les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Réaction au test de Gunhed
11 messages • page
1
Auteur Réaction au test de Gunhed
Minimage
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0004760 pts.

Joue à trop de trucs pour détailler

Inscrit : Apr 19, 2003
Messages : 263
De : Amiens

Hors ligne
Posté le: 2003-07-15 21:24
Je tiens à donner mon point de vue sur ce jeu, que j'ai découvert il y a à peine un mois et qui fait depuis partie de mes shoots favoris.
Je tiens tout d'abord à préciser que j'ai joué à la version américaine du jeu, renommée "Blazing Lazers" au cas où cela aurait son importance.
Je n'irais pas par 4 chemins: j'ai préféré ce jeu à son succésseur (enfin presque succésseur) Super Star Soldier, même si je l'ai aussi beaucoup apprécié.
Ce que j'ai aimé, c'est sa richesse hallucinante au niveau de l'armement, qui ferait rougir la grande majorité des autres shoots que j'ai pratiqué. Non seulement chaque arme possède plusieurs niveaux de puissance (5, je crois), mais en plus, de nombreux bonus "auxiliaires" (missiles à tête chercheuse, module, bouclier...) sont également de la fête et la rende plus attrayante encore. Par ailleurs, et il me semble que c'est une petite erreur du test, ces bonus sont représentés par des lettres; ainsi celles-ci ne modifient pas les armes en elle-mêmes (sauf un de ces bonus, qui attribue un pouvoir particulier à l'arme équipée) contrairement à ce qui est indiqué.
Super Star Soldier épure beaucoup cet aspect, ce qui n'est pas un défaut en soi, mais personnellement, cela m'a un peu gêné.
Concernant la difficulté, je l'ai personnellement trouvé très basse lors des 4 premiers niveaux, élevée lors du 5 (je me souviens l'avoir traversé, alors que j'étais bien armé, sans trop de difficultés, mais j'ai pris un pruneau et ai dû recommencer une partie du niveau quasiment tout nu; j'ai dû perdre pas moins de 7 vies, mais j'ai quand même réussi à le traverser). Quant au niveau 6, il est relativement simple. En revanche, au niveau 7, ça se corse sèrieusement, et pour les niveaux 8 et 9, je ne peux pas dire, ne les ayant pas atteint.
Ce jeu m'a donc donné une impression de facilité quasi-excessive, sauf pour les niveaux 5 et 7, et cela est certainement lié à la puissance et à la portée des armes lorsqu'elles sont rendues au niveau 5 (ce qui n'est ni très dur, ni très long à faire), mais je trouve que c'est aussi ce qui fait son charme. Franchement, je préfère un jeu dans lequel j'enchaîne les niveaux rapidement, à un jeu qui me fait recommencer 10 fois le même stage à cause d'une difficulté excessive. Ca, ça me frustre au plus haut point.
Enfin, je dirais que ce jeu ne m'a jamais ennuyé, grâce à la formidable variété des armes et à son rythme endiablé. La longueur des niveaux ne m'a absolument pas dérangé, au contraire. Personnellement, je trouve que Gunhed a bien vieilli.
Je suis en revanche d'accord pour ce qui est des compositions musicales, d'une rare pauvreté (mais ce point est-il vraiment important dans un shoot? Pas pour moi en tout cas), et j'ajouterai que les graphismes et la qualité du son sont également très moyens, mais franchement, cela m'importe bien peu.
Voici donc mon opinion, et le testeur a bien évidemment le droit d'en avoir une différente, mais j'aimerais tout de même demander à ceux qui n'ont pas encore touché à ce jeu de lui donner une chance s'ils comptent se mettre aux shoots PCE (ou s'ils s'y sont déjà mis) car s'ils voient ce jeu avec le même oeil que moi, ils prendront leur pied.

Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3719

Hors ligne
Posté le: 2003-07-15 22:51
Oui enfin, David ne descend pas non plus en flamme Gunhed.

