les forums de Grospixels
 
Bienvenue sur le forum de Grospixels : [ S'Enregistrer ]
Déjà inscrit ? [ Connexion ]
 
retour sur le site
rechercher
Index du Forum » » Jeux » » Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)
91 messages • page
12345
Auteur Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-03-22 18:58   [ Edité le: 2018-03-22 19:01 ]
C'est vrai, ces retournements de situation font partie intégrante de cette serie de jeux.

Pour ma part après avoir pratiqué Yu-Gi-Oh sur DS puis plus récemment sur PSP, j'en suis revenue à ma cartouche World championship tournament 2004 sur Game Boy Advance qui correspond beaucoup mieux à mes attentes. Le jeu se concentre exclusivement sur les duels, sans faire intervenir de pseudo scénario nous demandant de tchatcher constamment avec des personnages aux dialogues la plupart du temps insignifiants. Une mouvance que j'avais deplorée lors de son apparition sur le jeu Worldwide Edition.

L'opus Championship tournament s'inscrit dans la même continuité que la série "Power of" sur PC. On combat et on débloque de nouveaux personnages/boosters avant de passer du temps dans les menus pour y peaufiner son deck. Par ailleurs chaque personnage possède sa propre structure de deck à laquelle il convient de s'adapter. Téa privilégie par exemple le jeu défensif basé sur la récupération de points, tandis que le grand-père de Yugi aime à gagner du temps avant d'invoquer Exodia et ainsi mettre fin à la partie.

Je crois que c'est cette simplicité dans le gameplay qui a précisément attiré mon attention sur ces opus Game Boy Advance en particulier.


J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-03-23 22:00   [ Edité le: 2018-03-23 22:02 ]
Oui, pour avoir un tout petit peu joué au Word Championship Tournament 2004 de la GBA, je dois dire que je ne suis moi non plus pas insensible à cette "simplicité" que tu évoques, Linéa.

Mais en termes d'ergonomie et d'interface, on est loin du confort trois étoiles de Power of Chaos sur PC. Konami y a optimisé l'usage de la souris de manière tellement magistrale ! En outre, le grand écran inhérent au support PC permet bien sûr d'avoir une vision de l'ensemble du terrain de jeu et des cartes présentes (retournées) d'un simple coup d'oeil, sans avoir besoin de scroller, ce qui joue là aussi grandement sur le confort.
Mais l'autre atout de Power of Chaos, c'est indiscutablement sa beauté. Ca peut paraître bête de dire ça pour un simple jeu de cartes mais le rendu visuel de ces cartes à l'écran est vraiment superbe. Je n'ai jamais joué au jeu IRL mais en lurkant les visuels des cartes sur les sites dédiés, on se rend compte à quel point Power of Chaos rend justice au travail des illustrateurs du jeu originel. Les cartes sont vraiment belles à regarder, un réel plaisir pour l’œil !

La contre-partie par rapport à l'opus GBA, c'est probablement une profondeur de jeu moindre du fait des "seulement" 155 cartes et de l'adversaire unique qu'est Yugi (si l'on joue à l'opus Power of Chaos: Yugi the Destiny). Mais pour peu qu'on se prenne au jeu de la collecte de cartes (comme c'est mon cas), qu'on apprécie les duels en eux-même et le fait d'améliorer son deck par toutes petites touches, il y a vraiment de quoi se faire plaisir !

  Voir le site web de J
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-03-27 14:19   [ Edité le: 2018-03-27 14:23 ]
Tu as tout à fait raison de souligner l'importance de l'aspect graphique dans la série Power of chaos, je me souviens que cela m'avait fait bonne impression aussi à l'époque où j'y jouais encore sur PC. De plus on trouve un certain nombre de petites animations bien sympathiques qui viennent souvent appuyer certains moments clé du duel. Joey avait par exemple tendance à pâlir et à verser des litres de larmes lorsqu'on parvenait à court-circuiter sa stratégie bien planifiée !

