Forums de Grospixels
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Slain : Back from Hell
9 messages • page
1
Auteur Slain : Back from Hell
JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2023-10-25 01:06
En ce moment, je joue donc à Slain : Back from Hell (2016), un jeu d'action/plates-formes vu de profil, à l'ancienne, quoi.


Il est dispo sous Windows (GOG, Steam, Epic), Linux, Switch, PS4, Xbox One et Mac...

Initialement sorti sous le nom Slain tout court, cette version Back from Hell peaufine plusieurs aspects et ajoute deux-trois trucs, que je me garderai de détailler ou comparer vu que je n'ai pas joué à la première mouture. Ce qui est sûr, c'est qu'on incarne Bathoryn, héros maudit ramené d'entre les morts pour sauver le monde en fracassant à peu près toutes les créatures plus ou moins vivantes qui auraient le malheur de croiser sa route.

Image Image

Slain est un jeu nerveux et difficile. Ou alors c'est peut-être moi qui ne suis pas très bon sur ce type de productions... Mmm, disons un peu les deux... En tout cas le jeu annonce la couleur, le premier achievement que j'ai déverrouillé, et qui consiste à se faire tuer pour la première fois, s'appelle "Get used to It". L'achievement consistant à mourir 100 fois n'a pas non plus été très dur à obtenir ^^.
Ceci dit je progresse de façon assez constante. Après avoir zieuté très brièvement tout-à-l'heure une vidéo walkthrough (sans rien me spoiler), je dirais que je suis actuellement à un peu moins de la moitié du jeu, disons ~40%, au bout de 3 heures. En fait, pour l'instant je trouve le jeu exigeant et difficile, mais jamais injuste (malgré un ou deux pièges vicieux). La difficulté est bien dosée, dans le sens où si l'on galère trop sur un point précis, c'est peut-être qu'on s'y prend mal, ou qu'on n'élimine pas les bons ennemis en priorité, ou qu'on avance un peu trop vite et qu'on fait apparaître trop tôt ces @!#&4$ de lanceurs de boules d'énergie qui reculent sans cessent et nous butent en trois coups (Exemple pris complètement au hasard et pas du tout vécu, non-non).

Image Image

En fait il y a plusieurs choses à maîtriser :

- Déjà, le placement. Etre au bon endroit est déterminant, surtout quand les ennemis viennent des deux côtés voire d'en haut (on peut sauter, mais on ne frappe qu'à droite ou à gauche). S'occuper des bons ennemis dans le bon ordre peut faire la différence. Par ailleurs, il est possible de charger son attaque, et ainsi donner un grand coup d'épée dévastateur vers l'avant. A noter aussi qu'à chaque coup d'épée, on avance légèrement. A garder en tête si on ne veut pas se retrouver trop près de l'ennemi et se faire toucher bêtement. Un bouton permet en outre de faire un petit dash vers l'arrière, pour esquiver des attaques, par exemple.

- Les contres. Le timing pour effectuer un contre est déterminant. Trop tard, vous vous faites toucher. Trop tôt, vous bloquez éventuellement l'attaque mais prenez des dégâts malgré tout. Mais effectué correctement, un contre assomme temporairement l'ennemi et permet même une attaque qui fait bien plus de dégâts. Cela remplit en outre la jauge de mana. Le mana permet d'envoyer des boules d'énergie à distance, façon mega buster dans Mega Man (mais en bien plus limité, la jauge se vide très vite. Ca peut quand même vous sauver la vie). Plus qu'une simple attaque bonus classe, le contre est très important à maîtriser, ça peut totalement changer le cours des combats.

- Si l'on commence avec une simple épée longue, au fil de l'aventure on déverrouille quelques pouvoirs, en l'occurrence une hache de glace et une épée de feu. Il faudra switcher à la volée de l'une à l'autre si l'on veut exploiter les faiblesses de certains adversaires. En pratique, ça permet seulement de tuer les ennemis plus vite, mais dans le contexte, ça fait toute la différence entre un affrontement maîtrisé et une mort certaine. J'imagine que cet aspect va devenir encore plus décisif dans les derniers niveaux... Ha, et les attaques permettent aussi de renvoyer leurs boules de feu, glace, et autres substances douteuses, vers les adversaires (voire de les assommer avec le bon timing).

