les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Alone in the dark (Kitano et son clavier Amstrad sont demandés à l'accueil)
46 messages • page
123
Auteur Alone in the dark (Kitano et son clavier Amstrad sont demandés à l'accueil)
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1983
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 16:01
On peut apprécier les suites d’Alone in the Dark pour leur côté iconoclaste et décalé. Le problème est qu’à la base, Alone c’est tout autre chose, un univers bien déterminé dont on ne s’éloigne pas impunément. A titre de comparaison, c’est comme si, pour Resident Evil 2, Mikami avait décidé de coller les Lapins Crétins comme ennemis, parce qu’il faut bien changer des zombies, et puis c’est une super idée, les Lapins Crétins, non ? Non.

Je rejoins Simbabadd sur le fait qu’Infogrames était assis sur un tas d’or et n’en n’a rien fait de valable. Les suites d’Alone trahissent un manque de sérieux évident dans leur approche, ainsi qu’un mépris totale envers le matériau d’origine du mythe de Cthulhu.
Le gâchis est d’autant plus pénible qu’il n’était pas difficile de trouver des bonnes idées, des pistes valables sur ce qu’il fallait faire. Infogrames trouvait Lovecraft trop cérébral ? Pas de problème : il gravitait dans les années 80/90 une tonne de matos ludique découlant de son œuvre.

Image

Prenons les simples LDVELH : le Manoir de l’Enfer — auquel les joueurs de l’époque se référaient instinctivement en découvrant le manoir Derceto — regorge d’idées de confrontations, de pièges et de situations périlleuses. Comme j’aurais aimé un tel jeu en 3D où le joueur se serait retrouvé face au comte de Brume, sa secte d’adorateurs à tête de bouc et toute la clique de monstres peuplant chaque recoin du manoir ! Idem pour la série plus confidentielle les Portes Interdites, avec L'Horreur dans la Vallée et sa ville minière repeuplée de mutants oeuvrant pour extirper de sa gangue une antique créature qui pourrait bien être un Grand Ancien…

Image

Le Manoir de l’Enfer tout comme les Portes interdites ont un point commun : ce sont des adaptations grand public du JDR L’Appel de Cthulhu. Là encore, besoin d’idées, de plans, de personnages ? C’est bien simple, suffisait de se baisser pour ramasser. En France même, c’était l’un des rares jeux de rôle à fonctionner : il n’y avait qu’à ouvrir les pages de n’importe quel Casus Belli pour y dégotter un bon scénar (le plus souvent signé Tristan Lhomme), sans oublier les pelletées de campagnes et suppléments Chaosium… quel gâchis quand j’y pense. Mais de la part de la bande à Bonnell, à quoi pouvait-on s’attendre d’autre, au fond ?

En un sens, que ce soit Mikami et Capcom qui aient récolté les lauriers du survival horror au niveau international n’est pas une aberration : l’équipe de développement a mûrement réfléchi son approche, viré des éléments pouvant paraître hors propos — à la base, Barry devait être un cyborg ! — et affiné ses effets en reprenant ce qu’il y avait de plus réussi dans le premier Alone, tout en laissant le reste de côté. Et s’il est vrai que chez Lovecraft on peut casser la gueule aux zombies, c’était bel et bien les morts vivants de Romero que la plupart des joueurs attendaient, ceux-là prompts à vous bouffer vivant et contaminer vos proches.

Alone in the Dark IV — The New Nightmare tente de corriger le tir et il y parvient avec élégance — ces jeux d’ombres et de lumières sur de la 3D précalculée, je n’aurais jamais cru cela possible sur une 32 bits ! — du moins jusqu’à ce qu’apparaisse le premier monstre, et là, c’est le drame… Manque de capacité des programmeurs pour donner naissance à des ennemis en 3D crédibles ou manque de « foi » dans leur travail ? La question reste posée, mais j’ai ma petite idée quant à la réponse…

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6127

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 16:29
Citation :

A titre de comparaison, c’est comme si, pour Resident Evil 2, Mikami avait décidé de coller les Lapins Crétins comme ennemis, parce qu’il faut bien changer des zombies, et puis c’est une super idée, les Lapins Crétins, non ? Non.


Pas des lapins, des plantes tueuse, c'était ce qui était prévu à la base pour le 2.


Citation :
Le Manoir de l’Enfer tout comme les Portes interdites ont un point commun : ce sont des adaptations grand public du JDR L’Appel de Cthulhu.


Le truc c'est que la collaboration avec Chaosium était apparement très restrictive, Alone in the Dark a faillit être annulé à cause de ça.