Le besoin de nomadisme dans ma pratique du jeu-vidéo a fait que le PC s'est très vite retrouvé relégué au second plan au profit des consoles portables. Pouvoir mener un duel même lorsque je ne suis pas chez moi a eu raison de mon utilisation de l'ordinateur. Mais il n'en demeure pas moins que l'écran d'une portable reste effectivement toujours moins confortable pour afficher les nombreuses informations dont on a besoin en cours de jeu. Ce qui peut être assez handicapant dans le cas des JCC.

Du coup j'ai peut-être trouvé un compromis intéressant. As-tu déjà essayé l'opus Yu-Gi-Oh Duel Generation sur Android ? (j'imagine qu'il doit également exister sur IOS). La tablette se prête très bien à ce genre d'exercice et le tactile parvient à remplacer de manière naturelle l'utilisation de la souris sur un PC. Je n'ai pas passé énormément de temps sur ce jeu, mais le peu que j'y avais joué m'en a laissé une impression positive qui donne envie de m'y remettre. On retrouve bien ce système de duels contre différents adversaires à débloquer, sans l'incursion d'une trame scnénaristique particulière. Cela peut-être une bonne alternative à essayer, pour peu que l'aspect free-to-play du jeu ne devienne pas trop un frein dans la progression du joueur.

banana8
Pixel digne de ce nom


Inscrit : Oct 08, 2016
Messages : 196

Hors ligne
Posté le: 2018-03-28 10:39
Linéa, je te conseille YuGiOh Arc V Tag Force sur PSP. Le jeu est plutôt joli et surtout il retrace les 5 saisons de l'animé, que tu peux suivre dans l'ordre que tu veux. Chaque "série" apportant son lot de nouveauté, la replay-value est excellent!

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-03-28 12:23
@Linéa : Non, je n'ai pas essayé les opus Android... pour la simple et bonne raison que je n'ai ni smartphone ni tablette

En parallèle de mes parties de Power of Chaos, je me renseigne pas mal sur le jeu de cartes lui-même et je suis juste impressionné par l'investissement personnel qu'il semble nécessiter.
Le jeu propose des milliers de cartes. Si les monstres normaux bénéficient d'un simple descriptif d'ambiance, les cartes à effet, elles, peuvent être bien plus complexes à interpréter, avec un descriptif parfois de plusieurs lignes où chaque mot va compter pour déterminer précisément les conditions d'utilisation de la carte.
En outre, de nouvelles cartes mais surtout de nouvelles mécaniques de jeu sont régulièrement introduites et la liste des cartes interdites/limitées/semi-limitées évolue elle-aussi plusieurs fois par an.
Pour pratiquer le jeu de cartes sérieusement, il doit falloir y consacrer bien sûr un certain budget mais surtout... un temps considérable !
En tant que novice, j'en apprécie d'autant plus ce Power of Chaos, dont les règles sont immuables et le bon déroulement des parties assuré par le jeu lui-même. Et le fait que les cartes soient gagnées au compte-gouttes par le joueur est également un plus quand on débute car on prend ainsi le temps de réellement étudier le fonctionnement de chacune d'entre elles.
La contrepartie (du volet Power of Chaos: Yugi the Destiny), c'est qu'on se retrouve à un moment à "plafonner" en termes de possibilités, du fait des "seulement" 155 cartes disponibles (il m'en reste deux à collecter mais je ne pense pas qu'elles changent radicalement la donne ).

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-03-31 12:21   [ Edité le: 2018-03-31 12:57 ]
Citation :
Le 2018-03-04 13:21, J a écrit :

J'ai recommencé à regarder la série, pour la première fois depuis que je connais les règles du jeu de cartes. Et je dois dire que c'est assez surprenant de voir les libertés prises avec les règles officielles

Peu de temps après ce post de début mars, j'ai finalement opté pour la saison 4 de la série (saison que j'avais déjà vue mais il y a un bout de temps, à l'époque de sa diffusion). J'ai fini de la regarder hier soir.
Pour aider celles et ceux qui l'auraient vue il y a longtemps à la resituer, c'est celle de Dartz et de son fameux Sceau d'Orichalque.

