Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3272 messages • page
1 ... 146147148149150151152 ... 164
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8907
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-08-04 21:01
Typiquement le genre de jeux pour lesquels il faut s'armer du courage de l'encyclopédiste total pour les affronter tant ils semblent difficiles et arides. Comme d'habitude, tu es impressionnant Seb !
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Dishonored (One X) / Metro 2033 (Switch)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8697
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2013-08-04 22:23
Je ne suis pas du tout jeux de rôle, mais alors ceux issus de la micro des 80's, c'est carrément une autre planète pour moi.

Mais ce qui me fascine c'est qu'à l'époque ou des studios bossaient pour le lancement de la PS2 il restait des boîtes de développeurs qui le plus sérieusement du monde se lancent dans la production de titres venus de près de vingt ans plus tôt, sur une console morte.
J'imagine qu'il y a un minimum de business plan derrière, donc que le projet est considéré comme viable car il y a une niche de joueurs probablement intéressée.
Et je trouve ça très beau, du désintéressement total.

Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-08-04 22:44
Ces jeux sont les dingnes héritiers du JdR papier, il faut limite plus d'imagination encore qu'avec un maître du jeu. Et oui, c'est beau.

LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Zelda TOTK

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8788
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2013-08-05 01:47
1996 c'etait la fin de la console en Occident oui... Mais on ne rappelera jamais assez a quel point il y a eu des titres fabuleux au Japon cette annee-la, surtout en RPG: Seiken Densetsu 3, Tengai Makyo Zero, Super Mario RPG, Bahamut Lagoon, Masô Kishin, Romancing Saga 3, Street Fighter Zero 2, Front Mission Gunhazard, Kirby Deluxe, Fire Emblem, Treasure Hunter G, Donkey Kong 3 ... La SFC a vraiment eu une seconde vie a ce moment-la, mais on est completement passe a cote en Occident
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8907
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-08-05 10:30
Citation :
Le 2013-08-05 01:47, LVD a écrit :
La SFC a vraiment eu une seconde vie a ce moment-la[...]


Et qu'est-ce qui explique ce phénomène ?
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-08-05 10:47   [ Edité le: 2013-08-05 10:52 ]
Ben la N64 n'était pas emcore en vue, donc normal que la SFC ait continue.

Et puis l'epoque n'était pas la même, plusieurs generations de consoles cohabitaient sans soucis, même au sein d'un même fabricant.

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10808

Hors ligne
Posté le: 2013-08-05 13:14
Qu'est-ce qui différencie "Wizardry" des "Dungeon Master" ou "Eye of the Beholder"? Parce que ce sont des jeux qui se jouent très bien, et "Legend of Grimrock" qui en reprend le principe est sorti en 2012 aussi. Il y a vraiment un gouffre (combats au tour par tour, etc.)?
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-08-05 13:38
Wizardry c'est du tour par tour les combats, alors que Dungeon Master c'est du temps reel.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-08-11 11:18
Wizap : Ankoku no Ou
(ASCII - 1994)



Voici un J-RPG à propos duquel je n'ai pas grand chose à dire, n'ayant pas trouvé d'information sur le net et n'ayant pas réussi à aller très loin. On commence en dirigeant un jeune-homme dans une forêt. Après s'être un peu promené sans rencontrer personne, on finit par chuter du haut d'une falaise, puis on pénètre dans une ville. A ce moment, l'habituelle vue de dessus laisse la place à une illustration de la ville et on déplace un pointeur vers le bâtiment ou on désire se rendre, comme le château, l'armurier ou l'auberge. C'est un système qui sera repris dans Dark Law du même éditeur. Et ensuite ? Je ne sais pas trop. On rencontre des personnages dont le (joli) portrait s'affiche au milieu de l'écran pendant les dialogues, mais j'ai beau sélectionner tous les choix possibles, impossible de faire progresser l'intrigue. Ainsi, il m'a même été impossible de déclencher un combat et j'ignore comment se déroulent ces derniers. Désolé pour cette présentation très peu instructive