Citation :
Alone in the Dark IV — The New Nightmare tente de corriger le tir et il y parvient avec élégance — ces jeux d’ombres et de lumières sur de la 3D précalculée, je n’aurais jamais cru cela possible sur une 32 bits ! — du moins jusqu’à ce qu’apparaisse le premier monstre, et là, c’est le drame… Manque de capacité des programmeurs pour donner naissance à des ennemis en 3D crédibles ou manque de « foi » dans leur travail ? La question reste posée, mais j’ai ma petite idée quant à la réponse…


Je ne croit pas qu'il y avait un manque de foi dans l'équipe de darkworks vu qu'ils étaient parti pour faire une trilogie. Ce que je sais et ils l'avaient dit dans une interview, c'est que lovecraft n'était pas leur source d'inspiration pour le jeu (ne me demandez quel était leur inspiration ils ne l'ont pas dit, on leur a demander "vous vous inspirez de Lovecraft ?" et ils ont répondu "non".)
_________________

Image


Simbabbad
Pixel intergalactique

Score au grosquiz
0000456 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10035

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 16:39
Roh, le Manoir de l'Enfer, nostalgie! Qu'est-ce que j'ai pu jouer à ce bouquin quand j'étais gosse... j'avais fait toute l'arborescence, et j'avais beaucoup apprécié qu'il y ait un endroit où il y avait beaucoup d'options disponibles, mais où quoi qu'on fasse, on meurt. Ce livre était un net cran au-dessus de la concurrence.

Pour AitD, pour enfoncer le clou: à l'époque je ne suivais pas du tout les coulisses du jeu vidéo, mais rien qu'en jouant à AitD2, j'avais deviné que le cerveau derrière le premier jeu n'était plus aux manettes.

Citation :
Le 2018-09-26 16:29, gregoire01 a écrit :
Je ne croit pas qu'il y avait un manque de foi dans l'équipe de darkworks vu qu'ils étaient parti pour faire une trilogie. Ce que je sais et ils l'avaient dit dans une interview, c'est que lovecraft n'était pas leur source d'inspiration pour le jeu (ne me demandez quel était leur inspiration ils ne l'ont pas dit, on leur a demander "vous vous inspirez de Lovecraft ?" et ils ont répondu "non".)

Inspiration ou pas, dans ce que je vois (je ne connaissais pas du tout le jeu et je viens de regarder des vidéos), là, c'est tout à fait compatible avec le premier AitD. C'est le propos de François quand il parle des Livres dont on est le Héros, je pense.
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam


  Voir le site web de Simbabbad
François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1983
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 16:42
Citation :
Le 2018-09-26 16:29, gregoire01 a écrit :

Le truc c'est que la collaboration avec Chaosium était apparement très restrictive, Alone in the Dark a faillit être annulé à cause de ça.




Tout juste. Chaosium exigeait de Raynal qu'il colle des statistiques à ses personnages pour se rapprocher du jeu de rôle. Or, Raynal, qui connaissait un peu le principe du JDR papier et n'aimait pas du tout, est passé outre, d'où le "Inspiré par les travaux de Lovecraft" ornant la couverture du jeu au lieu de "Adaptation officielle de l'Appel de Cthulhu". Reste que stats ou pas stats, aval de Chaosium ou non, l'influence est bel et bien là.

Les curieux pourront toujours jeter un œil sur The Legacy : Realm of Terror de Microprose, là encore adaptation non officielle de l'Appel de Cthulhu, mais reprenant en partie les statistiques d'une feuille de personnage. Un très bon jeu, chroniqué de mémoire par Tonton Ben sur le site. En plus, celui là est encore en Abandonware.

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6127

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 17:38
Citation :
Reste que stats ou pas stats, aval de Chaosium ou non, l'influence est bel et bien là.


Lovecraft a été imposé à Raynal du fait du partenariat avec Chaosium. Raynal n'avait pas ça en tête quand il avait commencer le développement, il était plus influencer par amityville et les films de Roméro. Raynal voulait même à la base que l'intrigue se passe dans les année 90.
Donc si, sans Chaosium Alone in the Dark naurait pas été influencer par Lovecraft.
_________________

Image


François
Gros pixel


Inscrit : Dec 25, 2007
Messages : 1983
De : Paris-sur-blues

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 17:54


"Le but de toute discussion est moins la vérité que la victoire. L'art d'avoir raison par la parole, dans une assemblée, consiste surtout à savoir parler le dernier."

Auguste Guyard, Quintessences (1847)

gregoire01
Pixel visible depuis la Lune



Inscrit : Oct 23, 2005
Messages : 6127

Hors ligne
Posté le: 2018-09-26 18:31   [ Edité le: 2018-09-26 18:35 ]
Citation :
Le 2018-09-26 17:54, François a écrit :



"Le but de toute discussion est moins la vérité que la victoire. L'art d'avoir raison par la parole, dans une assemblée, consiste surtout à savoir parler le dernier."

Auguste Guyard, Quintessences (1847)



okay je ferme gueule donc.
_________________

Image



Index du Forum » » Jeux » » Alone in the dark (Kitano et son clavier Amstrad sont demandés à l'accueil)

46 messages • page
123




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)