Premier atout de la saison : le (relatif) respect des règles par rapport aux premières saisons. L'anime respecte désormais la règle du "une seule invocation normale par tour" et je dois dire que c'est bien agréable quand on regarde les épisodes en étant soi-même joueur (même débutant comme c'est mon cas).
Deuxième atout, un scénario bien développé et malgré tout, beaucoup de duels, souvent très sympa. Le premier des deux duels entre Yami et Raphaël (celui que Yami perd) renverse le manichéisme habituel de la série, ce qui contribue à en faire l'un des plus réussis que j'ai vus. Et puis, quel dénouement ! Clairement le point d'orgue de la saison avec le duel final contre Dartz.
A noter en revanche un épilogue de saison (après le duel contre Dartz) plutôt paresseux. L'idée de base est plutôt bonne (le fait que Dartz réussisse malgré sa défaite à réveiller le grand Léviathan, créature prétendument ultime et teasée en filigrane pendant toute la saison) mais au final, j'ai trouvé que les deux épisodes concernés traînaient en longueur et je me suis plus ennuyé qu'autre chose en les regardant.
Enfin, ce ne sont que deux épisodes et ça n'enlève rien à l'excellente qualité de la saison !

  Voir le site web de J
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-04-03 17:44   [ Edité le: 2018-04-03 17:47 ]
Citation :
Le 2018-03-28 10:39, banana8 a écrit :

Linéa, je te conseille YuGiOh Arc V Tag Force sur PSP. Le jeu est plutôt joli et surtout il retrace les 5 saisons de l'animé, que tu peux suivre dans l'ordre que tu veux. Chaque "série" apportant son lot de nouveauté, la replay-value est excellent!


Merci pour ta suggestion

A vrai dire je possède déjà la version Tag Force 4 sur PSP que j'avais achetée histoire de découvrir comment le jeu était parvenu à se renouveler au fil de ses adaptations consoles. Je ne suis pas vraiment fan de l'ère Yu-Gi-Oh 5D's, mais abstraction faite de l'univers dans lequel se situe le jeu, on s'aperçoit très rapidement que le gameplay s'est radicalement complexifié avec les années.

A titre d'exemple, rares sont les adversaires contrôlés par l'IA à encore utiliser des monstres classiques (en jaune). Les monstres à effets occupent la quasi totalité des decks adverses, avec des capacités extrêmement pointues dont il faut bien assimiler les interactions pour planifier au mieux sa stratégie. Cela fait écho à ce qu'exprimait J ci-dessus : j'ai perdu toutes mes premières parties de découverte, faute d'avoir suffisamment prêté attention à ces fameuses cartes à effets qui, à seules, peuvent causer de très lourds dégâts si on les néglige. Dans un sens cela montre que le jeu a su évoluer, obligeant le joueur à parfaire la synergie de son deck en l'orientant encore davantage vers une thématique ou une mécanique de jeu précise.

Mais de manière plus générale, les opus PSP se concentrent sur les duels en équipe. C'est donc une toute autre façon de jouer car il faut tenir compte du jeu de son partenaire et tenter d'anticiper ses actions pour mieux l'aider à les réaliser, ou pour les compléter. Le tout en sachant qu'il est impossible de se concerter durant la partie. Il peut même parfois arriver que l'on soit obligé(e) de sacrifier la carte de son collègue parce que l'on se trouve sur le point de lancer une invocation qui pourrait faire basculer le cours du duel. La question consiste toujours à déterminer s'il est préférable de savoir se montrer parfois un peu égoïste dans certaines situations, à nos risques et perils... Jouer en duo est une expérience que je trouve très enrichissante. A contrario, le contraste est particulièrement violent lorsqu'on  passe de sa bonne vieille version Game Boy Advance ou PC vers les épisodes plus récents que je recommande clairement à des joueurs plutôt expérimentés.

