées de cut-scenes avec de jolies illustrations. Le jeu est en effet graphiquement réussi, heureusement pour un titre de 1998, et ses menus sont très soignés.

(note pour Rainmaker : c'est le dernier jeu de mahjong )

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32903
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-12-22 21:16
Citation :
Le 2013-12-22 14:50, Sebinjapan a écrit :
(note pour Rainmaker : c'est le dernier jeu de mahjong )

aaaah chouette
Il te reste beaucoup de Z ?
_________________

Image


Erhynn Megid
Pixel planétaire


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2013-12-23 10:05
Citation :
Le 2013-12-22 21:16, RainMakeR a écrit :

Citation :
Le 2013-12-22 14:50, Sebinjapan a écrit :
(note pour Rainmaker : c'est le dernier jeu de mahjong )

aaaah chouette
Il te reste beaucoup de Z ?


Si on en croit Ariane, il en reste plein : Dragonne Ball-euh Zèdeuh Zèdeuh Zèdeuh Zèdeuh...



Plus sérieusement, c'est le bout du tunnel Seb ! Courage !
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Amador
Pixel microscopique


Inscrit : Apr 03, 2011
Messages : 3

Hors ligne
Posté le: 2013-12-27 21:09
153 pages.
1975 jours depuis le 1er post.

Je dis respect.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-28 19:17
Merci Amador et Erhynn.
@Rain : il n'y a qu'une vingtaine de jeux dans les Z, on est donc tout près de la fin.
D'ailleurs, pour marquer le coup, je vais intensifier le rythme dans les jours qui viennent afin de poster les derniers jeux dans la nuit de Mardi à Mercredi (si le site ne tombe pas en rade). Ce grosblog se termine donc officiellement en 2013 !



Zenkoku Koukou Soccer
(Yojigen / Pack in Video - 1994)



Ce jeu de foot jouable seul contre le CPU ou contre un ami met en scène les équipes lycéennes japonaises. On choisit donc son établissement, dans sa région, puis on se lance dans un match amical ou un grand tournoi national à la Captain Tsubasa ! Ah si seulement ... Ici nous avons à faire à une représentation classique en vue de coté et à un gameplay action très simple avec 2 boutons seulement : tirer / passer en attaque et tackler / sauter en défense. Le résultat est plutôt catastrophique avec des commandes qui agissent avec un temps de retard, des passes imprécises, des tackles qui fonctionnent une fois sur quatre, des gardiens qui sont des passoires, et aucune profondeur dans le système de jeu. En fait, une partie de ces défauts provient du système de points qui sont répartis entre les joueurs de l'équipe. Des joueurs avec peu de points sont vraiment minables et manquent tout ce qu'ils entreprennent. On peut les répartir à volonté mais une fois qu'on aura mis le maximum de points disponibles dans 3 joueurs, on se retrouvera avec 8 tocards pour les épauler (comme dans Captain Tsubasa en fait ...). Niveau customisation, il est également possible de renommer les joueurs, de choisir leur formation ainsi que la couleur de leur maillot.
Techniquement ce n'est pas plus brillant malgré quelques animations rigolotes après un but marqué. Le reste du temps c'est très moche (et je ne vous parle pas des menus), lent et peu maniable. Plutôt minable pour un soft de 1994.
Mauvais


Zenkoku Koukou Soccer 2
(Yojigen / Nihon Syscom - 1995)



La suite de Zenkoku Koukou Soccer met toujours en scène des équipes lycéennes japonaises qu'on peut éditer afin de répartir des points entre diverses caractéristiques pour chaque joueur. En fait, ce n'est plus ici "on peut", mais "on doit" car n'importe quel joueur de n'importe quelle équipe de n'importe quel mode démarre avec ses caractéristiques à zéro ! Il faut donc déjà passer un temps fou à créer une équipe potable, d'autant plus que, comme le 1er jeu, les points répartis sont vraiment pris en compte et un joueur avec l'attribut "kick" en dessous de 5 (sur 9) n'arrivera pas à pousser la balle plus de 3 mètres devant lui ...
Le jeu lui même est un peu plus réussi que son prédécesseur : graphismes plus fins (mais toujours moches), jeu plus rapide et précis. On utilise toujours 2 boutons seulement, ce qui n'est pas forcément un mal, mais la jouabilité est toujours aussi approximative, les passes se déclenchent toujours quand elles veulent et la défense (le tackle par exemple) est incroyablement plus puissante que l'attaque. Un joueur qui tackle se relève quasiment immédiatement tandis qu'un joueur tacklé reste 3 plombes au sol. Le terrain se transforme donc en champs de bataille et les fautes sont TRES rarement sifflées.
Mediocre