Wondrous Magic
(ASCII - 1993)



Dans ce jeu de rôle japonais se déroulant dans un monde d'heroic-fantasy, on suit le destin d'une jeune magicienne qui part en voyage pour trouver un moyen d'arrêter un sorcier maléfique. Jusqu'ici, rien de bien nouveau. Mais le jeu se démarque tout de même sur plusieurs points. D'abord par sa représentation. En extérieur, on verra ses personnages de déplacer de dessus mais avec une perspective un peu isométrique les plongeant au coeur du décor (pas très joli malheureusement). Dans les villes et les villages, on observe une carte à partir de laquelle on choisit sa destination (une maison, un magasin, le château ...), ce qui nous mène à une illustration plein écran et à des choix de dialogues.
L'autre originalité, c'est le système de combat qui se déroule en temps réel. Les protagonistes combattent automatiquement mais on peut influer sur leurs actions et les sorts qu'ils utilisent en appuyant sur les boutons du pad. A noter que les boutons L et R permettent aux héros de pivoter sur eux-mêmes car les monstres attaquent de tous les cotés.
Difficile d'en dire plus sur ce jeu entièrement en japonais dont l'interface assez lourde (nombreux menus) ne facilite pas la navigation.


War 2410
(Advanced Productions - 1995)



War 2410 est un petit wargame futuriste produit par une obscure société de développement américaine. Je dis "petit wargame" car il s'agit d'un jeu "budget" vendu à bas prix dans les solderies de l'époque. On ne s'étonnera donc pas forcément de se retrouver devant un titre techniquement limité, à la présentation très frugale. Une seule musique et des graphismes plutôt laids sont au programme.
Le jeu lui même se joue au tour par tour : le joueur déplace ses unités sur la carte, puis le CPU en fait de même (on ne peut pas jouer à deux). Le terrain a une influence sur les déplacements et la caractéristique de défense. Chaque unité se déplace d'un nombre de cases plus ou moins élevé et peut attaquer avec une portée plus ou moins importante. La gameplay de base est donc similaire à Super Advance Wars, mais sans possibilité de faire évoluer ses troupes et avec beaucoup moins d'unités et de possibilités. Lorsqu'on attaque, on peut observer une petite scène de combat, tandis que l'adversaire contre-attaque systématiquement. Les premières cartes sont très petites (un seul écran) mais s'agrandissent au fur et à mesure des missions. Tout se joue avec un curseur qu'on déplace au pad, le bouton R servant à accélérer son mouvement (heureusement, tout est très lent dans ce jeu sinon).
War 2410 est un titre dont les ambitions sont à la mesure de son faible prix de vente. Certes distrayant, mais moche et limité.
Moyen


War 3010 : The Revolution
(Advanced Productions - 1996)



La suite de War 2410 est toujours un wargame au tour par tour ou le joueur affronte le CPU en déplaçant des unités sur une carte. Mais cette fois tout se déroule dans l'espace et ce sont des vaisseaux spatiaux qui se tirent dessus à coup de canons laser. Le titre est toujours limité techniquement, même si le design soigné (mais "inspiré" de séries comme Star Trek) des vaisseaux qui apparaissent lors des cut-scènes montrant les attaques contraste avec la carte vraiment très laide. L'ambiance sonore est toujours ultra-succinte. Au rayon des nouveautés, on a maintenant des possibilités supplémentaires (à partir des missions 4 et 5). D'abord, on peut envoyer un éclaireur sur certaines planètes afin d'acquérir leur technologie (concrètement, ça donne accès à des upgrades de moteur / armes pour se déplacer de plus de cases ou améliorer ses dégâts). Ensuite, on peut capturer des bases spatiales qui servent ensuite à produire de nouvelles unités. Mais attention, on recommence à zéro à chaque nouvelle mission.
En bonus, des codes permettent d'accéder à 2 missions spéciales (en forme de plateau d'échec et de jeu de dames) et à un petit jeu d'action : un clone de Space Invaders complètement loupé qui vous fera amèrement regretter le bon vieux Taito de 1978 ...
Aussi limité soit-il, War 3010 est loin d'être mauvais : les missions sont intéressantes, avec parfois des stratégies spécifiques à mettre en oeuvre (faire une diversion avec un vaisseau pendant que le reste de la flotte contourne les ennemis pour s'emparer d'une station spatiale qui se trouve de l'autre coté de la carte). A essayer si vous êtes fans du genre et que vous n'avez rien d'autre sous la main (mais c'est que vous avez mal cherché !!).
Moyen


