les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
3259 messages • page
1 ... 50515253545556 ... 163
Auteur Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-13 18:34
Incantation
(Titus - 1996)



Quand j'ai vu le logo Titus et le petit magicien, j'ai cru que ce jeu de plate-forme était une adaptation du jeu micro Super Cauldron. Malheureusement, Incantation est beaucoup moins bien (déjà que Super Cauldron n'est pas fameux à la base ...). Par contre c'est beaucoup plus beau. Les graphismes du présent soft sont très réussis, insufflant au héros et aux ennemis une petite personalité sympathique tandis que les décors sont colorés et détaillés. La jouabilité est tout à fait correcte mais là ou ça se gâte c'est qu'on s'ennuie ferme. Il faut traverser chaque niveau (conclus par un boss) en y recherchant 3 feuilles dorées. On peut tirer, sauter et frapper au sol ce qui ne semble avoir aucune utilité dans les premiers niveaux que j'ai parcouru. Les stages sont sans imagination, le rythme est mou et, surtout, le jeu est victime d'énormément d'erreurs de game-design. Par exemple des orbes servant à se téléporter à d'autres endroits du niveau sont disposées un peu partout et il faut tirer dessus pour les activer. Sauf que certaines renvoient en arrière et qu'on les touche souvent par erreur. Ces orbes sont d'autant plus mal disposées que là ou on en aurait besoin, c'est à dire vers la fin du stage pour revenir en arrière car il nous manque l'une des 3 feuilles d'or, eh bien il n'y en a pas. Pire, certaines fins de niveau rendent le retour en arrière impossible et il faut donc se suicider. Autre exemple : les armes. On commence avec quelques petites bombinettes et on peut trouver plein d'autres trucs en route. Sauf que entre ceux qui sont redondants (couteaux et boules de feu : aucune différence) et ceux qui ne servent à rien (les espèces d'étoiles à tête chercheuses qui font trop peu de dégâts pour tuer la moitié des ennemis), c'est pas la joie !
En fait, Incantation sent le jeu pas-fini sorti à la va-vite avant Noel. L'absence de page de présentation, d'intro et d'options renforce cette mauvaise impression ! Et pourtant le jeu semble bien avoir été commercialisé tel quel aux USA. Dommage. Il faudrait éventuellement progresser pour voir si les niveaux avancés réservent quelque chose de plus interessant mais j'ai l'impression que ce jeu est un beau gâchis.
1/5


Itchy & Scratchy Game
(Bits / Acclaim - 1994)



Le chat et la souris héros du dessin animé préféré des Simpsons se retrouvent dans ce jeu de plate forme incompréhensible et injouable. On dirige Itchy la souris qui se bastonne avec Scratchy le chat (à moins que ce ne soit l'inverse) à coup de massue, de flèches enflammées et autres armes trouvées en chemin, et qui se balade à toute vitesse dans des niveaux sans fin ou l'objectif à accomplir est des plus obscurs. Notre souris peut sauter, courir, frapper et changer d'armes. Tout va à 100 à l'heure mais l'action n'est pas trépidente pour autant. Il y a peu d'obstacles à éviter (encore faut-il les différencier du décor, c'est pas évident) et le chat se laisse vite abattre. Les graphismes sont moyens quoique plutot bien animés, par contre la musique est assomante au possible.
Le jeu aurait pu être sauvé par un mode 2 joueurs en écran splitté à la Spy vs Spy. Là, chaque joueur aurait pu essayer d'anéantir l'autre tout en sautant de plate-formes en plate-formes. Malheureusement on ne peut jouer qu'en solo.
Si vous voulez donner une chance à ce jeu plutot catastrophique, prilivégiez Snes9x (bugs graphiques sous Zsnes).
0.5/5

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Forza 5, Crash Bandicoot, Luigi M3, Galaga

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24963
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 12:43
J'ai pas tout compris pour Incantation.

Le scrolling ne permet pas de revenir en arriere ? c'st dingue ce truc ^^ Et pourquoi il faut impérativement les feuilles d'or ? pour debloquer une sortie ou juste pour le score ?