Citation :
J a écrit :

Pour pratiquer le jeu de cartes sérieusement, il doit falloir y consacrer bien sûr un certain budget mais surtout... un temps considérable ! 


Tout à fait, je dirais même que c'est le propre de tout JCC quel qu'il soit, surtout à partir du moment où l'on envisage la compétition à haut niveau. Il existe une forte contrainte qui nécessite une parfaite connaissance du métagame en vigueur. Il faut donc constamment renouveler son deck en fonction des archétypes à la mode, et par là même rester informé(e) des forces et faiblesses de chacun de ces différents archétypes. C'est un vrai travail de fourmi au vu du nombre de cartes (et donc de combinaisons possibles), et cela a effectivement un coût. Le joueur occasionnel qui désire simplement s'amuser sans aucun enjeu n'aura pas ces mêmes contraintes, même s'il reste toujours appréciable de comprendre l'évolution du système de jeu. Pour ma part j'avais investi il y a quelques années dans l'achat d'un deck de structure basé sur les mechas. Cela permet de bien comprendre comment un deck doit se construire et s'équilibrer, tout en découvrant les nouvelles possibilités de gameplay offertes.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-04-07 13:08   [ Edité le: 2018-04-07 13:28 ]
Ca y est, j'ai le fullset sur Yu-Gi-Oh! Power of Chaos: Yugi the Destiny !
La RNG ne m'aura pas vraiment souri car il m'aura fallu bieeeeen des combats pour finalement obtenir la dernière carte qui me manquait
En tout cas, j'aurai pris bien du plaisir sur ce jeu. J'ai commandé d'occasion la suite (Kaiba the Revenge), je verrai si j'accroche autant.

En attendant, je joue un peu à Duel Links. Bon, quand on lui consacre un peu de temps, c'est quand même sympa, ne serait-ce que pour le PvP mais aussi et surtout pour le contenu proposé (énormément de cartes disponibles), même gratuitement.
En revanche, à la liste des modifications de règlement énoncée par Tama, j'ajoute la suppression de la Main Phase 2 ! Ca fait bizarre même si le but recherché est indiscutablement atteint, à savoir accélérer le déroulement des parties.

  Voir le site web de J
banana8
Pixel digne de ce nom


Inscrit : Oct 08, 2016
Messages : 196

Hors ligne
Posté le: 2018-04-07 19:55
J'ai fait partie des beta-testeurs de Duel Links, mais suite à mon retour en France j'ai perdu ma save T.T et il est très difficile de télécharger une version 100% japonaise en France...

Linéa, je comprends ton point de vue sur 5D's, avec lequel j'ai aussi beaucoup de mal. Sur le jeu dont je te parlais, au moins 90% de mon temps de jeu était sur l'arc 1 Duel Monsters. Les saisons suivantes apportent trop de complications je trouve.

Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-04-12 13:37
Citation :
Le 2018-04-07 13:08, J a écrit :

Ca y est, j'ai le fullset sur Yu-Gi-Oh! Power of Chaos: Yugi the Destiny !
La RNG ne m'aura pas vraiment souri car il m'aura fallu bieeeeen des combats pour finalement obtenir la dernière carte qui me manquait


Bravo pour ta persévérance J Je suis toujours admirative devant les joueurs qui se prennent le temps de profiter d'un jeu jusqu'à en tirer tout le potentiel. Avec le choix qui nous est aujourd'hui offert, il est devenu tellement facile de papillonner à droite et à gauche de jeu en jeu sans vraiment prendre le temps de les apprécier ni de s'y concentrer pleinement.