Wonder Project J
(Almanic / Enix - 1994)



Dans ce très joli jeu relativement peu connu, on est invité à prendre en main l'éducation d'un Pinocchio du futur. En effet, dans un monde mélangeant campagnes verdoyantes et usines de robots, et contenant des éléments "steampunk", un ingénieur nommé Gepetto vient de mettre au point un nouvel androide ayant l'apparence d'un petit garçon : Pino. Mais il est arrêté et jeté au cachot par les gardes du roi pour une raison inconnue. Il n'a malheureusement pas eu le temps de "programmer" sa dernière création, et ce sera au joueur de s'en charger afin de faire en sorte qu'il devienne un petit robot bien élevé accomplissant toutes les actions qu'on attend de lui. Il devra ainsi rendre service à ses co-citoyens, puis sera embarqué dans une intrigue plus complexe dans laquelle les relations pacifiques entre humains et robots sont remises en cause.
Wonder Project J est un mélange de jeu d'aventure et de puzzle-game. Il est divisé en plusieurs chapitres, chacun correspondant à une "épreuve" que doit réussir Pino. On interagit avec ce dernier par l'intermédiaire de la petite fée-robot Tinkle. Tinkle correspond en fait à un pointeur qu'on dirige ou on le souhaite sur l'écran. On peut ainsi montrer à Pino ou il doit aller (de plus en plus de lieux sont accessibles) et les objets ou personnes avec lesquels on veut qu'il interagisse. Ensuite, suivant son action, on peut le féliciter ou le gronder. En fonction de ce qu'il réalise, Pino voit ses caractéristiques modifiées (force, intelligence, agressivité ...). Lorsqu'on estime que Pino est prêt, on lui dit d'aller à l'endroit ou l'attend son "épreuve". Là, tout se déroule automatiquement, on n'est que spectateur. Si Pino réussit, on passe au chapitre suivant, sinon, on doit continuer à l'éduquer et re-tenter. Par exemple, au tout début du jeu, Pino doit lancer une balle sur un autre robot. Pour cela, il faudra déjà lui apprendre à lancer la balle et lui faire faire des exercices physiques afin d'augmenter sa force. Tant que Pino n'est pas bien éduqué, il va aléatoirement effectuer tout un tas d'actions différentes avec tout ce qu'il rencontrera : au joueur de lui indiquer ce qui est "bien" (et qu'il devra donc re-faire) ou "mal" (pour qu'il ne le re-fasse plus).
En plus de son concept original, qui ressemble à celui utilisé dans Pacman 2 : The New Adventures, Wonder Project J est remarquable grâce à son design graphique et à sa réalisation très soignée. Les animations en particulier sont très réussies, et également très nombreuses. Par exemple, pour ouvrir une simple porte, Pino effectuera aléatoirement des tas de gestes différents. Il l'enverra valser d'un coup d'épaule, tentera de crocheter la serrure ou se mettra à genoux devant en disant "sesame" ! De même le petit garçon prend vie sous nos yeux en marchant, courant, glissant, tombant, se cognant contre les murs, en jouant avec les animaux, en se mettant accroupis pour observer le sol ... etc ...
Inédit hors du Japon mais entièrement traduit (en anglais ou français) par des fans, profitant d'une maniabilité très correcte grâce à la gestion de la souris Nintendo, Wonder Project J est certes un peu répétitif, mais frais et bénéficiant d'un design vraiment charmant. A essayer si vous ne connaissez pas. Une suite est sortie sur Nintendo 64 (également réservée au marché japonais mais également traduite par des fans).
Bien

  Voir le site web de Sebinjapan
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8907
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2013-08-11 14:38
Citation :
Le 2013-08-11 11:18, Sebinjapan a écrit :
War 2410
(Advanced Productions - 1995)

War 3010 : The Revolution
(Advanced Productions - 1996)


Ca ressemble aussi à Panzer General, soit dit en passant.