Erhynn Megid
Pixel intergalactique


Score au grosquiz
0004551 pts.

Joue à Freelancer

Inscrit : Nov 22, 2003
Messages : 13045
De : Orléans

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 13:20
A chaque fin de niveau pour Incantation (ou "Hein ? Quand ? 'Tention !" comme dirait l'exorciste de François Pérusse) il y a un gros garde qui t'empêche de passer si tu n'as pas trois feuilles d'or.

Je confirme tout ce qui a été dit : ce jeu est bâclé du début à la fin alors qu'il y a quand même des trucs jolis. La fin est... comment dire... un texte et basta ! Déjà qu'il n'y a ni intro ni option...
_________________

Super Putty Squad, Mega Man 11, Bubsy 4, Sonic Mania... où est mon nouveau Turrican ?


Tonton Ben
Pixel monstrueux


Joue à HearthStone, Overwatch, Diablo III ROS, Retropie

Inscrit : Dec 05, 2003
Messages : 4257
De : Lille (le pays de la bière)

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 14:03
Citation :
Le 2009-10-13 18:34, Sebinjapan a écrit :
(déjà que Super Cauldron n'est pas fameux à la base ...)


Alors, mon tout p'tit ami, va falloir surveiller vos propos. Votre capital sympathie est en train de descendre en flèche avec ce genre d'inepties. Votre ostracisme flagrant à propos des jeux micros a déjà soulevé quelques émois ici, il ne faudrait pas que cela empire.

Je ne connaissais pas Incantation. Ca sent effectivement la béta commercialisée vite fait. Mais il y a peut-être une paternité entre Super Cauldron et ce jeu, je vais regarder ça de plus près.
_________________

Your face, your ass, what's the difference? - Duke Nukem

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 15:11
Citation :
Le 2009-10-14 14:03, Tonton Ben a écrit :
Citation :
Le 2009-10-13 18:34, Sebinjapan a écrit :
(déjà que Super Cauldron n'est pas fameux à la base ...)

Alors, mon tout p'tit ami, va falloir surveiller vos propos. Votre capital sympathie est en train de descendre en flèche avec ce genre d'inepties. Votre ostracisme flagrant à propos des jeux micros a déjà soulevé quelques émois ici, il ne faudrait pas que cela empire.

Cette parenthèse était une "spéciale dédicace" à votre égard afin de vérifier si vous faisiez toujours partie de mon fidèle lectorat. Vous conviendrez cependant que le jeu n'est pas exempt de défauts : ces derniers sont d'ailleurs mentionnés dans un excellent article consacré au jeu sur ce même site et écrit par une personne ayant bien meilleur gout que vous !
Et pour rétablir la vérité et laver mon honneur que vous salissez impunément, je vous rappelle que suis un grand défenseur devant l'éternel des jeux sur micro-ordinateur. J'avoue cependant que les productions Titus ne m'ont jamais trop enthousiasmé, surtout à cause de leur difficulté excessive ...

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 19:42
Voici un sujet qui va surrement moins déclencher de polémiques ...


Isozuri : Ritou Hen
(Pack in Video - 1995)



Voici un jeu de pêche qui affiche des graphismes chatoyants lors de son intro bercée par une très jolie musique au piano qu'on croirait tout droit sortie de Final Fantasy 6. En revanche on peut se demander ce que raconte le texte interminable (en japonais) qui défile à ce moment là. La suite du jeu est par contre des plus classiques : on dirige un bateau vu de dessus au large des cotes de quelques îles propices à la pêche. Une fois arrivé à destination, la représentation change pour passer en vue subjective et on lance sa ligne vers les bancs de poisson en indiquant une direction avec la croix. Si un poisson passe à proximité, la vue change encore une fois pour afficher les fonds sous marins ou il nous sera possible de tirer sur la ligne pour faire bouger l'appat et attirer le poisson (à condition d'avoir choisit préalablement le bon appat bien sur). Et c'est une fois que l'animal a mordu que s'engage la lutte finale !
De nombreux menus en japonais permettent de se renseigner sur les poissons, les appats, le climat ... etc ... Un jeu qui semble dans la moyenne du genre.