Image Image

Voili voilou... Accessoirement je trouve le jeu très joli avec sa 2D pixélisée. Dans un topic consacré à Turrican, Koren évoquait brièvement Slain et le décrivait comme un jeu illisible. Perso, jusqu'à maintenant je n'ai eu aucun problème dans ce sens, si ce n'est avec quelques pièges mortels placés dans le décor et auxquels on a vite fait de ne pas prêter attention (mais c'est pour ça que ce sont des pièges ^^). Je touche du bois. L'avantage c'est que les checkpoints sont, jusqu'à présent, toujours intelligemment placés. Donc le sadisme dont fait parfois preuve le level-design n'est pas frustrant, il incite juste à rester concentré... Côté ambiance, il faut aussi noter que les musiques, très bourrines, sont signées Curt Victor Bryant, métalleux ayant brièvement officié comme bassiste dans le groupe Celtic Frost à la fin des années 80. Mais là je lis juste mes fiches, Laurent nous en apprendra peut-être plus ?

Pour finir, les développeurs ont produit un autre jeu, Valfaris (2019), qui reprend la formule dans un style un peu différent, plus axé science-fiction (et de fait plus proche de Turrican). Il a l'air de placer la barre assez haut, et accessoirement je possède aussi ^^. Nul doute que j'en reparlerai dans un autre topic dès que j'y aurai joué (à moins que quelqu'un ne me double ?)
En attendant, je retourne découper des monstres en morceaux dans Slain ! Pas sur que je sois capable de le terminer (comme dit plus haut, je n'excelle pas trop dans ce type de jeux), mais à priori j'ai encore un peu de marge, donc ça va barder !

  Voir le site web de JC
ClaudeFontana
Pixel microscopique


Inscrit : Oct 28, 2023
Messages : 3

Hors ligne
Posté le: 2023-10-28 21:36
Slain : Back from Hell semble être une proposition intéressante pour les fans du genre. Ne vous attendez pas à un scénario captivant, mais comptez sur un jeu d'aventure addictif et très difficile qui, selon les compétences du joueur, peut fournir plusieurs heures de jeu. Cependant, il faut garder à l'esprit les défauts des mécanismes de combat, l'absence de système de développement des personnages et le piètre équipement de notre héros. Malgré ces réserves, la production examinée procure beaucoup de plaisir, permettant au joueur de se concentrer entièrement sur l'élimination des adversaires suivants. À mon avis, cela vaut la peine d'y consacrer un peu de temps.

JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2023-10-29 00:20
Citation :
Le 2023-10-28 21:36, ClaudeFontana a écrit :
Cependant, il faut garder à l'esprit les défauts des mécanismes de combat, l'absence de système de développement des personnages et le piètre équipement de notre héros.

Bah c'est un jeu d'action à l'ancienne, quoi . Pas d'aspect RPG ou d'architecture à la metroidvania, 3 armes au choix plus un super pouvoir efficace mais limité, on fonce dans le tas et on charcute joyeusement tout ce qui bouge. En fait, s'il était sorti au début des années 90, Slain aurait sa place aux côtés de productions comme par exemple Ghouls'n'Ghosts ou Castlevania...

En tout cas de mon côté j'ai continué ma progression. On peut dire que le boss du monde 4 (apparemment sur 6) m'en aura bien fait baver. Il n'est pas si dur en soi, mais il virevolte à travers tout l'écran en lançant des boules d'énergie, qu'il faut lui renvoyer dans la tronche à l'aide d'un coup d'épée bien synchronisé. L'ennui c'est qu'il balances plusieurs boules à la fois, et avec l'inertie de notre personnage, on a vite fait de lui renvoyer une de ses attaque mais de se manger la suivante avant d'avoir pu l'esquiver (ou la renvoyer). On peut alors prendre son temps, esquiver les boules d'énergie et ne contre-attaquer que lorsqu'on est sûr qu'on ne fera pas toucher. L'ennui c'est du même coup la seconde attaque du boss : une fois qu'il a perdu une bonne partie de sa vie, il commence à spawn des mini-lui. Peu dangereux (ils meurent en deux coups d'épée et lancent des boulettes à un rythme très espacé), ils posent un dilemme : soit on les gère en priorité, et pendant ce temps-là on ne blesse pas le boss, le combat s'éternise et la probabilité de faire des erreurs aussi. Soit on les ignore, mais là on va vite se rendre compte qu'ils s'accumulent en fait très vite. Et éviter les attaques ennemies lorsque plein de saletés volent partout, ça devient très vite un problème.