Je voulais signaler l'existence d'un projet baptisé Ygopro Battle City Alpha qui se présente sous la forme d'un jeu PC en ligne et gratuit développé par de vrais passionnés. A l'image d'Ygopro, Battle City Alpha permet de disputer des duels en se basant sur les règles officielles de Yu-Gi-Oh. La principale différence tient au fait que Battle City Alpha est intégralement disponible en français, mais surtout permet de débuter avec un deck préconstruit au choix parmi une dizaine. Là où Yogpro met d'emblée toutes les cartes existantes à disposition du joueur, Battle City Alpha propose au contraire un système progressif. L'idée, c'est que chaque duel (qu'il soit gagné ou perdu) offre au joueur un certain nombre de Battle Points. Ces points peuvent ensuite être dépensés pour acheter virtuellement de nouveaux boosters ou decks de structure dans la boutique intégrée au jeu. Il est même possible de procéder à des échanges de cartes entre joueurs. Ces boosters et decks sont parfaitement identiques en tous points à ceux que l'on peut trouver dans le commerce, ce qui offre une expérience très proche de ce que l'on peut vivre IRL.

Le programme n'est pas seulement dédié au jeu en ligne (même si cela reste sa vocation première), on peut bien évidemment affronter un bot, disponible à tout moment afin de tester son deck. Le programme se base par contre sur les règles les plus récentes du JCC, il vaut donc mieux vous être au préalable familiarisé(e) avec les invocations synchro, XYZ et pendule sans quoi vous risquez de vous retrouver à la ramasse.

Dans l'absolu je suis en train d'installer le jeu qui me paraît être une bonne alternative à Legacy of the duellist. A voir s'il tient effectivement la route en terme de gameplay, mais les quelques retours que j'ai pu obtenir jusqu'à présent s'avèrent très positifs.

J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-04-28 19:10   [ Edité le: 2018-04-28 19:12 ]
Bon à savoir si vous avez êtes tenté(e) par Power of Chaos : le volet Yugi the Destiny a des voix exclusivement en anglais. J'ai en effet une version française et les voix y sont en anglais. Jusque là, pas de souci.
En revanche, les voix ont apparemment été localisées pour le volet Kaiba the Revenge. Si je dis ça, c'est parce que j'avais acheté une version allemande en m'attendant à des voix là aussi en anglais... et qu'elles sont en allemand ! (le jeu embarque d'ailleurs une mise à jour optionnelle pour le premier volet avec des voix désormais en allemand)
L'interface (texte des cartes inclus), elle, était multilingue dans Yugi the Destiny et le reste dans Kaiba the Revenge : pour choisir sa langue, il suffit d'ajouter un paramètre dans le raccourci Windows de l'application.

A part ça, j'ai donc un peu joué à ce deuxième volet. Le fait de pouvoir jouer avec les cartes gagnées dans Yugi the Destiny est un énorme point fort. Ca fait vraiment plaisir de pouvoir capitaliser sur le deck qu'on avait constitué. De quoi rivaliser d'entrée de jeu avec l'ami Kaiba... mais attention, car les cartes de ce nouvel opus mettent tout de même la barre un cran plus haut ! A commencer par les monstres à effet, qui faisaient figure d'exceptions dans le premier volet et sont désormais monnaie courante...

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-05-01 00:05   [ Edité le: 2018-05-01 00:07 ]
Rhoooo, comme son prédécesseur, il me plaît de plus en plus à mesure que j'y joue, ce Power of Chaos: Kaiba the Revenge
Il ne propose que quelques centaines de cartes supplémentaires (à relativiser donc quand on sait qu'il en existe des milliers, IRL) mais pour en avoir déjà collecté quelques dizaines, je trouve qu'elles ouvrent de sacrées possibilités !
Je n'avais pas vraiment éprouvé le besoin de me créer plusieurs decks dans Yugi the Destiny mais la richesse et la diversité des cartes de ce nouvel opus ne me laisseront peut-être pas le choix, cette fois
Et puis hier, j'avoue avoir été comme un gosse en récupérant une carte dont je ne m'attendais pas du tout à ce qu'elle soit présente dans le jeu : le Renoncé, un monstre que les amateurs de l'anime connaissent bien puisque c'est l'une des cartes-clefs de Pegasus lors du match du Millenium. Ca, c'est du fan-service !