Même si j'aime bien les shoots Compile, j'ai toujours eu les mêmes reproches à leur faire. La réussite qui dépend trop de l'armement, des "bullet patterns" peu intéressants (quand il y en a), peu de variété interne (d'autant plus que les niveaux sont toujours bien longs). Le rythme est toujours très régulier, même pendant les accélération de scrolling et les boss. L'avantage, c'est que ça a quelque chose de reposant. C'est vrai que c'est joli ce feu d'artifice de bonus, d'explosions et de missiles. C'est tellement caractéristique du développeur qu'on peut reconnaître leur patte dès le premier coup d'oeil. Et quand j'ai envie de me détendre, rien de mieux qu'un Soldier ou un Aleste.

L'inconvéniant, c'est que d'une part on peut finir par trouver ça ennuyeux. Et d'autre part on a aucun plaisir à perséverer. Les Compile ne sont jamais très difficiles. Mais j'ai jamais fait deux parties de suite, ce qui fait que j'en n'ai pas fini beaucoup. Par contre dès la première partie, si on se débrouille bien avec les armes, on atteint immédiatement les derniers niveaux. Ce ne sont pas de ces shoots qui récompensent le réflexe et l'agilité.

J'aime bien les shoots "contemplatifs" (disons que dans le style Axelay est mon favoris). Seulement, en tant qu'adepte du genre, je préfère ceux dans lesquels on se sent en danger à chaque seconde de la partie, où la difficulté "presse" le joueur, et où il faut lutter avec toute sa concentration des dizaines de parties pour atteindre ne serait-ce que la moitié du jeu. C'est sur M.A.M.E qu'on les trouve. Niveau jouabilité, les Compile sont aux antipodes de l'arcade. En fait, souvent quand je me fait abattre à Gunhed, à Super Star Soldier ou à Super Aleste, c'est pas parce que j'ai été mauvais, mais plutôt parce que le rythme du jeu a progressivement fait chuter mon attention, m'a en quelque sorte endormi.

Conclusion, Compile, c'est bien, mais à petite dose (en tout cas pour les shoots). Et si vous voulez du challenge, faite autre chose...

  Voir le site web de Lyle
Flo
Pixel de bonne taille


Inscrit : Jul 12, 2003
Messages : 244
De : Vanves, pres de Paris

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 02:10
Idem, je prefere aussi Gunhed a SSS.
Mais le meilleur de tous restera pour moi Soldier Blade qui est techniquement tres impressionnant pour une PCE. Il n'est pas tres complique non-plus d'ailleurs.
JE vous le conseille!

  Voir le site web de Flo
David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10044
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 10:59
Etonnants, tous ces points de vue pro-Gunhed. Comme je le dis toujours: les goûts et les couleurs!
Je reste bien sûr sur ma position. SSS reste à mes yeux largement supérieur à Gunhed - ce dernier, dont la trop grande irrégularité du rythme devient vite pénible, m'ennuie assez profondément. De ce côté-là, SSS s'avère bien mieux structuré.
La simplification du système d'armement observée dans SSS ne résoud pas tous les problèmes de la série (certaines couleurs d'arme sont toujours aussi inutiles), mais au moins un effort a-t-il été fait de ce côté-là aussi.
Minimage: te servais-tu réellement de toutes les armes proposées dans Gunhed? Ressentais-tu vraiment le besoin d'alterner les couleurs selon les situations?

Contrairement à Lyle, j'ai toujours beaucoup aimé les productions Compile. Certes, nous sommes très loin des shoots à la Cave/Raizing and co, mais je n'attends généralement pas d'un shoot qu'il me demande une concentration de tous les instants. Les écrans remplis de balles, c'est bien... par intermitence! Cette sensation d'"infaisabilité", qui m'envahit dans pareilles circonstances, me lasse en général très vite. Ce qui ne m'empêche pas d'apprécier un shoot comme Guwange, par exemple, dans lequel les balles, en surnombre mais sur lesquelles il est possible d'"agir", se déplacent suffisamment lentement pour pouvoir se frayer un chemin sans trop de dégât. Ikaruga en est également un excellent exemple.
J'en suis vraiment resté aux shoots ancienne école. De fait, les shoots Compile ou Konami répondent parfaitement à mes attentes.

