Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3272 messages • page
1 ... 148149150151152153154 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Django
Pixel visible mais rikiki


Joue à Beaucoup de jeux rétro ^^

Inscrit : May 29, 2013
Messages : 88
De : Duras, Lot et Garonne

Hors ligne
Posté le: 2013-09-23 00:30
World Soccer, ou l'exemple type de l'exploitation à outrance du mode 7! Au point que ça ne ressemble plus à grand chose. Trop d’esbroufe!!!

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-09-29 14:46
Waialae Country Club / Waialae no Kiseki
(T&E Soft - 1991)



Ce jeu de golf reprend exactement le même moteur graphique que le 1er Harukanaru Augusta avec tout ce qu'il comprend de qualités et de défauts. A savoir des graphismes corrects et un aspect simulation poussé mais des menus austères, une prise en main un peu plus délicate que d'autres titres du genre et surtout une lenteur d'affichage qui peut sérieusement déplaire, surtout quand on souhaite changer la direction vers laquelle on souhaite frapper. Les parcours proposés sont issus de vrais cours de golf présents sur l'archipel de Hawai.
Moyen


Wicked 18 Golf / Devil's Course
(T&E Soft - 1993)



Toujours réalisé par T&E Soft, ce jeu de golf emprunte cette fois le moteur du second épisode de la série Harukana Augusta. Disposant également toujours d'exactement la même interface, les mêmes menus, les mêmes modes de jeu et le même gameplay que quasiment tous les autres titres de l'éditeur (avec cette satané croix à arrêter au bon moment sur la balle pour définir le point d'impact : pas évident), Wicked 18 Golf se distingue tout de même de ses frangins par le fait qu'il propose des parcours imaginaires et assez fantaisistes avec des passages dans des canyons ou des crevasses remplies d'eau un peu partout tandis qu'on peut observer des rochers flottant dans les airs dans le décor. Mais il est bien dommage que T&E Soft ait fait les choses à moitié en ne proposant pas la même fantaisie dans les menus ou les caddies qui nous accompagnent. Reste donc un jeu qui, comme ses clones, est porté sur la simulation et est assez intéressant mais pas très "fun" et surtout très lent.
Moyen


World Masters Golf
(Arc / Virgin - 1995)



Sorti assez tardivement et exclusivement en Europe, ce jeu de golf est une simulation bien sérieuse et techniquement très ambitieuse. Le terrain est ainsi représenté en 3D et, après la frappe, le déplacement de la balle est montré selon différents angles de vue assez spectaculaires, d'abord avec un vrai déplacement en 3D au cœur du décor, puis avec une vue de dessus utilisant le mode 7 de la console pour effectuer un effet de zoom. Ca en jette (pour l'époque), mais ça ne sert pas forcément le gameplay. On se souvient ainsi que, dans certains autres jeux de golf Snes utilisant la 3D, il fallait patienter lorsqu'on voulait changer la direction de sa frappe, afin que la console "calcule" le nouveau décor à afficher. Pas de problème ici : on peut déplacer un curseur pour choisir la direction de sa frappe, mais l'angle de caméra reste fixe. Pour bien voir dans quelle direction on espère frapper, il faut donc passer par un menu et afficher une carte. Ce n'est pas très pratique, et nécessite pas mal de préparation avant chaque frappe. De toute façon, on n'est clairement pas ici dans un jeu de golf "arcade" : il faut un peu de doigté pour bien frapper en arrêtant au bon moment les curseurs sur la jauge de puissance. Bien plus que dans d'autres jeux, le moindre écart provoque l'envoi de la balle à un endroit bien différent que celui qu'on espérait atteindre !
Au niveau des options et modes de jeu, 4 cours différents aux décors variés sont proposés, des tournois et matches simples, et un éditeur de joueur (on choisit son nom, apparence et ses clubs).
World Masters Golf est un jeu de golf sérieux, qui se veut très réaliste, avec une réalisation qui essaie d'en mettre plein la vue mais qui a pris forcément un gros coup de vieux par rapport à une 2D plus "cartoon". A essayer, pour les amateurs.
Moyen