Citation :

Wonder Project J
(Almanic / Enix - 1994)



C'est génial comme principe ! Un mélange de Little Computer People, Pokemon et d'un jeu d'aventure !
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-08-11 15:24
Les War m'ont l'air plutôt pas mal, je ne connaissais pas du tout.

Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-08-11 17:11
Citation :
Le 2013-08-11 15:24, Rugal-B a écrit :
Les War m'ont l'air plutôt pas mal,

Ah bon ? J'ai peut-être sur-vendu le truc là C'est vrai que j'ai trouvé ça potable en les testant. Mais objectivement, il y a TELLEMENT de jeux dans le genre qui sont bien mieux (Panzer General par exemple, même si ce dernier est un peu moins abordable).

Citation :
Le 2013-08-11 14:38, Thezis a écrit :
C'est génial comme principe ! Un mélange de Little Computer People, Pokemon et d'un jeu d'aventure !

Pokémon, je sais pas, mais LCP et jeu d'aventure, oui c'est tout à fait ça. Pour en revenir à un sujet discuté en partie rétro, c'est un jeu que j'adorerais avoir en "cart-mod".

  Voir le site web de Sebinjapan
Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-08-11 20:27
Citation :
Le 2013-07-06 14:55, Sebinjapan a écrit :

VS Collection
(Bottom Up - 1996)



VS collection est un ensemble de 4 jeux mettant en scène de petits oiseaux et jouables seul contre le CPU ou contre 1, 2 ou 3 amis en fonction des jeux. Le premier est un puzzle game jouable à trois inspiré de Magical Drop. Il faut aligner 3 œufs identiques verticalement pour les faire disparaitre.
Le second est une bagarre de boules de neige jouable à 2, avec un système qui rappelle vaguement le hit d'Infogrames "Nord et Sud" puisqu'on dirige tous ses gugusses en même temps et qu'on peut choisir d'en envoyer un ou plusieurs au front, de les faire tirer ensemble ou séparément, avec les différents boutons du joypad. Il faut bien faire attention d'être sur la neige pour que les boules qu'on tient en main grossissent (jusqu'à pouvoir les lancer) et on dispose d'un "roi" dans son équipe qui tire 3 boules à la fois (mais à courte portée).
Le 3ème jeu est un jeu de course vu de derrière avec effets en mode 7, et en écran splité. Ici il faut sauter à certains moments pour prendre de la vitesse.
Le dernier jeu est jouable à 4 et rappelle Joust de Williams : il faut percuter ses adversaires pour les envoyer voler dans le décor en espérant qu'ils vont tomber dans un gouffre en bas de l'écran.
Le programme est alléchant mais malheureusement, en plus d'une réalisation un peu limite, les jeux sont tous mal finis et surtout très mal calibrés niveau difficulté. Le CPU joue bien trop vite dans le puzzle game qui de plus manque de subtilité. Dans le jeu de course, la moindre toute petite erreur signifie que vous ne rattraperez jamais les concurrents. En revanche, dans le jeu à la Joust, on peut rester dans un coin de l'écran en attendant que les persos du CPU s'entre-tuent et gagner la partie sans rien faire. Reste les boules de neiges, assez rigolo, mais seulement le temps d'une ou deux parties. C'est surement le cas des autres titres également si on les pratique uniquement avec des joueurs humains pour les rendre supportables.
MEDIOCRE (peut-être moyen à plusieurs, mais pas plus)

Alors, je vais exagérer volontairement. Mais tu es passé à côté d'un jeu ultra fun à 4 qui préfigure tout simplement ce qu'allait être Smash Bros. trois ans plus tard. Voilà.
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-08-13 22:24
Tu peux nous en dire plus ? Il y a là dedans un mini-jeu (plusieurs ? tous ?) qui t'a vraiment plu ? Ou bien c'est le genre de jeu auquel il faut jouer pendant / après une soirée très arrosée pour vraiment l'apprécier ?