Enfin bref, malgré tous ses défauts, Gunhed reste évidemment un incontournable de la NEC, au même titre que Super Star Soldier et, surtout, Soldier Blade.
Dans le genre horizontal, Minimage, ne manque surtout pas Magical Chase!

  Voir le site web de David
CHAZumaru
Pixel monstrueux



Inscrit : Mar 17, 2003
Messages : 3098

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 11:02
Je te soutiens, David, pour SSS > Gunhed :)
_________________

Image


Minimage
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0004760 pts.

Joue à trop de trucs pour détailler

Inscrit : Apr 19, 2003
Messages : 263
De : Amiens

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 14:06
Bon, je vois qu'on a tous des opinions différentes. Effectivement, David, la profusion d'armes différentes dans Gunhed est, dans un sens, inutile. Mais ne l'est-elle pas également dans SSS? Je n'ai, en effet, jamais ressenti le besoin de changer d'arme dans Gunhed, SSS ou Soldier Blade (très bon lui aussi, d'accord avec Flo là-dessus même si je préfère Gunhed). Cependant, le fait de changer d'arme dans ces 3 jeux oblige tout de même à modifier quelque peu notre façon de jouer, et cela contribue à varier les plaisirs. Et, sans vraiment savoir pourquoi, je ressens davantage cet aspect dans Gunhed.
Ce que je voulais, avec ce message, c'est donner un point de vue alternatif, car tu semblais, dans ton test, affirmer clairement que Gunhed n'était pas un jeu à faire (c'est du moins ce que j'ai ressenti; je n'ai cependant jamais dit que tu descendais ce jeu, et n'ai jamais critiqué ton opinion sur lui). J'estime personnellement qu'il mérite tout de même qu'on s'y intéresse, juste histoire de voir si on prend du plaisir avec ou non. Et si oui, pourquoi le laisser tomber?
Comme je l'ai déjà signalé, la facilité de Gunhed (du moins dans les niveaux 1 à 4 et 6) ne m'a pas gêné, au contraire. Mais c'est uniquement mon point de vue et je comprends tout à fait qu'on en ai un différent.

Notez que j'apprécie aussi les shoots comme DoDonpachi ou Armed Police Batrider, extrêmement nerveux, et qui par là même représentent un challenge important; cependant, dans ces jeux, je dispose de crédits illimités, et suis donc certains de parvenir à la fin même si je joue commme un pied. Je trouve intéressant d'essayer de perdre le moins de vies possible, mais je ne ressens jamais de frustration, puisque je sais que, de toute manière, j'arriverai au bout du tunnel. C'est aussi pour cette raison que Viewpoint m'a ennuyé: non seulement sa difficulté est démentielle, mais en cas de perte d'une vie, il faut se retaper la moitié du niveau. Personnellement, ça m'agace. Je comprends qu'on aime, mais moi j'apprécie pas.
Quant à Axelay, je le trouve très bon: difficulté bien dosée, musique excellente et correspondant parfaitement à l'ambiance et réalisation hyper-soignée, rien à dire.
Idem pour Magical Chase, j'ai essayé et ait beaucoup aimé.
Voilà, je crois qu'on ne sera jamais complètement d'accord mais, comme l'a dit David, c'est une question de goûts.
Sur ce, je vais me refaire une petite partie de Soldier Blade, histoire de me défouler après ce long post .
_________________

Petit par la taille
Grand par la magie


Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3719

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 16:37
Je tiens à préciser mon point de vue. D'abord, j'insiste sur le fait que j'apprécie bel et bien les shoots Compile. J'en ai suffisamment fait pour ne pas essayer de prétendre le contraire. Je dis simplement qu'ils ne méritent pas la mention de "grand" shoots. Je trouve même un jeu comme M.U.S.H.A Aleste un brin surestimé et sucôté. C'est tès bien fait, très agréable à jouer et à regarder. Seulement ça se finit dès la première partie en normal et pour avancer il suffit à peu de chose près de rester armer et c'est tout. J'aime autant ce jeu aujourd'hui qu'il y a douze ans mais franchement, ça me semble exagéré de le classer parmi les grands. Très bon, oui, grand, non. La grandeur, dans les shoots ou les autres genres, c'est d'abord un panache, quelque chose d'unique. Compile a trop tendance à réutiliser les mêmes ficelles d'un titre à l'autre pour faire des jeux uniques.