Petit bémol concernant le jeu lui-même : le tuto' se limite à suggérer des combinaisons de cartes intéressantes mais ne dit rien des nouveautés de ce nouveau volet : rien concernant les invocations rituelles (qui n'étaient pas présentes dans le premier opus), pas de liste des nouvelles cartes limitées / semi-limitées...
A moins que j'aie manqué quelque chose ?

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-05-01 17:45   [ Edité le: 2018-05-01 17:45 ]
Les nouvelles cartes sont vraiment sympa, mais l'intelligence artificielle dans Kaiba the Revenge reste assez limitée : alors que le sieur Kaiba m'avait à sa merci avec deux monstres, dont un de 5000 ATK (grâce à un Megamorph), qui lui aurait suffi à pulvériser mon seul monstre et mes points de vie restants... il n'a rien trouvé de mieux à faire que de sacrifier ses deux monstres pour en invoquer un de 2350 ATK
L'attaque qui a suivi m'a donc laissé en vie et quelques tours plus tard, c'est moi qui lui ai infligé le coup de grâce.
Et ce n'est qu'un exemple parmi d'autres... Conclusion, heureusement que l'IA compense sa faiblesse stratégique par de très bonnes cartes, qui permettent de donner malgré tout du suspense aux duels !

  Voir le site web de J
Tama
Pixel monstrueux

Score au grosquiz
0001716 pts.

Joue à Double Dragon (NES), Slipstream

Inscrit : Nov 01, 2007
Messages : 2713
De : Pomeys (69)

Hors ligne
Posté le: 2018-05-01 18:53
L'IA est limitée parce qu'elle est incapable de saisir la moindre finesse stratégique, de se mettre à la place de son adversaire. Elle a tendance à penser "au coup par coup", sans se projeter plusieurs tours plus tard.
Dans la majorité des jeux de cartes JCC, il est très facile de mener une IA par le bout du nez, même si elle possède un très bon deck. Dans Nightmare Troubadour, j'utilisais souvent cette faiblesse avec mon deck Exodia, en mettant sciemment "Sangan" et la "Sorcière de la forêt noire" en mode attaque ; pour n'importe quel joueur de Yugioh! consommé, il serait évident qu'une telle manœuvre est volontaire, et il les laisserait tranquille (ou chercherait un moyen de contrer leurs effets, en les retirant de la partie par exemple). L'IA, elle, ne voit qu'un monstre faible et va forcément l'attaquer, me laissant chercher mes parties d'Exodia tranquillement ! Bon, pas que j'avais vraiment besoin que l'adversaire m'attaque, mais si il fait le travail à ma place, ça m'arrange
_________________

"Moi je sais marcher sur les doigts...mais c'est pas sur les miens !"

Blague grospixellienne, travail collaboratif.


J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-05-01 20:47
Citation :
Le 2018-05-01 18:53, Tama a écrit :

L'IA est limitée parce qu'elle est incapable de saisir la moindre finesse stratégique, de se mettre à la place de son adversaire. Elle a tendance à penser "au coup par coup", sans se projeter plusieurs tours plus tard.

En fait, si elle pensait au moins au "coup par coup", je ne dirais rien. Mais lorsque l'IA peut terminer un duel en une attaque et fiche tout par terre, juste parce qu'elle est codée pour invoquer par sacrifice dès qu'elle le peut, c'est là que je sors le facepalm.
De la même manière, elle peut tout à fait utiliser Changement de Coeur pour prendre le contrôle d'un de mes monstres à 2500K et au lieu de m'attaquer avec, le sacrifier immédiatement pour invoquer à la place un monstre à 2000K. Monstre non seulement plus faible... mais surtout susceptible de se faire détruire sur le champ pour peu que j'aie une Trappe sur le terrain ! (c'est du vécu )

Donc, tu vois, je n'en suis pas à demander une IA qui "pense" plusieurs coups à l'avance (si c'était le cas, elle serait quasi-imbattable puisqu'elle part à la base avec un meilleur deck que le joueur), mais juste une IA qui ne fasse pas de bourde sur le coup en cours.