Zenkoku Koukou Soccer Senshuken '96
(Magical Company - 1996)



Wikipedia décrit ce jeu de foot comme la suite des deux Zenkoku Koukou Soccer, mais je n'en suis pas sur étant donné le peu de points communs en dehors du fait qu'on dirige là aussi des équipes lycéennes japonaises.
Ce titre dispose en effet de pas mal d'options originales pour l'époque. Le mode de jeu principal nous propose de créer un joueur qui sera le capitaine de l'équipe. On choisit son apparence et ses caractéristiques sont déterminées en répondant à des questions (en japonais ...). Puis le tournoi inter-scolaire commence, mais avant chaque match, on dispose de nombreux jours d'entrainement. On choisit alors pour chaque jour le type d'entrainement et les 6 joueurs qui vont s'y coller. En fonction de ses choix et de sa performance (certains sont interactifs, mais pas tous), on augmentera la capacité de dribble, de tir, de tackle ... des membres choisis. Jusque là tout va bien.
Ensuite le match commence et c'est la catastrophe ! Malgré l'utilisation du mode 7 et de zooms, le jeu est horrible, affreux, incroyablement mal animé et bourré de fautes d'IA. C'est d'autant plus remarquable que, par défaut, on ne dirige qu'un seul joueur (le capitaine) pendant que le CPU s'occupe (mal) de ses partenaires. La maniabilité est catastrophique, avec des temps de retard dans les commandes, des passes imprécises, des tackles qui ne vont pas ou il faut ... etc ...
En mode libre, on se passe de l'entrainement et on peut choisir de diriger toute l'équipe au lieu d'un seul joueur. Le jeu n'est pas mieux pour autant.
Mauvais


Zico Soccer
(Electronic Arts - 1994)



Zico est un joueur de football brésilien qui a brillé sur la scène internationale pendant les années 80 avant de terminer sa carrière avec succès dans le championnat japonais au début des années 90 (il deviendra plus tard l'entraineur de l'équipe nationale nippone).
Zico Soccer est bien entendu un jeu de foot, mais il dispose d'une jouabilité totalement originale qui le rend plus proche d'un Starcraft que d'un ISS ! En effet, pendant la partie, le joueur déplace un curseur à la souris Snes ou au pad pour cliquer sur n'importe quel joueur et lui ordonner de se déplacer, de faire une passe, de tirer, ou d'intercepter un ballon. Mais attention, tout se déroule en temps réel, et il faut agir très vite. On peut sélectionner ses joueurs directement sur l'écran de jeu, en haut, ou bien sur la carte du terrain, en bas, ce qui est indispensable pour faire une longue passe, ou pour faire monter un défenseur par exemple. Lors de certaines actions seulement, comme quand on tire vers le but adverse par exemple, l'action se fige et un curseur se déplace très vite devant un ballon qui apparait dans une fenêtre : il faut arrêter le curseur à l'endroit désiré pour tirer correctement ou donner un effet.
Zico Soccer part d'une idée originale, mais qui ne fonctionne pas très bien hélas. Déjà, oubliez ce titre si ne comptez pas y jouer à la souris, c'est injouable au pad. Mais même avec l'accessoire adéquat, l'action est bien trop rapide pour permettre de s'y retrouver. A moins de passer la vitesse de jeu en "slow" dans les options. Là, ça devient gérable, même si les une ou deux secondes nécessitant qu'on baisse les yeux pour effectuer une sélection d'un joueur sur la carte sont souvent fatales à la possession du ballon car on ne peut alors pas gérer ce qui se passe sur l'écran du haut. En plus de ça, les joueurs se permettent parfois des comportements abusés comme ces défenseurs dirigés par le CPU qui peuvent tackler 3 joueurs adverses en une seule glissade !
Dommage donc, le principe était intéressant, et la réalisation plutôt correcte. Mais parfois ce qui semble être une bonne idée sur le papier n'en est plus vraiment une, pad (ou souris) en main.
Mediocre

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32903
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-12-29 18:52
Zico je crois me souvenir qu'il avait pas été trop mal noté à l'epoque