Ensuite quand je parlais de shoots à challenge, je ne parlais pas uniquement de manic shooters à la Cave, loin de là. Ce serait même un comble, moi qui ne pouvais pas voir le genre en peinture il y a pas un an. Flying Shark, Twin Cobra, Raiden, Chariot, U.N Squadron, ou Mad Shark, pour ne citer qu'eux font tout à fait l'affaire. Des jeux toujours difficile mais jamais impossible. Et c'est précisément ce qui les rend passionants.

Au passage, un conseil essentiel à tout ceux qui désirent appréhender pleinement la jouabilité arcade : ne s'accorder qu'un seul unique crédit quelque soit le jeu. Bien sûr, il est normale quand on découvre ou on redécouvre un jeu, de le faire en intégralité. Mais passé la simple nostalgie, les choses sérieuses doivent commencer. C'est en s'imposant cette que l'on apprécie le mieux le jeu, et aussi que l'on peut distinguer, au delà de la difficulté apparante ,les jeux vraiment bien conçus (qui savent récompenser l'effort) des jeux fait pour arnaquer le joueur (de plus en plus courant dans les années 90). C'est comme ça, d'ailleurs, que je me suis aperçu à quel point on tendait à placer Raiden dans la mauvaise catégorie.

La jouabilité arcade - on pourrait même dire les jouabilités, puisque le shoot a beaucoup évolué en 20 ans - est d'autant plus gratifiante qu'elle est contraignante. Enfin, je reste convaincu que l'essence, l'esprit du shoot est d'abord né dans les salles enfumées. D'où ma manière de juger les shoots qui n'ont aucune filiation avec leurs équivalents arcade...

  Voir le site web de Lyle
Minimage
Pixel de bonne taille

Score au grosquiz
0004760 pts.

Joue à trop de trucs pour détailler

Inscrit : Apr 19, 2003
Messages : 263
De : Amiens

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 16:55
Oui, ton point de vue est intéressant, mais je pense que même le regard sur la difficulté d'un jeu est subjectif. Personnellement, je souffre beaucoup au niveau 3 de MUSHA Aleste, et mes parties s'y sont toujours terminé, même en étant bien armé.
Ne m'accorder qu'un seul crédit pour terminer un jeu? Hmm, je me vois mal terminer 19XX: War Against Destiny ou DoDonpachi de cette manière. Ces deux jeux ne me paraissent pourtant pas impossibles, contrairement, par exemple, à Mars Matrix, mais perso, je me sens complètement incapable de les finir avec 1 crédit, sauf peut-être en passant mes journées dessus pendant des mois.
En gros, je ne suis pas spécialiste des shoots; tout ce que je demande, c'est qu'ils me procurent un certain plaisir, ce qui est le cas de certain, et pas d'autres. Il est cependant exact que, lorsque je perds trop de vies, trop rapidement, le jeu deviens décousu et perd en continuité, ce qui lui ôte tout intérêt. Il me faut donc insister un peu avant de vraiment apprécier un jeu - sauf s'il est vraiment facile, à l'instar de Gunhed.
_________________

Petit par la taille
Grand par la magie


David
Glaçon du sentiment


Joue à Forza Horizon 3

Inscrit : Mar 17, 2002
Messages : 10044
De : Lille, en l'an 3000.