Itoi Shigesato no Bass Tsuri No.1
(Hal Laboratory / Nintendo - 1997)



Cet autre jeu de pêche sorti sur une Super Famicom en fin de carrière est graphiquement plaisant et semble très complet. Un tutorial permet d'ailleurs d'apprécier la maniabilité bien pensée du titre qui par l'utilisation de la croix pour déplacer la ligne, des boutons de tranche pour donner des impulsions et du bouton A pour remonter la ligne, tente de retranscrir au mieux la lutte entre le pêcheur et le poisson.
Le mode de jeu principal est un mini-RPG dans lequel on discute avec d'autres pêcheurs, on se balade pour trouver des bons coins ou lancer son hameçon, et on s'efforce de gagner de l'argent en participant à des concours pour pouvoir upgrader son matériel (ligne, moulinet, appats ...). Un mode "libre" permet simplement de pêcher sans se prendre la tête.
Le titre a la particularité d'être compatible avec le service de téléchargement Satellaview de Nintendo, ce qui permettait de prendre part à des mini scénarios qui étaient mis à disposition à l'époque.
Dommage qu'il soit tout en japonais et que les textes soient nombreux car ce titre me donnerait presque envie de m'essayer au genre ...

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Forza 5, Crash Bandicoot, Luigi M3, Galaga

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24963
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-10-14 21:44
Dingue ca, je pensais que ca datait de la DC les jeux de peches. Ils sont fous ces japs.....
_________________

Image


LVD
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0021285 pts.

Joue à Aedemphia

Inscrit : Jul 18, 2002
Messages : 7395
De : Ooita, avec mer, montagnes et forets

Hors ligne
Posté le: 2009-10-15 00:12
Je me demande meme s'il n'y en avait pas deja sur FC...
Bah, c'est comme beaucoup de simulations, si on n'est pas interesse par le theme a la base, forcement...
_________________

The fight is everything. Always seeking the next challenge. Ceremony means nothing to him


  Voir le site web de LVD
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Forza 5, Crash Bandicoot, Luigi M3, Galaga

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24963
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-10-15 13:22
Bah mon interrogation c'etait pas sur l'interet de la chose. Ce qui m'etonnait c'est que déjà à l'epoque de la SNIN on ait eut droit à un jeu de peche.

Ce genre de jeu, dans mon optique, tu les sors quand y'a beaucoup d'audience, que tu cherches à diversifier etc... à l'époque de la PSX ou la DC par exemple, quand le jv s'est democratisé.
A la période des 16bits ca restait encore peu pratiqué le JV. Bon ok, sauf au japon.
_________________

Image


Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2009-10-15 17:40
J'avais aussi été agréablement surpris par Incantation la première fois que je l'avais lancé, avant de déchanter après quelques minutes de jeu face à la pauvreté du level design. En 1996, c'est vraiment quelque chose qu'on ne pouvait plus accepter.

  Voir le site web de Lyle
Rudolf-der-Erste
Pixel visible depuis la Lune


Score au grosquiz
0003990 pts.

Inscrit : Mar 05, 2006
Messages : 5185
De : Strasbourg

Hors ligne
Posté le: 2009-10-15 18:05
Ah oui, c'est vrai, j'avais entendu dire que Shigesato Itoi (principal auteur d'Earthbound et de la série des Mother en général) était aussi derrière un jeu de pêche. C'est vraiment très curieux comme truc.
_________________

"Quand le sage montre la Lune, l'idiot regarde le doigt." Proverbe chinois


  Voir le site web de Rudolf-der-Erste
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-15 19:30
Citation :
Le 2009-10-15 13:22, RainMakeR a écrit :
Ce genre de jeu, dans mon optique, tu les sors quand y'a beaucoup d'audience, que tu cherches à diversifier etc... à l'époque de la PSX ou la DC par exemple, quand le jv s'est democratisé.
A la période des 16bits ca restait encore peu pratiqué le JV. Bon ok, sauf au japon.