World Class Rugby
(Denton Design / Audiogenic / Imagineer - 1993)



Egalement vendu sous le nom de "Serge Blanco" en France, ce jeu de rugby nous vient du monde des micro-ordinateurs 8 et 16 bits au sein duquel il constitue une référence du genre. La conversion Snes, assez paresseuse, risque cependant de décevoir un peu avec sa réalisation à la traine, que je trouve personnellement inférieure à celle de la version Amiga. Les sprites sont mal animés et l'ambiance sonore particulièrement triste. Le gameplay est pas trop mal : on peut faire des passes dans plusieurs directions en fonction du bouton utilisé, et se jeter à terre ou tackler en défense. Les mêlées et les coups de pied de transformation sont là également. Pour tout ce qui est coup de pied d'ailleurs, un ballon de rugby apparait dans une petite fenêtre avec un viseur à placer au bon endroit comme dans les jeux de golf. L'action sur le terrain est rapide et pas trop confuse mais je trouve les passes trop imprécises (il y a peut-être quelque chose que je n'ai pas compris pour bien les réaliser).
Les options sont nombreuses et se sélectionnent grâce à un menu bourré d’icônes parfois pas très claires. Plusieurs niveaux de difficulté sont présents pour le CPU et on peut éditer ses équipes (noms et couleurs des maillots). On peut également agir sur la force du vent. On incarne les équipes nationales mais les noms sont fictifs (sauf Blanco dans la version française).
Vu le faible nombre de jeux du genre, on peut se laisser tenter à essayer ce titre, mais mieux vaut lui préférer sa suite, même si elle est uniquement en japonais.
Moyen


World Class Rugby 2
(Denton Design / Misawa - 1994)



Cette suite uniquement sortie sur le marché nippon met en scène les équipes du championnat japonais. Il s'agit dans les grandes lignes du même jeu que le premier épisode, avec la même maniabilité et le même système d’icônes pour les menus, mais de nombreux ajustements de gameplay rendent la pratique de ce titre beaucoup plus amusante. Les joueurs se déplacent plus vite, les passes sont plus précises, les tackles plus percutants, et une musique dynamique achève de mettre la pêche à ce jeu plutôt amusant. De nombreux défauts du 1er titre sont corrigés comme par exemple la disparition des temps d'attente insupportables lors des touches (le temps que les joueurs se mettent en place). Reste malheureusement un petit problème : le jeu est atrocement moche, encore plus que le 1er épisode, surtout au niveau des sprites. Mais si vous parvenez à surmonter sa médiocrité visuelle, essayez ce jeu de rugby arcade et rigolo, ça change un peu des jeux de football. Les textes en japonais ne posent pas vraiment de problème.
Assez Bien

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32910
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-09-29 20:41
rhaaa il en reste encore beaucoup des jeux de golf ? je pensai qu'on en avait fini
_________________

Image


François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2314

Hors ligne
Posté le: 2013-09-30 11:12

Citation :
Wings 2 / Blazing Skies / Sky Mission
(Namco Hometek - 1992)


Ah, celui-là je l'ai énormément pratiqué, que ce soit à l'époque de sa sortie ou sur ému. Pas un chef d'oeuvre, c'est vrai, pas super jouable non plus, et j'ignorais la parenté Amiga du titre -- mais attachant malgré tout, quand on se donne la peine d'y passer du temps. En fait, c'est le problème avec ce genre de jeux : il faudrait à chaque fois pouvoir se donner le temps de les apprivoiser ; or le temps nous fait tellement défaut, contrairement aux bons jeux...

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2013-09-30 13:47
Content de revoir François. Ton passage ici signifie-t-il que ton crépuscule d'il y a quelques années n'en a jamais été totalement un ?