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 21:57
La solution 1 credit est, à mon sens, à réserver aux vrais passionnés (aux vrais pros devrais-je dire) prêts à passer des heures de jeu devant leur écran à faire et refaire le même niveau.
Personnellement, je ne m'accorde des credits que tant que mes capacités à rester en vie suffisamment longtemps me le permettent.
S'il s'avère que je meurs toutes les 10 secondes, alors j'arrête et n'y reviendrai qu'une fois que j'aurai peaufiné ma technique de jeu.
De ce point de vue-là, je rejoins donc totalement le précédent post de Minimage.

Pour revenir brièvement à Gunhed, il va falloir que j'aille relire ce que j'ai pu en dire, car je n'ai pas souvenir d'avoir voulu donné au lecteur cette envie de le rejeter en bloc... ^^,

  Voir le site web de David
Wild_Cat
Anarchy in the UK


Score au grosquiz
0031906 pts.

Joue à MusicMan Sterling 5

Inscrit : May 01, 2002
Messages : 10972
De : Montréal, parce que je le vaux bien

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 22:25
C'est vrai que le coup du 1 crédit, c'est vraiment hardcore. 2 ou 3, c'est mieux. Dodonpachi, ESP.Ra.De et quelques autres sont très largement finissables en 2 crédits (j'y arrive ). Mais pas Mars Matrix, effectivement

Par contre, un truc que je déteste, ce sont ces jeux qu'il faut absolument terminer en une seule vie. Exemple canonique: Pulstar sur Neo Geo/MVS. Si tu as le malheur de perdre une vie après le stage 1, ce n'est même pas la peine d'essayer d'arriver plus loin. C'est ce qui m'a dégoûté de ce jeu d'ailleurs: je n'aime vraiment pas les shoots à apprentissage par coeur, je suis plus du genre "intuitif" (Atlus/Cave r0xx0rZ my b0xx0rZ).
Pourtant, Pulstar est terminable en une vie, j'ai un pote qui sait le faire (vive la borne d'arcade de l'ISEM et ses crédits illimités). Après ça, il n'a plus jamais retouché le jeu...

(whoops, je suis en train de faire dériver le topic là. Sorry.)
_________________

https://twitter.com/MaxNoelBass
https://www.youtube.com/c/TheTiberianSons


Lyle
Camarade grospixelien



Inscrit : Mar 12, 2002
Messages : 3719

Hors ligne
Posté le: 2003-07-16 22:57
On va dire que Pulstar, c'est un cas particulier. C'est vrai que passé les premiers niveaux, l'erreur devient strictement interdite. Même les R-Type paraissent cléments à côté.

Maintenant, quand je dis qu'il ne faut s'accorder qu'un seul crédit, ça n'est pas forcément dans l'optique de finir le jeu mais d'abord d'aller le plus loin possible et de repousser ses limites. D'autre part, je vais me répéter mais il s'agit aussi d'évacuer les shoots vraiment impossible, ceux qui se paient la tête du joueur. J'en trouve sur M.A.M.E à chaque nouvelle béta.

Exemples récents : Cyvern (Kaneko), Vasara 1 et 2 (Visco), 1944 (8ing/Raizing). Ceux-là, je les ai laissé tomber tout de suite parce que passé les premiers niveaux, il y a même plus la place pour passer entre les tirs et l'appareil s'avère bien trop lent par rapport au tir. C'est vraiment du manic cheap au possible, dans lesquels les concepteurs n'ont même pas pensé leur jeu. S'acharner sur ce genre de shoot est une perte de temps. C'est dommage, au demeurant, parce que leurs graphs sont superbes.

Il faut donc arriver à évaluer si le jeu est honnête avant d'essayer de perséverer. C'est pas toujours évident d'ailleurs. Ma première impression avec les shoots Cave a été très médiocre à cause de ça. il m'a fallu pas mal de parties pour comprendre que, non, en fait chaque salve et sa trajectoire ont été pensées par rapport aux autres, ce qui rend les esquives et autres "slalom" super plaisant. Pour Mars Matrix, on va dire que celui-là est d'abord réservé à l'élite. Sur MARP, les meilleurs joueurs ne dépassent pas le 4e niveau.

  Voir le site web de Lyle

Index du Forum » » Jeux » » Réaction au test de Gunhed

11 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)