les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » No More Heroes III : je te crache à la gueule et t'aimes ça, mais nourris le chat.
4 messages • page
1
Auteur No More Heroes III : je te crache à la gueule et t'aimes ça, mais nourris le chat.
Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Secret of Mana (Switch) / LibreOffice Draw (PC)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8582
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2021-09-19 11:08   [ Edité le: 2021-09-19 11:15 ]
À écouter pendant le post.




Le Japonais cinglé a enfin sorti la suite de son gigantesque trip sur Wii. Comme d'hab il fait tout rentrer au chausse pieds dans une console trop petite qu'il ne cherche même pas à maîtriser, sauf quand il le faut vraiment: les combats sont d'une fluidité d'affichage à toute épreuve.

Mais le reste on s'en tape. L’affichage flou? Les saccades de l'open world? L'open world vide et insignifiant? La moto de Kaneda tout juste maniable dont la traînée de phares typique ressemble à un coton-tige coincé dans le carénage? Et alors.

On n'est pas là pour ça de toute façon. On est là pour se fritter. D'ailleurs pendant que les extra terrestres, au nombre de 10, font des réunions et des monologues sur comment dominer le monde, Travis tient un vlog avec un ami sur la cinématographie comparée de Takashi Miike.
Travis il s'en fout, il doit même savoir qu'il n'est qu'un être de pixels, ou pas loin. Son histoire est racontée via un clone de Netflix (la lettre N est remplacée par un G, Goichi?) quand il se ballade à Osaka avant le boss n°8 il se demande si le quartier n'est pas fait exprès pour ressembler au film Soleil levant. Conscient qu'il va surtout intéresser les gaijin. Tous les combats sont entourés de génériques, de logos, d'endings nostalgiques... La vie de Travis, c'est un habillage. Ce n'est pus un humain, c'est un consommateur de contenus qui leur voue progressivement un culte.

Si on n'est pas des Travis, je ne vois pas qui on est.

Alors dans ces conditions pourquoi vouloir une ville pleine et remplie, puisque tout ce qu'on attend c'est de retourner sur notre canapé!
Les ennemis sont très peu variés et constitués de clones dans des arènes? Et alors ce n'est pas comme si on était super intéressés par les intéractions sociales IRL!
Les textures des murs sont si dégueu que c'est manifestement volontaire? cf ci-dessus.

Image

On est des joueurs, c'est tout ce qui nous intéresse. L'habillage incroyable, le Persona 5 du BTA, qui va dans tous les sens, du psyché 60's au pixel art 8 bits en passant par le cell shading, nous donne ce qu'on est venu chercher: du style.
Et les combats sont à l'avenant. Plus de niveaux, des arènes fermées ou on défouraille des vagues de clones avant d'avoir assez de fric pour battre le boss, après des dialogues toujours super savoureux.
Et les combats, putain, ils sont d'une intensité incroyable. Frappes, sauts, esquives, ralentis et si vous jouez en détection de mouvements, les mouvements clé à faire rageusement d'un coup de bras. En vrai.
Ce ne sont pas des QTE. C'est des apothéoses, des pauses clé à prendre pour souligner une étape clé d'un combat. Dans un jeu qui place l'animation au dessus de la vie, c'est formidable, c'est libérateur, c'est un shoot depuis je ne sais quelle glande directement dans le vrai cerveau.
Le jeu devrait être interdit en portable (même si c'est ma principale manière de jouer).

Bref c'est moche (non, en fait, mais je sais ce que j'aime regarder), c'est con, sûrement très roublard... mais c'est énorme.

Ah et l'OST de fou, aussi.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!


french snake
Gros pixel

Score au grosquiz
0012080 pts.

Joue à XCOM 2 War of the chosen

Inscrit : May 09, 2006
Messages : 1919
De : Aix en Provence

Hors ligne
Posté le: 2021-09-27 13:49
Je serai toujours passer à côté de cette série malheureusement faute de machine nintendo, les critiques et retours sont assez mauvais mais content de lire ton avis niloc.

Ce serait cool qu'il nous sorte un lollipop 2
_________________

Et la mort n'aura pas d'empire.


RainMakeR
Chef de Rubrique Nécrologique
Score au grosquiz
1035015 pts.

Joue à Quake, Grim Fandango

Inscrit : Apr 01, 2003
Messages : 29346
De : Toulouse

Hors ligne
Posté le: 2021-09-27 17:07
mais trop

Par contre NMH je tourne autour aussi depuis un moment, fan d'akira, de catch etc... tout ca ca me parle, mais la réalisation me freine vachement
_________________

Image


Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Secret of Mana (Switch) / LibreOffice Draw (PC)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8582
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2021-10-17 19:47
Citation :
Le 2021-09-27 17:07, RainMakeR a écrit :

mais trop

Par contre NMH je tourne autour aussi depuis un moment, fan d'akira, de catch etc... tout ca ca me parle, mais la réalisation me freine vachement


Tiens cet extrait est pour toi :



J'ai fini NMH3 cette semaine et tout le bien que je pense de ce jeu s'est confirmé etr accentué au fil des 20 heures nécessaires pour en voir le bout avec un perso quasiment au max de ses capacités.
Suda a cherché à tout crin à éviter la redite et les répétitions au fil de son jeu, pour éviter j'imagine le sempiternel "c'est un beat donc répétitif".
Ce qui est répétitif c'est les capacités de Travis qui ne sait que caguer, frapper de son sabre et mal conduire sa moto.
Ce qui n'est pas répétitif, c'est tout l'univers autour de lui.
Si les premiers ennemis classés se battent de manière classique (trouver le pattern puis tenir le coup et ne pas flancher), ensuite c'est la fête du slip. D'ailleurs le slip, c'est le point faible du "dernier" boss, bref. Les pirouettes scénaristiques s’enchaînent pour visiter une histoire déviante du jeu vidéo où le titre se fait survival horror dans un lycée jap, labyrinthe de murs invisible dans un clone dégueu et poilant de Call of Duty (le niveau s'appelle Call of Battle), remplace des bposs au dernier moment par une partie de chaises musicales, ou encore en jeu 8 bits tiré de la console d'enfance de Travis.

Toujours en digressant sur la filmographie de Takashi Miike, qui d'ailleurs... Non rien.

Mais le jeu ne fait pas que jouer au con avec nous, le combat est toujours au coeur, avec une force et une rage incroyable.

Image

Le jeu joue à fond la carte du fan service geek / nerd avec des références vraiment poussées (le passage 8 bits sur un niveau complet, la construction du niveau Call of battle, faut savoir pourquoi toutes ces restrictions visuelles, le combat post dernier boss qui reprend tel quel un jeu compétitif Nintendo extrêmement populaire) tout en gardant une exigence lors des combats très poussée. Exigence permise par une réalisation inattaquable lors de ces séquences: image nette, framerate ultra fluide, maniabilité irréprochable.

C'est donc avec une immense banane (ce n'est pas sale) que j'ai vu se dérouler la fin du jeu, qui ne manque absolument pas le rendez-vous fixé aux joueurs qui auront su battre Fu dans un combat aussi physique pour Travis que pour le joueur qui le contrôle.

Si vous aimez les beats allez-y de ma part c'est vraiment bon.
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!



Index du Forum » » Jeux » » No More Heroes III : je te crache à la gueule et t'aimes ça, mais nourris le chat.

4 messages • page
1




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)