Il m'a fallu plein d'essais (et un peu de chance) pour en venir à bout. C'est la première fois de tout le jeu qu'un boss nécessite autant d'endurance ET de précision. Les boss précédents sont assez rapides à maîtriser, et derrière leur mise en scène (gros monstre, grosse barre de vie, grosses attaques), ils ne sont pas plus durs à passer que certaines phases de jeu où l'on affronte 10-15 ennemis entre deux checkpoints...

Pour la suite du jeu, la difficulté monte d'un cran. On rencontre plus de gros ennemis, et certains checkpoints sont plus espacés. En revanche, le boss du monde 5, là je lui ai mis une bonne raclée. J'ai d'ailleurs beaucoup aimé ce combat, j'ai compris la technique tout de suite, et le fait de lui renvoyer ses énormes blocs de glace en plein tête était très satisfaisant (la technique est facultative et/cas pas plus efficace qu'une esquive + coup d'épée, mais après quelques blocs, ça m'a déverrouillé un achievement, ce qui est toujours sympa ^^).

Me reste donc le dernier monde, certainement le plus long et j'imagine le plus difficile. Mais à ce stade je suis à peu près certain d'aller au bout. Maintenant je maîtrise bien le gameplay de ce jeu. (J'ai quand même quelques craintes pour le boss final car j'imagine que, tradition oblige, il aura plusieurs phases à enchaîner...)
Pour info j'en suis à 6 bonnes heures de jeu, et a priori j'imagine qu'il va me falloir une ou deux heures de plus pour en venir à bout. C'est plus que la moyenne annoncée par le site HowLongToBeat.com (6 heures), mais c'est pas honteux non plus

  Voir le site web de JC
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-10-29 01:10   [ Edité le: 2023-10-29 01:11 ]
Je soupçonne ClaudeFontana d'être un bot ("jeu d'aventure")?!

Ceci dit, j'ai Slain et Valfaris dans ma collection Steam, et... je ne les ai pas réellement commencés, je les ai juste testés pour vérifier si je demandais un remboursement ou non. J'ai adoré ce que j'ai joué.

Apparemment, Slain a été très lourdement amélioré par une grosse mise à jour de gameplay. Je suis abonné à l'auteur de la série sur Twitter et j'adore son style graphique à la fois sombre et coloré qui me rappelle l'esthétique de Druillet.

L'action m'a rappelé Volgarr mais en moins "par cœur".
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
ClaudeFontana
Pixel microscopique


Inscrit : Oct 28, 2023
Messages : 3

Hors ligne
Posté le: 2023-10-29 11:21
Eh bien, vous vous trompez Ce que j'aime le plus dans ce jeu, c'est le monde typiquement gothique, en plus des 6 heures de conduite typiquement métal. N'oublions pas que la bande son est enregistrée par Curt Victor Bryant, un ancien membre du groupe Celtic Frost, qui en matière d'atmosphères de ce type comprendra.

Aaaaand j'aime bien l'absence de level-up, de tâches répétitives et de création d'objets pour les mauviettes !

Image

Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-10-29 11:37
Heureux de m'être trompé et bienvenue sur le forum! On a souvent des posts curieux de bots faits juste après une inscription, et j'ai eu un doute, dont je m'excuse.

Sinon, histoire d'ajouter à la conversation, voici le compte Twitter de l'auteur:

https://twitter.com/MrAwolf

Il faut noter qu'à l'approche d'Halloween, ses jeux (dont Slain) sont en promotion à 66% ou 75% sur Steam:

https://store.steampowered.com/curator/38147476
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Bomb Rush Cyberfunk

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2871
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2023-10-29 20:28
En fait, la première mouture de Slain avait été reçue de manière très froide car effectivement, il y avait de gros soucis de lisibilité, de détection de coups et de sensations de frappe absentes. C'est pour cela que le studio a planché sur un gros remaniement du jeu, qui est ressorti quelques mois plus tard avec le sous-titre Back from Hell qui, en plus de faire métal à donf', résumait bien l'état des lieux du jeu à proprement parler !

Je suis arrivé au "hub", si l'on peut appeler ça comme ça, et en effet ça rappelle Volgarr the Viking (et donc partiellement Rygar), en moins par cœur. La période de Halloween se prêtant magnifiquement bien à ce genre d'esthétique, et ayant la sensation d'être dans la gadoue quant à ma pratique du JV, j'avais besoin de quelque chose de simple qui va droit au but ; Slain semble remplir tout à fait cette demande.