  Voir le site web de Lyle
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2314

Hors ligne
Posté le: 2013-10-01 11:43
Citation :
Le 2013-09-30 13:47, Lyle a écrit :

Content de revoir François. Ton passage ici signifie-t-il que ton crépuscule d'il y a quelques années n'en a jamais été totalement un ?



Comme toujours, il y a des hauts et des bas... Au fait, je te rappelle que je suis déjà repassé sur le forum, il y a quelque temps !


Cette fois, le "haut" me semble un peu plus durable. Reste à le concrétiser par quelques articles...

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3722

Hors ligne
Posté le: 2013-10-01 16:29
[sorry pour le off topic. Surtout que ça fait une paye que j'ai pas réagi aux notices de Seb]

Je peux comprendre les hauts et les bas, parce que j'ai moi-même besoin, régulièrement, de faire un break. Mais je pense pas que j'arrêterai un jour complètement de jouer. En tout cas sur PC, à des anciens titres.

  Voir le site web de Lyle
François
Pixel monstrueux


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 2314

Hors ligne
Posté le: 2013-10-03 10:58   [ Edité le: 2013-10-03 11:53 ]
Revenons au sujet du topic avec un titre brûtalisé, massacré, torturé présenté en page 16 : Cliffhanger.

Il y a deux jours, je n'ai pas résisté à l'envie de revisionner cet excellent nanar -- je dis bien "excellent" puisqu'il n'est pas si mauvais que ça, et il en va de même pour son adaptation vidéoludique. Le premier contact avec les montagnes de Cliffhanger a pourtant de quoi refroidir -- oh-oh, blague -- avec des ennemis limite intouchables, le temps de réaliser qu'en dépit de son attirail de coups à la Final Fight, Cliffhanger s'aborde avant tout comme un Double Dragon : on évitera donc soigneusement d'attaquer les ennemis de face, sauf en étant équipé du couteau ou de la mitraillette. A partir de là, se déroule un bon jeu aux tableaux et aux actions variées, pas le chef d'oeuvre du siècle hein, mais qui vaut mieux à mon avis que sa réputation de daube. Un seul bémol : la musique est à vomir (hé, "bémol","musique" : re-gag ! Je suis décidément trop bon, AMHA )

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-10-12 15:46
Je suis content de te voir repasser par ici François, et tes avis sont toujours les bienvenus, surtout quand ils se tournent vers des jeux sur lesquels peu de joueurs se donnent la peine de se pencher !

Bon, chez vous je sais pas, mais chez moi il fait super froid, ce qui m'inspire les présentations ci dessous ... (en même temps, plus trop le choix, on arrive au bout des "W" )



Wakuwaku Ski Wonder Shoot
(Human - 1995)



Ce jeu est un clone de Super Mario Kart mais il remplace les personnages Nintendo sur leurs petites voitures par des skieurs tout mignons. Le défilement de la piste en mode 7, et les bonus (armes) à utiliser avec un bouton sont toujours là, tout comme l'écran splitté mais ici uniquement lorsqu'on dispute une partie à deux joueurs, ce qui n'est possible que le temps d'un duel, pas pour tout le championnat. Ce dernier permet d'affronter les personnages dirigés par le CPU sur de nombreuses pistes aux décors variés. Niveau maniabilité, comme on pouvait s'y attendre, ça glisse ! De ce fait, le jeu est difficile à maitriser et ce dès les premières courses, d'autant que les autres concurrents ne font pas de cadeaux (trois niveaux de difficulté sont présents). Ensuite, des obstacles viendront s'ajouter et il faudra parfois faire usage du bouton de saut.
Au niveau des options, on trouve un time-attack dans lequel il faut également passer entre des portiques en plus des modes championnat et duel. Plus étonnant, on a également un éditeur de circuits et de personnages.
La réalisation n'est pas mauvaise mais sans éclat, tandis que la maniabilité délicate et le niveau de difficulté élevé ne rendent pas franchement ce titre très accessible. A essayer éventuellement, mais personnellement je n'ai pas aimé.
Moyen