Citation :
Le 2013-12-28 19:17, Sebinjapan a écrit :
ces défenseurs dirigés par le CPU qui peuvent tackler 3 joueurs adverses en une seule glissade !

ca c'est excellent, sauf si c'est reservé au CPU
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-12-29 21:20
Zoop
(Hookstone / Viacom - 1995)



Zoop est un puzzle game dans lequel le joueur dirige un objet triangulaire au centre de l'écran. Il faut tirer vers les pièces qui arrivent de tous les cotés pour les empêcher d'arriver au centre. Si on tire sur une pièce de même couleur, elle disparait. Si la couleur est différente, on échange sa pièce avec cette dernière. A partir de ces règles très simples, il faut tenter des combos (en tirant sur plusieurs pièces de même couleur qui sont les unes derrière les autres) et utiliser au mieux des pièces spéciales provoquant des explosions. On joue bien évidemment pour le score, avec une vitesse de jeu qui s'accélère sans cesse, façon Tetris.
Simple à comprendre mais demandant de sacrés réflexes et pas mal de pratique pour être maitrisé, Zoop dispose de la bonne recette pour se faire une place à coté de Tetris et de Dr Mario. Dommage que les développeurs n'aient pas plus soigné leur soft en proposant d'autres modes de jeu, comme des puzzles (des configurations données de pièces à faire disparaitre en un minimum de mouvements par exemple), ou un mode versus en écran splitté. Je pense que c'est ce manque de contenu et une réalisation pas franchement géniale qui ont fait que le jeu a été plutôt mal accueilli lors de sa sortie. Mais le concept est intéressant, donc à essayer pour les amateurs du genre.
Moyen


Zool / Zool no Yume Bouken
(Gremlin / Gametek - 1993)



Jeu de plate-forme issu de l'Amiga, Zool met en scène une fourmi ninja qui évolue dans divers mondes thématiques (le 1er = les bonbons, le 2ème = la musique ...) et qui doit ramasser un certain nombre de bonus avant de gagner la sortie. Pour l'en empêcher, de très nombreux ennemis l'assaillent sans relâche, d'autant qu'ils reviennent après avoir été détruit, donnant au titre un caractère frénétique habituellement en retrait dans les titres du genre et qui fait toute sa personnalité. Pour se défendre, Zool envoie des projectiles droit devant lui, peut sauter sur ses ennemis ou bien effectuer un tourbillon en l'air, bien pratique contre les ennemis volant un peu trop collants. Il peut également se coller aux murs pour les escalader, une compétence qui n'est hélas quasiment jamais exploitée par le level design. Ce dernier propose des niveaux vastes, avec quelques petits passages secrets.
Déjà beau et très rapide sur Amiga, Zool sur Snes est également techniquement réussi (juste un peu moins beau que la version Amiga AGA). Ultra coloré, bénéficiant d'un scrolling très fluide et d'une animation qui ne faiblit jamais, il parvient même à reproduire quasiment à l'identique les excellentes musiques rock de la version d'origine. La maniabilité est de plus améliorée grâce aux multiples boutons du pad et surtout à la possibilité qu'a ici le héros de se déplacer sur les murs en y étant collé, le saut mural étant un peu pénible à sortir à l'origine.
Malheureusement, Zool n'est finalement pas un si bon jeu que ça. La faute à plein de petits problèmes de jouabilité liés à de mauvaises idées des développeurs et de mauvais réglages de difficulté. Par exemple, le niveau 1-4 est exaspérant à cause de ces plate-formes recouvertes de chocolat ou de caramel dans lesquelles le héros patauge : il devient alors horriblement lent et ne peut plus sauter avant d'atteindre l'extrémité de la plate-forme ou il n'a alors qu'un espace de quelques pixels pour bondir, sinon il glisse et doit se retaper une ascension très pénible. Et puis à partir du 2ème monde, on est tellement agressé sans le moindre répit qu'on commence à se demander si le jeu mérite bien qu'on investisse autant d'efforts. Reste que cet aspect frénétique, à la limite du shoot-them-up, permet à Zool de se faire une place, et de se démarquer d'un clone de Sonic, catégorie dans laquelle on l'a trop vite catalogué à l'époque. Avec une meilleure finition et un meilleur équilibrage, Zool aurait été un vrai bon jeu de plate-forme.
Moyen


Zig Zag Cat : Dachou Club mo Oosawagi da
(Den'Z - 1994)