  Voir le site web de J
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-05-03 12:05
J'avais constaté aussi cette manie qu'a le jeu en règle générale de jouer selon certaines phases qui paraissent bien scriptées. L'exemple type qui me vient à l'esprit concerne les monstres que l'on prend soin de jouer face cachée. Lors du tour adverse, il est quasiment inévitable de constater le lancement d'une attaque sur la carte face cachée, quand bien même le monstre attaquant est certain de se prendre une volée au prochain tour de la part du joueur qui possède des monstres plus puissants sur le terrain... J'ai constaté ce type de gameplay depuis le jeu sur PC jusqu'à Nightmare Troubadour sur DS. Il faudrait que je me remette à Tag Force 4 sur PSP pour vérifier si cette tendance est toujours présente.

Concernant la localisation du jeu, je peux affirmer que le troisième opus sur PC (Joey The Passion) a été entièrement traduit en français, voix comprises. Sur mon exemplaire du jeu, j'avais d'ailleurs eu la surprise de constater que c'est la voix originelle de Joey dans l'anime que l'on peut entendre. Un petit plus qui favorise davantage l'immersion dans le jeu.

Je viens de terminer la première saison de l'anime, et je suis un peu déçue par le dénouement qui, à mon sens, perd en qualité scénaristique. Une fois le tournoi du Royaume des duellistes achevé, j'ai le sentiment que l'on a tenté d'ajouter quelques épisodes fourre-tout histoire de clôturer la saison. Mais cela n'entame en rien ma soif de découverte que je vais continuer d'étancher avec la saison 2




J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-05-03 21:22   [ Edité le: 2018-05-03 21:22 ]
Concernant la première saison, je viens de regarder la liste des épisodes : je n'avais pas conscience qu'il y avait 10 (!) épisodes après le match du Millenium ! C'est en effet ce qu'on peut appeler rallonger la sauce
Concernant la saison 2, j'avais commencé à la revoir il y a quelques semaines avant de changer d'avis pour la saison 4, qui a l'avantage de respecter grosso modo les règles du jeu de cartes. Mais je me laisserai peut-être quand même tenter à l'occasion.
En tout cas, content de ne pas être le seul ici à apprécier l'anime. Régale-toi, Linéa !

  Voir le site web de J
J
Pixel monstrueux


Joue à Lufia II, Streets of Rage 4

Inscrit : Jan 20, 2004
Messages : 3239

Hors ligne
Posté le: 2018-05-05 15:14
Citation :
Le 2018-05-01 00:05, J a écrit :

Petit bémol concernant le jeu lui-même : le tuto' se limite à suggérer des combinaisons de cartes intéressantes mais ne dit rien des nouveautés de ce nouveau volet : rien concernant les invocations rituelles (qui n'étaient pas présentes dans le premier opus), pas de liste des nouvelles cartes limitées / semi-limitées...
A moins que j'aie manqué quelque chose ?

Je réponds à ma propre question : les cartes limitées / semi-limitées sont bel et bien indiquées dans Kaiba the Revenge, mais dans le manuel. Du coup, dans mon cas, manuel allemand oblige, c'est dans dans la langue de Goethe que sont listées ces fameuses cartes

Pour en revenir à la faiblesse de l'IA, je trouve qu'elle est peut-être plus criante dans ce volet que dans le précédent. Non pas qu'elle ait régressé... mais dévastatrices comme le sont les nouvelles cartes, un joueur humain peut vraiment réaliser des combinaisons extrêmement puissantes, là où l'IA sera plus "basique" dans son utilisation des mêmes cartes.
Du coup, j'ai l'impression que l'IA n'est pas vraiment là pour représenter un challenge. Elle est plus là pour faire rêver le joueur en utilisant des cartes dont il ne dispose pas encore (de ce point de vue-là, mission réussie). Et une fois que le joueur commence à avoir accumulé pas mal de ces puissantes cartes, elle est là pour faire office de sparring-partner contre lequel le joueur va pouvoir mettre en œuvre les stratégies auxquelles il aura pensé. Avec toujours la carotte de gagner de nouvelles cartes à mesure qu'il remporte des duels.
A l'arrivée, je dirais donc que la recette n'est pas parfaite... mais qu'elle fonctionne tout de même très bien, à en juger par le fun que me procure le jeu !