Wayne Gretzky and the NHLPA All Stars
(Time Warner - 1995)



Lorsqu'on est un jeu de hockey sur glace et qu'on porte le nom d'un des plus grands joueurs de tous les temps, on a plutôt intérêt à assurer. C'est le cas ici avec une simulation bien réalisée montrant le terrain de profil. Les équipes sont celles du championnat NHLPA avec les vrais joueurs dont on peut redéfinir les noms ou la couleur des maillots ou changer d'équipe si on le souhaite. Les options et modes de jeu sont très nombreux avec divers championnats, un mode "jeu immédiat" pour ceux qui ne veulent pas perdre de temps, et plusieurs entrainements (libre, face-off, duel face au gardien). On peut régler le jeu en arcade ou simulation (influe sur fautes sifflées, blessures ...), permettre ou non les bastons et les fautes, voir même réduire l'inertie des déplacements (mais là ce n'est plus du hockey sur glace).
Le jeu lui même tourne bien, passes et tirs se font sans problème. La réalisation est correcte, l'ambiance sonore bien présente et les graphismes moyens mais lisibles. Seules les animations déçoivent par rapport aux titres de Electronic Arts. Mais il y a plein de petits détails sympa comme le "face-off" qui se déroule en plein écran ou des mini vidéos qui s'affichent dans de petites fenêtres après un but marqué.
Jouable à 4, complet et correctement réalisé, c'est un jeu à mettre de coté si vous êtes fans de la discipline.
Assez Bien


Winter Olympic Games : Lillehammer 94
(Tiertex / US Gold - 1993)



Voici le jeu officiel des Jeux Olympiques d'hiver de Lillehammer en 1994, une fois encore confié à Tiertex et US Gold (voir la version été : "Olympic Summer Games Atlanta 96"). 10 épreuves sont disponibles mais 4 d'entre-elles sont quasiment identiques : descente, slalom spécial, super G, et slalom géant. Il nous reste le bobsleigh et la luge, qui se jouent exactement pareil là encore, le patinage de vitesse, le ski acrobatique, les bosses et le biathlon. La qualité de chacune est variable mais jamais très élevée. Le problème des épreuves de slalom, c'est une vue isométrique bien trop rapproché qui empêche de voir ou se trouvent les portes ! C'est totalement injouable. Le comportement du bobsleigh et de la luge est étrange et lourdingue, rendant cette épreuve pas franchement amusante. Dans les bosses et le ski acrobatique, il s'agit d'appuyer sur des touches au bon moment : c'est laid et limité. Le bourrinage de boutons est au programme du patinage de vitesse : il faut aimer. Reste le biathlon, plutôt sympa : il faut faire "gauche-droite" en rythme pour avancer, puis diriger un viseur "qui tremble" à aligner sur les cibles. Moche, mais assez amusant.
Nous avons donc une épreuve sur dix de valable au programme de ce titre techniquement décevant.
Mediocre


Winter Gold / FX Skiing
(Funcom / Nintendo - 1996)