Ce qui est bien avec les japonais, c'est qu'ils n'hésitent pas à explorer toutes les pistes commerciales possibles. Si un marché existe, aussi petit soit-il, ils vont essayer de s'y lancer. Ca se vérifie autant dans les jeux que dans les manga. Et l'omniprésence des consoles Nintendo dans les foyers à l'époque de la FC et de la SFC permettait aux éditeurs de lancer un titre de niche sans prendre trop de risques : si un acheteur potentiel existait, il avait forcément cette machine là et même si le titre n'était acheté que par un 1% des possésseurs de machine Nintendo, c'était déjà énorme.
Maintenant c'est plus difficile de lancer des ovni, même au Japon : avec les couts de développement et les couts publicitaires qui ont été décuplés, il faut viser l'amortissement de l'investissement à tout prix et vendre un produit tourné vers le plus grand nombre. Reste les jeux techniquement simplistes qui passent par les réseaux de distribution moins couteux comme Bonzai Barber sur Wiiware par exemple.



Illvanian no Shiro
(Japan Clary Business - 1994)




Dans ce jeu de stratégie se déroulant dans un monde médiéval-fantastique, le joueur dirige des unités sur une carte vue de dessus et les envoie combattre des créatures ennemies ou s'emparer de chateaux. Le mode scénario nous permet de controller un jeune chevalier tandis que dans le mode "map" on peut choisir n'importe quel personnage et n'importe quelle bataille et y affronter jusqu'à 3 autre joueurs controllés par un humain ou par le CPU. Dans tous les cas on commence avec seulement le héros replié dans sa forteresse mais on peut à chaque tour invoquer des monstres et des soldats pour combattre à nos cotés. Les unités sont très nombreuses et toutes présentent des charactéristiques différentes et peuvent utiliser de nombreuses attaques et de nombreux sorts.
La réalisation est moyenne avec des graphismes en demi teinte (mais certains monstres sont représentés par des sprites très réussis pendant les combats) et une ambiance sonore plutot anecdotique.
Illvanian no Shiro semble interessant (si toutefois on s'interesse au genre) mais l'interface est tout en japonais ce qui complique grandement l'immersion dans un jeu déjà complexe à la base.
Attention : le jeu plante sous Zsnes.


Ihatovo Monogatari
(Hect - 1993)



Voici un jeu d'aventure qui adopte la représentation typique des RPG japonais mais sans combats ni donjons. Il s'agit de parler avec des personnages et de trouver des objets pour faire progresser l'histoire qui se déroule dans un monde magique ressemblant au Japon du début du 20ème siècle. Ce monde est une création d'un écrivain pour enfants japonais : Kenji Miyazawa. Certains de ses écrits ont été publiés en français et vous connaissez peut-être le dessin animé "Gauche le Violoncelliste" tiré d'un de ses romans. Le but du jeu est de retrouver des écrits perdus de cet homme célèbre.
Pas très joli et malheureusement entièrement en japonais, ce jeu est sans intérêt si on ne lit pas la langue.

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2009-10-17 08:07
J'aurais bien aimé en savoir plus sur Ihatovo Monogatari. C'est l'un de ces titres qui m'ont toujours intrigué, sans que je sache vraiment pourquoi. Je trouve pas ça si laid, et les musiques que j'ai pu entendre sont très réussies. Après il faut voir si le jeu a effectivement un véritable intérêt, et j'imagine qu'il doit pas intéresser beaucoup de traducteurs amateurs.