  Voir le site web de J
Linėa
Pixel digne de ce nom


Joue à Stardew Valley (PS Vita) / Yu-Gi-Oh! Nightmare Troubadour (DS)

Inscrit : Jul 04, 2016
Messages : 161

Hors ligne
Posté le: 2018-05-05 15:40   [ Edité le: 2018-05-05 15:44 ]
Citation :
Le 2018-05-03 21:22, J a écrit :
En tout cas, content de ne pas être le seul ici à apprécier l'anime. Régale-toi, Linéa !


Merci beaucoup J

C'est vrai qu'en règle générale, la licence Yu-Gi-Oh! continue encore d'être boudée par bon nombre d'amateurs de JCC qui n'y voient qu'un simple outil de distraction pour jeunes prépubères. Il faut dire que le background ne joue pas vraiment en sa faveur pour se démarquer, a contrario de Magic l'Assemblée (pour ne citer que lui) qui propose un univers beaucoup plus mature axé sur la Fantasy. En revanche c'est le moyen idéal pour le débutant d'apprendre à jouer en s'inspirant des combinaisons utilisées dans l'anime. Beaucoup de cartes y sont expliquées en jeu, ce qui permet non seulement de les découvrir, mais aussi de comprendre leur potentiel.

En matière de jeux de cartes, Yu-Gi-Oh! n'a pas à rougir de son gameplay devenu particulièrement complexe au fil de l'évolution du jeu. Dernièrement, j'ai d'ailleurs découvert tout à fait par hasard l'arrivée récente d'un nouveau type de monstres dans le métagame : les monstres liens. Concrètement, il est désormais autorisé de ne jouer qu'une seule et unique carte issue de l'extra-deck sur le terrain. La seule façon d'en utiliser plusieurs à la fois consiste à invoquer des monstres liens. Ces derniers ont pour rôle de pointer différentes zones du terrain sur lesquelles il devient alors possible d'ajouter des invocations rituelles, synchro etc. Je trouve cette idée révolutionnaire car elle possède le mérite de rendre le jeu beaucoup moins bourrin qu'auparavant. Jusqu'ici une partie pouvait souvent se gagner/perdre en fonction du ratio de monstres à attaques puissantes présents en jeu. Il suffisait qu'un joueur n'en possède pas pour qu'un déséquilibre parfois difficilement rattrapable s'installe.

Qui plus est le terrain n'était auparavant qu'un accessoire destiné à recevoir les cartes mises en jeu. On posait simplement ces dernières dans leurs zones respectives, mais qu'importe si elles étaient positionnées à droite, au milieu ou à gauche du terrain de jeu. Avec ce système de liens, le terrain lui-même devient un enjeu tactique et oblige à repenser complètement sa façon de jouer. Du coup le manga (et par extension les premières saisons de l'anime dont il est tiré) en est devenu obsolète en matière de règles du jeu. On est parti sur un gameplay assez simpliste pour aboutir aujourd'hui à un système de jeu drastiquement plus complexe et évolué.

Niloc-Nomis
Pixel visible depuis la Lune

Score au grosquiz
0024194 pts.

Joue à Deltarune (Switch) / Ys Origin (Wii)

Inscrit : Aug 11, 2002
Messages : 8453
De : Ferté sous Jouarre

Hors ligne
Posté le: 2018-05-06 09:02
Très sympa votre dialogue, merci!
Vous savez ce que valent les applis Yu Gi Oh sur mobile ?
_________________

... mais j'ai rebranché la Master System sous la télé!



Index du Forum » » Jeux » » Yu-Gi-Oh! (les jeux-vidéo et la licence en général)

91 messages • page
12345




Forum phpBB modifié par www.grospixels.com (© 2011 Grospixels)