Remis dans le contexte de l'époque, Winter Gold est l'un des jeux les plus impressionnants de la Snes. Dès l'intro, on est soufflé par un mélange de vidéo vectorielle et de 3D polygonale magistralement mis en scène sur une musique techno bien dans l'air du temps. Réalisé par des norvégiens dont certains sont issus de la scène "démo" (l'un des responsables de la célèbre démo Amiga "State of the Art" a bossé sur le jeu, ce qui explique les similitudes entre cette démo et l'intro), Winter Gold est donc une simulation de sports d'hiver utilisant un moteur 3D qui tourne grâce à la puce "Super FX" déjà embarquée dans Starfox. 6 épreuves sont disponibles : le bobsleigh, la descente, le saut à ski, le ski acrobatique, la luge, et une épreuve ou il faut réaliser des figures en snowboard à l'intérieur d'un "U". Graphiquement le jeu est vraiment impressionnant et visuellement différent de tous les autres jeux du genre sortis sur consoles 8 ou 16 bits. La jouabilité est dans l'ensemble correcte mais varie grandement entre les épreuves. Par exemple le slalom est agréable et abordable, bien que l'animation soit un peu trop lente à mon gout. Le jeu de snowboard en revanche demande d'appuyer sur les boutons avec un timing assez serré et laisse peu de place à l'erreur. On peut participer à un tournoi en affrontant le CPU ou des amis (à tour de rôle), ou s'entrainer à chaque épreuve.
Son gameplay n'est pas parfait et sa réalisation n'en jette plus autant après tout ce temps (quoique), mais pour les fans de la console, c'est une curiosité à essayer, ne serait-ce que pour l'intro ! C'est de toute façon certainement le meilleur titre du genre sur Snes. Attention, quelques plantages à signaler sous certains émus.
Assez Bien

  Voir le site web de Sebinjapan
nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2013-10-12 16:38
Winter Olympic Games : Lillehammer 94 Celui là j'y jouais sur mon Pc !!

Je cherchais son nom depuis un moment, merci Seb !

Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-10-12 17:01
Citation :
Le 2013-10-12 15:46, Sebinjapan a écrit :
Wayne Gretzky and the NHLPA All Stars
(Time Warner - 1995)



Assez Bien


Étonnant que tu ne lui mettes pas un "Bien" avec la description que tu en fais ?

Citation :
Winter Gold / FX Skiing
(Funcom / Nintendo - 1996)



Remis dans le contexte de l'époque, Winter Gold est l'un des jeux les plus impressionnants de la Snes. Dès l'intro, on est soufflé par un mélange de vidéo vectorielle et de 3D polygonale magistralement mis en scène sur une musique techno bien dans l'air du temps. Réalisé par des norvégiens dont certains sont issus de la scène "démo" (l'un des responsables de la célèbre démo Amiga "State of the Art" a bossé sur le jeu, ce qui explique les similitudes entre cette démo et l'intro), Winter Gold est donc une simulation de sports d'hiver utilisant un moteur 3D qui tourne grâce à la puce "Super FX" déjà embarquée dans Starfox. 6 épreuves sont disponibles : le bobsleigh, la descente, le saut à ski, le ski acrobatique, la luge, et une épreuve ou il faut réaliser des figures en snowboard à l'intérieur d'un "U". Graphiquement le jeu est vraiment impressionnant et visuellement différent de tous les autres jeux du genre sortis sur consoles 8 ou 16 bits. La jouabilité est dans l'ensemble correcte mais varie grandement entre les épreuves. Par exemple le slalom est agréable et abordable, bien que l'animation soit un peu trop lente à mon gout. Le jeu de snowboard en revanche demande d'appuyer sur les boutons avec un timing assez serré et laisse peu de place à l'erreur. On peut participer à un tournoi en affrontant le CPU ou des amis (à tour de rôle), ou s'entrainer à chaque épreuve.
Son gameplay n'est pas parfait et sa réalisation n'en jette plus autant après tout ce temps (quoique), mais pour les fans de la console, c'est une curiosité à essayer, ne serait-ce que pour l'intro ! C'est de toute façon certainement le meilleur titre du genre sur Snes. Attention, quelques plantages à signaler sous certains émus.
Assez Bien


De fait, c'est très impressionnant pour de la Super Nes :


_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32910
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-10-12 21:01
Justement je me disai qu'il fallait que j'ouvre un topic, tes tests vont me permettre de lancer le debat

A part les jeux officiels des JOs, ca se voit plus trop les jeux multi sport. C'est dommage nan ? moi j'aimai bien ces petites compils où on pouvait tater pleins de discipline différentes et flingués nos sticks
_________________

Image


nicko
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0004797 pts.