  Voir le site web de Lyle
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2009-10-17 10:10
Grâce à Tristan / Slowriot, je viens d'être plus que contenté. Un post de Chazumaru sur Boule de Feu donne une quantité de détails considérable et c'est super intéressant : http://www.advantaged.net/boulette/viewtopic.php?pid=144045#p144045


  Voir le site web de Lyle
Thezis
Pixel visible depuis la Lune



Joue à Far Cry 3

Inscrit : Jul 19, 2002
Messages : 8910
De : Bruxelles

Hors ligne
Posté le: 2009-10-17 11:09
Citation :
Le 2009-10-15 19:30, Sebinjapan a écrit :
Ce qui est bien avec les japonais, c'est qu'ils n'hésitent pas à explorer toutes les pistes commerciales possibles. Si un marché existe, aussi petit soit-il, ils vont essayer de s'y lancer. Ca se vérifie autant dans les jeux que dans les manga. Et l'omniprésence des consoles Nintendo dans les foyers à l'époque de la FC et de la SFC permettait aux éditeurs de lancer un titre de niche sans prendre trop de risques : si un acheteur potentiel existait, il avait forcément cette machine là et même si le titre n'était acheté que par un 1% des possésseurs de machine Nintendo, c'était déjà énorme.
Maintenant c'est plus difficile de lancer des ovni, même au Japon : avec les couts de développement et les couts publicitaires qui ont été décuplés, il faut viser l'amortissement de l'investissement à tout prix et vendre un produit tourné vers le plus grand nombre. Reste les jeux techniquement simplistes qui passent par les réseaux de distribution moins couteux comme Bonzai Barber sur Wiiware par exemple.


Intéressante comme analyse.

Citation :

Illvanian no Shiro
(Japan Clary Business - 1994)




Dans ce jeu de stratégie se déroulant dans un monde médiéval-fantastique, le joueur dirige des unités sur une carte vue de dessus et les envoie combattre des créatures ennemies ou s'emparer de chateaux. Le mode scénario nous permet de controller un jeune chevalier tandis que dans le mode "map" on peut choisir n'importe quel personnage et n'importe quelle bataille et y affronter jusqu'à 3 autre joueurs controllés par un humain ou par le CPU. Dans tous les cas on commence avec seulement le héros replié dans sa forteresse mais on peut à chaque tour invoquer des monstres et des soldats pour combattre à nos cotés. Les unités sont très nombreuses et toutes présentent des charactéristiques différentes et peuvent utiliser de nombreuses attaques et de nombreux sorts.
La réalisation est moyenne avec des graphismes en demi teinte (mais certains monstres sont représentés par des sprites très réussis pendant les combats) et une ambiance sonore plutot anecdotique.
Illvanian no Shiro semble interessant (si toutefois on s'interesse au genre) mais l'interface est tout en japonais ce qui complique grandement l'immersion dans un jeu déjà complexe à la base.
Attention : le jeu plante sous Zsnes.


Tel que tu le décris et avec les images, ça fait furieusement penser à King's bounty ou les Heroes of Might & Magic. Les Japonais ont encore tout piqué
_________________

Dans la vie, il y a 3 catégorie des personnes : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter. (Anonyme)

Image


  Voir le site web de Thezis
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-17 11:41
Citation :
Le 2009-10-17 10:10, Lyle a écrit :
Grâce à Tristan / Slowriot, je viens d'être plus que contenté. Un post de Chazumaru sur Boule de Feu donne une quantité de détails considérable et c'est super intéressant

Je viens de lire le post en question est c'est passionant. Quel dommage qu'il soit noyé au milieu d'un thread de plus de 100 pages dans lequel on trouve tout et n'importe quoi (chacun parle de quoi il joue et rare sont ceux qui détailllent autant que Chazumaru !), pas étonnant que je ne sois pas tombé dessus en cherchant des infos sur ce jeu.
Ca fait regretter encore plus que le jeu ne soit pas traduit (et confirme qu'il a peu d'intérêt si on ne lit pas le japonais, sauf pour les musiques) mais ça donne très très envie de lire du Kenji Miyazawa, et là c'est nettement plus facile (en français ou en anglais).

De manière générale, et quel que soit le support, quel dommage que si peu de jeux d'aventure japonais aient été traduits (officiellement ou par des fans). Ca pourrait faire le même carton que les RPGs.