  Voir le site web de Sebinjapan
Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-08-14 12:29
En fait, via deux autres communautés rétro, on est littéralement accros à ce mode de jeu:



En y jouant à quatre avec un multitap, on s'éclate vraiment: chaque round est rapide, on peut choisir la prudence comme tactique (car parfois quand ça se bastonne à 3 on oublie le 4è mec qui joue la planque), ou se fighter en permanence de façon vraiment intense alors que globalement, il n'y a aucun coup spécial proposé et que les quatre personnages sont strictement identiques. En outre, les dix dernières secondes (qui avec le lag en durent facilement vingt...) sont d'une rare intensité pour éviter les météorites, façon rodéo. Surtout quand les quatre joueurs sont encore là...

Les "maps" sont plutôt sympa aussi, avec des variations intéressantes (la glace, les plates-formes solides à travers desquelles on ne peut pas passer, le rocher qui vient foutre sa merde, le poisson et ses projectiles qui peut te sauver d'un KO comme te pourrir une partie que tu croyais gérer), bref c'est complètement WTF et on a parfois passé des heures dessus (ayant atteint, de mémoire, le round 300 environ alors que dès le round 33, ça repart au premier vu qu'il n'y a que 32 maps).

Bref, on est complètement à fond dedans, au point de ne même pas avoir vraiment testé les trois autres modes que propose le jeu et que tu as évoqués
_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-08-14 23:12
Merci pour ce retour d'expérience Mario. J'espère avoir l'occasion de tester ce mini-jeu avec 3 autres joueurs moi aussi.

  Voir le site web de Sebinjapan
Mario86
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001260 pts.

Joue à Super Mario Kart

Inscrit : Feb 07, 2012
Messages : 2207
De : Gare de l'Est

Hors ligne
Posté le: 2013-08-15 11:43
Si un jour tu viens au championnat SMK, tu en auras forcément l'opportunité vu qu'il tourne systématiquement en backstage au moins une fois dans la semaine.


_________________

Citation :
Le 2011-06-09 14:26, petitevieille a écrit :
Ah non, si je fais venir Mario86 ici vous allez souffrir les enfants. Il est encore plus aigri que moi !


  Voir le site web de Mario86
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7781
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2013-08-18 13:12
Pour enchainer, voici une autre collection de mini-jeux, et comme pour VS Collection, je n'y ai joué que contre le CPU, donc encore une fois le jeu vaut surement plus que ce que j'en raconte si on le pratique dans les bonnes conditions ...



Wedding Peach
(KSS - 1995)



Ressemblant beaucoup à "Kingyo Chuuihou ! Tobidase Game Gakuen", Wedding Peach est un titre tout mignon, tiré d'un manga, et comportant 8 mini-jeux auxquels on peut s'adonner à 3 simultanément. On peut les choisir séparément ou bien les tirer au hasard au sein d'un mode histoire dans lequel 3 jeunes filles s'affrontent pour déterminer laquelle pourra inviter le beau gosse de l'école à aller danser. Sans surprise, les épreuves sont des jeux d'adresse et de hasard, se déroulant tous sur un unique écran. Nous avons un memory, un "whack a mole", un jeu de pêche, un jeu de tir de foire, un "UFO catcher" ... L'intérêt de chaque jeu est donc faible en sois, mais l'habillage extrêmement soigné de l'ensemble, avec de beaux graphismes, des animations un peu partout, de jolies musiques et des écrans intermédiaires sympa, tout cela donc donne envie de s'y essayer tout de même. Les contrôles sont toujours simplissimes et on comprend immédiatement ce qu'on doit faire. Un patch de traduction incomplet mais utile est également disponible pour suivre l'histoire et lire les explications données pour chaque mini jeu. Bref, un joli party-game simpliste à essayer éventuellement.
Moyen (Mieux à plusieurs)