Inscrit : Jan 15, 2005
Messages : 7541

Hors ligne
Posté le: 2013-10-12 23:58
Citation :
Le 2013-10-12 15:46, Sebinjapan a écrit :
Winter Gold est donc une simulation de sports d'hiver utilisant un moteur 3D qui tourne grâce à la puce "Super FX" déjà embarquée dans Starfox.


Le jeu utilise en fait le Super FX-2, celui qui a permis de faire Yoshi's island et Doom

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 15:03
On termine les W avec le meilleur jeu du lot, suivi d'un petit bilan :



Wild Guns
(Natsume - 1994)



Cabal au far-west : c'est ainsi que peut se résumer Wild Guns. Jouable à deux simultanément, ce jeu nous permet d'incarner un cowboy ou une demoiselle habile du révolver pour canarder des hordes d'ennemis. Les héros sont vus de dos et peuvent se déplacer latéralement : le niveau étant plus large qu'un écran, il se dévoile par un scrolling. Lorsqu'on appuie sur Y, on tire vers l'endroit du décor sur lequel est posé le viseur, si on laisse appuyé Y, on ne dirige plus son perso mais le viseur en question. B sert à sauter, ce qui permet d'esquiver des attaques ennemies. Il est possible d'effectuer des double-sauts. Enfin appuyer sur X déclenche l'explosion d'une bombe pour nettoyer l'écran. Mais d'autres attaques sont possibles, en tapotant le bouton Y par exemple, on se concentre pour utiliser une attaque spéciale. On peut également frapper un ennemi arrivant au contact de cette manière. Le jeu oblige à être toujours en mouvement et à avoir un oeil partout tandis qu'on traverse de nombreux niveaux se déroulant dans les décors typiques du far-west (la ville, le saloon, le train, le canyon, la mine d'or ...) et se concluant par un boss dont il faudra bien retenir les "patterns" d'attaque pour savoir quand esquiver et quand riposter.
L'univers de Wild Guns mêle le steampunk au western, avec la présence de machines à vapeur destructrices, voir même de mechas ! Le tout est mis en valeur par une superbe réalisation qui fait honneur à la 2D de la Snes. Des couleurs biens choisies, un design efficace, des animations soignées et des musiques à propos, tout est là pour appuyer au mieux l'action.
Wild Guns est un jeu d'action très efficace. Parfaitement calibré dans son rythme et sa difficulté, il aurait pu sortir tel quel en salle d'arcade et connaitre un grand succès. Il est d'ailleurs normal de le comparer avec Blood Brothers, le titre des auteurs de Cabal sorti en 1990 et auquel Wild Guns ressemble énormément (même principe et univers western). Et force est de constater que les sensations de plaisir ludique et les bonnes idées de game-design, voir de design tout court, sont largement plus nombreuses du coté du titre de Natsume. Ce qui ne remet en rien en cause la qualité de Blood Brothers très bon également.
A noter également la présence d'un mode "versus", avec des niveaux spécifiques, dans lequel on ne peut déplacer que son viseur et ou il faut faire plus de points que son adversaire (qui peut être contrôlé par le CPU). Un indispensable de la console (mais bonne chance pour le trouver à un prix raisonnable !).
Tres Bien

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 15:05
Les softs à retenir :


Tres Bien

- Wild Guns : superbe jeu de tir dans un Western steam-punk.

Bien

- Wonder Project J : jeu d'aventure / réflexion très original ou il faut "éduquer" un petit garçon robot.

Assez Bien

- Wario's Woods : puzzle game assez original et complexe.
- Wayne Gretzky : pour ceux qui cherchent un jeu de hockey sur 16 bits.
- Weapon Lord : jeu de baston 2D occidental très ambitieux et complexe.
- Wild Snake : puzzle game à la Tetris. Simple et addictif.
- Winter Gold : à mon avis, le meilleur jeu de glisse sur Snes.
- World Class Rugby 2 : un jeu de rugby compétent sur 16 bits.
- Wrecking Crew 98 : un classique de la NES transformé en puzzle game. Inclue le (formidable) jeu original en bonus.