  Voir le site web de Sebinjapan
Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-19 18:53
Inspector Gadget
(Hudson - 1993)



Eh là qui va là ? Eh bien une adaptation en jeu de plate forme des aventures du célèbre inspecteur gaffeur, héros d'un dessin animé français bien connu.
Très fidèle à la série TV, le jeu met en scène tous ses personnages tel le chef Gontier qui se cache dans le four à micro-ondes ou la cafetière pour venir donner sa mission ultra-secrète à Gadget ! Le déroulement des niveaux est très classique : on se déplace de la gauche vers la droite en suivant un scrolling, on saute de plate-formes en plate-formes et on balance des coups de poing sur ses ennemis. Et SURTOUT, on utilise les fameux gadgets pour progresser. Parmis ceux-ci on trouve des ventouses sur lesquelles on peut sauter à coller aux murs (façon Quackshot), des bombes pour faire exploser des parties du décor donnant accès à de nouveaux lieux, une main télescopique pour s'accrocher à certains endroits ou encore le fameux go-go-gadgeto-coptère qui permet de planner dans les airs. Quand on met le pad vers le bas, on s'abaisse pour éviter les projectiles ennemis, mais celà sert aussi à trouver des bonus invisibles (l'inspecteur sort sa loupe et observe le sol devant lui). Après quelques sous-niveaux, on se retrouve confrontés à un boss.
La réalisation est en demi teinte. Certains sprites sont réussis mais c'est graphiquement très moyen. Pas contre quelques effets spéciaux dont la console a le secret sont utilisés lors de certaines scènes (zooms et rotations d'écran ...).
Enfin, point le plus important : la jouabilité. Eh bien elle est PRESQUE bonne. Gadget répond bien et on prend du plaisir sur le jeu. MAIS, certains passages sont vraiment frustrants. En plus du temps trop limité qui nous empêche d'expérimenter tranquillement les gadgets pour essayer de trouver des bonus cachés, on pestera aussi contre des blocs destructibles trop petits qui obligent parfois à faire des sauts milimétrés pour les toucher. Chose amusante : il semble que même la démo (qui se déclenche si on ne touche à rien lors de l'écran titre) galère pour maitriser l'inspecteur car on le verra louper ses sauts, avancer très maladroitement et se faire systématiquement toucher par les ennemis ! D'une manière générale le jeu est assez difficile, bien que gadget puisse se faire toucher une fois avant de perdre une vie. D'ailleurs à ce moment là il perd son imperméable et se retrouve en caleçon, comme un autre héros de jeux-videos bien connu.
Loin d'être mauvais comme je l'ai pourtant lu ici et là, Inspector Gadget est un jeu de plate-forme moyen, parfois très énervant, mais plutot amusant. A essayer.
2/5


Izzy's Quest for the Olympic Rings
(Alexandria / US Gold - 1996)



Je me demande parfois comment les entreprises qui créent les mascottes de grands événements comme les jeux olympiques ou la coupe du monde de football décrochent leurs contrats. Y-a-t-il un appel d'offre ? Ces boites présentent-elles des ébauches, des projets ? Ou bien est-ce une affaire de gros sous et de copinage totalement immorale ou une entreprise "proche" des organisateur décroche le gros lot sans avoir pour autant le moindre talent ? On est en droit de se poser la question quand on pense à tous les gugusses ridicules qui se sont succédés.
Prenez Izzy par exemple, la mascotte des jeux Olympiques d'Atlanta en 1996 et le héros du jeu vidéo dont il est question ici. Niveau charisme c'est le zéro absolu. Et c'est bien dommage car un personnage au design plus soigné aurait pu contribuer à transformer ce jeu moyen en véritable hit.
Nous avons donc à faire à un jeu de plate-forme dans lequel Izzy doit retrouver les anneaux olypiques volés par de sinistres bestioles. On traverse les niveaux en utilisant deux types de sauts : l'un permet d'aller plus haut et plus loin tandis que l'autre est plus efficace pour détruire les ennemis qui se dressent sur notre chemin. L'alternance entre ces 2 sauts est une idée assez originale et constitue un des points positifs du jeu. Un peu comme Sonic, Izzy perd des "joyaux" quand il est touché et meurt s'il est encore touché ensuite mais il peut en retrouver un peu partout dans le niveau. On tombe également sur des bonus qui permettent à Izzy de prendre une autre apparence, parfois en rapport avec les jeux olympiques (un escrimeur qui pourfend les ennemis), parfois un peu moins (une aile volante qui permet de planner), voire pas du tout (une fusée !!). Dans certains niveaux qui se déroulent entièrement avec un Izzy transformé en fusée, on doit ramasser un maximum de bonus en un minimum de temps en évitant des obstacles.
La jouabilité est correcte et le jeu se parcoure avec plaisir. Il est vraiment dommage que son design à la ramasse et ses décors trop chargés et peu esthétiques le fasse passer du coté des softs qu'on oublie rapidement après en avoir fait quelques parties.
2/5