Mettant en scène dans des rôles secondaires un trio de comédiens japonais connus sous le nom de "Dachou Club", ce jeu qui démarre comme un J-RPG est en fait un sympathique et original casse-briques. Entre quelques phases narratives entièrement en japonais mais non bloquantes, il s'agit donc de diriger latéralement un petit héros qui fait rebondir son chat transformé en boule vers divers obstacles et ennemis, parfois en suivant un scrolling vertical, et parfois sur un écran fixe. Il faut donc détruire tous les éléments à l'écran et arriver à la fin de chaque niveau, parfois conclus par un boss. Comme dans la plupart des jeux du genre depuis Arkanoid, des bonus actifs pendant quelques secondes permettent de tirer (avec les boutons de tranche), de démultiplier sa balle, d'augmenter sa puissance destructrice ... etc ... Attention car certains ennemis tirent des projectiles vers le héros, qui voit alors sa barre d'énergie diminuer et, si elle arrive à zéro ou qu'on manque de récupérer la balle, on perd une vie. Après avoir terminé un niveau, on se déplace dans un bâtiment, à la manière d'un RPG, pour sauvegarder, acheter des items, ou encore participer à des niveaux bonus pour gagner de l'argent.
Très jouable, bien rythmé et disposant d'une réalisation correcte, ce jeu est à essayer pour tous les fans de casse-briques.
Assez Bien (si vous aimez le genre, moyen sinon)


Zero the Kamikaze Squirrel
(Sunsoft / Iguana - 1994)



Ce jeu de plate-forme conçu par les auteurs de Aero the Acrobat met en scène un écureuil volant qui se prend pour un ninja. Il peut en effet lancer des shuriken et frapper avec un nunchaku, mais ce ne sont pas ses seuls atouts face aux nombreux ennemis qui se mettront sur sa route. Il peut en effet également se mettre en boule en plein saut, façon Sonic, et fait d'ailleurs preuve comme ce dernier d'une grande agilité. Il peut courir à fonds la caisse et surtout planer, de deux façons. Soit en appuyant sur bas et saut après un premier saut pour plonger et remonter immédiatement, parcourant ainsi quelques mètres dans les airs. Ou alors, à l'aide du bouton A et d'une direction, il s'élance bras en avant façon Superman, mais ici il lui faut tout d'abord effectuer une chute en piqué avant de pouvoir redresser la barre et voler latéralement ou même vers le haut s'il a pris assez d'élan. Tout ceci peut sembler un peu compliqué à mettre en oeuvre et c'est en partie vrai. Si les mouvements de base sortent sans problème et assurent une progression agréable pendant les 1ers niveaux, le vol qu'il faut impérativement maitriser ensuite risque de faire lâcher le pad aux moins persévérants tant la manoeuvre peut se révèler délicate. Dommage car en dehors de ça, Zero a peu de défauts. On peut certes lui reprocher une détection des collisions un peu approximative parfois et des ennemis un peu trop agressifs qui attaquent par surprise, mais sinon c'est superbement réalisé, et le level design est efficace (bien que classique) avec ses nombreux bonus plus ou moins cachés à aller découvrir un peu partout (il n'y a pas de timer) en exploitant les mouvements aériens du héros.
On a souvent tendance à classer les titres de plate-forme de l'ère 16 bits tentant d'imposer un héros "cool" à la Sonic comme des jeux de seconde zone. Mais Zero est vraiment soigné en tous points et mérite votre intérêt. Personnellement, je n'arrive pas du tout à maitriser le vol du héros, ce qui rend de nombreux passages trop difficiles à mon gout mais que ça ne vous empêche pas de l'essayer.
Assez Bien

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-12-29 22:00
ton blog me manque déjà... qu'est-ce que ça sera quand il sera fini...
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Erhynn Megid
Pixel planétaire


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13043
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2013-12-29 22:42
Je crois qu'il reste un jeu de Zombies . Zoop, je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu une pub pour le jeu dans les différents. Je n'y ai jamais joué.

Pour Zool, on m'en a souvent parlé de la part des possesseurs d'Amiga comme étant le "Sonic" Killer. A l'époque je n'avais joué qu'à la version Master System de Sonic, et je préférais déjà Sonic à Zool, que je n'ai pas trouvé super maniable ni doté d'un level design aussi accrocheur que celui de Sonic.
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?



Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3272 messages • page
1 ... 150151152153154155156 ... 164




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)