Moyen

- Wedding Peach : mini-jeux à pratiquer à trois. Très joli.
- Wings 2 : jeu de pilotage d'avion de la 1ère guerre mondiale. Plein de défauts mais reste sympathique.

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 18:19
Plus que X, Y et Z (comme dirait Chantal Goya) !!!
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Kaede
Pixel visible depuis la Lune


Inscrit : Mar 06, 2002
Messages : 5255

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 18:26   [ Edité le: 2013-10-20 18:26 ]
Un travail de titan, ça (non pas le fan d'Amiga)
Pour l'instant tu as balayé les ROMsets toutes régions confondues, c'est bien ça, Seb ?

RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Exoprimal, Ghostwire Tokyo

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 32910
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 21:37
Citation :
Le 2013-10-20 18:19, Thezis a écrit :
Plus que X, Y et Z (comme dirait Chantal Goya) !!!


ca doit pas representer grand chose si ?
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-10-20 22:15
Citation :
Le 2013-10-20 18:26, Kaede a écrit :
Pour l'instant tu as balayé les ROMsets toutes régions confondues, c'est bien ça, Seb ?

Oui, toutes les régions y sont, sauf peut-être d'éventuels jeux exclusifs à un marché particulier, comme les Monica brésiliens sur consoles Sega, mais je doute qu'il y ait beaucoup de cas du genre sur Snes, ou alors il s'agit de versions à peine modifiées d'un jeu "normal" et je les évoque rapidement dans ce cas (genre Chavez 2 / Boxing Legends of the Ring).

Les X seront traités en une fois, il n'y en a que 5. Les Y et Z devraient nous occuper tranquillement jusqu'à la fin de l'année (peut-être un peu plus).

  Voir le site web de Sebinjapan
Florent06
Gros pixel

Score au grosquiz
0001710 pts.

Joue à Demon's Souls, Doom PS3, Hotline Miami, Toy Story 3, Picross 2

Inscrit : Jun 06, 2013
Messages : 1916

Hors ligne
Posté le: 2013-10-21 17:23   [ Edité le: 2013-10-21 17:24 ]
Quelques (très) courts avis :

J'ai bien aimé Imperium (page 52). Je ne suis pas pro de shoot'em'ups (je n'ai même pas réussi à passer le 2ème niveau malgré mes 3 tentatives), mais le fait d'avoir une petite notion RPG rend ce jeu addictif, on a envie de savoir, à chaque niveau d'EXP franchi, ce qui nous attend pour le suivant. Sinon, en effet, dommage que l'on n'a qu'une seule vie et aucun continue.

Pieces (page 94) a été pour moi l'un des jeux auquel je revenais souvent quand je pratiquais à fond l'émulation. Le principe est tout con, mais il est super addictif (concernant le mode vs CPU avec bonus et malus. Le mode juste avec les puzzles simples est assez chiant). Tu fais bien de le comparer à Shanghai, je me rappelle qu'il m'y a fait aussi penser la 1ère fois que j'ai joué à Pieces.

Blanco World Class Rugby et Winter Olympics Games : je les avais à l'époque. Le premier est sympa, mais en effet très lent. Le 2ème... ben faut aimer les Track And Field. Idem que toi, le seul mode qui me branchait vraiment est le biathlon.

Pour Astérix (page 5), je l'avais aussi et je l'aimais beaucoup. Il y a des tas de passages secrets (certains faciles à trouver, d'autres plus ardus). Le seul reproche que je ferais à ce jeu est le manque de boss de fin de niveau.

Dark Half (page 22) m'a l'air excellent, même si je ne pige pas un mot de japonais. Le côté original de ce RPG (assez sombre, on incarne un méchant, on peut tuer les villageois innocents - coucou Legacy Of Kain : Blood Omen 1) est en tout cas bien attirant.


Bravo en tous cas pour ton groblog.


Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3272 messages • page
1 ... 148149150151152153154 ... 164




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)