  Voir le site web de Sebinjapan
RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Pokemon Shuffle, Forza 5, Crash Bandicoot, Luigi M3, Galaga

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 24963
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2009-10-20 13:48
Tu sais que je suis en train de me dire que ça fait longtemps qu'on a plus eut de jeu avec les mascottes olympiques. En plus je crois que c'est toujours le même principe : chopper les anneaux. Bon ok, 90% des jeux de plateforme de l'époque se resument à ça, mais quand même.

En tout cas izzy est toujours moins ridicule que Footix ou Jules ^^
_________________

Image


Sebinjapan
Camarade grospixelien


Joue à Disgaea (PSP)

Inscrit : May 02, 2007
Messages : 7174
De : Thionville

Hors ligne
Posté le: 2009-10-20 20:37
Il faut dire que je ne me souviens même plus c'était quoi la mascotte des derniers JO !
(par contre Footix et Jules, ça je m'en souviens )

Et puisqu'on parle de Sport ...



Inazuma Serve da!! Super Beach Volley
(Virgin - 1995)



Ce jeu de beach volley a une réalisation qui fait tellement amateur et un design tellement mauvais qu'on dirait un très mauvais jeu Amiga mal programmé en AMOS (et pourtant il y avait moyen de faire des super trucs en Amos).
Le cours est représenté de profil et sans profondeur comme Hyper V Ball. Les commandes sont simples avec 2 boutons pour frapper et faire une passe tandis que "haut" sert à sauter. Le timing est important et il faut bien placer ses joueurs. Mais le gameplay est mou et imprécis.
On peut jouer à 4 et le niveau du CPU peut être réglé de 1 à 4. C'est franchement pas terrible au niveau du gameplay et vraiment ridicule graphiquement.
0.5/5


International Tennis Tour
(Loriciel / Taito - 1993)



La musique familière de l'intro nous l'indique dès le début, nous sommes en présence d'une adaptation de la licence Tennis Cup popularisée par le développeur français Loriciel sur micro-ordinateurs 16 bits et déjà portée sur PC Engine sous le nom de Davis Cup. La particularité du jeu est de proposer une vue en écran splitté quand on joue à 2 (ou 4) joueurs humains. Ainsi, tout le monde joue en dirigeant son perso (fictif dans ce jeu) vu de derrière, ce qui permet de bien apprécier ses mouvements et de bien le placer. Malheureusement, c'est un peu handicapant pour bien évaluer la position et surtout la vitesse de la balle, ce qui fait de l'amorti l'arme absolue dans ce jeu, d'autant que les déplacements sont très lents. La jouabilité, finalement assez différente de Tennis Cup, n'est pas évidente à prendre en main car il faut doser en laissant plus ou moins longtemps appuyé la croix de direction pour envoyer la balle ou on veut tandis que les 6 boutons du joypad sont exploités pour sortir des coups différents.
Les graphismes sont totalement différents des Tennis Cup sur micro-ordinateurs : les sprites des joueurs sont plus gros, plus colorés et plus larges, mais moins élancés, moins "classe" et moins bien animés malheureusement.
Au niveau des modes de jeu, c'est très complet avec tout d'abord un indispensable mode entrainement : inutile de vous attaquer au jeu si vous ne maitrisez pas l'épreuve de précision ou il faut envoyer la balle sur de toutes petites cibles. On trouve aussi des modes championnat, exhibition, tour du monde (ou on choisit ses tournois et gagne de l'argent) et enfin un mode "coupe Davis" (même s'il ne s'appelle pas comme ça vu que l'éditeur n'a pas payé pour les droits ...).
En définitive, ce jeu de tennis est assez sympa mais molasson. Trop lent, manquant de dynamisme, il nécessite de plus qu'on lui consacre beaucoup de temps pour maitriser ses mécanismes. Un temps qui sera mieux investi à mon avis sur des jeux plus fun comme Super Family Tennis ou l'inégalable Final Match Tennis sur PC Engine.
Attention, les menus du jeu buggent sous Zsnes.
1.5/5