À noter une petite astuce qui peut aider et éviter quelques de nerfs contre les fameux @!#&4$ de lanceurs de boules d'énergie qui reculent sans cessent et nous butent en trois coups : certes, on peut leur renvoyer leurs projectiles en tapant dedans, mais tous les 2 projectiles renvoyés, ils vont subir un état d'étourdissement marqué (ils semblent "gelés" sur place), il faut s'approcher à ce moment-là et frapper pour déclencher la même frappe que la Critical Attack qui va leur faire très, très mal. Par contre, comme elle n'est pas effectué lors d'un contre, le temps n'est pas ralenti et vous pouvez vous faire frapper pendant l'animation si vous manquez de prudence...
_________________

"Si Kage t'y arrives pas, essaie les pruneaux d'Agen !"

Shenron, pendant une soirée Virtua Fighter 5 Ultimate Showdown.


JC
Camarade grospixelien


Joue à Quantum Break

Inscrit : Apr 15, 2002
Messages : 8585
De : la contrée de la demi-fibre

Hors ligne
Posté le: 2023-10-30 23:20
Ayé, Slain : Back from Hell terminé ! Ca m'aura demandé un petit peu moins de 8 heures. J'en ressors très satisfait, surtout pour un jeu acheté pendant des soldes, sans trop savoir où je mettais les pieds. (Je venais de regarder un twitcheur découvrant Valfaris, et ça m'a donné envie de l'acheter et, par extension, de commencer par le jeu précédent des développeurs, histoire de les faire "dans l'ordre").

'fin bref. Le boss de fin s'est révélé beaucoup moins difficile que ce que je craignais. J'avais des souvenirs plutôt angoissés de certains boss de fin dans des jeux comme les Mega Man de la NES (surtout le 4) et je pensais que ça allait être du même tonneau : long, difficile, et frustrant. Et en fait pas du tout. Le boss a plusieurs phases et ça rend le combat tendu, mais une fois qu'on a assimilé les attaques et la meilleure façon de les gérer et de porter des offensives efficaces, ça roule tout seul.
Mention spéciale à la deuxième phase : comme j'ai pris soin de trouver les 5 morceaux de médaillon cachés dans diverses zones vaguement secrètes au fil de l'aventure, ça m'a donné un avantage à cet endroit précis. (sans spoiler, disons que le combat devient moins dangereux). Je pense que ça reste très faisable sans le médaillon mais il faudra alors être plus vigilant.
A noter aussi que niveau checkpoint et item redonnant de la vie, les développeurs ont été étonnamment gentils pour cet ultime affrontement. Je suppose qu'ils voulaient éviter que ce dernier boss soit une source de frustration. Perso ça me va très bien

Pour la petite histoire, j'ai relancé le jeu après le générique de fin. On retourne dans le hub et on peut refaire les mondes précédents. Une option clairement pensée pour les completionnistes fans d'achievements. A cette occasion j'ai relancé le monde 1 pour tenter quelques défis (consistant essentiellement à ne pas se faire tuer). C'est là qu'on voit à quel point ce type de jeu devient de plus en plus difficile au fil de l'aventure, et donc à quel point on s'améliore sans vraiment s'en rendre compte : j'ai réussi à faire le 1er niveau d'une traite sans perdre de vie (merci d'ailleurs à Tama pour l'astuce permettant de "geler" un certain type d'ennemi casse-pied, ça m'a bien aidé pour les gérer plus sereinement). J'étais bien parti pour faire le niveau 2 un peu de la même manière, mais à environ mi-parcours un ennemi perfide m'a poussé dans le vide et je suis tombé dans de la lave deux étages plus bas ^^, et je n'ai pas réessayé depuis.

Bilan très positif, donc ! Je ne pense pas me lancer tout de suite dans Valfaris, histoire d'éviter la surdose, mais grâce à Slain, il a dors et déjà gagné plusieurs places dans ma liste de priorités vidéo-ludiques.

  Voir le site web de JC
Simbabbad
Pixel planétaire

Score au grosquiz
0000684 pts.

Inscrit : Feb 28, 2006
Messages : 10775

Hors ligne
Posté le: 2023-11-07 23:00
On a une date pour Valfaris: Mecha Therion, c'est le 21 novembre!

Regardez cette bande-annonce de toute beauté!

https://www.youtube.com/watch?v=BKd9QdPpY4k
_________________

Le Blog de Batbad - Simbabbad sur Steam - Compte Twitter


  Voir le site web de Simbabbad

Index du Forum » » Jeux » » Slain : Back from Hell

9 messages • page
1




Forum www.grospixels.com (© 2011-2019 Grospixels)