Whirlo / Sandra no Daibouken : Valkyrie to no Deai
(Namco - 1992)



Whirlo est le nom du héros d'un jeu de plate-forme se déroulant dans un monde féérique. Ce dernier doit aller botter les fesses du grand méchant afin de secourir sa famille et son peuple tous atteints d'une maladie. Le déroulement très linéaire nous fait parcourir divers niveaux dont les paysages bucoliques ont été recouverts par la neige et envahis par les forces du mal. On combat les monstres en donnant des coups de fourche avec Y et en sautant normalement avec B. Il est aussi possible de courir en mettant deux fois vers l'avant. Jusque là tout va bien. Mais à ces commandes s'en ajoutent deux autres, en théorie sympathiques, mais assez mal implémentées. Le bouton A permet ainsi de sauter plus haut, en le maintenant après avoir couru et en le relâchant au bon moment. En se déplaçant et en maintenant le bouton X, le héros s'envole quelques instants puis part comme un missile, fourche en avant, façon Sparkster lorsqu'on relâche le bouton.
Le problème est que ces mouvements spéciaux provoquent soit un gadin soit un temps de récupération, ce qui dans les deux cas laisse le héros à la merci des ennemis, or il suffit d'être touché une fois pour avoir tout le niveau à recommencer. Résultat, on joue seulement avec sauter / frapper dans la plupart des cas, en utilisant les attaques spéciales que dans des cas ultra spécifiques ou ils sont indispensables, et encore, en se vautrant la moitié du temps, ce qui est très frustrant.
Avec son level design sans inspiration, et sa maniabilité mal fichue dont résulte une difficulté élevée, Whirlo est un jeu ou tour à tour on s'ennuie et on s'énerve. Dommage. Dans sa version japonaise, le jeu fait partie de la série des "Valkyrie" de Namco, débutée en arcade.
Mediocre


Warlock
(Trimark / LJN - 1994)



Jeu d'action/plate-forme avec un héros vu de coté, Warlock nous met dans la peau d'un magicien qui doit récupérer des runes sacrées avant qu'un sorcier ne s'en empare. On évolue dans des décors de campagne ou des vieilles bâtisses qui rappellent un peu les Castlevania (d'autant qu'on affronte ici aussi chauve-souris ou zombies) mais avec une ambiance graphique plus proche de jeux Amiga comme Shadow of the Beast. En fait ça ressemble un peu au Bram Stocker Dracula de Sony / Psygnosis, mais en mieux, je vous rassure, surtout niveau maniabilité. Mieux mais pas parfait car le personnage n'est pas vraiment facile à diriger, met un peu de temps à se retourner et ses sauts manquent de dynamisme. Le gameplay n'est pas précis en fait et on se fait souvent toucher de façon assez injuste. Heureusement on dispose d'une barre de vie assez longue, on trouve des objets de soin et le niveau de difficulté n'est pas trop élevé (j'ai fait les 3 premiers niveaux).
Notre magicien peut donc sauter, effectuer des roulades, lancer des boules de feu devant lui ou en diagonale vers le haut et utiliser quelques pouvoirs magiques nécessitant des objets comme invoquer un tremblement de terre ou se soigner. La petite originalité, c'est la présence d'une orbe dorée qui flotte autour du héros et qu'on peut projeter autour de sois en maintenant le bouton Y. Cela permet de frapper des ennemis difficiles à toucher, en théorie, mais l'attaque est lente et peu puissante.
Niveau level-design ce n'est pas fameux avec des phases de saut rares et peu inspirées et parfois de longues sections ou on ne fait qu'avancer et tirer. Graphiquement c'est très agréable, très "Amiga", je l'ai déjà dit, et c'est ce qui motive à avancer dans ce titre qui sinon ne mérite pas beaucoup qu'on s'intéresse à lui.
Moyen