Irem Skins Game / Irem Major Title
(Irem - 1992)



Les jeux de golf ne sont pas forcément ma tasse de thé mais même moi je sais reconnaitre un bon représentant du genre, ce qui est le cas ici. La jouabilité très abordable, associée à une réalisation sobre mais efficace et une interface limpide qui permet de frapper la balle de la façon souhaitée en appuyant sur quelques boutons font de ce titre sans licence mais pas sans talent une référence sur les machines 16 bits.
On commence par choisir son mode de jeu (tournois, championnats ...), puis son personnage parmis plusieurs golfeurs aux caractéristiques différentes. Ensuite on est club en main prêt à frapper la balle. On choisit son club (le jeu en sélectionne un assez adapté par défaut), puis la direction, la position des pieds et enfin la puissance, le tout en passant d'une sélection à l'autre avec le bouton B. A n'importe quel moment on frappe avec le bouton A en essayant d'appuyer au moment ou la petite barre dans la jauge à gauche se trouve au centre. Suivant le club choisit cette petite barre se déplace plus ou moins vite rendant le coup plus ou moins difficile à exécuter avec précision.
Irem Skins Game se veut donc plus proche de l'arcade que de la simulation, ce qui est normal puisqu'il s'agit justement de l'adaptation d'une borne. Cette dernière, émulée sous Mame, propose des graphismes largement meilleurs avec de très gros sprites et des bruitages plus percutants. En contrepartie la version Snes propose plus de modes de jeu. Les 2 versions se valent donc à peu près.
3/5

  Voir le site web de Sebinjapan
Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3718

Hors ligne
Posté le: 2009-10-20 21:45
Quelques minutes sur cet Inspector Gadget que je ne connaissais pas du tout. J'ai dû le louper dans la liste de Zsnes, je vois pas d'autre explication. Si je l'avais essayé, je m'en serais souvenu à coup sûr. Je ne l'avais pas non plus inclus dans ma liste perso.

A première vue, je te trouve très dur avec ce jeu. D'abord graphiquement, je ne le trouve pas moyen du tout, au contraire. Il y a un côté fini, avec un style graphique japonais assez standard mais coloré et soigné. Le thème du DA semble bien utilisé, la démo montre ce qui ressemble à de vraies idées de gameplay.

L'inspecteur est effectivement maniable. Par contre, il y a un problème qui n'a pas été mentionné, c'est ce scrolling qui avance souvent par à coups. Un défaut qu'on ne voit pourtant jamais dans les jeux japs. Par exemple, dans le deuxième sous-niveau, la première fois, on se prend des rochers qui dévalent des pentes simplement parce que le scrolling a du retard sur le joueur.

Après pour la difficulté, je n'ai pas assez joué pour me rendre vraiment compte. Peut-être que le jeu m'agacera aussi quand j'y reviendrai. La démo est encore pire que ce que tu décris. Le joueur fait carrément n'importe quoi, parfois il ne bouge même pas, parfois il saute directement dans l'eau... D'habitude, les développeurs soignent un minimum leurs extraits alors qu'ici, on se demande s'ils avaient conscience que leur prestation allait servir à montrer le jeu dans les boutiques !

  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Groblogs » » Groblog Sebinjapan : exploration du Romset Snes

3259 messages • page
1 ... 50515253545556 ... 163




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)