Wolf Child
(Core Design / Virgin - 1993)



Wolfchild est à la base un jeu d'action sorti sur Amiga, assez réussi techniquement, et cette conversion Snes y est fidèle, dans la réalisation et le level-design (quelques petites différences toutefois, entre autre pour rendre le jeu un peu moins dur). Il manque juste l'intro en dessin animé. Dans ce titre, on dirige donc un héros vu de coté qui avance dans des niveaux représentant des lieux naturels comme des forets, ou des complexes futuristes (soit dit en passant que je trouve le design et les décors assez influencés par Strider). On peut sauter, frapper de ces poings (courte portée) ou utiliser des super bombes pas franchement efficaces en nombre limité. Mais si on trouve un bonus spécial, on se transforme en loup garou et le coup de poing devient une attaque lançant une vague d'énergie, permettant de toucher à distance. D'autres bonus permettent alors d'accéder à d'autres types de tirs. Mais attention : si on se fait trop toucher, on retrouve sa forme de base.
Sur Amiga, le jeu fut apprécié car jouable et soigné techniquement. Cependant, on pouvait déjà lui reprocher, en plus d'un niveau de difficulté trop élevé, un level design sans grande inspiration, surtout comparé avec les classiques de la machine comme Turrican ou surtout Switchblade 2 qui partage clairement avec Wolfchild le même moteur de jeu mais qui dispose de niveaux vastes misant sur l'exploration. Sur Snes, il se retrouve fort logiquement noyé au milieu de nombreux titres semblables dont certains sont de bien meilleure qualité à tous points de vue. Si toutefois vous êtes fans de l'original Amiga, essayez cette version un peu plus jouable.
Moyen


Wagyan Paradise
(Namco - 1994)



Troisième épisode Snes de cette très longue série de jeux de plate-forme destinée aux enfants (après Super Wagyan Land 1 et 2), ce titre met toujours en scène le petit dinosaure robot vert, bien décidé à concurrencer Doraemon et ses adaptations vidéo-ludiques sur le même secteur ! Le programme n'a pas changé avec de la plate-forme, un peu de shmup, et, lors des affrontements contre les boss ou les phases bonus, des tonnes de mini-jeux dont certains nécessitent de lire un peu de japonais. Plus que jamais, les situations sont très variées et les niveaux (toujours courts et très faciles) se répètent rarement. Parmi elles, on retiendra des scènes en scrolling multi-directionel forcé demandant de la précision pour ne pas heurter des murs dont le contact est mortel, des phases de plate-forme classiques dans des décors bucoliques, un mini-pachinko, un mini Marble-Madness, ou un mini jeu de basket-ball.
Le mode deux joueurs est un jeu de plateau très bien fichu ou on avance de cases en cases après avoir jeté un dé et ou on s'affronte sur des mini-jeux jouables à deux simultanément.
Très bien réalisé, jouable et ultra-varié, voici un titre de qualité destiné aux plus petits, mais de préférence aux petits japonais, certains passages nécessitant de connaitre la langue.
Bien pour la cible visée

  Voir le site web de Sebinjapan
Rugal-B
Gros pixel



Joue à Gradius FC, Mad City FC, Gun Sight FC, Macross FC

Inscrit : Apr 05, 2012
Messages : 1723
De : Saint Dizier

Hors ligne
Posté le: 2013-08-18 13:26
C'est vrai que Wolfchild et Warlock jurent graphiquement avec les autres tests de ton post. Dommage pour Sandra no Daibouken, en tant que suite de Valkyrie's il m'intéressait.

Wedding Peach aussi à l'air sympa, mais trouver des joueurs IRL est de plus en plus dur de nos jours...

LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Zelda TOTK

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 8788
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2013-08-19 01:44
J'ai pas mal joue a Wedding Peach a l'epoque avec mon frere, c'est vraiment sympa. Tout seul par contre, on se lasse trop vite.
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3272 messages • page
1 ... 146147148149150151152 ... 164




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)